Informations Professionnelles (Café N° 32)

- François Jarraud -

- A la Une : ENGAGEMENT    [ Haut ]

C'est le mot de la quinzaine. Du 17 au 31 mars, le ministre lance une grande campagne pour inviter les jeunes à la fois à développer leur personnalité, à chercher leur voie et à s'intégrer davantage dans la société. Pour préparer ces journées, un guide de l'engagement est diffusé gratuitement aux collégiens et lycéens, un site internet (www.envidedagir.fr) est ouvert et les enseignants sont invités à permettre aux élèves de rencontrer des partenaires associatifs. Les articles ci-dessous ouvrent quelques pistes à cette nouvelle dimension du système éducatif.
http://www.education.gouv.fr/presse/2003 /engagement/enviedagirdp.htm

Lancement du site "Envie d'agir"
" Aujourd'hui comme hier, l'engagement reste un vecteur majeur de l'estime de soi comme de la reconnaissance des autres sans lesquelles il est difficile, voire impossible, de s'insérer de manière féconde dans l'espace public". Avec cette invitation, le ministre a ouvert aujourd'hui le nouveau site dédié à l'engagement : "envie d'agir". Les jeunes y sont invités à agir dans des domaines différents qu'il s'agisse d'action citoyenne, de solidarité internationale ou de l'esprit d'entreprise. C'est sans doute là une rupture sémantique pour l'engagement : "entreprendre c'est s'engager dans un choix de vie qui procure de nombreuses satisfactions, comme celle de pouvoir maîtriser son propre destin". "Envie d'agir" invite également les jeunes à se tourner vers les autres et la société qui les entoure. Gageons qu'ils relèveront le défi !
http://www.enviedagir.fr

Les clubs Unesco
Le 21 mars 400 jeunes des clubs Unesco se réuniront à Paris à l'occasion de la journée internationale pour l'élimination de toutes les discriminations. Les clubs Unesco se veulent une "école de démocratie". Ils visent à rendre les jeunes autonomes et à les éduquer dans le respect des droits de l'Homme. Et il est vrai que les clubs, présents dans de nombreux établissements, agissent dans des domaines variés : éducation à la santé, soutien aux immigrés, solidarité internationale, etc.
http://www.clubs-unesco.asso.fr/

Les fiches pédagogiques d'Amnesty
Inutile de présenter Amnesty, sans doute une des ONG les plus positivement connues. Amnesty publie des fiches pédagogiques conçues pour éduquer les jeunes aux droits de l'Homme. Bien que favorisant les droits des enfants, elles concernent une large variété de droits et couvrent le monde entier. Par exemple, la fiche sur la torture des lycéens en Ethiopie propose une information sur la répression dans ce pays, un rappel des droits de l'enfant, une présentation du pays ainsi que des questions et des propositions d'actions. Une autre fiche invite à la réflexion sur les conflits ethniques. Une troisième aborde la question des enfants réfugiés en France : qui sont-ils ? quels sont leurs droits ? qu'est ce que le défenseur des enfants ? Elle propose là aussi des actions concrètes. Ces documents peuvent s'avérer précieux pour un cours d'éducation civique ou d'ECJS. Ils peuvent aussi servir pour la "journée de l'engagement".
http://www.amnesty.asso.fr/05_amnesty/55 _france/554/5543_outilspedagogiques_fs.ht m

Les Routes du CIDEM
Du 17 mars au 4 avril, dans 75 villes de France, le Cidem lance ses "routes de l'engagement". Cinq convois de véhicules sillonneront 75 villes pour aller à la rencontre des jeunes. Il s'agit de leur apporter des informations sur les possibilités locales d'engagement (engagement associatif, syndical, politique, sportif, culturel etc.). Pour les rencontrer et animer votre journée de l'engagement, visitez le site du Cidem. Fondé par La Ligue des droits de l'Homme et La Ligue de l'enseignement, le Cidem fédère plusieurs organisations (Unicef, scouts, MJC, Mrap, ATD quart Monde, les Ligues, etc.).
http://www.cidem.org

L'engagement vu du Québéc : les "SASEC"
Avec des différences qui tiennent à une culture scolaire différente, le Québec a généralisé une formation qui n'est pas sans rapport avec le projet ministériel : le SASEC (Service d'animation spirituelle et d'engagement communautaire).
Au Québec, la loi sur l'instruction publique a introduit en septembre un "service éducatif complémentaire" destiné à tous les élèves et ayant pour but de faciliter "le cheminement spirituel de l'élève" et de le socialiser. Il est présenté comme un "laboratoire de vie "qui doit favoriser chez les élèves le développement d'une vie spirituelle autonome" et contribuer à l'édification "d'une société harmonieuse et solidaire". Les jeunes sont invités à s'engager dans des projets collectifs ou personnels selon une démarche en trois temps : un temps d'action, un temps de réflexion (en lien avec l'équipe éducative) et un temps pour réinvestir ce qui a été vécu. Ils participent à des actions de solidarité, de découverte d'autres cultures, de citoyenneté. Pour les Québécois il s'agit à la fois de lutter contre le mal de vivre et l'individualisme. Ainsi la Commission scolaire des Chênes nous présente la philosophie des SASEC et ses propres réalisations : voyage de solidarité au Nicaragua, rencontres interculturelles, projet "partage" mais aussi visite au couvent.
http://www.csdeschenes.qc.ca/diplome/Sas ec.htm
http://www.education.gouv.fr/enviedagir/

- LE SYSTEME EDUCATIF    [ Haut ]

Décentralisation de l'éducation
Le premier ministre a présenté son plan de décentralisation. Il concerne aussi l'éducation. D'une part par le transfert aux collectivités locales des personnels techniciens et ouvriers des collèges et lycées (environ 110.000 personnes). D'autre part par l'expérimentation de l'autonomie des établissements secondaires.
http://www.premier-ministre.gouv.fr/fr/p .cfm?ref=38541

Critiques et explications sur la décentralisation
L'Unsa, le Sgen et la CGT appellent à une journée d'action contre le transfert des personnels Iatoss aux collectivités locales le 3 avril. Les organisations syndicales parlent de "dialogue de sourds" et de "cynisme". C'est dans Ouest France que le ministre a choisi de répondre. Il estime que le statut des agents "n'est pas menacé. La fonction territoriale fait pleinement partie de la fonction publique". S'exprimant sur la décentralisation, il déclare " Il n'y a aucune trahison, aucune tromperie. Cette réforme est une grande réforme dont l'un des aspects principaux (est) le projet d'autonomie des établissements. Lorsque la gauche, au début des années 80, a fait les lois de décentralisation, tout le monde y était également hostile. Qui regretterait désormais que les bâtiments des collèges et des lycées soient gérés par les collectivités locales ?"
http://www.ouest-france.fr/ofinfosgene.a sp?idDOC=61615&idCLA=3636
http://www.newspresspro.com/aff_comm.php ?communique=FR129138

Education & Devenir et la décentralisation
A quelques jours de son congrès, Education & Devenir fait connaître sa position sur le projet de décentralisation gouvernemental à travers un éditorial de son Bureau. Pour l'association, "la décentralisation a pour objectif essentiel le fonctionnement d'établissements autonomes capables de construire des hommes et des femmes autonomes, citoyens à part entière d'un état démocratique. C'est donc cette forme de décentralisation que nous défendons et dont nous souhaitons qu'elle poursuive sa construction". Tout en invitant l'Etat à encadrer les compétences des régions, Education & Devenir estime que "les acquis de la première phase de la décentralisation nous apparaissent largement positifs. Il est tout aussi important que les établissements usent plus pleinement des marges d'initiative que leur confère l'autonomie dont ils disposent actuellement. Ceci implique un changement de mentalité de l'ensemble des acteurs du système qui devront passer d'une culture essentiellement hiérarchique à une culture du co-gouvernement".
http://education.devenir.free.fr/editori al.htm
http://education.devenir.free.fr/decentr alisation.htm

Grève le 18 mars
La FSU, la CFDT et la CGT maintiennent leur appel à la grève le mardi 18 mars pour protester "contre la pénurie et le démantèlement du service public". L'Unsa appelle également à la grève mais sur ses propres revendications.

