Informations Professionnelles (Café N° 20)

- François Jarraud -

- Héritage délicat    [ Haut ]

Héritage délicat
Le B.O. du 9 mai publie une série de textes adoptés in extremis par l'ancien ministre. Il s'agit souvent de questions en débats pour lesquels l'ancien ministre tranche finalement en maintenant le cap des réformes. Un héritage délicat pour le nouveau ministre.

TPE : la circulaire est parue
Le B.O. du 9 mai publie une note de service, datée du 30 avril, sur les TPE. Constatant que ceux-ci "bénéficient d'un ancrage croissant au sein des enseignements en lycée", elle décide de leur généralisation en terminale dès la prochaine rentrée tout en laissant le choix aux élèves de se présenter ou non à l'épreuve du bac. Seuls seront exemptés les établissements qui ne pourraient, pour des raisons matérielles, les préparer. Au bac, seuls les points supérieurs à la moyenne seront pris en compte mais ils seront dorénavant affectés d'un coefficient 2. Une disposition particulière est prévue pour les TPE en sciences de l'ingénieur.
En série technologique, l'expérimentation est maintenue. Les TPE ne sont pas introduits dans tous les établissements.
http://www.education.gouv.fr/bo/mentor/w ord//2002/bo19/r13.rtf
http://www.education.gouv.fr/bo/2002/19/ default.htm

Le C2i : un B2i pour les étudiants et les futurs maîtres
Le B.O. du 9 mai publie une des dernières décisions de Jack Lang : la création du C2i. Ce "certificat informatique et internet" est instauré pour "permettre aux étudiants de maîtriser les compétences qui sont désormais indispensables à la poursuite d'études supérieures" et pour faciliter leur intégration professionnelle. Le C2i comportera deux niveaux. Le niveau 1 correspond à une initiation à l'outil informatique (traitement de données, gestion de l'information, communication) auquel s'ajoute une initiation au travail collaboratif. Il sera mis en place à la rentrée 2003. Il pourra être exigé de tout étudiant et sera nécessaire pour la titularisation des professeurs des écoles. Le niveau 2 sera défini ultérieurement.
Le C2i achève donc la mise en place d'une formation qui doit convertir l'ensemble du système éducatif à l'intégration des TICE. Depuis les B2i du primaire et du collège jusqu'au C2i, seul le niveau du lycée ne dispose pas encore d'une formation aux TICE. Encore a-t-elle été annoncée.
http://www.education.gouv.fr/bo/mentor/w ord//2002/bo19/r5.rtf
http://www.education.gouv.fr/bo/2002/19/ default.htm

Le nouveau C.A.P. : Un diplôme innovant
Le décret définissant le nouveau CAP et le texte d'application sont parus au B.O. du 9 mai. Ils établissent un diplôme novateur dont certaines modalités pourraient inspirer d'autres formations.
Premier bouleversement, une large partie du diplôme (au minimum 4 unités sur 7) est évalué par contrôle en cours de formation. Seuls les candidats libres ou ceux de l'enseignement privé hors contrat doivent passer l'examen par épreuves ponctuelles. Seconde innovation : le CAP est accessible à des publics différents : il peut être préparé par la voie scolaire, par l'apprentissage ou par validation des acquis professionnels.
Ce nouvel examen entrera en vigueur à la session 2003.
http://www.education.gouv.fr/bo/mentor/w ord//2002/bo19/r15.rtf
http://www.education.gouv.fr/bo/mentor/w ord//2002/bo19/r16.rtf
http://www.education.gouv.fr/bo/2002/19/ default.htm

Liberté pour les langues régionales
L'arrêté du 19 avril, publié au B.O. du 9 mai, organise la mise en place de l'enseignement bilingue en langues régionales par immersion. Dans ces établissements (écoles, collèges, lycées), la langue régionale est utilisée comme langue principale d'enseignement dans les différentes disciplines. Aussi ces établissements dérogent-ils à la carte scolaire. L'inscription des élèves est subordonnée à un accord écrit des parents.
http://www.education.gouv.fr/bo/mentor/w ord//2002/bo19/r29.rtf
http://www.education.gouv.fr/bo/2002/19/ default.htm

- Au ministère    [ Haut ]

Luc Ferry, nouveau ministre
C'est un nouveau ministère qui est attribué à Luc Ferry puisqu'il cumule la jeunesse, l'éducation nationale (avec l'enseignement professionnel qui disparaît comme ministère) et la recherche. Philosophe, ancien professeur à l'université de Rennes, auteur de plusieurs ouvrages de philosophie, comme "Le Nouvel ordre écologique" (1992) et "L'Homme-Dieu ou le Sens de la Vie" (1996), Luc Ferry présidait depuis 1993 le Conseil national des programmes. Au CNP, il a soutenu l'intégration des TICE dans les enseignements, estimant que "Tous les enfants entrant aujourd'hui en 6ème auront un jour à se servir des (TIC); c'est le problème de l'égalité démocratique qui se pose dans ce domaine. L'école.. doit intégrer l'usage des nouvelles technologies dans ses programmes"
http://fr.news.yahoo.com/020507/85/2kwam .html
http://www.tregouet.org/senat/ntic/audit ions/Tome2-Audition-27.html
http://www.snuipp.fr/dossiers/profession _apprendre/ferry.htm

Xavier Darcos
Xavier Darcos est nommé ministre délégué à l'enseignement scolaire. Inspecteur général, X. Darcos est agrégé de lettres classiques. Il a été professeur de khâgne à Louis-le-Grand et directeur du cabinet de F. Bayrou quand celui-ci était ministre de l'éducation. En novembre 2000, dans un article donné au Monde, il livrait sa vision de l'école : "Trop sollicités par des activités et des informations périphériques, mal encadrés dans une école ouverte à tous les spasmes sociaux, invités à singer les lubies du moment, sans hiérarchie ni durée ni mémoire, les élèves sont de plus en plus nombreux à mal lire, écrire et compter. Le collège, en particulier, doit être entièrement repensé. Le savoir... doit redevenir la fin de l'enseignement... C'est l'acte pédagogique lui-même... qu'il faut protéger, en lui ménageant un espace de paix et d'ordre, donc, en renforçant l'encadrement des établissements... Il n'est pas avéré non plus que l'apprentissage suppose l'absolu primat de la spontanéité ludique. On s'est trop fié à l'autonomie de l'enfant, à son propre projet, à ses sensations immédiates". Une conception qui semble s'éloigner des récents programmes.
http://www.lemonde.fr/article/0,5987,322 4-5751-113724,00.html
http://actu.voila.fr/Depeche/depeche_sci ence_020507195725.4phe8810.html
http://www.senat.fr/senfic/darcos_xavier .html
http://www.senat.fr/senateurs/darcos_xav ier/presentation/presentation.htm

Portraits ministériels (suite)
Le Monde publie la biographie de Luc Ferry et Xavier Darcos. Du premier, ancien président du Conseil national des programmes, le quotidien retient qu'il "plaide pour l'"élagage" de programmes, qu'il juge "trop lourds". Pour lui, il faut recentrer l'enseignement sur les notions essentielles, malgré les critiques de ceux qui craignent une "baisse du niveau" ou qui, à son grand agacement, l'accusent de prôner un lycée "light".
Le Monde présente Xavier Darcos sous les traits d'un traditionaliste : "Son credo, le retour de la discipline et des disciplines... A propos des classes à parcours artistique et culturel, M. Darcos a confié vouloir dénoncer "cette pensée fausse qui consiste à tourner autour de l'école et en réalité revient à la piller du dedans". Dans l'immédiat, la réforme du collège, pour laquelle l'équipe sortante comptait sur une rallonge budgétaire, pourrait être amendée. Tout comme les nouveaux programmes de l'école primaire, "recentrés sur les fondamentaux". A suivre.
http://www.lemonde.fr/article/0,5987,323 0--274890-,00.html
http://www.lemonde.fr/article/0,5987,323 0--274941-,00.html

Luc Ferry : premières mesures dans une semaine ?
D'après Le Monde du 15 mai, Luc Ferry estime avoir besoin "d'un peu de temps pour trancher et, surtout, pour voir ce qui est faisable". Il a annoncé son intention de ne pas s'exprimer sur les dossiers "avant la semaine prochaine".
http://www.lemonde.fr/article/0,5987,322 6--275873-,00.html

Luc Ferry : Donner du sens
Lors de la passation de pouvoirs avec Jack Lang au ministère de l'éducation nationale, Luc Ferry a évoqué sa mission : "Autant (les jeunes) demandent à être respectés, entendus, aimés, autant ils attendent de nous les adultes, aussi bien les politiques que les enseignants,... que nous les guidions. L'une des grandes tâches à accomplir (au ministère) sera précisément de proposer un sens à cette entrée dans le monde des adultes".
http://actu.voila.fr/Depeche/depeche_emp loi_020509184837.tsnc2joq.html

