Bibliographie (Café N° 35)

Version imprimable Version imprimable

- Bruno Devauchelle, François Jarraud -

- Une nouvelle revue : Distances et Savoirs

Revue Distances et Savoirs, Volume 1 N°1/2003 Hermès/CNED/Lavoisier

Cette nouvelle revue examine les questions que pose le développement actuel des formations ouvertes et à distance. Les trois rédacteurs en chef, Martine Vidal, Monique Grandbastien et Pierre Moeglin, appuyés par un comité éditorial riche et varié présentent leur nouvelle revue comme visant à rapprocher les acteurs, les chercheurs au-delà des frontières multiples qui donnent du paysage actuel une impression de morcellement.
Ils mettent en évidence les trois logiques qui traversent le champ de l'enseignement à distance : l'évolution des demandes et des besoins, la recherche et le développement de la réponse dans des contextes variés, le déploiement stratégique dans un contexte concurrentiel...

L'éditorial, corédigé par les rédacteurs en chefs, met en exergue en premier lieu l'incertitude. Celle des pratiques, celle des définitions, celle des distinctions et enfin celle des réels changement. Car c'est bien là qu'est le coeur de la problématique actuelle dans laquelle s'insère cette revue : comment accompagner les changements en cours du point de vue de la recherche, du développement, de l'action ? Déplorant la variété des reponses et concluant sur la nécessité d'un changement de "paradigme" sans savoir s'il peut en émerger réellement un nouveau, la revue se propose d'aider à éclairer ces questions.

La lecture, rapide, des articles de cette revue met en évidence la centration de ce numéro sur les acteurs et en particulier ceux qui "fabriquent" la FOAD. On s'étonnera que dans un premier numéro les usagers de la FOAD n'aient pas été l'une des figures proposées à l'analyse. En fait le double usager (le formateur et le formé) appuyé par un dispositif technique semble pour l'instant favoriser le concepteur de la formation et le formateur plutôt que le formé. Mais celui-ci est beaucoup plus insaisissable, surtout quand il est à distance...

Bruno Devauchelle
Cepec

- Penser "réseaux"

Réseaux et société, sous la direction de Pierre Musso, Puf 2003.


Le mot "réseaux" fait semble-t-il couler beaucoup d'encre. Les cinquièmes rencontres "Réseaux humains et réseaux technologiques" de Poitiers qui viennent d'avoir lien en sont un témoignage de plus. Les travaux de Manuel Castell sur les réseaux en société avaient déjà amorcé largement le débat en particulier sur le champ politique. Pierre Musso coordonne un ouvrage qui a pour ambition de travailler de nouveau la notion. Trois parties composent cet ouvrage : réseau idéologique et rationalité, réseaux techniques et territoires, et enfin réseau économique et politique.
Cette organisation éclaire bien le propos qui s'est tenu lors du colloque "Réseaux et sciences politiques" dont il est l'émanation. Les sociologuqes et les philosophes trouveront dans cet ouvrage matière à réflexion. Car derrière ces analyses souvent très distancées d'applications pratiques et de pratiques du quotidien, il y a une question essentielle : l'être humain est-il un être de réseaux ? ou, autrement dit, la "mise en société" de l'homme n'est-elle pas la tentation mythique du grand réséau toujours à recommencer? Il y aurait alors un "Sysiphe" du réseau qui serait une quête permanente de l'être humain, peut-être pour lutter contre sa solitude essentielle.
Enfin cet ouvrage est le témoignage d'une crainte : la volonté de rationalité qui le traverse est peut-être le signe que la technologie vient de fournir à l'homme individuel un outil qui lui permet de ne plus être dépendant des pouvoirs qui se chargeaient de cette mise en réseaux au préalable. Internet aurait ouvert une boîte de Pandore dont on ne sait où elle va véritablement mener l'être humain. En tout cas on pressent au travers de cet ouvrage que c'est la structure fondamentale de la société qui est en jeu.

Bruno Devauchelle
Cepec

- Des enfants qui ont bon dos

Les Enfants-puce, comment Internet et les jeux vidéos fabriquent les adultes de demain, Christine Kerdellant et Gabriel Grésillon.

