Actualité des TICE (Café N° 68)

Version imprimable Version imprimable

- A la Une : Le Colloque Ordina 13

- T.I.C.E.

- Internet et pouvoirs publics

- Internet et société

- Internet

- Le Libre

- Sécurité et virus

Édition du 14-12-2005

- François Jarraud -

- A la Une : Le Colloque Ordina 13    [ Haut ]

Tenu dans les locaux du Conseil Général des Bouches du Rhône, le colloque Ordina13 avait pour objectif de faire le point sur cette initiative d'envergure prise par cette collectivité territoriale, non seulement pour permettre à tous les élèves de 4è et de 3è de disposer d'un ordinateur portable personnel, mais aussi pour offrir à tous les établissements scolaires les moyens décents de les mettre en oeuvre (1 ordinateur pour 5 élèves, câblage, wifi et même personnel de maintenance - ATI à demeure dans les collèges publics du département).

Si l'assemblée aurait pu être davantage fournie, en particulier en principaux de collèges, elle n'en a pas moins été particulièrement attentive au cours des quelques 6 heures 30 de présentations diverses animées par le Café Pédagogique avec la vice présidente du Conseil Général, Madame Ecochard. Après avoir défini l'ampleur de l'initiative, sur le plan éducatif, politique et technique les intervenants venus des établissements scolaires ont largement démontré que l'initiative venue "d'en haut" avait été pour nombre d'entre eux un catalyseur. Conseillers principaux d'éducation, enseignants, parents d'élèves, ATI et enfin chefs d'établissement se sont succédés pour nous montrer ce qu'ils avaient tenté, modestement, de faire. De la mise en place d'un sismographe, à un projet pluridisciplinaire en Irlande, de la réalisation de productions multimédia à la conception d'un site web pour permettre aux élèves de travailler en dehors des cours, la richesse et la variété des présentations a agréablement surpris les participants. Une intervenante, enseignante de langue, qui s'estimait nouvelle et peu habile dans la maîtrise de l'outil s'est vite rendue compte, au sein de cette assemblée, combien le travail qu'elle réalise avec ses élèves avait de valeur et est sortie de cette journée avec une envie renouvelée de poursuivre ses expériences.

Parmi les moments forts de la journée, signalons d'abord le compte rendu des commissions de travail qui avaient pour tache de fournir une première analyse des pratiques : E-citoyenneté, aide scolaire numérique, et vie scolaire numérique. La partie de l'évaluation pédagogique est encore à venir, le rectorat engageant ce travail dans les prochains mois. Signalons comme deuxième moment fort de la journée le témoignage des 9 élèves invités à évoquer leur pratique de l'ordinateur en classe. Chacun a pu se rendre compte que ces élèves avaient tout de suite adopté l'outil. En français, en technologie, en histoire, en physique, ils nous ont donné les exemples des initiatives prises dans leurs établissements. Ils n'ont pas hésité non plus à évoquer l'usage personnel de l'ordinateur portable que ce soit pour faire un blog perso sur les jeux ou simplement pour chercher de l'information. Deux élèves, passionnés, ont rapidement pris l'initiative de proposer à leur établissement de concevoir un site web qui aurait pour principal objectif de permettre aux élèves absents de ne pas se sentir "déconnectés", car pouvant utiliser le portable depuis la maison.

Laissons au chef d'établissement du collège de la Joliette l'anecdote de la journée : il se demandait pourquoi des élèves venaient le week end avec leur portable dans la rue, le long des murs du collège. La réponse était qu'au moins, avec le wifi qui traverse les murs, ils pouvaient se connecter comme ils voulaient à Internet et n'étaient pas contraints de se limiter aux 10 heures par mois initialement données par le Conseil Général

En conclusion, le président du Conseil Général a confirmé qu'il poursuivait avec détermination cette initiative et qu'il envisageait de renforcer le soutien aux établissements scolaires (projet de classes mobiles). En réponse le Recteur confirmait l'intérêt du projet pour les services de l'éducation nationale qui elle mise désormais sur les ENT qu'il faudra mettre progressivement en lien avec les portables.