Elitisme républicain et discrimination positive
En visite au lycée Saint-Exupéry de Mantes-la-Jolie, Luc Ferry s'est prononcé pour le maintien du dispositif qui permet à des jeunes de milieux populaires d'intégrer l'IEP. "Sur le principe, je ne suis pas pour le principe de discrimination positive.. L'égalité des chances et l'élitisme républicain sont une bonne chose... Mais je suis d'accord pour que pendant une période transitoire de 5 à 10 ans, on ait des actions très fortes sur la discrimination positive".
http://actu.voila.fr/Depeche/depeche_emp loi_020514130958.q1dj9syu.html

Cabinets ministériels
Luc Ferry a nommé Alain Boissinot, ancien directeur des lycées et collèges, directeur de son cabinet et Thierry Bossard, ancien directeur de la communication du ministère, directeur adjoint. Dominique Antoine dirigera le cabinet de Xavier Durcos.
http://www.liberation.fr/quotidien/semai ne/020511-020012089POLI.html

"Je suis fier d'avoir été votre ministre"
Avant de quitter ses fonctions, Jack Lang envoie un ultime message aux enseignants : "Je veux vous dire ma gratitude... Nous avons engagé ensemble une oeuvre de transformation concrète, portée par une grande ambition et appuyée sur des valeurs républicaines. Nous avons construit.. une Ecole du respect, de l'exigence, de la réussite".
http://www.education.gouv.fr/flash/0402l ang.pdf
http://www.adobe.fr/products/acrobat/rea dstep.html

- Systême educatif    [ Haut ]

Le B2i niveau 3 expérimenté à la rentrée
Le B2i niveau 3 concerne les lycées. Son principe avait été annoncé dans les circulaires de préparation de la prochaine rentrée. Une circulaire, datée du 13 mai, instaure son expérimentation dès la prochaine rentrée dans un certain nombre d'établissements (lycées, L.P., CFA, sections d'apprentis). Le B2i niveau 3 vise à consolider les compétences acquises à l'école et au collège et à aborder de nouvelles compétences. Parmi les compétences constitutives de ce niveau : produire un document multimédia et le structurer, utiliser à bon escient les outils de communication à distance (par exemple en respectant une charte d'usage), importer des données numériques présentes sur Internet, être capable de choisir les outils adaptés à l'information à traiter, utiliser à bon escient des services informatiques partagés.
Le B2i niveau 3 achève le dispositif de validation des compétences qui du B2i niveau 1 au C2i devrait permettre l'initiation de tous les Français aux TIC.

Contre l'enfermement des mineurs
"Chercher à éduquer et à réinsérer un jeune quand il est enfermé, quand il n'a aucun choix possible, c'est mission impossible". C'est l'opinion des signataires de la pétition contre l'enfermement des mineurs. Ils rappellent que les centres fermés ont été supprimés parce qu'ils étaient en échec. "Alors osons vraiment l'éducatif, donnons lui les moyens". La pétition regroupe des organisations syndicales, des politiques et des spécialistes (B. Defrance, E. Debarbieux, F. Dubet, L. Mucchielli).
http://appel.snpes-pjj.org

Meirieu : adapter le système scolaire
Dans un entretien accordé au Monde, Philippe Meirieu, directeur de l'IUFM de Lyon, dénonce l'inadaptation du système éducatif aux enfants de milieux populaires : "Nous n'avons fait que démocratiser l'accès sans démocratiser la réussite. Nous avons ouvert les portes de l'école sans donner à tous les élèves les moyens de s'y intégrer... Ce n'est pas pour autant que les idéaux de "l'école de la République" doivent être abandonnés, bien au contraire " ! Il se prononce contre une orientation trop précoce er demande l'introduction des disciplines technologiques pour tous au collège "afin d'éviter que le choix de celles-ci ne soit lié qu'à l'échec dans les disciplines générales".
http://www.lemonde.fr/article/0,5987,327 1--275610-,00.html

Où en sont les compétences des élèves français ?
Une récente étude de l'OCDE avait classé assez modestement les compétences scolaires des jeunes Français. La DESCO (Direction de l'enseignement scolaire) organise le 31 mai une conférence-débat sur les questions posées par cette étude. On peut télécharger en ligne une invitation.
http://www.eduscol.education.fr/D0003/ac tu_mai02a.htm

Moins de violences dans les établissements ?
Ce n'est pas le moindre des dossiers qui attend le nouveau ministre. Une Note d'information du ministère fait le point sur les violences recensées dans les établissements scolaires de septembre 2001 à février 2002. Apparemment en hausse (de 16.382 à 18.506 signalements), la violence, exprimée proportionnellement, a baissé au début de l'année 2002 : 6 incidents pour 1000 élèves en septembre, 5 en février. Mais ces chiffres ne sont qu'indicatifs : un incident peut aussi bien être une insulte qu'une agression ou une fausse alarme et les actes ayant lieu à l'extérieur des établissements sont recensés de façon aléatoire. Les EREA restent de loin le premier lieu de violence (34 cas pour 1000 élèves), devant les L.P. (9) et les collèges (6). Encore ce classement cache-t-il une autre inégalité : 43% des incidents ont lieu dans 8% des établissements. Seulement 5% des faits signalés donnent lieu à un conseil de discipline.
ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/dp d/ni0223.pdf
http://www.adobe.fr/products/acrobat/rea dstep.html

L'école face aux discriminations
Le gouvernement a ouvert un numéro d'appel gratuit pour lutter contre les discriminations raciales : le 114. Ce service, le GELD, vient d'ouvrir son site Internet. Il propose des informations sur les droits et les discriminations. Il organise les 24 et 25 mai un colloque "Qu'est-ce qu'enseigner en milieu ethnicisé ?" Il s'ordonnera autour de 7 séances : la formation des divisions au collège au risque de la discrimination, les parents et la mixité ethnique, la coupure entre le corps enseignant et le quartier, éduquer au vivre-ensemble, les relations entre élèves, la rapport au corps féminin, des mots pour dire. On le voit, des thèmes concrets qui devraient intéresser à la fois enseignants et chefs d'établissement.
http://www.le114.com

Adaptation et intégration scolaires
Une circulaire, parue au B.O. du 9 mai, clarifie les dispositifs d'adaptation et d'intégration et leurs objectifs. Il s'agit d'un texte de synthèse qui fait le point sur le sujet. Le texte rappelle la mission des RASED, précise les relations RASED-écoles et décrit les formes d'intervention. Il rappelle le rôle des classes CLIS et présente le pilotage départemental.
http://www.education.gouv.fr/bo/mentor/w ord//2002/bo19/r10.rtf Circulaire
http://www.education.gouv.fr/bo/2002/19/ default.htm

L'intégration des primo-arrivants
Le centre de ressources VEI du CNDP ouvre un site consacré à la mutualisation de ressources destinées à l'intégration scolaire des élèves nouvellement arrivés en France. Outre les textes officiels, il propose des renseignements sur les dispositifs d'accueil, des outils d'évaluation, des documents pédagogiques sur l'accueil des élèves, le FLE, des comptes-rendus d'expériences innovantes et des informations sur le pays d'origine des élèves.
http://www.cndp.fr/vei/acc_scol/accueil. htm

Scolarisation des nouveaux arrivants
Un B.O. spécial est consacré à la scolarisation des nouveaux arrivants et des enfants du voyage : modalités d'inscription, organisation de la scolarité, mission des CASNAV.
http://www.education.gouv.fr/bo/2002/spe cial/10/som.htm

Eduquer au patrimoine
"L'éducation au patrimoine est partie intégrante de la formation artistique et culturelle des élèves". C'est une "charte pour une éducation au patrimoine" que publie le B.O. n°18. Elle prépare des opérations locales, menées en partenariat avec les villes, la Culture, dans le cadre des classes PAC et prévoir la création de ressources mises à disposition des enseignants. Le même B.O. annonce la création de "Pôles nationaux de ressources artistiques et culturelles". Ils auront pour vocation d'accompagner la mise en oeuvre d'actions d'animation d'un réseau de personnes ressources.
http://www.education.gouv.fr/bo/2002/18/ ensel.htm

Cinquième Printemps pour les poètes
On est bien sérieux quand on a 5 Printemps ! Tellement que l'on gît dans les pages grises des B.O. La cinquième édition du Printemps des poètes aura lieu en mars 2003. A cette occasion, chaque enseignant du premier degré sera invité à lire quotidiennement un poème en classe. En collège ou lycée, c'est plutôt en cours de langue vivante que des actions sont attendues. C'est que les poésies du monde seront à l'honneur en 2003.
http://www.education.gouv.fr/bo/2002/18/ ensel.htm

- Vie professionnelle    [ Haut ]

Enseigner la démocratie c'est la pratiquer
Comment transmettre les valeurs démocratiques aux jeunes générations ? Vous avez été 500 à répondre à cette question. 79 personnes (15,8%) pensent que la priorité c'est l'enseignement de l'histoire et 74 (14,8%) que c'est l'enseignement des institutions. Pour 309 lecteurs du Café (61,8%), la priorité c'est de pratiquer la démocratie à l'école.