Le CNDP s'invite au château
Le personnel du CNDP continue son opposition au projet de délocalisation à Chasseneuil-du-Poitou. L'intersyndicale dénonce "un substantiel dégraissage - environ un tiers des postes budgétaires" et l'accélération des transferts. Aussi l'intersyndicale annonce son intention de défiler à Versailles le 17 mars à l'occasion du Congrès du Parlement.
http://www.nodeloc.net

Le personnel du CNDP écrit à J. Chirac
Le personnel du CNDP poursuit son mouvement contre la délocalisation. Dans une lettre au président de la République, l'intersyndicale déclare : "en tant que Président de la République, vous êtes le garant de la défense de la qualité et de la préservation des missions de service public et le protecteur de l'indépendance de l'éducation de tous les jeunes Français à l'égard des nombreux appétits qui la guettent. Le rôle de la France dans les enjeux internationaux actuels engage gravement son avenir comme celui de l'Europe. Le rôle de votre Premier ministre, monsieur le président de la République, est-il de profiter de la haute charge qui est la sienne pour servir sa " clientèle " poitevine ?"
http://www.nodeloc.net

Convention avec la Jeune Chambre économique française
Le ministère de l'éducation nationale a signé une convention avec la Jeune chambre économique française. Celle-ci interviendra dans le cadre de "l'école ouverte" pour sensibiliser les élèves au monde économique.
http://www.education.gouv.fr/presse/2003 /jcef.htm

Le ministre promeut l'esprit d'entreprise
En lien avec le secrétaire d'Etat aux P.M.E., Luc Ferry annonce une campagne pour promouvoir "l'esprit d'entreprendre" auprès des lycéens et collégiens. Il s'agit "d'encourager les jeunes à prendre en main leur destin par l'initiative économique". Pour cela, les programmes des TPE, IDD et PPCP intégreront ce thème et l'opération "Envie d'agir" valorisera les projets de nature économique.
http://www.education.gouv.fr/presse/2003 /pmecp.htm

La mixité sera défendue par le ministère
C'est une beau lapsus qu'a fait X. Darcos à l'assemblée nationale le 12 mars en évoquant "14.000 actes de violences sexuelles" dans les établissements scolaires en 2001-2002. La réalité est déjà suffisamment effrayante avec 1400 actes recensés de "violences physiques à caractère sexuel". Le ministre a annoncé son intention de lancer des expérimentations dans deux académies (Rouen et Caen) pour lutter contre ce fléau et défendre la mixité. Cela passe par une réflexion sur l'orientation puisque celle-ci sépare trop souvent les filles et les garçons.
http://actu.voila.fr/Depeche/depeche_emp loi_030312184229.iy4fh60o.html

Libé retourne la violence contre le pouvoir
Libération met en ligne un dossier sur la violence scolaire. Il reprend les derniers chiffres parus : 18.626 actes signalés en novembre et décembre 2002, concernant 77% des établissements secondaires, mais avec de fortes différences d'un établissement à l'autre. Le quotidien donne la parole à des enseignants confrontés à des situations difficiles. Il conclue en opposant la politique gouvernementale à ses objectifs sécuritaires : "Les meilleures volontés ne peuvent rien quand tout se ligue à l'extérieur de l'établissement pour en faire le déversoir de toutes les misères et frustrations des ghettos urbains. Ce qui se brise là, c'est l'illusion que l'école peut, à elle seule, être un recours. Une politique volontariste de dotation de ces établissements en personnels de surveillance, d'assistance éducative, sociale, contribuerait sans doute à ce qu'ils restent quand même encore une planche de salut pour les élèves qui doivent les fréquenter. Il revient donc au gouvernement de faire l'inverse de ce qu'il avait programmé en taillant dans les effectifs non enseignants".
http://www.liberation.fr/page.php?Articl e=93879
http://www.liberation.fr/page.php?Articl e=93883

Le ministre invite les députés dans les écoles
"Je souhaite que tous les élus, les députés et les sénateurs, le jour de la rentrée prochaine, entrent dans un établissement scolaire (...) pour expliquer les valeurs de la République à nos élèves". Selon une dépêche AFP, X. Darcos a invité les élus à rencontrer les jeunes afin de redonner force aux valeurs républicaines et de lutter contre les manifestations de communautarisme.
http://actu.voila.fr/Depeche/depeche_emp loi_030304162131.vm60kcgd.html

A 17 ans, 6% de jeunes analphabètes
Cette année encore, le ministère publie les résultats des tests de lecture et orthographe réalisés dans le cadre de la Journée d'appel de préparation à la défense. Ils montrent que 12% des jeunes ont des difficultés de compréhension des textes. 6% sont proches de l'illettrisme. Encore ce chiffre monte-il à 8% pour les garçons.
ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/d pd/ni0312.pdf
http://www.adobe.fr/products/acrobat/rea dstep2.html

- VIE PROFESSIONNELLE    [ Haut ]

L'inspection mise en question par le HCEE
Le Haut Conseil de l'évaluation de l'école a mis en ligne son étude sur "L'évaluation des enseignants". Celle ci souligne que "le dispositif actuel n'est pas très juste" et surtout qu'il est peu efficace car "il est de peu d'effet sur les pratiques individuelles et collectives des enseignants". Aussi les auteurs, Yves Chassard et Christian Jeanbrau, souhaitent que les enseignants soient davantage soutenus par une formalisation claire de que sont les fonctions enseignantes et que l'évaluation se fasse également sur l'équipe pédagogique et non seulement individuellement. "La visite d'inspection doit rester un élément central.. Il est indispensable de préciser, d'homogénéiser et de rendre publics les critères sur lesquels cette visite d'inspection repose". L'inspection devrait également être plus fréquente et devenir un élément d'impulsion pour l'établissement. Chose impossible pour un corps d'inspection qui ne compte que 3000 membres.
http://cisad.adc.education.fr/hcee/docum ents/avis06.pdf
http://cisad.adc.education.fr/hcee/docum ents/rapport_Chassard_Jeanbrau.doc

