(Café N° 53)

Version imprimable Version imprimable

Édition du 08-09-2004

- François Jarraud -

- A la Une : Angleterre : Réforme de l'enseignement secondaire    [ Haut ]

Plus de diversité, plus d'autonomie, plus de choix, plus d'argent. Tony Blair a annoncé le 7 juillet un plan de 5 ans pour l'école qui modifie sensiblement l'enseignement secondaire et vise à augmenter le nombre de jeunes scolarisés au-delà de 16 ans, remédiant en cela à un point faible du système anglais. La réforme veut d'abord diversifier l'offre scolaire en accordant plus de liberté dans les programmes aux bons établissements et en incitant chaque établissement secondaire à développer une spécialisation et à ouvrir une "6th form" pour les 16-18 ans. Conjointement le nombre de places dans les établissements réputés sera augmenté et 200 nouvelles écoles spécialisées, des "city academies", ouvertes. Ces mesures répondent au désir des parents de pouvoir choisir l'établissement de leur enfant, un vœu porté jusque là par l'opposition conservatrice. En proposant une offre scolaire plus riche et plus diversifiée, T. Blair veut aussi permettre une éducation mieux adaptée au cas de chaque élève. Pour cela il mise également sur le développement des TIC. Au programme : le développement de services d'information et de soutien scolaire subventionnés, la diffusion de didacticiels permettant à chaque élève d'apprendre à son rythme, seul ou en groupe, l'utilisation d'outils électronique de gestion de groupes par les enseignants, l'installation de tableaux interactifs à raison de 10.000 salles de classe par an, enfin le développement de réseaux d'écoles et d'outils de collaboration. Le système sera plus flexible et les élèves pourront combiner le travail scolaire et l'apprentissage et changer de filière facilement. Pour cela il faudra adapter les locaux : tous les établissements scolaires seront rénovés d'ici 2015. Tout cela va coûter cher : le gouvernement prévoit de porter le budget de l'éducation de 11 à 58 milliards de livres d'ici 2008. L'autonomie financière des établissements sera renforcée. De nouveaux fonds d'Etat seront versés directement aux écoles, en "sautant" les instances locales. Chaque établissement pourra prendre un statut de "fondation" ce qui lui permettra d'associer à son financement des sponsors privés et de mieux rémunérer les enseignants. Pour matérialiser aux yeux des élèves cette autonomie, chaque école devra obligatoirement adopter un uniforme et les pouvoirs disciplinaires des chefs d'établissement seront renforcés. Pour le ministre de l'éducation, Charles Clarke, "la caractéristique centrale de ce nouveau système sera la personnalisation, de telle façon que le système s'adapte aux individus plutôt que les individus au système. Ce n'est pas une vague notion libérale qui consisterait à laisser chacun avoir ce qu'il veut. C'est avoir un système qui donnera un haut niveau d'éducation à tous et qui reconnaisse les besoins individuels". Tony Blair l'affirme : "tant que je serai premier ministre on ne reviendra pas à un système basé sur la sélection de quelques uns et le rejet de la masse". Mais en libérant les établissements et dans une certaine mesure la carte scolaire, pourra-t-il éviter une hiérarchisation croissante des établissements ?
http://www.dfes.gov.uk/publications/5yea rstrategy/
http://news.bbc.co.uk/1/hi/education/387 8301.stm

- Europe    [ Haut ]

Calendriers scolaires
Quand commence l'année scolaire ? A quelle date ont lieu les vacances d'été ou d'hiver ? La Commission européenne publie ce calendrier européen qui facilite les échanges avec les classes partenaires mais permet aussi des comparaisons.
http://www.eurydice.org/Documents/Time7/ en/coverST04-05.pdf


- Allemagne    [ Haut ]

Développement de l'école à plein temps
En Allemagne, la rentrée 2004 tranche avec les rentrées précédentes. Près de 3000 écoles sont déjà passées à l'école toute la journée, alors que la tradition voulait que l'école s'arrête à 13h30. Le gouvernement allemand soutient financièrement les länder dans le déploiement des nouveaux enseignements.
http://www.amb-allemagne.fr/#NQU

L'apprentissage en difficulté
Il y a quelques années, le système scolaire allemand était cité en exemple pour sa capacité à intégrer professionnellement les jeunes, au prix d'une orientation précoce vers la voie professionnelle. L'enquête internationale PISA a cassé cette image en montrant le faible niveau scolaire des jeunes Allemands. Aujourd'hui, avec la crise économique, l'enseignement professionnel allemand est en difficulté et les sorties du système scolaire sans diplôme augmentent. Etat et entreprises ont décidé de maintenir le système et de financer davantage d'apprentis.
http://actu.voila.fr/Depeche/depeche_emp loi_040628105611.dw9c9w6m.html

15 milliards d'euros pour l'éducation
Le gouvernement allemand a décidé d'affecter 15 milliards d'euros supplémentaires d'ici 2010 pour soutenir l'éducation, par exemple le développement des écoles à temps plein. Un geste particulièrement significatif dans un pays où l'éducation dépend totalement des régions.
http://www.bundesregierung.de/fr/Actuali t-s/Informations-du-Gouvernement-f-,10243 .673045/artikel/Budget-f-d-ral-2005-pours uite-.htm

- Belgique    [ Haut ]

