Bibliographie (Café N° 9)

Version imprimable Version imprimable

- François Jarraud -

- Accueillir les migrants, V.E.I. Enjeux n°125

Nous avons déjà eu l'occasion de présenter dans le "Café" la revue V.E.I. Enjeux qui s'intéresse aux questions d'intégration. Le n°125 est tout entier consacré à la question de l'accueil de l'immigration et tout particulièrement à celui des primo-arrivants.

Plusieurs articles retracent l'histoire des politiques d'immigration en France. A. Lebon expose les grandes caractéristiques de l'immigration aujourd'hui : environ 100.000 entrées par an; une population majoritairement africaine, féminine, venue dans le cadre du regroupement familial et inactive. Pour V. de Rudder (Paris VII) ces arrivées se font dans un état où "le principe d'inhospitalité est désormais le fondement de la politique d'immigration" (p. 32). H. Le Bras (INED) va plus loin. Il y voit le résultat de l'effacement d'une conception rousseauiste de la nation au bénéfice du développement d'une "idéologie démographique" c'est à dire de "la croyance dans l'existence de populations nationales" de souche (p. 37). Malheureusement cette conception se recoupe avec les choix de certaines communautés. Ainsi Gaye Petek Salom (association Elele) décrit la tentation du repli identitaire chez les familles turques primo - arrivantes. Faute de structures d'accueil qui permettraient une prise en charge individuelle des primo-arrivants, elle montre que l'arrivée en France s'accompagne d'un repli sur la communauté et les traditions. "La majorité des regroupés se plaignent de retrouver en France un microcosme villageois et des normes familiales beaucoup plus traditionnelles qu'en Turquie" (p. 99)."Le but premier des familles est d'éviter le risque d'un trop grande acculturation" (p. 100). Cette conclusion n'est pas sans rappeler les résultats d'une récente enquête du Haut Conseil à l'intégration qui recommande l'arrêt des cours de culture d'origine qui enferment des jeunes étrangers qui feront leur vie en France dans un ghetto culturel. L'intégration est-elle en panne en France ? Et si oui, que faire ?

Trois articles proposent une comparaison avec d'autres pays. On peut retenir la réponse des Pays-Bas. Ils ont adopté en 1998 une politique radicalement nouvelle. Alors que jusque là ils concevaient l'intégration sur une base communautaire, la loi de 1998 repose sur le principe qu'une "société a besoin pour fonctionner sans heurts de partager une base commune" (p. 144). Ainsi la loi impose à tous les immigrants, y compris les adultes, 600 heures de cours spéciaux d'intégration, partagés entre l'apprentissage du néerlandais et des informations civiques. Cette loi permet par exemple de faire sortir les femmes musulmanes de l'univers familial et de les toucher directement.

Plusieurs articles décrivent les politiques scolaires suivies en France en faveur des jeunes primo-arrivants. Politiques assez confuse puisque ceux-ci sont mal distingués des immigrés de deuxième génération, du public des ZEP quand ils ne sont pas mêlés aux handicapés ! Pourtant Claire Schiff (Bordeaux II) souligne les particularités de ces jeunes. Ils croient plus dans la réussite individuelle et sont plus respectueux des enseignants et de l'école. Mais leur comportement plus sérieux que celui des autres collégiens entraîne des difficultés relationnelles qui peuvent émousser leur désir d'apprendre.

Finalement on ne peut que partager les remarques de B. Bier dans sa préface à ce numéro : la transformation des migrations appelle à une réelle mobilisation et à la nécessité de mettre fin aux ambivalences des politiques d'accueil.

François Jarraud

V.E.I. Enjeux, n°125, juin 2001, CNDP

- Cédérom : Atlas Magnard Collège - Lycée

Les éditions Magnard se sont taillées une réputation justifiée pour leurs manuels de géographie particulièrement novateurs et illustrés de documents cartographiques originaux et de grande qualité. Aussi attendions nous avec impatience cet atlas sur cédérom.

Cette attente n'est pas déçue. L'atlas Magnard est d'abord une énorme base cartographique avec près de 500 cartes issues des différents manuels de l'éditeur. L'utilisateur y accède selon trois entrées :
- Une dizaine de dossiers thématiques de géographie (représenter la terre, les divisions du monde, la population, la mondialisation, les enjeux du monde actuel par exemple) ou d'histoire (le temps des religions, l'Europe par exemple). Chacun donne accès à des cartes ou des images satellitales, réunies autour de 2 ou 3 axes abordés à des échelles différentes.
- Les grandes périodes de l'Histoire : de la préhistoire à nos jours, 6 dossiers rassemblent des cartes à différentes échelles.
- Explorer un espace géographique : une approche des continents, d'ensembles régionaux ou de 12 pays (dont la France particulièrement privilégiée) à travers un ensemble de documents cartographiques.

