Actualité des TICE (Café N° 61)

Version imprimable Version imprimable

- A la Une : 55% de Oui à… l'informatique

- T.I.C.E.

- Internet et pouvoirs publics

- Internet et société

- Internet

- Le Libre

- Sécurité et virus

- Les blogs et les lycéens

Édition du 07-04-2005

- François Jarraud -

- A la Une : 55% de Oui à… l'informatique    [ Haut ]

Selon une enquête publiée par l'Insee, 55% des français ont eu accès en 2004 à un ordinateur à la maison, soit trois fois plus qu'en 1996. 37% des français disposent d'une connexion Internet, soit 31% des ménages. L'étude dessine précisément la fracture numérique. C'est d'abord la catégorie socio - professionnelle qui est déterminante : si 81% des cadres sont équipés d'un ordinateur et 67% d'un accès Internet, ce n'est le cas que de 44% des ouvriers (23% pour Internet). L'âge est aussi un facteur clé : 44% des quadras ont accès à Internet contre 32% des 15-30 ans et 17% des sexagénaires. Les couples avec enfants sont plus équipés que les personnes seules. Les enfants sont donc moteurs dans l'équipement des foyers alors que l'accès des jeunes dépend fortement de leur milieu social.
http://www.insee.fr/fr/ffc/docs_ffc/IP10 11.pdf

- T.I.C.E.    [ Haut ]

Mémoire des usages
"Comment l'évolution des TICE est-elle analysée par ceux qui l'ont vécue ? En quoi le devenir des usages pédagogiques dépend-il des outils, des dispositifs de communication, des grandes fictions à l'œuvre ?.. Quel impact sur les pratiques non-Tice et sur les compétences des élèves ?" C'est un numéro bilan particulièrement riche que nous proposent les Dossiers de l'ingénierie éducative de mars 2005. Il s'ouvre sur un article d'Anne-Marie Bardi et Jean-Michel Bérard (IG) qui retracent 35 ans d'informatique à l'école. A-t-elle rempli toutes ses promesses ? "L'essence même des questions que les enseignants ont à résoudre depuis la naissance de l'Homme n'aura pas, elle, changé.. : comment construire mon enseignement pour que les élèves acquièrent au mieux l'ensemble des compétences.. qui leur permettront de devenir des citoyens actifs et responsables ?... Il n'est pas certain que l'ordinateur puisse aider le nouvel enseignant dans cette réflexion".

Alors inutile, l'ordinateur ? Serge Pouts-Lajus semble répondre à cette interrogation. Rappelant que "la valeur réelle des TIC dans l'éducation n'a jamais cessé d'être mise en doute", il passe en revue les différents arguments avancés en faveur des TICE et souligne leurs limites. Pourtant l'ordinateur a bien sa place à l'école : "D'emblée la présence de l'ordinateur a été fondée sur un impératif culturel. La place des ordinateurs dans la culture est telle que l'éducation… ne peut plus se faire sans l'apprentissage et l'usage de ces machines. En vingt ans la démonstration a été faite qu'elles étaient nécessaires à l'éducation".

Pour Gérard Puimatto, le multimédia éducatif a aussi sa place à l'Ecole parce qu'il est "une composante qui s'inscrit dans les 4 dimensions pédagogique, technique, sociale et économique et tisse des liens entre elles". Il s'inscrit dans le faisceau de relations complexes entre les acteurs de l'école. Une vision nuancée par Jacques Richard qui montre les résistances du système éducatif aux TICE parce que porteuses de rénovation. "La véritable osmose entre pratiques pédagogiques et TIC s'est faite à l'occasion de la mise en place des TPE. A voir les protestations des enseignants, des syndicats…, de certains inspecteurs contre leur suppression en classes terminales, il y a des raisons d'être optimiste… Les derniers adversaires de l'intégration des technologies de l'information et de la communication finiront par comprendre le sens de la rénovation pédagogique qu'elles induisent".

