Actualité des TICE (Café N° 44)

Version imprimable Version imprimable

Édition du 19-12-2003

- François Jarraud -

- A la Une : Quel avenir pour les sites académiques et associatifs ?    [ Haut ]

Deux tribunes des Dossiers de l'ingénierie éducative analysent la place, l'avenir et les rapports ambigus des sites académiques et des sites associatifs d'enseignants. Gérard Puimatto, directeur adjoint du CRDP d'Aix-Marseille, au regard des pratiques de validation utilisées sur ces sites, pose la question de l'avenir des sites académiques : " Le rôle des serveurs académiques pour les échanges professionnels, notamment dans le cadre des sites disciplinaires, nécessite des choix stratégiques clairs. L'objectif est soit de favoriser une appropriation des outils par les enseignants eux-mêmes - et il convient alors de laisser une large place à l'initiative de chaque professionnel qui souhaite contribuer sans l'entraver de contraintes superflues -, soit de disposer d'un outil permettant de relayer la prescription institutionnelle - et la validation retrouve toute sa légitimité... L'absence de choix clair dans ce domaine conduit à préférer d'autres lieux virtuels de mise en commun : associations de spécialistes, sites associatifs, voire ressources réparties dans des architectures de type pair à pair... Les serveurs académiques sont sans doute à la croisée des chemins : faute de devenir l'instrument de fédération professionnel d'une communauté, ils laisseront la place à d'autres solutions". Pour Caroline d'Atabekian, webmestre de Weblettres et rédactrice du Café, "en dépit de leur succès, les sites associatifs ne reposent pas sur un socle solide. En effet, s'ils ont derrière eux l'histoire des communautés virtuelles d'enseignants, leur essor tient bien souvent au dynamisme de quelques-uns qui, poussés par la nécessité commune, mettent leur temps et leur énergie au service de tous. Si certaines associations sont subventionnées, d'autres continuent de fonctionner sans le moindre financement, et, victimes de leur succès qui demande toujours plus de temps et impose des moyens techniques toujours plus importants, risquent à tout moment de perdre pied... Sans soutien de l'institution, ces associations, qui trouvent parfois quelques partenariats pour survivre, disparaîtront".
http://www.cndp.fr/tice/DossiersIE/

- TICE    [ Haut ]

Les profs utilisent massivement les TIC en classe affirme une enquête ministérielle
Une enquête réalisée par le ministère auprès d'enseignants du primaire et du secondaire le confirme : les enseignants utilisent massivement les TIC. Ainsi 87% des maîtres du primaire, 90% des profs du secondaire utiliseraient les TIC pour leur profession en dehors de la classe. Surtout, l'enquête établit que 87% des instits et 61% des profs du secondaire utilisent les TIC dans leurs cours. Un chiffre très élevé par rapport aux estimations précédentes qui estimaient à 20% la proportion d'enseignants utilisateurs en classe. Mieux encore, 83% des enseignants du primaire et 45% de ceux du secondaire font manipuler les élèves. Dans le primaire la fréquence d'utilisation est particulièrement forte : la moitié des instits s'en servent en classe au moins une fois par semaine. Dans le secondaire, les jeunes enseignants seraient plus actifs en ce domaine que leurs aînés. Parmi les freins évoqués par les collègues pour la pénétration des TIC ne classe, le manque de formation est évoqué par deux collègues sur trois. Dans le secondaire, ce sont les problèmes pédagogiques qui font obstacle : les professeurs mentionnent l'incompatibilité des horaires et la difficulté de gestion des classes. C'est le cadre scolaire qui ralentit l'inévitable pénétration des TICE.
ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/d pd/noteeval/ne0304.pdf
http://www.adobe.fr/products/acrobat/rea dstep2.html

Canada : Scepticisme des enseignants envers les TICE
L'offensive vient de la principale organisation professionnelle des enseignants canadiens : la FCE. Un sondage national, réalisé par la FCE, met en évidence des analyses divergentes sur l'efficacité et les usage des TICE. Ainsi 41% des enseignants affirment que les ordinateurs aident les élèves à acquérir des compétences pour raisonner, 54% sont contre cette affirmation. Si 35% des enseignants pensent que l'informatique fait gagner du temps sur les apprentissages, 60% ne sont pas d'accord. Certaines questions sont surprenantes. 55% des enseignants estiment que l'on met trop l'accent sur les ordinateurs au détriment d'autres facteurs, comme s'il fallait opposer et non associer les supports. 63% sont opposés à l'idée que les TIC représentent l'avenir de l'éducation. Pourtant le même sondage montre que les deux tiers des enseignants utilisent Internet et des cédéroms en classe.
http://www.ctf-fce.ca/fr/side/ICT.htm

