Bibliographie (Café N° 64)

Version imprimable Version imprimable

Édition du 02-07-2005

- François Jarraud -

- A la Une : Enseigner les SES entre savoirs et pratiques

"Trente-cinq ans. C’est l’âge du baccalauréat de la série B, devenue la filière E.S. en 1992. En juin 1969, en effet, la première génération d’élèves de la série B passait un baccalauréat économique et social. Trente-cinq ans. Encore jeunes, les sciences économiques et sociales ont cependant atteint l’âge d’une certaine maturité et d’un certain épanouissement… Il semble alors important à l’équipe de formateurs de la filière SES de l’I.U.F.M. d’Aix-Marseille de faire le point sur cette discipline qui attire aujourd’hui à la fois tant d’élèves et de nombreuses critiques et remises en cause". L'IUFM d'Aix – Marseille consacre un numéro complet de sa revue, Skholê, à la didactique des SES.

Plusieurs regards s'y croisent. Il y a d'abord ceux des universitaires qui ont largement contribué à l'évolution des SES : Jacques Guin, président du GTD SES et Jean-Luc Gaffard, président du Groupe d'experts. Il y a ceux des didacticiens. Par exemple, Alain Beitone part de l'exemple la définition de la population active pour montrer les difficultés d'apprentissage d'une notion de base et l'importance des représentations des élèves. Caroline Blayer et Jean Renaud Lambert montrent l'intérêt des documents audiovisuels pour les SES. Florence Thomann voit en le travail de groupe un outil pour modifier le rapport des élèves au savoir.

La troisième partie de ce numéro fait appel aux mémoires professionnels des stagiaires, par exemple sur le débat en ECJS ou les enquêtes en SES.
http://www.aix-mrs.iufm.fr/services/info rmation/skole/2005_HS_1/Numero_complet.pd f

- L'économie française

"La croissance mondiale a été encore plus rapide en 2004 qu’en 2003. Toutefois, le rebond de l’activité a été contrasté selon les zones : fort aux États-Unis (+4,4 % après +3,0 %), au Japon (+2,6 % après +1,4 %) et au Royaume-Uni (+3,1 % après +2,2 %), hétérogène en zone euro (+1,8 % après +0,5 %). Par ailleurs, la croissance restait très forte en Asie et en particulier en Chine (+9,5 %)… En zone euro, le PIB a crû de 1,8 % après 0,5 % en 2003. Au premier semestre, la zone euro a tiré profit du dynamisme du commerce mondial et d’une pause dans l’appréciation de l’euro. La demande intérieure s’est ressaisie de façon inégale selon les pays". L'édition 2005 de "L'économie française" de l'Insee permet de dresser un tableau complet de la situation de la France. Cette année trois thèmes font l'objet d'approfondissements : les délocalisations (voir L'Expresso du 6 juin), le marché du travail après 50 ans et le passage en base 2000 des comptes nationaux.

L'ouvrage propose toujours ses pages thématiques qui font le point sur l'emploi, le chômage, le revenu, la compétitivité, la dette etc. ainsi que les tableaux (valeur ajoutée, investissements). Chaque article est agrémenté de graphiques et de tableaux. L'ensemble est téléchargeable gratuitement.

Des chiffres qu'on peut mettre à jour directement sur les sites officiels. Ainsi le ministère des finances publie les derniers chiffres de la balance des paiements 2005 : sur les 4 premiers mois de l'année, le compte de transactions courantes est en déficit de 11,5 milliards, soit 10,4 milliards de plus que l'an dernier. Un changement de cap ?
http://www.insee.fr/fr/indicateur/cnat_a nnu/base_2000/documentation/publications/ ecofranc_2005.htm
http://www.minefi.gouv.fr/presse/communi ques/c0506171.htm

- L'économie française vue par l'OCDE

"La France se caractérise par une forte productivité par heure travaillée et par un système de protection sociale très élaboré, mais elle souffre également d'un faible taux d'activité et d'un chômage structurel élevé. Cette performance médiocre du marché du travail contribue à la persistance d'un déficit budgétaire qui ne fait qu'aggraver les pressions exercées par le vieillissement de la population sur les finances publiques. Le creusement de la dette publique menace la soutenabilité budgétaire. Il résulte en partie d'une maîtrise insuffisante des dépenses publiques, et du manque de compréhension par l'opinion de la nécessité de s'atteler à des questions de long terme tout en respectant des objectifs à court terme". Coïncidence : l'OCDE publie également son "Etude économique de la France 2005". L'organisation internationale conseille des changements de politique. " La forte protection de l'emploi et le coût minimum élevé du travail ont pour effet que l'emploi de beaucoup de personnes peu qualifiées entraîne des coûts supérieurs à leur productivité malgré les allègements de charges consentis sur les bas salaires. La France devrait sensiblement atténuer les contraintes inhérentes au contrat de travail… l'ouverture seulement graduelle des marchés dans les industries de réseau, la protection de certaines professions du secteur des services et le manque de concurrence dans certains secteurs du commerce de détail en France réduisent le potentiel de croissance, d'innovation et d'emploi. Les réformes devraient viser à pondérer davantage le bien-être des consommateurs, face à l'opposition de certains groupes défendant des intérêts particuliers".
http://www.oecd.org/document/56/0,2340,f r_2649_201185_34984504_1_1_1_1,00.html

[ Haut ]

Archives de la rubrique Bibliographie :

Café  n°1 - n°2 - n°3 - n°4 - n°5 - n°6 - n°7 - n°8 - n°9 - n°10 - n°11 - n°12 - n°13 - n°14 - n°15 - n°16 - n°17 - n°18 - n°19 - n°20 - n°21 - n°22 - n°23 - n°24 - n°25 - n°26 - n°27 - n°28 - n°29 - n°30 - n°31 - n°32 - n°33 - n°34 - n°35 - n°36 - n°37 - n°38 - n°39 - n°40 - n°41 - n°42 - n°43 - n°44 - n°45 - n°46 - n°47 - n°48 - n°49 - n°50 - n°51 - n°52 - n°53 - n°54 - n°55 - n°56 - n°57 - n°58 - n°59 - n°60 - n°61 - n°62 - n°63 - n°64 - n°65 - n°66 - n°67 - n°68 - n°69 - n°70 - n°71 - n°72 - n°73 - n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78 -

 
  La rubrique Bibliographie dans les archives :
 • Les dernières éditions du Café :
n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78
 • Les archives complètes


 • Envoyer une info
 • Nous écrire


 • S'abonner à cette rubrique
 • Nous connaître
 • Nous aider
 • Version imprimable