Informations Professionnelles (Café N° 37)

- François Jarraud -

- A la Une : Le débat sur le collège unique est ouvert    [ Haut ]

"Le collège unique a été forgé, voilà une génération, pour répondre à une aspiration venue de loin : l'égalité par l'école. Le collège unique vit aujourd'hui une crise si profonde qu'on ne pourra pas faire l'économie d'un débat engageant progressivement l'ensemble du pays. C'est pourquoi des personnes qui partagent cette conviction ont décidé d'apporter leur contribution à l'organisation de ce débat qu'elles veulent aussi démocratique que possible, c'est-à-dire à la fois responsable et critique". Découvrez sur le site du Café le compte-rendu de la réunion qui a lancé le débat sur le rétablissement du collège unique. François Dubet, Jean Foucambert ont amorcé une réflexion contradictoire. Ainsi, François Dubet appelle à refonder le collège unique sur la redéfinition d'une culture minimum à acquérir pour tous les élèves et la reconnaissance du rôle éducatif du professeur. Le Collectif pour un débat sur le collège unique appelle les mouvements pédagogiques à mettre par écrit leurs idées sur le collège unique. Parce que la crise actuelle n'est pas que revendicative.
http://www.cafepedagogique.net/divers/co llectif/

- Le système scolaire    [ Haut ]

Effectifs : progrès du professionnel
A la rentrée 2002, la baisse des effectifs du second degré, amorcée en 1994, a continué avec 4400 élèves de moins. Cette baisse résulte principalement de la diminution du nombre d'élèves en collège, pour des raisons démographiques, alors que le nombre de lycéens augmente (+6100). Mais la progression la plus notable concerne la voie professionnelle où les CAP en deux ans, les BEP en un an attirent particulièrement. Les chiffres montrent aussi une France coupée en deux. : le nombre d'élèves augmente dans la moitié sud du pays et en Ile-de-France; ils diminuent ou sont stables ailleurs.
ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/d pd/ni0335.pdf
http://www.adobe.com/Acrobat/readstep.ht ml

Le ministère communique sur la décentralisation
Quelles sont les mesures du projet de loi sur la décentralisation ? Comment vont-elles s'appliquer ? Vont-elles pénaliser l'école ? Le ministère met en ligne un important dossier sur ce sujet. Il donne des assurances sur l'appartenance des ATOSS au personnel des établissements scolaires, s'attaque aux rumeurs, publie le texte de la loi et permet de comparer la situation en France avec celle de nos voisins.. Une ombre au tableau dans ce dossier : le lien "dialogue social" ne fonctionne pas...
http://www.education.gouv.fr/dossier/dec entralisation/decentralisation.htm
http://www.education.gouv.fr/thema/decen tralisation/default.htm

Décentralisation : des chiffres
La décentralisation a-t-elle ruiné l'école ou créé un nouveau fossé ? Le Monde tente de répondre à ces questions en comparant les investissements des régions. Ainsi, le Nord-Pas-de-Calais, région pauvre, dépense 55 euros par lycéen, alors que Paris, plus riche, n'en consacre aux lycées que 45.
http://www.lemonde.fr/article/0,5987,322 6--322654-,00.html

Agricole : Elections dans l'enseignement agricole
Les élections dans l'enseignement agricole public viennent d'avoir lieu. Elles marquent un recul de la FSU et de FO.
http://www.sgen-cfdt.org/actu/article.ph p3?id_article=267

Langues régionales
Le B.O. du 12 juin publie les arrêtés annoncés dans L'Expresso du 26 mai sur l'introduction des langues régionales dans le secondaire et à l'école. "L'enseignement bilingue à parité horaire est dispensé pour moitié en langue régionale et pour moitié en français", aucune discipline (autre que la langue régionale) ne pouvant être enseignée que dans cette langue.
http://www.education.gouv.fr/bo/2003/24/ MENE0301049A.htm
http://www.education.gouv.fr/bo/2003/24/ MENE0301056C.htm

Le bac et ses apprentis-sorciers
Malade depuis des années, le bac pourrait être remis en question par des actions de sabotage cette année. Avec plus de 600.000 candidats et 4 millions de copies, l'organisation du bac, en année ordinaire, relève de l'exploit. C'est pas moins de 125.000 examinateurs que les rectorats doivent mobiliser chaque année pour corriger des épreuves de plus en diverses (par exemple 54 épreuves de langues !). En effet on a vu ces dernières années les options se multiplier sans que soit pour autant introduit un minimum de contrôle continu. Cette double évolution, d'ouverture d'un coté, de tradition de l'autre, a fragilisé l'organisation de l'examen. Seuls y échappent les nouveaux dispositifs, par exemple les TPE où le ministère a finalement réussi à introduire une parcelle de contrôle continu, et le bac professionnel. Une deuxième cause de fragilité résulte de son inefficacité. Certes le bac est devenu un véritable rite de passage pour les adolescents et une icône pour le système éducatif. Mais cela n'arrive plus à camoufler ses insuffisances. Une très récente étude ministérielle montre que le bac n'est plus le sésame de l'enseignement supérieur qu'il est censé être. Les bacheliers ont bien du mal à décrocher leur DEUG : seulement 45% des étudiants l'obtiennent en deux ans. Ce taux descend à 17% pour les titulaires d'un bac technologique. Aujourd'hui la réussite dans l'enseignement supérieur passe par les classes préparatoires où l'on est admis sur dossier.
C'est ce bac malade qui doit cette année faire face à de nouvelles attaques. La menace d'une grève le 12 juin plane toujours et elle pourrait rendre difficile le déploiement des surveillants. Mais c'est surtout la perspective d'un véritable sabotage de l'examen qui pèse sur l'avenir du bac. Un mystérieux collectif anonyme appelle à noter toutes les copies entre 15 et 20. Cet appel est justifié par le souci "d'esquiver les risques" de sanctions qui pourraient accompagner le rétention de notes ou le blocage de l'examen et de "menacer le gouvernement de graves perturbations dans la gestion des flux à la rentrée.. (afflux massifs d'étudiants dans le supérieur)". Et il semble bien que le procédé ait déjà été utilisé pour certains examens professionnels dans le sud-est.
En discréditant ainsi l'examen, ces enseignants pourraient bien obtenir deux effets inattendus. En premier lieu le recours systématique aux livrets scolaires par les jurys, c'est à dire la fin des principes républicains d'anonymat et d'égalité des candidats. En second lieu, devant l'afflux de candidats, l'instauration officielle ou officieuse d'un examen d'entrée dans le supérieur. Il existe déjà de facto pour les filières les plus recherchées qui recrutent sur dossier. On voudrait l'obtenir qu'on ne s'y prendrait pas autrement. On le voit, le bac, au coeur des contradictions du système scolaire depuis des années, dont la moindre n'est pas la perception du pouvoir enseignant, pourrait succomber à ces nouvelles épreuves.
http://www.lemonde.fr/article/0,5987,322 4--323099-,00.html
ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/d pd/ni0332.pdf
http://www.examensdelegalite.fr.st/

