Arabe (Café N° 61)

Version imprimable Version imprimable

Vie de la discipline

Pour le prof

Concours

Bibliographie

Sortir

Édition du 07-04-2005

- Mohammad Bakri -

- A la Une : Quel Islam ?


«Quel Islam?» est le titre d’un texte écrit par Jacques Berque auteur d'une trentaine d'ouvrages d'histoire sociale et d'islamologie, parmi lesquels: Les Arabes d'hier à demain (Paris, Seuil, 1960), L'Intérieur du Maghreb (Paris, Gallimard, 1978) et L'Islam au temps du monde (Paris, Sindbad, 1984). Retiré depuis 1981 dans son village familial des Landes, Jacques Berque a publié encore une nouvelle Traduction du Coran (Paris, Sindbad, 1991), un volume de souvenirs, Mémoires des deux rives (Paris, Seuil, 1989) et un essai plus général, Il reste un avenir (Paris, Arléa, 1993).
Le terme d'Islam couvre à la fois le déploiement géopolitique et les contenus sociaux et spirituels de la plus jeune des trois grandes religions monothéistes. Formulée en Arabie dans la première moitié du VIIe siècle, elle s'est répandue tant par voie de conversion et d'attraction culturelle que de conquête, au point de constituer aujourd'hui l'un des systèmes les plus actifs dans le monde, tout en y restant largement méconnue d'autrui.
http://www.archipress.org/batin/berque.h tm

Texte paru dans «le temps stratégique», Fondé en 1982 par Claude Monnier et Marian Stepczynski, qui étaient jusqu'à cette date, respectivement, rédacteur en chef et directeur de gestion du "Journal de Genève" et de "La Gazette de Lausanne", le "Temps stratégique" est né d'une frustration classique chez les journalistes de presse quotidienne: l'impossibilité de traiter les problèmes au fond.
Son objectif (qu'évoque son sous-titre "stratégique") est donc d'examiner les grands problèmes du monde moderne à une distance suffisante pour n'être point ébloui, voire aveuglé, par l'éclat des événements quotidiens. Pour y parvenir, la revue va chercher ses auteurs partout dans le monde, des spécialistes généralement, dont les textes sont retravaillés par la rédaction jusqu'à ce qu'ils soient limpides et d'une lecture aisée. La rédaction propose, par ailleurs, des encadrés expliquant les notions inhabituelles qu'emploient les spécialistes, illustrant certains de leurs propos d'exemples concrets, complétant leurs raisonnements par des graphiques, des schémas, des cartes, des rappels historiques.
http://www.archipress.org/ts/topots.htm

Vie de la discipline    [ Haut ]
- Langue : consultation sur les programmes du collège


Les projets de programmes de langues (anglais, allemand, arabe, chinois, espagnol, hébreu, italien, portugais et russe) du collège sont soumis à consultation et publiés sur le site EduScol. Une synthèse sera élaborée pour le 15 mai. Ces programmes entreront en vigueur à la rentrée 2006.
Vous pouvez consulter les projets à partir de la page du site EduSCOL :
http://eduscol.education.fr/index.php?./ D0067/college-programmes.htm%23lvcoll

Pour accéder directement à la page concernant l'enseignement de l'arabe :
http://eduscol.education.fr/D0067/arabec oll_palier1.pdf

Les enseignants et plus particulièrement ceux qui enseignent au collège sont priés de les lire et de réagir avant qu'ils ne deviennent officiels. Ces projets de programmes comportent des modifications importantes. Vous avez jusqu'au 15 mai pour faire part de vos réactions individuelles ou collectives à l’IA-IPR de votre académie.

- L’épreuve d’arabe au baccalauréat général, technologique et professionnel


En ligne sur le site de Langue et Culture arabes de l’académie de Versailles :
- Textes officiels et les programmes :
http://www.ac-versailles.fr/pedagogi/lan gue-arabe/lesprogrammes.htm
http://www.ac-versailles.fr/pedagogi/lan gue-arabe/examensetconcours.htm
- Epreuve facultative d’arabe au baccalauréat général et technologique. Textes officiels et un large choix de textes en arabe littéral et en arabe dialectal :
http://www.ac-versailles.fr/pedagogi/lan gue-arabe/epreuvefacultative.htm
- Presse en ligne :
http://www.ac-versailles.fr/pedagogi/lan gue-arabe/sitesarabes-presse.htm
- Des biographies d’auteurs :
http://www.ac-versailles.fr/pedagogi/lan gue-arabe/BIOGRAPHIESAUTEURS.HTM
- Des comptes rendus de lecture :
http://www.ac-versailles.fr/pedagogi/lan gue-arabe/COMPTESRENDUSLECTURE.HTM
- Des ressources iconographiques sur le Monde arabe :
http://www.ac-versailles.fr/pedagogi/lan gue-arabe/RESSOURCESICONOGRAPHIQUES.HTM