De telles initiatives semblent parfois relever du coup médiatique, mais force est de reconnaître que le volontarisme de cette collectivité territoriale mérite d'être signalé. Elle commence d'ailleurs à faire des envieux dans d'autres régions. L'ampleur du projet, le plus important en Europe à ce jour, et l'implication progressive des acteurs demande maintenant à être confirmés par des pratiques de plus en plus lisibles. Comme le soulignait le Recteur, le B2i sera un bon indicateur, et il ajoutait que désormais, la balle est dans le camp de l'éducation nationale. Gageons que les enseignants et les acteurs des établissements sauront transformer cette proposition en actions pertinentes et concrètes, à l'instar de ce qui a été montré lors de cette journée.
http://www.ordina13.com/1024/index.php
http://www.cafepedagogique.net/disci/pratiques/48.php

- T.I.C.E.    [ Haut ]

Séminaire Accompagnement à la scolarité
Pendant deux jours, le séminaire "Accompagnement à la scolarité, égalité des chances et TIC", organisé à la demande du ministre de l'Éducation nationale à Amiens les 28 et 29 novembre 2005, a réuni tous les « acteurs » (Education Nationale, collectivités territoriales, associations, familles, mais aussi éditeurs, fabricants de matériels ou fournisseurs d’accès) afin de "trouver rapidement des projets pour répondre en terme d'égalité des chances aux besoins de ces jeunes qui sont doublement pénalisés: par le manque de soutien aux études dans leurs familles et par le manque d'accès à Internet".

Le ministre a invité l'Ecole à utiliser les TICE et a annoncé le lancement d'un site de mutualisation. "Mutualiser les travaux des enseignants qui sont des milliers à innover. Cette mine vaut la peine que nous puissions examiner la possibilité de mettre ces contenus en ligne sur le site du CNED". Une bonne idée… qu'ont déjà mises en opération des associations d'enseignants. Leurs sites sont devenus incontournables pour les enseignants de terrain. Mais ces associations restent ignorées du ministre. Pourtant comment faire sans elles ?

Le Café publie un compte-rendu de ces deux journées.
http://www.cafepedagogique.net/dossiers/amiens/index.php

Le séminaire d'Amiens
Educnet publie un compte-rendu du séminaire d'Amiens sur "l'accompagnement à la scolarité, égalité des chances et TIC".
http://www.educnet.education.fr/documentation/amiens/defaul[...]
http://www.cafepedagogique.net/dossiers/amiens/index.php

L'importance des communautés de pratique dans la formation des tuteurs
Sur quel modèle fonder la formation des enseignants à la fonction de concepteur-tuteur de cours en ligne ? La question est importante au moment où les universités se dotent de campus électroniques et où la FOAD se développe à tous les niveaux. Christophe Reffay et Thierry Chanier, LIFC université de Franche Comté, ont observé différentes approches. Ils concluent à l'importance des communautés de pratique pour la formation. " Pour conclure sur le scénario de compagnonnage qui nous semble aujourd’hui le mieux adapté aux enseignants universitaires demandeurs, nous préconisons 3 phases. La première permettant de vivre en tant qu’apprenant une expérience de formation collaborative en ligne, en accomplissant un cycle complet d’une communauté d’enquête. Elle permet en particulier à l’apprenant d’observer le rôle du tuteur et de mieux comprendre l’environnement de l’apprenant distant incluant le temps dont il dispose, les difficultés sociales, motivationnelles ou techniques qu’il peut rencontrer, et l’aide et le soutien que peut lui procurer le tuteur et les pairs dans cette formule collaborative. La deuxième est directement en lien avec le projet de l’apprenant et focalise sur la conception de son premier module d’enseignement collaboratif partiellement ou totalement en ligne… La troisième étape est celle où le tuteur cesse d’encadrer formellement le groupe, et où chaque individu entre librement dans une communauté de pratique pour finir la conception de son module, l’animer réellement devant ses étudiants et échanger sur les pratiques d’animation et de conception avec ses pairs".

