Informations Professionnelles (Café N° 9)


Collège

Lycée
- François Jarraud -

- Drame à Toulouse    [ Haut ]

L'actualité de l'éducation a été bouleversée par deux drames qui ne sont pas comparables mais qui ont touché de façon profonde les enseignants. Nous avons essayé de partager cette émotion en publiant, quelques heures après l'attaque terroriste aux Etats-Unis, le message d'un collègue en poste à Washington. Nous avons donné la parole à un lycéen toulousain qui a vu son établissement détruit par l'onde de choc de l'explosion. Le Café a publié très rapidement des pistes pédagogiques afin d'aider les enseignants dans l'évocation de ces événements en classe.

- Témoignage d'un lycéen
Vendredi à 15h34 nous avons reçu ce témoignage, particulièrement émouvant, d'un lycéen toulousain. Il nous permet de partager l'angoisse et les souffrances des Toulousains et de rendre hommage à nos collègues.

"Mon lycée se trouve/trouvait à 2km de l'usine qui a explosé. Nous avons cru à un missile : après la petite secousse qui a duré 2 secondes, puis 4 secondes de silence, on a entendu une énorme explosion, qui a fait voler les vitres en éclat. Je revois tout le monde se planquer alors que les éclats de verre voltigent. Apres évacuation dans la cour, se dresse un gigantesque nuage jaune qui vire à l'orange. Le vent l'amène vers nous. On s'enfuit. Mais à quoi bon : il est plus rapide que nous. Nous recevons quelques gouttes sur nos têtes, et c'est la panique : qu'est ce qui nous tombe dessus ? de l'eau ? de l'acide ? on se réfugie sous nos pulls pour ne pas être touchés et ne pas respirer, et des cendres minuscules s'accumulent sur nous. Qu'est ce ? Que nous arrive t-il ?
Nous nous enfuyons de l'autre côté pour éviter le nuage pourpre. Ca pue, nous demandons à nos profs de chimie ce que c'est, et ils reconnaissent l'odeur de
l'acide nitrique. Ils ajoutent que la couleur du nuage traduit du NO2, de
l'ammoniac. Il faut essayer de ne pas trop en respirer, nos gorges sont irritées, parfois nos yeux piquent. On se regroupe à côté du Gymnase, les tôles sont froissées, les fenêtres détruites, de même que le bâtiment de France 3 Sud qui se trouve juste derrière. L'infirmerie du Lycée est juste à côté, et nous découvrons des personnes blessées, du sang sur le visage, ou tenant un chiffon sur leur cou.

Certains sont en pleurs. Les professeurs essaient de nous regrouper par classes, mais d'autres ordres sont donnés : rentrez chez vous. Effectivement, nous ne sommes pas en état de travailler, les locaux ne sont pas plus aptes à nous recevoir. Nous revenons dans nos salles pour chercher nos affaires et partir, et nous découvrons des taches de sang dans les couloirs, des salles dévastées, des morceaux de chaises ou de tables éparpillés. Il n'est pas utile d'attendre des bus, leurs vitres ont du exploser, et nous apprendrons que le dépôt à été rasé par l'explosion. On se regroupe, on se décide à s'abriter chez quelqu'un, et rejoindre nos maisons. Les téléphones portables ainsi que les cabines sont inutilisables, le réseau est saturé, aucune tonalité. Les voitures commencent à s'accumuler, certaines avec le pare-brise totalement éclaté et les tôles froissées, d'autres couvertes de cendres, comme nos pulls. Ceux qui habitent entre le lycée et l'ex-usine ont les portes défoncées, quelques vitres brisées. Nous avons ordre de rester chez nous portes et fenêtres fermées. La rocade est crépite de blocs de bétons, les autoroutes proches sont fermées et l'aéroport aussi. Le personnel de l'hôpital est consigné, et les taxis réquisitionnés". L'explosion a fait 20 morts et environ 650 blessés.

- Consignes rectorales
Un communiqué de la rectrice de Toulouse confirme la gravité des événements : "Elèves et personnels blessés ou traumatisés, bâtiments abîmés ou détruits, le bilan est dramatique... L'exigence de solidarité dont nous devons faire preuve est à la hauteur de notre compassion. Tout sera mis en œuvre pour que les réponses en termes de soutien psychologique et matériel soient assurées." Près de 70 établissements scolaires toulousains ont été endommagés à la suite de l'explosion. Ainsi plus de 40 écoles maternelles sont fermées au moins pour 48 heures, 15 n'ouvriront pas avant un mois, 10 sont gravement endommagées. Onze écoles primaires sont fermées pour au moins un mois, ainsi que sept collèges et trois lycées. D'après "La Dépêche", deux lycées, 15 écoles devront être reconstruits. L'université du Mirail, l'INPT, l'IUFM sont également gravement touchés.
http://web.ac-toulouse.fr/communique/com munique.html
http://www.ladepeche.com/aff_art.asp?Ref =20010923019&Rub=dos

- Pour aller plus loin
L'explosion de Toulouse est exemplaire des risques industriels, un thème inscrit dans les programmes de géographie. Pour alimenter la réflexion, on pourra s'appuyer sur les ressources recensées dans un message paru sur la liste H-Français. Un communiqué du ministère de l'environnement fait le point sur l'explosion. Libération a publié plusieurs articles qui posent la question de l'existence des installations dangereuses en ville.
http://h-net.msu.edu/cgi-bin/logbrowse.p l?trx=vx&list=h-francais&month=0109&week= d&msg=EF0uJdwtDF3ezckeCHx1kQ&user=&pw=
http://www.environnement.gouv.fr/actua/c om2001/septembre/21-explosion-toulouse.ht m
http://www.liberation.fr/quotidien/semai ne/20010922sama.html

- Le terrorisme aux Etats-Unis    [ Haut ]

On se reportera au dossier spécial du Café Pédagogique qui recense et classe les ressources pédagogiques surle terrorisme aux Etats-Unis.

