Arabe (Café N° 70)

Version imprimable Version imprimable

Vie de la discipline

Pour le prof

Concours

Bibliographie

Sortir

Édition du 25-02-2006

- Mohammad Bakri -

- A la Une : Deuxième langue "parlée" en France, l'arabe toujours marginal à l'école

Jeudi 19 janvier 2006
PARIS (AFP) 19:04

L'apprentissage de l'arabe, deuxième langue la plus «parlée» au quotidien en France, est possible dès la primaire et se poursuit à l'université mais reste marginal et trop peu mis en valeur.

« L'enseignement de l'arabe du primaire jusqu'au supérieur est une spécificité française, aucun autre pays européen n'a un système aussi complet », se félicite d'abord Bruno Levallois, inspecteur général de l'Education nationale pour l'enseignement de l'arabe.

Mais selon ce spécialiste, si cette langue est bien enseignée depuis cent ans avec la célébration fin 2006 du centenaire de l'agrégation d'arabe, « il y a un vrai problème » dans sa reconnaissance.

« L'enseignement de l'arabe ne se développe pas du tout à la hauteur des besoins, on accumule les obstacles de toute nature », ajoute-t-il dans un entretien à l'occasion du salon Expolangues (organisé par L'Etudiant à Paris jusqu'au 21 janvier).

Par exemple, il a observé que les établissements ont peur d'être stigmatisés s'ils font connaître au public l'apprentissage de cette langue.

Ensuite, « les classes européennes qui fonctionnent très bien en France et qui ont ouvert des sections de chinois et de russe n'ont pas réussi à en ouvrir une seule en arabe ! », a-t-il constaté.

Et de citer un autre cas: « En Corse, 13% de la population est d'origine marocaine et nous n'avons pas un seul enseignant d'arabe sur place. Il y a par contre des enseignements de type ELCO (enseignement de la langue et culture d'origine) où c'est le pays d'origine qui envoie lui-même un enseignant », explique M. Levallois.

Les ELCO ont déjà fait l'objet de critiques car ce type d'enseignement ignore en général les caractéristiques du système francophone et les profs étrangers sont peu intégrés aux équipes pédagogiques.

Prétendant un surplus de professeurs, les autorités avaient supprimé en 2005 le concours du Capes externe d'arabe pour le proposer seulement en alternance un an sur deux avec l'agrégation. Cette décision avait provoqué de nombreuses protestations, avant d'être revue car les deux concours auront bien lieu au moins en 2006.

En 2004-2005, 182 professeurs enseignaient l'arabe littéral dans 220 collèges et lycées en France. Et cette langue est choisie par 0,1% des élèves dans le secondaire et 3,5% d'étudiants dans le supérieur, selon le ministère.

Dans ce contexte, parents et les élèves se tournent de plus en plus vers le privé ou vers d'autres institutions.

« Les enseignants sentent une forte demande pour l'apprentissage de l'arabe », constate au Salon Expolangues, Samia Cheniour, professeur d'arabe dans un lycée parisien et à l'Institut du Monde Arabe (IMA).

« L'an passé au lycée où j'étais, j'avais dû me battre pour mettre en valeur mes heures d'enseignement. Et à l'IMA il y a une forte augmentation du nombre de jeunes qui s'inscrivent car ils ne trouvent pas de cours d'arabe dans leur établissement de secteur », ajoute-t-elle.

Cet article a été publié dans les pages « actualités France » de Wanadoo du 19 janvier 2006 :
http://www.wanadoo.fr/bin/frame2.cgi?u=http%3A//actu.wanadoo.fr

Vie de la discipline    [ Haut ]
- Diplôme national du brevet

Dates de la session 2006 et textes de référence:
http://eduscol.education.fr/D0071/datesbrevet.htm
http://eduscol.education.fr/D0071/textesDNB.htm

- Collège – Langues vivantes

Point sur les évolutions récentes : place dans la formation, dispositif général, programmes, horaires :
http://eduscol.education.fr/D0067/college-dispositifgeneral[...]

