Ed. Civique - E.C.J.S (Café N° 41)

Version imprimable Version imprimable

Pour le prof

Collège

Lycée

- François Jarraud -

- A la Une : Montée en puissance d'Envie d'agir en 2004

Le ministre remettait le 8 octobre leurs prix aux 36 lauréats du concours national Envie d'agir 2003. C'était aussi l'occasion d'annoncer les objectifs d'Envie d'agir en 2004. Pour le ministère; il s'agit à la fois d'inciter les jeunes à "réinvestir ce qu'ils ont appris dans des projets" et de les mobiliser dans des actions utiles aux autres et développant leurs aspirations. Deux temps forts sont prévus en 2004. Le premier aura lieu le 15 décembre, où France 3 consacrera sa soirée à une émission sur des actions Envie d'agir. Le mois de mars 2004 sera "le mois de l'engagement". Le CIDEM publiera à cette occasion la deuxième édition des "Routes de l'engagement". Enfin le site Envie d'agir doublera son offre d'actions et mettra en place un service d'aide en ligne et par téléphone.
http://www.education.gouv.fr/actu/elemen t.php?itemID=20031081116

Pour le prof    [ Haut ]
- Nouvelle agression antisémite dans les Yvelines

"Ce qui est arrivé à cet homme engagé dans le dialogue interreligieux est.. significatif de la banalisation des sentiments "antifeujs", chez des jeunes qui ne se soumettent pas à la loi commune." Le président du CRIF réagit ainsi à l'agression dont a été victime, cette fois-ci, un rabbin, M. Michel Serfaty, dans les Yvelines. Cette agression témoigne de la banalisation de l'antisémitisme en banlieue.
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@ 2-3226,36-338752,0.html

- Une manif contre le bizutage

Parfois ce sont les élèves qui donnent le cours d'éducation civique. C'est ce qui s'est produit à Beaurepaire (Isère) où, selon l'AFP, une cinquantaine de lycéens de BEP ont manifesté pour obtenir l'exclusion de quatre de leurs camarades, auteurs d'un bizutage sordide.
http://actu.voila.fr/Depeche/depeche_emp loi_031009075154.oeygrtvl.html

- Référendum en Martinique

Le conseil des ministres du 8 octobre a envisagé des modifications statutaires dans les DOM à condition que les élus le demandent. "Il appartient aux élus de faire au Gouvernement les propositions d'évolution statutaire ou institutionnelle qu'ils souhaitent voir soumis au suffrage des électeurs. En aucun cas, le Gouvernement ne souhaite s'engager au-delà de sa mission constitutionnelle. Sur le fondement de ces principes, le Gouvernement devrait être amené à soumettre au Président de la République la proposition d'organiser des consultations populaires.. en Martinique.. pour recueillir l'avis des électeurs sur la création d'une collectivité unique se substituant au département et à la région". Une autre consultation est prévue à Saint-Martin et Saint-Barthélémy
http://www.premier-ministre.gouv.fr/fr/p .cfm?ref=40826#2

Collège    [ Haut ]
- Les élections

Quel a été le score des républicains en 1877 ? Le site "Election politique" donne accès aux résultats des élections depuis le début du 19ème siècle.
http://www.election-politique.com/

- La parité

Comment lutter contre le machisme qui envahit à nouveau les collèges ? En réponse à une demande de la rectrice de l'académie, le CRDP de Toulouse a réalisé une sélection documentaire sur l'égalité filles / garçons. Elle est complétée d'une sélection d'ouvrages pour la jeunesse couvrant le primaire et le début du collège. A voir également les démarches pédagogiques mises en place dans certains établissements.
http://www.crdp-toulouse.fr/html/ressour ces/sinformer/egal_chances/egalite-chance s.htm
http://web.crdp-toulouse.fr:8000/html/re ssources/sinformer/litterature/accueil/ca dre.htm?PHPSESSID=3bee00dcc41e1d5425ef270 408185e72