En ligne sur le site arabe de l’académie de Lyon :
- Les annales du baccalauréat, toutes séries confondues:
http://www2.ac-lyon.fr/enseigne/arabe/re ssources/exconc.html#baccalaureat

Pour le prof    [ Haut ]
- A la découverte de la littérature arabe classique


Notre collègue Katia Zakharia, Professeur à l'Université de Lyon II, nous communique la naissance en ligne de modules consacrés à la découverte de la littérature classique en arabe. Nous reproduisons ici sa présentation de ces modules : «J’ai le plaisir de vous annoncer la mise en ligne, dans le cadre de l’école ouverte de l’ENS-lsh, de sept modules de trois heures chacun, reprenant une formation encadrée par moi-même et suivie par un petit groupe de participants en juillet 2004. Consacrés à la découverte de la littérature classique en langue arabe, ces modules ont été enregistrés dans le cadre des cours de l’Institut de Langues Anciennes de l’ENS-lsh, dirigé par Georges Bohas et coordonné par le service de la formation continue dirigé par Eric Guillot. La mise en ligne a été rendue possible grâce au travail de l’équipe du SCAM dirigée par Christophe Porlier. Je tiens à les remercier tous, ainsi que monsieur Sylvain Auroux, directeur de l’ENS-lsh, d’avoir accueilli cette formation dans le cadre de leur « école ouverte » sur Internet.
Quelques mots maintenant sur la composition des modules :
Dans chaque module, la première heure, assurée en langue française, introduit une question d’histoire littéraire ou d’histoire des genres littéraires. Cette présentation générale peut ainsi être suivie sans difficulté par tout étudiant (parcours licence) ou esprit curieux s’intéressant à la littérature et ayant quelques notions des théories de la critique littéraire actuelles. Quoiqu’elle ne s’adresse pas à des spécialistes avancés, et bien que l’approche procède davantage de l’histoire et de la genèse des genres littéraires que de l’histoire littéraire à proprement parler (dates et noms propres sont réduits au strict nécessaire pour répondre aux attentes du public directement concerné), cette heure peut constituer une synthèse utile et sérieuse, certes indubitablement insuffisante à elle seule, pour des étudiants plus avancés souhaitant rafraîchir leurs connaissances ou les synthétiser, en vue par exemple, de certaines épreuves hors programme des concours.
La deuxième heure, bilingue arabe et français, est consacrée à l’analyse et au commentaire d’un ou de plusieurs extrait(s) représentatif(s) de la question examinée en première heure. Elle nécessite une connaissance (même partielle) de la langue arabe, sans laquelle l’intérêt et les particularités du passage étudié seront difficilement accessibles.
C’est pour contribuer à faciliter cette accessibilité aux étudiants non arabophones débutants, engagés dans l’étude de l’arabe, en tant que langue vivante étrangère, que la troisième heure, bilingue arabe et français, a été conçue. En effet, elle comporte une série d’exercices ayant pour objectif de faciliter la compréhension et l’appropriation du ou des texte(s) analysés en deuxième heure. On aura donc intérêt à conseiller à ces étudiants de se reporter à la troisième heure avant de se consacrer à la deuxième. Ils pourront effectuer eux-mêmes les exercices et corriger leurs erreurs à partir du travail des stagiaires ou des interventions de l’enseignante.
Ces modules seront très prochainement complétés par la publication d’un manuel conçu dans le même esprit que les exercices présentés en troisième heure, consacré à la découverte des textes arabes classiques. Il s’agit d’un manuel destiné aux étudiants qui apprennent l’arabe comme langue vivante étrangère et souhaitent se familiariser avec les textes littéraires de la période classique, tout en améliorant leurs compétences en langue. Ce manuel pourra également être utilisé par des enseignants, tant dans le cadre de cours de langue que de littérature. Les exercices proposés, qui peuvent servir de support à un cours de compréhension et d’expression orales et écrites, constituent également une préparation utile et efficace à des développements dans les domaines de l’histoire littéraire ou de l’analyse littéraire».
L’adresse à laquelle vous pouvez consulter ces modules :
http://www.ens-lsh.fr/coursenligne/tcla/
Ils sont aussi accessible par la page figurant sur le site :
http://www.ens-lsh.fr
dans «école ouverte» «ressources multimédia en ligne» dans cours et séminaires :
http://www.ens-lsh.fr/video/ressources_m ultimedia.htm