17 nouveaux logiciels "ripés"
Le RIP c'est la marque de reconnaissance "d'intérêt pédagogique" accordée par le ministère à certains logiciels ou cédéroms. Le 10 décembre 17 nouveaux produits ont obtenu cette marque. Il s'agit de 4 cédéroms de langues, 3 d'EPS, ainsi que des logiciels de lettres, physique-chimie, documentation et primaire.
http://www.educnet.education.fr/res/derc om.htm

ARI versus R2I
Arnaud Mongella étudie les différences dans les usages en classe d'ARI et de R2i, deux logiciels d'aide à la recherche sur Internet.
http://www.ac-nantes.fr/peda/disc/histge o/outice/ari-r2i/r2i.htm

- Internet et éducation    [ Haut ]

Les 9èmes Rencontres de l'ORME
L'Observatoire des Ressources Multimédias en Education organise les 18 et 19 février ses 9èmes Rencontres. Cette année, l'ORME réfléchira aux défis des nouveaux espaces numériques d'éducation.
http://www.orme-multimedia.org

Un logiciel britannique pour le travail collaboratif
Selon le B.E. Royaume-Uni du 7 décembre, des chercheurs de l'University College de Londres mettent la touche finale à un nouveau logiciel de travail collaboratif à distance. Le logiciel propose des lieux de travail virtuel et permet de suivre le travail des autres membres de la communauté. Ce système pourra être utilisé avec Lotus Notes ou Microsoft Exchange.
http://www.bulletins-electroniques.com/r oyaumeuni

Le cartable numérique de Besançon
Le projet Besançon Clic vise à réduire la fracture numérique en offrant à tout enfant scolarisé en primaire un ordinateur multimédia doté des mêmes logiciels qu'à l'école et d'un accès à Internet. Les ordinateurs sont des machines d'occasion mises à niveau et recyclées. Le projet associe les familles : les parents peuvent suivre des cours de formation. Les enseignants recoivent eux aussi une machine. Un millier de familles ont retiré leur ordinateur et 500 se sont inscrites en formation. Autant de familles ont souscrit un forfait gratuit à Internet. Très original, Besançon Clic devrait permettre une véritable "alphabétisation informatique" de la population et déboucher sur de nouveaux liens entre parents et école. A suivre...
http://www.besancon.com/cartable/francai s/
http://www.cyberecoles.org/demain_educat ion/tous/027_dumont.html

Espagne : a2m1 M l'1spektor !
Comment garder le contact avec les enseignants ? En leur envoyant des SMS. C'est ce qu'entreprend le Conseil d'éducation de la Galice. Testée aujourd'hui sur une partie des enseignants, cette expérience devrait prendre en charge toutes les relations entre l'administration et les professeurs, affirme le BE Espagne du 9 décembre. Cette innovation fait partie d'un dispositif global en faveur des TIC.
http://www.bulletins-electroniques.com/e spagne

- Internet et pouvoir public    [ Haut ]

Le gouvernement renforce son dispositif internet
Le Journal Officiel du 9 décembre annonce deux créations gouvernementales. Chargé " de conseiller le gouvernement sur toutes les questions qui concernent les communications électroniques... et les correspondances privées en ligne", un Conseil consultatif de l'internet est installé auprès du ministre chargé des nouvelles technologies. Il sera assisté de commissions spécialisées. Ce "conseil des sages", associant utilisateurs éclairés, administrations et acteurs économiques, éclairera le gouvernement. Le même J.O. annonce la création officielle d'une "délégation aux usages de l'internet", déjà opérationnelle depuis cet été. "La délégation est chargée de proposer les mesures propres à généraliser l'accès à l'internet ainsi que la formation des familles, des enfants et du grand public aux usages des nouvelles technologies. Elle contribue directement à cette mission en assurant une diffusion de l'information et des bonnes pratiques et un suivi de la politique des espaces publics numériques". A cette fin elle anime un site répondant aux besoins d'information du public.
http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnT exteDeJorf?numjo=MENT0302215D
http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnT exteDeJorf?numjo=MENA0302496D
http://delegation.internet.gouv.fr/

Le site de la Délégation Internet
Parce qu'il est urgent de banaliser Internet auprès du grand public, le gouvernement veut rendre plus visible son action en faveur de la diffusion d'Internet. Le site de la Délégation Internet permet de suivre l'action gouvernementale dans la lutte contre la fracture numérique, l'éducation du public à la sécurité sur Internet et la formation au réseau dans les lieux publics.
http://delegation.internet.gouv.fr/

