Bibliographie (Café N° 42)

Version imprimable Version imprimable

- François Jarraud - Marc Lohez -

- En revue

Les premiers pas dans les Cahiers
"Ils pensaient - à juste titre - avoir chèrement conquis le droit... d'apprendre aux autres. On les appelle " stagiaires ", puis néotitulaires, voire " entrants dans le métier ". On les convoque, on les encadre, on recommence ! Lassitude, urgence et incertaine qualité du premier poste, assortis d'un doute : sont-ils considérés comme des " profs pas finis " ? " Selon une enquête du ministère, 90% des nouveaux profs sont satisfaits de leurs débuts. Les Cahiers pédagogiques vont y voir de plus près. Quelle identité pour ces jeunes profs ? Quelles pratiques ? Quel accompagnement ? Les "néotitulaires" interrogent leurs aînés sur la mission d'enseignant, la pédagogie, l'existence d'établissements "difficiles", la pertinence de la formation. C'est dire que ce numéro de novembre des Cahiers interpelle tous les enseignants.
http://www.cahiers-pedagogiques.com/

Les yeux, le ventre et le sac à puces
Dans un article de la revue Education permanente, Serge Pouts-Lajus réfléchit à la difficile intégration des TICE dans le système éducatif français. " Les enseignants, soucieux de maintenir et de préserver ce capital social et culturel essentiel qu'est l'éducation institutionnalisée, ne rejettent pas les TICE. Ils s'en emparent même avec vigueur mais ils le font à un rythme et selon un scénario inattendu, différent en tous cas de celui que beaucoup de réformateurs du dispositif scolaire ont, jusqu'à présent, imaginé ou souhaité. Grâce à Internet et aux possibilités qu'offre le réseau, les enseignants pratiquent, avec une intensité croissante, la mutualisation des idées et des usages à une très large échelle. Dans cette nouvelle et immense salle des professeurs, délocalisée et désynchronisée, qu'est devenu Internet pour eux, il s'affairent, collectivement et sans tapage, à élaborer de nouvelles méthodes pédagogiques basées sur l'expérience et la pratique, exploitant certainement les technologies mais suivant des modalités qui n'auront pas été fixées à l'avance, des méthodes soucieuses de préserver l'institution scolaire dans ses fondements, respectueuses aussi des identités culturelles. Cette dynamique d'innovation par le bas, rendue possible par la diffusion des technologies, pourrait avoir des conséquences beaucoup plus profondes qu'on ne l'imagine. Elle pourrait entraîner, avec plus de chance que les réformes traditionnelles négociées et imposées par le haut, des évolutions institutionnelles réussies".
http://www.txtnet.com/ote/yeux_ventre.ht m

Les TIC bouleversent les attentes des élèves
Un nouvel article de la revue américaine Educause, met en évidence les nouvelles attentes pédagogiques des étudiants. Pour Joel Foreman, les jeunes demandent à apprendre par le jeu. Et les jeux vidéo développent des qualités académiques : esprit de découverte mémorisation, résolution de problème, analyse. Reste à adapter les cours.
http://www.educause.edu/ir/library/pdf/e rm0340.pdf

Napster un modèle pour sauver l'école ?
"Les TIC donnent la possibilité à des milliers d'écoles et d'enseignants de devenir un petit univers dans lequel al communication peut être aisée et rapide... Ainsi un professeur qui veut contacter un pair qui a plus de connaissance ou maîtrise mieux une pratique professionnelle, peut simplement le demander, il trouvera la bonne personne rapidement. Avec cette infrastructure, les enseignants ont la possibilité d'accéder rapidement aux meilleures ressources et aux meilleures pratiques". Le professeur Heargraves, ancien haut fonctionnaire au ministère de l'éducation, invite le gouvernement à monter un réseau qui, à l'image de Napster ou des réseaux pirates, permette ces échanges de pratiques. Pour The Guardian, qui apporte cette information, le professeur Heargraves n'invente rien : il y a déjà en Angleterre de nombreuses communautés en ligne où les enseignants échangent. Le professeur Heargraves mise sur le développement des échanges de pair à pair pour changer les relations entre institution et enseignants et entre ceux-ci et l'école.
http://education.guardian.co.uk/elearnin g/story/0,10577,1082824,00.html

- Vient de paraître

Cartes et Systèmes d'Information Géographique
Les dossiers de l'ingénierie éducative, oct 2003


" On ne fait vraiment parler une carte que sous la torture " rappelle Christophe Clavel dans l'un des articles de ce dossier . Les amateurs de torture géographique, la bonne, celle qui fait FAIRE de la géographie à l'élève, ont trouvé dans l'informatique deux outils pédagogiques : la cartographie informatique qui permet de faire réaliser des cartes thématiques par les élèves et beaucoup plus récemment les Systèmes d'Information Géographique (SIG) ; ce croisement de cartographie informatique et de système de base de données, né voici plus de trente ans est apparu récemment dans les programmes de Géographie du secondaire.