- Des ressources sur Educnet
Le site ministériel ouvre une nouvelle page de ressources pour mieux analyser les attentats aux Etats-Unis : textes officiels, ressources pédagogiques (le Café et la Cinquième), mais aussi analyses de presse française et internationale, encyclopédies et ouvrages.
http://www.educnet.education.fr/document ation/dossier/usa.htm

- Une réflexion sur l'image
Dominique Coujard nous propose une réflexion sur le terrorisme aux Etats-Unis à travers un livre électronique (Keebook) ambitieux sur les images des attentats. Toutes les formes d'image : "unes" de presse, photos, mais aussi vidéos ou bandeaux de sites internet, toutes sont disponibles et soumises à analyse. Des pistes pédagogiques, des textes complémentaires (textes officiels, méthodologie et analyses) enrichissent le contenu de ce site. Un travail de garnde qualité qui ouvre de nouvelles pistes pédagogiques pour mener le travail d'analyse sur ces événements.
http://www.ac-nancy-metz.fr/cinemav/usa/

- Le Clémi
Le Clémi ouvre une nouvelle page pour aider les enseignants à trouver "les bonnes attitudes" demandées par le ministre. Particularité : des fiches pédagogiques d'analyse de la presse écrite, des conférences pour une réflexion sur l'image d'information (entre autres celle de Serge Tisseron, psychiatre), une bibliographie développée sur les "blessures d'information" et l'éducation avec les médias. Une information précieuse, conforme aux missions du Clémi.
http://www.clemi.org/formation/outils/ny 1109.html

- La Cinquième
La Cinquième diffuse plusieurs magazines qui peuvent aider les enseignants à échanger avec leurs élèves sur les attentats aux Etats-Unis. C'est le cas de l'excellent "Arrêt sur images" qui permet un décryptage de la vision des attentats véhiculée par les médias. L'équipe d'ASI propose sur le web des compléments, dont une recherche des sites sur les Taliban. "On aura tout lu !" montre comment la presse écrite a rendu compte des événements. "Ripostes" s'interroge sur la solidarité avec les Etats-Unis. La Cinquième propose également des liens pour guider les profs.
http://www.lacinquieme.fr/education/

- Ressources
Michel Fingerhut, dont on connaît l'excellent travail contre les négationnistes, signale une page consacrée aux attentats en Amérique sur son site. Celle-ci recense les médias et les institutions politiques.
http://mediatheque.ircam.fr/NY.html

- T.P. en Français
Jean Muller propose une séquence pédagogique en classe de première sur les attentats du 11 septembre. Elle fait travailler l'argumentation et mène les élèves à une réflexion sur les événements.
http://perso.wanadoo.fr/jean.muller/1109 01.html

- Nouvelles ressources
De nouvelles ressources sont venues enrichir la page spéciale du Café Pédagogique. Ainsi en Histoire - Géographie, deux nouveaux documents pédagogiques permettent d'aborder le sujet en classe. Le Département d'Etat publie une carte des victimes qui montre la dimension mondiale des attentats. Un site américain recense et vérifie les rumeurs circulant sur les attentats.
http://www.cafepedagogique.net/dossiers/ index.php3

- Nouvelle fiche pédagogique sur le site des Clionautes
Réalisée par D. Vandanjon, elle s'adresse aux élèves de 3ème et se fixe comme objectifs de situer les événements dans le temps et l'espace, comprendre les motifs et les formes de l'opposition à la puissance américaine, utiliser et comparer diverses sources d'information et construire un dossier documentaire.
http://www.clionautes.org/profs/fjarraud /ecjs/index.html

- Cartoons
Les dessins de presse peuvent être une excellente base documentaire pour réfléchir à la perception des événements et à leurs conséquences. Ce site regroupe de nombreux dessins venus du monde entier. (Information : P. Watrelot).
http://cagle.slate.msn.com

- Le système éducatif    [ Haut ]

- Budget 2002
Pour Jack Lang, "les choix du budget 2002 réaffirment avec force la priorité accordée à l'éducation nationale". Le ministre souligne l'augmentation de 2,2 milliards d'Euros et la création de 14.442 emplois supplémentaires. Le budget de l'enseignement scolaire augmente de 4,11 %, la plus forte hausse depuis 1993, et voit la création de 10.942 emplois, dont 7.300 postes d'enseignants. Des efforts financiers sont consentis pour l'enseignement des langues vivantes (110 MF), l'éducation artistique et culturelle et les nouvelles technologies (80 MF).
http://www.education.gouv.fr/discours/20 01/finance/sommaire.htm