Concours    [ Haut ]
- Nouvelles dispositions de l’agrégation externe d’arabe


Le BO n°12 du 25 mars 2005 précise Les nouvelles modalités d'admissibilité et d'admission de l’agrégation externe d’arabe:
http://www.education.gouv.fr/bo/2005/12/ MENP0500065A.htm

- Concours d'enseignement: Agrégation, Capes et PLP


Pour tout savoir sur les concours d’enseignement : programmes, préparation, inscription, rapports du jury, résultats, etc, vous pouvez consulter le site interuniversitaire crée par Frédéric Lagrange :
http://www.concours-arabe.paris4.sorbonn e.fr/

- Les rapports des jurys


Les rapports des jurys du Capes et de l'agrégation sont publiés sur le site du ministère. Toutes les disciplines ne sont pas encore disponibles. Mais c'est déjà le cas pour la session 2004 pour un nombre important d'entre elles y compris l’arabe.
http://www.education.gouv.fr/siac/siac2/ jury/default.htm

Bibliographie    [ Haut ]
- Livre : considération sur le malheur arabe


Il n’est pas facile d’être arabe de nos jours. Où que l’on se tourne, du Golfe à l’Océan, le tableau paraît sombre, et plus encore quand on le compare à d’autres régions du monde, y compris les plus démunies. Pourtant, ce “malheur” n’a pas toujours été. En plus de l’âge d’or de la civilisation arabo-musulmane, il y eut un temps guère lointain où les Arabes, redevenus acteurs de leur histoire, pouvaient se projeter avec optimisme dans l’avenir.
Comment en est-on arrivé au marasme actuel?
Comment est on parvenu à faire croire aux Arabes qu’ils n’ont d’autre avenir que celui que leur destine un millénarisme morbide?
Comment a-t-on pu déconsidérer une culture vivante pour communier dans le culte du malheur et de la mort?
A ces questions qui tourmentent beaucoup d’Arabes, l’auteur cherche à apporter des réponses à la fois nuancées et originales. Revisitant l’histoire contemporaine, il remet en perspective l’irruption de la modernité en terre arabe et la faveur qu’elle reçut. Loin de se focaliser sur les élites, il montre l’ampleur des mutations qui ont bouleversé le temps social, au moins jusqu’au début des années 1970.
Sans prétendre proposer une recette miracle pour sortir du malheur, Samir Kassir en montre la possibilité en soulignant que rien, et notamment leur héritage culturel, ne devrait empêcher les Arabes d’être de nouveau les sujets de leur propre histoire.
http://www.actes-sud.fr/fichud.asp?codud =AS1275

- Index de la littérature libanaise d’expression française


Index qui se propose de fournir des repères sur les auteurs libanais d’expression française :
http://www.najjar.org/self/

- Alwaraq


Al-Warraq, un excellent site qui propose en ligne un fond très complet du patrimoine arabo-musulman: histoire, géographie, voyages, compilations, littérature, hadith, linguistique, médecine, philologie, etc... et c'est gratuit!!
http://www.alwaraq.com/

Sortir    [ Haut ]
- Concerts - Al-Andalus, à la croisée des traditions musicales

L'Auditorium du Louvre présente trois concerts, les 3, 4 et 13 avril 2005, dans le cadre du neuvième Festival de l'Imaginaire en partenariat avec la Maison des cultures du monde ( http://www.mcm.asso.fr/). Haut lieu de la culture médiévale, l’Andalousie connaît sous l’égide du pouvoir omeyyade (VIIIe-XIe siècle) un grand essor artistique. Au IXe siècle, Ziryâb, musicien de Bagdad, est accueilli par l’émir de Cordoue. Il impose un nouveau genre musical, la nûba.Ainsi naît la musique arabo-andalouse, tradition clasique du maghreb. La communauté juive ne reste pas à l’écart et contribue à la préservation de cette musique, l’adaptant à une littérature originale mêlant espagnol, l’arabe et l’hébreu. Parallèlement, au XIIIe siècle, les cours chrétiennes du nord de l’Espagne intègrent peu à peu les innovations polyphoniques de l’Ars Antiqua, venues de France et d’Italie. Trois concerts, trois religions, une civilisation : celle de la méditerranée occidentale. Pour le programme et les horaires:
http://www.louvre.fr/francais/audito/200 42005/concerts/andalus.htm