Action contre le racisme
"La montée du communautarisme avec ses dérives racistes et antisémites contre lesquelles le ministre de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche et le ministre délégué à l'enseignement scolaire ont récemment pris des mesures devront cette année retenir l'attention des équipes pédagogiques. L'éducation contre le racisme ne se cantonne pas aux enseignements. Elle doit sensibiliser les élèves au respect des droits de l'Homme à partir de situations concrètes vécues dans le quotidien de la classe, de l'établissement ou hors du temps scolaire". C'est ce que demande le B.O. du 6 mars. Du 17 au 23 mars, les établissements peuvent s'associer aux manifestations projetées. A noter que le Cidem propose en ligne une documentation pédagogique adaptée aux collégiens et lycéens.
http://www.education.gouv.fr/botexte/bo0 30306/MENE0300529X.htm
http://www.cidem.org/cidem/semaines/

Casier vierge pour les profs
D'après Le Point du 28 février, le ministre délégué à la famille proposera la mise en place d'un système d'accréditation judiciaire pour les enseignants et plus généralement les adultes en contact avec les enfants. Tous les trois ans, le casier judiciaire de chaque enseignant serait vérifié. L'objectif est de repérer plus rapidement les personnes susceptibles de maltraiter les enfants.
http://www.lepoint.fr/societe/document.h tml?did=127096

Réflexion sur les rythmes de travail à Rennes
Les lycées Jeanne d'Arc et St Vincent de Rennes organisent du 26 au 28 mars un colloque réunissant chefs d'établissement et enseignants qui ont amorcé une réflexion ou de nouvelles pratiques sur les rythmes de travail. Parmi les intervenants, André Giordan, Pierre Etienne Vanpouille (lycée Louis Querbes), des enseignants étrangers qui évoqueront la gestion du temps dans les établissements scolaires de leur pays. Pour donner une exemple de gestion du temps différente, au lycée Louis Querbes, le temps de cours est raccourci en passant dune durée de 55 minutes à 45 minutes. La journée scolaire est divisée en deux parties très différentes : les cours qui s'achèvent à 15h, des ateliers de 15 à 18h où les enseignants apportent une assistance personnalisée aux élèves. De 15h15 à 17h 30 chaque élève construit son horaire personnalisé pour une période de sept à dix semaines consécutives suivant ses besoins, ses intérêts, ses motivations.
http://www.scolanet.org/stvincent/colloq ue/
http://www.cp.asso.fr/querbes/eurotemps/ temps%20scolaire/Accueil%20site.htm

Forum Retz - Le Monde de l'Education
Plus de 800 personnes ont assisté au 4ème Forum Retz. Le thème central cette année était "enseignants et psychologues". Le Café met en ligne un dossier illustré. On y trouvera le résumé des interventions et les réactions de participants.
http://www.cafepedagogique.net/dossiers/ retz

La réforme des IUFM
Selon une dépêche AFP, le rapport de l'Inspection générale sur la réforme de la formation des enseignants suggère que le concours de recrutement ait lieu directement après la licence afin que la formation professionnelle dure bien deux années. Il propose un prolongement de la formation durant la première année d'exercice.
A l'initiative d'un collectif d'enseignants en IUFM, une "journée d'action et de réflexion sur le projet de réforme des IUFM" est organisée à Montpellier le 22 mars. Elle vise à élaborer des propositions pour une "vraie réforme" des IUFM qui permette de garantir une formation didactique des enseignants. Formateurs, enseignants, chercheurs, stagiaires sont invités.
Contact : dominique.bucheton@montpellier.iufm.fr
http://actu.voila.fr/Depeche/depeche_emp loi_030311142739.5kooyfca.html

- VIE SCOLAIRE    [ Haut ]

La page des CPE
Le dernier dossier du Café sur la violence scolaire a mis en évidence le rôle central des CPE dans la vie quotidienne des établissements. La fonction est parfois ingrate, c'est dire qu'elle demande des qualités bien spécifiques. C'est ce que montre également la page des CPE de l'IUFM de Paris. On y trouve de nombreuses informations pédagogiques ou administratives, des liens, des comptes-rendus d'ouvrages, des textes. Bref, de quoi alimenter la réflexion des CPE.. et des autres acteurs du système éducatif. A noter également : un lien vers le Conseil académique de la vie lycéenne qui illustre la fonction de CPE.
http://www.paris.iufm.fr/consulter/acces _sites/cpe/index.php3

Aide-éducateur : L'Education nationale condamnée aux Prud'hommes
C'est un fait rarissime dont "radio Intensité" rend compte su son site. L'Education nationale a été condamnée par le tribunal des prud'hommes de Chartres à verser 16.900 euros de dommages et intérêts à une ex-aide éducatrice. Embauchée en 1999 dans un collège la jeune femme avait été amenée à démissionner fin 2002 pour pouvoir se rapprocher de son compagnon muté dans l'Orne. L'éducation nationale a alors refusé de lui verser la moindre indemnité considérant qu'elle était démissionnaire. Les Prud'hommes ont donné raison à l'aide-éducatrice.
http://intensite.phidji.com/z2003s10.htm

- PRIMAIRE    [ Haut ]

Forum Retz - Le Monde de l'Education
Plus de 800 personnes ont assisté au 4ème Forum Retz. Le thème central cette année était "enseignants et psychologues". Le Café met en ligne un dossier illustré. On y trouvera le résumé des interventions et les réactions de participants.
http://www.cafepedagogique.net/dossiers/ retz

"J'offre un sourire" avec l'APF
"On est tous faits pour aimer la vie" affirme l'Association des paralysés de France. Elle invite les écoliers à manifester leur solidarité avec les paralysés en participant au concours "du plus beau sourire". Il s'agit pour chaque classe de créer un message d'amitié qui sera envoyé aux enfants handicapés de la région. Tous les supports sont autorisés (son, vidéo, photo, dessin, poème etc.). Un jury récompensera le plus beau message.
http://www.apf.asso.fr

Documents d'application
EduScol publie des versions de travail des futurs documents d'application des nouveaux programmes pour l'éducation artistique en cycles 2 et 3 (arts visuels, chants) et l'E.P.S. (cycle 3). Le document d'accompagnement pour les maths "utiliser les calculatrices en classe - cycles 2 et 3" est également disponible.
http://www.eduscol.education.fr/D0048/pr imacc.htm

- COLLEGE    [ Haut ]

Education & Devenir relève le défi du collège
Dans un article publié sur le site d'Education & Devenir, Françoise Clerc (Lyon 2) appelle à relever le défi du collège. Relevant que le collège unique "n'a jamais existé", elle souligne le "besoin d'un collège qui accueille tous les élèves.... L'enjeu est de savoir si, selon une formule douteuse, nous acceptons qu'il existe une " France d'en-haut " et une " France d'en-bas " ou si nous réaffirmons une solidarité nationale qui s'exprime contre les laisser aller idéologiques et les tendances spontanées au rejet de l'altérité". Comment faire ? En limitant la taille des collèges à 300 élèves, en diversifiant les parcours dans le collège et, par suite, en variant les organisations horaires. Cela implique plus d'autonomie pour les collèges. Françoise Clerc conclue : " S'il est vrai qu'il n'existe pas de solution miracle, il n'existe pas non plus de fatalité de l'échec. Cessons de contempler ce que nous n'avons pas su faire et inventons ce que nous voulons faire". Un beau programme !
http://education.devenir.free.fr/colluni q.htm