- La grève    [ Haut ]

La rencontre du 10 juin avec les syndicats
Un communiqué ministériel récapitule les propositions gouvernementales faites le 10 juin lors de la rencontre avec les syndicats.
http://www.education.gouv.fr/actu/elemen t.php?itemID=200361195

Réforme : le vrai et le faux
L'Express et Le Nouvel Observateur se lancent à la chasse aux rumeurs et nous présentent "le vrai dossier des réformes". L'exercice est d'autant plus intéressant que les magazines sont d'orientation différente et qu'ils ne tranchent pas toujours dans le sens attendu. Ainsi le Nouvel Obs rappelle que le budget de l'éducation reste en hausse, et traite comme une rumeur le fait que les médecins et les conseillers d'orientation quittent les établissements scolaires. Mais les deux magazines interprètent différemment les perspectives budgétaires de la décentralisation. S'ils estiment que celle-ci n'a pas pénalisé les régions pauvres, pour Le Nouvel Obs, cela pourrait à l'avenir arriver.
http://www.nouvelobs.com/articles/p2013/ a200077.html
http://www.lexpress.fr/Express/Info/Fran ce/Dossier/raffarin/dossier.asp?ida=39485 6

Le conflit bute sur le bac
A l'issue de la rencontre avec les syndicats, les ministres (N. Sarkozy et L. Ferry) ont fait connaître des propositions nouvelles. S'agissant de la décentralisation, ils ont annoncé le report des dispositions concernant l'autonomie des établissements, la limitation des compétences des collectivités locales à la restauration, l'accueil, l'hébergement et l'entretien des établissements, ce qui exclut l'orientation, l'aide sociale et la médecine scolaire, enfin la mise ne place d'un cadre d'emploi spécial pour les personnels transférés. S'agissant du régime de retraite, ils ont confirmé la prise en compte des enfants dans l'ancienneté pour les salariées, la possibilité de rachat des années d'étude dans la limite de 3 ans ainsi que des années partielles. Enfin, un crédit de 80 millions est débloqué pour faciliter la rentrée et particulièrement l'embauche d'assistants d'éducation dans le premier degré.
Les représentants syndicaux ont salué des "avancées". Mais, la CGT, la FSU et l'UNSA " appellent dès maintenant les personnels à faire du 12 juin [premier jour du bac] un nouveau temps fort d'expression, de grève et de manifestations.. Soucieuses de l'intérêt des jeunes, les organisations réaffirment leur opposition à toute forme de boycott, de blocage ou d'action de nature à nuire au déroulement des examens", Mais le conflit a tellement duré, passionné les esprits, désorganisé la vie scolaire, que cette opposition pourrait ne pas être suffisante.
http://www.lemonde.fr/article/0,5987,322 4--323471-,00.html
http://actu.voila.fr/Depeche/depeche_emp loi_030610195555.8oh5q7e6.html

La PEEP veille au bac
Dans un communiqué, la PEEP, association de parents d'élèves, dénonce l'immobilisme des syndicats et appelle à une réforme de l'éducation nationale. "Comment comprendre les propos contradictoires des syndicats enseignants ces derniers jours ? Publiquement ils assurent que le bac n'est en rien menacé et, peu après, menacent de déposer un préavis de grève le jour des épreuves... Double langage, volonté de ne pas céder... peu importe, car nous, parents PEEP, n'admettrons pas que les examens de fin d'année de nos enfants soient perturbés ou, plus grave, n'aient pas lieu... L'Éducation nationale doit évoluer, et il est urgent d'y réfléchir et d'explorer les pistes permettant d'apporter des solutions aux problèmes de fond avec tous les partenaires du monde éducatif animés d'une volonté réelle de faire bouger les choses".
http://www.peep.asso.fr/Flash03/flash17. htm

Le CNDP débat de la décentralisation
Le 11 juin a été une journée remarquable au CNDP avec une nouvelle réunion du Comité technique paritaire (CTP) invité, par un vote à main levée, à annuler un vote précédent, effectué à bulletin secret, qui avait refusé le transfert. Mais le débat est déjà ailleurs puisque l'intersyndicale organise le 18 juin, 29 rue d'Ulm, à 15 heures, un grand débat sur la décentralisation et l'avenir de l'école? Y participeront Jacques Perriault, Christian Laval, Georges-Louis Baron, Patrick Franjou et Philippe Guittet.
http://www.nodeloc.net

Vers le sabotage des examens ?
D'après l'AFP , des enseignants grévistes de Dordogne, avec le soutien de la section locale d'un syndicat, appelleraient les enseignants à noter tous les élèves entre 15 et 20 au bac. Cet appel circule aussi sur internet où une liste de diffusion spéciale, "examen 2003", a été mise en place, Cette opération pourrait aboutir à supprimer de fait l'examen.
http://actu.voila.fr/Depeche/depeche_emp loi_030604191551.nkb7e71p.html

Cohn-Bendit dénonce "une grève corporatiste"
"Les inanités exprimées par certains jeunes enseignants ne se voyant plus enseigner à plus de 60 ans,me font bondir. J'en ai 67 passés et me sens toujours capable d'enseigner car, moi, j'ai aimé ce travail". Fidèle à sa réputation, dans un article donné à Ouest-France mercredi 4 juin, Gabriel Cohn-Bendit ne mâche pas ses mots. Il s'élève également contre la grève des examens "qui pénalise uniquement les élèves". et des manifestations "qui peuvent apparaître comme purement corporatistes".. Une position qui lui vaut une répartie de Pierre Madiot, rédacteur en chef des Cahiers pédagogiques : "Prétendre que cette crainte est purement corporatiste, c'est ne rien connaître aux conditions réelles dans lesquelles s'exerce maintenant le métier d'enseignant. Il suffit d'écouter un peu les manifestants ou de s'attarder simplement dans les couloirs des établissements scolaires pour percevoir le désarroi et l'immense lassitude de professeurs usés par la pression qui les tient mobilisés pendant les cours et en dehors des cours pour faire face aux tâches auxquelles ils sont confrontés".
http://www.ouest-france.fr

- Vie professionnelle    [ Haut ]

Corrigés et résultats des examens sur le net
Plus de deux millions de jeunes se présentent à un examen de l'enseignement secondaire (CAP, BEP, brevet, bac) ou au BTS. En partenariat avec le ministère de l'éducation nationale, France Examen les accompagne. A partir du 12 juin, France Examens mettra en ligne les sujets des différentes épreuves. Quatre heures après les épreuves les premiers corrigés seront disponibles sur Internet. Dès maintenant, France Examens met en ligne "les sujets les plus probables" parmi de copieuses annales.
http://www.france-examen.com