- 18.500 enfants maltraités

Selon les chiffres de l'ODAS, publiés par Le Monde, l'Observatoire national de l'action sociale, la maltraitance enfantine se stabilise en France avec 18.500 cas. Par contre le nombre d'enfants en danger ne cesse de croître. Il se situerait à environ 67.500 cas, soit 25.000 enfants de plus qu'il y a 10 ans. Pour l'ODAS, " la précarité économique n'intervient plus qu'en quatrième position dans les facteurs de risque pour l'enfant.. Le RMI a joué un rôle majeur dans la protection de l'enfance. Aujourd'hui, pour empêcher le nombre d'enfants "en risque" de croître, il faut agir sur la précarité relationnelle. Il nous faut reconstruire du lien social, des solidarités de quartiers, de rue, d'escalier, comme pour les personnes âgées. Il faut resocialiser les familles en les sortant de l'inoccupation et de l'isolement."
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@ 2-3226,36-338123,0.html

- Europe

Sur le site académique de Besançon, un dossier sur le projet de constitution européenne. De nombreux organigrammes et tableaux présentent les institutions ou certaines notions (majorité qualifiée, supranationalité). Beaucoup de ces documents, soignés et très riches en information, sont accompagnés de questions et sont aussi des supports d'activités pour les élèves. Des fiches de travail sur des textes importants sont également proposés, comme sur la charte des droits fondamentaux ou le préambule du projet de constitution.
http://artic.ac-besancon.fr/histoire_geo graphie/BJacquet/ecjs/institue/index.htm

Lycée    [ Haut ]
- Le site de Grenoble

Le site grenoblois propose de nombreuses ressources élaborées par les enseignants, facilement adaptables à nos cours. Ainsi on y trouvera des pistes pour des jeux de rôle sur le thème "gouverner c'est choisir", sur la parité ou sur démocratie et progrès. Ces pistes permettent d'amorcer et structurer de façon efficace les débats.
http://www.ac-grenoble.fr/ecjs/productio n.htm

- Les ménages pauvres

L'Insee étudie le cadre de vie des ménages les plus pauvres.
http://www.insee.fr/fr/ffc/docs_ffc/IP92 6.pdf

- L'UNESCO protège les traditions culturelles

Un document qui peut appuyer le programme de terminale. A l'issue de sa Conférence générale, l'Unesco a adopté une "Convention internationale pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel". Il s'agit par ce texte de préserver les traditions et expressions orales, y compris la langue, les pratiques sociales, les rituels et les connaissances et pratiques liés à l'artisanat traditionnel. La Convention prévoit la constitution d'inventaires nationaux. Elle entrera en vigueur dès que 30 états l'auront signé.
http://portal.unesco.org/fr/ev.php@URL_I D=16783&URL_DO=DO_TOPIC&URL_SECTION=201.h tml

- Déclaration sur les données génétiques

Les projets de fichiers policiers comprenant des empreintes biologiques illustrent l'importance de la question des données génétiques dans nos sociétés. Le 17 octobre, la Conférence générale de l'Unesco a adopté une "déclaration sur les données génétiques humaines". Ce texte pose les principes éthiques devant régir la collecte, le traitement, la conservation et l'utilisation des données génétiques. Il demande que ces données "ne soient pas utilisées d'une manière discriminatoire, ayant pour but... de porter atteinte aux droits de l'homme, aux libertés fondamentales ou à la dignité humaine d'un individu, d'une famille ou d'un groupe".
http://portal.unesco.org/fr/ev.php@URL_I D=16742&URL_DO=DO_TOPIC&URL_SECTION=201.h tml