- La crise des vocations menace l'avenir de l'école
Un article (L. Bronner et M.-L. Phélippeau) du 19/09/2001 l'annonce : l'école pourrait bientôt manquer d'enseignants. En effet, d'ici 2005, l'Etat devra recruter 30.000 enseignants par an pour faire face aux nouveaux besoins et, surtout, aux départs en retraite. Or s'il n'y a pas une grande désaffection globale, par contre les candidats ne se bousculent pas dans certaines disciplines ou dans certaines académies. Ainsi, le nombre de candidats au concours de professeur des écoles a chuté de 17% à Créteil, académie jugée difficile. Dans le secondaire, c'est en anglais ou espagnol (discipline en forte progression) que le déficit se creuserait. Dans l'enseignement professionnel le ministre inaugure une politique de pré-recrutement à partir du DEUG.
http://www.lemonde.fr/imprimer_article_r ef/1,9187,3226--222659,00.html Article du Monde

- Cours spéciaux sur l'euro pour tous les élèves
Une circulaire attire l'attention des enseignants sur le passage à l'Euro. Chaque enseignant devra adapter ses outils pédagogiques à la nouvelle monnaie. Une semaine de l'euro est prévue du 22 au 27 octobre. Pendant cette semaine , tous les élèves devraient bénéficier d'une séance de formation à l'euro et d'information sur l'Europe d'une à deux heures.
http://www.education.gouv.fr/bo/2001/34/ ensel.htm

- Postes à l'étranger
Le B.O. spécial n°11 est consacré aux postes à pourvoir à l'étranger.
http://www.education.gouv.fr/bo/2001/spe cial11/som.htm

- La santé des enseignants
Intéressant article de Nathalie Guibert dans Le Monde d'aujourd'hui sur la santé des enseignants. Une étude de la MGEN montre que les enseignants sont en bonne santé et n'ont pas plus de problèmes psychiques que la population française. Cependant l'enquête met l'accent sur quelques traits particuliers aux enseignants. Ils sont anxieux et redoutent particulièrement les agressions : une enseignante sur deux craint d'être insultée, une sur cinq craint les agressions physiques. Ce taux est évidemment énorme. L'enquête montre encore l'isolement des enseignants face à leurs problèmes : "celui qui pleure ou se plaint est encore considéré comme incompétent" déclare un conseiller académique. Pour le DRH de l'académie de Lille, "l'institution doit admettre qu'on ne peut exercer un tel métier de communication et de représentation pendant quarante ans. Ce n'est ni possible ni raisonnable.". En attendant nous connaissons tous des collègues compétents qui souffrent en silence.
http://www.lemonde.fr/imprimer_article_r ef/1,9187,3226--226185,00.html
http://www.diderotp7.jussieu.fr/2001/MGE N-rapport.pdf

Les sciences économiques en université
Jean-Paul Fitoussi, chargé d'une mission d'étude sur les sciences économiques dans l'enseignement supérieur, a remis son rapport à Jack Lang. D'après Libération du 20 septembre, il préconise une moindre emprise des maths ainsi qu'un renforcement des T.D. afin d'avoir un enseignement plus concret.
http://www.liberation.com/quotidien/sema ine/20010920jeudz.html

- Journées citoyennes
Ces journées seront celles de l'élection des délégués des élèves au Conseil de vie lycéenne. Elles doivent avoir lieu avant la fin de la septième semaine de cours. A cette occasion, les élèves doivent être sensibilisés à l'engagement civique.
http://www.education.gouv.fr/bo/2001/33/ ensel.htm

- Internet va-t-il sauver l'école ?    [ Haut ]

Serge Pouts-Lajus a assisté à la table-ronde organisée par Le Monde interactif jeudi 27 setembre. Il en a ramené ces impressions.

Jeudi 27 septembre 2001 - Le journal 'Le Monde interactif' organise une soirée sur le thème " Internet sauvera-t-il l'école française ? " avec le sociologue Philippe Breton, chercheur au CNRS, professeur à l'université Paris 1, sociologue des nouvelles technologies et Alain Finkelkraut, professeur à l'école polytechnique et philosophe très médiatique.
Philippe Breton ouvre le feu en reprenant la thèse de son dernier ouvrage (Le culte de l'Internet, la Découverte) : il existe, dit-il, autour des nouvelles technologies de communication et en particulier de l'Internet, un système de croyances, une utopie faisant de la communication une nouvelle religion et ces croyances conditionnent les usages de ces instruments. Philippe Breton, qui connaît bien l'histoire de l'informatique, rappelle également que les périodes d'euphorie qui accompagnent l'apparition des innovations techniques les plus importantes sont suivies, de façon cyclique, par des moments de repli. Il croit percevoir la montée d'un désenchantement à propos d'Internet et cite un sondage réalisé aux Etats-Unis, mais dont il ne se rappelle pas la source, suivant lequel le nombre d'usagers de l'Internet aurait commencé à décroître : jusqu'à présent, on comptait chaque année les gens qui devenaient internautes, cette année, 28 millions d'internautes sont redevenus des gens...

C'est au tour d'Alain Finkelkraut. Suivant un rituel bien rodé, il ajoute, à chacune de ses apparitions, une touche de noirceur supplémentaire sur le tableau qu'il donne de l'état de l'école. On est, cette fois, très proche du coup de grâce : pour qu'Internet puisse sauver l'école, il faudrait qu'il y ait quelque chose à sauver ; mais ce n'est pas le cas parce que l'école est déjà morte... La mission traditionnelle de l'école, c'était la transmission ; elle l'a abandonnée au profit d'une autre, la communication. L'école de la transmission était le lieu d'expression d'une parole élevée ; l'école de la communication se jette sur Internet où toutes les paroles se valent ; c'est logique et sans importance puisque l'école, celle qui transmet, n'est plus. Le philosophe plie ensuite ses papiers, pour aller prêcher ailleurs. On ne lui répondra pas, mais cela aussi est sans importance. Rappelez-vous Philippe Meirieu. Il y a deux ans, il avait failli y perdre son honneur. Que suis-je venu faire ici ?...