Premières bilans des IDD
Dans "La Durance", la revue académique d'Aix-Marseille d'histoire et géographie, les I.P.R. font le premier bilan des I.D.D. "A mi-chemin de l'entreprise annuelle des Itinéraires de Découverte, plusieurs rencontres dans les bassins avec les enseignants engagés dans ces expériences nous conduisent à tirer les premières leçons d'un programme ambitieux, certes, mais porteur de renouvellement pédagogique. Comme pour les TPE, nous avons pu remarquer la forte implication des professeurs... la qualité nouvelle des rapports professeurs/élèves, l'intérêt d'un espace de recherche plus autonome, les vertus de l'accompagnement personnalisé." Mais les IDD appellent également à des efforts nouveaux : "conduire sur notre discipline propre cette réflexion sur les contenus et les démarches, afin qu'on puisse enfin distinguer l'essentiel de l'accessoire et ne pas sombrer dans le factuel, problématiser nos approches pour motiver notre public, organiser les travaux d'élèves autour de compétences bien identifiées, établir des critères explicites et raisonnables d'évaluation des acquis pour responsabiliser chaque élève face à ses réussites et à ses manques. En ce sens, notre discipline accueille avec intérêt l'expérience des IdD en espérant des retombées sensibles pour une rénovation de notre enseignement d'histoire et de géographie, d'éducation civique".
http://pedagogie.ac-aix-marseille.fr/his tgeo/durance/new_dur/num_040.htm

Des notebooks pour les collégiens des Bouches-du-Rhône
Selon Le Monde de l'informatique du 11 mars, le conseil général des Bouches-du-Rhône devrait doter tous les collégiens de 4ème du département d'un notebook. Ils sont 30.000.
http://www.weblmi.com/news_store/2003_03 _11_30_000_notebooks_pou_90/News_view

- LYCEE    [ Haut ]

Comment expliquer les écarts de réussite au BTS ?
Une étude ministérielle se penche sur les taux de réussite au BTS. C'est que les écarts d'une académie à l'autre sont très forts : 62% de reçus à) Créteil contre 83% à Grenoble. Pour expliquer ces écarts, l'analyse statistique montre d'abord l'importance de l'origine scolaire : 89% des bacheliers généraux obtiennent le BTS contre 59% des bacs pro. L'origine sociale a également son importance, particulièrement quand il se cumule avec une faible origine scolaire. Mais l'étude va plus loin et compare les résultats académiques "toutes choses étant égales par ailleurs". Elle confirme les écarts importants d'une académie l'autre.
ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/d pd/ni0313.pdf

Dispense et absence au bac
Le B.O. n°10 publie les arrêtés annoncés par L'Expresso le 21 février concernant des dispenses et absences à l'examen.
http://www.education.gouv.fr/botexte/bo0 30306/MENE0300296A.htm
http://www.education.gouv.fr/botexte/bo0 30306/MENE0300295A.htm

Le lycée et l'initiation aux drogues
Ouest-France publie les résultats d'un sondage réalisé auprès de 2000 collégiens et lycéens. La moitié de ces jeunes se sont vus proposer de la drogue et 40% des jeunes âgés de 15 ans l'auraient expérimenté. C'est surtout à partir du lycée que les choses s'aggravent. Un lycéen sur deux fume du cannabis.
http://www.ouest-france.fr/ofinfosgene.a sp?idDOC=59852&idCLA=3636

Langues vivantes : Consultation pour les programmes de première des séries générales et technologiques
À la suite de l'enquête sur les programmes de la classe de seconde générale et technologique organisée en 2002, une consultation est lancée dans les académies jusqu'au 16 mai 2003. L'organisation de cette consultation est confiée aux recteurs. Son principe est présenté dans la note du 12 octobre 2000 parue au BO n°37 du 19 octobre 2000. Parallèlement au dispositif mis en place dans votre académie par les IA-IPR, vous pouvez vous exprimer directement sur le site ÉduSCOL. L'objectif est de recueillir non seulement les avis sur le contenu des référentiels et programmes proposés mais aussi les besoins en termes d'accompagnement. Cette consultation pourra ainsi se traduire par l'introduction de modifications dans les projets rendus publics mais aussi par la rédaction de documents d'accompagnement ou la détermination de priorités dans les plans académiques de formation.
http://www.eduscol.education.fr/D0014/la ngconsult.htm

- ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL    [ Haut ]

Nouvelle circulaire sur "le lycée des métiers"
Le B.O. n°10 publie une nouvelle circulaire sur le lycée des métiers. Rappelant que " La dénomination "lycée des métiers" est un label qualité... L'accès au label n'a donc pas pour objet de classer les établissements, par exemple en fonction de leurs résultats scolaires, mais d'inciter, au travers de leur projet d'établissement, tous les lycées offrant des formations professionnelles à rendre leur offre de formation cohérente et adaptée à la fois aux attentes des élèves et aux besoins de la Nation", la circulaire insiste sur les liens entre le collège et le lycée des métiers. " Dans le cadre des mesures prises pour diversifier les enseignements proposés aux collégiens, le lycée des métiers prend toute sa part dans l'organisation des dispositifs en alternance. (Il) assure la préparation aux différents diplômes professionnels ou technologiques qualifiants de niveau V, IV et III ; reçoit des lycéens et des étudiants en formation initiale, des stagiaires ou des salariés de la formation continue dans le cadre des GRETA et, le cas échéant, des apprentis" . Elle explique comment accéder au label.
http://www.education.gouv.fr/botexte/bo0 30306/MENE0300423C.htm

Documents pour le français et l'histoire en CAP
EduSCol propose en téléchargement les projets des documents d'accompagnement des nouveaux programmes du CAP en français et histoire-géographie. Le documents pour les arts plastiques est partiellement disponible.
http://www.eduscol.education.fr/D0048/CA Pacc.htm

4èmes Rencontres sénatoriales de l'apprentissage
Plus de 400 apprentis, maîtres d'apprentissage, sénateurs, experts se réuniront le 25 mars à l'occasion des Rencontres sénatoriales de l'apprentissage. Ce sera l'occasion d'honorer l'Equipe de France des métiers et de débattre des discriminations liées au sexe, au handicap, à l'illettrisme ou à l'origine dans l'apprentissage. Trois tables-rondes associeront experts, sénateurs et apprentis pour faire le point sur les discriminations, les outils d'intégration et proposer des solutions.
http://www.senat.fr

- François Jarraud -

- A la Une : ENGAGEMENT    [ Haut ]

C'est le mot de la quinzaine. Du 17 au 31 mars, le ministre lance une grande campagne pour inviter les jeunes à la fois à développer leur personnalité, à chercher leur voie et à s'intégrer davantage dans la société. Pour préparer ces journées, un guide de l'engagement est diffusé gratuitement aux collégiens et lycéens, un site internet (www.envidedagir.fr) est ouvert et les enseignants sont invités à permettre aux élèves de rencontrer des partenaires associatifs. Les articles ci-dessous ouvrent quelques pistes à cette nouvelle dimension du système éducatif.
http://www.education.gouv.fr/presse/2003 /engagement/enviedagirdp.htm

