Bibliographie (Café N° 44)

Version imprimable Version imprimable

Édition du 19-12-2003

- François Jarraud - Marc Lohez -

-

Géographie : Savoir Utiliser la cartographie informatique

Didacticiel du logiciel de cartographie Logicarte (agisoft), ce cédérom propose plus largement aux enseignants d'histoire-géographie de s'initier aux principes et aux maniements de la cartographie informatique.

La première partie du Cd comprend des articles de fond et de réflexion ;elle définit les SIG et la cartographie informatique, montre leur place croissante dans la vie professionnelle et la vie pratique, avant d'envisager leur rôle dans l'enseignement de la Géographie : ces cartes construites par ordinateur, mais qui peuvent varier selon les requêtes permettent de former l'esprit critique des élèves vis-à-vis de la représentation cartographique.

Une série de clips vidéo commentés de quelques minutes chacun permet ensuite de comprendre comment sont créées les cartes thématiques sur ordinateur ; toutes les démonstrations s'appuient sur des exemples concrets de réalisation de cartes thématiques . Même si toutes les cartes présentées sont évidemment produites avec Logicarte, les principes de traduction graphiques des données sont valables dans tout le monde de la cartographie adossée à des bases de données : choisir des seuils chiffrés pour partager les catégories représentées (discrétisation), choisir le mode de représentation etc... De quoi initier quelques collègues .... ou les élèves : l'un des modules est bien utile pour faire comprendre cette notion de discrétisation avant la réalisation d'une carte, même sur papier.
Enfin, des fiches pédagogiques inscrivent la réalisation de cartes par ordinateur dans les progressions et les problématiques des programmes ... de quatrième et de première surtout car il s'agit d'exemples français dans leur grande majorité. Mais il est vrai que la carte de notre beau pays est si ordigénique ! Ma préférence va pourtant dans ce dossier à la réalisation d' une carte de synthèse sur le Royaume-Uni : celle-ci est précédée dans la fiche par la réalisation d'un dossier rassemblant toutes sortes de documents (données, mais aussi photos..), des réalisation de cartes intermédiaires. A chaque fois qu'une opération spécifique sur logicarte est nécessaire, un lien renvoie vers le module vidéo qui explique la manouvre.; le croquis de synthèse est vraiment alors l'aboutissement d'une appropriation des connaissances (et de méthodes) par les élèves. Bref, une façon très Sceren de présenter la cartographie sur ordinateur.


Marc Lohez

Savoir Utiliser la cartographie informatique Scéren - Crdp Académie de paris
cédérom pour PC




Louis Cros. L'imagination à l'oeuvre.


Peut-on être haut fonctionnaire et entraîneur d'hommes ? Gestionnaire et innovateur ? La réponse est oui. Dans l'éducation, On pense, par exemple, à Jean Zay, à Gustave Monod, figures emblématiques de la rue de Grenelle. Louis Cros a appartenu à cette famille intellectuelle, à cette équipe et à cette race d'hommes.

Chargé de mission au cabinet de Jean Zay avant-guerre, il fut, après-guerre, le bras droit de Gustave Monod avant de devenir le fondateur de l'I.N.R.P., du C.N.D.P., de nombreux C.R.D.P. et du C.I.E.P. On lui doit également l'ouverture démocratique de l'enseignement secondaire. Cela commença par la suppression de l'examen d'entrée en sixième, en 1956, qui permit aux enfants du peuple de passer des cours complémentaires aux lycées. Puis, en 1959, il prépara la prolongation de la scolarité jusqu'à 16 ans. Ces deux mesures entraînèrent "l'explosion scolaire" et, en 1963, la création des C.E.S. Sous la houlette de Louis Cros, l'éducation nationale vit les effectifs du secondaire passer, de 1947 à 1963, de 775.000 à 2.400.000 élèves. Il lui revint, comme directeur de l'administration du ministère de préparer les budgets et d'obtenir les moyens. Dans cet ouvrage, qui regroupe des écrits de Louis Cros, et les témoignages de ses nombreux amis, Jean-Louis Crémieux-Brilhac, figure de la Résistance et ancien directeur de la Documentation française, dessine le contexte de l'époque. "J'ai vu Cros dans un troisième rôle : celui de gestionnaire de l'explosion scolaire et de protagoniste de la nécessaire réforme. Cette réforme, nous ne soupçonnions pas qu'elle se heurterait à tant de résistances. La droite conservatrice, mais aussi le parti MRP, issu pourtant de la Résistance, ne voulaient pas entendre parler d'une école moyenne qui mêlerait en sixième et en cinquième les enfants du populo à la jeune élite bourgeoise... Cros aura été l'animateur de l'équipe réformatrice". Cette ouverture démocratique on la trouve également dans la réforme des bourses et la création des IPES, un système de pré-recrutement qui permit aux enfants des milieux populaires d'obtenir une bourse pour faire des études en université et devenir enseignant.

