Actualité des TICE (Café N° 42)

Version imprimable Version imprimable

- François Jarraud -

- A la Une : Angleterre : Napster un modèle pour sauver l'école ?    [ Haut ]

"Les TIC donnent la possibilité à des milliers d'écoles et d'enseignants de devenir un petit univers dans lequel al communication peut être aisée et rapide... Ainsi un professeur qui veut contacter un pair qui a plus de connaissance ou maîtrise mieux une pratique professionnelle, peut simplement le demander, il trouvera la bonne personne rapidement. Avec cette infrastructure, les enseignants ont la possibilité d'accéder rapidement aux meilleures ressources et aux meilleures pratiques". Le professeur Heargraves, ancien haut fonctionnaire au ministère de l'éducation, invite le gouvernement à monter un réseau qui, à l'image de Napster ou des réseaux pirates, permette ces échanges de pratiques. Pour The Guardian, qui apporte cette information, le professeur Heargraves n'invente rien : il y a déjà en Angleterre de nombreuses communautés en ligne où les enseignants échangent. Le professeur Heargraves mise sur le développement des échanges de pair à pair pour changer les relations entre institution et enseignants et entre ceux-ci et l'école.
http://education.guardian.co.uk/elearnin g/story/0,10577,1082824,00.html

- Informatique et éducation    [ Haut ]

Un cédérom pour le C2i
Le B2i est bien connu : il permet une formation de base aux TIC des élèves du primaire et du secondaire. Dans l'enseignement supérieur, c'est le C2i qui fait son apparition. Il sera exigible pour la titularisation des professeurs des écoles. Le C2i vise à attester de compétences nécessaires à un étudiant : recherche d'information, présentation, communication à distance, aspects juridiques des TICE etc. Le ministère ouvre un site spécial qui propose les textes réglementaires, des ressources et le cédérom d'expérimentation.
http://c2i.education.fr/index.htm

- Le libre    [ Haut ]

Linux piraté
Qui a osé ? Mystère ! Un intrus a introduit dans le noyau de Linux 2.6 un cheval de Troie. La faille a été découverte. Mais l'incident, relaté par ZDNet, pourrait remettre en question le principe même du développement collaboratif.
http://www.zdnet.fr/actualites/technolog ie/0,39020809,39129006,00.htm

Journées Linux à Grenoble
Les 27 et 28 novembre, l'association GUILDE et le club IN'Tech de l'INRIA organisent les 4èmes journées Linux à Grenoble.Au programme : des conférences, des ateliers, des stands de démonstration.
http://linuxfr.org/2003/10/24/14371.html

Un guide européen pour le libre
Selon ZD Net, la Commission européenne publie un guide incitant les administrateurs publics à passer à des logiciels libres. Principal argument : les solution open source sont deux fois moins chères.
http://www.zdnet.fr/actualites/technolog ie/0,39020809,39127808,00.htm
http://europa.eu.int/ISPO/ida/export/fil es/en/1603.pdf
http://www.adobe.fr/products/acrobat/rea dstep2.html

- Informatique    [ Haut ]

La France lanterne rouge de l'OCDE pour les TIC
"Les investissements dans la recherche et le développement ont augmenté; les investissements logiciels ont fait de même... La diffusion des TIC dans les foyers s'est poursuivie; le commerce électronique a continué à gagner de l'importance". Cette évolution, l'OCDE la décrit pour l'ensemble des pays de l'OCDE dans son "Tableau de bord de la science, de la technologie et de l'industrie 2003". Partout les investissements dans le savoir progressent (7% du PIB américain en 2000, 5% dans l'OCDE), la main d'oeuvre du secteur des TIC augmente rapidement (+4% par an). Sa qualification suit : 28% des salariés de l'OCDE ont un diplôme de l'enseignement supérieur (Etats-Unis 37%, U.E. 24%). Mais la France reste très en retrait dans cette évolution globale. Ainsi elle se classe en 2002 avant-dernière des 18 pays OCDE pour l'investissement dans les TIC, à peine au-dessus du Portugal. Pour le nombre d'abonnés Internet pour 100 habitants, avec 17% elle se situe au 22ème rang sur 30 pays laissant derrière elle seulement l'Espagne, la Grèce, les PECO et le Mexique. Le fossé se creuse pour le nombre de serveurs Internet pour 100.000 habitants : 39 pour les Etats-Unis, 5 pour la France. L'étude de l'OCDE montre également qu'il n'y a pas de lien automatique entre la réduction du coût de l'accès Internet et son développement dans la société. Alors quelle politique mener ?
http://www.oecd.org/document/21/0,2340,f r_2649_33703_17228954_1_1_1_1,00.html