Les relations école / familles
Les relations école / familles sont essentielles. Elle sont fait l'objet d'une université d'été en juillet 2001 dont EduScol publie quelques interventions. Par exemple, Olivier Cousin fait le point sur les pratiques de médiation entre école et parents. Serge Lesourd, psychanalyste, plaide pour une école "hors de la famille".
http://www.eduscol.education.fr/D0033/FX NREN03.htm#parentsecole

Manuels en ligne
Quelles ressources mettre en ligne quand on est éditeur ? Magnard et Nathan ont trouvé une réponse intéressante en proposant en téléchargement le livre du professeur des nouveaux manuels. Voilà de quoi à la fois faciliter la vente des manuels et aider les enseignants.
http://www.nathan.fr/enseignants/default .asp
http://www.magnard.fr/telecharger/tele.h tm

Sport : 2004, Année de l'éducation par le sport
La Commission européenne souhaite promouvoir les valeurs éducatives et sociales du sport. Pour cela elle cofinancera des projets visant à sensibiliser les organisations sportives et éducatives à la coopération. Date limite de dépôt des dossiers : le 4 juillet.
http://www.education.gouv.fr/actu/elemen t.php?itemID=2003661636

- Vie scolaire    [ Haut ]

La rémunération des assistants d'éducation au J.O.
Deux textes parus au J.O. du 7 juin organisent le travail des assistants d'éducation. Un arrêté établit que leur rémunération se fera à l'indice brut 267. Un décret fixe les conditions d'emploi : 1600 heures annuelles distribuées entre 39 et 45 semaines.
http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnT exteDeJorf?numjo=MENF0301100A
http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnT exteDeJorf?numjo=MENF0301099D

Existe-t-il une vie scolaire ?
"Toi tu vas aller chez le CPE !" C'est une particularité du système éducatif français. La "vie scolaire" c'est ainsi qu'on appelle en France tout ce qui n'est pas cours. Elle a son personnage central, le CPE, cheville ouvrière des établissements, posé juste au point de rencontre de l'instruction et de l'éducation. Le dossier de juin des Cahiers pédagogiques cherche à mieux la faire connaître à travers de nombreux témoignages. Parmi les thèmes abordés dans ces Cahiers : comment travailler en équipe avec les profs ? Comment oeuvrer avec les parents ? Quelles peuvent être les conséquences de la décentralisation ?
http://www.cahiers-pedagogiques.com

Les fichiers élèves
A quelles conditions peut-on entretenir un fichier, manuel ou électronique, d'élèves ? La CNIL a émis des instructions précises sur les fichiers électroniques et l'usage qui peut en être fait. Par exemple sont seules légales les mentions de l'identité de l'élève et de son responsable légal, des notes et appréciations des enseignants. Ne peuvent apparaître des informations relatives à la race, à des opinions politiques ou religieuses. Les informations relatives au responsable légal ne peuvent être conservées après le départ de l'élève. Toutes ces informations ne peuvent sortir de l'école. Le site Service public fournit des informations sur les droits relatifs aux fichiers manuels.
http://www.cnil.fr/textes/text073.htm#el eve
http://www.cnil.fr/textes/normes/ns291a. htm
http://www.cnil.fr/textes/normes/ns331a. htm
http://vosdroits.service-public.fr/ARBO/ 220904-NXVDA107.html

Parents : Elections les 17 et 18 octobre
Selon un communiqué de la PEEP, les élections des représentants des parents d'élèves auront lieu les 18 et 18 octobre.
http://www.peep.asso.fr/Flash03/flash16. htm

Une circulaire sur la photo scolaire
Ce n'est pas la première.. Le ministère publie une nouvelle circulaire sur la photo scolaire, un sujet assez récurrent. Elle établit un "code de bonne conduite" des interventions des photographes dans les établissements scolaires.
http://www.education.gouv.fr/bo/2003/24/ MENE0301227C.htm

- Primaire    [ Haut ]

Défi mondial pour La Main à la pâte
Il est rare qu'une démarche pédagogique s'exporte. C'est l'exploit que réalise La main à la pâte qui trouve un large écho à l'étranger. Sept pays ont déjà noué des liens solides avec l'équipe française qui dirige ce projet. Pour les aider, la Map ouvre un site et lance un grand défi international ce 3 juin à 15 heures. Les enfants de 9 à 10 ans sont invités à réaliser une construction en utilisant 100 pailles et 100 trombones. Un jury présidé par Georges Charpak évaluera les œuvres. Travaux et délibérations sont retransmis en direct sur internet.
http://www.mapmonde.org/

Les langues régionales au programme
Deux arrêtés publiés au J.O. du 11 juin fixent le programme des langues régionales dans le cycle des apprentissages fondamentaux et le cycle des approfondissements de l'école primaire.
http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnT exteDeJorf?numjo=MENE0301159A
http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnT exteDeJorf?numjo=MENE0301160A

A la conquête de Mars
En collaboration avec le CNES et l'ESA, dès la rentrée prochaine, l'école des Ollières (Haute-Savoie) suivra l'aventure de la sonde spatiale "Mars Express". La vingtaine d'écoliers d'Ollières rendront compte de cette aventure assistés de personnalités et de scientifiques.
http://www.allolespace.com

Le grand passage : du CM2 à la 6ème
Comment les écoliers se représentent-ils le collège ? A partir de cette question, des enseignants ont travaillé sur les représentations. EduScol publie ces travaux. Ainsi à Nice, les écoliers ont pu manifester leurs angoisses à travers des dessins.
http://www.eduscol.education.fr/D0152/de fault.htm

- Collège    [ Haut ]

Les dates du brevet
EduScol met en ligne le calendrier du brevet : entre le 25 et le 27 juin, selon les académies.
http://www.eduscol.education.fr/D0071/da tesbrevet.htm

Corrigés et résultats des examens sur le net
Plus de deux millions de jeunes se présentent à un examen de l'enseignement secondaire (CAP, BEP, brevet, bac) ou au BTS. En partenariat avec le ministère de l'éducation nationale, France Examen les accompagne. A partir du 12 juin, France Examens mettra en ligne les sujets des différentes épreuves. Quatre heures après les épreuves les premiers corrigés seront disponibles sur Internet. Dès maintenant, France Examens met en ligne "les sujets les plus probables" parmi de copieuses annales.
http://www.france-examen.com

La 3ème PVP
Le Café publie une série de liens pour comprendre et mettre en place les nouvelles troisième "préparation à la voir professionnelle". Elles apparaissent comme un laboratoire pédagogique.
http://www.cafepedagogique.net/disci/ped ago/

- Lycée    [ Haut ]

Le dossier du bac
Tout savoir du bac ? C'est possible avec le dossier publié par le ministère. On peut suivre les chiffres d'évolution du bac depuis 1851, découvrir les épreuves finales de systèmes éducatifs européens, connaître les nouveautés de la session 2003.
http://www.education.gouv.fr/actu/elemen t.php?itemID=200365842

