Informations Professionnelles (Café N° 11)


Primaire

Collège

Lycée

Concours
- François Jarraud -

- Salon de l'Education     [ Haut ]

Grand rendez-vous annuel de tous les acteurs de l'éducation, des usagers du système éducatif mais ouvert également au grand public, le Salon de l'Éducation édition 2001 se tiendra à Paris Expo Porte de Versailles (métro Porte de Versailles), du 21 au 25 novembre. Durant ce salon, le Café Pédagogique organise des tables rondes autour de l'utilisation pédagogique des TICE. Le Café reçoit aussi chaque jour sur son stand, Hall 7-1, stand A 1402, deux communautés éducatives délocalisées (Cyberlangues, l'ADEAF, Cartables, Le Café de Géographie, Les Clionautes, Sésamath, Le Réseau éthique et pédagogie, Pagestec, Profs L). Découvrez le programme des conférences, le calendrier des invités et retirez une invitation gratuite sur notre page spéciale.
http://www.cafepedagogique.net/salon.php

Sur notre stand - Niveau 7-1 - Stand A 1402
Chaque jour, venez dialoguer avec les nouvelles communautés éducatives !
Mercredi matin : Cyber-Langues Infonews
Mercredi après-midi : Cartables L'ADEAF
Jeudi matin : Le Café de Géographie
Jeudi après-midi : Les Clionautes
Vendredi matin : Sésamath
Vendredi après-midi : Le Réseau Ethique et Pédagogie
Samedi matin : Pagestec
Samedi après-midi : Profs L

Retrouvez-nous aux Tables-rondes du Café Pédagogique : Agora Francis Poulenc, niveau 7-1

Mercredi 21 novembre 14h30-16h00 :
"Internet : quels apports pour l'enseignement des langues ?"

Jeudi 22 novembre 11h30 - 13h00 :
"Les TICE ça sert aussi à faire de la géographie"

Vendredi 23 novembre 16h30 - 18h00 :
"Internet, les réseaux et l'enseignement des lettres"

Samedi 24 novembre 11h00 - 12h00 :
"Première table-ronde des Nouvelles communautés éducatives délocalisées"

* L'entrée du Salon est gratuite : vous pouvez télécharger une invitation à l'adresse :
http://www.educatec.com/educatec_France/ event/vis_info/register_online.asp
Présentez cette invitation à l'entrée d'Educatec pour obtenir un badge Educatec.

* Comment connaître les conférences proposées par le Salon ?
http://www.educatec.com/educatec_France/ event/programme.asp



Journée Culture, multimédia et éducation populaire
La Ligue de l'Enseignement organise le 22 novembre au Salon de l'Education, une journée de réflexion et d'échanges sur l'apport du multimédia dans le domaine de l'action culturelle et de l'éducation populaire. Trois tables-rondes 22 novembre : "le multimédia sert-il de nouvelles pratiques culturelles ?", "le multimédia permet-il de démocratiser l'accès à la culture ?", "le multimédia permet-il de nouveaux lieux de culture ?" ont lieu à la salle Céres, Hall 7.2.
http://www.salon-education.org

- L'EDUCATION DANS LE MONDE    [ Haut ]

OCDE : L'école de demain
L'OCDE publie une étude sur "L'école de demain : quel avenir pour nos écoles ?". Nous avions déjà commenté, dans le numéro 3 du Café, les scénarios élaborés par l'OCDE pour l'école de ce début de siècle. Cette brochure de 271 pages les reprend mais les encadre de deux parties fort intéressantes. Au début de l'ouvrage, les auteurs présentent les forces profondes qui agissent sur la société. Ainsi sont présentées l'évolution du statut de l'enfant dans la société, l'importance du savoir dans la nouvelle économie, et en même temps la perte de prestige de l'école. Puis ils se penchent sur l'évolution de l'enseignement : "l'impact grandissant des TIC sur l'apprentissage est peut-être le facteur que l'on désigne le plus comme annonciateur d'une transformation profonde de la structure et de l'organisation de l'enseignement". Pourtant pour le moment, à l'exception de quelques pionniers, "le plus souvent l'emploi des TIC suit la méthodologie de la classe traditionnelle". Les auteurs soulignent l'inadéquation entre l'organisation traditionnelle de l'école et l'utilisation effective des TIC. Dans une seconde partie l'étude donne la parole à 8 experts. Parmi ceux-ci Alain Michel (IG) nous fait réfléchir aux objectifs fondamentaux de l'école demain et aux risques qui pèsent sur elle : comment allier efficacité et équité ? Jusqu'où aller dans la nécessaire décentralisation ? L'ouvrage ne propose aucune solution concrète aux responsables politiques. Par contre il nous amène à réfléchir sur l'importance des changements sociaux, économiques et donc également scolaires dans notre société et aux choix qui s'offrent à nous dans la construction de l'école de l'avenir.
http://www1.oecd.org/publications/e-book /9601112e.pdf

Etude comparative de l'U.E.
Internet progresse dans les écoles européennes mais des écarts subsistent. Ainsi si 9 écoles de l'U.E. sur 10 sont reliées à Internet et s'il y a en moyenne 24 élèves par ordinateur relié à Internet (ce qui est énorme !), les chiffres oscillent entre 3 et 50 élèves selon les pays de l'U.E.
http://europa.eu.int/information_society /eeurope/news_library/documents/index_fr. htm

Internet : généralisation en Allemagne
D'après une dépêche de Multimedium du 12 octobre, tous les élèves allemands auront un accès Internet à partir de lundi. Que feront-ils de ces équipements ?
http://www.mmedium.com/cgi-bin/nouvelles .cgi?Id=5876

Etats-Unis La violence scolaire diminue, mais...
Le National Center for Education Statistics publie son rapport annuel sur la violence scolaire. Celle-ci diminue assez nettement, particulièrement parmi les collégiens. Cependant elle reste encore assez largement présente. Ainsi 8% des collégiens ont été menacés ou blessés par une arme dans l'année, 17% des élèves signalent la présente de bandes (street gangs) dans leur établissement. La drogue est toujours là : 27% des lycéens avaient fumé de la marijuana depuis moins d'un mois.
http://www.nces.ed.gov/pubsearch/pubsinf o.asp?pubid=2002113

L'éducation pour tous est-elle possible ?
A en lire le rapport de suivi que l'Unesco vient de publier, l'éducation pour tous est un pari qui peut être gagné. Ce document retrace dix années d'efforts, de la conférence de Jomtien en 1990 à celle de Dakar en 2000, et de progrès : "des progrès considérables ont été réalisés en direction de l'enseignement primaire universel et ce mouvement s'est accéléré". Toutefois il reste encore cent millions d'enfants, dont 60% de filles, qui ne sont pas scolarisés. La situation s'est améliorée partout sauf dans 32 pays, principalement en Afrique subsaharienne. Là tous les enfants ne vont pas à l'école et les écarts entre les sexes restent forts. Que faudrait-il faire pour améliorer la situation ? L'Unesco estime de 8 à 15 milliards de dollars le coût annuel de l'enseignement primaire universel, somme difficile à trouver à une époque où l'aide au développement régresse. Mais l'Unesco estime que d'autres conditions doivent aussi être remplies. L'organisation n'évoque pas les facteurs culturels qui peuvent être liés aux écarts entre sexes. Mais elle souligne la nécessité de secouer "la routine" dans nombre de pays et l'obligation pour un véritable progrès que "de nouvelles relations entre les gouvernements et la société civile" s'établissent. Décidément éducation, développement et démocratie sont bien liés.
http://www.unesco.org/education/efa/moni toring/pdf/monitoring_report_fr.pdf http://www.adobe.fr/products/acrobat/down load/readstep.html

Jean-Luc Mélenchon à Porto-Alegre
Jean-Luc Mélenchon sera le seul ministre européen présent au forum mondial de l'éducation à Porto Alegre. Dans une tribune donnée au Monde il s'en explique : "la pression libérale (sur les systèmes éducatifs) est maximale".
http://www.metiers.gouv.fr/actualites/tr ibunes/t011024.htm

- LE SYSTEME EDUCATIF FRANCAIS    [ Haut ]

L'état de l'école
Vous voulez savoir combien de jeunes ont quitté le système éducatif avec le bac ou sans qualification ou quel niveau de qualification protège le mieux contre le chômage ? L'édition 2001 de "L'état de l'école" répond à ces questions. Parmi les grandes évolutions du système éducatif : la progression du nombre des bacheliers; la stabilisation de l'accès à l'enseignement supérieur, voire la baisse pour les 18-20 ans; la baisse des effectifs d'élèves dans le premier et le second degré; le maintien des inégalités sociales dans l'accès aux formations "nobles" (CPGE par exemple); l'absence de parité dans les filières scientifiques.
http://www.education.gouv.fr/dpd/etat/et at.htm

Le coût de l'éducation
L'école est gratuite, mais elle a un coût ! Un numéro des Notes d'information du ministère rappelle que 644 milliards ont été dépensés en 2000 pour l'éducation, soit 7,1% du PIB et 10.900 F par habitant. La dépense moyenne par élève du premier degré est de 27500 F, 50200 F pour un collégien ou lycéen. Si l'Etat reste le premier financeur du système éducatif, sa part décroît aux dépens des collectivités locales et des entreprises.
ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/dp d/ni0149.pdf (format Adobe)
http://www.adobe.fr/products/acrobat/dow nload/readstep.html