Pour les auteurs, " ce n’est pas le manque de compétences techniques qui risque de causer le plus de dégâts (inefficacité, abandon des apprenants) dans une formation en ligne, mais plutôt la méconnaissance de l’environnement de l’apprenant distant, ou le manque de maîtrise des outils méta-cognitifs, permettant de guider l’apprenant dans son apprentissage et le rendre autonome face à celui-ci".
http://archive-edutice.ccsd.cnrs.fr/docs/00/03/94/49/PDF/Re[...]

Le Carnaval des blogs éducatifs
Avec le soutien de la Fondation Internet Nouvelle génération (FING), "le Carnaval des blogues en éducation" veut rendre compte des meilleurs articles, débats, comptes-rendus d'expériences publiés dans l'éduBlogosphère.
http://www.openfing.org/educarnaval/index.php

Un blog pour intégrer
Comment faciliter l'apprentissage du français et valoriser les enfants ? Six enseignants du collège Pierre Semard de Bobigny expliquent, sur Savoirs CDI, leur démarche. Dans une classe de primo-arrivants ils ont ouvert un blog qui permet à leurs élèves de publier les textes réalisés et d'échanger avec leur famille restée au pays. Le blog devient un pont culturel et facilite l'intégration scolaire.
Article de Savoirs Cdi
http://savoirscdi.cndp.fr/pedago/Initiatives/A%20table/Accueil.htm
Le blog
http://ateliertablesmonde.blogspot.com/

Le podcast arrive à l'école
"Quand on écrit une rédaction on n'essaie pas de faire au mieux car après l'avoir fait on le jette. Mais avec le podcast on essaie de faire mieux car on veut que d'autres personnes nous écoutent". Education Week donne la parole à une collégienne américaine qui a créé une radio scolaire en podcast. Le podcast se développe rapidement dans les établissements américains : on compterait déjà 1000 podcasts éducatifs dans le Apple's Music Store.
Article d'Education Week
http://www.edweek.org/ew/articles/2005/12/07/14podcast.h25.[...]
Rappel : L'Expresso du 20 octobre
http://www.cafepedagogique.net/expresso/index201005.php
Rappel : L'Expresso du 16 septembre
http://www.cafepedagogique.net/expresso/index160905.php

Le Site.tv plus efficace
Le site.tv, le premier site internet de vidéos éducatives à la demande développé par France 5 en partenariat avec les ministères de l'éducation nationale et de la culture, fait peau neuve. La refonte du site met en valeur la vidéothèque (1300 documentaires et reportages) couvrant 5 disciplines (SVT, histoire, géographie, français, arts) et 3 niveaux (primaire, collège et lycée). Les émissions sont accessibles en téléchargement ou en consultation (streaming) sur Internet. Chaque vidéo est accompagnée d'une fiche pédagogique, de liens et d'une bibliographie, ce qui facilite grandement son utilisation en classe. Des magazines complètent cet unique ensemble de ressources. Trop cher ? Pourtant déjà 1450 établissements sont abonnés, ce qui représente plus d'un million d'élèves. D'après France 5, l'utilisation des ressources est en progression constante : 350.000 pages vues par mois. Le site.tv permet une réelle éducation à l'image et apporte de nouveaux supports pédagogiques de qualité.
http://www.lesite.tv/

Les éditeurs créent un label qualité
Qualip : ce nouveau label qualité est créé par une dizaine d'éditeurs du multimédia éducatif. Sous ce label, ils s'engagent à ce que le logiciel soit conforme aux programmes d'enseignement, à ce qu'il propose des consigne d'utilisation pédagogique, à ce qu'il soit testé par des enseignants et à répondre aux problèmes. Pour le moment Qualip fédère 11 éditeurs : Belin, Bordas, Delagrave, Didier, Foucher, Hachette, Hatier, Magnard, Nathan, Retz et Sedrap. L'éditeur qui appose le logo de la charte professionnelle de qualité pédagogique sur un de ses produits numériques s'engage sur la conformité du produit aux programmes d'enseignement ainsi que sur la rigueur scientifique et la qualité de la langue utilisée.

