Bibliographie (Café N° 57)

Version imprimable Version imprimable

Édition du 14-12-2004

- Bruno Devauchelle -

- A la Une : Gaston Mialaret, Les méthodes de recherche en science de l’éducation

Les ouvrages de méthodologie de recherche sont suffisamment nombreux semble-t-il, et pourtant ce petit opuscule rédigé par Gaston Mialaret, l’un des « pères » des sciences de l’éducation en France mérite qu’on le présente. En effet, le crédit de cette discipline s’est largement érodé au cours des dix dernières années dans le monde scientifique en particulier à cause de la « légereté » méthodologique, réelle ou supposée, des travaux de recherche menés dans ce domaine. Ce n’est certes pas l’ouvrage de Gaston Mialaret qui permettra de modifier cet état de fait, mais c’est l’opportunité de sa parution qui doit nous rappeler cette exigence de méthode scientifique. Le discours public autour de la question scolaire emprunte des travaux de toutes sortes et aujourd’hui il est difficile au lecteur consciencieux de distinguer ce qui relève d’une démarche scientifique de ce qui n’en relève pas. Du coup d’autres sciences voisines (sociologie, psychologie, économie…) s’autorisent la critique des travaux de science de l’éducation.
L’ouvrage de G. Mialaret est suffisamment accessible à tous pour que les formateurs d’enseignants et les enseignants eux-même choisissent d’en faire une lecture complète. L’intérêt principal sera de leur fournir quelques outils simple, un cadre de réflexion pour penser leur activité professionnelle et surtout le regard qu’ils posent sur elle. Ce qui qualifie la professionnalité c’est aussi de pouvoir tenir un discours scientifique sur les objets de la profession, or lors des débats organisés l’an dernier pour la commission Thélot, on a pu constater que cette rigueur était largement absente des débats, même dans les propos de personnes soit-disant autorisées.
Après avoir situé les finalités et les démarches de recherche, l’auteur nous invite à identifier les méthodes et techniques de la recherche en particulier dans le recueil des données permettant le discours (étude de documents, entretien, observation (armée ou non), expérimentation). Le propos s’arrête là et l’on regrettera qu’il n’aborde pas suffisamment un point pourtant essentiel dans la recherche qui est le lien avec les travaux antérieurs de la même discipline, ou d’autres ainsi que l’analyse critique des recherches existantes.
Rappelons donc que ce travail d’un pionnier des sciences de l’éducation nous rappelle tous à l’ordre et nous invite à une plus grande rigueur dans nos travaux. Profitons en pour signaler, est-ce intentionnel ou non, que sur la couverture « science de l’éducation » est écrit au singulier alors que l’intitulé du chapitre 1 reprend le pluriel plus habituellement rencontré.

Bruno Devauchelle
CEPEC

Gaston Mialaret, Les méthodes de recherche en science de l’éducation, Que sais-je ? Puf 2004

- Cyril Fievet, Emily Turrettini, Blog story

Cet ouvrage a priori anecdotique et de mode doit cependant attirer notre attention comme témoignage. L’émergence des blogs, tout comme le développement des sites web personnels il y a quelques années, est un phénomène d’époque. Il traduit la prise de parole publique par un certain nombre de personnes qui jusqu’à présent ne pouvaient accéder à celle-ci que difficilement. Or ce phénomène, bien que marginal en regard de la totalité des internautes est intéressant pour témoigner de l’appropriation d’une technologie par un groupe social. Il faut bien évidemment le resituer dans le cadre beaucoup plus large de la « déferlante d’expression » que provoque le développement d’Internet, dans lequel de la messagerie instantanée au site web sophistiqué sont aussi des indicateurs.
Cet ouvrage très accessible pourra avoir plusieurs usages selon les lecteurs : un outil pour découvrir cet univers du blog, un témoignage utile à l’observateur qui veut comprendre, une référence pour tous les blogueurs qui se construisent leur identité dans ce groupe de pratiques. L’ouvrage bien documenté discute de nombreuses questions, souvent dans le désordre mais de façon accessible et simple. Il permet de comprendre qu’au-delà de l’outil, le blog est un révélateur de comportements, qui même s’ils sont marginaux, ont un effet laboratoire intéressant à étudier. Il permet aussi de développer sa propre connaissance du phénomène et des outils en place. Ouvrage éphémère peut-être mais regard sympathique sur la façon dont les êtres humains construisent des usages diversifiés à partir d’un seul outil.
N’oublions pas que la presse écrite en ligne (le monde, libération, par exemple) s’est mise à ouvrir des blogs à certains de ses personnels qui enrichissent ainsi notre compréhension de monde humain en rajoutant leurs témoignages « vivant », car finalement l’intérêt principal du blog c’est la vie qui y apparaît.