La première partie du dossier comprend des articles de fond et de réflexion ;elle définit les SIG , montre leur place croissante dans la vie professionnelle et la vie pratique, avant d'envisager leur rôle dans l'enseignement de la Géographie : le SIG " transforme le rapport à la carte " (S. Genevois) : avec une carte qui évolue en fonction de requêtes, il n'est plus possible pour l'élève de considérer la carte comme une image fidèle de la réalité, mais comme une construction (et éventuellement, la sienne) qui permet d'apprendre par l' " exploration " (M. Vauzelle).

La deuxième partie du dossier, fournit les bonnes adresses et les références des produits disponibles tant en cartographie informatique qu'en SIG ; elle montre les applications menées dans le cadre d'expérimentation avec les élèves. S'il fallait comparer l'usage des SIG à l'école, à l'industrie automobile, on devrait parler de prototypes : des modèles qui existent,, qui ont été très sérieusement étudiés et qui ont vraiment roulé, mais donc la production de série viendra sans doute plus tard : tout cela coûte bien cher, surtout en temps de préparation pour l'enseignant ou en temps de mise en oeuvre en classe. L'enquête du Café pédagogique, que l'on peut trouver dans la première partie, montre la très faible utilisation des SIG par les enseignants, contrairement à la cartographie informatique, plus anciennement en place à l'école il est vrai.

Il est pourtant difficile de ne pas être attiré par ses études de risques (inondations de la Touch et du Gard) ou de conséquences d'aménagements (les autoroutes pour l'Académie de Dijon dont le site est une mine pour qui veut tenter l'expérience des SIG) ; on sent bien en effet qu'au delà de la géographie, c'est la formation du citoyen actif et conscient qui est en jeu. Comment ne pas être séduit par la perspective de faire relever des données sur le terrain par les élèves qui pourront ensuite les intégrer au système de requêtes et créer leurs cartes, en tirer leurs conclusions. Une démarche qui s'applique aussi à l'histoire des territoires (Le Creusot, Strasbourg et son remarquable Atlas historique produit par les élèves de T. Hatt). Mais on le voit : cela relève moins du cours que d'un travail personnel et s'inscrit bien dans des structures comme les IDD et les TPE qu'il faudrait par conséquent préserver.

Marc Lohez

Cartes et systèmes d'information géographique, Les Dossiers de l'ingenierie éducative, SCEREN CNDP, Octobre 2003.
http://www.cndp.fr/tice/DossiersIE/


Un guide pour le collège : Histoire-géographie et multimédia

"L'enfant d'aujourd'hui vit dans un environnement qui l'incite beaucoup plus qu'avant à se distraire du discours du maître. Les nouvelles technologies sont une réponse à la disposition des enseignants". Cette phrase, tirée de l'introduction de l'ouvrage de Clément Martin et Laurent Resse, montre bien sa finalité : faciliter l'intégration des TICE aux collègues novices.

Pour cela l'ouvrage nous présente 11 séquences qui sont 11 coups de projecteur sur des utilisations différentes des nouvelles technologies. Ainsi les auteurs nous montrent comment utiliser en classe un site Internet, comment faire travailler les élèves sur des logiciels de cartographie, de géographie ou d'histoire et enfin comment rechercher sur Internet.

Les exemples proposés utilisent des logiciels "standards" : Wincarto, Cartes et croquis, le cédérom Hatier 6ème, le site Auschwitz par exemple. Pour chaque séquence, l'ouvrage nous propose un descriptif précis, accompagné de photos, des manipulations à effectuer et une fiche pédagogique photocopiable. Le cédérom contient les documents pédagogiques, les sites Internet utilisés dans l'ouvrage, des versions de démonstration ou des extraits fonctionnels des logiciels présentés. Les séquences participent de la pédagogie "active" et les élèves, avec ces outils modernes, sont invités à "faire" de la géographie ou de l'histoire plutôt qu'à les subir. Elles s'appuient bien évidemment sur les instructions officielles en vigueur.

L'ouvrage est donc immédiatement utilisable en classe. Les "bonnes pratiques" qui y sont décrites trouvent facilement place dans n'importe quel cours du collège et cela facilite l'introduction des TICE.

Mais c'est en même temps la limite du livre. Pourtant, les auteurs n'ignorent pas que les TICE peuvent également être mises au service de démarches pédagogiques plus ambitieuses. On pense bien sûr à la pédagogie de projet, introduite officiellement au collège sous la forme des itinéraires de découverte. Dans ces dispositifs les TICE peuvent être utilisées aussi bien pour se documenter que pour poser des questions, échanger, produire des contenus, apprendre à ordonner ses idées ou à travailler en équipe. Avec elles, ce sont les murs du collège qui s'ouvrent ou se repoussent et de nouveaux horizons pédagogiques qui apparaissent. Ainsi on peut mettre au service de l'école les utilisations quotidiennes des TIC par les collégiens qui, par exemple, se servent du net pour tchater, s'écrire, jouer, simuler, expérimenter etc. On anticipe ainsi sur les changements introduits par les TIC dans les attentes et les conceptions des élèves de la "génération numérique".