Lancement du site "Envie d'agir"
" Aujourd'hui comme hier, l'engagement reste un vecteur majeur de l'estime de soi comme de la reconnaissance des autres sans lesquelles il est difficile, voire impossible, de s'insérer de manière féconde dans l'espace public". Avec cette invitation, le ministre a ouvert aujourd'hui le nouveau site dédié à l'engagement : "envie d'agir". Les jeunes y sont invités à agir dans des domaines différents qu'il s'agisse d'action citoyenne, de solidarité internationale ou de l'esprit d'entreprise. C'est sans doute là une rupture sémantique pour l'engagement : "entreprendre c'est s'engager dans un choix de vie qui procure de nombreuses satisfactions, comme celle de pouvoir maîtriser son propre destin". "Envie d'agir" invite également les jeunes à se tourner vers les autres et la société qui les entoure. Gageons qu'ils relèveront le défi !
http://www.enviedagir.fr

Les clubs Unesco
Le 21 mars 400 jeunes des clubs Unesco se réuniront à Paris à l'occasion de la journée internationale pour l'élimination de toutes les discriminations. Les clubs Unesco se veulent une "école de démocratie". Ils visent à rendre les jeunes autonomes et à les éduquer dans le respect des droits de l'Homme. Et il est vrai que les clubs, présents dans de nombreux établissements, agissent dans des domaines variés : éducation à la santé, soutien aux immigrés, solidarité internationale, etc.
http://www.clubs-unesco.asso.fr/

Les fiches pédagogiques d'Amnesty
Inutile de présenter Amnesty, sans doute une des ONG les plus positivement connues. Amnesty publie des fiches pédagogiques conçues pour éduquer les jeunes aux droits de l'Homme. Bien que favorisant les droits des enfants, elles concernent une large variété de droits et couvrent le monde entier. Par exemple, la fiche sur la torture des lycéens en Ethiopie propose une information sur la répression dans ce pays, un rappel des droits de l'enfant, une présentation du pays ainsi que des questions et des propositions d'actions. Une autre fiche invite à la réflexion sur les conflits ethniques. Une troisième aborde la question des enfants réfugiés en France : qui sont-ils ? quels sont leurs droits ? qu'est ce que le défenseur des enfants ? Elle propose là aussi des actions concrètes. Ces documents peuvent s'avérer précieux pour un cours d'éducation civique ou d'ECJS. Ils peuvent aussi servir pour la "journée de l'engagement".
http://www.amnesty.asso.fr/05_amnesty/55 _france/554/5543_outilspedagogiques_fs.ht m

Les Routes du CIDEM
Du 17 mars au 4 avril, dans 75 villes de France, le Cidem lance ses "routes de l'engagement". Cinq convois de véhicules sillonneront 75 villes pour aller à la rencontre des jeunes. Il s'agit de leur apporter des informations sur les possibilités locales d'engagement (engagement associatif, syndical, politique, sportif, culturel etc.). Pour les rencontrer et animer votre journée de l'engagement, visitez le site du Cidem. Fondé par La Ligue des droits de l'Homme et La Ligue de l'enseignement, le Cidem fédère plusieurs organisations (Unicef, scouts, MJC, Mrap, ATD quart Monde, les Ligues, etc.).
http://www.cidem.org

L'engagement vu du Québéc : les "SASEC"
Avec des différences qui tiennent à une culture scolaire différente, le Québec a généralisé une formation qui n'est pas sans rapport avec le projet ministériel : le SASEC (Service d'animation spirituelle et d'engagement communautaire).
Au Québec, la loi sur l'instruction publique a introduit en septembre un "service éducatif complémentaire" destiné à tous les élèves et ayant pour but de faciliter "le cheminement spirituel de l'élève" et de le socialiser. Il est présenté comme un "laboratoire de vie "qui doit favoriser chez les élèves le développement d'une vie spirituelle autonome" et contribuer à l'édification "d'une société harmonieuse et solidaire". Les jeunes sont invités à s'engager dans des projets collectifs ou personnels selon une démarche en trois temps : un temps d'action, un temps de réflexion (en lien avec l'équipe éducative) et un temps pour réinvestir ce qui a été vécu. Ils participent à des actions de solidarité, de découverte d'autres cultures, de citoyenneté. Pour les Québécois il s'agit à la fois de lutter contre le mal de vivre et l'individualisme. Ainsi la Commission scolaire des Chênes nous présente la philosophie des SASEC et ses propres réalisations : voyage de solidarité au Nicaragua, rencontres interculturelles, projet "partage" mais aussi visite au couvent.
http://www.csdeschenes.qc.ca/diplome/Sas ec.htm
http://www.education.gouv.fr/enviedagir/

- LE SYSTEME EDUCATIF    [ Haut ]

Décentralisation de l'éducation
Le premier ministre a présenté son plan de décentralisation. Il concerne aussi l'éducation. D'une part par le transfert aux collectivités locales des personnels techniciens et ouvriers des collèges et lycées (environ 110.000 personnes). D'autre part par l'expérimentation de l'autonomie des établissements secondaires.
http://www.premier-ministre.gouv.fr/fr/p .cfm?ref=38541

Critiques et explications sur la décentralisation
L'Unsa, le Sgen et la CGT appellent à une journée d'action contre le transfert des personnels Iatoss aux collectivités locales le 3 avril. Les organisations syndicales parlent de "dialogue de sourds" et de "cynisme". C'est dans Ouest France que le ministre a choisi de répondre. Il estime que le statut des agents "n'est pas menacé. La fonction territoriale fait pleinement partie de la fonction publique". S'exprimant sur la décentralisation, il déclare " Il n'y a aucune trahison, aucune tromperie. Cette réforme est une grande réforme dont l'un des aspects principaux (est) le projet d'autonomie des établissements. Lorsque la gauche, au début des années 80, a fait les lois de décentralisation, tout le monde y était également hostile. Qui regretterait désormais que les bâtiments des collèges et des lycées soient gérés par les collectivités locales ?"
http://www.ouest-france.fr/ofinfosgene.a sp?idDOC=61615&idCLA=3636
http://www.newspresspro.com/aff_comm.php ?communique=FR129138

Education & Devenir et la décentralisation
A quelques jours de son congrès, Education & Devenir fait connaître sa position sur le projet de décentralisation gouvernemental à travers un éditorial de son Bureau. Pour l'association, "la décentralisation a pour objectif essentiel le fonctionnement d'établissements autonomes capables de construire des hommes et des femmes autonomes, citoyens à part entière d'un état démocratique. C'est donc cette forme de décentralisation que nous défendons et dont nous souhaitons qu'elle poursuive sa construction". Tout en invitant l'Etat à encadrer les compétences des régions, Education & Devenir estime que "les acquis de la première phase de la décentralisation nous apparaissent largement positifs. Il est tout aussi important que les établissements usent plus pleinement des marges d'initiative que leur confère l'autonomie dont ils disposent actuellement. Ceci implique un changement de mentalité de l'ensemble des acteurs du système qui devront passer d'une culture essentiellement hiérarchique à une culture du co-gouvernement".
http://education.devenir.free.fr/editori al.htm
http://education.devenir.free.fr/decentr alisation.htm

Grève le 18 mars
La FSU, la CFDT et la CGT maintiennent leur appel à la grève le mardi 18 mars pour protester "contre la pénurie et le démantèlement du service public". L'Unsa appelle également à la grève mais sur ses propres revendications.