L'argent de l'école : décentralisation et inégalités
L'Express du 18 octobre publie un dossier spécial sur l'argent de l'école. Avec 673 milliards de francs, jamais la France n'a autant investi dans l'école. Mais le dossier fait apparaître des inégalités choquantes entre les régions, les départements et les communes. Celles-ci résultent en grande partie des politiques différentes menées par les collectivités locales. Ainsi le département du Var dépense 106.242 F pour chaque collégien contre seulement 12.133 F dans les Ardennes. Pour un instituteur d'une petite commune particulièrement pingre de Champagne-Ardenne, "Jack Lang explique que toutes les écoles doivent être reliées à Internet. Moi je viens juste d'avoir l'eau chaude...".
http://www.lexpress.fr/Express/Info/Fran ce/Dossier/lang/dossier.asp?nom=argent

Grande pauvreté
Près de 1,7 million de ménages "vivent" en dessous du seuil de pauvreté. Eduscol ouvre une nouvelle page consacrée à la grande pauvreté à l'école. Elle s'adresse aux formateurs qui y trouveront des chiffres, des témoignages, des pistes bibliographiques. Même si la pauvreté se concentre dans certaines filières, quel enseignant ne l'a pas croisé parmi ses élèves ?
http://www.eduscol.education.fr/D0115/ac cueil.htm

Accord avec France 3
Jack Lang a signé lundi 22 une convention avec France 3. Elle a pour but de "promouvoir l'actualité du système éducatif". Ainsi France 3 pourrait accorder plus d'importance à l'actualité de l'éducation dans ses programmes et pourrait faciliter par ses émissions l'apprentissage des langues régionales. Rappelons que, depuis la rentrée, l'actualité de l'école est évoquée tous les mercredis sur La Cinquième. (Information : Jean-Eudes Gadenne)
http://fr.news.yahoo.com/011022/1/25cr8. html

Accord sur les 35 heures
Le ministre de l'éducation nationale a signé mardi 16 octobre un accord sur la réduction du temps de travail avec 14 syndicats. Il sera mis en oeuvre au 1er janvier 2002. Mais il ne concerne que les personnels IATOSS...
http://www.education.gouv.fr/discours/20 01/dpartt.htm

Election des délégués des parents d'élèves vendredi et samedi
Les élections des représentants des parents d'élèves auront lieu les 19 et 20 octobre. Le ministère rappelle les modalités électorales et le rôle des parents dans l'établissement et dans les conseils de classe.
http://www.education.gouv.fr/prat/electi on.htm

Droits des enfants
Le 17 novembre se tiendra à Paris la journée d'études organisée par D.E.I. France sur les droits des enfants. On pourra découvrir dès maintenant plusieurs contributions sur le site de Bernard Defrance.
http://www.bernard-defrance.net/Contrib_ DEI.php

Concours des grandes écoles
Le B.O. du 1er novembre publie les dates des concours d'entrée aux grandes écoles.
http://www.education.gouv.fr/bo/2001/40/ sup.htm Concours au B.O.

Bourses pour les étudiants en S.T.S.
Le ministère a décidé de soutenir les élèves de STS souhaitant suivre un stage en entreprise dans un pays de l'Union européenne.
http://www.education.gouv.fr/bo/2001/40/ sup.htm Stages en STS


- EDUCATION    [ Haut ]
Netd@ys">

Netd@ys
Depuis 5 ans, cette initiative de la Commission européenne promeut l'usage
des nouveaux media, en particulier Internet, dans les domaines de l'éducation et de la culture. Les Netd@ys se concrétisent par de nombreux projets réalisés partout en Europe et ailleurs (Australie, Brésil, Canada, Israël, Suisse, etc.) unissant créativité, innovation et qualité de contenu. Les Netd@ys sont une vitrine idéale du monde que les jeunes d'aujourd'hui imaginent et construisent... Pour cette année 2001, les thèmes choisis sont: la jeunesse, la citoyenneté et la diversité culturelle. Il est encore temps de s'inscrire pour participer et obtenir le label Netd@ys. Dès maintenant, découvrez l'univers Netd@ys et enregistrez en ligne votre projet.
Pour enregistrer votre projet
http://www.netdays2001.org
Le site Netdays pour la France
http://www.netdays.culture.fr/

Lutte contre la violence
Le ministère lance un concours de messages sur le thème de la lutte contre la violence. Les meilleurs textes seront réalisés et diffusés à la télévision.
http://www.education.gouv.fr/bo/2001/39/ ensel.htm

Concours de scénarios contre la violence
Le ministère propose à tous les lycéens de participer à un concours de scénarios contre la violence scolaire. Les projets retenus seront réalisés par des professionnels et diffusés. Date limite d'envoi : 10 décembre.
http://www.education.gouv.fr/discours/20 01/cnvlconc.htm

Education à l'environnement
En signant une charte avec la fédération des parcs naturels régionaux, le ministère souhaite développer l'éducation à l'environnement. Des exemples d'actions (en Brenne, dans l'Isère..) sont publiés sur le site ministériel.
http://www.education.gouv.fr/discours/20 01/cparc.htm

Semaine de l'Euro
La circulaire du 13/09/2001 a donné des instructions pour que chaque élève bénéficie d'une formation à l'euro. C'est cette "semaine de l'euro" que le ministre a inauguré lundi dans un collège parisien. A cette occasion, le site ministériel propose plusieurs exemples d'actions dans les établissements.
http://www.education.gouv.fr/discours/20 01/euro/default.htm

- Hugo    [ Haut ]

Victor Hugo
L'année 2002 sera une année de commémoration de Victor Hugo. Dès décembre un site institutionnel proposera des ressources pédagogiques. Le 7 janvier, jour de la rentrée, les enseignants seront invités à lire avec leurs élèves une page de V. Hugo.

Victor revient !
"Ce siècle avait deux ans". En 2002 sera célébré le bicentenaire de la naissance de Victor Hugo. A cette occasion, le ministère lance un concours d'écriture ouvert aux lycéens. Une liste de diffusion permet de relier les enseignants intéressés par cette commémoration.
http://www.education.gouv.fr/bo/2001/39/ ensel.htm
Contact : hugo@liste.cndp.fr

- DROLES DE SITES    [ Haut ]

Yazata note les profs
"Avec Yazata, l'école c'est différent et beaucoup plus drôle ! Sur Yazata ton pote c'est ton prof". Yazata est le portail "jeunes" ouvert le 5 novembre par Skyrock. Il propose des fiches, des "mémo exams" et des devoirs corrigés : "Publie des docs. Jusqu'à fin novembre : 5250 F à gagner en chèques cadeaux !". Mais ce site fait mieux : il invite les "Yazanautes" à noter leurs profs ! D'après une dépêche AFP, la société éditrice précise : "la notation des profs ne comportera aucun texte et ne peut donc être susceptible de propos entraînant des plaintes en diffamation". Je crois comprendre que je peux mettre un zéro pointé à ce site : ce n'est pas diffamatoire.
http://www.yazata.com

Exos à vendre
"Un jour tu n'auras plus besoin de passer des heures sur un exercice de maths ou de physique pour essayer de le résoudre et tu auras un peu plus de temps à consacrer à ce qui t'est réellement cher. Exoline le réalise ! C'est le premier site qui te propose les corrections de tous les exercices des livres scolaires de maths de la 6e à la Terminale et de physique-chimie de la seconde à la Terminale". Ce message destiné aux jeunes utilisateurs a l'avantage de la clarté. Exoline vend les résultats de tous les exercices de tous les manuels de maths et physique de l'enseignement secondaire. En un clic de souris, et moyennant finances, l'abonné obtient la solution à son problème. S'adressant aux parents, Exoline se défend d'encourager la tricherie : "Ne vous trompez pas, Exoline ne va pas encourager le règne des tricheurs. Vous vous doutez qu'un enfant qui ne veut pas faire ses exercices de maths a toujours le moyen de se les procurer (un ami de niveau supérieur, un grand frère...). Si c'est le cas de votre enfant, il est de toute façon préférable qu'il ait accès à des corrections claires et pédagogiques. Avec Exoline, votre enfant aura au moins les moyens de comprendre ses exercices". Et comme le rappelle le site : "Quel parent refuserait un 18/20 en maths à son enfant ?" (Information : Jean-Eudes Gadenne)
http://www.exoline.com

- FAIT-DIVERS    [ Haut ]

Journée particulière à Chaumont
Cela s'est passé vendredi 19 octobre dans un lycée privé de province, l'Institution Oudinot à Chaumont (Haute-Marne). Ecoutons le récit d'un enseignant. "Le proviseur entre dans ma classe sans frapper. Il est suivi de deux policiers en tenue, d'un maître chien et d'un berger belge. Un policier en civil reste en faction dans le couloir. Le proviseur explique que le chien flaire la drogue à coup sûr et invite les élèves "qui ont fumé" à se dénoncer. Seul le maître chien pense à les rassurer en précisant que son berger est gentil. Le chien passe entre les tables et se précipite sur un sac. Un policier s'approche fouille l'élève et note quelque chose. Le maître chien dit que c'est fini. Tout le monde ressort". Et la scène recommence dans la classe d'à coté.
Interrogé vendredi par le Café, le proviseur précise que la drogue ne pose pas de problème particulier dans son établissement et qu'il s'agit d'une opération de prévention qui comprend également une information médicale et judiciaire. Cette démarche lui semble très efficace et moins traumatisante que "les joints que les élèves fument dans les rave parties".
La FEP CFDT, principal syndicat de l'enseignement privé, tout en reconnaissant la nécessité de lutter contre la drogue, se déclare hostile au procédé d'intimidation utilisé à Chaumont qui lui semble nuire à une réelle politique de prévention.