Des outils pour les chefs d'établissement
Ces deux sites ont été conçus pour aider les chefs d'établissement à piloter leur collège ou leur lycée. Le site IPES présente les Indicateurs pour le pilotage des établissements et montre comment les traiter avec des outils de style remue-méninges, des matrices d'analyse etc. Le second site s'intéresse au système d'information des établissements avec des exercices d'autoformation.
http://www.multimania.com/jflipes/
http://www.multimania.com/performan/

- Primaire    [ Haut ]

Contes et Adage
L'association Adage organise un concours de contes pour les élèves de CM1-CM2. Les récits des élèves sont en ligne et un jury désignera le 3 mai les vainqueurs.
http://www.adage.freesurf.fr

5000 classes MAP !
Le Monde du 13 mai consacre un article à une classe de Savigny-sur-Orge qui pratique les activités de "La main à la pâte". On y voit les enfants expérimenter (une éolienne, une écluse) et émettre des hypothèses en résultat de leurs observations. D'après Le Monde, 5.000 classes, soit 2 à 3% des classes du primaire participeraient à la Map. Mais la démarche n'a pas gagné le collège : "L'enseignante n'a aucun contact avec ses collègues du second degré. "Chacun reste chez soi", regrette-t-elle".
http://www.lemonde.fr/article/0,5987,322 6--272728-,00.html
http://www.inrp.fr/lamap/

Si tous les enfants du monde..
Le 9ème Parlement des enfants s'est réuni à Paris le 11 mai. Il réunissait 577 enfants représentant leurs camarades de classe. C'est une proposition de loi de l'école élémentaire de Chateaugay (63) qui a recueilli le plus de suffrages. Les jeunes députés demandent le jumelage de chaque école française avec une école d'un pays de l'Union européenne. L'article 2 stipule : "les classes s'écriront régulièrement par lettre ou par courrier électronique dans la langue de leur destinataire". Nos jeunes écoliers plébiscitent les pratiques innovantes dans l'enseignement des langues.
http://www.assemblee-nationale.fr/junior s/parlement-enfants-9.asp

Zep sur web
La ZEP de Soyaux regroupe plusieurs écoles charentaises. Leur site permet de découvrir leurs projets et leurs réalisations de la maternelle à l'école élémentaire. A voir également les activités du "collège ouvert".
http://hebergement.ac-poitiers.fr/zep-so yaux/

Adaptation et intégration scolaires
Une circulaire, parue au B.O. du 9 mai, clarifie les dispositifs d'adaptation et d'intégration et leurs objectifs. Il s'agit d'un texte de synthèse qui fait le point sur le sujet. Le texte rappelle la mission des RASED, précise les relations RASED-écoles et décrit les formes d'intervention. Il rappelle le rôle des classes CLIS et présente le pilotage départemental.
http://www.education.gouv.fr/bo/mentor/w ord//2002/bo19/r10.rtf Circulaire
http://www.education.gouv.fr/bo/2002/19/ default.htm

De nouveaux outils d'évaluation
De nouvelles évaluations auront lieu au printemps 2003 sur des échantillons d'élèves. Il s'agit d'évaluations bilans qui permettront au ministre "d'appréhender la réalité pour une régulation de la politique éducative". C'est à dire qu'ils donneront plus de visibilité sur les résultats du système éducatif aussi bien au ministre qu'à tous les responsables politiques...
Dans le primaire, l'évaluation aura lieu en fin d'école et portera sur le français, les maths et les langues étrangères. Enfin la France participera à l'enquête internationale PISA au printemps 2003.
http://www.education.gouv.fr/bo/mentor/w ord//2002/bo19/r17.rtf
http://www.education.gouv.fr/bo/2002/19/ default.htm

Recrutement et avancement
Le B.O. du 3 mai publie deux notes de service concernant les professeurs des écoles. La première fixe les conditions requises pour l'avancement à la hors-classe. La seconde concerne le recrutement de professeurs des écoles par liste d'aptitude (conditions requises, critères de choix, procédure etc.).
http://www.education.gouv.fr/bo/2002/18/ perso.htm

- Collège    [ Haut ]

Scribus, un journal pour les collégiens
Les journalistes sont de jeunes collégiens. Ils abordent des thèmes de société, la nature, les sciences, la culture et sont même capables de rédiger en anglais ! Une expérience originale pilotée par l'association Eveil.
http://www.scribus.org

De nouveaux outils d'évaluation
De nouvelles évaluations auront lieu au printemps 2003 sur des échantillons d'élèves. Il s'agit d'évaluations bilans qui permettront au ministre "d'appréhender la réalité pour une régulation de la politique éducative". C'est à dire qu'ils donneront plus de visibilité sur les résultats du système éducatif aussi bien au ministre qu'à tous les responsables politiques... Au collège, l'évaluation fera le point sur les savoirs et savoir-faire des élèves en fin de collège : compétences générales mais aussi comportement des élèves à l'égard de la société et des pairs. Enfin la France participera à l'enquête internationale PISA au printemps 2003.
http://www.education.gouv.fr/bo/mentor/w ord//2002/bo19/r17.rtf
http://www.education.gouv.fr/bo/2002/19/ default.htm

- Lycée    [ Haut ]

Le bac 2002
Merci à Delphine Duchemin qui nous a signalé que les sujets du bac de Pondichéry 2002 étaient déjà disponibles sur le site académique rennais (du moins dans certaines matières). Merci également aux collègues qui nous ont transmis des sujets.
http://www2.ac-rennes.fr/crdp/doc/docadm in/Examens/Diplome.asp

EAF : une charte pour les examinateurs
L'académie de Rennes met en ligne une "Charte des examinateurs" destinée aux interrogateurs du bac de français. Celle-ci est particulièrement bienvenue puisqu'un nouveau programme est intervenu en première cette année. Le document guide les correcteurs pour l'évaluation et la notation en donnant des consignes générales appuyées sur cinq tableaux d'évaluation des différentes épreuves écrites et orales.
http://www.ac-rennes.fr/pedagogie/lettre s/infinst/charteex/charteex.htm

L'EPS au bac
Un arrêté fixe les modalités d'organisation du contrôle en cours de formation et de l'examen final de l'épreuve d'EPS au bac général et technologique.
http://www.education.gouv.fr/bo/2002/18/ ensel.htm

TPE : la circulaire est parue
Le B.O. du 9 mai publie une note de service, datée du 30 avril, sur les TPE. Constatant que ceux-ci "bénéficient d'un ancrage croissant au sein des enseignements en lycée", elle décide de leur généralisation en terminale dès la prochaine rentrée tout en laissant le choix aux élèves de se présenter ou non à l'épreuve du bac. Seuls seront exemptés les établissements qui ne pourraient, pour des raisons matérielles, les préparer. Au bac, seuls les points supérieurs à la moyenne seront pris en compte mais ils seront dorénavant affectés d'un coefficient 2. Une disposition particulière est prévue pour les TPE en sciences de l'ingénieur.
En série technologique, l'expérimentation est maintenue. Les TPE ne sont pas introduits dans tous les établissements.
http://www.education.gouv.fr/bo/mentor/w ord//2002/bo19/r13.rtf
http://www.education.gouv.fr/bo/2002/19/ default.htm

Le B2i niveau 3 expérimenté à la rentrée
Le B2i niveau 3 concerne les lycées. Son principe avait été annoncé dans les circulaires de préparation de la prochaine rentrée. Une circulaire, datée du 13 mai, instaure son expérimentation dès la prochaine rentrée dans un certain nombre d'établissements (lycées, L.P., CFA, sections d'apprentis). Le B2i niveau 3 vise à consolider les compétences acquises à l'école et au collège et à aborder de nouvelles compétences. Parmi les compétences constitutives de ce niveau : produire un document multimédia et le structurer, utiliser à bon escient les outils de communication à distance (par exemple en respectant une charte d'usage), importer des données numériques présentes sur Internet, être capable de choisir les outils adaptés à l'information à traiter, utiliser à bon escient des services informatiques partagés.
Le B2i niveau 3 achève le dispositif de validation des compétences qui du B2i niveau 1 au C2i devrait permettre l'initiation de tous les Français aux TIC.

- Enseignement professionnel    [ Haut ]

Le nouveau C.A.P. : Un diplôme innovant
Le décret définissant le nouveau CAP et le texte d'application sont parus au B.O. du 9 mai. Ils établissent un diplôme novateur dont certaines modalités pourraient inspirer d'autres formations.
Premier bouleversement, une large partie du diplôme (au minimum 4 unités sur 7) est évalué par contrôle en cours de formation. Seuls les candidats libres ou ceux de l'enseignement privé hors contrat doivent passer l'examen par épreuves ponctuelles. Seconde innovation : le CAP est accessible à des publics différents : il peut être préparé par la voie scolaire, par l'apprentissage ou par validation des acquis professionnels.
Ce nouvel examen entrera en vigueur à la session 2003.
http://www.education.gouv.fr/bo/mentor/w ord//2002/bo19/r15.rtf
http://www.education.gouv.fr/bo/mentor/w ord//2002/bo19/r16.rtf
http://www.education.gouv.fr/bo/2002/19/ default.htm

Nouveaux diplômes
Le B.O. du 3 mai publie les règlements d'examen du BEP logistique et commercialisation et des CAP "agent d'entreposage et de messagerie" et "vendeur-magasinier en pièces de rechange et équipements automobiles".
http://www.education.gouv.fr/bo/2002/18/ ensel.htm