La protection des mineurs sur le net
La délégation aux usages de l'internet fait le point sur la politique gouvernementale en matière de protection des mineurs sur internet. Son site rappelle les dispositifs mis en place et les principes de l'action de l'Etat. Pour la délégation, la civilité sur le réseau doit être l'affaire de tous.
http://www.delegation.internet.gouv.fr/c ivilite/index.htm

Le haut-débit par satellite pour la Bretagne
Parce que l'ADSL ne peut être présent partout, les zones rurales risquent d'être victimes d'une nouvelle fracture numérique, celle du haut-débit. Le réseau Mégalis Bretagne, soutenu par la région et les départements bretons, propose aux établissements "d'intérêt général", comme les établissements scolaires, d'accéder au haut débit par satellite. Une centaine de stations satellite couvriront le territoire régional et relaieront, couplés à des réseaux Wi-Fi , le haut-débit jusqu'aux utilisateurs. L'offre propose la location d'une station satellite pour environ 160 euros mensuels et l'accès Internet pour environ 60 euros.
http://www.region-bretagne.fr/CRB/Groups /toute_lactualite/le_haut-debit_par_sa_10 715769367108

- Internet et société    [ Haut ]

Le SMSI, un échec ?
" Litanies de discours, auditoires clairsemés, propos insipides, chefs d'Etat décommandés : le sommet mondial de la société de l'information, qui a coûté 10 millions d'euros au contribuable suisse, aura fait beaucoup de bruit pour des résultats modestes". "Bla-bla", "mascarade", c'est ainsi que Le Monde du 12 décembre baptise ce qui aurait du être une date tournant dans l'organisation de la toile mondiale. En effet les décisions sont reportées au sommet de Tunis en 2005.
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@ 2-3220,36-345794,0.html

Canada : Les FAI taxés par les auteurs-compositeurs ?
Selon ZDNet, la société canadienne des compositeurs et auteurs (Socan) a porté plainte contre les fournisseurs d'accès Internet. Frappée par la perte de revenus liée aux piratages sur le réseau, elle demande aux FAI une taxe de 25 cents par abonnés et un pourcentage de leurs recettes publicitaires.
http://www.zdnet.fr/actualites/internet/ 0,39020774,39132386,00.htm

Société de l'information : une idéologie technique ?
" On voulait faire un marché mondial, on découvre l'obligation d'organiser la cohabitation culturelle. On voulait vaincre les distances physiques, on découvre l'immensité des distances culturelles et l'obligation de les respecter pour éviter qu'elles deviennent un boomerang contre la mondialisation". A quelques heures de l'ouverture du Sommet mondial sur la société de l'information, Dominique Wolton critique la notion même de "société de l'information" dans une tribune de Libération. "En réalité, le concept de "société de l'information" a été un moment l'utopie de ceux qui rêvaient de changer le monde, à partir des ordinateurs, comme d'autres auparavant avaient voulu le changer, avec la radio et la télévision. Pourquoi pas. Toutefois, il est ensuite devenu l'idéologie des industriels, des informaticiens et des technocrates. Ce n'est pas un concept politique, mais une idéologie technique". Le sociologue appelle à réglementer Internet, à en protéger l'école et réclame " un statut particulier pour les industries de l'information, de la culture et de la communication".
http://www.liberation.fr/page.php?Articl e=162873

Baisse des tarifs ADSL en janvier
Nicole Fontaine, ministre de l'industrie, a homologué le 11 décembre la proposition tarifaire des tarifs de gros de l'ADSL faite par France Telecom. Cette baisse, destinée aux fournisseurs d'accès Internet, interviendra dès le 1er janvier 2004. Elle devrait être répercutée sur les consommateurs.
http://www.industrie.gouv.fr

- Internet    [ Haut ]

135 millions d'internautes en Europe
La Commission européenne publie un premier recueil statistique sur la société de l'information en Europe. Elle établit la forte croissance d'Internet en France en 2002 : +20%, au 4ème rang européen. La France compte 35 ordinateurs pour 100 habitants, un chiffre légèrement supérieur à la moyenne européenne mais inférieur aux taux des pays les plus développés d'Europe : 58% au Danemark, 43% en Allemagne par exemple.
http://europa.eu.int/comm/eurostat/Publi c/datashop/print-product/FR?catalogue=Eur ostat&product=KS-NP-03-038-__-N-FR
http://www.adobe.fr/products/acrobat/rea dstep2.html