Vendredi matin aucune plainte de parents n'était parvenue au proviseur du lycée Oudinot. Pourtant un membre du personnel de l'établissement nous confiait : "Je pense aux élèves qui ont reconnu "avoir déjà pris quelque chose". Les voilà pointés comme des drogués devant leurs camarades. Ce n'est pas le rôle de l'école d'infliger ce genre d'intimidation".

Ce fait divers se produit à un moment où la sécurité est une obsession légitime des enseignants et chefs d'établissement. Dans ce climat il est à craindre de voir se multiplier les dérapages. A Chaumont aussi le respect ça peut changer l'école...

- ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL    [ Haut ]

Satisfecit pour les séries STT
C'est un bilan globalement très positif que l'Inspection générale tire de son analyse de la filière STT : bacs bien individualisés, architecture cohérente, et pédagogie bien adaptée. Elle recommande la mise en place de l'ECJS et une rénovation de l'enseignement d'économie-gestion.
http://www.ladocfrancaise.gouv.fr/BRP/01 4000724/0000.pdf

Améliorer les liens avec les autres séries
L'Inspection générale s'est intéressée aux orientations vers la voie professionnelle ainsi qu'aux passages vers les séries STS. Elle recommande une meilleure information des profs de collège et seconde sur la voie professionnelle, un accueil plus individualisé des élèves dans les classes passerelles de la série technologique, l'affichage de règles claires d'admission des bacheliers professionnels en série STS. Le développement de STS par apprentissage pourrait faciliter leur accueil.
http://www.ladocfrancaise.gouv.fr/BRP/01 4000724/0000.pdf http://www.adobe.fr/products/acrobat/down load/readstep.html

Fermeture de "Ressources STT"
Plus de 50.000 visiteurs ont pu utiliser les richesses de ce site qui propose de nombreux documents pédagogiques pour l'enseignement en STT. Mais faute de reconnaissance, Bernard Cordier a décidé d'utiliser son temps et sa capacité de dévouement autrement. C'est un site important qui disparaîtra le premier décembre.
http://cordier.bernard.free.fr

Blocage sur la rémunération des stagiaires
"Nous n'aboutirons certainement pas dans les mois à venir". Pour Jean-Luc Mélenchon, il y a peu de chances d'aboutir à une rémunération obligatoire des stagiaires de l'enseignement professionnel dans les mois à venir. La hausse du chômage n'incite pas les entreprises à négocier sur cette rémunération. Dans cet entretien accordé à "La lettre de l'éducation", le ministre de l'enseignement professionnel a également annoncé la labellisation des premiers "lycées des métiers" l'année prochaine.
http://www.metiers.gouv.fr/actualites/tr ibunes/t011105.htm

Jean-Luc Mélenchon met en cause le MEDEF
Dans la "Lettre de l'enseignement professionnel", Jean-Luc Mélenchon dénonce "l'offensive" du MEDEF contre les diplômes nationaux : "depuis quelques années, le MEDEF met en cause le système de diplômes professionnels nationaux et les garanties qui y sont liées pour leurs détenteurs". Pour le ministre, le MEDEF souhaiterait faire reconnaître les formations d'entreprise au même niveau que les diplômes nationaux dans le cadre du projet de loi sur la validation des acquis de l'expérience. "L'État ne peut accepter de voir ainsi créé un véritable marché des certifications professionnelles et d'être réduit au rôle d'un opérateur parmi d'autres". Et il ajoute : "Il est seul garant de l'intérêt général".
http://www.metiers.gouv.fr/actualites/le ttre/index_complet_lettre.htm

Jean-Luc Mélenchon à Porto Alegre
Le ministre de l'enseignement professionnel s'est exprimé lors du Forum mondial de l'éducation de Porto Alegre, une manifestation initiée par les mouvements de résistance à la mondialisation. Le ministre a dénoncé la "marchandisation" du secteur éducatif, initiée selon lui par des institutions internationales comme l'OMC. Le ministre a dénoncé la tendance à l'autonomie des établissement et la production d'outils pédagogiques par des firmes privées. Il a appelé au développement de la "mutualisation, de l'échange de bonnes pratiques" entre enseignants.
http://www.metiers.gouv.fr/actualites/do ssiers-de-presse/d011024/index.htm

Pôle de compétences
Le CRDP de Besançon, avec le soutien du ministère de l'enseignement professionnel, a ouvert un "Pôle national de compétences de l'enseignement technique et professionnel". Il offre un catalogue de ressources académiques concernant la plupart des disciplines professionnelles ainsi qu'une lettre d'information trimestrielle présentant des sites de référence.
http://crdp.ac-besancon.fr/techpro/polet echpro.asp

Assises du commerce
Organisées par l'Inspection générale d'Economie - Gestion, ces assises ont regroupé des professionnels et des inspecteurs d'économie-gestion. Elles ont précisé quatre opérations : le concours de la commercialisation (ouvert aux élèves de BTS), l'opération 1000 enseignants en entreprise, l'action pédagogique sur la sécurité alimentaire et l'Euro en lycée professionnel.
http://www.metiers.gouv.fr/dernier_actu6 .htm

Concours général des métiers
Le concours général des métiers concernera 17 spécialités en 2002. Le B.O. du 18 précise les conditions de candidature.
http://www.education.gouv.fr/bo/2001/38/ ensel.htm

L'Euro
Réalisé par la Fédération du commerce et de la distribution, le coffret "Objectif Euro 2002" parviendra prochainement dans les lycées professionnels et technologiques tertiaires. Réalisé pour les professionnels de la distribution, ce coffret a été validé par l'Inspection générale. Il permet une découverte de l'Euro.
http://www.metiers.gouv.fr/actualites/co mmuniques/c011022.htm

Bac Pro
Le B.O. n°41 fixe la date limite d'inscription aux bacs professionnels (liste des bacs concernés à voir) au mardi 20 novembre.
http://www.education.gouv.fr/bo/2001/41/ ensel.htm

- FRANCOPHONIE    [ Haut ]

Ecoliers du monde
L'association "Ecoliers du monde" soutient des projets scolaires dans le monde francophone, de Haïti à Madagascar. Elle parraine les écoles les plus démunies à qui elle apporte un soutien matériel.
http://www.ecoliers-du-monde.org

Le Français dans le monde
Signalé par Educnet, "Le Français dans le monde" est un magazine électronique qui suit l'actualité de la vie de la langue française.
http://www.fdlm.org

- LA GUERRE EN AFGHANISTAN    [ Haut ]

Faire connaître l'Afghanistan
Une synthèse, réalisée par Sylviane Tabarly et Michel Neyroud sur le site de l'association des Clionautes, offre de nombreuses ressources pour mieux connaître et faire connaître l'Afghanistan. En utilisant les messages de la liste H-Français, celle-ci fait le point sur les géopolitiques asiatiques, l'islamisme et Ben Laden, le marché des stupéfiants et les flux financiers et les ressources pédagogiques sur la région. Un remarquable travail de mutualisation qui vient compléter les pistes publiées par La Cinquième.
http://www.clionautes.org/clio01/ThemesL istes/Afgtan.htm

Spécial Afghanistan
"Refuser l'amalgame, mieux comprendre les conséquences du 11 septembre", tel est le pari de La Cinquième qui propose une émission de 90 minutes "Afghanistan le choc" dimanche 28 octobre à 16 heures. Pour prolonger l'émission, La Cinquième met en ligne des ressources complémentaires : éditorial, extrait vidéo, bibliographie, pistes pédagogiques en partenariat avec le Café Pédagogique. Une émission à ne pas manquer !
http://www.lacinquieme.fr/actu/w00053/46 /
http://www.lacinquieme.fr/education/W000 58/43/31127.cfm

L'Islam
"Si ton Seigneur l'avait voulu, tous ceux qui sont sur terre croiraient. Est-ce à toi de contraindre les gens jusqu'à ce qu'ils soient croyants ?". Cet éloge de la tolérance, extraite du Coran, alimente la réflexion de Tarik Ramadane sur le sens de la Djihad. Son site propose plus globalement une lecture de l'Islam qui l'amène à montrer les possibilités d'évolution de l'Islam. Celle-ci n'est pas sans conséquences politiques.
http://islam.free.fr/IntroIslam.html

L'Histoire
La revue L'Histoire publie deux articles sur l'islamisme. Gilles Kepel évoque "les batailles de l'islamisme" : il retrace l'histoire des mouvements islamistes de la Turquie à l'Asie centrale. Et montre sa transformation du messianisme à une relative "modernisation". Xavier Raufer fait un tour du monde des mouvements islamistes.
http://www.histoire.presse.fr/archives/k epel.asp
http://www.histoire.presse.fr/archives/r aufer.asp

La fin de l'Histoire ?
Deux articles du Monde proposent des interprétations à long terme des attentats. Pour F. Fukuyama, "la modernité est un puissant convoi de marchandises que ne feront pas dérailler les récents événements.. La démocratie et le libre échange continueront de s'étendre avec le temps". C'est bien "la fin de l'Histoire". Alain Fontaine lui répond : "Le XXIème (siècle)... a commencé le 11 septembre dernier...".
http://www.lemonde.fr/imprimer_article/0 ,6063,234236,00.html
http://www.lemonde.fr/imprimer_article/0 ,6063,234238,00.html

Primaire    [ Haut ]
-     [ Haut ]

Devenir professeur des écoles
Le recrutement des enseignants fait débat. Une Note d'Information du ministère trace le portrait statistique des candidats et de leurs motivations.
L'étude note d'abord une certaine homogénéité des nouveaux professeurs : 83% sont des femmes, 78% issus de filières littéraires, 61% ont un parent cadre. Les motivations sont d'abord le désir d'enseigner, ensuite celui de s'occuper d'enfants. Or ils découvrent vite que souvent ils sont plus éducateurs qu'enseignants. Il y a là une ambiguïté, parfois une déception.
ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/dp d/ni0146.pdf