Validation des acquis
La validation des acquis de l'expérience permet d'accéder à un cursus de formation sans justifier du niveau d'études normalement requis. Cette page explique comment profiter de cette nouvelle mesure.
http://vosdroits.service-public.fr/ARBO/ 060303-NXENS306.html

Pensées républicaines à Mantes-la-ville
Le 7 mai s'est tenue la deuxième édition du colloque "Des penseurs dans la cité". Cette manifestation était organisée par une classe de terminale Pro du lycée C. Claudel. Elle a réuni des intervenants variés (Finkielkraut, P. Meirieu, etc.) sur le thème de la réalité et de la fiction.
Contact : penseurscite2@hotmail.com

- Les élèves    [ Haut ]

Quels emplois pour les lycéens ?
Une "Note d'Information" du ministère épluche l'insertion professionnelle des jeunes sortis du système éducatif entre février 1999 et février 2000. Elle montre que leur insertion se fait dans de meilleures conditions qu'auparavant : 55% ont un emploi non aidé (au lieu de 45% l'année précédente). Et ce sont autant des CDI que des CDD. Mais elle montre aussi le déclassement qui s'opère à l'embauche par rapport au diplôme obtenu.
ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/dp d/ni0226.pdf
http://www.adobe.fr/products/acrobat/rea dstep.html

Les jeunes boudent les sciences
Les jeunes bacheliers boudent les filières scientifiques, particulièrement les DEUG scientifiques. Pour Maurice Porchet cette crise est due à la mauvaise image de la filière, qui pousse les jeunes de milieu modeste vers des études scientifiques courtes, et au culte de l'élitisme qui y sévit. Pour y remédier il propose une réforme de l'enseignement scientifique, qui doit devenir, de l'école à l'université, plus expérimental et plus actif. M. Porchet souhaite une plus grande place aux TICE dans l'enseignement : à la fois comme support expérimental et comme support d'enseignement : "à l'heure d'Internet, il n'est plus indispensable de tout enseigner en cours magistral. Il y a de plus en plus de cours en ligne".
http://www.education.gouv.fr/rapport/por chet.pdf
http://www.adobe.fr/products/acrobat/rea dstep.html

- Les Parents    [ Haut ]

Congrès de la PEEP : Les parents pour les réformes
Réunis en congrès du 8 au 10 mai, les représentants des parents d'élèves de la PEEP ont demandé au nouveau gouvernement le maintien de réformes. Ainsi, pour les parents, " les travaux personnels encadrés et les itinéraires de découverte apparaissent comme une première approche qu'il convient de poursuivre, voire d'amplifier pour l'épanouissement de tous les talents des jeunes". Les parents souhaitent également que le système éducatif prépare mieux les élèves à leur orientation, " ainsi, l'orientation ne sera plus subie, en particulier pour les élèves les moins favorisés". Une façon de dénoncer les inégalités entre les familles dans l'orientation des enfants.
http://www.peep.asso.fr/derniere/motion. htm

Les parents contre l'orientation précoce
A l'occasion de son congrès, la PEEP, une association de parents d'élèves de l'école publique, publie les résultats d'une enquête réalisée auprès de parents d'élèves âgés de 4 à 20 ans. 57% des parents sont opposés à une orientation précoce (avant la troisième) et se déclarent donc favorables au collège unique. Ils souhaitent également une école plus ouverte sur la vie professionnelle et les entreprises.
http://www.peep.asso.fr/derniere/obs14.h tm

Les parents divorcent, les enfants trinquent
Rien n'est plus banal que les divorces, puisque presque un couple sur deux se sépare. Un article du Monde attire l'attention sur une étude de l'INED, réalisée par Paul Archambault. Celle-ci établit que "la séparation des parents avant la majorité de l'enfant réduit la durée de ses études de 6 mois à un an en moyenne". Les effets sont constants, quel que soit le milieu social de la famille. Ainsi chez les cadres, le taux d'échec au bac passe de 7% (parents non divorcés) à 15% (parents divorcés) et les chances d'obtention d'un diplôme de second cycle universitaire chutent de moitié. Chez les enfants d'employés, le taux d'obtention du bac passe de 53% à 30%. L'auteur ne dit pas comment éviter le divorce mais établit qu'en cas de recomposition familiale, les résultats scolaires s'améliorent. Divorcez, mais remariez-vous !
http://www.lemonde.fr/article/0,5987,322 6--273879-,00.html
http://these.archambault.free.fr/

- L'actualité politique et l'école    [ Haut ]

Les profs s'abstiendront-ils au second tour ?
Nous nous posions cette question au Café et, peut-être à tort, nous l'avons transmise à nos lecteurs lundi matin. Cette enquête n'est pas un sondage scientifique et ne prétend pas donner un résultat pour l'ensemble des Français mais une modeste indication de tendance valable pour le seul corps enseignant.
Nous avons suivi l'évolution des opinions régulièrement sur le site et constaté une grande régularité. Sur les 514 premiers choix, Chirac obtenait 88,1 %, Le Pen 2,5%, les votes blancs 7%, abstentions : 2,3%. Sur les 963 premiers votes, Chirac décrochait 89,2% des voix, Le Pen 3,1%, votes blancs 5,6 % et abstentions 2,2%. La même tendance se retrouvait à 18 heures mardi avec les 2274 premiers suffrages : Chirac 92%, Le Pen 1,8%, blancs 4%, abstentions 2,1%.
Une heure plus tard, au moment où nous arrêtions le sondage, les votes Le Pen avaient bondi à 30,2% soit 997 sélections supplémentaires en environ une heure, ce qui reflète peut-être davantage l'engagement d'un militant tricheur ou d'un farceur qu'un sursaut persuasif du candidat F.N. ! Les blancs représentaient 2,9% et les abstentions 1,5%.
Dans tous les cas, cette enquête présume d'un faible taux d'abstention ou de vote blanc chez les enseignants.

Ils s'engagent
De nombreux messages de communautés éducatives sur les élections sont arrivés au Café. Ainsi le CRAP-Cahiers pédagogiques pense "que les citoyens républicains doivent voter Chirac sans hésitation, afin de rejeter les idées.. du Front national". L'Association pour la création d'instituts de recherche sur l'enseignement de la philosophie appelle les professeurs de philosophie à voter Chirac, "quelle que soit l'opinion que nous pouvons avoir sur (ses) idées". L'Association des Clionautes (profs d'histoire-géographie) n'a pas oublié l'expression "détail" utilisée par Le Pen pour désigner le génocide nazi et s'alarme devant le projet de réécriture des manuels d'histoire. Elle appelle à voter contre lui. Le Comité national de l'enseignement catholique rappelle "la présence de nombreux lycéens de l'Enseignement catholique aux manifestations aux côtés des lycéens des établissements publics" et affirme que "parce qu'elle est école de la République associée à l'Etat et parce qu'elle propose l'éducation aux valeurs chrétiennes, appelle ses membres à refuser les idéologies qui dénaturent les valeurs démocratiques et le message évangélique". Le CNDP met en ligne des dossiers documentaires sur l'Ecole de la République et l'éducation contre le racisme. Enfin, l'ICEM pédagogie Freinet "invite chacun à réfléchir à l'action qu'il peut entreprendre, là où il se trouve pour faire reculer les idées simplistes de l'extrême-droite". Position qui ne brille pas par sa clarté.
http://www.cahiers-pedagogiques.com/
http://h-net.msu.edu/cgi-bin/logbrowse.p l?trx=vx&list=h-francais&month=0205&week= a&msg=itluVbFSFRpDAqTxsR3zDw&user=&pw=
http://www.scolanet.org/accueil_scolanet /accueil3/accueil_1024.html
Contact : icem.pedagogie.freinet@wanadoo.fr
http://www.cndp.fr/evenement/memoire/mem oire_.htm

L'antisémitisme en France
La Fondation pour la Mémoire de la Shoah organise mercredi 5 juin au Centre historique des archives nationales une journée d'échange et d'information sur la recherche historique sur l'antisémitisme et la Shoah. Parmi les intervenants : Jean-Pierre Azéma, Annette Wieviorka, André Kaspi, Henry Rousso, Nonna Meyer etc. L'antisémitisme en France est aussi le thème d'une conférence de Pierre-André Taguieff maintenant en ligne. Taguieff y affirme que "la judéophobie s'exprime de plus en plus directement et clairement". Elle gagne actuellement certains établissements où des collègues juifs sont victimes d'insultes racistes.
Contact dtrimbur.fondation-shoah@wanadoo.fr
http://a.defis.free.fr/DFI_Conferences_s ur_lantisemitisme.html
http://www.lapetition.org

- François Jarraud -

- Héritage délicat    [ Haut ]

Héritage délicat
Le B.O. du 9 mai publie une série de textes adoptés in extremis par l'ancien ministre. Il s'agit souvent de questions en débats pour lesquels l'ancien ministre tranche finalement en maintenant le cap des réformes. Un héritage délicat pour le nouveau ministre.