- Internet et éducation    [ Haut ]

Regard pédagogique sur les messages instantanés
Robert Farmer, professeur à l'Université du Mont Saint-Vincent (Canada) ouvre la réflexion sur les usages pédagogiques de la messagerie instantanée (Instant Messaging, IM), un outil largement plébiscité par les jeunes pour qui, une étude britannique l'a confirmé, il est en train de détrôner le chat. Au Canadé établit R. Former, trois jeunes sur quatre l'utilisent. La technologie est également de plus en plus employée par les entreprises pour la communication interne, relève R. Farmer. Pour lui, cet outil est en adéquation avec les nouvelles valeurs culturelles apportées par la première génération qui a grandi avec l'ordinateur et Internet, mises en évidence par J.L. Frand : faire est plus important que le savoir, la démarche expérimentale est meilleure que la logique, le multi-tâche est un mode de vie, le délai est intolérable, la réalité n'est plus réelle. Dans l'éducation, l'IM peut être un bon outil collaboratif. Elle renforce la présence du tuteur dans l'enseignement à distance, permet des discussions de classe, facilite les procédures d'admission. Elle est aussi porteuse de risques : failles de sécurité dans les ordinateurs, contacts non désirés avec des personnes, perte de temps. Pour R. Farmer, "les étudiants se sont emparés de cette technologie, pas les institutions... L'IM aura-t-elle un avenir comme outil de travail collaboratif ou sera-t-elle vecteur d'un nouveau cauchemar ? De nouvelles recherches sont nécessaires".
http://www.unb.ca/naweb/proceedings/2003 /PaperFarmer.html

Environnements numériques : les études de la Caisse des Dépôts
Où en sont nos voisins en matière d'espace numérique ? Comment les financent-ils ? Avec quels contenus ? Quels partenaires ? Au moment où la France met en place son ENT (environnement numérique de travail), la Caisse des Dépôts et consignations publie les études, réalisées avec la FING, l'IDATE, IXmedia et ITEMS International, sur les ENT dans l'éducation dans l'Europe du nord, l'Espagne et l'Amérique du nord. Si les expériences allemandes, belges et néerlandaises semblent peu développées et moins ambitieuses, l'expérience espagnole renvoie plus directement aux préoccupations françaises. En effet, l'Espagne connaît, comme la France, un certain retard pour le développement d'Internet et craint l'ouverture du fossé numérique. Mais en Espagne ce sont les régions qui pilotent les projets. Ainsi l'ENT le plus avancé, le projet EDU, est issu de la volonté politique de la seule Catalogne. Il compte déjà 20 millions de visites par an et offre, à coté des contenus administratifs, des cours, des exercices et des outils d'échange. Il s'appuie sur un réseau de professeurs qui dans chaque école assurent le support des salles informatiques. Des industriels du secteur privé commencent à produire des contenus éducatifs pour le réseau. L'ENT catalan semble avoir réussi le pari que le gouvernement français met dans son projet : au delà des avantages pédagogiques, créer un modèle économique viable pour l'édition multimédia. Il pose aussi les questions du financement local des ENT et de leur intégration dans les pratiques enseignantes.
http://www.dntic.caissedesdepots.fr/dnti c/publications/etudes.asp
http://www.cafepedagogique.net/divers/ho urtin2003

I-Prof voit le jour officiellement
Le Journal officiel du 4 novembre publie l'arrêté créant I-Prof, un outil de suivi de carrière pour chaque enseignant.
http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnT exteDeJorf?numjo=MENP0302170A
http://www.education.gouv.fr/personnel/i prof/accueil.htm