Attendons que la salle se manifeste. Mais voilà, le philosophe doit sans doute se déplacer avec ses amis. Les intervenants s'inquiètent d'une possible disparition du livre, de l'arrivée des puissances d'argent qui, tapies dans l'ombre, lorgnent sur les milliards de l'éducation, et puis une dame nous apprend que l'école primaire est sinistrée et qu'il faut vite se rendre sur le site de défense des Lettres si l'on veut savoir pourquoi...

Que faire d'autre sinon s'emparer du micro pour rappeler quelques vérités et faire entrer dans cette salle obscure, un peu de réalité ; toutes choses que le lecteur du café connaît déjà et qu'il est donc inutile de lui servir à nouveau.

Serge Pouts-Lajus


- Enseignement professionnel    [ Haut ]

- Budget 2002
Pour le ministre de l'enseignement professionnel, le budget 2002 est "un budget de reconquête pour la voie des métiers". Il prévoit la création de 1770 emplois de PLP, dont 500 par suppression d'heures supplémentaires, 900 par titularisation. 350 postes seront réservés au soutien aux innovations. D'autres mesures sont prises en faveur des enseignants, comme la revalorisation de 30% des indemnités des Chefs de travaux.
http://www.metiers.gouv.fr/actualites/do ssiers-de-presse/plf2002/synthese.htm

- 3000 classes PAC
Trois mille classes à projet artistique et culturel (PAC) sont ouvertes à la rentrée dans les lycées professionnels. Ils favorisent la pluridisciplinarité et permettent la rencontre des élèves avec des professionnels des arts et de la culture.
http://www.metiers.gouv.fr/innovations/c apac/capac.htm

- Boule de suif
Luc Carpentier et Alain Lecesne proposent une approche originale de "Boule de suif". Les élèves découvrent à travers des exercices interactifs la vie de Maupassant ou les paroles des personnages.
http://www.ac-rouen.fr/pedagogie/equipes /lethist/page1/accueilboule.htm

- Lettres Histoire
Depuis 3 ans, "Atari", le site de Laurent Martin, s'adresse aux PLP Lettres-Histoire. Il leur propose de nombreux documents pédagogiques ainsi qu'une liste de discussion. Parmi les nouveautés du site : des séquences en français (oeuvres complètes, groupement de textes) ainsi qu'une nouvelle carte pour la géographie. En projet : un guide du prof débutant.
http://www.cpod.com/monoweb/atari/atari/ plp-lhg.htm

- Des liens pour l'E.C.J.S.
Le site ministériel publie une riche banque de signets pour l'enseignement de l'ECJS en L.P. Elle recense et analyse les sites institutionnels offrant une rubrique ECJS en L.P., les sites institutionnels sur l'ECJS ainsi que les initiatives privées.
http://www.metiers.gouv.fr/innovations/e cjs/ressources.htm

- Francophonie    [ Haut ]

- Portail africain
Educaf est un site personnel mais d'une grande richesse pour quiconque s'intéresse à l'éducation en Afrique. Points forts de ce site : les problématiques de l'enseignement en Afrique, les conseils pour lancer un projet, la liste des partenaires éventuels dans chaque pays et des institutions et ONG internationales, les références des établissements scolaires de l'afrique francophone. Un site bien utile.
http://www.educaf.org

- Le français à l'université
Le numéro 23 du Français à l'université est enligne. Au sommaire : les bourses d'échange, des références, la langue française, etc.
http://www.aupelf-uref.org/programmes/pr ogramme1/bulletin/

- Colloque virtuel sur les technologies éducatives et la formation à distance
L'Agence intergouvernementale de la Francophonie publie la synthèse des échanges effectués dans ce colloque électronique.
http://intif.francophonie.org/colloque/f ad/documentation/documents/colloque.pdf

Collège    [ Haut ]
- Résultats du brevet    [ Haut ]

Le ministère publie une étude sur les résultats du brevet 2001. Plus de 750.000 collégiens se sont présentés à l'examen et 78,2% l'ont obtenu. Cette moyenne cache de grandes disparités : le taux de réussite varie de 86% à Rennes à 74% pour Créteil. C'est au sud de la célèbre ligne Le Havre - Genève que les taux de réussite sont les plus élevés.
ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/dp d/ni0144.pdf

Lycée    [ Haut ]
- B.T.S. Maths, horaires, règlements d'examen    [ Haut ]

Le B.O. hors-série n°6 publie le référentiel de mathématiques pour les B.T.S. Le même numéro publie les horaires et règlement d'examen pour les BTS "art du bijou", "animation et gestion touristiques locales", banque, "traitement des matériaux", "ventes et productions touristiques".
http://www.education.gouv.fr/bo/2001/hs6 /som.htm

- François Jarraud -

- Drame à Toulouse    [ Haut ]

L'actualité de l'éducation a été bouleversée par deux drames qui ne sont pas comparables mais qui ont touché de façon profonde les enseignants. Nous avons essayé de partager cette émotion en publiant, quelques heures après l'attaque terroriste aux Etats-Unis, le message d'un collègue en poste à Washington. Nous avons donné la parole à un lycéen toulousain qui a vu son établissement détruit par l'onde de choc de l'explosion. Le Café a publié très rapidement des pistes pédagogiques afin d'aider les enseignants dans l'évocation de ces événements en classe.