Les curiosités du bac
Une bonne année pour le bac ? 2002 ! C'est ce que montre l'étude publiée par le ministère sur la session 2002, avec près de 500.000 bacheliers sur 630.000 candidats : 62% des jeunes d'une génération ont obtenu leur bac. Voilà pour la satisfaction. Mais l'étude révèle bien des inégalités si ce n'est des anomalies. Ainsi les résultats montrent le respect des clichés sexistes : les filles réussissent mieux en lettres et moins bien en maths. Ils révèlent que le bac ne comble pas le fossé social : les enfants de milieu défavorisé ont toujours des résultats inférieurs aux classes moyenne ou supérieure, la discipline la plus sélective étant les maths. Mais la pire fantaisie est dans les résultats. Alors que le taux de succès à l'examen varie de 80% (bac général) à 77% (bac technologique et professionnel), les moyennes sont très fréquemment inférieures à 10. C'est le cas en philosophie, où selon les sections elle oscille entre 8 et 9,1, en français écrit où elle varie entre 8,6 et 9,7, en maths (à l'exception des séries technologiques). Curieux examen qui commence par estimer les candidats médiocres avant de leur reconnaître la dignité de bachelier.
ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/d pd/ni0334.pdf
http://www.adobe.com/Acrobat/readstep.ht ml

Bac mention européenne
Le B.O. du 12 juin publie des arrêtés fixant de nouvelles règles pour la mention "section européenne" et "section de langue orientale" aux bacs. Ces mentions seront appliquées à partir de la session 2004.
http://www.education.gouv.fr/bo/2003/24/ MENE0301008A.htm
http://www.education.gouv.fr/bo/2003/24/ MENE0301009A.htm
http://www.education.gouv.fr/bo/2003/24/ MENE0301010A.htm

Les sujets du bac
Quels sujets tomberont au bac ? Mystère ! Mais, grâce à la gentillesse de collègues et à Internet, vous pouvez découvrir aujourd'hui les sujets de la session 2003 retenus en Inde, au Liban et en Amérique du nord. Le lycée de Pondichéry a mis en ligne les sujets des bacs généraux et du bac STT. Au Liban, le Collège Louise Wegmann publie les sujets de philosophie, histoire-géographie, maths, SVT des bacs généraux. Enfin , le lycée Rochambeau a mis en ligne l'EAF et les sujets des 3 bacs généraux.
http://www.clw.edu.lb/cdi/ressources/Bey routh03.htm
http://www.rochambeau.org/bac/bac2003/ba c2003.html
http://www.ac-toulouse.fr/lyc-francais-p ondichery/bacpondy2003/index.html

- Enseignement professionnel    [ Haut ]

Quelle utilité pour les BEP et CAP tertiaires ?
Changements dans l'organisation du travail, développement des TIC : les tâches des employés ont profondément évolué. Les diplômes des CAP et des BEP tertiaires ont-ils perdu toute valeur ? L'étude du CEREQ montre que si ces diplômes sont devenus insuffisants pour les emplois administratifs actuels, ils sont souvent "le premier barreau de l'échelle" qui permettent à des jeunes de faible niveau scolaire de reprendre confiance et d'aller vers un bac. Dans cette perspective, le BEP est un repère dans un parcours de formation "tout au long de la vie".
http://www.cereq.fr/cereq/b196.pdf
http://www.adobe.com/Acrobat/readstep.ht ml

Le LP, lycée à part ou à part entière ?
C'est la question que pose le nouveau Cahier de l'association Education & Devenir. "Ou bien le L.P. poursuit son évolution amorcée en 1985 et s'intègre toujours plus dans le second cycle, et le lycée des métiers peut y contribuer, ou bien il conserve sa distance... et son originalité". Cette interrogation de S. Patural ouvre le dossier qui présente la spécificité du LP, un lycéen en relation avec l'entreprise et le territoire local. Formateurs, enseignants, proviseurs, mais aussi acteurs locaux, témoignent de l'évolution des LP et de ses élèves. Un numéro particulièrement riche qui intéressera les enseignants de LP mais aussi tous ceux qui se soucient de l'avenir du système éducatif.
http://education.devenir.free.fr/

Les partenariats avec les entreprises
L'enseignement professionnel développe des liens nécessaires avec le monde de l'entreprise. EduScol ouvre une page spéciale consacrée à ces partenariats. On y trouve des exemples de conventions de coopération, les accords signés par le ministère avec de grandes firmes, des liens vers des expériences académiques.
http://www.eduscol.education.fr/D0045/de fault.htm

La Semaine de la performance commerciale
"L'esprit d'entreprise doit se répandre largement et ce, dès l'école". Renaud Dutreil, secrétaire d'Etat aux PME, ouvre ainsi "La Semaine nationale de la performance commerciale". Du 2 au 6 juin, elle sera l'occasion de conférences et de concours régionaux axés sur l'éthique et le développement durable animés par la Fédération des Dirigeants commerciaux de France (DCF). La fédération regroupe des cadres d'entreprise mais s'ouvre aussi aux enseignants pour promouvoir le développement économique et commercial. Ainsi un millier de professeurs de l'enseignement commercial peuvent grâce à la DCF s'immerger en entreprise pour une période allant de 6 semaines à 6 mois pour se perfectionner.
http://www.dcf-fr.com/

Création du BEP Métiers de la communication
Le J.O. du 6 juin publie un arrêté créant un BEP métiers de la communication et des industries graphiques. Il remplace les bep industries graphiques impression et préparation de la forme imprimante. La première session aura lieu en 2005.
http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnT exteDeJorf?numjo=MENE0301185A

- Le Café    [ Haut ]

Le Café passe la barre des 200.000 visiteurs
Le site du Café pédagogique a reçu 206.924 visiteurs uniques en mai 2003, soit près de 100.000 visiteurs supplémentaires depuis janvier 2003.
http://www.cafepedagogique.net/stats.htm l

Pour un Café européen : participez à l'enquête !
Vous enseignez à l'étranger ? Savez vous comment vivent et travaillent les enseignants des autres pays européens ? Cette question vous intéresse-t-elle ? Si oui, participez à l'enquête du Café pédagogique. Récupérez les questions du Café sur notre site et envoyez votre réponse avant le 20 juin à "redaction@cafepedagogique.net. Cette enquête ne s'adresse qu'aux enseignants.
http://www.cafepedagogique.net/europe200 3/

- François Jarraud -

- A la Une : Le débat sur le collège unique est ouvert    [ Haut ]