Financement local de l'ENS
Selon Educnet, le département des Bouches-du-Rhône financera à partir de début 2004 des contenus numériques mis en ligne sur l'Espace numérique des savoirs. Le département sera la première collectivité locale à financer le développement de l'ENS, probablement via un GIE. Celui-ci assurera le lien entre la collectivité qui financera, les éditeurs et les enseignants. On sait que les Bouches-du-Rhône équipent les élèves de 4ème d'un ordinateur portable. La mise en place du GIE répond aux attentes du gouvernement qui souhaite créer un marché du multimédia éducatif sur Internet.
http://www.educnet.education.fr/aef/arti cles/html/aef-38309.htm

Etats-Unis : L'école peut réduire la fracture numérique
Le National Center for Education Statistics, un organisme fédéral américain, publie deux études sur l'usage des TIC par les enfants et les adolescents en général et à l'école. La première montre l'impact des TIC sur les jeunes : 90% des 5-17 ans utilisent l'informatique et 59% Internet. La découverte de ces outils se passe de plus en plus jeune : à 5 ans les trois quarts des enfants utilisent l'ordinateur et à 9 ans la moitié se promènent déjà sur le net. La fracture numérique existe bien aux Etats-Unis. Les blancs, les asiatiques, les indiens d'Amérique ont davantage accès à ces technologies que les noirs ou les hispaniques. La fracture oppose également les banlieues, davantage utilisatrices, et les centre villes. Mais l'étude apporte deux éclairages nouveaux. D'une part le genre n'intervient plus dans la fracture numérique : garçons et filles utilisent à égalité les TIC. D'autre part l'école est le premier lieu d'utilisation de l'informatique pour tous les jeunes. Et elle reste de loin le principal point d'accès a Internet pour les enfants pauvres, noirs, hispaniques ou dont les parents ont un bas niveau éducatif. "L'école aide à réduire la fracture numérique".
La seconde étude s'intéresse aux usages d'Internet dans les écoles publiques américaines. Internet a largement pénétré le écoles puisque le rapport du nombre d'élèves au nombre d'ordinateurs reliés à Internet a été divisé par presque trois depuis 1998 : 12 en 1998, 4,8 en 2002. 86% des écoles disposent d'un site Internet qui est mis à jour au moins mensuellement dans 2 établissements sur trois (68%). Presque toutes les écoles filtrent l'accès à Internet. Un tiers limitent Internet à leur intranet et 96% utilisent un logiciel de filtrage.
http://nces.ed.gov/pubsearch/pubsinfo.as p?pubid=2004014
http://nces.ed.gov/pubsearch/pubsinfo.as p?pubid=2004011

Rechercher sur Internet avec R2i
Comment apprendre à rechercher sur Internet ? La recherche sur Internet ne va âs de soi et génère bien des difficultés pour les élèves. La question intéresse particulièrement les documentalistes, les enseignants et les élèves lancés dans les IDD, les TPE, les PPCP ou le B2i. Sylvain Genevois, professeur et formateur TICE, propose un nouveau logiciel : R2i. Fruit d'une longue recherche, R2i est un navigateur éducatif qui décompose les étapes de la recherche documentaire. Le logiciel comprend une interface de navigation permettant de consulter plusieurs sites, deux éditeurs pour traiter l'information, un historique, un outil de prise de notes, l'indexation de 10.000 sites webs pour 27 disciplines, et un ensemble d'activités pédagogiques sur la recherche documentaire (fiches méthodes et fiches d'activité).
http://sgenevois.free.fr/r2i.htm

Le SMSI pour les profs
Ils avaient mis en ligne des ressources pédagogiques pour le G8 en juin. Ils récidivent avec le Sommet mondial sur la société de l'information qui se tiendra en décembre à Genève. Marie Thorndhal et Bernard Gasser publient un dossier documentaire destiné aux adolescents pour les sensibiliser à la fracture numérique nord-sud, les aider à aiguiser leur sens critique face aux TIC et leur proposer des actions éthiques.
http://www.globaleducation.ch/francais/p ages/SMSI/index.html

- Internet et pouvoirs publics    [ Haut ]