TPE : la circulaire est parue
Le B.O. du 9 mai publie une note de service, datée du 30 avril, sur les TPE. Constatant que ceux-ci "bénéficient d'un ancrage croissant au sein des enseignements en lycée", elle décide de leur généralisation en terminale dès la prochaine rentrée tout en laissant le choix aux élèves de se présenter ou non à l'épreuve du bac. Seuls seront exemptés les établissements qui ne pourraient, pour des raisons matérielles, les préparer. Au bac, seuls les points supérieurs à la moyenne seront pris en compte mais ils seront dorénavant affectés d'un coefficient 2. Une disposition particulière est prévue pour les TPE en sciences de l'ingénieur.
En série technologique, l'expérimentation est maintenue. Les TPE ne sont pas introduits dans tous les établissements.
http://www.education.gouv.fr/bo/mentor/w ord//2002/bo19/r13.rtf
http://www.education.gouv.fr/bo/2002/19/ default.htm

Le C2i : un B2i pour les étudiants et les futurs maîtres
Le B.O. du 9 mai publie une des dernières décisions de Jack Lang : la création du C2i. Ce "certificat informatique et internet" est instauré pour "permettre aux étudiants de maîtriser les compétences qui sont désormais indispensables à la poursuite d'études supérieures" et pour faciliter leur intégration professionnelle. Le C2i comportera deux niveaux. Le niveau 1 correspond à une initiation à l'outil informatique (traitement de données, gestion de l'information, communication) auquel s'ajoute une initiation au travail collaboratif. Il sera mis en place à la rentrée 2003. Il pourra être exigé de tout étudiant et sera nécessaire pour la titularisation des professeurs des écoles. Le niveau 2 sera défini ultérieurement.
Le C2i achève donc la mise en place d'une formation qui doit convertir l'ensemble du système éducatif à l'intégration des TICE. Depuis les B2i du primaire et du collège jusqu'au C2i, seul le niveau du lycée ne dispose pas encore d'une formation aux TICE. Encore a-t-elle été annoncée.
http://www.education.gouv.fr/bo/mentor/w ord//2002/bo19/r5.rtf
http://www.education.gouv.fr/bo/2002/19/ default.htm

Le nouveau C.A.P. : Un diplôme innovant
Le décret définissant le nouveau CAP et le texte d'application sont parus au B.O. du 9 mai. Ils établissent un diplôme novateur dont certaines modalités pourraient inspirer d'autres formations.
Premier bouleversement, une large partie du diplôme (au minimum 4 unités sur 7) est évalué par contrôle en cours de formation. Seuls les candidats libres ou ceux de l'enseignement privé hors contrat doivent passer l'examen par épreuves ponctuelles. Seconde innovation : le CAP est accessible à des publics différents : il peut être préparé par la voie scolaire, par l'apprentissage ou par validation des acquis professionnels.
Ce nouvel examen entrera en vigueur à la session 2003.
http://www.education.gouv.fr/bo/mentor/w ord//2002/bo19/r15.rtf
http://www.education.gouv.fr/bo/mentor/w ord//2002/bo19/r16.rtf
http://www.education.gouv.fr/bo/2002/19/ default.htm

Liberté pour les langues régionales
L'arrêté du 19 avril, publié au B.O. du 9 mai, organise la mise en place de l'enseignement bilingue en langues régionales par immersion. Dans ces établissements (écoles, collèges, lycées), la langue régionale est utilisée comme langue principale d'enseignement dans les différentes disciplines. Aussi ces établissements dérogent-ils à la carte scolaire. L'inscription des élèves est subordonnée à un accord écrit des parents.
http://www.education.gouv.fr/bo/mentor/w ord//2002/bo19/r29.rtf
http://www.education.gouv.fr/bo/2002/19/ default.htm

- Au ministère    [ Haut ]

Luc Ferry, nouveau ministre
C'est un nouveau ministère qui est attribué à Luc Ferry puisqu'il cumule la jeunesse, l'éducation nationale (avec l'enseignement professionnel qui disparaît comme ministère) et la recherche. Philosophe, ancien professeur à l'université de Rennes, auteur de plusieurs ouvrages de philosophie, comme "Le Nouvel ordre écologique" (1992) et "L'Homme-Dieu ou le Sens de la Vie" (1996), Luc Ferry présidait depuis 1993 le Conseil national des programmes. Au CNP, il a soutenu l'intégration des TICE dans les enseignements, estimant que "Tous les enfants entrant aujourd'hui en 6ème auront un jour à se servir des (TIC); c'est le problème de l'égalité démocratique qui se pose dans ce domaine. L'école.. doit intégrer l'usage des nouvelles technologies dans ses programmes"
http://fr.news.yahoo.com/020507/85/2kwam .html
http://www.tregouet.org/senat/ntic/audit ions/Tome2-Audition-27.html
http://www.snuipp.fr/dossiers/profession _apprendre/ferry.htm

Xavier Darcos
Xavier Darcos est nommé ministre délégué à l'enseignement scolaire. Inspecteur général, X. Darcos est agrégé de lettres classiques. Il a été professeur de khâgne à Louis-le-Grand et directeur du cabinet de F. Bayrou quand celui-ci était ministre de l'éducation. En novembre 2000, dans un article donné au Monde, il livrait sa vision de l'école : "Trop sollicités par des activités et des informations périphériques, mal encadrés dans une école ouverte à tous les spasmes sociaux, invités à singer les lubies du moment, sans hiérarchie ni durée ni mémoire, les élèves sont de plus en plus nombreux à mal lire, écrire et compter. Le collège, en particulier, doit être entièrement repensé. Le savoir... doit redevenir la fin de l'enseignement... C'est l'acte pédagogique lui-même... qu'il faut protéger, en lui ménageant un espace de paix et d'ordre, donc, en renforçant l'encadrement des établissements... Il n'est pas avéré non plus que l'apprentissage suppose l'absolu primat de la spontanéité ludique. On s'est trop fié à l'autonomie de l'enfant, à son propre projet, à ses sensations immédiates". Une conception qui semble s'éloigner des récents programmes.
http://www.lemonde.fr/article/0,5987,322 4-5751-113724,00.html
http://actu.voila.fr/Depeche/depeche_sci ence_020507195725.4phe8810.html
http://www.senat.fr/senfic/darcos_xavier .html
http://www.senat.fr/senateurs/darcos_xav ier/presentation/presentation.htm

Portraits ministériels (suite)
Le Monde publie la biographie de Luc Ferry et Xavier Darcos. Du premier, ancien président du Conseil national des programmes, le quotidien retient qu'il "plaide pour l'"élagage" de programmes, qu'il juge "trop lourds". Pour lui, il faut recentrer l'enseignement sur les notions essentielles, malgré les critiques de ceux qui craignent une "baisse du niveau" ou qui, à son grand agacement, l'accusent de prôner un lycée "light".
Le Monde présente Xavier Darcos sous les traits d'un traditionaliste : "Son credo, le retour de la discipline et des disciplines... A propos des classes à parcours artistique et culturel, M. Darcos a confié vouloir dénoncer "cette pensée fausse qui consiste à tourner autour de l'école et en réalité revient à la piller du dedans". Dans l'immédiat, la réforme du collège, pour laquelle l'équipe sortante comptait sur une rallonge budgétaire, pourrait être amendée. Tout comme les nouveaux programmes de l'école primaire, "recentrés sur les fondamentaux". A suivre.
http://www.lemonde.fr/article/0,5987,323 0--274890-,00.html
http://www.lemonde.fr/article/0,5987,323 0--274941-,00.html

Luc Ferry : premières mesures dans une semaine ?
D'après Le Monde du 15 mai, Luc Ferry estime avoir besoin "d'un peu de temps pour trancher et, surtout, pour voir ce qui est faisable". Il a annoncé son intention de ne pas s'exprimer sur les dossiers "avant la semaine prochaine".
http://www.lemonde.fr/article/0,5987,322 6--275873-,00.html

Luc Ferry : Donner du sens
Lors de la passation de pouvoirs avec Jack Lang au ministère de l'éducation nationale, Luc Ferry a évoqué sa mission : "Autant (les jeunes) demandent à être respectés, entendus, aimés, autant ils attendent de nous les adultes, aussi bien les politiques que les enseignants,... que nous les guidions. L'une des grandes tâches à accomplir (au ministère) sera précisément de proposer un sens à cette entrée dans le monde des adultes".
http://actu.voila.fr/Depeche/depeche_emp loi_020509184837.tsnc2joq.html

Elitisme républicain et discrimination positive
En visite au lycée Saint-Exupéry de Mantes-la-Jolie, Luc Ferry s'est prononcé pour le maintien du dispositif qui permet à des jeunes de milieux populaires d'intégrer l'IEP. "Sur le principe, je ne suis pas pour le principe de discrimination positive.. L'égalité des chances et l'élitisme républicain sont une bonne chose... Mais je suis d'accord pour que pendant une période transitoire de 5 à 10 ans, on ait des actions très fortes sur la discrimination positive".
http://actu.voila.fr/Depeche/depeche_emp loi_020514130958.q1dj9syu.html

Cabinets ministériels
Luc Ferry a nommé Alain Boissinot, ancien directeur des lycées et collèges, directeur de son cabinet et Thierry Bossard, ancien directeur de la communication du ministère, directeur adjoint. Dominique Antoine dirigera le cabinet de Xavier Durcos.
http://www.liberation.fr/quotidien/semai ne/020511-020012089POLI.html