Mutations
Le B.O. du jeudi 18, publie une note de service sur les changements de département des enseignants du premier degré.
http://www.education.gouv.fr/bo/2001/38/ perso.htm

Intervenants pour l'enseignement des langues
Le B.O. n°39 précise les conditions d'embauche des intervenants pour l'enseignement des langues dans le primaire. Compte tenu du développement de cet enseignement, les services départementaux de l'éducation pourront, pour une période maximum de 5 ans, recruter des assistants de langues sous contrat d'un an. Ceux-ci pourront être de nationalité étrangère.
http://www.education.gouv.fr/bo/2001/39/ perso.htm

Enseignement des langues
Le B.O. 41 publie les modalités d'habilitation des enseignants (titulaires ou contractuels) chargés d'enseigner les langues dans les écoles primaires. Une première partie vérifie les connaissances linguistiques du candidat, une seconde partie sa capacité à gérer une classe.
http://www.education.gouv.fr/bo/2001/41/ perso.htm

Former les élèves à utiliser Internet
Bernard-Yves Cochain fait partie des pionniers historiques de l'internet éducatif. C'est dire qu'il connaît son sujet et les pièges dans lesquels peuvent tomber les élèves. Il propose des pages simples mais efficaces pour apprendre à naviguer sur le net.
http://www.byc.ch/cd48/tice/navig/

Pour une école primaire innovante : Déqlic19
L'association Deqlic 19 milite pour l'ouverture d'une école primaire innovante de secteur dans le 19ème arrondissement de Paris. Elle réunit des parents et des enseignants qui se réclament du manifeste "pour une école créatrice d'humanité" de Marie-Danielle Pierrelée et de la pédagogie Freinet. Une des originalités du projet : ouvrir un atelier philosophie.
http://deqlic19.free.fr

Les Netd@ys à l'école maternelle
L'école maternelle de la Roue à Fontenay-aux-Roses participera aux Netd@ays par un " lâcher de ballons sur le web ", élaboré avec 3 autres écoles maternelles européennes et une école québécoise. Chaque classe décorera librement un ballon et l'enverra par internet. Les oeuvres seront ensuite exposées sur le web. Quelques-unes seront tirées au sort et accrochées à de vrais ballons qui seront lâchés. Une activité accessible et passionnante pour les enfants.
http://www.intereduc.net/laroue

Collège    [ Haut ]
-     [ Haut ]

Rapport de l'Inspection générale
Initiative heureuse, le rapport 2001 de l'Inspection générale est publié intégralement sur Internet. Dans ce document, les inspecteurs généraux se sont penchés sur la réforme des collèges et celle des lycées. Ils ont prêté une attention particulière à l'articulation entre voie technologique et professionnelle, aux sections européennes, à l'enseignement à distance, à l'enseignement dans deux académies (Rennes et Limoges). Sur ces points l'Inspection générale analyse la situation et propose des recommandations. Deux points qui ne manqueront pas d'intéresser les enseignants. Nous reprenons plusieurs points de ce rapport ci-dessous.
http://www.ladocfrancaise.gouv.fr/BRP/01 4000724/0000.pdf Rapport 2001 de l'Inspection générale (format Adobe)
http://www.adobe.fr/products/acrobat/dow nload/readstep.html

Collège Une réforme pour rien ?
"L'absence d'une véritable politique contractuelle et le caractère tardif de l'annonce de la réforme ont eu pour conséquences un attentisme, une préférence marquée pour le statu quo ante". Le jugement de l'Inspection générale sur la réforme des collèges est sévère. Les inspecteurs notent que les établissements ont utilisé les moyens nouveaux qui leur étaient offerts pour conforter des actions déjà engagées plutôt qu'appliquer la réforme dans son esprit. Ainsi les heures de mise à niveau se sont heurtées souvent au manque de formation des enseignants. Les parcours diversifiés, qui doivent permettre une aide individualisée plus fine et constituent une innovation majeure, "ont été largement escamotés" ou dilués dans des activités injustifiées. L'heure de vie de classe elle-même a souvent servi de "fourre-tout". Aussi l'Inspection recommande-t-elle une réforme plus conséquente : "la structure rigide de la division n'est pas adaptée à une approche pédagogique vraiment neuve". Une division du temps scolaire en plages souples et plages fixes faciliterait l'intégration de la réforme. Mais elle poserait aussi de sérieux problèmes institutionnels (redéfinition des temps de service). D'autres recommandations de l'Inspection sont également novatrices : réflexion sur l'évaluation de façon à faciliter le dialogue avec les familles, instauration d'un "cahier de vie de classe" actant les décisions collectives, réaffirmation de la primauté des parcours diversifiés sur les dispositifs d'aide individualisée.
http://www.ladocfrancaise.gouv.fr/BRP/01 4000724/0000.pdf Rapport 2001 de l'Inspection générale (format Adobe)

Lycée    [ Haut ]
-     [ Haut ]

Une réforme trop précipitée
"Globalement.. la réforme a été mise en oeuvre d'une façon trop précipitée" pour être réussie. L'Inspection générale a analysé chaque point de la réforme des lycées. S'agissant des TPE, elle marque leur intérêt pour "le développement de l'autonomie des élèves". L'Inspection demande que l'accès à Internet et aux ressources documentaires soient facilités dans les établissements et la mise en place de professeurs coordinateurs de TPE. L'heure de vie de classe "semble avoir introduit une dynamique positive : plus de dialogue". Mais l'Inspection critique l'utilisation abusive qui en est faite dans les discours officiels. L'ECJS "pose de nombreuses questions aux professeurs" : méthode, évaluation et enfin cohérence, les professeurs de SES et d'Histoire-Géographie pouvant en avoir des visions bien différentes.
http://www.ladocfrancaise.gouv.fr/BRP/01 4000724/0000.pdf


Concours    [ Haut ]
-     [ Haut ]

Recrutement
Le ministre a annoncé jeudi un effort important de recrutement dans l'enseignement : 12.000 postes dans le primaire et 18.000 dans le secondaire seront mis au concours en 2002, soit +20% et +30% en deux ans. Jack Lang saisit l'occasion pour nier la crise de recrutement qui frapperait l'éducation nationale : il y a 9 à 10 candidats pour chaque poste mis au concours.
http://www.education.gouv.fr/discours/20 01/recrut/recrutjl.htm

Devenir professeur des écoles
Le recrutement des enseignants fait débat. Une Note d'Information du ministère trace le portrait statistique des candidats et de leurs motivations.
L'étude note d'abord une certaine homogénéité des nouveaux professeurs : 83% sont des femmes, 78% issus de filières littéraires, 61% ont un parent cadre. Les motivations sont d'abord le désir d'enseigner, ensuite celui de s'occuper d'enfants. Or ils découvrent vite que souvent ils sont plus éducateurs qu'enseignants. Il y a là une ambiguïté, parfois une déception.
ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/dp d/ni0146.pdf

Un enjeu essentiel : un B2i pour les profs ?
Bientôt un B2i pour les profs ? C'est la question que l'on peut se poser en visitant le site ouvert en partenariat entre Intel et le ministère de l'éducation nationale. Ce site pilote présente un programme de formation destiné aux enseignants. A travers la réalisation et la gestion d'un projet éducatif il les amène à utiliser les outils informatiques et à se former de façon autonome à l'utilisation des TIC. Cette formation devrait être proposée dans une dizaine d'académies, dans le cadre des IUFM, d'ici 2003. Intel réutilise dans cette formation un savoir-faire qui a été utilisé par plusieurs milliers de professeurs aux Etats-Unis. Un dossier à suivre.
http://formation.iufm.fr/enseignerfutur/ menu.htm
http://www.intel.fr/education/

Concours
Le B.O. du 25 octobre publie le calendrier des épreuves d'admissibilité aux concours de l'agrégation externe et interne, du CAPES, et du CAPEPS. Le même numéro fixe les conditions des épreuves du CAPES d'arts plastiques.
http://www.education.gouv.fr/bo/2001/39/ encart.htm
http://www.education.gouv.fr/bo/2001/39/ perso.htm

Enseignement agricole Concours 2002
Un arrêté publié au J.O. du 18 octobre, autorise le ministre à ouvrir un concours de recrutement de professeurs en éducation socioculturelle, histoire-géographie, maths, SES et gestion, de PLP agricole en agroéquipements, sciences de la vigne, anglais-lettres, biologie-écologie.
http://www.admi.net/jo/20011018/AGRE0101 689A.html

Examens professionnels
Les "examens professionnels" d'enseignants sont réservés à certains agents non-titulaires de l'éducation nationale. Le B.O. du 8 novembre rappelle les modalités des épreuves et fixe la date d'envoi du rapport support de l'épreuve orale.
http://www.education.gouv.fr/bo/2001/41/ perso.htm Examens professionnels

- François Jarraud -

- Salon de l'Education     [ Haut ]

Grand rendez-vous annuel de tous les acteurs de l'éducation, des usagers du système éducatif mais ouvert également au grand public, le Salon de l'Éducation édition 2001 se tiendra à Paris Expo Porte de Versailles (métro Porte de Versailles), du 21 au 25 novembre. Durant ce salon, le Café Pédagogique organise des tables rondes autour de l'utilisation pédagogique des TICE. Le Café reçoit aussi chaque jour sur son stand, Hall 7-1, stand A 1402, deux communautés éducatives délocalisées (Cyberlangues, l'ADEAF, Cartables, Le Café de Géographie, Les Clionautes, Sésamath, Le Réseau éthique et pédagogie, Pagestec, Profs L). Découvrez le programme des conférences, le calendrier des invités et retirez une invitation gratuite sur notre page spéciale.
http://www.cafepedagogique.net/salon.php

Sur notre stand - Niveau 7-1 - Stand A 1402
Chaque jour, venez dialoguer avec les nouvelles communautés éducatives !
Mercredi matin : Cyber-Langues Infonews
Mercredi après-midi : Cartables L'ADEAF
Jeudi matin : Le Café de Géographie
Jeudi après-midi : Les Clionautes
Vendredi matin : Sésamath
Vendredi après-midi : Le Réseau Ethique et Pédagogie
Samedi matin : Pagestec
Samedi après-midi : Profs L

Retrouvez-nous aux Tables-rondes du Café Pédagogique : Agora Francis Poulenc, niveau 7-1

Mercredi 21 novembre 14h30-16h00 :
"Internet : quels apports pour l'enseignement des langues ?"