Evaluation au DNB :
http://eduscol.education.fr/D0067/college-evaluation.htm

- Voyages et sorties scolaires dans le second degré

- Mode de financement
- Rôle et financement des accompagnateurs
- Questions-Réponses
http://eduscol.education.fr/D0176/seconddegre.htm

- Epreuves spécifiques de l'option internationale du baccalauréat (OIB)

- Le B.O. n° 44 du 1er décembre 2005 publie les programmes des épreuves spécifiques d’histoire et géographie du baccalauréat, option internationale:
http://www.education.gouv.fr/bo/2005/44/MENE0502320A.htm

- le B.O. n° 40 du 3 novembre 2005 précise les conditions d'organisation des épreuves de l'option internationale du bac. Particulièrement : épreuves orales et écrites en langue et littérature et histoire-géographie.
http://www.education.gouv.fr/bo/2005/40/MENE0502109N.htm

- Le B.O. n° 33 du 15 septembre 2005 publie les programmes de langue et littérature arabes des sections internationales franco-arabes implantées en France conduisant à l’option internationale du baccalauréat:
http://www.education.gouv.fr/bo/2005/33/MENE0501413A.htm

Pour le prof    [ Haut ]
- Les signets de la Bibliothèque Nationale de France

Monde arabe, ressources générales :
http://signets.bnf.fr/html/categories/c_892arabe_gen.html

Portails de l'internet arabe :
http://signets.bnf.fr/html/categories/c_892arabe_portails.h[...]

Ressources pour la recherche sur le monde arabe :
http://signets.bnf.fr/html/categories/c_692arabe_recherche.[...]

- Sites personnels de quelques écraivains et poètes arabes

Le site officiel de l’écrivain Tahar Ben Jelloun :
http://www.taharbenjelloun.org/

Le site de l’écrivain et poète Mohamed Ghonim :
http://www.ghonim.com/arbo/main_arab.htm

Le site du poète Adnan Al-Sayegh :
http://www.adnan.just.nu/

Le site de l’écrivain et poète Kamal Ayadi :
http://www.kamal-ayadi.com/

Awtad, le site du poète Ibrahim Mohamed Ibrahim :
http://www.awtad.net/

- ‘Âlam Al-Ma’rifa

Site en arabe avec des rubriques de littérature, de biographies et de documents iconographiques :
http://www.kad1.net/

- Al-Ightirâb Al-Adabi

Revue trimestrielle qui s’occupe de la littérature de l’immigration :
http://www.alightirab.cjb.net/

Concours    [ Haut ]
- Concours d'enseignement: Agrégation, Capes et PLP

Pour tout savoir sur les concours d’enseignement d’arabe : programmes, préparation, inscription, rapports du jury, résultats, etc, vous pouvez consulter le site interuniversitaire crée par Frédéric Lagrange:
http://www.concours-arabe.paris4.sorbonne.fr/

Bibliographie    [ Haut ]
- Midad en ligne

Le numéro 28 de Midad de janvier 2006 est en ligne sur le site du CRDP de Paris:
http://crdp.ac-paris.fr/d_librairie/res/Midad_no28.pdf
A signaler dans ce numéro un dossier fort intéressant et utile concernant l'utilisation du cinéma en classe d'arabe.

Magazine d’information et de documentation sur l’arabe et sa didactique publié par le CRDP de Paris, Midad s’adresse à tous les professeurs d’arabe de l’enseignement secondaire (public et privé), ainsi qu’aux enseignants du supérieur impliqués dans la formation. Les enseignants d’autres disciplines (telles les Lettres, l’Histoire et les Arts plastiques) et les enseignants du premier degré peuvent trouver dans ses pages des pistes utiles pour favoriser la découverte du monde et de la culture arabes. Midad paraît, depuis l’automne 1996, trois fois par an (novembre février et avril), sous forme d’imprimé (format A4, 12 pages), avec le concours des académies de Créteil, Paris et Versailles. les numéros complets, des articles et compléments ainsi qu'un index détaillé de l'ensemble des numéros sont consultables en ligne.
Page d’accueil du CRDP de Paris :
http://crdp.ac-paris.fr/
Les numéros complets sur le site du CRDP de Paris :
http://crdp.ac-paris.fr/d_librairie/production-CRDP.htm
les articles, compléments et index des numéros sur le site de l’académie de Versailles:
http://www.ac-versailles.fr/pedagogi/langue-arabe/midadenli[...]