"Je suis fier d'avoir été votre ministre"
Avant de quitter ses fonctions, Jack Lang envoie un ultime message aux enseignants : "Je veux vous dire ma gratitude... Nous avons engagé ensemble une oeuvre de transformation concrète, portée par une grande ambition et appuyée sur des valeurs républicaines. Nous avons construit.. une Ecole du respect, de l'exigence, de la réussite".
http://www.education.gouv.fr/flash/0402l ang.pdf
http://www.adobe.fr/products/acrobat/rea dstep.html

- Systême educatif    [ Haut ]

Le B2i niveau 3 expérimenté à la rentrée
Le B2i niveau 3 concerne les lycées. Son principe avait été annoncé dans les circulaires de préparation de la prochaine rentrée. Une circulaire, datée du 13 mai, instaure son expérimentation dès la prochaine rentrée dans un certain nombre d'établissements (lycées, L.P., CFA, sections d'apprentis). Le B2i niveau 3 vise à consolider les compétences acquises à l'école et au collège et à aborder de nouvelles compétences. Parmi les compétences constitutives de ce niveau : produire un document multimédia et le structurer, utiliser à bon escient les outils de communication à distance (par exemple en respectant une charte d'usage), importer des données numériques présentes sur Internet, être capable de choisir les outils adaptés à l'information à traiter, utiliser à bon escient des services informatiques partagés.
Le B2i niveau 3 achève le dispositif de validation des compétences qui du B2i niveau 1 au C2i devrait permettre l'initiation de tous les Français aux TIC.

Contre l'enfermement des mineurs
"Chercher à éduquer et à réinsérer un jeune quand il est enfermé, quand il n'a aucun choix possible, c'est mission impossible". C'est l'opinion des signataires de la pétition contre l'enfermement des mineurs. Ils rappellent que les centres fermés ont été supprimés parce qu'ils étaient en échec. "Alors osons vraiment l'éducatif, donnons lui les moyens". La pétition regroupe des organisations syndicales, des politiques et des spécialistes (B. Defrance, E. Debarbieux, F. Dubet, L. Mucchielli).
http://appel.snpes-pjj.org

Meirieu : adapter le système scolaire
Dans un entretien accordé au Monde, Philippe Meirieu, directeur de l'IUFM de Lyon, dénonce l'inadaptation du système éducatif aux enfants de milieux populaires : "Nous n'avons fait que démocratiser l'accès sans démocratiser la réussite. Nous avons ouvert les portes de l'école sans donner à tous les élèves les moyens de s'y intégrer... Ce n'est pas pour autant que les idéaux de "l'école de la République" doivent être abandonnés, bien au contraire " ! Il se prononce contre une orientation trop précoce er demande l'introduction des disciplines technologiques pour tous au collège "afin d'éviter que le choix de celles-ci ne soit lié qu'à l'échec dans les disciplines générales".
http://www.lemonde.fr/article/0,5987,327 1--275610-,00.html

Où en sont les compétences des élèves français ?
Une récente étude de l'OCDE avait classé assez modestement les compétences scolaires des jeunes Français. La DESCO (Direction de l'enseignement scolaire) organise le 31 mai une conférence-débat sur les questions posées par cette étude. On peut télécharger en ligne une invitation.
http://www.eduscol.education.fr/D0003/ac tu_mai02a.htm

Moins de violences dans les établissements ?
Ce n'est pas le moindre des dossiers qui attend le nouveau ministre. Une Note d'information du ministère fait le point sur les violences recensées dans les établissements scolaires de septembre 2001 à février 2002. Apparemment en hausse (de 16.382 à 18.506 signalements), la violence, exprimée proportionnellement, a baissé au début de l'année 2002 : 6 incidents pour 1000 élèves en septembre, 5 en février. Mais ces chiffres ne sont qu'indicatifs : un incident peut aussi bien être une insulte qu'une agression ou une fausse alarme et les actes ayant lieu à l'extérieur des établissements sont recensés de façon aléatoire. Les EREA restent de loin le premier lieu de violence (34 cas pour 1000 élèves), devant les L.P. (9) et les collèges (6). Encore ce classement cache-t-il une autre inégalité : 43% des incidents ont lieu dans 8% des établissements. Seulement 5% des faits signalés donnent lieu à un conseil de discipline.
ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/dp d/ni0223.pdf
http://www.adobe.fr/products/acrobat/rea dstep.html

L'école face aux discriminations
Le gouvernement a ouvert un numéro d'appel gratuit pour lutter contre les discriminations raciales : le 114. Ce service, le GELD, vient d'ouvrir son site Internet. Il propose des informations sur les droits et les discriminations. Il organise les 24 et 25 mai un colloque "Qu'est-ce qu'enseigner en milieu ethnicisé ?" Il s'ordonnera autour de 7 séances : la formation des divisions au collège au risque de la discrimination, les parents et la mixité ethnique, la coupure entre le corps enseignant et le quartier, éduquer au vivre-ensemble, les relations entre élèves, la rapport au corps féminin, des mots pour dire. On le voit, des thèmes concrets qui devraient intéresser à la fois enseignants et chefs d'établissement.
http://www.le114.com

Adaptation et intégration scolaires
Une circulaire, parue au B.O. du 9 mai, clarifie les dispositifs d'adaptation et d'intégration et leurs objectifs. Il s'agit d'un texte de synthèse qui fait le point sur le sujet. Le texte rappelle la mission des RASED, précise les relations RASED-écoles et décrit les formes d'intervention. Il rappelle le rôle des classes CLIS et présente le pilotage départemental.
http://www.education.gouv.fr/bo/mentor/w ord//2002/bo19/r10.rtf Circulaire
http://www.education.gouv.fr/bo/2002/19/ default.htm

L'intégration des primo-arrivants
Le centre de ressources VEI du CNDP ouvre un site consacré à la mutualisation de ressources destinées à l'intégration scolaire des élèves nouvellement arrivés en France. Outre les textes officiels, il propose des renseignements sur les dispositifs d'accueil, des outils d'évaluation, des documents pédagogiques sur l'accueil des élèves, le FLE, des comptes-rendus d'expériences innovantes et des informations sur le pays d'origine des élèves.
http://www.cndp.fr/vei/acc_scol/accueil. htm

Scolarisation des nouveaux arrivants
Un B.O. spécial est consacré à la scolarisation des nouveaux arrivants et des enfants du voyage : modalités d'inscription, organisation de la scolarité, mission des CASNAV.
http://www.education.gouv.fr/bo/2002/spe cial/10/som.htm

Eduquer au patrimoine
"L'éducation au patrimoine est partie intégrante de la formation artistique et culturelle des élèves". C'est une "charte pour une éducation au patrimoine" que publie le B.O. n°18. Elle prépare des opérations locales, menées en partenariat avec les villes, la Culture, dans le cadre des classes PAC et prévoir la création de ressources mises à disposition des enseignants. Le même B.O. annonce la création de "Pôles nationaux de ressources artistiques et culturelles". Ils auront pour vocation d'accompagner la mise en oeuvre d'actions d'animation d'un réseau de personnes ressources.
http://www.education.gouv.fr/bo/2002/18/ ensel.htm

Cinquième Printemps pour les poètes
On est bien sérieux quand on a 5 Printemps ! Tellement que l'on gît dans les pages grises des B.O. La cinquième édition du Printemps des poètes aura lieu en mars 2003. A cette occasion, chaque enseignant du premier degré sera invité à lire quotidiennement un poème en classe. En collège ou lycée, c'est plutôt en cours de langue vivante que des actions sont attendues. C'est que les poésies du monde seront à l'honneur en 2003.
http://www.education.gouv.fr/bo/2002/18/ ensel.htm

- Vie professionnelle    [ Haut ]

Enseigner la démocratie c'est la pratiquer
Comment transmettre les valeurs démocratiques aux jeunes générations ? Vous avez été 500 à répondre à cette question. 79 personnes (15,8%) pensent que la priorité c'est l'enseignement de l'histoire et 74 (14,8%) que c'est l'enseignement des institutions. Pour 309 lecteurs du Café (61,8%), la priorité c'est de pratiquer la démocratie à l'école.