Jeudi 22 novembre 11h30 - 13h00 :
"Les TICE ça sert aussi à faire de la géographie"

Vendredi 23 novembre 16h30 - 18h00 :
"Internet, les réseaux et l'enseignement des lettres"

Samedi 24 novembre 11h00 - 12h00 :
"Première table-ronde des Nouvelles communautés éducatives délocalisées"

* L'entrée du Salon est gratuite : vous pouvez télécharger une invitation à l'adresse :
http://www.educatec.com/educatec_France/ event/vis_info/register_online.asp
Présentez cette invitation à l'entrée d'Educatec pour obtenir un badge Educatec.

* Comment connaître les conférences proposées par le Salon ?
http://www.educatec.com/educatec_France/ event/programme.asp



Journée Culture, multimédia et éducation populaire
La Ligue de l'Enseignement organise le 22 novembre au Salon de l'Education, une journée de réflexion et d'échanges sur l'apport du multimédia dans le domaine de l'action culturelle et de l'éducation populaire. Trois tables-rondes 22 novembre : "le multimédia sert-il de nouvelles pratiques culturelles ?", "le multimédia permet-il de démocratiser l'accès à la culture ?", "le multimédia permet-il de nouveaux lieux de culture ?" ont lieu à la salle Céres, Hall 7.2.
http://www.salon-education.org

- L'EDUCATION DANS LE MONDE    [ Haut ]

OCDE : L'école de demain
L'OCDE publie une étude sur "L'école de demain : quel avenir pour nos écoles ?". Nous avions déjà commenté, dans le numéro 3 du Café, les scénarios élaborés par l'OCDE pour l'école de ce début de siècle. Cette brochure de 271 pages les reprend mais les encadre de deux parties fort intéressantes. Au début de l'ouvrage, les auteurs présentent les forces profondes qui agissent sur la société. Ainsi sont présentées l'évolution du statut de l'enfant dans la société, l'importance du savoir dans la nouvelle économie, et en même temps la perte de prestige de l'école. Puis ils se penchent sur l'évolution de l'enseignement : "l'impact grandissant des TIC sur l'apprentissage est peut-être le facteur que l'on désigne le plus comme annonciateur d'une transformation profonde de la structure et de l'organisation de l'enseignement". Pourtant pour le moment, à l'exception de quelques pionniers, "le plus souvent l'emploi des TIC suit la méthodologie de la classe traditionnelle". Les auteurs soulignent l'inadéquation entre l'organisation traditionnelle de l'école et l'utilisation effective des TIC. Dans une seconde partie l'étude donne la parole à 8 experts. Parmi ceux-ci Alain Michel (IG) nous fait réfléchir aux objectifs fondamentaux de l'école demain et aux risques qui pèsent sur elle : comment allier efficacité et équité ? Jusqu'où aller dans la nécessaire décentralisation ? L'ouvrage ne propose aucune solution concrète aux responsables politiques. Par contre il nous amène à réfléchir sur l'importance des changements sociaux, économiques et donc également scolaires dans notre société et aux choix qui s'offrent à nous dans la construction de l'école de l'avenir.
http://www1.oecd.org/publications/e-book /9601112e.pdf

Etude comparative de l'U.E.
Internet progresse dans les écoles européennes mais des écarts subsistent. Ainsi si 9 écoles de l'U.E. sur 10 sont reliées à Internet et s'il y a en moyenne 24 élèves par ordinateur relié à Internet (ce qui est énorme !), les chiffres oscillent entre 3 et 50 élèves selon les pays de l'U.E.
http://europa.eu.int/information_society /eeurope/news_library/documents/index_fr. htm

Internet : généralisation en Allemagne
D'après une dépêche de Multimedium du 12 octobre, tous les élèves allemands auront un accès Internet à partir de lundi. Que feront-ils de ces équipements ?
http://www.mmedium.com/cgi-bin/nouvelles .cgi?Id=5876

Etats-Unis La violence scolaire diminue, mais...
Le National Center for Education Statistics publie son rapport annuel sur la violence scolaire. Celle-ci diminue assez nettement, particulièrement parmi les collégiens. Cependant elle reste encore assez largement présente. Ainsi 8% des collégiens ont été menacés ou blessés par une arme dans l'année, 17% des élèves signalent la présente de bandes (street gangs) dans leur établissement. La drogue est toujours là : 27% des lycéens avaient fumé de la marijuana depuis moins d'un mois.
http://www.nces.ed.gov/pubsearch/pubsinf o.asp?pubid=2002113

L'éducation pour tous est-elle possible ?
A en lire le rapport de suivi que l'Unesco vient de publier, l'éducation pour tous est un pari qui peut être gagné. Ce document retrace dix années d'efforts, de la conférence de Jomtien en 1990 à celle de Dakar en 2000, et de progrès : "des progrès considérables ont été réalisés en direction de l'enseignement primaire universel et ce mouvement s'est accéléré". Toutefois il reste encore cent millions d'enfants, dont 60% de filles, qui ne sont pas scolarisés. La situation s'est améliorée partout sauf dans 32 pays, principalement en Afrique subsaharienne. Là tous les enfants ne vont pas à l'école et les écarts entre les sexes restent forts. Que faudrait-il faire pour améliorer la situation ? L'Unesco estime de 8 à 15 milliards de dollars le coût annuel de l'enseignement primaire universel, somme difficile à trouver à une époque où l'aide au développement régresse. Mais l'Unesco estime que d'autres conditions doivent aussi être remplies. L'organisation n'évoque pas les facteurs culturels qui peuvent être liés aux écarts entre sexes. Mais elle souligne la nécessité de secouer "la routine" dans nombre de pays et l'obligation pour un véritable progrès que "de nouvelles relations entre les gouvernements et la société civile" s'établissent. Décidément éducation, développement et démocratie sont bien liés.
http://www.unesco.org/education/efa/moni toring/pdf/monitoring_report_fr.pdf http://www.adobe.fr/products/acrobat/down load/readstep.html

Jean-Luc Mélenchon à Porto-Alegre
Jean-Luc Mélenchon sera le seul ministre européen présent au forum mondial de l'éducation à Porto Alegre. Dans une tribune donnée au Monde il s'en explique : "la pression libérale (sur les systèmes éducatifs) est maximale".
http://www.metiers.gouv.fr/actualites/tr ibunes/t011024.htm

- LE SYSTEME EDUCATIF FRANCAIS    [ Haut ]

L'état de l'école
Vous voulez savoir combien de jeunes ont quitté le système éducatif avec le bac ou sans qualification ou quel niveau de qualification protège le mieux contre le chômage ? L'édition 2001 de "L'état de l'école" répond à ces questions. Parmi les grandes évolutions du système éducatif : la progression du nombre des bacheliers; la stabilisation de l'accès à l'enseignement supérieur, voire la baisse pour les 18-20 ans; la baisse des effectifs d'élèves dans le premier et le second degré; le maintien des inégalités sociales dans l'accès aux formations "nobles" (CPGE par exemple); l'absence de parité dans les filières scientifiques.
http://www.education.gouv.fr/dpd/etat/et at.htm

Le coût de l'éducation
L'école est gratuite, mais elle a un coût ! Un numéro des Notes d'information du ministère rappelle que 644 milliards ont été dépensés en 2000 pour l'éducation, soit 7,1% du PIB et 10.900 F par habitant. La dépense moyenne par élève du premier degré est de 27500 F, 50200 F pour un collégien ou lycéen. Si l'Etat reste le premier financeur du système éducatif, sa part décroît aux dépens des collectivités locales et des entreprises.
ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/dp d/ni0149.pdf (format Adobe)
http://www.adobe.fr/products/acrobat/dow nload/readstep.html

L'argent de l'école : décentralisation et inégalités
L'Express du 18 octobre publie un dossier spécial sur l'argent de l'école. Avec 673 milliards de francs, jamais la France n'a autant investi dans l'école. Mais le dossier fait apparaître des inégalités choquantes entre les régions, les départements et les communes. Celles-ci résultent en grande partie des politiques différentes menées par les collectivités locales. Ainsi le département du Var dépense 106.242 F pour chaque collégien contre seulement 12.133 F dans les Ardennes. Pour un instituteur d'une petite commune particulièrement pingre de Champagne-Ardenne, "Jack Lang explique que toutes les écoles doivent être reliées à Internet. Moi je viens juste d'avoir l'eau chaude...".
http://www.lexpress.fr/Express/Info/Fran ce/Dossier/lang/dossier.asp?nom=argent