Les éditeurs rappellent également que le marché des contenus numériques achetés par l'Ecole en France ne représente que 10 millions d'euros, soit 80 centimes par élève et par an. Une somme extrêmement faible qui met en péril les entreprises du secteur. Déjà en juillet dernier, des éditeurs regroupés dans le Gedem avaient dénoncé " l’incroyable disparité entre les moyens importants consacrés aux infrastructures et aux équipements matériels et les très faibles budgets alloués aux logiciels pédagogiques de tous types… La situation n’a cessé de se détériorer. Cette dégradation peut signifier à brève échéance la fin de l’industrie nationale du multimédia éducatif".
http://www.qualip.fr/
http://www.cafepedagogique.net/expresso/index040805.php

Coup de cœur du Prix Médias Jeunesse au Grenier de Sarah
Créé par la Ligue de l'enseignement et le CIEM, le Prix Média Jeunesse vise à encourager la création de qualité en direction du jeune public. Il récompense des œuvres d'expression pluri-médiatique. Le Prix est allé à une série de France 3, Hôpital Hilltop, et à la radio Le Mouv'.

Mais le jury récompense également d'un "coup de cœur" l'excellent site "Le grenier de Sarah". Conçu pour être utilisé facilement par les enfants, le site évoque le destin authentique de cinq enfants juifs en mêlant témoignage sonore, documents d'époque et de belles animations. Ainsi découvre-t-on l'histoire de Francine déportée, d'Irène cachée, d'Albert le jeune maquisard, de Rachel cachée et d'Anne Frank. L'univers visuel est celui des ouvrages pour enfants mais ponctué de documents authentiques et accompagné d'un récit sonore. Ainsi l'enfant s'identifie à l'enfant pourchassé et partage ses sentiments tout en gardant son intelligence éveillée par les documents. Les histoires font découvrir la réalité de la Shoah et apportent les explications dont l'enfant a besoin. Un "épilogue" clôt l'histoire. Les autres parties du site donnent de façon très ludique des clés de compréhension de la culture yiddish terriblement laminée par la Shoah. Un espace documentaire est ouvert aux enseignants où ils peuvent télécharger les récits. Ce site développé par le Mémorial de la Shoah, avec le soutien du ministère, est absolument remarquable.
Le grenier de Sarah
http://www.grenierdesarah.org/

Le ministère signe avec Promothean
Le ministère de l'éducation nationale et le constructeur de tableaux interactifs (TBI) Promothean signeront le 24 novembre un accord pour promouvoir les usages des TBI. Il vise à favoriser le partage d'expériences et la formation des enseignants et à proposer des "offres économiquement avantageuses".
Promothean
http://www.prometheanworld.com/fr/fr/index.shtml

Wikipédia tente de pénétrer le milieu éducatif
" Ce projet ambitieux se propose de promouvoir l’utilisation de Wp comme outil pédagogique dans les lycées et l’enseignement supérieur en facilitant l’accès aux professeurs grâce à des aides et tutoriels spécifiques leur présentant les outils que Wp met à leur disposition dans le suivit des projets. Les élèves serraient invités (très fermement) à travailler en groupe sur un article de leur choix (ou pas, mais ça reste préférable et est plus en adéquation avec l'"esprit WP") dans un domaine ou une matière donnée".

De fait, Wikipedia le sait bien : son média cible essentiellement les jeunes. Ce nouveau projet lui permettrait de renforcer cette audience et aurait surtout l'avantage de donner une image de sérieux au projet en le faisant valider par des enseignants.