Des outils pour les chefs d'établissement
Ces deux sites ont été conçus pour aider les chefs d'établissement à piloter leur collège ou leur lycée. Le site IPES présente les Indicateurs pour le pilotage des établissements et montre comment les traiter avec des outils de style remue-méninges, des matrices d'analyse etc. Le second site s'intéresse au système d'information des établissements avec des exercices d'autoformation.
http://www.multimania.com/jflipes/
http://www.multimania.com/performan/

- Primaire    [ Haut ]

Contes et Adage
L'association Adage organise un concours de contes pour les élèves de CM1-CM2. Les récits des élèves sont en ligne et un jury désignera le 3 mai les vainqueurs.
http://www.adage.freesurf.fr

5000 classes MAP !
Le Monde du 13 mai consacre un article à une classe de Savigny-sur-Orge qui pratique les activités de "La main à la pâte". On y voit les enfants expérimenter (une éolienne, une écluse) et émettre des hypothèses en résultat de leurs observations. D'après Le Monde, 5.000 classes, soit 2 à 3% des classes du primaire participeraient à la Map. Mais la démarche n'a pas gagné le collège : "L'enseignante n'a aucun contact avec ses collègues du second degré. "Chacun reste chez soi", regrette-t-elle".
http://www.lemonde.fr/article/0,5987,322 6--272728-,00.html
http://www.inrp.fr/lamap/

Si tous les enfants du monde..
Le 9ème Parlement des enfants s'est réuni à Paris le 11 mai. Il réunissait 577 enfants représentant leurs camarades de classe. C'est une proposition de loi de l'école élémentaire de Chateaugay (63) qui a recueilli le plus de suffrages. Les jeunes députés demandent le jumelage de chaque école française avec une école d'un pays de l'Union européenne. L'article 2 stipule : "les classes s'écriront régulièrement par lettre ou par courrier électronique dans la langue de leur destinataire". Nos jeunes écoliers plébiscitent les pratiques innovantes dans l'enseignement des langues.
http://www.assemblee-nationale.fr/junior s/parlement-enfants-9.asp

Zep sur web
La ZEP de Soyaux regroupe plusieurs écoles charentaises. Leur site permet de découvrir leurs projets et leurs réalisations de la maternelle à l'école élémentaire. A voir également les activités du "collège ouvert".
http://hebergement.ac-poitiers.fr/zep-so yaux/

Adaptation et intégration scolaires
Une circulaire, parue au B.O. du 9 mai, clarifie les dispositifs d'adaptation et d'intégration et leurs objectifs. Il s'agit d'un texte de synthèse qui fait le point sur le sujet. Le texte rappelle la mission des RASED, précise les relations RASED-écoles et décrit les formes d'intervention. Il rappelle le rôle des classes CLIS et présente le pilotage départemental.
http://www.education.gouv.fr/bo/mentor/w ord//2002/bo19/r10.rtf Circulaire
http://www.education.gouv.fr/bo/2002/19/ default.htm

De nouveaux outils d'évaluation
De nouvelles évaluations auront lieu au printemps 2003 sur des échantillons d'élèves. Il s'agit d'évaluations bilans qui permettront au ministre "d'appréhender la réalité pour une régulation de la politique éducative". C'est à dire qu'ils donneront plus de visibilité sur les résultats du système éducatif aussi bien au ministre qu'à tous les responsables politiques...
Dans le primaire, l'évaluation aura lieu en fin d'école et portera sur le français, les maths et les langues étrangères. Enfin la France participera à l'enquête internationale PISA au printemps 2003.
http://www.education.gouv.fr/bo/mentor/w ord//2002/bo19/r17.rtf
http://www.education.gouv.fr/bo/2002/19/ default.htm

Recrutement et avancement
Le B.O. du 3 mai publie deux notes de service concernant les professeurs des écoles. La première fixe les conditions requises pour l'avancement à la hors-classe. La seconde concerne le recrutement de professeurs des écoles par liste d'aptitude (conditions requises, critères de choix, procédure etc.).
http://www.education.gouv.fr/bo/2002/18/ perso.htm

- Collège    [ Haut ]

Scribus, un journal pour les collégiens
Les journalistes sont de jeunes collégiens. Ils abordent des thèmes de société, la nature, les sciences, la culture et sont même capables de rédiger en anglais ! Une expérience originale pilotée par l'association Eveil.
http://www.scribus.org

De nouveaux outils d'évaluation
De nouvelles évaluations auront lieu au printemps 2003 sur des échantillons d'élèves. Il s'agit d'évaluations bilans qui permettront au ministre "d'appréhender la réalité pour une régulation de la politique éducative". C'est à dire qu'ils donneront plus de visibilité sur les résultats du système éducatif aussi bien au ministre qu'à tous les responsables politiques... Au collège, l'évaluation fera le point sur les savoirs et savoir-faire des élèves en fin de collège : compétences générales mais aussi comportement des élèves à l'égard de la société et des pairs. Enfin la France participera à l'enquête internationale PISA au printemps 2003.
http://www.education.gouv.fr/bo/mentor/w ord//2002/bo19/r17.rtf
http://www.education.gouv.fr/bo/2002/19/ default.htm

- Lycée    [ Haut ]

Le bac 2002
Merci à Delphine Duchemin qui nous a signalé que les sujets du bac de Pondichéry 2002 étaient déjà disponibles sur le site académique rennais (du moins dans certaines matières). Merci également aux collègues qui nous ont transmis des sujets.
http://www2.ac-rennes.fr/crdp/doc/docadm in/Examens/Diplome.asp

EAF : une charte pour les examinateurs
L'académie de Rennes met en ligne une "Charte des examinateurs" destinée aux interrogateurs du bac de français. Celle-ci est particulièrement bienvenue puisqu'un nouveau programme est intervenu en première cette année. Le document guide les correcteurs pour l'évaluation et la notation en donnant des consignes générales appuyées sur cinq tableaux d'évaluation des différentes épreuves écrites et orales.
http://www.ac-rennes.fr/pedagogie/lettre s/infinst/charteex/charteex.htm

L'EPS au bac
Un arrêté fixe les modalités d'organisation du contrôle en cours de formation et de l'examen final de l'épreuve d'EPS au bac général et technologique.
http://www.education.gouv.fr/bo/2002/18/ ensel.htm

TPE : la circulaire est parue
Le B.O. du 9 mai publie une note de service, datée du 30 avril, sur les TPE. Constatant que ceux-ci "bénéficient d'un ancrage croissant au sein des enseignements en lycée", elle décide de leur généralisation en terminale dès la prochaine rentrée tout en laissant le choix aux élèves de se présenter ou non à l'épreuve du bac. Seuls seront exemptés les établissements qui ne pourraient, pour des raisons matérielles, les préparer. Au bac, seuls les points supérieurs à la moyenne seront pris en compte mais ils seront dorénavant affectés d'un coefficient 2. Une disposition particulière est prévue pour les TPE en sciences de l'ingénieur.
En série technologique, l'expérimentation est maintenue. Les TPE ne sont pas introduits dans tous les établissements.
http://www.education.gouv.fr/bo/mentor/w ord//2002/bo19/r13.rtf
http://www.education.gouv.fr/bo/2002/19/ default.htm

Le B2i niveau 3 expérimenté à la rentrée
Le B2i niveau 3 concerne les lycées. Son principe avait été annoncé dans les circulaires de préparation de la prochaine rentrée. Une circulaire, datée du 13 mai, instaure son expérimentation dès la prochaine rentrée dans un certain nombre d'établissements (lycées, L.P., CFA, sections d'apprentis). Le B2i niveau 3 vise à consolider les compétences acquises à l'école et au collège et à aborder de nouvelles compétences. Parmi les compétences constitutives de ce niveau : produire un document multimédia et le structurer, utiliser à bon escient les outils de communication à distance (par exemple en respectant une charte d'usage), importer des données numériques présentes sur Internet, être capable de choisir les outils adaptés à l'information à traiter, utiliser à bon escient des services informatiques partagés.
Le B2i niveau 3 achève le dispositif de validation des compétences qui du B2i niveau 1 au C2i devrait permettre l'initiation de tous les Français aux TIC.

- Enseignement professionnel    [ Haut ]

Le nouveau C.A.P. : Un diplôme innovant
Le décret définissant le nouveau CAP et le texte d'application sont parus au B.O. du 9 mai. Ils établissent un diplôme novateur dont certaines modalités pourraient inspirer d'autres formations.
Premier bouleversement, une large partie du diplôme (au minimum 4 unités sur 7) est évalué par contrôle en cours de formation. Seuls les candidats libres ou ceux de l'enseignement privé hors contrat doivent passer l'examen par épreuves ponctuelles. Seconde innovation : le CAP est accessible à des publics différents : il peut être préparé par la voie scolaire, par l'apprentissage ou par validation des acquis professionnels.
Ce nouvel examen entrera en vigueur à la session 2003.
http://www.education.gouv.fr/bo/mentor/w ord//2002/bo19/r15.rtf
http://www.education.gouv.fr/bo/mentor/w ord//2002/bo19/r16.rtf
http://www.education.gouv.fr/bo/2002/19/ default.htm

Nouveaux diplômes
Le B.O. du 3 mai publie les règlements d'examen du BEP logistique et commercialisation et des CAP "agent d'entreposage et de messagerie" et "vendeur-magasinier en pièces de rechange et équipements automobiles".
http://www.education.gouv.fr/bo/2002/18/ ensel.htm

Validation des acquis
La validation des acquis de l'expérience permet d'accéder à un cursus de formation sans justifier du niveau d'études normalement requis. Cette page explique comment profiter de cette nouvelle mesure.
http://vosdroits.service-public.fr/ARBO/ 060303-NXENS306.html

Pensées républicaines à Mantes-la-ville
Le 7 mai s'est tenue la deuxième édition du colloque "Des penseurs dans la cité". Cette manifestation était organisée par une classe de terminale Pro du lycée C. Claudel. Elle a réuni des intervenants variés (Finkielkraut, P. Meirieu, etc.) sur le thème de la réalité et de la fiction.
Contact : penseurscite2@hotmail.com

- Les élèves    [ Haut ]