- Témoignage d'un lycéen
Vendredi à 15h34 nous avons reçu ce témoignage, particulièrement émouvant, d'un lycéen toulousain. Il nous permet de partager l'angoisse et les souffrances des Toulousains et de rendre hommage à nos collègues.

"Mon lycée se trouve/trouvait à 2km de l'usine qui a explosé. Nous avons cru à un missile : après la petite secousse qui a duré 2 secondes, puis 4 secondes de silence, on a entendu une énorme explosion, qui a fait voler les vitres en éclat. Je revois tout le monde se planquer alors que les éclats de verre voltigent. Apres évacuation dans la cour, se dresse un gigantesque nuage jaune qui vire à l'orange. Le vent l'amène vers nous. On s'enfuit. Mais à quoi bon : il est plus rapide que nous. Nous recevons quelques gouttes sur nos têtes, et c'est la panique : qu'est ce qui nous tombe dessus ? de l'eau ? de l'acide ? on se réfugie sous nos pulls pour ne pas être touchés et ne pas respirer, et des cendres minuscules s'accumulent sur nous. Qu'est ce ? Que nous arrive t-il ?
Nous nous enfuyons de l'autre côté pour éviter le nuage pourpre. Ca pue, nous demandons à nos profs de chimie ce que c'est, et ils reconnaissent l'odeur de
l'acide nitrique. Ils ajoutent que la couleur du nuage traduit du NO2, de
l'ammoniac. Il faut essayer de ne pas trop en respirer, nos gorges sont irritées, parfois nos yeux piquent. On se regroupe à côté du Gymnase, les tôles sont froissées, les fenêtres détruites, de même que le bâtiment de France 3 Sud qui se trouve juste derrière. L'infirmerie du Lycée est juste à côté, et nous découvrons des personnes blessées, du sang sur le visage, ou tenant un chiffon sur leur cou.

Certains sont en pleurs. Les professeurs essaient de nous regrouper par classes, mais d'autres ordres sont donnés : rentrez chez vous. Effectivement, nous ne sommes pas en état de travailler, les locaux ne sont pas plus aptes à nous recevoir. Nous revenons dans nos salles pour chercher nos affaires et partir, et nous découvrons des taches de sang dans les couloirs, des salles dévastées, des morceaux de chaises ou de tables éparpillés. Il n'est pas utile d'attendre des bus, leurs vitres ont du exploser, et nous apprendrons que le dépôt à été rasé par l'explosion. On se regroupe, on se décide à s'abriter chez quelqu'un, et rejoindre nos maisons. Les téléphones portables ainsi que les cabines sont inutilisables, le réseau est saturé, aucune tonalité. Les voitures commencent à s'accumuler, certaines avec le pare-brise totalement éclaté et les tôles froissées, d'autres couvertes de cendres, comme nos pulls. Ceux qui habitent entre le lycée et l'ex-usine ont les portes défoncées, quelques vitres brisées. Nous avons ordre de rester chez nous portes et fenêtres fermées. La rocade est crépite de blocs de bétons, les autoroutes proches sont fermées et l'aéroport aussi. Le personnel de l'hôpital est consigné, et les taxis réquisitionnés". L'explosion a fait 20 morts et environ 650 blessés.

- Consignes rectorales
Un communiqué de la rectrice de Toulouse confirme la gravité des événements : "Elèves et personnels blessés ou traumatisés, bâtiments abîmés ou détruits, le bilan est dramatique... L'exigence de solidarité dont nous devons faire preuve est à la hauteur de notre compassion. Tout sera mis en œuvre pour que les réponses en termes de soutien psychologique et matériel soient assurées." Près de 70 établissements scolaires toulousains ont été endommagés à la suite de l'explosion. Ainsi plus de 40 écoles maternelles sont fermées au moins pour 48 heures, 15 n'ouvriront pas avant un mois, 10 sont gravement endommagées. Onze écoles primaires sont fermées pour au moins un mois, ainsi que sept collèges et trois lycées. D'après "La Dépêche", deux lycées, 15 écoles devront être reconstruits. L'université du Mirail, l'INPT, l'IUFM sont également gravement touchés.
http://web.ac-toulouse.fr/communique/com munique.html
http://www.ladepeche.com/aff_art.asp?Ref =20010923019&Rub=dos

- Pour aller plus loin
L'explosion de Toulouse est exemplaire des risques industriels, un thème inscrit dans les programmes de géographie. Pour alimenter la réflexion, on pourra s'appuyer sur les ressources recensées dans un message paru sur la liste H-Français. Un communiqué du ministère de l'environnement fait le point sur l'explosion. Libération a publié plusieurs articles qui posent la question de l'existence des installations dangereuses en ville.
http://h-net.msu.edu/cgi-bin/logbrowse.p l?trx=vx&list=h-francais&month=0109&week= d&msg=EF0uJdwtDF3ezckeCHx1kQ&user=&pw=
http://www.environnement.gouv.fr/actua/c om2001/septembre/21-explosion-toulouse.ht m
http://www.liberation.fr/quotidien/semai ne/20010922sama.html

- Le terrorisme aux Etats-Unis    [ Haut ]

On se reportera au dossier spécial du Café Pédagogique qui recense et classe les ressources pédagogiques surle terrorisme aux Etats-Unis.