Raffarin met Internet en promotion
"La France veut vivre la société de l'information... Il faut prendre les devants en organisant une vraie mobilisation nationale (pour Internet)... et faire des Français des citoyens numériques comme les autres". C'est par ces énergiques paroles que J.-P. Raffarin annonçait le 30 octobre un effort national pour Internet. Mais le plan gouvernemental est plus modeste. Il reprend les décisions du Comité interministériel de juillet 2003. Ne s'y ajoutent que deux annonces. D'une part l'engagement de certains industriels de fournir des PC à 900 euros pour un modèle de bureau et 1200 euros pour un portable; des prix déjà courants chez les distributeurs qui résultent de la montée en puissance de la production chinoise et de la faiblesse du dollar. D'autre part une vaste campagne publicitaire, appuyée sur un slogan et un logo : "Internet déclaré d'utilité tout public" qui sera apposé sur les machines des industriels. Ailleurs d'autres moyens avaient été mobilisés pour faciliter l'entrée dans la société de l'information. Par exemple, en 2000, le Québec a pris en charge 75% des dépenses d'équipement et de branchement Internet des ménages à faible revenu pour accélérer l'entrée dans la société de l'information.
http://www.premier-ministre.gouv.fr/fr/p .cfm?ref=41066
http://www.revenu.gouv.qc.ca/fr/minister e/actualite/nf2000/in-136_51/brancher.asp

Le projet de loi sur le droit d'auteur intéresse les fonctionnaires
Jean-Jacques Aillagon a exposé au conseil des ministres du 12 novembre son projet de loi sur le droit d'auteur "dans la société de l'information". Le projet de loi reconnaît l'existence de la copie privée mais instaure des sanctions pénales pour les copies pirates. Une exception au droit d'auteur est prévue en faveur des handicapés par exemple pour la traduction en braille des oeuvres qui pourra se faire sans rémunération des auteurs. Le projet s'intéresse également aux oeuvres des agents de l'Etat : "le projet de loi reconnaît expressément aux agents publics la qualité d'auteur pour les œuvres protégeables qu'ils créent dans le cadre de leurs fonctions, en les alignant ainsi sur le régime applicable aux salariés privés. Le droit ainsi reconnu est cependant encadré dans son exercice afin de prévenir tout risque de conflit avec l'administration faisant obstacle à l'accomplissement de la mission de service public. Le projet de loi prévoit donc une cession légale à l'administration des droits d'exploitation des agents sur leur œuvre pour les besoins du service public. En revanche, l'administration ne bénéficie que d'un simple droit de préférence en cas d'exploitation commerciale de l'œuvre créée". . Enfin le projet organise le dépôt légal des pages Internet auprès de la Bibliothèque nationale de France et de l'Institut national de l'audiovisuel. Le projet sera mis aux voix au printemps.
http://www.culture.gouv.fr/culture/actua lites/communiq/aillagon/droitdauteur12110 3.htm

- Internet et société    [ Haut ]

90% de l'information mondiale est numérique
"Nous naviguons dans un océan d'information... Mais comment la gérer ? Notre capacité à capturer cette information dépasse notre aptitude à l'utiliser". Selon SiliconValley.com, deux professeurs de Berkeley ont entrepris l'impossible : mesurer l'ensemble de l'information émise dans le monde en 2002. Pour cela il leur a fallu créer une nouvelle unité de mesure : l'hexabyte, c'est à dire un million de million de megabytes. L'ensemble de l'information mondiale représente 5 hexabytes, soit 800 megabytes par être humain... et le double de la production de 1999 ! 90% de cette information est stockée sous forme numérique et 7% sur film. Les Etats-Unis sont le premier émetteur avec 40% de la production mondiale.
http://www.siliconvalley.com/mld/silicon valley/7130206.htm

Du 17 au 23 novembre, les Netd@ys
La grande opération européenne de promotion d'Internet revient cette année du 17 au 23 novembre. Deux thèmes ont été retenus pour 2003 : le dialogue interculturel et l'image. Les établissements scolaires sont invités à participer aux Netd@ys en présentant des projets ayant recours aux TICE et traitant de ces thèmes.
http://www.netdaysfrance.org/

Un projet de Déclaration au SMSI
Le président du comité de préparation du SMSI propose un projet de Déclaration sur l'édification de la société de l'information. Elle pose le principe d'un accès gratuit au savoir et à l'information et d'un renforcement des capacités de chacun. Cela passe par une généralisation des TIC dans l'enseignement qui est demandée dans l'article 27.
http://www.itu.int/wsis/docs/pc3/preside nt-non-paper/president_non_paper-fr.pdf
http://www.adobe.fr/products/acrobat/rea dstep2.html