Quels emplois pour les lycéens ?
Une "Note d'Information" du ministère épluche l'insertion professionnelle des jeunes sortis du système éducatif entre février 1999 et février 2000. Elle montre que leur insertion se fait dans de meilleures conditions qu'auparavant : 55% ont un emploi non aidé (au lieu de 45% l'année précédente). Et ce sont autant des CDI que des CDD. Mais elle montre aussi le déclassement qui s'opère à l'embauche par rapport au diplôme obtenu.
ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/dp d/ni0226.pdf
http://www.adobe.fr/products/acrobat/rea dstep.html

Les jeunes boudent les sciences
Les jeunes bacheliers boudent les filières scientifiques, particulièrement les DEUG scientifiques. Pour Maurice Porchet cette crise est due à la mauvaise image de la filière, qui pousse les jeunes de milieu modeste vers des études scientifiques courtes, et au culte de l'élitisme qui y sévit. Pour y remédier il propose une réforme de l'enseignement scientifique, qui doit devenir, de l'école à l'université, plus expérimental et plus actif. M. Porchet souhaite une plus grande place aux TICE dans l'enseignement : à la fois comme support expérimental et comme support d'enseignement : "à l'heure d'Internet, il n'est plus indispensable de tout enseigner en cours magistral. Il y a de plus en plus de cours en ligne".
http://www.education.gouv.fr/rapport/por chet.pdf
http://www.adobe.fr/products/acrobat/rea dstep.html

- Les Parents    [ Haut ]

Congrès de la PEEP : Les parents pour les réformes
Réunis en congrès du 8 au 10 mai, les représentants des parents d'élèves de la PEEP ont demandé au nouveau gouvernement le maintien de réformes. Ainsi, pour les parents, " les travaux personnels encadrés et les itinéraires de découverte apparaissent comme une première approche qu'il convient de poursuivre, voire d'amplifier pour l'épanouissement de tous les talents des jeunes". Les parents souhaitent également que le système éducatif prépare mieux les élèves à leur orientation, " ainsi, l'orientation ne sera plus subie, en particulier pour les élèves les moins favorisés". Une façon de dénoncer les inégalités entre les familles dans l'orientation des enfants.
http://www.peep.asso.fr/derniere/motion. htm

Les parents contre l'orientation précoce
A l'occasion de son congrès, la PEEP, une association de parents d'élèves de l'école publique, publie les résultats d'une enquête réalisée auprès de parents d'élèves âgés de 4 à 20 ans. 57% des parents sont opposés à une orientation précoce (avant la troisième) et se déclarent donc favorables au collège unique. Ils souhaitent également une école plus ouverte sur la vie professionnelle et les entreprises.
http://www.peep.asso.fr/derniere/obs14.h tm

Les parents divorcent, les enfants trinquent
Rien n'est plus banal que les divorces, puisque presque un couple sur deux se sépare. Un article du Monde attire l'attention sur une étude de l'INED, réalisée par Paul Archambault. Celle-ci établit que "la séparation des parents avant la majorité de l'enfant réduit la durée de ses études de 6 mois à un an en moyenne". Les effets sont constants, quel que soit le milieu social de la famille. Ainsi chez les cadres, le taux d'échec au bac passe de 7% (parents non divorcés) à 15% (parents divorcés) et les chances d'obtention d'un diplôme de second cycle universitaire chutent de moitié. Chez les enfants d'employés, le taux d'obtention du bac passe de 53% à 30%. L'auteur ne dit pas comment éviter le divorce mais établit qu'en cas de recomposition familiale, les résultats scolaires s'améliorent. Divorcez, mais remariez-vous !
http://www.lemonde.fr/article/0,5987,322 6--273879-,00.html
http://these.archambault.free.fr/

- L'actualité politique et l'école    [ Haut ]

Les profs s'abstiendront-ils au second tour ?
Nous nous posions cette question au Café et, peut-être à tort, nous l'avons transmise à nos lecteurs lundi matin. Cette enquête n'est pas un sondage scientifique et ne prétend pas donner un résultat pour l'ensemble des Français mais une modeste indication de tendance valable pour le seul corps enseignant.
Nous avons suivi l'évolution des opinions régulièrement sur le site et constaté une grande régularité. Sur les 514 premiers choix, Chirac obtenait 88,1 %, Le Pen 2,5%, les votes blancs 7%, abstentions : 2,3%. Sur les 963 premiers votes, Chirac décrochait 89,2% des voix, Le Pen 3,1%, votes blancs 5,6 % et abstentions 2,2%. La même tendance se retrouvait à 18 heures mardi avec les 2274 premiers suffrages : Chirac 92%, Le Pen 1,8%, blancs 4%, abstentions 2,1%.
Une heure plus tard, au moment où nous arrêtions le sondage, les votes Le Pen avaient bondi à 30,2% soit 997 sélections supplémentaires en environ une heure, ce qui reflète peut-être davantage l'engagement d'un militant tricheur ou d'un farceur qu'un sursaut persuasif du candidat F.N. ! Les blancs représentaient 2,9% et les abstentions 1,5%.
Dans tous les cas, cette enquête présume d'un faible taux d'abstention ou de vote blanc chez les enseignants.

Ils s'engagent
De nombreux messages de communautés éducatives sur les élections sont arrivés au Café. Ainsi le CRAP-Cahiers pédagogiques pense "que les citoyens républicains doivent voter Chirac sans hésitation, afin de rejeter les idées.. du Front national". L'Association pour la création d'instituts de recherche sur l'enseignement de la philosophie appelle les professeurs de philosophie à voter Chirac, "quelle que soit l'opinion que nous pouvons avoir sur (ses) idées". L'Association des Clionautes (profs d'histoire-géographie) n'a pas oublié l'expression "détail" utilisée par Le Pen pour désigner le génocide nazi et s'alarme devant le projet de réécriture des manuels d'histoire. Elle appelle à voter contre lui. Le Comité national de l'enseignement catholique rappelle "la présence de nombreux lycéens de l'Enseignement catholique aux manifestations aux côtés des lycéens des établissements publics" et affirme que "parce qu'elle est école de la République associée à l'Etat et parce qu'elle propose l'éducation aux valeurs chrétiennes, appelle ses membres à refuser les idéologies qui dénaturent les valeurs démocratiques et le message évangélique". Le CNDP met en ligne des dossiers documentaires sur l'Ecole de la République et l'éducation contre le racisme. Enfin, l'ICEM pédagogie Freinet "invite chacun à réfléchir à l'action qu'il peut entreprendre, là où il se trouve pour faire reculer les idées simplistes de l'extrême-droite". Position qui ne brille pas par sa clarté.
http://www.cahiers-pedagogiques.com/
http://h-net.msu.edu/cgi-bin/logbrowse.p l?trx=vx&list=h-francais&month=0205&week= a&msg=itluVbFSFRpDAqTxsR3zDw&user=&pw=
http://www.scolanet.org/accueil_scolanet /accueil3/accueil_1024.html
Contact : icem.pedagogie.freinet@wanadoo.fr
http://www.cndp.fr/evenement/memoire/mem oire_.htm

L'antisémitisme en France
La Fondation pour la Mémoire de la Shoah organise mercredi 5 juin au Centre historique des archives nationales une journée d'échange et d'information sur la recherche historique sur l'antisémitisme et la Shoah. Parmi les intervenants : Jean-Pierre Azéma, Annette Wieviorka, André Kaspi, Henry Rousso, Nonna Meyer etc. L'antisémitisme en France est aussi le thème d'une conférence de Pierre-André Taguieff maintenant en ligne. Taguieff y affirme que "la judéophobie s'exprime de plus en plus directement et clairement". Elle gagne actuellement certains établissements où des collègues juifs sont victimes d'insultes racistes.
Contact dtrimbur.fondation-shoah@wanadoo.fr
http://a.defis.free.fr/DFI_Conferences_s ur_lantisemitisme.html
http://www.lapetition.org

[ Haut ]

Archives de la rubrique Informations Professionnelles :

Café  n°1 - n°2 - n°3 - n°4 - n°5 - n°6 - n°7 - n°8 - n°9 - n°10 - n°11 - n°12 - n°13 - n°14 - n°15 - n°16 - n°17 - n°18 - n°19 - n°20 - n°21 - n°22 - n°23 - n°24 - n°25 - n°26 - n°27 - n°28 - n°29 - n°30 - n°31 - n°32 - n°33 - n°34 - n°35 - n°36 - n°37 - n°38 - n°39 - n°40 - n°41 - n°42 - n°43 - n°44 - n°45 - n°46 - n°47 - n°48 - n°49 - n°50 - n°51 - n°52 - n°53 - n°54 - n°55 - n°56 - n°57 - n°58 - n°59 - n°60 - n°61 - n°62 - n°63 - n°64 - n°65 - n°66 - n°67 - n°68 - n°69 - n°70 - n°71 - n°72 - n°73 - n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78 -

 
  La rubrique Informations Professionnelles dans les archives :
 • Les dernières éditions du Café :
n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78
 • Les archives complètes


 • Envoyer une info
 • Nous écrire


 • S'abonner à cette rubrique
 • Nous connaître
 • Nous aider
 • Version imprimable