- Expositions itinérantes


Les expositions itinérantes de l’Institut du Monde arabe à Paris présentent les pays arabes et leur civilisation dans leur globalité ou en mettant l'accent sur un aspect particulier de leur art, de leur histoire, de leurs traditions, de leur vie quotidienne...Elles s'adressent au grand public, à celui des centres culturels, des collèges et des lycées.
La mise en ligne des expositions itinérantes permet aux partenaires qui souhaitent les présenter à leur public de mieux cibler leur choix. Elle leur donne aussi l’opportunité de réaliser un travail en amont, avec les jeunes, avant la visite de l’exposition proprement dite.
Grâce au moteur de recherche interne, une arborescence et une indexation, une interaction existe entre les panneaux/pages de chacune des expositions et les expositions entre elles. Pour assurer le confort de la navigation, le visiteur de cette partie du site pourra, avec le maintien d’un fil de lecture multi-session, revenir au point initial de sa recherche, voire prendre des notes. D’autre part, la recherche peut être élargie sur l’ensemble des textes, aux Archives du cinéma, au catalogue de la bibliothèque, à la partie documentaire du site Le monde arabe histoire et devenir et au portail Aux portes du monde arabe.

Le site spécifique des Expositions itinérantes :
http://www.expositionsitinerantes.org/

La page des expositions itinérantes sur le site de l’IMA :
http://www.imarabe.org/temp/expos-iti.ht ml

- L'exposition Pharaon

Pharaon, maître de la terre et de l’univers, Dieu parmi les Dieux et homme protégé des Dieux, roi aux pouvoirs sans limites sur la terres de la vallée du Nil, du Soudan à la basse Egypte. Rares ont été dans l’histoire les souverains qui ont autant fasciné. L’exposition de l’Institut de monde arabe (du 15 octobre au 10 avril) interroge : qui étaient ces souverains aux pouvoirs surhumains, dont le mythe et l’héritage survivent encore, avec force et vivacité, après deux millénaires ? Car Pharaon est bien plus qu’un souverain : fils des Dieux, vénéré bien après sa mort, il est roi-prêtre, chef d’Etat, guerrier victorieux, tout comme il est homme, mari et père.
Présentation détaillée :
http://www.imarabe.org/temp/expo/pharaon .html
Visite virtuelle :
http://www.imarabe.org/temp/expo/pharaon / pharaon-oe01.html
Les expositions en ligne de l'IMA :
http://www.imarabe.org/temp/expo.html
Plus d'informations - Institut du monde arabe :
http://www.imarabe.org/

[ Haut ]

Archives de la rubrique Arabe :

Café  n°1 - n°2 - n°3 - n°4 - n°5 - n°6 - n°7 - n°8 - n°9 - n°10 - n°11 - n°12 - n°13 - n°14 - n°15 - n°16 - n°17 - n°18 - n°19 - n°20 - n°21 - n°22 - n°23 - n°24 - n°25 - n°26 - n°27 - n°28 - n°29 - n°30 - n°31 - n°32 - n°33 - n°34 - n°35 - n°36 - n°37 - n°38 - n°39 - n°40 - n°41 - n°42 - n°43 - n°44 - n°45 - n°46 - n°47 - n°48 - n°49 - n°50 - n°51 - n°52 - n°53 - n°54 - n°55 - n°56 - n°57 - n°58 - n°59 - n°60 - n°61 - n°62 - n°63 - n°64 - n°65 - n°66 - n°67 - n°68 - n°69 - n°70 - n°71 - n°72 - n°73 - n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78 -

 

Institut du Monde arabe

indispensables

Dossier Bac et Brevet : préparation, entraînement, auto-évaluation

Le point pour la rentrée 2006

  La rubrique Arabe dans les archives :
 • Les dernières éditions du Café :
n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78
 • Les archives complètes


 • Envoyer une info
 • Nous écrire


 • S'abonner à cette rubrique
 • Nous connaître
 • Nous aider
 • Version imprimable