Grande pauvreté
Près de 1,7 million de ménages "vivent" en dessous du seuil de pauvreté. Eduscol ouvre une nouvelle page consacrée à la grande pauvreté à l'école. Elle s'adresse aux formateurs qui y trouveront des chiffres, des témoignages, des pistes bibliographiques. Même si la pauvreté se concentre dans certaines filières, quel enseignant ne l'a pas croisé parmi ses élèves ?
http://www.eduscol.education.fr/D0115/ac cueil.htm

Accord avec France 3
Jack Lang a signé lundi 22 une convention avec France 3. Elle a pour but de "promouvoir l'actualité du système éducatif". Ainsi France 3 pourrait accorder plus d'importance à l'actualité de l'éducation dans ses programmes et pourrait faciliter par ses émissions l'apprentissage des langues régionales. Rappelons que, depuis la rentrée, l'actualité de l'école est évoquée tous les mercredis sur La Cinquième. (Information : Jean-Eudes Gadenne)
http://fr.news.yahoo.com/011022/1/25cr8. html

Accord sur les 35 heures
Le ministre de l'éducation nationale a signé mardi 16 octobre un accord sur la réduction du temps de travail avec 14 syndicats. Il sera mis en oeuvre au 1er janvier 2002. Mais il ne concerne que les personnels IATOSS...
http://www.education.gouv.fr/discours/20 01/dpartt.htm

Election des délégués des parents d'élèves vendredi et samedi
Les élections des représentants des parents d'élèves auront lieu les 19 et 20 octobre. Le ministère rappelle les modalités électorales et le rôle des parents dans l'établissement et dans les conseils de classe.
http://www.education.gouv.fr/prat/electi on.htm

Droits des enfants
Le 17 novembre se tiendra à Paris la journée d'études organisée par D.E.I. France sur les droits des enfants. On pourra découvrir dès maintenant plusieurs contributions sur le site de Bernard Defrance.
http://www.bernard-defrance.net/Contrib_ DEI.php

Concours des grandes écoles
Le B.O. du 1er novembre publie les dates des concours d'entrée aux grandes écoles.
http://www.education.gouv.fr/bo/2001/40/ sup.htm Concours au B.O.

Bourses pour les étudiants en S.T.S.
Le ministère a décidé de soutenir les élèves de STS souhaitant suivre un stage en entreprise dans un pays de l'Union européenne.
http://www.education.gouv.fr/bo/2001/40/ sup.htm Stages en STS


- EDUCATION    [ Haut ]
Netd@ys">

Netd@ys
Depuis 5 ans, cette initiative de la Commission européenne promeut l'usage
des nouveaux media, en particulier Internet, dans les domaines de l'éducation et de la culture. Les Netd@ys se concrétisent par de nombreux projets réalisés partout en Europe et ailleurs (Australie, Brésil, Canada, Israël, Suisse, etc.) unissant créativité, innovation et qualité de contenu. Les Netd@ys sont une vitrine idéale du monde que les jeunes d'aujourd'hui imaginent et construisent... Pour cette année 2001, les thèmes choisis sont: la jeunesse, la citoyenneté et la diversité culturelle. Il est encore temps de s'inscrire pour participer et obtenir le label Netd@ys. Dès maintenant, découvrez l'univers Netd@ys et enregistrez en ligne votre projet.
Pour enregistrer votre projet
http://www.netdays2001.org
Le site Netdays pour la France
http://www.netdays.culture.fr/

Lutte contre la violence
Le ministère lance un concours de messages sur le thème de la lutte contre la violence. Les meilleurs textes seront réalisés et diffusés à la télévision.
http://www.education.gouv.fr/bo/2001/39/ ensel.htm

Concours de scénarios contre la violence
Le ministère propose à tous les lycéens de participer à un concours de scénarios contre la violence scolaire. Les projets retenus seront réalisés par des professionnels et diffusés. Date limite d'envoi : 10 décembre.
http://www.education.gouv.fr/discours/20 01/cnvlconc.htm

Education à l'environnement
En signant une charte avec la fédération des parcs naturels régionaux, le ministère souhaite développer l'éducation à l'environnement. Des exemples d'actions (en Brenne, dans l'Isère..) sont publiés sur le site ministériel.
http://www.education.gouv.fr/discours/20 01/cparc.htm

Semaine de l'Euro
La circulaire du 13/09/2001 a donné des instructions pour que chaque élève bénéficie d'une formation à l'euro. C'est cette "semaine de l'euro" que le ministre a inauguré lundi dans un collège parisien. A cette occasion, le site ministériel propose plusieurs exemples d'actions dans les établissements.
http://www.education.gouv.fr/discours/20 01/euro/default.htm

- Hugo    [ Haut ]

Victor Hugo
L'année 2002 sera une année de commémoration de Victor Hugo. Dès décembre un site institutionnel proposera des ressources pédagogiques. Le 7 janvier, jour de la rentrée, les enseignants seront invités à lire avec leurs élèves une page de V. Hugo.

Victor revient !
"Ce siècle avait deux ans". En 2002 sera célébré le bicentenaire de la naissance de Victor Hugo. A cette occasion, le ministère lance un concours d'écriture ouvert aux lycéens. Une liste de diffusion permet de relier les enseignants intéressés par cette commémoration.
http://www.education.gouv.fr/bo/2001/39/ ensel.htm
Contact : hugo@liste.cndp.fr

- DROLES DE SITES    [ Haut ]

Yazata note les profs
"Avec Yazata, l'école c'est différent et beaucoup plus drôle ! Sur Yazata ton pote c'est ton prof". Yazata est le portail "jeunes" ouvert le 5 novembre par Skyrock. Il propose des fiches, des "mémo exams" et des devoirs corrigés : "Publie des docs. Jusqu'à fin novembre : 5250 F à gagner en chèques cadeaux !". Mais ce site fait mieux : il invite les "Yazanautes" à noter leurs profs ! D'après une dépêche AFP, la société éditrice précise : "la notation des profs ne comportera aucun texte et ne peut donc être susceptible de propos entraînant des plaintes en diffamation". Je crois comprendre que je peux mettre un zéro pointé à ce site : ce n'est pas diffamatoire.
http://www.yazata.com

Exos à vendre
"Un jour tu n'auras plus besoin de passer des heures sur un exercice de maths ou de physique pour essayer de le résoudre et tu auras un peu plus de temps à consacrer à ce qui t'est réellement cher. Exoline le réalise ! C'est le premier site qui te propose les corrections de tous les exercices des livres scolaires de maths de la 6e à la Terminale et de physique-chimie de la seconde à la Terminale". Ce message destiné aux jeunes utilisateurs a l'avantage de la clarté. Exoline vend les résultats de tous les exercices de tous les manuels de maths et physique de l'enseignement secondaire. En un clic de souris, et moyennant finances, l'abonné obtient la solution à son problème. S'adressant aux parents, Exoline se défend d'encourager la tricherie : "Ne vous trompez pas, Exoline ne va pas encourager le règne des tricheurs. Vous vous doutez qu'un enfant qui ne veut pas faire ses exercices de maths a toujours le moyen de se les procurer (un ami de niveau supérieur, un grand frère...). Si c'est le cas de votre enfant, il est de toute façon préférable qu'il ait accès à des corrections claires et pédagogiques. Avec Exoline, votre enfant aura au moins les moyens de comprendre ses exercices". Et comme le rappelle le site : "Quel parent refuserait un 18/20 en maths à son enfant ?" (Information : Jean-Eudes Gadenne)
http://www.exoline.com

- FAIT-DIVERS    [ Haut ]

Journée particulière à Chaumont
Cela s'est passé vendredi 19 octobre dans un lycée privé de province, l'Institution Oudinot à Chaumont (Haute-Marne). Ecoutons le récit d'un enseignant. "Le proviseur entre dans ma classe sans frapper. Il est suivi de deux policiers en tenue, d'un maître chien et d'un berger belge. Un policier en civil reste en faction dans le couloir. Le proviseur explique que le chien flaire la drogue à coup sûr et invite les élèves "qui ont fumé" à se dénoncer. Seul le maître chien pense à les rassurer en précisant que son berger est gentil. Le chien passe entre les tables et se précipite sur un sac. Un policier s'approche fouille l'élève et note quelque chose. Le maître chien dit que c'est fini. Tout le monde ressort". Et la scène recommence dans la classe d'à coté.
Interrogé vendredi par le Café, le proviseur précise que la drogue ne pose pas de problème particulier dans son établissement et qu'il s'agit d'une opération de prévention qui comprend également une information médicale et judiciaire. Cette démarche lui semble très efficace et moins traumatisante que "les joints que les élèves fument dans les rave parties".
La FEP CFDT, principal syndicat de l'enseignement privé, tout en reconnaissant la nécessité de lutter contre la drogue, se déclare hostile au procédé d'intimidation utilisé à Chaumont qui lui semble nuire à une réelle politique de prévention.

Vendredi matin aucune plainte de parents n'était parvenue au proviseur du lycée Oudinot. Pourtant un membre du personnel de l'établissement nous confiait : "Je pense aux élèves qui ont reconnu "avoir déjà pris quelque chose". Les voilà pointés comme des drogués devant leurs camarades. Ce n'est pas le rôle de l'école d'infliger ce genre d'intimidation".

Ce fait divers se produit à un moment où la sécurité est une obsession légitime des enseignants et chefs d'établissement. Dans ce climat il est à craindre de voir se multiplier les dérapages. A Chaumont aussi le respect ça peut changer l'école...

- ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL    [ Haut ]

Satisfecit pour les séries STT
C'est un bilan globalement très positif que l'Inspection générale tire de son analyse de la filière STT : bacs bien individualisés, architecture cohérente, et pédagogie bien adaptée. Elle recommande la mise en place de l'ECJS et une rénovation de l'enseignement d'économie-gestion.
http://www.ladocfrancaise.gouv.fr/BRP/01 4000724/0000.pdf

Améliorer les liens avec les autres séries
L'Inspection générale s'est intéressée aux orientations vers la voie professionnelle ainsi qu'aux passages vers les séries STS. Elle recommande une meilleure information des profs de collège et seconde sur la voie professionnelle, un accueil plus individualisé des élèves dans les classes passerelles de la série technologique, l'affichage de règles claires d'admission des bacheliers professionnels en série STS. Le développement de STS par apprentissage pourrait faciliter leur accueil.
http://www.ladocfrancaise.gouv.fr/BRP/01 4000724/0000.pdf http://www.adobe.fr/products/acrobat/down load/readstep.html

Fermeture de "Ressources STT"
Plus de 50.000 visiteurs ont pu utiliser les richesses de ce site qui propose de nombreux documents pédagogiques pour l'enseignement en STT. Mais faute de reconnaissance, Bernard Cordier a décidé d'utiliser son temps et sa capacité de dévouement autrement. C'est un site important qui disparaîtra le premier décembre.
http://cordier.bernard.free.fr

Blocage sur la rémunération des stagiaires
"Nous n'aboutirons certainement pas dans les mois à venir". Pour Jean-Luc Mélenchon, il y a peu de chances d'aboutir à une rémunération obligatoire des stagiaires de l'enseignement professionnel dans les mois à venir. La hausse du chômage n'incite pas les entreprises à négocier sur cette rémunération. Dans cet entretien accordé à "La lettre de l'éducation", le ministre de l'enseignement professionnel a également annoncé la labellisation des premiers "lycées des métiers" l'année prochaine.
http://www.metiers.gouv.fr/actualites/tr ibunes/t011105.htm

Jean-Luc Mélenchon met en cause le MEDEF
Dans la "Lettre de l'enseignement professionnel", Jean-Luc Mélenchon dénonce "l'offensive" du MEDEF contre les diplômes nationaux : "depuis quelques années, le MEDEF met en cause le système de diplômes professionnels nationaux et les garanties qui y sont liées pour leurs détenteurs". Pour le ministre, le MEDEF souhaiterait faire reconnaître les formations d'entreprise au même niveau que les diplômes nationaux dans le cadre du projet de loi sur la validation des acquis de l'expérience. "L'État ne peut accepter de voir ainsi créé un véritable marché des certifications professionnelles et d'être réduit au rôle d'un opérateur parmi d'autres". Et il ajoute : "Il est seul garant de l'intérêt général".
http://www.metiers.gouv.fr/actualites/le ttre/index_complet_lettre.htm

Jean-Luc Mélenchon à Porto Alegre
Le ministre de l'enseignement professionnel s'est exprimé lors du Forum mondial de l'éducation de Porto Alegre, une manifestation initiée par les mouvements de résistance à la mondialisation. Le ministre a dénoncé la "marchandisation" du secteur éducatif, initiée selon lui par des institutions internationales comme l'OMC. Le ministre a dénoncé la tendance à l'autonomie des établissement et la production d'outils pédagogiques par des firmes privées. Il a appelé au développement de la "mutualisation, de l'échange de bonnes pratiques" entre enseignants.
http://www.metiers.gouv.fr/actualites/do ssiers-de-presse/d011024/index.htm

Pôle de compétences
Le CRDP de Besançon, avec le soutien du ministère de l'enseignement professionnel, a ouvert un "Pôle national de compétences de l'enseignement technique et professionnel". Il offre un catalogue de ressources académiques concernant la plupart des disciplines professionnelles ainsi qu'une lettre d'information trimestrielle présentant des sites de référence.
http://crdp.ac-besancon.fr/techpro/polet echpro.asp

Assises du commerce
Organisées par l'Inspection générale d'Economie - Gestion, ces assises ont regroupé des professionnels et des inspecteurs d'économie-gestion. Elles ont précisé quatre opérations : le concours de la commercialisation (ouvert aux élèves de BTS), l'opération 1000 enseignants en entreprise, l'action pédagogique sur la sécurité alimentaire et l'Euro en lycée professionnel.
http://www.metiers.gouv.fr/dernier_actu6 .htm

Concours général des métiers
Le concours général des métiers concernera 17 spécialités en 2002. Le B.O. du 18 précise les conditions de candidature.
http://www.education.gouv.fr/bo/2001/38/ ensel.htm

L'Euro
Réalisé par la Fédération du commerce et de la distribution, le coffret "Objectif Euro 2002" parviendra prochainement dans les lycées professionnels et technologiques tertiaires. Réalisé pour les professionnels de la distribution, ce coffret a été validé par l'Inspection générale. Il permet une découverte de l'Euro.
http://www.metiers.gouv.fr/actualites/co mmuniques/c011022.htm

Bac Pro
Le B.O. n°41 fixe la date limite d'inscription aux bacs professionnels (liste des bacs concernés à voir) au mardi 20 novembre.
http://www.education.gouv.fr/bo/2001/41/ ensel.htm

- FRANCOPHONIE    [ Haut ]

Ecoliers du monde
L'association "Ecoliers du monde" soutient des projets scolaires dans le monde francophone, de Haïti à Madagascar. Elle parraine les écoles les plus démunies à qui elle apporte un soutien matériel.
http://www.ecoliers-du-monde.org

Le Français dans le monde
Signalé par Educnet, "Le Français dans le monde" est un magazine électronique qui suit l'actualité de la vie de la langue française.
http://www.fdlm.org

- LA GUERRE EN AFGHANISTAN    [ Haut ]

Faire connaître l'Afghanistan
Une synthèse, réalisée par Sylviane Tabarly et Michel Neyroud sur le site de l'association des Clionautes, offre de nombreuses ressources pour mieux connaître et faire connaître l'Afghanistan. En utilisant les messages de la liste H-Français, celle-ci fait le point sur les géopolitiques asiatiques, l'islamisme et Ben Laden, le marché des stupéfiants et les flux financiers et les ressources pédagogiques sur la région. Un remarquable travail de mutualisation qui vient compléter les pistes publiées par La Cinquième.
http://www.clionautes.org/clio01/ThemesL istes/Afgtan.htm

Spécial Afghanistan
"Refuser l'amalgame, mieux comprendre les conséquences du 11 septembre", tel est le pari de La Cinquième qui propose une émission de 90 minutes "Afghanistan le choc" dimanche 28 octobre à 16 heures. Pour prolonger l'émission, La Cinquième met en ligne des ressources complémentaires : éditorial, extrait vidéo, bibliographie, pistes pédagogiques en partenariat avec le Café Pédagogique. Une émission à ne pas manquer !
http://www.lacinquieme.fr/actu/w00053/46 /
http://www.lacinquieme.fr/education/W000 58/43/31127.cfm

L'Islam
"Si ton Seigneur l'avait voulu, tous ceux qui sont sur terre croiraient. Est-ce à toi de contraindre les gens jusqu'à ce qu'ils soient croyants ?". Cet éloge de la tolérance, extraite du Coran, alimente la réflexion de Tarik Ramadane sur le sens de la Djihad. Son site propose plus globalement une lecture de l'Islam qui l'amène à montrer les possibilités d'évolution de l'Islam. Celle-ci n'est pas sans conséquences politiques.
http://islam.free.fr/IntroIslam.html

L'Histoire
La revue L'Histoire publie deux articles sur l'islamisme. Gilles Kepel évoque "les batailles de l'islamisme" : il retrace l'histoire des mouvements islamistes de la Turquie à l'Asie centrale. Et montre sa transformation du messianisme à une relative "modernisation". Xavier Raufer fait un tour du monde des mouvements islamistes.
http://www.histoire.presse.fr/archives/k epel.asp
http://www.histoire.presse.fr/archives/r aufer.asp

La fin de l'Histoire ?
Deux articles du Monde proposent des interprétations à long terme des attentats. Pour F. Fukuyama, "la modernité est un puissant convoi de marchandises que ne feront pas dérailler les récents événements.. La démocratie et le libre échange continueront de s'étendre avec le temps". C'est bien "la fin de l'Histoire". Alain Fontaine lui répond : "Le XXIème (siècle)... a commencé le 11 septembre dernier...".
http://www.lemonde.fr/imprimer_article/0 ,6063,234236,00.html
http://www.lemonde.fr/imprimer_article/0 ,6063,234238,00.html

Primaire    [ Haut ]
-     [ Haut ]

Devenir professeur des écoles
Le recrutement des enseignants fait débat. Une Note d'Information du ministère trace le portrait statistique des candidats et de leurs motivations.
L'étude note d'abord une certaine homogénéité des nouveaux professeurs : 83% sont des femmes, 78% issus de filières littéraires, 61% ont un parent cadre. Les motivations sont d'abord le désir d'enseigner, ensuite celui de s'occuper d'enfants. Or ils découvrent vite que souvent ils sont plus éducateurs qu'enseignants. Il y a là une ambiguïté, parfois une déception.
ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/dp d/ni0146.pdf

Mutations
Le B.O. du jeudi 18, publie une note de service sur les changements de département des enseignants du premier degré.
http://www.education.gouv.fr/bo/2001/38/ perso.htm

Intervenants pour l'enseignement des langues
Le B.O. n°39 précise les conditions d'embauche des intervenants pour l'enseignement des langues dans le primaire. Compte tenu du développement de cet enseignement, les services départementaux de l'éducation pourront, pour une période maximum de 5 ans, recruter des assistants de langues sous contrat d'un an. Ceux-ci pourront être de nationalité étrangère.
http://www.education.gouv.fr/bo/2001/39/ perso.htm