Bruno Devauchelle
CEPEC

Cyril Fievet, Emily Turrettini, Blog story, Eyrolles, 2004

- Bernard André, Georges Louis Baron, Eric Bruillard, Traitement de texte et production de documents

L’ensemble des communications rassemblées dans cet ouvrage (fruit du colloque Didapro de Juillet 2003) se propose d’apporter un éventail de réflexions sur la question de la production de documents à l’aide du traitement de texte. La lecture de l’ouvrage se révèle moins homogène que le titre ne le laisse présager. En effet la variété des niveaux de lecture et des points de vue proposés dans cet ouvrage est suffisamment kaléidoscopique pour permettre à de nombreux lecteurs d’y trouver ici ou là des éclairages.
La première partie consacrée à la typographie apporte un regard exigeant sur l’effet traitement de texte dans le monde professionnel de l’imprimerie. On peut y lire la fin d’une époque, mais aussi l’émergence d’une nouvelle époque dont la principale caractéristique serait de se soucier davantage de « sortir un texte » que de produire une « œuvre d’écriture ». Cette alerte est suivie logiquement d’un questionnement de l’enseignement à l’écriture avec le traitement de texte.
Le document « Technologie de l’information au collège » (p.99) de F. Meigné et J. Lebeaume, situé au centre de cet ouvrage arrive à ce moment de l’ouvrage pour permettre au lecteur d’insérer la question du traitement de texte dans la problématique plus large de l’objet « technologie de l’information ». Malheureusement mal situé, à notre avis, à cet endroit du livre, il fait la charnière entre la question de l’objet et la question des outils selon le contexte. Cette troisième partie est plutôt centrée sur les activités de productions et présente quelques travaux et questionnement éclairants sur des pratiques d’enseignement. La dernière partie consacrée à l’évaluation des compétences en traitement de texte souffre d’un manque de véritable travail de recherche sur le traitement de texte, les deux documents proposés portant davantage sur les dispositifs d’évaluation des compétences TIC en milieu scolaire.
Rassembler des documents relativement composites dans un seul ouvrage est devenu une pratique courante dans le monde de l’édition. Malheureusement, la continuité des écrits, dans ce cas pose de nombreux problèmes que cet ouvrage n’a pas réussi à résoudre. Le choix d’un titre d’un écrit mérite alors un traitement plus avancé pour permettre au lecteur potentiel de comprendre la nature de l’objet qu’il a entre les mains. Finalement cet ouvrage, aux nombreux questionnements intéressants souffre d’une ligne directrice qui aurait permis une lecture plus large de ce questionnement pourtant fondamental de l’activité « traitement de texte ».

Bruno Devauchelle
CEPEC

Bernard André, Georges Louis Baron, Eric Bruillard, Traitement de texte et production de documents, INRP 2004

[ Haut ]

Archives de la rubrique Bibliographie :

Café  n°1 - n°2 - n°3 - n°4 - n°5 - n°6 - n°7 - n°8 - n°9 - n°10 - n°11 - n°12 - n°13 - n°14 - n°15 - n°16 - n°17 - n°18 - n°19 - n°20 - n°21 - n°22 - n°23 - n°24 - n°25 - n°26 - n°27 - n°28 - n°29 - n°30 - n°31 - n°32 - n°33 - n°34 - n°35 - n°36 - n°37 - n°38 - n°39 - n°40 - n°41 - n°42 - n°43 - n°44 - n°45 - n°46 - n°47 - n°48 - n°49 - n°50 - n°51 - n°52 - n°53 - n°54 - n°55 - n°56 - n°57 - n°58 - n°59 - n°60 - n°61 - n°62 - n°63 - n°64 - n°65 - n°66 - n°67 - n°68 - n°69 - n°70 - n°71 - n°72 - n°73 - n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78 -

 
  La rubrique Bibliographie dans les archives :
 • Les dernières éditions du Café :
n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78
 • Les archives complètes


 • Envoyer une info
 • Nous écrire


 • S'abonner à cette rubrique
 • Nous connaître
 • Nous aider
 • Version imprimable