- Les signets de la Bibliothèque Nationale de France

Monde arabe, ressources générales :
http://signets.bnf.fr/html/categories/c_892arabe_gen.html
Portails de l'internet arabe :
http://signets.bnf.fr/html/categories/c_892arabe_portails.html
Ressources pour la recherche sur le monde arabe :
http://signets.bnf.fr/html/categories/c_692arabe_recherche.html

- Sirocco - Lettre des actions éducatives sur le monde arabe

Sirocco est la lettre des actions éducatives sur le monde arabe. Elle s’adresse tous les trimestres aux enseignants, bibliothécaires, médiateurs…auxquels elle présente les activités de l’Institut du monde arabe pour le jeune et le grand public tout en apportant un éclairage sur des actions éducatives et culturelles dans le monde arabe ou en France sur le monde arabe.
n°6 - Hiver 2006:
http://attila00.yellis.net/ima-ae/sirocco/sirocco_9_d58bf0e[...]

- Cinéma : Affiches de films égyptiens

Une nouvelle rubrique vient de voir le jour sur le site de « Langue et Culture arabes » de l’académie de Versailles : Affiches de films égyptiens.
Plus de 200 affiches de films égyptiens de 1934 à 2005 sont accessibles dans cette rubrique présentée sous forme de diaporama.
Cette rubrique est accessible à partir de la page des « sites en arabe ou sur le monde arabe » :
http://www.ac-versailles.fr/pedagogi/langue-arabe/SITESARAB[...]
ou directement :
http://www.ac-versailles.fr/pedagogi/langue-arabe/cinema_af[...]
Page d’accueil du site :
http://www.ac-versailles.fr/pedagogi/langue-arabe/

- Alwaraq

Al-Warraq, un excellent site qui propose en ligne un fond très complet du patrimoine arabo-musulman: histoire, géographie, voyages, compilations, littérature, hadith, linguistique, médecine, philologie, etc... et c'est gratuit!!
http://www.alwaraq.com/

Sortir    [ Haut ]
- Cinéma : Merci Humbert !

IIMA du 8 janvier au 5 mars 2006. Humbert, Yallah ! Yallah ! Par Jean-Michel Frodon, Directeur des Cahiers du cinéma.
Yallah ! Yallah ! C’était plus qu’une formule apprise au fil de ses entreprises de producteur dans le monde arabe. Pour Humbert Balsan, c’était sinon une philosophie, du moins une sorte de morale personnelle. En avant ! Allons-y ! – Allons-y Alonso, aurait ajouté Jean-Paul Belmondo dans À bout de souffle, ce n’est pas un jeu de mot, c’est la même idée de la vie, et du cinéma, que celle qui explosait alors avec la Nouvelle Vague. Aller de l’avant, flamber au sens des joueurs, mais brûler au sens des artistes et des mystiques, tout autant. Être du côté de l’élan,de la jeunesse, de l’irrévérence, du risque. Humbert B., prince des producteurs, en aura pris plus que quiconque, des risques - pas des « risques financiers », pas des « risques d’investissement » que les hommes d’affaires avisés assurent dans les maisons spécialisées.
http://www.imarabe.org/temp/films/films2006/films.html

- L’âge d’or des sciences arabes

IIMA du 25 octobre 2005 au 19 mars 2006.

Lorsque l’on songe à l’apport des savants arabes au développement scientifique de l’Europe, deux domaines viennent immédiatement à l’esprit : les mathématiques et l’astronomie. La civilisation arabo-musulmane nous a légué le système de numérotation utilisé dans le monde entier et a transmis le chiffre zéro inventé par les mathématiciens indiens. Les mathématiciens arabes ont littéralement inventé l’algèbre et furent les premiers à imaginer les différents procédés permettant la résolution des équations.
En ce qui concerne l’astronomie, il suffit de constater que la nomenclature des termes employés est particulièrement riche en appellations venant de l’Islam. Par ailleurs les astronomes arabes ont mis au point un grand nombre d’instruments leur permettant d’accomplir des mesures à partir de leurs observations du ciel, le plus connu étant l’astrolabe ; mais il en existe d’autres tout aussi sophistiqués. La civilisation de l’Islam s’est emparée de toutes les branches du savoir intellectuel et technique. Elle a accompli des découvertes prodigieuses dans différents domaines de la science qu’il s’agisse de la mesure du temps (horlogeries variées) et du repérage dans l’espace (navigation et création de cartes géographiques) ou de la mise au point de dispositifs mécaniques et optiques. Il convient aussi de ne pas oublier la chimie qui s’applique à comprendre la composition et le comportement de la matière, ni bien sûr la médecine et l’architecture qui concernent la santé et le bien-être des hommes.