- Des ressources sur Educnet
Le site ministériel ouvre une nouvelle page de ressources pour mieux analyser les attentats aux Etats-Unis : textes officiels, ressources pédagogiques (le Café et la Cinquième), mais aussi analyses de presse française et internationale, encyclopédies et ouvrages.
http://www.educnet.education.fr/document ation/dossier/usa.htm

- Une réflexion sur l'image
Dominique Coujard nous propose une réflexion sur le terrorisme aux Etats-Unis à travers un livre électronique (Keebook) ambitieux sur les images des attentats. Toutes les formes d'image : "unes" de presse, photos, mais aussi vidéos ou bandeaux de sites internet, toutes sont disponibles et soumises à analyse. Des pistes pédagogiques, des textes complémentaires (textes officiels, méthodologie et analyses) enrichissent le contenu de ce site. Un travail de garnde qualité qui ouvre de nouvelles pistes pédagogiques pour mener le travail d'analyse sur ces événements.
http://www.ac-nancy-metz.fr/cinemav/usa/

- Le Clémi
Le Clémi ouvre une nouvelle page pour aider les enseignants à trouver "les bonnes attitudes" demandées par le ministre. Particularité : des fiches pédagogiques d'analyse de la presse écrite, des conférences pour une réflexion sur l'image d'information (entre autres celle de Serge Tisseron, psychiatre), une bibliographie développée sur les "blessures d'information" et l'éducation avec les médias. Une information précieuse, conforme aux missions du Clémi.
http://www.clemi.org/formation/outils/ny 1109.html

- La Cinquième
La Cinquième diffuse plusieurs magazines qui peuvent aider les enseignants à échanger avec leurs élèves sur les attentats aux Etats-Unis. C'est le cas de l'excellent "Arrêt sur images" qui permet un décryptage de la vision des attentats véhiculée par les médias. L'équipe d'ASI propose sur le web des compléments, dont une recherche des sites sur les Taliban. "On aura tout lu !" montre comment la presse écrite a rendu compte des événements. "Ripostes" s'interroge sur la solidarité avec les Etats-Unis. La Cinquième propose également des liens pour guider les profs.
http://www.lacinquieme.fr/education/

- Ressources
Michel Fingerhut, dont on connaît l'excellent travail contre les négationnistes, signale une page consacrée aux attentats en Amérique sur son site. Celle-ci recense les médias et les institutions politiques.
http://mediatheque.ircam.fr/NY.html

- T.P. en Français
Jean Muller propose une séquence pédagogique en classe de première sur les attentats du 11 septembre. Elle fait travailler l'argumentation et mène les élèves à une réflexion sur les événements.
http://perso.wanadoo.fr/jean.muller/1109 01.html

- Nouvelles ressources
De nouvelles ressources sont venues enrichir la page spéciale du Café Pédagogique. Ainsi en Histoire - Géographie, deux nouveaux documents pédagogiques permettent d'aborder le sujet en classe. Le Département d'Etat publie une carte des victimes qui montre la dimension mondiale des attentats. Un site américain recense et vérifie les rumeurs circulant sur les attentats.
http://www.cafepedagogique.net/dossiers/ index.php3

- Nouvelle fiche pédagogique sur le site des Clionautes
Réalisée par D. Vandanjon, elle s'adresse aux élèves de 3ème et se fixe comme objectifs de situer les événements dans le temps et l'espace, comprendre les motifs et les formes de l'opposition à la puissance américaine, utiliser et comparer diverses sources d'information et construire un dossier documentaire.
http://www.clionautes.org/profs/fjarraud /ecjs/index.html

- Cartoons
Les dessins de presse peuvent être une excellente base documentaire pour réfléchir à la perception des événements et à leurs conséquences. Ce site regroupe de nombreux dessins venus du monde entier. (Information : P. Watrelot).
http://cagle.slate.msn.com

- Le système éducatif    [ Haut ]

- Budget 2002
Pour Jack Lang, "les choix du budget 2002 réaffirment avec force la priorité accordée à l'éducation nationale". Le ministre souligne l'augmentation de 2,2 milliards d'Euros et la création de 14.442 emplois supplémentaires. Le budget de l'enseignement scolaire augmente de 4,11 %, la plus forte hausse depuis 1993, et voit la création de 10.942 emplois, dont 7.300 postes d'enseignants. Des efforts financiers sont consentis pour l'enseignement des langues vivantes (110 MF), l'éducation artistique et culturelle et les nouvelles technologies (80 MF).
http://www.education.gouv.fr/discours/20 01/finance/sommaire.htm

- La crise des vocations menace l'avenir de l'école
Un article (L. Bronner et M.-L. Phélippeau) du 19/09/2001 l'annonce : l'école pourrait bientôt manquer d'enseignants. En effet, d'ici 2005, l'Etat devra recruter 30.000 enseignants par an pour faire face aux nouveaux besoins et, surtout, aux départs en retraite. Or s'il n'y a pas une grande désaffection globale, par contre les candidats ne se bousculent pas dans certaines disciplines ou dans certaines académies. Ainsi, le nombre de candidats au concours de professeur des écoles a chuté de 17% à Créteil, académie jugée difficile. Dans le secondaire, c'est en anglais ou espagnol (discipline en forte progression) que le déficit se creuserait. Dans l'enseignement professionnel le ministre inaugure une politique de pré-recrutement à partir du DEUG.
http://www.lemonde.fr/imprimer_article_r ef/1,9187,3226--222659,00.html Article du Monde