On nous pardonnera d'arrêter là le compte-rendu de ce riche numéro qui mêle analyses et retour sur expériences et retrace vingt ans de TICE.
Dossiers de l'ingénierie éducative, n°50, mars 2005.
http://www.cndp.fr/DossiersIE/accueil.as p?menu=sdl
http://www.cndp.fr/tice/dossiersie/tribu ne200503.htm

Nouvelle génération, nouveaux usages ?
"Les nouvelles générations d'enseignants savent utiliser un ordinateur et sauront ce qu'ils vont en faire dans les classes. Il n'est pas certain qu'ils utiliseront les technologies exactement comme l'imaginent aujourd'hui les éditeurs ou l'institution". Educnet publie les extraits d'un entretien avec Gilles Braun, responsable du bureau de la production et de la diffusion du multimédia éducatif à la direction de la technologie du ministère de l'Éducation nationale. Il expose une nouvelle direction ministérielle qui consiste à "demander aux enseignants quels sont leurs besoins, leurs attentes… Les remontées ne sont pas exactement identiques à ce qui existe actuellement".
http://www.educnet.education.fr/aef/arti cles/html/aef-51376.htm

L'ENT primaire ignore les communes selon l'Andev
"Il est regrettable de chercher à piloter le premier degré en l'enfermant dans des logiques ne prenant pas en compte sa spécificité d'école communale". L'association nationale des directeurs de l'éducation des villes (Andev) dénonce le manque de consultation des communes dans la mise en place de l'espace numérique de travail du primaire. Actuellement en test dans 118 écoles et 18 communes, cet ENT doit permettre une meilleure gestion des écoles et un meilleur suivi des élèves et de leur orientation. L'Andev regrette que la base élèves ignore "la problématique des périmètres scolaires" et que "l'interface avec les produits existants reste entièrement à la charge des communes"".
http://www.andev.com.fr/depart.html
http://eduscol.education.fr/D0202/

Le ministère signe avec Optenet
Le ministère signe un accord pour installer les solutions de filtrage Internet d'Optenet. Aux termes d'un accord rendu public le 31 mars, l'éducation nationale et la société espagnole Optenet se sont mis d'accord pour proposer aux établissements (académies, écoles, établissements d'enseignement, espaces publics numériques, médiathèques) les logiciels Optenet à un prix spécial. La version multiposte proxy sera proposée pour 274 euros par école, 350 euros pour un collège ou un lycée. Optenet obtient le droit d'utiliser la "liste noire" développée et entretenue par l'université de Toulouse I.
Cet accord devrait relancer le débat sur la sécurité sur Internet. Si les logiciels de filtrage sont nécessaires ils ont aussi des retombées pédagogiques inattendues, interdisant assez fréquemment des recherches légitimes. Surtout ils n'apprennent pas aux élèves à se protéger des dangers d'Internet. La récente affaire des blogs lycéens a encore une fois montré qu'une politique de sécurité sur Internet ne peut se satisfaire d'un simple filtrage de pages. C'est une véritable éducation à Internet et ses dangers qu'il faut mettre en place. Une exigence que la diffusion des filtres pourrait faire oublier.
http://www.educnet.education.fr/plan/fic hes/optenet.htm

L'Angleterre lance son ENT
"Impliquer les parents dans l'éducation de leurs enfants est un bon moyen pour que ceux-ci aient envie d'apprendre". Derek Twigg, le ministre britannique des écoles a annoncé le 15 mars le lancement d'un programme d'espace numérique de travail. Il s'articule autour de 6 priorités qui devront être mises en place en 10 ans : apporter des informations sur la scolarité de leur enfant aux familles, mettre à disposition des élèves et des enseignants des ressources pédagogiques, agir ainsi pour transformer les pratiques pédagogiques, mettre en place une infrastructure commune. Même si le programme estime que "la pédagogie traditionnelle et le e-learning se complémentent", cet ENT vise à la transformation des pratiques pédagogiques. "Intégrer les TICE aura un impact bénéfique pour tous. Les parents seront mieux informés de ce que leurs enfants font à l'école grâce aux sites d'établissement. Les enseignants pourront se former grâce aux TICE. Les jeunes auront accès à des cours taillés pour leurs besoins personnels et apprendront plus facilement". Le système assurera également davantage de transparence sur le fonctionnement quotidien des établissements.
http://news.bbc.co.uk/1/hi/education/435 1265.stm
http://www.dfes.gov.uk/publications/e-st rategy/