- Internet    [ Haut ]

Le WiFi se met en train
A partir de la mi-novembre, la SNCF offrira gratuitement l'accès à Internet par WiFi aux voyageurs du TGV Paris - Bordeaux - Pau. Les clients ne disposant pas d'un portable équipé WiFi pourront en louer un. Dès maintenant quinze rames TGV sont équipées. Elles utilisent les réseaux GSM des opérateurs nationaux.
http://www.francemobiles.com/telmob/news /actu/unefm/pa998659.shtml

- Virus et failles    [ Haut ]

Trois nouvelles failles dans Internet Explorer
Secuser signale trois nouvelles failles dans Internet Explorer 5.01, 5.5 et 6.0 permettant d'exécuter le code de son choix via un courriel ou un site web. Un correctif est disponible.
http://www.secuser.com/communiques/2003/ 031112_patchie.htm

Encore des failles...
Secuser signale de nouvelles failles dans les outils Windows. D'abord dans Word, Excel et Works Suite. La vulnérabilité permet l'exécution d'un code à travers un document. C'est aussi Windows 2000 et XP qui peut permettre le même phénomène. Des correctifs sont disponibles.
http://www.secuser.com/communiques/2003/ 031112_wordex.htm
http://www.secuser.com/communiques/2003/ 031112_vulnwin.htm

Le virus Mimail.E
Signalé par Secuser, Mimail.E se présente sous la forme d'un message dont le titre est "don't be late!" accompagné d'un fichier attaché "READNOW.ZIP". L'exécution du fichier génère la reproduction du virus et un bombardement vers certains sites.
http://www.secuser.com/alertes/2003/mima ile.htm

Deux nouveaux virus
Mimail.C et Sober.A connaissent une rapide diffusion. Le premier essaie de vous attraper en vous proposant un fichier dans un message dont le sujet est "Re(2): our private photos". Sous Windows 95, 98, Me, NT, 2000, XP et 2003, si vous cliquez sur le fichier, le virus s'installe, se reproduit et informe son concepteur des séquences de touches entrées sur votre clavier : mots de passe par exemple. Sous les mêmes systèmes d'exploitation, Sober se présente sous la forme d'un message au sujet aléatoire accompagnée d'une pièce jointe au nom également aléatoire. Quand le fichier est exécuté, il affiche un message d'erreur avec la mention "File not complete !"et s'expédie à vos correspondants. Aujourd'hui encore n'ouvrez que les fichiers attachés que vous attendez et mettez à jour votre anti-virus.
http://www.secuser.com/alertes/2003/sobe r.htm
http://www.secuser.com/alertes/2003/mima ilc.htm

Trois failles dans Mac OS X
Selon ZD Net, le système d'exploitation du Mac, l'OS X versions 10.2.8 et précédentes, comporte trois failles qui permettent d'accéder au noyau du système et d'en retirer des informations d'identification.
http://www.zdnet.fr/actualites/technolog ie/0,39020809,39128633,00.htm

[ Haut ]

Archives de la rubrique Actualité des TICE :

Café  n°1 - n°2 - n°3 - n°4 - n°5 - n°6 - n°7 - n°8 - n°9 - n°10 - n°11 - n°12 - n°13 - n°14 - n°15 - n°16 - n°17 - n°18 - n°19 - n°20 - n°21 - n°22 - n°23 - n°24 - n°25 - n°26 - n°27 - n°28 - n°29 - n°30 - n°31 - n°32 - n°33 - n°34 - n°35 - n°36 - n°37 - n°38 - n°39 - n°40 - n°41 - n°42 - n°43 - n°44 - n°45 - n°46 - n°47 - n°48 - n°49 - n°50 - n°51 - n°52 - n°53 - n°54 - n°55 - n°56 - n°57 - n°58 - n°59 - n°60 - n°61 - n°62 - n°63 - n°64 - n°65 - n°66 - n°67 - n°68 - n°69 - n°70 - n°71 - n°72 - n°73 - n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78 -

 
  La rubrique Actualité des TICE dans les archives :
 • Les dernières éditions du Café :
n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78
 • Les archives complètes


 • Envoyer une info
 • Nous écrire


 • S'abonner à cette rubrique
 • Nous connaître
 • Nous aider
 • Version imprimable