Chine : 9 millions d'abonnés au haut-débit
Le B.E. Chine l'annonce : plus de 9 millions de Chinois sont déjà abonnés à Internet en haut débit. Ce nombre a triplé dans l'année. 60 millions de Chinois surfent en bas débit, ce qui met la Chine au second rang mondial du nombre d'abonnés. Mais la Chine a également une triste record : celui des cyber-dissidents emprisonnés. En novembre, 5 nouveaux dissidents ont été condamnés à des peines allant jusqu'à 4 ans de prison simplement pour s'être exprimé sur leur site Internet.
http://www.bulletins-electroniques.com/c hine
http://www.rsf.fr/article.php3?id_articl e=8452

- Informatique    [ Haut ]

Le micro-ordinateur est français et a 30 ans
Mo5, Micral, CII-HB. Qui connaît encore ces sigles ? C'est en région parisienne qu'est né le premier micro-ordinateur en 1973 : le Micral N, conçu et développé par François Gernelle pour l'entreprise R.E.E. d'André Truong. Le 10 décembre l'association AHTI a réuni un colloque sous la présidence de Pierre-E. Mounier-Kuhn. Des interventions retraceront 30 ans d'informatique française dans les entreprises et l'enseignement.
http://mapage.noos.fr/ahti/

- Le libre    [ Haut ]

Alerte sur Linux
Selon ZDNet, une nouvelle alerte de sécurité pèserait sur Linux. Certains noyaux Linux, les versions 2.4.22 et inférieures ainsi que la 2.6, possèdent une faille qui peut permettre une prise de contrôle de la machine. De nouvelles versions sont disponibles.
http://www.zdnet.fr/actualites/technolog ie/0,39020809,39132327,00.htm

Dr Genius : la géométrie dynamique sous Linux
Dr Genius est un logiciel de géométrie dynamique (Genius est l'acronyme de Geometric Exploration and Numeric Intuitive User System) : ce n'est pas le seul, certes, mais celui-là a cette spécificité que d'avoir été développé sous Linux, le monde du libre. Si vous avez une implémentation Linux disponible n'hésitez pas à l'essayer. Sinon, jetez un œil aux impressionnantes copies d'écran fournies. Ce logiciel gratuit est développé par l'Ofset (Organization for Free Software in Education and Teaching), ce qui ne peut que le rendre sympathique... Ses auteurs sont Hilaire Fernandes, ainsi que Laurent Gauthier (interface MDI, redéfinition dans l'interface GUI) et Frédéric Toussaint (art graphique). Peut-être, petit à petit, pourrons-nous enfin abandonner nos OS habituels pour promouvoir les logiciels libres quand de telles applications pédagogiques auront été développées en nombre suffisant.
http://www.ofset.org/drgeo/index-fr.html

- Logiciels    [ Haut ]

Microsoft retire 23 logiciels de la vente
Windows 98, Internet Explorer 5.5, Outlook 2000, et 20 autres logiciels Microsoft seront retirés de la vente avant le 1er janvier. D'après ZD Net, cette décision résulte d'un accord avec Sun Microsystems.
http://www.zdnet.fr/actualites/technolog ie/0,39020809,39133385,00.htm

Hot Potatoes 6 Windows
La version 6 pour Windows du célèbre exerciseur Hot Potatoes vient de sortir. Parmi les améliorations : support de l'unicode, compatibilité XHTML 1.1, temps limité pour les exercices, pondération des questions dans Jquiz, 4 types de questions dans Jquiz (QCM, Question à sélection multiple, réponse courte et hybride), insertion multimédia simplifiée, séparation des différentes parties des fichiers sources pour simplifier les modifications.
http://www.sequane.com/hp/home.php

[ Haut ]

Archives de la rubrique Actualité des TICE :

Café  n°1 - n°2 - n°3 - n°4 - n°5 - n°6 - n°7 - n°8 - n°9 - n°10 - n°11 - n°12 - n°13 - n°14 - n°15 - n°16 - n°17 - n°18 - n°19 - n°20 - n°21 - n°22 - n°23 - n°24 - n°25 - n°26 - n°27 - n°28 - n°29 - n°30 - n°31 - n°32 - n°33 - n°34 - n°35 - n°36 - n°37 - n°38 - n°39 - n°40 - n°41 - n°42 - n°43 - n°44 - n°45 - n°46 - n°47 - n°48 - n°49 - n°50 - n°51 - n°52 - n°53 - n°54 - n°55 - n°56 - n°57 - n°58 - n°59 - n°60 - n°61 - n°62 - n°63 - n°64 - n°65 - n°66 - n°67 - n°68 - n°69 - n°70 - n°71 - n°72 - n°73 - n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78 -

 
  La rubrique Actualité des TICE dans les archives :
 • Les dernières éditions du Café :
n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78
 • Les archives complètes


 • Envoyer une info
 • Nous écrire


 • S'abonner à cette rubrique
 • Nous connaître
 • Nous aider
 • Version imprimable