Etats-Unis : Internet pour briser les murs de la classe
Pour 2 enseignants américains sur 3, Internet est un outil d'enseignement essentiel. Selon une étude publiée par le National Center for Education Statistics (NCES), 61% des enseignants américains estiment "essentiel" d'avoir un accès Internet dans leur salle de classe. Un pourcentage important, qui précède l'accès téléphonique (56%). La moitié des enseignants estiment nécessaire d'avoir au moins un ordinateur pour 4 élèves dans la classe, à égalité avec l'accès à des encyclopédies et cédéroms. Sont cités ensuite les logiciels de présentation. Internet est attendu d'abord pour pouvoir communiquer.
http://nces.ed.gov/pubsearch/pubsinfo.as p?pubid=2005083

- Internet et pouvoirs publics    [ Haut ]

La Culture lance un appel à la numérisation des fonds culturels
" La numérisation est un moyen d’accès privilégié au patrimoine par les chercheurs et les professionnels. Elle favorise, en outre, la diffusion de la culture auprès d'un grand nombre de nos concitoyens et constitue un outil au service de la diversité culturelle. Une politique publique ambitieuse de numérisation permet à notre pays de rester maître de ses ressources et d’en garantir l’accès aux divers utilisateurs. Elle permet de développer notre compétitivité en développant de nouveaux services pour les citoyens et des produits dérivés réalisés en partenariat avec des éditeurs, ou avec les portails de tourisme culturel". C'est aussi pour faire suite à l'offensive lancée par Google, que le ministère de la culture et de la communication lance un appel à projets auprès des acteurs culturels publics et privés à but non lucratif, afin de valoriser les collections et les fonds d’intérêt national. Reste à trouver les fonds d'une politique ambitieuse.
http://www.culture.gouv.fr/culture/mrt/n umerisation/fr/actualit/documents/aap_200 5_presentation.pdf
http://www.adobe.fr/products/acrobat/rea dstep2.html

La France teste le visa biométrique au Mali
C'est au Mali que l'état français teste nos futurs papiers d'identité. Les visas délivrés par le consulat de France au Mali intègrent désormais des données biométriques dans une carte magnétique : photo et empreintes digitales qui seront reconnus automatiquement à la frontière. L'expérience devrait ensuite être testée en Algérie, au Sri-Lanka, à Genève, à Minsk et à San Francisco. Fin 2006, la carte d'identité française stockera également sur une puce les mêmes données biométriques.
http://www.service-public.fr/accueil/ide ntite_visas_biometriques.html

La région Centre équipe 4700 étudiants
Nous l'avions annoncé dans le numéro 59. La région Centre a décidé de mettre un ordinateur portable à disposition des étudiants de second cycle universitaire. 720 ordinateurs de bureau renforceront le parc informatique des universités régionales et 4.700 étudiants de second cycle bénéficieront du prêt d'un ordinateur portable. La région fournira des prestations d'assistance. Selon Libération, pour le président du Conseil régional, Michel Sapin, "l'ordinateur à un euro" lancé par F. Fillon "n'est rien d'autre que le fruit d'un accord entre les banques et les fabricants informatiques… Le taux de crédit représente une offre tout à fait classique du marché".
http://www.regioncentre.fr/home.php?num_ niv_1=2&num_niv_2=1&num_niv_3=131&num_niv _4=1533&num_niv_5=554
http://www.liberation.fr/page.php?Articl e=285946
http://www.cafepedagogique.net/disci/act utic/59.php

- Internet et société    [ Haut ]