Le CNDP s'invite au château
Le personnel du CNDP continue son opposition au projet de délocalisation à Chasseneuil-du-Poitou. L'intersyndicale dénonce "un substantiel dégraissage - environ un tiers des postes budgétaires" et l'accélération des transferts. Aussi l'intersyndicale annonce son intention de défiler à Versailles le 17 mars à l'occasion du Congrès du Parlement.
http://www.nodeloc.net

Le personnel du CNDP écrit à J. Chirac
Le personnel du CNDP poursuit son mouvement contre la délocalisation. Dans une lettre au président de la République, l'intersyndicale déclare : "en tant que Président de la République, vous êtes le garant de la défense de la qualité et de la préservation des missions de service public et le protecteur de l'indépendance de l'éducation de tous les jeunes Français à l'égard des nombreux appétits qui la guettent. Le rôle de la France dans les enjeux internationaux actuels engage gravement son avenir comme celui de l'Europe. Le rôle de votre Premier ministre, monsieur le président de la République, est-il de profiter de la haute charge qui est la sienne pour servir sa " clientèle " poitevine ?"
http://www.nodeloc.net

Convention avec la Jeune Chambre économique française
Le ministère de l'éducation nationale a signé une convention avec la Jeune chambre économique française. Celle-ci interviendra dans le cadre de "l'école ouverte" pour sensibiliser les élèves au monde économique.
http://www.education.gouv.fr/presse/2003 /jcef.htm

Le ministre promeut l'esprit d'entreprise
En lien avec le secrétaire d'Etat aux P.M.E., Luc Ferry annonce une campagne pour promouvoir "l'esprit d'entreprendre" auprès des lycéens et collégiens. Il s'agit "d'encourager les jeunes à prendre en main leur destin par l'initiative économique". Pour cela, les programmes des TPE, IDD et PPCP intégreront ce thème et l'opération "Envie d'agir" valorisera les projets de nature économique.
http://www.education.gouv.fr/presse/2003 /pmecp.htm

La mixité sera défendue par le ministère
C'est une beau lapsus qu'a fait X. Darcos à l'assemblée nationale le 12 mars en évoquant "14.000 actes de violences sexuelles" dans les établissements scolaires en 2001-2002. La réalité est déjà suffisamment effrayante avec 1400 actes recensés de "violences physiques à caractère sexuel". Le ministre a annoncé son intention de lancer des expérimentations dans deux académies (Rouen et Caen) pour lutter contre ce fléau et défendre la mixité. Cela passe par une réflexion sur l'orientation puisque celle-ci sépare trop souvent les filles et les garçons.
http://actu.voila.fr/Depeche/depeche_emp loi_030312184229.iy4fh60o.html

Libé retourne la violence contre le pouvoir
Libération met en ligne un dossier sur la violence scolaire. Il reprend les derniers chiffres parus : 18.626 actes signalés en novembre et décembre 2002, concernant 77% des établissements secondaires, mais avec de fortes différences d'un établissement à l'autre. Le quotidien donne la parole à des enseignants confrontés à des situations difficiles. Il conclue en opposant la politique gouvernementale à ses objectifs sécuritaires : "Les meilleures volontés ne peuvent rien quand tout se ligue à l'extérieur de l'établissement pour en faire le déversoir de toutes les misères et frustrations des ghettos urbains. Ce qui se brise là, c'est l'illusion que l'école peut, à elle seule, être un recours. Une politique volontariste de dotation de ces établissements en personnels de surveillance, d'assistance éducative, sociale, contribuerait sans doute à ce qu'ils restent quand même encore une planche de salut pour les élèves qui doivent les fréquenter. Il revient donc au gouvernement de faire l'inverse de ce qu'il avait programmé en taillant dans les effectifs non enseignants".
http://www.liberation.fr/page.php?Articl e=93879
http://www.liberation.fr/page.php?Articl e=93883

Le ministre invite les députés dans les écoles
"Je souhaite que tous les élus, les députés et les sénateurs, le jour de la rentrée prochaine, entrent dans un établissement scolaire (...) pour expliquer les valeurs de la République à nos élèves". Selon une dépêche AFP, X. Darcos a invité les élus à rencontrer les jeunes afin de redonner force aux valeurs républicaines et de lutter contre les manifestations de communautarisme.
http://actu.voila.fr/Depeche/depeche_emp loi_030304162131.vm60kcgd.html

A 17 ans, 6% de jeunes analphabètes
Cette année encore, le ministère publie les résultats des tests de lecture et orthographe réalisés dans le cadre de la Journée d'appel de préparation à la défense. Ils montrent que 12% des jeunes ont des difficultés de compréhension des textes. 6% sont proches de l'illettrisme. Encore ce chiffre monte-il à 8% pour les garçons.
ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/d pd/ni0312.pdf
http://www.adobe.fr/products/acrobat/rea dstep2.html

- VIE PROFESSIONNELLE    [ Haut ]

L'inspection mise en question par le HCEE
Le Haut Conseil de l'évaluation de l'école a mis en ligne son étude sur "L'évaluation des enseignants". Celle ci souligne que "le dispositif actuel n'est pas très juste" et surtout qu'il est peu efficace car "il est de peu d'effet sur les pratiques individuelles et collectives des enseignants". Aussi les auteurs, Yves Chassard et Christian Jeanbrau, souhaitent que les enseignants soient davantage soutenus par une formalisation claire de que sont les fonctions enseignantes et que l'évaluation se fasse également sur l'équipe pédagogique et non seulement individuellement. "La visite d'inspection doit rester un élément central.. Il est indispensable de préciser, d'homogénéiser et de rendre publics les critères sur lesquels cette visite d'inspection repose". L'inspection devrait également être plus fréquente et devenir un élément d'impulsion pour l'établissement. Chose impossible pour un corps d'inspection qui ne compte que 3000 membres.
http://cisad.adc.education.fr/hcee/docum ents/avis06.pdf
http://cisad.adc.education.fr/hcee/docum ents/rapport_Chassard_Jeanbrau.doc

Action contre le racisme
"La montée du communautarisme avec ses dérives racistes et antisémites contre lesquelles le ministre de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche et le ministre délégué à l'enseignement scolaire ont récemment pris des mesures devront cette année retenir l'attention des équipes pédagogiques. L'éducation contre le racisme ne se cantonne pas aux enseignements. Elle doit sensibiliser les élèves au respect des droits de l'Homme à partir de situations concrètes vécues dans le quotidien de la classe, de l'établissement ou hors du temps scolaire". C'est ce que demande le B.O. du 6 mars. Du 17 au 23 mars, les établissements peuvent s'associer aux manifestations projetées. A noter que le Cidem propose en ligne une documentation pédagogique adaptée aux collégiens et lycéens.
http://www.education.gouv.fr/botexte/bo0 30306/MENE0300529X.htm
http://www.cidem.org/cidem/semaines/