- E.-E. Baulieu flagelle le scepticisme anti-scientifique

"Le sigle OGM est mondialement stigmatisé, plus encore que les produits eux-mêmes. Quel affreux symbole, cet été au Larzac, que d'avoir mis en avant des centaines de volontaires prêts à les faucher ! Pourquoi tant de haine ? Cette violence est à la mesure de la peur, de l'ignorance et de l'idéologie". Dans une tribune donnée au Monde, Etienne-Emile Baulieu, professeur honoraire au Collège de France, stigmatise l'esprit anti-scientifique qui traverse le pays. "Il importe de ne pas faire du principe de précaution un principe de suspicion et une pratique d'inaction, mais de rechercher, vérifier, contrôler, sans négliger aucune critique, et d'être toujours prêt à des solutions différentes. C'est le devoir d'humanité et la responsabilité politique des scientifiques dans la cité". Pour le professeur Baulieu, "ceux qui s'opposent violemment aux plus précautionneuses recherches sur les OGM, et le font avant même de connaître le résultat des expériences, se dressent contre les principes (et les lois) démocratiques de notre République, et recrutent leurs adeptes en fabriquant des amalgames : économiques (les multinationales), politiques (le grand capital), et médiatiques (Astérix redoutant que le ciel ne tombe sur la tête des habitants du village gaulois)... On pourrait aujourd'hui avoir la tentation de s'en tenir aux acquis d'une humanité qui dispose déjà de tant de moyens pour mieux vivre et choisir de mieux les partager. Je comprends ce sentiment, cette intuition qu'il faudrait marquer une pause. Mais il ne faut pas compter sur un palier de l'évolution scientifique, sur un moratoire du changement : c'est une hypothèse totalement irréaliste ... L'homme invente, veut savoir toujours plus... C'est irrépressible. Aux hommes et aux femmes, à leurs représentants, à leurs civilisations, d'en faire des bonheurs, d'accompagner ces percées et d'inventer les règles de vie qui en feront des progrès pour le genre humain".
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@ 2-3232,36-338879,0.html

- Un dossier sur le voile

Le Nouvel Observateur me en ligne une webographie sur le voile islamique. On y trouvera aussi bien des réflexions pédagogiques que des points de vue religieux, une histoire de la laïcité ou des réactions politiques. De quoi alimenter le débat avec les élèves ou en salle des profs.
http://permanent.nouvelobs.com/societe/2 0031013.OBS7984.html

- Des médecins craignent la fin du secret médical

" Ma peur la plus grande est que le dossier des patients atterrisse chez les assureurs... Aujourd'hui, les données que nous sommes tenus de télétransmettre contiennent le numéro de sécurité sociale du patient - elles ne sont pas complètement anonymes - et le numéro de carte de professionnel de santé du médecin, avec sa spécialité. Ce n'est pas anodin, car on peut savoir que monsieur Y a vu un cancérologue ou un psychiatre" . Selon ZD Net, une dizaine de médecins champenois sont partis en guerre contre la carte Vitale. En effet les compagnies d'assurance demandent à avoir accès aux feuilles de soin de leurs clients. C'est la confidentialité de l'acte médical qui pourrait être remise en question. Ce qui aurait à la fois des conséquences financières pour les patients mais pourrait également remettre en question les politiques de soin pour certaines maladies.
http://www.zdnet.fr/actualites/technolog ie/0,39020809,39126276,00.htm

- Lycéens reporters avec le Sénat

Public Sénat, la télévision du sénat, en partenariat avec le ministère de l'éducation nationale, met les lycéens derrière la caméra. Le concours "Jeunes Citoyens-Reporters" est proposé aux lycéens, de la seconde au post-bac. Les jeunes sont invités à réaliser un reportage vidéo de 3 à 6 minutes sur le thème de la solidarité.
http://www.publicsenat.fr/jeunes_citoyen sreporters

[ Haut ]

Archives de la rubrique Ed. Civique - E.C.J.S :

Café  n°1 - n°2 - n°3 - n°4 - n°5 - n°6 - n°7 - n°8 - n°9 - n°10 - n°11 - n°12 - n°13 - n°14 - n°15 - n°16 - n°17 - n°18 - n°19 - n°20 - n°21 - n°22 - n°23 - n°24 - n°25 - n°26 - n°27 - n°28 - n°29 - n°30 - n°31 - n°32 - n°33 - n°34 - n°35 - n°36 - n°37 - n°38 - n°39 - n°40 - n°41 - n°42 - n°43 - n°44 - n°45 - n°46 - n°47 - n°48 - n°49 - n°50 - n°51 - n°52 - n°53 - n°54 - n°55 - n°56 - n°57 - n°58 - n°59 - n°60 - n°61 - n°62 - n°63 - n°64 - n°65 - n°66 - n°67 - n°68 - n°69 - n°70 - n°71 - n°72 - n°73 - n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78 -

 
 • La sélection des meilleurs sites
 • Dossier Bac et Brevet : préparation, entraînement, auto-évaluation
 • Le point pour la rentrée 2004
  La rubrique Ed. Civique - E.C.J.S dans les archives :
 • Les dernières éditions du Café :
n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78
 • Les archives complètes


 • Envoyer une info
 • Nous écrire


 • S'abonner à cette rubrique
 • Nous connaître
 • Nous aider
 • Version imprimable