- Cours spéciaux sur l'euro pour tous les élèves
Une circulaire attire l'attention des enseignants sur le passage à l'Euro. Chaque enseignant devra adapter ses outils pédagogiques à la nouvelle monnaie. Une semaine de l'euro est prévue du 22 au 27 octobre. Pendant cette semaine , tous les élèves devraient bénéficier d'une séance de formation à l'euro et d'information sur l'Europe d'une à deux heures.
http://www.education.gouv.fr/bo/2001/34/ ensel.htm

- Postes à l'étranger
Le B.O. spécial n°11 est consacré aux postes à pourvoir à l'étranger.
http://www.education.gouv.fr/bo/2001/spe cial11/som.htm

- La santé des enseignants
Intéressant article de Nathalie Guibert dans Le Monde d'aujourd'hui sur la santé des enseignants. Une étude de la MGEN montre que les enseignants sont en bonne santé et n'ont pas plus de problèmes psychiques que la population française. Cependant l'enquête met l'accent sur quelques traits particuliers aux enseignants. Ils sont anxieux et redoutent particulièrement les agressions : une enseignante sur deux craint d'être insultée, une sur cinq craint les agressions physiques. Ce taux est évidemment énorme. L'enquête montre encore l'isolement des enseignants face à leurs problèmes : "celui qui pleure ou se plaint est encore considéré comme incompétent" déclare un conseiller académique. Pour le DRH de l'académie de Lille, "l'institution doit admettre qu'on ne peut exercer un tel métier de communication et de représentation pendant quarante ans. Ce n'est ni possible ni raisonnable.". En attendant nous connaissons tous des collègues compétents qui souffrent en silence.
http://www.lemonde.fr/imprimer_article_r ef/1,9187,3226--226185,00.html
http://www.diderotp7.jussieu.fr/2001/MGE N-rapport.pdf

Les sciences économiques en université
Jean-Paul Fitoussi, chargé d'une mission d'étude sur les sciences économiques dans l'enseignement supérieur, a remis son rapport à Jack Lang. D'après Libération du 20 septembre, il préconise une moindre emprise des maths ainsi qu'un renforcement des T.D. afin d'avoir un enseignement plus concret.
http://www.liberation.com/quotidien/sema ine/20010920jeudz.html

- Journées citoyennes
Ces journées seront celles de l'élection des délégués des élèves au Conseil de vie lycéenne. Elles doivent avoir lieu avant la fin de la septième semaine de cours. A cette occasion, les élèves doivent être sensibilisés à l'engagement civique.
http://www.education.gouv.fr/bo/2001/33/ ensel.htm

- Internet va-t-il sauver l'école ?    [ Haut ]

Serge Pouts-Lajus a assisté à la table-ronde organisée par Le Monde interactif jeudi 27 setembre. Il en a ramené ces impressions.

Jeudi 27 septembre 2001 - Le journal 'Le Monde interactif' organise une soirée sur le thème " Internet sauvera-t-il l'école française ? " avec le sociologue Philippe Breton, chercheur au CNRS, professeur à l'université Paris 1, sociologue des nouvelles technologies et Alain Finkelkraut, professeur à l'école polytechnique et philosophe très médiatique.
Philippe Breton ouvre le feu en reprenant la thèse de son dernier ouvrage (Le culte de l'Internet, la Découverte) : il existe, dit-il, autour des nouvelles technologies de communication et en particulier de l'Internet, un système de croyances, une utopie faisant de la communication une nouvelle religion et ces croyances conditionnent les usages de ces instruments. Philippe Breton, qui connaît bien l'histoire de l'informatique, rappelle également que les périodes d'euphorie qui accompagnent l'apparition des innovations techniques les plus importantes sont suivies, de façon cyclique, par des moments de repli. Il croit percevoir la montée d'un désenchantement à propos d'Internet et cite un sondage réalisé aux Etats-Unis, mais dont il ne se rappelle pas la source, suivant lequel le nombre d'usagers de l'Internet aurait commencé à décroître : jusqu'à présent, on comptait chaque année les gens qui devenaient internautes, cette année, 28 millions d'internautes sont redevenus des gens...

C'est au tour d'Alain Finkelkraut. Suivant un rituel bien rodé, il ajoute, à chacune de ses apparitions, une touche de noirceur supplémentaire sur le tableau qu'il donne de l'état de l'école. On est, cette fois, très proche du coup de grâce : pour qu'Internet puisse sauver l'école, il faudrait qu'il y ait quelque chose à sauver ; mais ce n'est pas le cas parce que l'école est déjà morte... La mission traditionnelle de l'école, c'était la transmission ; elle l'a abandonnée au profit d'une autre, la communication. L'école de la transmission était le lieu d'expression d'une parole élevée ; l'école de la communication se jette sur Internet où toutes les paroles se valent ; c'est logique et sans importance puisque l'école, celle qui transmet, n'est plus. Le philosophe plie ensuite ses papiers, pour aller prêcher ailleurs. On ne lui répondra pas, mais cela aussi est sans importance. Rappelez-vous Philippe Meirieu. Il y a deux ans, il avait failli y perdre son honneur. Que suis-je venu faire ici ?...

Attendons que la salle se manifeste. Mais voilà, le philosophe doit sans doute se déplacer avec ses amis. Les intervenants s'inquiètent d'une possible disparition du livre, de l'arrivée des puissances d'argent qui, tapies dans l'ombre, lorgnent sur les milliards de l'éducation, et puis une dame nous apprend que l'école primaire est sinistrée et qu'il faut vite se rendre sur le site de défense des Lettres si l'on veut savoir pourquoi...