Reste que l'ouvrage de C. Martin et L. Resse permettra à de nombreux enseignants, pas trop surs de leur démarche et méfiants envers les outils, de s'y familiariser et de les introduire sans grande fatigue dans leurs cours. Il a toute sa place dans un CDI de collège. On ne peut que le recommander.

François Jarraud

Claude Martin, Laurent Resse, Histoire-géographie et multimédia. Séquences pour les collèges, CRDP de l'académie de Grenoble, 2003, 160 pages et un cédérom.

Informations sur
http://www.crdp.ac-grenoble.fr/bulletin/ 12/nouv.htm


- Lu

Pages : L'autorité de Jean-Marie Petitclerc
"Cessons de nous renvoyer la basse en accusant les parents, l'école, les politiques ou la télévision ! Ce n'est pas en accusant les parents de démissionner que l'on peut les aider à retrouver confiance en eux face à leurs enfants ! Ce n'est pas l'école qui peut prendre en charge l'intégralité des problèmes des jeunes qu'elle accueille ! Ce n'est pas en discréditant les politiques que l'on va aider les citoyens à réinvestir le champ du politique". En 85 petites pages, écrites en gros caractères, Jean-Marie Petitclerc, directeur d'une structure d'accompagnement, nous appelle tous à nous ressaisir et a tisser du lien social pour faire face à la crise de l'autorité. "Les jeunes aujourd'hui comme hier ont besoin de rencontrer sur leur route de véritables éducateurs qui sachent faire autorité". Jean-Marie Petitclerc, Y'a plus d'autorité, éditions Eres.

Inéquitables systèmes éducatifs européens
Comment mesurer l'équité de l'école ? L'équité est-elle identique à travers l'Europe ? Sous le titre "Construire des indicateurs internationaux d'équité des systèmes éducatifs", la Commission européenne publie un rapport réalisé par 6 universités européennes. Cette étude s'est bien sur intéressée aux données objectives traditionnelles de mesure de l'équité. Mais elle a marqué également son intérêt pour les perceptions par les élèves de l'école. En effet on sait que celles-ci influent sur les résultats. Elle montre par exemple de fortes différences dans le soutien fourni par les enseignants aux élèves : les valeurs les plus faibles se trouvent a Bénélux, en Allemagne et en Autriche, des pays où la sélection scolaire est forte. En France et en Grande-Bretagne , les élèves ressentent un fort sentiment d'injustice. Les pays où les inégalités sont les moins fortes sont souvent ceux qui obtiennent les meilleurs résultats. Il est possible "de relever le niveau de performance tout en réduisant les inégalités".
http://europa.eu.int/comm/education/prog rammes/socrates/observation/equality_fr.p df

Statistiques mondiales sur l'éducation
L'Unesco publie son édition 2003 du "Recueil de données mondiales sur l'éducation". Il permet de mesurer comparativement le développement des systèmes éducatifs et de leurs résultats.
http://portal.unesco.org/uis/TEMPLATE/pd f/ged/GED_FR.pdf
http://www.adobe.fr/products/acrobat/rea dstep2.html

Environnements numériques : les études de la Caisse des Dépôts
Où en sont nos voisins en matière d'espace numérique ? Comment les financent-ils ? Avec quels contenus ? Quels partenaires ? Au moment où la France met en place son ENT (environnement numérique de travail), la Caisse des Dépôts et consignations publie les études, réalisées avec la FING, l'IDATE, IXmedia et ITEMS International, sur les ENT dans l'éducation dans l'Europe du nord, l'Espagne et l'Amérique du nord. Si les expériences allemandes, belges et néerlandaises semblent peu développées et moins ambitieuses, l'expérience espagnole renvoie plus directement aux préoccupations françaises. En effet, l'Espagne connaît, comme la France, un certain retard pour le développement d'Internet et craint l'ouverture du fossé numérique. Mais en Espagne ce sont les régions qui pilotent les projets. Ainsi l'ENT le plus avancé, le projet EDU, est issu de la volonté politique de la seule Catalogne. Il compte déjà 20 millions de visites par an et offre, à coté des contenus administratifs, des cours, des exercices et des outils d'échange. Il s'appuie sur un réseau de professeurs qui dans chaque école assurent le support des salles informatiques. Des industriels du secteur privé commencent à produire des contenus éducatifs pour le réseau. L'ENT catalan semble avoir réussi le pari que le gouvernement français met dans son projet : au delà des avantages pédagogiques, créer un modèle économique viable pour l'édition multimédia. Il pose aussi les questions du financement local des ENT et de leur intégration dans les pratiques enseignantes.
http://www.dntic.caissedesdepots.fr/dnti c/publications/etudes.asp
http://www.cafepedagogique.net/divers/ho urtin2003