Le problème c'est que Wikipédia n'est malheureusement plus un outil recommandable pour les enseignants. Le projet, fort sympathique au départ, sert des intérêts qui suscitent des interrogations. Le Café avait fait part de ses doutes le 17 octobre. Sous le titre "wikipédia, une encyclopédie à lire avec des pincettes", Libération du 8 décembre relève une nouvelle affaire survenue dans l'édition américaine. Tant que la clarté ne sera pas faite sur le fonctionnement de Wikipédia et le ménage dans ses articles, nous déconseillons aux enseignants de l'utiliser avec les élèves.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:Lisa%C3%ABl/Projet_Education
http://www.cafepedagogique.net/expresso/index171005.php
http://www.liberation.fr/page.php?Article=343349

Le ministère publie son baromètre des TIC
Les TICE ont-elles réellement pénétré l'Ecole ? L'Ecole remplit-elle sa mission de formation ? Le ministère a rendu public un sondage réalisé par Médiamétrie auprès de 1500 élèves de 11 à 18 ans. Selon elle, 86% des élèves utiliseraient l'ordinateur à l'école dont un tiers "tous les jours ou presque". Ce chiffre implique-t-il une utilisation quotidienne en classe ? 40% des enseignants utiliseraient internet avec les élèves. Mais dans quel usage ?

Moins brillant est le rôle de l'Ecole dans la formation aux usages d'Internet. Seulement un élève sur quatre a passé le B2i cinq ans après son introduction alors que trois sur quatre surfe quotidiennement.

Les enquêtes internationales affichent, elles, un net retard français aussi bien sur le plan scolaire (PISA) que dans l'équipement des ménages où la France garde un taux inférieur à celui de l'Europe à 25 et de nos voisins développés.
http://www.education.gouv.fr/actu/element.php?itemID=200511[...]
http://epp.eurostat.cec.eu.int/cache/ITY_OFFPUB/KS-NP-05-03[...]
http://www.adobe.fr/products/acrobat/readstep2.html

Cisco signe un accord avec le MEN pour le stockage de contenus
Cisco et le ministère de l'éducation nationale ont signé une convention pour le déploiement d'une plate-forme destinée à faciliter la diffusion et le stockage de ressources numériques éducatives. KNE et CNS s'associent à cette opération. Cinq établissements pilotes ont été retenus pour tester la plate-forme. Celle-ci fluidifie la liaison Internet en stockant localement les données les plus lourdes (vidéos etc.). L'outil est déjà utilisé en Espagne et aux Etats-Unis.
http://www.cisco.com/global/FR/documents/pdfs/press/cdp/200[...]

Autrans : En 2016
Pour fêter leur dixième anniversaire, les Rencontres d'Autrans (12 au 14 janvier 2006) se projettent en 2016. Que deviendra Internet ? Plusieurs thèmes seront abordés : vie professionnelle, contrôle social, éducation, justice, etc. Dès maintenant le wiki des rencontres accueille les contributions.
Wiki Autrans
http://wiki.autrans.net/

- Internet et pouvoirs publics    [ Haut ]

En Europe la fracture numérique persiste
Malgré la rapide progression d'Internet et de l'ordinateur dans toute l'Europe, la fracture numérique persiste affirme une étude d'Eurostat, l'office statistique européen. La fracture sépare d'abord les jeunes des vieux : 80% des 16-24 ans utilisent un ordinateur contre 27% des 55-64 ans, une progression que l'on retrouve également pour Internet. Le fait d'avoir des enfants est un indicateur important d'équipement informatique. Elle s'organise aussi selon le niveau d'instruction.

Enfin le fossé entre la France et nos voisins européens ne se comble pas. Pire : la France garde des taux inférieurs aux moyennes européennes (à 25). Ainsi quand 54% des ménages européens ont un ordinateur à domicile, et 69% des allemands, 65% des anglais, c'est seulement 50% des ménages français (2004). L'accès à Internet à domicile concerne 43% des ménages européens, 60% des allemands, 56% des anglais, seulement 34% des français. Des résultats bien médiocres.

Une autre étude d'Eurydice montre une différence importante dans les usages des TIC selon le genre et l'importance de l'école. "Alors que les garçons sont plus attirés par les TIC et plus autonomes, les filles apprennent à utiliser l'ordinateur principalement à l'école, le système éducatif semblant rééquilibrer la situation".
Etude sur la fracture numérique (pdf)
http://epp.eurostat.cec.eu.int/cache/ITY_OFFPUB/KS-NP-05-03[...]
Etude garçons et filles (pdf)
http://www.eurydice.org/Documents/Eurydice_en_bref/FR/8_PAG[...]