"Le collège unique a été forgé, voilà une génération, pour répondre à une aspiration venue de loin : l'égalité par l'école. Le collège unique vit aujourd'hui une crise si profonde qu'on ne pourra pas faire l'économie d'un débat engageant progressivement l'ensemble du pays. C'est pourquoi des personnes qui partagent cette conviction ont décidé d'apporter leur contribution à l'organisation de ce débat qu'elles veulent aussi démocratique que possible, c'est-à-dire à la fois responsable et critique". Découvrez sur le site du Café le compte-rendu de la réunion qui a lancé le débat sur le rétablissement du collège unique. François Dubet, Jean Foucambert ont amorcé une réflexion contradictoire. Ainsi, François Dubet appelle à refonder le collège unique sur la redéfinition d'une culture minimum à acquérir pour tous les élèves et la reconnaissance du rôle éducatif du professeur. Le Collectif pour un débat sur le collège unique appelle les mouvements pédagogiques à mettre par écrit leurs idées sur le collège unique. Parce que la crise actuelle n'est pas que revendicative.
http://www.cafepedagogique.net/divers/co llectif/

- Le système scolaire    [ Haut ]

Effectifs : progrès du professionnel
A la rentrée 2002, la baisse des effectifs du second degré, amorcée en 1994, a continué avec 4400 élèves de moins. Cette baisse résulte principalement de la diminution du nombre d'élèves en collège, pour des raisons démographiques, alors que le nombre de lycéens augmente (+6100). Mais la progression la plus notable concerne la voie professionnelle où les CAP en deux ans, les BEP en un an attirent particulièrement. Les chiffres montrent aussi une France coupée en deux. : le nombre d'élèves augmente dans la moitié sud du pays et en Ile-de-France; ils diminuent ou sont stables ailleurs.
ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/d pd/ni0335.pdf
http://www.adobe.com/Acrobat/readstep.ht ml

Le ministère communique sur la décentralisation
Quelles sont les mesures du projet de loi sur la décentralisation ? Comment vont-elles s'appliquer ? Vont-elles pénaliser l'école ? Le ministère met en ligne un important dossier sur ce sujet. Il donne des assurances sur l'appartenance des ATOSS au personnel des établissements scolaires, s'attaque aux rumeurs, publie le texte de la loi et permet de comparer la situation en France avec celle de nos voisins.. Une ombre au tableau dans ce dossier : le lien "dialogue social" ne fonctionne pas...
http://www.education.gouv.fr/dossier/dec entralisation/decentralisation.htm
http://www.education.gouv.fr/thema/decen tralisation/default.htm

Décentralisation : des chiffres
La décentralisation a-t-elle ruiné l'école ou créé un nouveau fossé ? Le Monde tente de répondre à ces questions en comparant les investissements des régions. Ainsi, le Nord-Pas-de-Calais, région pauvre, dépense 55 euros par lycéen, alors que Paris, plus riche, n'en consacre aux lycées que 45.
http://www.lemonde.fr/article/0,5987,322 6--322654-,00.html

Agricole : Elections dans l'enseignement agricole
Les élections dans l'enseignement agricole public viennent d'avoir lieu. Elles marquent un recul de la FSU et de FO.
http://www.sgen-cfdt.org/actu/article.ph p3?id_article=267

Langues régionales
Le B.O. du 12 juin publie les arrêtés annoncés dans L'Expresso du 26 mai sur l'introduction des langues régionales dans le secondaire et à l'école. "L'enseignement bilingue à parité horaire est dispensé pour moitié en langue régionale et pour moitié en français", aucune discipline (autre que la langue régionale) ne pouvant être enseignée que dans cette langue.
http://www.education.gouv.fr/bo/2003/24/ MENE0301049A.htm
http://www.education.gouv.fr/bo/2003/24/ MENE0301056C.htm

Le bac et ses apprentis-sorciers
Malade depuis des années, le bac pourrait être remis en question par des actions de sabotage cette année. Avec plus de 600.000 candidats et 4 millions de copies, l'organisation du bac, en année ordinaire, relève de l'exploit. C'est pas moins de 125.000 examinateurs que les rectorats doivent mobiliser chaque année pour corriger des épreuves de plus en diverses (par exemple 54 épreuves de langues !). En effet on a vu ces dernières années les options se multiplier sans que soit pour autant introduit un minimum de contrôle continu. Cette double évolution, d'ouverture d'un coté, de tradition de l'autre, a fragilisé l'organisation de l'examen. Seuls y échappent les nouveaux dispositifs, par exemple les TPE où le ministère a finalement réussi à introduire une parcelle de contrôle continu, et le bac professionnel. Une deuxième cause de fragilité résulte de son inefficacité. Certes le bac est devenu un véritable rite de passage pour les adolescents et une icône pour le système éducatif. Mais cela n'arrive plus à camoufler ses insuffisances. Une très récente étude ministérielle montre que le bac n'est plus le sésame de l'enseignement supérieur qu'il est censé être. Les bacheliers ont bien du mal à décrocher leur DEUG : seulement 45% des étudiants l'obtiennent en deux ans. Ce taux descend à 17% pour les titulaires d'un bac technologique. Aujourd'hui la réussite dans l'enseignement supérieur passe par les classes préparatoires où l'on est admis sur dossier.
C'est ce bac malade qui doit cette année faire face à de nouvelles attaques. La menace d'une grève le 12 juin plane toujours et elle pourrait rendre difficile le déploiement des surveillants. Mais c'est surtout la perspective d'un véritable sabotage de l'examen qui pèse sur l'avenir du bac. Un mystérieux collectif anonyme appelle à noter toutes les copies entre 15 et 20. Cet appel est justifié par le souci "d'esquiver les risques" de sanctions qui pourraient accompagner le rétention de notes ou le blocage de l'examen et de "menacer le gouvernement de graves perturbations dans la gestion des flux à la rentrée.. (afflux massifs d'étudiants dans le supérieur)". Et il semble bien que le procédé ait déjà été utilisé pour certains examens professionnels dans le sud-est.
En discréditant ainsi l'examen, ces enseignants pourraient bien obtenir deux effets inattendus. En premier lieu le recours systématique aux livrets scolaires par les jurys, c'est à dire la fin des principes républicains d'anonymat et d'égalité des candidats. En second lieu, devant l'afflux de candidats, l'instauration officielle ou officieuse d'un examen d'entrée dans le supérieur. Il existe déjà de facto pour les filières les plus recherchées qui recrutent sur dossier. On voudrait l'obtenir qu'on ne s'y prendrait pas autrement. On le voit, le bac, au coeur des contradictions du système scolaire depuis des années, dont la moindre n'est pas la perception du pouvoir enseignant, pourrait succomber à ces nouvelles épreuves.
http://www.lemonde.fr/article/0,5987,322 4--323099-,00.html
ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/d pd/ni0332.pdf
http://www.examensdelegalite.fr.st/

- La grève    [ Haut ]

La rencontre du 10 juin avec les syndicats
Un communiqué ministériel récapitule les propositions gouvernementales faites le 10 juin lors de la rencontre avec les syndicats.
http://www.education.gouv.fr/actu/elemen t.php?itemID=200361195