L’histoire des sciences occidentales a longtemps occulté ce qu’elle devait à la science arabe et, désormais, celle-ci apparaît comme un chaînon indispensable dans l’histoire universelle des sciences. Les savants des pays d’Islam ont d’abord étudié et assimilé, puis prolongé d’apports nouveaux les disciplines pratiquées dans les civilisations antérieures (surtout grecque, mésopotamienne et indienne) en ayant recours à la science expérimentale et en défrichant des domaines et des techniques qui ne se constitueront que bien plus tard en Europe. Le Moyen âge de l’Occident est contemporain de l’âge d’or de la civilisation de l’Islam. Une langue commune, l’arabe, la prospérité de l’empire dont l’ampleur du territoire – de l’Espagne à l’Inde - a favorisé le commerce international, l’encouragement des califes et des princes, la liberté de pensée et la tolérance, sont autant de facteurs qui ont permis de faire progresser le patrimoine scientifique commun.

Cette exposition a pour ambition de montrer au public le développement extraordinaire qu’ont connu les sciences à l’époque de ce qu’il est convenu d’appeler l’âge d’or de la civilisation arabo-musulmane (VIIIe-XVe siècle). Abordant à la fois une culture et des sujets qui ne sont pas nécessairement bien maîtrisés par le public, cette manifestation veut l’interpeller par une approche simultanément esthétique, pédagogique et ludique. Ainsi, les œuvres réunies (tout type de supports) seront-elles assorties d’une signalétique qui en permettra la compréhension et la signification, complétée de modules audiovisuels (interviews, séquences filmées, images de synthèse) intégrés véritablement au parcours. Plutôt que de procéder à un catalogue exhaustif des différentes disciplines constituant la science arabe, le parcours considère trois ensembles dans lesquels seront traités à la fois l’élaboration et la diffusion des savoirs à travers les manuscrits, l’expérimentation et la pratique avec les instruments et les outils, enfin les résultats à travers des objets et des artefacts.
http://www.imarabe.org/temp/expo/sciences-arabes.html

[ Haut ]

Archives de la rubrique Arabe :

Café  n°1 - n°2 - n°3 - n°4 - n°5 - n°6 - n°7 - n°8 - n°9 - n°10 - n°11 - n°12 - n°13 - n°14 - n°15 - n°16 - n°17 - n°18 - n°19 - n°20 - n°21 - n°22 - n°23 - n°24 - n°25 - n°26 - n°27 - n°28 - n°29 - n°30 - n°31 - n°32 - n°33 - n°34 - n°35 - n°36 - n°37 - n°38 - n°39 - n°40 - n°41 - n°42 - n°43 - n°44 - n°45 - n°46 - n°47 - n°48 - n°49 - n°50 - n°51 - n°52 - n°53 - n°54 - n°55 - n°56 - n°57 - n°58 - n°59 - n°60 - n°61 - n°62 - n°63 - n°64 - n°65 - n°66 - n°67 - n°68 - n°69 - n°70 - n°71 - n°72 - n°73 - n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78 -

 

Institut du Monde arabe

indispensables

Dossier Bac et Brevet : préparation, entraînement, auto-évaluation

Le point pour la rentrée 2006

  La rubrique Arabe dans les archives :
 • Les dernières éditions du Café :
n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78
 • Les archives complètes


 • Envoyer une info
 • Nous écrire


 • S'abonner à cette rubrique
 • Nous connaître
 • Nous aider
 • Version imprimable