Casier vierge pour les profs
D'après Le Point du 28 février, le ministre délégué à la famille proposera la mise en place d'un système d'accréditation judiciaire pour les enseignants et plus généralement les adultes en contact avec les enfants. Tous les trois ans, le casier judiciaire de chaque enseignant serait vérifié. L'objectif est de repérer plus rapidement les personnes susceptibles de maltraiter les enfants.
http://www.lepoint.fr/societe/document.h tml?did=127096

Réflexion sur les rythmes de travail à Rennes
Les lycées Jeanne d'Arc et St Vincent de Rennes organisent du 26 au 28 mars un colloque réunissant chefs d'établissement et enseignants qui ont amorcé une réflexion ou de nouvelles pratiques sur les rythmes de travail. Parmi les intervenants, André Giordan, Pierre Etienne Vanpouille (lycée Louis Querbes), des enseignants étrangers qui évoqueront la gestion du temps dans les établissements scolaires de leur pays. Pour donner une exemple de gestion du temps différente, au lycée Louis Querbes, le temps de cours est raccourci en passant dune durée de 55 minutes à 45 minutes. La journée scolaire est divisée en deux parties très différentes : les cours qui s'achèvent à 15h, des ateliers de 15 à 18h où les enseignants apportent une assistance personnalisée aux élèves. De 15h15 à 17h 30 chaque élève construit son horaire personnalisé pour une période de sept à dix semaines consécutives suivant ses besoins, ses intérêts, ses motivations.
http://www.scolanet.org/stvincent/colloq ue/
http://www.cp.asso.fr/querbes/eurotemps/ temps%20scolaire/Accueil%20site.htm

Forum Retz - Le Monde de l'Education
Plus de 800 personnes ont assisté au 4ème Forum Retz. Le thème central cette année était "enseignants et psychologues". Le Café met en ligne un dossier illustré. On y trouvera le résumé des interventions et les réactions de participants.
http://www.cafepedagogique.net/dossiers/ retz

La réforme des IUFM
Selon une dépêche AFP, le rapport de l'Inspection générale sur la réforme de la formation des enseignants suggère que le concours de recrutement ait lieu directement après la licence afin que la formation professionnelle dure bien deux années. Il propose un prolongement de la formation durant la première année d'exercice.
A l'initiative d'un collectif d'enseignants en IUFM, une "journée d'action et de réflexion sur le projet de réforme des IUFM" est organisée à Montpellier le 22 mars. Elle vise à élaborer des propositions pour une "vraie réforme" des IUFM qui permette de garantir une formation didactique des enseignants. Formateurs, enseignants, chercheurs, stagiaires sont invités.
Contact : dominique.bucheton@montpellier.iufm.fr
http://actu.voila.fr/Depeche/depeche_emp loi_030311142739.5kooyfca.html

- VIE SCOLAIRE    [ Haut ]

La page des CPE
Le dernier dossier du Café sur la violence scolaire a mis en évidence le rôle central des CPE dans la vie quotidienne des établissements. La fonction est parfois ingrate, c'est dire qu'elle demande des qualités bien spécifiques. C'est ce que montre également la page des CPE de l'IUFM de Paris. On y trouve de nombreuses informations pédagogiques ou administratives, des liens, des comptes-rendus d'ouvrages, des textes. Bref, de quoi alimenter la réflexion des CPE.. et des autres acteurs du système éducatif. A noter également : un lien vers le Conseil académique de la vie lycéenne qui illustre la fonction de CPE.
http://www.paris.iufm.fr/consulter/acces _sites/cpe/index.php3

Aide-éducateur : L'Education nationale condamnée aux Prud'hommes
C'est un fait rarissime dont "radio Intensité" rend compte su son site. L'Education nationale a été condamnée par le tribunal des prud'hommes de Chartres à verser 16.900 euros de dommages et intérêts à une ex-aide éducatrice. Embauchée en 1999 dans un collège la jeune femme avait été amenée à démissionner fin 2002 pour pouvoir se rapprocher de son compagnon muté dans l'Orne. L'éducation nationale a alors refusé de lui verser la moindre indemnité considérant qu'elle était démissionnaire. Les Prud'hommes ont donné raison à l'aide-éducatrice.
http://intensite.phidji.com/z2003s10.htm

- PRIMAIRE    [ Haut ]

Forum Retz - Le Monde de l'Education
Plus de 800 personnes ont assisté au 4ème Forum Retz. Le thème central cette année était "enseignants et psychologues". Le Café met en ligne un dossier illustré. On y trouvera le résumé des interventions et les réactions de participants.
http://www.cafepedagogique.net/dossiers/ retz

"J'offre un sourire" avec l'APF
"On est tous faits pour aimer la vie" affirme l'Association des paralysés de France. Elle invite les écoliers à manifester leur solidarité avec les paralysés en participant au concours "du plus beau sourire". Il s'agit pour chaque classe de créer un message d'amitié qui sera envoyé aux enfants handicapés de la région. Tous les supports sont autorisés (son, vidéo, photo, dessin, poème etc.). Un jury récompensera le plus beau message.
http://www.apf.asso.fr

Documents d'application
EduScol publie des versions de travail des futurs documents d'application des nouveaux programmes pour l'éducation artistique en cycles 2 et 3 (arts visuels, chants) et l'E.P.S. (cycle 3). Le document d'accompagnement pour les maths "utiliser les calculatrices en classe - cycles 2 et 3" est également disponible.
http://www.eduscol.education.fr/D0048/pr imacc.htm

- COLLEGE    [ Haut ]

Education & Devenir relève le défi du collège
Dans un article publié sur le site d'Education & Devenir, Françoise Clerc (Lyon 2) appelle à relever le défi du collège. Relevant que le collège unique "n'a jamais existé", elle souligne le "besoin d'un collège qui accueille tous les élèves.... L'enjeu est de savoir si, selon une formule douteuse, nous acceptons qu'il existe une " France d'en-haut " et une " France d'en-bas " ou si nous réaffirmons une solidarité nationale qui s'exprime contre les laisser aller idéologiques et les tendances spontanées au rejet de l'altérité". Comment faire ? En limitant la taille des collèges à 300 élèves, en diversifiant les parcours dans le collège et, par suite, en variant les organisations horaires. Cela implique plus d'autonomie pour les collèges. Françoise Clerc conclue : " S'il est vrai qu'il n'existe pas de solution miracle, il n'existe pas non plus de fatalité de l'échec. Cessons de contempler ce que nous n'avons pas su faire et inventons ce que nous voulons faire". Un beau programme !
http://education.devenir.free.fr/colluni q.htm