La propagande raciste sur Internet
"Internet, et plus particulièrement Usenet, a apporté aux racistes quelque chose de nouveau qu’ils ne trouvaient pas jusqu’alors dans la vie réelle : la proximité avec les individus qui partagent leurs positions racistes. Dans un espace local ou régional, du moins dans le périmètre de déplacement d’un individu, un raciste a moins de chance de rencontrer beaucoup de personnes qui partagent ses positions dans la vie réelle que sur internet. Si l’on prend l’exemple de la France, plus ou moins 20 % des Français manifestent dans les urnes leur intérêt pour le parti nationaliste français, lequel a développé et développe insidieusement des thèses racistes et antisémites, et si l’on répartit ces 20 % sur tout le territoire français, cela laisse les racistes éloignés les uns des autres. En écoutant les discours plaintifs des partisans de ce genre de discours, on comprend que la frustration d’être minoritaire est constante chez ces gens-là. Internet, et plus particulièrement Usenet, leur donne justement les moyens de « soigner » cette frustration". Le rapport de la Commission nationale consultative des droits de l'homme propose une intéressante analyse de l'Internet raciste en langue française. Une première partie analyse les sites racistes et antisémites et montre les différentes mouvances qui les anime : nationalistes révolutionnaires, identitaires, skinheads, fondamentalistes musulmans etc. La plupart des sites sont publiés par des groupes d'extrême droite et hébergés hors de France. Dans certains cas, ils ont permis la constitution de groupes responsables d'actions violentes. Un second chapitre s'intéresse aux groupes de discussion francophones sur Usenet, premier moyen de diffusion du racisme et de l'antisémitisme dans l'internet francophone. Ils véhiculent à la fois des écrits haineux anti-arabes, anti-musulmans et antisémites. A ces deux thèmes s'ajoute maintenant un racisme anti-américains. Ces forums permettent aux racistes de se sentir moins isolés et de s'exprimer en toute impunité de façon anonyme. Pour l'auteur de cette recherche, " les groupes de discussion, au moins du point de vue francophone, sont un aspect à prendre en compte dans la lutte contre le racisme et l’antisémitisme sur internet, leur lien avec la vie réelle et les crimes réels qui découlent toujours de ce genre de discours. En ne prenant pas en compte les forums, on laisse le développement naturel des groupes racistes se faire bien mieux qu’ils ne pouvaient le faire dans la vie réelle".
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/b rp/notices/054000193.shtml

Les associations contre le projet de loi sur le droit d'auteur dans la société de l'information
L'interassociation des documentalistes, bibliothécaires et archivistes, regroupant l'Adbs, l'Adbu, l'ABF et d'autres organisations professionnelles, a envoyé le 21 mars une lettre ouverte au président de la République. Le félicitant de sa prise de position en faveur de la numérisation des fonds des grandes bibliothèques françaises et européennes, elles soulignent que " le projet de loi sur le droit d'auteur et les droits voisins dans la société de l'information qui doit être prochainement examiné par les assemblées parlementaires est susceptible d'entraîner une rupture d'équilibre entre les droits légitimes des auteurs et autres ayants droits et ceux de l'intérêt général et du public. S'il était adopté tel qu'il a été déposé sur le bureau de l'Assemblée nationale, ce projet serait à l'origine d'une des législations les plus restrictives d'Europe en la matière. Il serait en contradiction avec votre souci d'une meilleure diffusion de la connaissance et de la diversité culturelle dans l'environnement numérique, souci que nous partageons pleinement".
http://www.adbdp.asso.fr/association/dro itdauteur/Pour-une-solution-equilibree-re sume.htm

Google s'attaque au livre
Le moteur de recherche californien fait déjà débat avec son projet de numérisation des grandes bibliothèques anglo-saxonnes. Selon Libération du 19 mars, Google courtise maintenant les éditeurs, leur proposant de numériser et d'abriter leur fond. Il s'agit "d'organiser l'information à l'échelle mondiale et la rendre universellement accessible et utile".
http://www.liberation.fr/page.php?Articl e=283690