Ainsi l'utilisateur navigue facilement à travers un ensemble cartographique particulièrement riche auquel s'ajoutent des images satellitales.

Il dispose de fonctions particulières permises par l'informatique. La plus spectaculaire est la composition des cartes. Chacune peut être décomposée élément par élément. Ainsi on peut retirer de la carte n'importe quelle partie de la légende par un simple clic. L'utilisateur peut composer la carte de son choix. On imagine facilement un enseignant composant des cartes à compléter ou un élève réalisant une carte thématique à partir d'un ensemble régional.

Seconde fonction intéressante en classe, le caddie. L'élève peut réaliser un dossier à partir de l'atlas et le projeter en diapositives.

Troisième fonction : l'animation. De nombreuses cartes sont animées et se construisent sous les yeux de l'utilisateur ce qui en augmente l'attrait. Toutes permettent des effets de zoom et un recadrage par un simple mouvement de la souris.

On voit que cet atlas constitue un ensemble extrêmement riche, d'un maniement aisé, avec une bonne interactivité. Il permet des applications tout à fait intéressantes pour l'enseignant ou l'élève.

Pour autant il faut aussi signaler des points faibles.

Si l'impression des cartes est aisée, les concepteurs du cédérom n'ont pas pensé à leur exportation pour une réutilisation dans un traitement de texte ou un logiciel de Préao. Cela aurait pourtant donné une autre dimension à ce cédérom.

Une autre limite relève du caractère clos du cédérom. Il n'est pas possible de l'enrichir avec les nombreux documents existants, par exemple sur Internet.

Enfin on aurait aimé que ce cédérom s'accompagne d'outils de création cartographique. On peut imaginer un logiciel de croquis cartographique qui aurait exploité la base du cédérom pour faciliter l'entraînement à la nouvelle épreuve du bac. On aurait également pu doter le cédérom d'un logiciel de cartographie statistique qui aurait permis des exercices de discrétisation. Cela aurait fait du cédérom un outil unique regroupant des fonctions différentes : bibliothèque et logiciel de création. Il aurait ainsi été un réel allié pour une pédagogie innovante.

Tel qu'il est ce cédérom est d'une grande aide pour les enseignants. Ils l'utiliseront avec profit pour préparer des cours, des polycopiés et des sujets de contrôle. Il trouvera également sa place en classe où il sera la base d'exercices enrichissants, aisés à mener dans un créneau horaire tant la navigation est accessible. Nous en recommandons l'acquisition.

François Jarraud

Atlas Magnard Collège Lycée. Pour PC à partir d'un Pentium 266 32 Mo de mémoire vive et pour Macintosh G3 233.
Prix version monoposte : 292 F, version multipostes : 1200 F.

- Chantier Maternelle, n°11

Chantier Maternelle est une publication de l'Institut coopératif de l'ecole moderne (ICEM) Pédagogie Freinet.

Destinée aux enseignants de maternelle, ce modeste magazine (16 pages) est bien mis en page, vivant et sympathique. Le numéro 11 rend compte de pratiques de classe : atelier de maquillage, classe multi âge, plan de classe, emploi du temps. Il donne la parole à des enseignants qui confrontent leurs pratiques.

Ce numéro comporte également des réflexions sur les droits de l'enfant, par exemple "le droit au pipi". Enfin un dossier trois pages est consacré au "premier jour" et aux stratégies employées par les enseignants pour accueillir les jeunes enfants séparés de leur mère.

En quelques pages ce magazine apporte réflexions, conseils et écoute. C'est beaucoup.

On peut s'abonner à Chantier Maternelle auprès de M. Quoniam quoniam@wanadoo.fr

François Jarraud

[ Haut ]

Archives de la rubrique Bibliographie :

Café  n°1 - n°2 - n°3 - n°4 - n°5 - n°6 - n°7 - n°8 - n°9 - n°10 - n°11 - n°12 - n°13 - n°14 - n°15 - n°16 - n°17 - n°18 - n°19 - n°20 - n°21 - n°22 - n°23 - n°24 - n°25 - n°26 - n°27 - n°28 - n°29 - n°30 - n°31 - n°32 - n°33 - n°34 - n°35 - n°36 - n°37 - n°38 - n°39 - n°40 - n°41 - n°42 - n°43 - n°44 - n°45 - n°46 - n°47 - n°48 - n°49 - n°50 - n°51 - n°52 - n°53 - n°54 - n°55 - n°56 - n°57 - n°58 - n°59 - n°60 - n°61 - n°62 - n°63 - n°64 - n°65 - n°66 - n°67 - n°68 - n°69 - n°70 - n°71 - n°72 - n°73 - n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78 -

 
  La rubrique Bibliographie dans les archives :
 • Les dernières éditions du Café :
n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78
 • Les archives complètes


 • Envoyer une info
 • Nous écrire


 • S'abonner à cette rubrique
 • Nous connaître
 • Nous aider
 • Version imprimable