Que faire d'autre sinon s'emparer du micro pour rappeler quelques vérités et faire entrer dans cette salle obscure, un peu de réalité ; toutes choses que le lecteur du café connaît déjà et qu'il est donc inutile de lui servir à nouveau.

Serge Pouts-Lajus


- Enseignement professionnel    [ Haut ]

- Budget 2002
Pour le ministre de l'enseignement professionnel, le budget 2002 est "un budget de reconquête pour la voie des métiers". Il prévoit la création de 1770 emplois de PLP, dont 500 par suppression d'heures supplémentaires, 900 par titularisation. 350 postes seront réservés au soutien aux innovations. D'autres mesures sont prises en faveur des enseignants, comme la revalorisation de 30% des indemnités des Chefs de travaux.
http://www.metiers.gouv.fr/actualites/do ssiers-de-presse/plf2002/synthese.htm

- 3000 classes PAC
Trois mille classes à projet artistique et culturel (PAC) sont ouvertes à la rentrée dans les lycées professionnels. Ils favorisent la pluridisciplinarité et permettent la rencontre des élèves avec des professionnels des arts et de la culture.
http://www.metiers.gouv.fr/innovations/c apac/capac.htm

- Boule de suif
Luc Carpentier et Alain Lecesne proposent une approche originale de "Boule de suif". Les élèves découvrent à travers des exercices interactifs la vie de Maupassant ou les paroles des personnages.
http://www.ac-rouen.fr/pedagogie/equipes /lethist/page1/accueilboule.htm

- Lettres Histoire
Depuis 3 ans, "Atari", le site de Laurent Martin, s'adresse aux PLP Lettres-Histoire. Il leur propose de nombreux documents pédagogiques ainsi qu'une liste de discussion. Parmi les nouveautés du site : des séquences en français (oeuvres complètes, groupement de textes) ainsi qu'une nouvelle carte pour la géographie. En projet : un guide du prof débutant.
http://www.cpod.com/monoweb/atari/atari/ plp-lhg.htm

- Des liens pour l'E.C.J.S.
Le site ministériel publie une riche banque de signets pour l'enseignement de l'ECJS en L.P. Elle recense et analyse les sites institutionnels offrant une rubrique ECJS en L.P., les sites institutionnels sur l'ECJS ainsi que les initiatives privées.
http://www.metiers.gouv.fr/innovations/e cjs/ressources.htm

- Francophonie    [ Haut ]

- Portail africain
Educaf est un site personnel mais d'une grande richesse pour quiconque s'intéresse à l'éducation en Afrique. Points forts de ce site : les problématiques de l'enseignement en Afrique, les conseils pour lancer un projet, la liste des partenaires éventuels dans chaque pays et des institutions et ONG internationales, les références des établissements scolaires de l'afrique francophone. Un site bien utile.
http://www.educaf.org

- Le français à l'université
Le numéro 23 du Français à l'université est enligne. Au sommaire : les bourses d'échange, des références, la langue française, etc.
http://www.aupelf-uref.org/programmes/pr ogramme1/bulletin/

- Colloque virtuel sur les technologies éducatives et la formation à distance
L'Agence intergouvernementale de la Francophonie publie la synthèse des échanges effectués dans ce colloque électronique.
http://intif.francophonie.org/colloque/f ad/documentation/documents/colloque.pdf

Collège    [ Haut ]
- Résultats du brevet    [ Haut ]

Le ministère publie une étude sur les résultats du brevet 2001. Plus de 750.000 collégiens se sont présentés à l'examen et 78,2% l'ont obtenu. Cette moyenne cache de grandes disparités : le taux de réussite varie de 86% à Rennes à 74% pour Créteil. C'est au sud de la célèbre ligne Le Havre - Genève que les taux de réussite sont les plus élevés.
ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/dp d/ni0144.pdf

Lycée    [ Haut ]
- B.T.S. Maths, horaires, règlements d'examen    [ Haut ]

Le B.O. hors-série n°6 publie le référentiel de mathématiques pour les B.T.S. Le même numéro publie les horaires et règlement d'examen pour les BTS "art du bijou", "animation et gestion touristiques locales", banque, "traitement des matériaux", "ventes et productions touristiques".
http://www.education.gouv.fr/bo/2001/hs6 /som.htm

[ Haut ]

Archives de la rubrique Informations Professionnelles :

Café  n°1 - n°2 - n°3 - n°4 - n°5 - n°6 - n°7 - n°8 - n°9 - n°10 - n°11 - n°12 - n°13 - n°14 - n°15 - n°16 - n°17 - n°18 - n°19 - n°20 - n°21 - n°22 - n°23 - n°24 - n°25 - n°26 - n°27 - n°28 - n°29 - n°30 - n°31 - n°32 - n°33 - n°34 - n°35 - n°36 - n°37 - n°38 - n°39 - n°40 - n°41 - n°42 - n°43 - n°44 - n°45 - n°46 - n°47 - n°48 - n°49 - n°50 - n°51 - n°52 - n°53 - n°54 - n°55 - n°56 - n°57 - n°58 - n°59 - n°60 - n°61 - n°62 - n°63 - n°64 - n°65 - n°66 - n°67 - n°68 - n°69 - n°70 - n°71 - n°72 - n°73 - n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78 -

 
  La rubrique Informations Professionnelles dans les archives :
 • Les dernières éditions du Café :
n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78
 • Les archives complètes


 • Envoyer une info
 • Nous écrire


 • S'abonner à cette rubrique
 • Nous connaître
 • Nous aider
 • Version imprimable