Quand certains journalistes se mettent à écrire des livres, on observe avec intérêt qu'ils utilisent les mêmes méthodes pour écrire trois paragraphe dans un journal (ici Newbiz) que pour écrire 250 pages. Cela est déplorable dans le cas présent. A force d'accumuler, on ne retrouve rien. D'autres journalistes nous avaient habitué à mettre du sens dans leur quête (cf l'ouvrage de Michel Alberganti) mais ici, il s'agit d'une sorte d'autojustification. Dans ce sens je n'entends pas la justification du travail des journalistes, mais une tentative de justification de ce que la personne du journaliste pense des technologies dans leur rapport à l'enfance. Finalement ils veulent nous dire que ce n'est pas si dangereux qu'on veut bien le dire : "Internet et les jeux vidéos seraient donc, en somme les cabanes dans les arbres des gamins du XXIè siècle"(p.303).
Saluons toutefois dans cet ouvrage l'accumulation des détails et des exemples. Le lecteur devra faire abstraction des commentaires trop convenus. Ainsi entre la page 137 et 158 le chapitre intitulé "les ratés de la cyberécole" n'apporte aucun élément de réflexion de fond. Survolant les faits, utilisant ici ou là des éléments disparates, les auteurs n'ont pas su dégager les questions de sens qui sont réellement présentes derrière leur ouvrage. A force de montrer on finit par démontrer involontairement... On inscrira cet ouvrage dans la valise qui accompagne le discours sur Internet et les jeux vidéos. Il sera à mettre au rang des propos d'une presse qui a été prompte à vanter des pratiques dans jamais en rendre vraiment compte, c'est à dire sans la distance critique indispensable à ce genre de propos...

Bruno Devauchelle
Cepec

- TDC Les origines de l'Homme

Le numéro du 15 mai de "Textes et documents pour la classe" est entièrement consacré aux origines de l'homme.

Coordonné par Pascal Picq, paléoanthropologue, le numéro fait le point sur l'état actuel des recherches. Ainsi Pascal Picq retrace en 10 questions particulièrement claires l'histoire de l'origine de l'homme. Jean Clottes explique la signification des peintures rupestres. Hervé Le Guyader revient sur la théorie de l'évolution. Ces mises au point scientifiques sont suivies de séquences pédagogiques. Au cycle 3 du primaire, les écoliers sont invités à découvrir un chantier de fouilles et des habitats néolithiques. Au collège, les séquences travaillent les représentations des élèves ce qui amène à une réflexion sur la preuve en archéologie. Au lycée, en 1ère S, le magazine nous propose un TP de physique sur la radiochronologie. En 1ère L c'est une réflexion sur l'hominisation qui est menée en SVT. Le numéro est richement illustré et mérite l'attention des enseignants.

François Jarraud

Textes et documents pour la classe, n°856 du 15 mai 2003
http://www.cndp.fr/revuetdc/prochainnum. htm

[ Haut ]

Archives de la rubrique Bibliographie :

Café  n°1 - n°2 - n°3 - n°4 - n°5 - n°6 - n°7 - n°8 - n°9 - n°10 - n°11 - n°12 - n°13 - n°14 - n°15 - n°16 - n°17 - n°18 - n°19 - n°20 - n°21 - n°22 - n°23 - n°24 - n°25 - n°26 - n°27 - n°28 - n°29 - n°30 - n°31 - n°32 - n°33 - n°34 - n°35 - n°36 - n°37 - n°38 - n°39 - n°40 - n°41 - n°42 - n°43 - n°44 - n°45 - n°46 - n°47 - n°48 - n°49 - n°50 - n°51 - n°52 - n°53 - n°54 - n°55 - n°56 - n°57 - n°58 - n°59 - n°60 - n°61 - n°62 - n°63 - n°64 - n°65 - n°66 - n°67 - n°68 - n°69 - n°70 - n°71 - n°72 - n°73 - n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78 -

 
  La rubrique Bibliographie dans les archives :
 • Les dernières éditions du Café :
n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78
 • Les archives complètes


 • Envoyer une info
 • Nous écrire


 • S'abonner à cette rubrique
 • Nous connaître
 • Nous aider
 • Version imprimable