Mobilisation contre la loi DADVSI
"Le projet de loi relatif aux droits d'auteur et aux droits voisins dans la société de l'information (DADVSI), tel qu'il a été rédigé… représente un vrai danger pour l'accès de tous à l'information, à la culture et la production du savoir et notamment pour les chercheurs, les enseignants et les étudiants". Un collectif d'enseignants et de chercheurs se mobilisent contre la loi DADVSI et lancent une pétition.

La loi arrive à discussion à l'Assemblée nationale ce mois-ci. Elle est également la cible d'un collectif de bibliothécaires et documentalistes regroupant l'ADBS, ADBU, l'ABF, l'ADBGV etc. Pour eux, "la France s’apprête à se doter d’une des législations les plus déséquilibrées d’Europe en matière de droit d’auteur et de droits voisins". Il s demandent "que dans l’univers numérique, le patrimoine et la mémoire puissent être à la fois préservés et accessibles, ce qui suppose qu’un accès aux documents et ressources recueillis par dépôt légal, versement réglementaire ou convention soit autorisé dans plusieurs lieux du territoire français et non pas seulement à Paris; que soit reconnu un droit d’effectuer des transferts de données à partir de supports et formats devenus obsolètes vers des supports et formats nouveaux. Ce qui est possible avec le papier et d’autres supports traditionnels doit continuer à l’être avec le numérique".
http://www.politechnicart.net/exception/php/index.php
http://droitauteur.levillage.org/

Le tout sécuritaire et la fracture numérique
"L'époque serait-elle au tout sécuritaire pour mieux contenir la fracture numérique ?" s'interroge Bruno Devauchelle sur son blog. Il met en parallèle trois informations : la conclusion d'un accord obligeant les FAI à proposer automatiquement des logiciels de contrôle parental gratuits. "Ces bonnes intentions ne sont pas tout, comme le ministre a tenu à le préciser par une métaphore routière : " La clef de la réussite, c'est la responsabilité des parents. Nous fournissons la ceinture de sécurité, mais c'est à eux de l'attacher". La deuxième concerne le contrôle mondial d'Internet. La troisième concerne le protable à moins de 100 euros proposé aux PVD par Nicolas Negroponte.

"Comment croiser la mise à disposition d'Internet pour tous avec la volonté de contrôler, soit au niveau des états, soit au niveau des familles ? " demande B. Devauchelle ? "On pourrait, de manière utopique, proposer que les machines à 100 euros n'accèdent pas à Internet pour éviter que les élèves les plus démunis ne soient pas pervertis pas les idées des pays les plus riches ?... Finalement, il serait tellement confortable que l'on ne donne aux jeunes (ou aux adultes des pays les plus pauvres) que ce que l'on veut qu'ils sachent. C'est ce que l'on appelait dans d'autres temps de la propagande. La liberté de penser et de s'exprimer mérite de s'exercer dans un cadre choisi et respecté par ceux qui le mettent en oeuvre. A vouloir choisir ce qui est bien pour les autres, on s'aperçoit que seuls certains finiront par être libre de penser pour les autres. Un beau problème d'éducation au niveau mondial en perspective, que le contrôle des accès aux ressources numériques..."
http://www.brunodevauchelle.com/blog

Des départements qui innovent sur le net
"Service Public" publie une sélection d'utilisation innovantes d'Internet réalisées par des conseils généraux. Ainsi en Lorraine, Prisme Lorraine envisage de généraliser l'envoi de SMS pour la communication entre parents et établissements scolaires. Le Lot a ouvert une base de données sur le patrimoine culturel et naturel du département. Les Hautes-Alpes proposent des guides touristiques ne téléchargement.
http://www.service-public.fr/accueil/decouverte/decouvrir_s[...]