- Logiciels

TPE et ECJS avec La prévention routière
Tous nos élèves sont soumis quotidiennement au risque routier. La prévention routière propose gracieusement aux lycéens une base documentaire pour aborder le thème du risque sur la route dans le cadre des TPE et de l'ECJS. La brochure, accompagnée d'un cédérom aide les élèves à construire leur thème et leur recherche et leur apporte une bibliographie et des informations solides. Il s'agit bien sûr de faire comprendre aux jeunes les enjeux de la sécurité routière. Pour cela le cédérom apporte une aide à la construction d'un dossier méthodologique.
http://www.preventionroutiere.asso.fr/ki tlycee/kitlycee2.htm

Maternelle : "Apprends moi la rue" pour l'APER
Les accidents de la route sont la première cause de mortalité chez les jeunes. Avant 5 ans, le risque est très élevé chez les passagers d'automobile. A partir de 7 ans le premier pic de piétons tués apparaît. D'où la nécessité d'une éducation aux risques de la circulation aboutissant à la délivrance dans les écoles de l'APER, l'attestation de première éducation à la route. Pour y préparer, le ministère de l'éducation nationale et la M.A.E., la première mutuelle d'assurance scolaire, se sont associés pour développer le cédérom "Anastase". Créé par Françoise Brun, professeur des écoles, Anastase est un canard prudent qui permet une découverte ludique des dangers de la rue. Le cédérom est destiné aux 3-7 ans. Il propose des jeux mais aussi du matériel imprimable pour des activités sans ordinateur. Il met à la disposition du professeur un module d'évaluation des acquis à travers 6 tests interactifs. La M.A.E. diffusera le cédérom gratuitement dans toutes les écoles maternelles
http://www.mae.fr/

Rechercher sur Internet avec R2i
Comment apprendre à rechercher sur Internet ? La recherche sur Internet ne va âs de soi et génère bien des difficultés pour les élèves. La question intéresse particulièrement les documentalistes, les enseignants et les élèves lancés dans les IDD, les TPE, les PPCP ou le B2i. Sylvain Genevois, professeur et formateur TICE, propose un nouveau logiciel : R2i. Fruit d'une longue recherche, R2i est un navigateur éducatif qui décompose les étapes de la recherche documentaire. Le logiciel comprend une interface de navigation permettant de consulter plusieurs sites, deux éditeurs pour traiter l'information, un historique, un outil de prise de notes, l'indexation de 10.000 sites webs pour 27 disciplines, et un ensemble d'activités pédagogiques sur la recherche documentaire (fiches méthodes et fiches d'activité).
http://sgenevois.free.fr/r2i.htm

Un cédérom pour le C2i
Le B2i est bien connu : il permet une formation de base aux TIC des élèves du primaire et du secondaire. Dans l'enseignement supérieur, c'est le C2i qui fait son apparition. Il sera exigible pour la titularisation des professeurs des écoles. Le C2i vise à attester de compétences nécessaires à un étudiant : recherche d'information, présentation, communication à distance, aspects juridiques des TICE etc. Le ministère ouvre un site spécial qui propose les textes réglementaires, des ressources et le cédérom d'expérimentation.
http://c2i.education.fr/index.htm


[ Haut ]

Archives de la rubrique Bibliographie :

Café  n°1 - n°2 - n°3 - n°4 - n°5 - n°6 - n°7 - n°8 - n°9 - n°10 - n°11 - n°12 - n°13 - n°14 - n°15 - n°16 - n°17 - n°18 - n°19 - n°20 - n°21 - n°22 - n°23 - n°24 - n°25 - n°26 - n°27 - n°28 - n°29 - n°30 - n°31 - n°32 - n°33 - n°34 - n°35 - n°36 - n°37 - n°38 - n°39 - n°40 - n°41 - n°42 - n°43 - n°44 - n°45 - n°46 - n°47 - n°48 - n°49 - n°50 - n°51 - n°52 - n°53 - n°54 - n°55 - n°56 - n°57 - n°58 - n°59 - n°60 - n°61 - n°62 - n°63 - n°64 - n°65 - n°66 - n°67 - n°68 - n°69 - n°70 - n°71 - n°72 - n°73 - n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78 -

 
  La rubrique Bibliographie dans les archives :
 • Les dernières éditions du Café :
n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78
 • Les archives complètes


 • Envoyer une info
 • Nous écrire


 • S'abonner à cette rubrique
 • Nous connaître
 • Nous aider
 • Version imprimable