Réforme : le vrai et le faux
L'Express et Le Nouvel Observateur se lancent à la chasse aux rumeurs et nous présentent "le vrai dossier des réformes". L'exercice est d'autant plus intéressant que les magazines sont d'orientation différente et qu'ils ne tranchent pas toujours dans le sens attendu. Ainsi le Nouvel Obs rappelle que le budget de l'éducation reste en hausse, et traite comme une rumeur le fait que les médecins et les conseillers d'orientation quittent les établissements scolaires. Mais les deux magazines interprètent différemment les perspectives budgétaires de la décentralisation. S'ils estiment que celle-ci n'a pas pénalisé les régions pauvres, pour Le Nouvel Obs, cela pourrait à l'avenir arriver.
http://www.nouvelobs.com/articles/p2013/ a200077.html
http://www.lexpress.fr/Express/Info/Fran ce/Dossier/raffarin/dossier.asp?ida=39485 6

Le conflit bute sur le bac
A l'issue de la rencontre avec les syndicats, les ministres (N. Sarkozy et L. Ferry) ont fait connaître des propositions nouvelles. S'agissant de la décentralisation, ils ont annoncé le report des dispositions concernant l'autonomie des établissements, la limitation des compétences des collectivités locales à la restauration, l'accueil, l'hébergement et l'entretien des établissements, ce qui exclut l'orientation, l'aide sociale et la médecine scolaire, enfin la mise ne place d'un cadre d'emploi spécial pour les personnels transférés. S'agissant du régime de retraite, ils ont confirmé la prise en compte des enfants dans l'ancienneté pour les salariées, la possibilité de rachat des années d'étude dans la limite de 3 ans ainsi que des années partielles. Enfin, un crédit de 80 millions est débloqué pour faciliter la rentrée et particulièrement l'embauche d'assistants d'éducation dans le premier degré.
Les représentants syndicaux ont salué des "avancées". Mais, la CGT, la FSU et l'UNSA " appellent dès maintenant les personnels à faire du 12 juin [premier jour du bac] un nouveau temps fort d'expression, de grève et de manifestations.. Soucieuses de l'intérêt des jeunes, les organisations réaffirment leur opposition à toute forme de boycott, de blocage ou d'action de nature à nuire au déroulement des examens", Mais le conflit a tellement duré, passionné les esprits, désorganisé la vie scolaire, que cette opposition pourrait ne pas être suffisante.
http://www.lemonde.fr/article/0,5987,322 4--323471-,00.html
http://actu.voila.fr/Depeche/depeche_emp loi_030610195555.8oh5q7e6.html

La PEEP veille au bac
Dans un communiqué, la PEEP, association de parents d'élèves, dénonce l'immobilisme des syndicats et appelle à une réforme de l'éducation nationale. "Comment comprendre les propos contradictoires des syndicats enseignants ces derniers jours ? Publiquement ils assurent que le bac n'est en rien menacé et, peu après, menacent de déposer un préavis de grève le jour des épreuves... Double langage, volonté de ne pas céder... peu importe, car nous, parents PEEP, n'admettrons pas que les examens de fin d'année de nos enfants soient perturbés ou, plus grave, n'aient pas lieu... L'Éducation nationale doit évoluer, et il est urgent d'y réfléchir et d'explorer les pistes permettant d'apporter des solutions aux problèmes de fond avec tous les partenaires du monde éducatif animés d'une volonté réelle de faire bouger les choses".
http://www.peep.asso.fr/Flash03/flash17. htm

Le CNDP débat de la décentralisation
Le 11 juin a été une journée remarquable au CNDP avec une nouvelle réunion du Comité technique paritaire (CTP) invité, par un vote à main levée, à annuler un vote précédent, effectué à bulletin secret, qui avait refusé le transfert. Mais le débat est déjà ailleurs puisque l'intersyndicale organise le 18 juin, 29 rue d'Ulm, à 15 heures, un grand débat sur la décentralisation et l'avenir de l'école? Y participeront Jacques Perriault, Christian Laval, Georges-Louis Baron, Patrick Franjou et Philippe Guittet.
http://www.nodeloc.net

Vers le sabotage des examens ?
D'après l'AFP , des enseignants grévistes de Dordogne, avec le soutien de la section locale d'un syndicat, appelleraient les enseignants à noter tous les élèves entre 15 et 20 au bac. Cet appel circule aussi sur internet où une liste de diffusion spéciale, "examen 2003", a été mise en place, Cette opération pourrait aboutir à supprimer de fait l'examen.
http://actu.voila.fr/Depeche/depeche_emp loi_030604191551.nkb7e71p.html

Cohn-Bendit dénonce "une grève corporatiste"
"Les inanités exprimées par certains jeunes enseignants ne se voyant plus enseigner à plus de 60 ans,me font bondir. J'en ai 67 passés et me sens toujours capable d'enseigner car, moi, j'ai aimé ce travail". Fidèle à sa réputation, dans un article donné à Ouest-France mercredi 4 juin, Gabriel Cohn-Bendit ne mâche pas ses mots. Il s'élève également contre la grève des examens "qui pénalise uniquement les élèves". et des manifestations "qui peuvent apparaître comme purement corporatistes".. Une position qui lui vaut une répartie de Pierre Madiot, rédacteur en chef des Cahiers pédagogiques : "Prétendre que cette crainte est purement corporatiste, c'est ne rien connaître aux conditions réelles dans lesquelles s'exerce maintenant le métier d'enseignant. Il suffit d'écouter un peu les manifestants ou de s'attarder simplement dans les couloirs des établissements scolaires pour percevoir le désarroi et l'immense lassitude de professeurs usés par la pression qui les tient mobilisés pendant les cours et en dehors des cours pour faire face aux tâches auxquelles ils sont confrontés".
http://www.ouest-france.fr

- Vie professionnelle    [ Haut ]

Corrigés et résultats des examens sur le net
Plus de deux millions de jeunes se présentent à un examen de l'enseignement secondaire (CAP, BEP, brevet, bac) ou au BTS. En partenariat avec le ministère de l'éducation nationale, France Examen les accompagne. A partir du 12 juin, France Examens mettra en ligne les sujets des différentes épreuves. Quatre heures après les épreuves les premiers corrigés seront disponibles sur Internet. Dès maintenant, France Examens met en ligne "les sujets les plus probables" parmi de copieuses annales.
http://www.france-examen.com

Les relations école / familles
Les relations école / familles sont essentielles. Elle sont fait l'objet d'une université d'été en juillet 2001 dont EduScol publie quelques interventions. Par exemple, Olivier Cousin fait le point sur les pratiques de médiation entre école et parents. Serge Lesourd, psychanalyste, plaide pour une école "hors de la famille".
http://www.eduscol.education.fr/D0033/FX NREN03.htm#parentsecole

Manuels en ligne
Quelles ressources mettre en ligne quand on est éditeur ? Magnard et Nathan ont trouvé une réponse intéressante en proposant en téléchargement le livre du professeur des nouveaux manuels. Voilà de quoi à la fois faciliter la vente des manuels et aider les enseignants.
http://www.nathan.fr/enseignants/default .asp
http://www.magnard.fr/telecharger/tele.h tm