- Internet et société    [ Haut ]

TF1 vient au podcast
Selon Zd Net, TF1 diffuserait en podcast des extraits inédits de sa série culte : la Star Ac. " Avec ce premier test, nous testons la potentialité du marché, et les réactions des utilisateurs…: en une semaine, quatre de nos programmes figurent dans le top 20 d'iTunes" affirme un responsable de Tf1. Une expérience qui devrait faire réfléchir les partisans de l'éducation populaire : peut-on laisser ces nouveaux médias populaires, qui touchent prioritairement les jeunes, aux grands groupes médiatiques ?
http://www.zdnet.fr/actualites/internet/0,39020774,39294178,00.htm

- Internet    [ Haut ]

Dans 10 ans…
"Dans l'avenir, tout le monde aura le pouvoir d'espionner, de surveiller son voisin. Déjà, les téléphones mobiles de nouvelle génération sont dotés de petites caméras et les séquences vidéo peuvent être publiées sur Internet... Dans dix ans, la notion de vie privée telle que nous la définissons n'existera plus". Dans Le Monde, le prospectiviste américain Howard Rheingold tente d'imaginer le futur d'Internet. Il prédit l'interconnexion en permanence et le creusement du fossé entre les générations. "Les jeunes qui ont entre 15 et 20 ans peuvent pour la première fois échanger avec leurs pairs — chercher ou propager de l'information, tisser des relations sociales — sans que leurs aînés aient la moindre connaissance de ce qu'ils font. A l'avenir, tout cela va changer profondément les relations entre générations dans la société".
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-651865,36-714592@51-714762,0.html

- Le Libre    [ Haut ]

De nouveaux industriels soutiennent Linux
Selon le B.E. Etats-Unis du 17 novembre, IBM aurait rallié Novell, Philips, Red Hat et Sony au soutien à Linux. Ils viennent de créer l'"Open Invention Network" une structure qui leur permettra d'acquérir des brevets pour les mettre à disposition de la communauté Linux.
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/30708.htm

- Sécurité et virus    [ Haut ]

Lodear.D nouveau cheval de Troie
Envoyé par message électronique, Lodear.D se présente sous la forme d'un courriel accompagné d'un fichier zip. Selon Secuser, si le programme est exécuté il télécharge le virus Bagle depuis des sites web.
Communiqué
http://www.secuser.com/alertes/2005/lodeard.htm

Une faille dans Internet Explorer 6
Selon Secuser, une nouvelle faille a été décelée dans Internet Explorer 5.5 et 6. Elle permet une prise de contrôle à distance et ne bénéficie d'aucun correctif alors que le code de piratage a été rendu public. Secuser propose plusieurs mesures pour réduire le risque.
http://www.secuser.com/communiques/2005/051121_iexplorer.ht[...]

[ Haut ]

Archives de la rubrique Actualité des TICE :

Café  n°1 - n°2 - n°3 - n°4 - n°5 - n°6 - n°7 - n°8 - n°9 - n°10 - n°11 - n°12 - n°13 - n°14 - n°15 - n°16 - n°17 - n°18 - n°19 - n°20 - n°21 - n°22 - n°23 - n°24 - n°25 - n°26 - n°27 - n°28 - n°29 - n°30 - n°31 - n°32 - n°33 - n°34 - n°35 - n°36 - n°37 - n°38 - n°39 - n°40 - n°41 - n°42 - n°43 - n°44 - n°45 - n°46 - n°47 - n°48 - n°49 - n°50 - n°51 - n°52 - n°53 - n°54 - n°55 - n°56 - n°57 - n°58 - n°59 - n°60 - n°61 - n°62 - n°63 - n°64 - n°65 - n°66 - n°67 - n°68 - n°69 - n°70 - n°71 - n°72 - n°73 - n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78 -

 
  La rubrique Actualité des TICE dans les archives :
 • Les dernières éditions du Café :
n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78
 • Les archives complètes


 • Envoyer une info
 • Nous écrire


 • S'abonner à cette rubrique
 • Nous connaître
 • Nous aider
 • Version imprimable