Voilà pour une partie de son oeuvre institutionnelle. Mais Louis Cros fut aussi le président du C.E.M.E.A. et l'initiateur du CLIMOPE, organisme qui réunit les mouvements pédagogiques français et un infatigable militant des méthodes "actives" ou "nouvelles", en contact avec les "figures" de l'époque Monod, Langevin, Freinet.

Tout cela est-ce de l'histoire ? Pas sûr ! Parce que les combats de Louis Cros sont d'actualité. C'est d'abord celui de la démocratisation de l'enseignement qui sous-tend le débat actuel sur l'école. Mettre sur les mêmes bancs les enfants des riches et des pauvres, cela s'appelle le collège unique. Dans un texte de 1985, Louis Cros écrit "L'éducateur n'a pas rempli son devoir lorsqu'il a forcé comme des plantes de serre deux ou trois élèves d'élite.. Tout élève peut trouver de l'intérêt à une branche d'enseignement : c'est au maître qu'il appartient de découvrir laquelle". Pour mener ce combat au bout, il aurait fallu une réforme des enseignements qui n'aboutit pas avant le départ de Louis Cros du ministère. Parlant de laïcité en 1984, Louis Cros citait Gustave Monod : "la laïcité consiste à faire prendre conscience de la diversité de ce que l'on appelle les familles spirituelles de la France. Nos classes nouvelles doivent pratiquer une pédagogie de la tolérance... Il faut montrer la liberté en acte et cette révélation est précisément la laïcité".

Cet ouvrage collectif retrace la carrière et la pensée de l'homme qui ouvrit l'enseignement secondaire au peuple. Par delà les années, les principes de Louis Cros participent au débat sur l'école.


François Jarraud


Louis Cros. L'imagination à l'oeuvre. INRP CUIP, 296p, 2002


[ Haut ]

Archives de la rubrique Bibliographie :

Café  n°1 - n°2 - n°3 - n°4 - n°5 - n°6 - n°7 - n°8 - n°9 - n°10 - n°11 - n°12 - n°13 - n°14 - n°15 - n°16 - n°17 - n°18 - n°19 - n°20 - n°21 - n°22 - n°23 - n°24 - n°25 - n°26 - n°27 - n°28 - n°29 - n°30 - n°31 - n°32 - n°33 - n°34 - n°35 - n°36 - n°37 - n°38 - n°39 - n°40 - n°41 - n°42 - n°43 - n°44 - n°45 - n°46 - n°47 - n°48 - n°49 - n°50 - n°51 - n°52 - n°53 - n°54 - n°55 - n°56 - n°57 - n°58 - n°59 - n°60 - n°61 - n°62 - n°63 - n°64 - n°65 - n°66 - n°67 - n°68 - n°69 - n°70 - n°71 - n°72 - n°73 - n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78 -

 
  La rubrique Bibliographie dans les archives :
 • Les dernières éditions du Café :
n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78
 • Les archives complètes


 • Envoyer une info
 • Nous écrire


 • S'abonner à cette rubrique
 • Nous connaître
 • Nous aider
 • Version imprimable