Sport : 2004, Année de l'éducation par le sport
La Commission européenne souhaite promouvoir les valeurs éducatives et sociales du sport. Pour cela elle cofinancera des projets visant à sensibiliser les organisations sportives et éducatives à la coopération. Date limite de dépôt des dossiers : le 4 juillet.
http://www.education.gouv.fr/actu/elemen t.php?itemID=2003661636

- Vie scolaire    [ Haut ]

La rémunération des assistants d'éducation au J.O.
Deux textes parus au J.O. du 7 juin organisent le travail des assistants d'éducation. Un arrêté établit que leur rémunération se fera à l'indice brut 267. Un décret fixe les conditions d'emploi : 1600 heures annuelles distribuées entre 39 et 45 semaines.
http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnT exteDeJorf?numjo=MENF0301100A
http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnT exteDeJorf?numjo=MENF0301099D

Existe-t-il une vie scolaire ?
"Toi tu vas aller chez le CPE !" C'est une particularité du système éducatif français. La "vie scolaire" c'est ainsi qu'on appelle en France tout ce qui n'est pas cours. Elle a son personnage central, le CPE, cheville ouvrière des établissements, posé juste au point de rencontre de l'instruction et de l'éducation. Le dossier de juin des Cahiers pédagogiques cherche à mieux la faire connaître à travers de nombreux témoignages. Parmi les thèmes abordés dans ces Cahiers : comment travailler en équipe avec les profs ? Comment oeuvrer avec les parents ? Quelles peuvent être les conséquences de la décentralisation ?
http://www.cahiers-pedagogiques.com

Les fichiers élèves
A quelles conditions peut-on entretenir un fichier, manuel ou électronique, d'élèves ? La CNIL a émis des instructions précises sur les fichiers électroniques et l'usage qui peut en être fait. Par exemple sont seules légales les mentions de l'identité de l'élève et de son responsable légal, des notes et appréciations des enseignants. Ne peuvent apparaître des informations relatives à la race, à des opinions politiques ou religieuses. Les informations relatives au responsable légal ne peuvent être conservées après le départ de l'élève. Toutes ces informations ne peuvent sortir de l'école. Le site Service public fournit des informations sur les droits relatifs aux fichiers manuels.
http://www.cnil.fr/textes/text073.htm#el eve
http://www.cnil.fr/textes/normes/ns291a. htm
http://www.cnil.fr/textes/normes/ns331a. htm
http://vosdroits.service-public.fr/ARBO/ 220904-NXVDA107.html

Parents : Elections les 17 et 18 octobre
Selon un communiqué de la PEEP, les élections des représentants des parents d'élèves auront lieu les 18 et 18 octobre.
http://www.peep.asso.fr/Flash03/flash16. htm

Une circulaire sur la photo scolaire
Ce n'est pas la première.. Le ministère publie une nouvelle circulaire sur la photo scolaire, un sujet assez récurrent. Elle établit un "code de bonne conduite" des interventions des photographes dans les établissements scolaires.
http://www.education.gouv.fr/bo/2003/24/ MENE0301227C.htm

- Primaire    [ Haut ]

Défi mondial pour La Main à la pâte
Il est rare qu'une démarche pédagogique s'exporte. C'est l'exploit que réalise La main à la pâte qui trouve un large écho à l'étranger. Sept pays ont déjà noué des liens solides avec l'équipe française qui dirige ce projet. Pour les aider, la Map ouvre un site et lance un grand défi international ce 3 juin à 15 heures. Les enfants de 9 à 10 ans sont invités à réaliser une construction en utilisant 100 pailles et 100 trombones. Un jury présidé par Georges Charpak évaluera les œuvres. Travaux et délibérations sont retransmis en direct sur internet.
http://www.mapmonde.org/

Les langues régionales au programme
Deux arrêtés publiés au J.O. du 11 juin fixent le programme des langues régionales dans le cycle des apprentissages fondamentaux et le cycle des approfondissements de l'école primaire.
http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnT exteDeJorf?numjo=MENE0301159A
http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnT exteDeJorf?numjo=MENE0301160A

A la conquête de Mars
En collaboration avec le CNES et l'ESA, dès la rentrée prochaine, l'école des Ollières (Haute-Savoie) suivra l'aventure de la sonde spatiale "Mars Express". La vingtaine d'écoliers d'Ollières rendront compte de cette aventure assistés de personnalités et de scientifiques.
http://www.allolespace.com

Le grand passage : du CM2 à la 6ème
Comment les écoliers se représentent-ils le collège ? A partir de cette question, des enseignants ont travaillé sur les représentations. EduScol publie ces travaux. Ainsi à Nice, les écoliers ont pu manifester leurs angoisses à travers des dessins.
http://www.eduscol.education.fr/D0152/de fault.htm

- Collège    [ Haut ]

Les dates du brevet
EduScol met en ligne le calendrier du brevet : entre le 25 et le 27 juin, selon les académies.
http://www.eduscol.education.fr/D0071/da tesbrevet.htm

Corrigés et résultats des examens sur le net
Plus de deux millions de jeunes se présentent à un examen de l'enseignement secondaire (CAP, BEP, brevet, bac) ou au BTS. En partenariat avec le ministère de l'éducation nationale, France Examen les accompagne. A partir du 12 juin, France Examens mettra en ligne les sujets des différentes épreuves. Quatre heures après les épreuves les premiers corrigés seront disponibles sur Internet. Dès maintenant, France Examens met en ligne "les sujets les plus probables" parmi de copieuses annales.
http://www.france-examen.com

La 3ème PVP
Le Café publie une série de liens pour comprendre et mettre en place les nouvelles troisième "préparation à la voir professionnelle". Elles apparaissent comme un laboratoire pédagogique.
http://www.cafepedagogique.net/disci/ped ago/

- Lycée    [ Haut ]

Le dossier du bac
Tout savoir du bac ? C'est possible avec le dossier publié par le ministère. On peut suivre les chiffres d'évolution du bac depuis 1851, découvrir les épreuves finales de systèmes éducatifs européens, connaître les nouveautés de la session 2003.
http://www.education.gouv.fr/actu/elemen t.php?itemID=200365842

Les curiosités du bac
Une bonne année pour le bac ? 2002 ! C'est ce que montre l'étude publiée par le ministère sur la session 2002, avec près de 500.000 bacheliers sur 630.000 candidats : 62% des jeunes d'une génération ont obtenu leur bac. Voilà pour la satisfaction. Mais l'étude révèle bien des inégalités si ce n'est des anomalies. Ainsi les résultats montrent le respect des clichés sexistes : les filles réussissent mieux en lettres et moins bien en maths. Ils révèlent que le bac ne comble pas le fossé social : les enfants de milieu défavorisé ont toujours des résultats inférieurs aux classes moyenne ou supérieure, la discipline la plus sélective étant les maths. Mais la pire fantaisie est dans les résultats. Alors que le taux de succès à l'examen varie de 80% (bac général) à 77% (bac technologique et professionnel), les moyennes sont très fréquemment inférieures à 10. C'est le cas en philosophie, où selon les sections elle oscille entre 8 et 9,1, en français écrit où elle varie entre 8,6 et 9,7, en maths (à l'exception des séries technologiques). Curieux examen qui commence par estimer les candidats médiocres avant de leur reconnaître la dignité de bachelier.
ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/d pd/ni0334.pdf
http://www.adobe.com/Acrobat/readstep.ht ml