Premières bilans des IDD
Dans "La Durance", la revue académique d'Aix-Marseille d'histoire et géographie, les I.P.R. font le premier bilan des I.D.D. "A mi-chemin de l'entreprise annuelle des Itinéraires de Découverte, plusieurs rencontres dans les bassins avec les enseignants engagés dans ces expériences nous conduisent à tirer les premières leçons d'un programme ambitieux, certes, mais porteur de renouvellement pédagogique. Comme pour les TPE, nous avons pu remarquer la forte implication des professeurs... la qualité nouvelle des rapports professeurs/élèves, l'intérêt d'un espace de recherche plus autonome, les vertus de l'accompagnement personnalisé." Mais les IDD appellent également à des efforts nouveaux : "conduire sur notre discipline propre cette réflexion sur les contenus et les démarches, afin qu'on puisse enfin distinguer l'essentiel de l'accessoire et ne pas sombrer dans le factuel, problématiser nos approches pour motiver notre public, organiser les travaux d'élèves autour de compétences bien identifiées, établir des critères explicites et raisonnables d'évaluation des acquis pour responsabiliser chaque élève face à ses réussites et à ses manques. En ce sens, notre discipline accueille avec intérêt l'expérience des IdD en espérant des retombées sensibles pour une rénovation de notre enseignement d'histoire et de géographie, d'éducation civique".
http://pedagogie.ac-aix-marseille.fr/his tgeo/durance/new_dur/num_040.htm

Des notebooks pour les collégiens des Bouches-du-Rhône
Selon Le Monde de l'informatique du 11 mars, le conseil général des Bouches-du-Rhône devrait doter tous les collégiens de 4ème du département d'un notebook. Ils sont 30.000.
http://www.weblmi.com/news_store/2003_03 _11_30_000_notebooks_pou_90/News_view

- LYCEE    [ Haut ]

Comment expliquer les écarts de réussite au BTS ?
Une étude ministérielle se penche sur les taux de réussite au BTS. C'est que les écarts d'une académie à l'autre sont très forts : 62% de reçus à) Créteil contre 83% à Grenoble. Pour expliquer ces écarts, l'analyse statistique montre d'abord l'importance de l'origine scolaire : 89% des bacheliers généraux obtiennent le BTS contre 59% des bacs pro. L'origine sociale a également son importance, particulièrement quand il se cumule avec une faible origine scolaire. Mais l'étude va plus loin et compare les résultats académiques "toutes choses étant égales par ailleurs". Elle confirme les écarts importants d'une académie l'autre.
ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/d pd/ni0313.pdf

Dispense et absence au bac
Le B.O. n°10 publie les arrêtés annoncés par L'Expresso le 21 février concernant des dispenses et absences à l'examen.
http://www.education.gouv.fr/botexte/bo0 30306/MENE0300296A.htm
http://www.education.gouv.fr/botexte/bo0 30306/MENE0300295A.htm

Le lycée et l'initiation aux drogues
Ouest-France publie les résultats d'un sondage réalisé auprès de 2000 collégiens et lycéens. La moitié de ces jeunes se sont vus proposer de la drogue et 40% des jeunes âgés de 15 ans l'auraient expérimenté. C'est surtout à partir du lycée que les choses s'aggravent. Un lycéen sur deux fume du cannabis.
http://www.ouest-france.fr/ofinfosgene.a sp?idDOC=59852&idCLA=3636

Langues vivantes : Consultation pour les programmes de première des séries générales et technologiques
À la suite de l'enquête sur les programmes de la classe de seconde générale et technologique organisée en 2002, une consultation est lancée dans les académies jusqu'au 16 mai 2003. L'organisation de cette consultation est confiée aux recteurs. Son principe est présenté dans la note du 12 octobre 2000 parue au BO n°37 du 19 octobre 2000. Parallèlement au dispositif mis en place dans votre académie par les IA-IPR, vous pouvez vous exprimer directement sur le site ÉduSCOL. L'objectif est de recueillir non seulement les avis sur le contenu des référentiels et programmes proposés mais aussi les besoins en termes d'accompagnement. Cette consultation pourra ainsi se traduire par l'introduction de modifications dans les projets rendus publics mais aussi par la rédaction de documents d'accompagnement ou la détermination de priorités dans les plans académiques de formation.
http://www.eduscol.education.fr/D0014/la ngconsult.htm

- ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL    [ Haut ]

Nouvelle circulaire sur "le lycée des métiers"
Le B.O. n°10 publie une nouvelle circulaire sur le lycée des métiers. Rappelant que " La dénomination "lycée des métiers" est un label qualité... L'accès au label n'a donc pas pour objet de classer les établissements, par exemple en fonction de leurs résultats scolaires, mais d'inciter, au travers de leur projet d'établissement, tous les lycées offrant des formations professionnelles à rendre leur offre de formation cohérente et adaptée à la fois aux attentes des élèves et aux besoins de la Nation", la circulaire insiste sur les liens entre le collège et le lycée des métiers. " Dans le cadre des mesures prises pour diversifier les enseignements proposés aux collégiens, le lycée des métiers prend toute sa part dans l'organisation des dispositifs en alternance. (Il) assure la préparation aux différents diplômes professionnels ou technologiques qualifiants de niveau V, IV et III ; reçoit des lycéens et des étudiants en formation initiale, des stagiaires ou des salariés de la formation continue dans le cadre des GRETA et, le cas échéant, des apprentis" . Elle explique comment accéder au label.
http://www.education.gouv.fr/botexte/bo0 30306/MENE0300423C.htm

Documents pour le français et l'histoire en CAP
EduSCol propose en téléchargement les projets des documents d'accompagnement des nouveaux programmes du CAP en français et histoire-géographie. Le documents pour les arts plastiques est partiellement disponible.
http://www.eduscol.education.fr/D0048/CA Pacc.htm

4èmes Rencontres sénatoriales de l'apprentissage
Plus de 400 apprentis, maîtres d'apprentissage, sénateurs, experts se réuniront le 25 mars à l'occasion des Rencontres sénatoriales de l'apprentissage. Ce sera l'occasion d'honorer l'Equipe de France des métiers et de débattre des discriminations liées au sexe, au handicap, à l'illettrisme ou à l'origine dans l'apprentissage. Trois tables-rondes associeront experts, sénateurs et apprentis pour faire le point sur les discriminations, les outils d'intégration et proposer des solutions.
http://www.senat.fr

[ Haut ]

Archives de la rubrique Informations Professionnelles :

Café  n°1 - n°2 - n°3 - n°4 - n°5 - n°6 - n°7 - n°8 - n°9 - n°10 - n°11 - n°12 - n°13 - n°14 - n°15 - n°16 - n°17 - n°18 - n°19 - n°20 - n°21 - n°22 - n°23 - n°24 - n°25 - n°26 - n°27 - n°28 - n°29 - n°30 - n°31 - n°32 - n°33 - n°34 - n°35 - n°36 - n°37 - n°38 - n°39 - n°40 - n°41 - n°42 - n°43 - n°44 - n°45 - n°46 - n°47 - n°48 - n°49 - n°50 - n°51 - n°52 - n°53 - n°54 - n°55 - n°56 - n°57 - n°58 - n°59 - n°60 - n°61 - n°62 - n°63 - n°64 - n°65 - n°66 - n°67 - n°68 - n°69 - n°70 - n°71 - n°72 - n°73 - n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78 -

 
  La rubrique Informations Professionnelles dans les archives :
 • Les dernières éditions du Café :
n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78
 • Les archives complètes


 • Envoyer une info
 • Nous écrire


 • S'abonner à cette rubrique
 • Nous connaître
 • Nous aider
 • Version imprimable