Enseignement des langues
Le B.O. 41 publie les modalités d'habilitation des enseignants (titulaires ou contractuels) chargés d'enseigner les langues dans les écoles primaires. Une première partie vérifie les connaissances linguistiques du candidat, une seconde partie sa capacité à gérer une classe.
http://www.education.gouv.fr/bo/2001/41/ perso.htm

Former les élèves à utiliser Internet
Bernard-Yves Cochain fait partie des pionniers historiques de l'internet éducatif. C'est dire qu'il connaît son sujet et les pièges dans lesquels peuvent tomber les élèves. Il propose des pages simples mais efficaces pour apprendre à naviguer sur le net.
http://www.byc.ch/cd48/tice/navig/

Pour une école primaire innovante : Déqlic19
L'association Deqlic 19 milite pour l'ouverture d'une école primaire innovante de secteur dans le 19ème arrondissement de Paris. Elle réunit des parents et des enseignants qui se réclament du manifeste "pour une école créatrice d'humanité" de Marie-Danielle Pierrelée et de la pédagogie Freinet. Une des originalités du projet : ouvrir un atelier philosophie.
http://deqlic19.free.fr

Les Netd@ys à l'école maternelle
L'école maternelle de la Roue à Fontenay-aux-Roses participera aux Netd@ays par un " lâcher de ballons sur le web ", élaboré avec 3 autres écoles maternelles européennes et une école québécoise. Chaque classe décorera librement un ballon et l'enverra par internet. Les oeuvres seront ensuite exposées sur le web. Quelques-unes seront tirées au sort et accrochées à de vrais ballons qui seront lâchés. Une activité accessible et passionnante pour les enfants.
http://www.intereduc.net/laroue

Collège    [ Haut ]
-     [ Haut ]

Rapport de l'Inspection générale
Initiative heureuse, le rapport 2001 de l'Inspection générale est publié intégralement sur Internet. Dans ce document, les inspecteurs généraux se sont penchés sur la réforme des collèges et celle des lycées. Ils ont prêté une attention particulière à l'articulation entre voie technologique et professionnelle, aux sections européennes, à l'enseignement à distance, à l'enseignement dans deux académies (Rennes et Limoges). Sur ces points l'Inspection générale analyse la situation et propose des recommandations. Deux points qui ne manqueront pas d'intéresser les enseignants. Nous reprenons plusieurs points de ce rapport ci-dessous.
http://www.ladocfrancaise.gouv.fr/BRP/01 4000724/0000.pdf Rapport 2001 de l'Inspection générale (format Adobe)
http://www.adobe.fr/products/acrobat/dow nload/readstep.html

Collège Une réforme pour rien ?
"L'absence d'une véritable politique contractuelle et le caractère tardif de l'annonce de la réforme ont eu pour conséquences un attentisme, une préférence marquée pour le statu quo ante". Le jugement de l'Inspection générale sur la réforme des collèges est sévère. Les inspecteurs notent que les établissements ont utilisé les moyens nouveaux qui leur étaient offerts pour conforter des actions déjà engagées plutôt qu'appliquer la réforme dans son esprit. Ainsi les heures de mise à niveau se sont heurtées souvent au manque de formation des enseignants. Les parcours diversifiés, qui doivent permettre une aide individualisée plus fine et constituent une innovation majeure, "ont été largement escamotés" ou dilués dans des activités injustifiées. L'heure de vie de classe elle-même a souvent servi de "fourre-tout". Aussi l'Inspection recommande-t-elle une réforme plus conséquente : "la structure rigide de la division n'est pas adaptée à une approche pédagogique vraiment neuve". Une division du temps scolaire en plages souples et plages fixes faciliterait l'intégration de la réforme. Mais elle poserait aussi de sérieux problèmes institutionnels (redéfinition des temps de service). D'autres recommandations de l'Inspection sont également novatrices : réflexion sur l'évaluation de façon à faciliter le dialogue avec les familles, instauration d'un "cahier de vie de classe" actant les décisions collectives, réaffirmation de la primauté des parcours diversifiés sur les dispositifs d'aide individualisée.
http://www.ladocfrancaise.gouv.fr/BRP/01 4000724/0000.pdf Rapport 2001 de l'Inspection générale (format Adobe)

Lycée    [ Haut ]
-     [ Haut ]

Une réforme trop précipitée
"Globalement.. la réforme a été mise en oeuvre d'une façon trop précipitée" pour être réussie. L'Inspection générale a analysé chaque point de la réforme des lycées. S'agissant des TPE, elle marque leur intérêt pour "le développement de l'autonomie des élèves". L'Inspection demande que l'accès à Internet et aux ressources documentaires soient facilités dans les établissements et la mise en place de professeurs coordinateurs de TPE. L'heure de vie de classe "semble avoir introduit une dynamique positive : plus de dialogue". Mais l'Inspection critique l'utilisation abusive qui en est faite dans les discours officiels. L'ECJS "pose de nombreuses questions aux professeurs" : méthode, évaluation et enfin cohérence, les professeurs de SES et d'Histoire-Géographie pouvant en avoir des visions bien différentes.
http://www.ladocfrancaise.gouv.fr/BRP/01 4000724/0000.pdf


Concours    [ Haut ]
-     [ Haut ]

Recrutement
Le ministre a annoncé jeudi un effort important de recrutement dans l'enseignement : 12.000 postes dans le primaire et 18.000 dans le secondaire seront mis au concours en 2002, soit +20% et +30% en deux ans. Jack Lang saisit l'occasion pour nier la crise de recrutement qui frapperait l'éducation nationale : il y a 9 à 10 candidats pour chaque poste mis au concours.
http://www.education.gouv.fr/discours/20 01/recrut/recrutjl.htm

Devenir professeur des écoles
Le recrutement des enseignants fait débat. Une Note d'Information du ministère trace le portrait statistique des candidats et de leurs motivations.
L'étude note d'abord une certaine homogénéité des nouveaux professeurs : 83% sont des femmes, 78% issus de filières littéraires, 61% ont un parent cadre. Les motivations sont d'abord le désir d'enseigner, ensuite celui de s'occuper d'enfants. Or ils découvrent vite que souvent ils sont plus éducateurs qu'enseignants. Il y a là une ambiguïté, parfois une déception.
ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/dp d/ni0146.pdf

Un enjeu essentiel : un B2i pour les profs ?
Bientôt un B2i pour les profs ? C'est la question que l'on peut se poser en visitant le site ouvert en partenariat entre Intel et le ministère de l'éducation nationale. Ce site pilote présente un programme de formation destiné aux enseignants. A travers la réalisation et la gestion d'un projet éducatif il les amène à utiliser les outils informatiques et à se former de façon autonome à l'utilisation des TIC. Cette formation devrait être proposée dans une dizaine d'académies, dans le cadre des IUFM, d'ici 2003. Intel réutilise dans cette formation un savoir-faire qui a été utilisé par plusieurs milliers de professeurs aux Etats-Unis. Un dossier à suivre.
http://formation.iufm.fr/enseignerfutur/ menu.htm
http://www.intel.fr/education/

Concours
Le B.O. du 25 octobre publie le calendrier des épreuves d'admissibilité aux concours de l'agrégation externe et interne, du CAPES, et du CAPEPS. Le même numéro fixe les conditions des épreuves du CAPES d'arts plastiques.
http://www.education.gouv.fr/bo/2001/39/ encart.htm
http://www.education.gouv.fr/bo/2001/39/ perso.htm

Enseignement agricole Concours 2002
Un arrêté publié au J.O. du 18 octobre, autorise le ministre à ouvrir un concours de recrutement de professeurs en éducation socioculturelle, histoire-géographie, maths, SES et gestion, de PLP agricole en agroéquipements, sciences de la vigne, anglais-lettres, biologie-écologie.
http://www.admi.net/jo/20011018/AGRE0101 689A.html

Examens professionnels
Les "examens professionnels" d'enseignants sont réservés à certains agents non-titulaires de l'éducation nationale. Le B.O. du 8 novembre rappelle les modalités des épreuves et fixe la date d'envoi du rapport support de l'épreuve orale.
http://www.education.gouv.fr/bo/2001/41/ perso.htm Examens professionnels

[ Haut ]

Archives de la rubrique Informations Professionnelles :

Café  n°1 - n°2 - n°3 - n°4 - n°5 - n°6 - n°7 - n°8 - n°9 - n°10 - n°11 - n°12 - n°13 - n°14 - n°15 - n°16 - n°17 - n°18 - n°19 - n°20 - n°21 - n°22 - n°23 - n°24 - n°25 - n°26 - n°27 - n°28 - n°29 - n°30 - n°31 - n°32 - n°33 - n°34 - n°35 - n°36 - n°37 - n°38 - n°39 - n°40 - n°41 - n°42 - n°43 - n°44 - n°45 - n°46 - n°47 - n°48 - n°49 - n°50 - n°51 - n°52 - n°53 - n°54 - n°55 - n°56 - n°57 - n°58 - n°59 - n°60 - n°61 - n°62 - n°63 - n°64 - n°65 - n°66 - n°67 - n°68 - n°69 - n°70 - n°71 - n°72 - n°73 - n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78 -

 
  La rubrique Informations Professionnelles dans les archives :
 • Les dernières éditions du Café :
n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78
 • Les archives complètes


 • Envoyer une info
 • Nous écrire


 • S'abonner à cette rubrique
 • Nous connaître
 • Nous aider
 • Version imprimable