Au secours la pub arrive !
"Pas question de rater le virage Internet, les publicitaires sont unanimes. Même si le poids des recettes dans ce secteur en France, estimées à 840 millions en 2004, reste encore limité, leur progression (+ 78 %) est un bon indicateur d'un véritable décollage". Selon Le Monde, la pub investit à nouveau sur Internet. Et les jeunes semblent une cible prioritaire.
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@ 2-3236,36-635082@51-627693,0.html

Les Adelouzes 2005
Label de récompense décerné pour les meilleures productions multimédia destiné aux enfants de 2 à 12 ans, les Adelouzes seront décernées lors des Journées Multimédia Jeunesse le s20 et 21 avril à Paris. 22 produits "ludo-éducatifs" de 17 éditeurs sont en concurrence.
http://www.adelouzes.fr/?wpid=10857

- Internet    [ Haut ]

Un guide sur les firewalls
Le Centre de Ressources Informatiques de Haute-Savoie consacre le numéro 15 de CRI Pratique aux firewalls : à quoi servent-ils ? Comment en installer un ?
http://thematic.cri74.org/article.php3?i d_article=288

- Le Libre    [ Haut ]

Open CD
Open CD est une compilation de logiciels libres pour Windows. Particularité : la suite a été francisée par l'équipe de Framasoft. Les documents sont tous traduits, les logiciels le sont presque tous et le cédérom s'est enrichi de tutoriels en français. Au menu de cette compilation : des outils bureautique (comme la suite OpenOffice), des utilitaires graphisme (Gimp, Blender etc.), des outils Internet (Firefox, Filezilla etc.), des utilitaires, des jeux (Sokoban, Wesnoth etc.) et des textes incontournables pour connaître le monde du libre. Fruit d'un travail collectif, TheOpenCD 2.0 version française est téléchargeable sur Framasoft.
http://www.framasoft.net/article3706.htm l

Le tableur par OpenOffice.org
Réalisé par Vincent Meunier, professeur de comptabilité, voici un tutoriel qui permet de maîtriser les notions de bases du tableur d'OpenOffice, alternative libre à Excel de Microsoft Office. Comprenant 25 fiches illustrées par des copies d'écran, ce mode opératoire est destiné aux collégiens préparant le B2i et aux élèves des sections tertiaires des lycées professionnels et technologiques. Ce document est publié sous la licence Creative Commons (by-nc-sa), ce qui laisse la possibilité à tout un chacun, de créer et de publier de nouvelles fiches pour l'enrichir.
http://www.framasoft.net/article3640.htm l

- Sécurité et virus    [ Haut ]

Alerte virus Mytob K
C'est le premier nouveau virus de la semaine. Signalé par Secuser, Mytob K est inclus dans un fichier joint à un message mais passe aussi automatiquement sur les ordinateurs sous Windows dont l'antivirus n'est pas à jour dès leur connexion au réseau. Il installe une porte dérobée. Pour s'en débarasser, Secuser propose son outil de désinfection en ligne.
http://www.secuser.com/alertes/2005/myto bk.htm
http://www.secuser.com/outils/antivirus. htm

Dossier spécial    [ Haut ]
- Les blogs et les lycéens    [ Haut ]

Les blogs et les documentalistes
Le blog rendra-t-il l'école communicante ? Savoirs CDI ouvre un forum dédié aux blogs où se croisent les expériences des documentalistes. Ici on interdit. Là on récupère et on utilise pour ouvrir de nouveaux espaces éducatifs.
http://crdp2.ac-rennes.fr/forums/index.p hp?bn=savoirscdi_blog