Bac mention européenne
Le B.O. du 12 juin publie des arrêtés fixant de nouvelles règles pour la mention "section européenne" et "section de langue orientale" aux bacs. Ces mentions seront appliquées à partir de la session 2004.
http://www.education.gouv.fr/bo/2003/24/ MENE0301008A.htm
http://www.education.gouv.fr/bo/2003/24/ MENE0301009A.htm
http://www.education.gouv.fr/bo/2003/24/ MENE0301010A.htm

Les sujets du bac
Quels sujets tomberont au bac ? Mystère ! Mais, grâce à la gentillesse de collègues et à Internet, vous pouvez découvrir aujourd'hui les sujets de la session 2003 retenus en Inde, au Liban et en Amérique du nord. Le lycée de Pondichéry a mis en ligne les sujets des bacs généraux et du bac STT. Au Liban, le Collège Louise Wegmann publie les sujets de philosophie, histoire-géographie, maths, SVT des bacs généraux. Enfin , le lycée Rochambeau a mis en ligne l'EAF et les sujets des 3 bacs généraux.
http://www.clw.edu.lb/cdi/ressources/Bey routh03.htm
http://www.rochambeau.org/bac/bac2003/ba c2003.html
http://www.ac-toulouse.fr/lyc-francais-p ondichery/bacpondy2003/index.html

- Enseignement professionnel    [ Haut ]

Quelle utilité pour les BEP et CAP tertiaires ?
Changements dans l'organisation du travail, développement des TIC : les tâches des employés ont profondément évolué. Les diplômes des CAP et des BEP tertiaires ont-ils perdu toute valeur ? L'étude du CEREQ montre que si ces diplômes sont devenus insuffisants pour les emplois administratifs actuels, ils sont souvent "le premier barreau de l'échelle" qui permettent à des jeunes de faible niveau scolaire de reprendre confiance et d'aller vers un bac. Dans cette perspective, le BEP est un repère dans un parcours de formation "tout au long de la vie".
http://www.cereq.fr/cereq/b196.pdf
http://www.adobe.com/Acrobat/readstep.ht ml

Le LP, lycée à part ou à part entière ?
C'est la question que pose le nouveau Cahier de l'association Education & Devenir. "Ou bien le L.P. poursuit son évolution amorcée en 1985 et s'intègre toujours plus dans le second cycle, et le lycée des métiers peut y contribuer, ou bien il conserve sa distance... et son originalité". Cette interrogation de S. Patural ouvre le dossier qui présente la spécificité du LP, un lycéen en relation avec l'entreprise et le territoire local. Formateurs, enseignants, proviseurs, mais aussi acteurs locaux, témoignent de l'évolution des LP et de ses élèves. Un numéro particulièrement riche qui intéressera les enseignants de LP mais aussi tous ceux qui se soucient de l'avenir du système éducatif.
http://education.devenir.free.fr/

Les partenariats avec les entreprises
L'enseignement professionnel développe des liens nécessaires avec le monde de l'entreprise. EduScol ouvre une page spéciale consacrée à ces partenariats. On y trouve des exemples de conventions de coopération, les accords signés par le ministère avec de grandes firmes, des liens vers des expériences académiques.
http://www.eduscol.education.fr/D0045/de fault.htm

La Semaine de la performance commerciale
"L'esprit d'entreprise doit se répandre largement et ce, dès l'école". Renaud Dutreil, secrétaire d'Etat aux PME, ouvre ainsi "La Semaine nationale de la performance commerciale". Du 2 au 6 juin, elle sera l'occasion de conférences et de concours régionaux axés sur l'éthique et le développement durable animés par la Fédération des Dirigeants commerciaux de France (DCF). La fédération regroupe des cadres d'entreprise mais s'ouvre aussi aux enseignants pour promouvoir le développement économique et commercial. Ainsi un millier de professeurs de l'enseignement commercial peuvent grâce à la DCF s'immerger en entreprise pour une période allant de 6 semaines à 6 mois pour se perfectionner.
http://www.dcf-fr.com/

Création du BEP Métiers de la communication
Le J.O. du 6 juin publie un arrêté créant un BEP métiers de la communication et des industries graphiques. Il remplace les bep industries graphiques impression et préparation de la forme imprimante. La première session aura lieu en 2005.
http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnT exteDeJorf?numjo=MENE0301185A

- Le Café    [ Haut ]

Le Café passe la barre des 200.000 visiteurs
Le site du Café pédagogique a reçu 206.924 visiteurs uniques en mai 2003, soit près de 100.000 visiteurs supplémentaires depuis janvier 2003.
http://www.cafepedagogique.net/stats.htm l

Pour un Café européen : participez à l'enquête !
Vous enseignez à l'étranger ? Savez vous comment vivent et travaillent les enseignants des autres pays européens ? Cette question vous intéresse-t-elle ? Si oui, participez à l'enquête du Café pédagogique. Récupérez les questions du Café sur notre site et envoyez votre réponse avant le 20 juin à "redaction@cafepedagogique.net. Cette enquête ne s'adresse qu'aux enseignants.
http://www.cafepedagogique.net/europe200 3/

[ Haut ]

Archives de la rubrique Informations Professionnelles :

Café  n°1 - n°2 - n°3 - n°4 - n°5 - n°6 - n°7 - n°8 - n°9 - n°10 - n°11 - n°12 - n°13 - n°14 - n°15 - n°16 - n°17 - n°18 - n°19 - n°20 - n°21 - n°22 - n°23 - n°24 - n°25 - n°26 - n°27 - n°28 - n°29 - n°30 - n°31 - n°32 - n°33 - n°34 - n°35 - n°36 - n°37 - n°38 - n°39 - n°40 - n°41 - n°42 - n°43 - n°44 - n°45 - n°46 - n°47 - n°48 - n°49 - n°50 - n°51 - n°52 - n°53 - n°54 - n°55 - n°56 - n°57 - n°58 - n°59 - n°60 - n°61 - n°62 - n°63 - n°64 - n°65 - n°66 - n°67 - n°68 - n°69 - n°70 - n°71 - n°72 - n°73 - n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78 -

 
  La rubrique Informations Professionnelles dans les archives :
 • Les dernières éditions du Café :
n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78
 • Les archives complètes


 • Envoyer une info
 • Nous écrire


 • S'abonner à cette rubrique
 • Nous connaître
 • Nous aider
 • Version imprimable