Les blogs lycéens posent de bonnes questions
Selon Libération, huit collégiens ont été exclus de leur établissement ces dernières semaines pour avoir insulté des enseignants sur leur blog. Un phénomène qui n'est pas nouveau : le Café signalait ces dérapages en mars 2004. Pour Libé, le blog tient du journal intime et de la blague : "Le ton est potache… C'est pas méchant". La FCPE estime les exclusions "disproportionnées… c'est à l'Education nationale de remplir son rôle et d'apprendre aux jeunes à distinguer public et privé". Reconnaissons aux blogs des ados deux qualités. La première c'est de nous permettre de mieux connaître leur univers intellectuel et parfois d'en mesurer la misère. L'Ecole devrait s'en soucier. La seconde c'est le rappel de la nécessité d'un apprentissage éthique de l'usage d'Internet, une question jusque là insuffisamment prise en compte par l'institution. La sécurité sur Internet passe par les blogs.
http://www.liberation.fr/page.php?Articl e=284582
http://actu.voila.fr/Depeche/depeche_emp loi_050323194649.w6i6eskh.html
http://www.cndp.fr/dossiersie/49/ptidos4 9.asp

Les blogs miroirs déformants
"La nouveauté des blogs, c'est que le fait d'appartenir à une bande et de s'habiller d'une certaine façon se retrouve pour la première fois en ligne, et devient ainsi public. Cela modifie notre regard d'adultes, mais pas la pratique elle-même. Quelque chose qui était auparavant invisible devient visible, ce qui pose beaucoup de questions". Dans Le Monde du 24 mars, Olivier Trédan, ENST, analyse le phénomène des blogs d'adolescents. Pour lui, "les adolescents créent, via leur blog, une communauté restreinte avec des liens très forts. Ils recréent, en ligne, un cadre privé fait de relations de voisinage. Les membres de ces petites tribus en ligne se connaissaient généralement avant de s'investir sur la Toile. Et les commentaires proviennent pour l'essentiel de l'entourage… Comme je l'ai dit, il est rare que les blogueurs évoquent leurs enseignants. Ceux qui le font s'adressent à leur communauté. C'est un peu comme les petits papiers qui circulent dans la classe où un adolescent critique le professeur pour se mettre en avant… Je ne pense pas que les adolescents aient vraiment conscience du caractère public des blogs".
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@ 2-3226,36-631341@51-627576,0.html

L'éditorial de Serge Pouts-Lajus dans le Café 59
"En plus de son devoir de transmission, l’école a le devoir de permettre à chaque élève d’acquérir des compétences d’expression dans sa langue, dans d’autres langues, à l’oral, à l’écrit, par l’image, la musique, en intervenant sur la matière. Sans cette capacité à s’exprimer, il ne peut y avoir de participation aboutie à la vie sociale. Les comparaisons internationales montrent que, sur ce plan, notre école est peu performante. Pourquoi abandonnerions-nous un tel instrument d’expression à des chaînes de radio et de télévision sans scrupules ?
http://www.cafepedagogique.net/disci/edi to/59.php


[ Haut ]

Archives de la rubrique Actualité des TICE :

Café  n°1 - n°2 - n°3 - n°4 - n°5 - n°6 - n°7 - n°8 - n°9 - n°10 - n°11 - n°12 - n°13 - n°14 - n°15 - n°16 - n°17 - n°18 - n°19 - n°20 - n°21 - n°22 - n°23 - n°24 - n°25 - n°26 - n°27 - n°28 - n°29 - n°30 - n°31 - n°32 - n°33 - n°34 - n°35 - n°36 - n°37 - n°38 - n°39 - n°40 - n°41 - n°42 - n°43 - n°44 - n°45 - n°46 - n°47 - n°48 - n°49 - n°50 - n°51 - n°52 - n°53 - n°54 - n°55 - n°56 - n°57 - n°58 - n°59 - n°60 - n°61 - n°62 - n°63 - n°64 - n°65 - n°66 - n°67 - n°68 - n°69 - n°70 - n°71 - n°72 - n°73 - n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78 -

 
  La rubrique Actualité des TICE dans les archives :
 • Les dernières éditions du Café :
n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78
 • Les archives complètes


 • Envoyer une info
 • Nous écrire


 • S'abonner à cette rubrique
 • Nous connaître
 • Nous aider
 • Version imprimable