Manuels, remédiation et petits effectifs
C'est une des retombées de l'enquête internationale PISA qui a affiché les mauvais résultats du système scolaire belge. La Communauté française de Belgique ouvre le chantier des réformes pédagogiques. D'après La Libre Belgique, la ministre de l'enseignement de la Communauté envisage de réduire le nombre d'élèves par classe au maximum de 20 pour les deux premières années du primaire, une mesure présentée comme "essentielle". Autre mesure annoncée : la suppression des redoublements, "remplacés" par des dispositifs de remédiation et d'accompagnement. Enfin, la ministre souhaite réintroduire les manuels scolaires : aujourd'hui 80% des élèves du primaire en sont totalement dépourvus.
http://www.lalibre.be/article.phtml?id=1 0&subid=90&art_id=181545
http://www.lalibre.be/article.phtml?id=1 0&subid=90&art_id=181868

Le passeport TIC
La communauté francophone de Belgique met en place dans ses collèges le "Passeport TIC". Il vise à reconnaître "un ensemble de compétences dans le domaine des TIC" à la manière du B2i français.
http://www.enseignement.be/pass/

Intégrer les TICE, l'exemple belge
"La facilité de consultation et d'accès à l'information enligne laisse entière la question des moyens cognitifs dont disposent les individus pour replacer l'information dans son contexte et s'en servir… Actuellement l'enseignement et la formation professionnelle se focalisent beaucoup sur les compétences instrumentales, au risque de négliger les autres". Cette réflexion accompagne la série d'études sur la lutte contre la fracture numérique en Belgique, publiée par l'Esnet. 70 dispositifs, 200 initiatives de terrain, les politiques des différents systèmes éducatifs sont présentés et analysés. A ces exemples s'ajoutent des synthèses qui témoignent de la réflexion des responsables. Un travail à découvrir !
http://www.esnet.be/colloque-03-06-2004/ RapportColloque_e-inclusion.pdf
http://www.adobe.fr/products/acrobat/rea dstep2.html

- Royaume-Uni    [ Haut ]

Les réformes
Initiés par la base et le sommet, des changements importants secouent l'Ecole britannique. En Angleterre, un nombre croissant d'écoles adoptent l'année de 6 trimestres. Ce rééquilibrage allège le premier trimestre en le divisant en deux trimestres de 7 semaines chaque, augmente les congés en automne et remplace les vacances de Pâques par un congé à date fixe. Pour les écoles qui ont adopté ce système, les élèves obtiennent de meilleurs résultats car ils sont plus reposés. Mais les principales réformes touchent l'enseignement secondaire. Le gouvernement ouvre avec cette rentrée 5 "city academies" supplémentaires avec l'objectif d'en créer 200 d'ici 2010. Ces établissements allient fonds publics et privés pour ouvrir dans des quartiers défavorisés des établissements secondaires modernes, autonomes et spécialisés. C'est ce modèle que le gouvernement invite les autres établissements à suivre.
http://news.bbc.co.uk/1/hi/education/362 2220.stm
http://news.bbc.co.uk/2/hi/uk_news/educa tion/3621160.stm
http://news.bbc.co.uk/2/hi/uk_news/educa tion/3621160.stm

Angleterre : Un rapport évalue l'utilisation des TICE à l'école
"Plus de 90% des enseignants sont des utilisateurs compétents des TIC. L'impact des TICE dans l'enseignement augmente lentement mais régulièrement". L'OFSTED, l'organisme public qui fixe les programmes scolaires, publie un rapport sur la diffusion des TIC dans le système éducatif anglais. Il montre de nets progrès : 90% des établissements secondaires ont un accès haut-débit, la moitié du primaire, dans 3 établissements sur 4 l'usage des TIC ont progressé. On nous dit même que la qualité des leçons où les TIC sont utilisées a augmenté : 59% des leçons seraient meilleures ce qui est très précis… Pour autant le rapport montre également le chemin qui reste à parcourir : "l'usage des TIC par les élèves reste sporadique et dépend de l'enseignant. Chaque jour, dans de nombreuses écoles, des opportunités d'exploiter les TIC dans toutes les matières se perdent". Le rapport recommande de continuer les efforts et particulièrement de développer les portfolios électroniques.
http://www.ofsted.gov.uk/news/index.cfm? fuseaction=news.details&id=1555

Angleterre : Une chaîne de télé pour les profs
C'est une des mesures du plan de 5 ans de T. Blair. Dès 2005 une nouvelle chaîne câblée et sur satellite, Teacher's TV, émettra tous les jours pour aider les enseignants et les gestionnaires à faire changer l'école. Le gouvernement participera au capital à côté de partenaires privés, ITV et Brook Lapping Productions. La chaîne aidera à la formation des enseignants en diffusant des reportages sur les pratiques pédagogiques et des débats sur la pédagogie.
http://education.guardian.co.uk/schools/ story/0,5500,1257864,00.html

Angleterre : Les enseignants voient l'avenir dans les TICE
Selon une enquête réalisée par le General Teaching Council for England, un organisme professionnel créé par une loi de 1996, neufs enseignants anglais sur dix pensent que l'utilisation des TICE va croître dans les dix prochaines années et 55% trouvent cela bénéfique. Une grande majorité souhaite que l'Ecole prépare les élèves à trouver et utiliser l'information et développer une pensée critique. Les élèves restent la première motivation du métier.
http://www.gtce.org.uk/news/newsDetail.a sp?NewsId=1023

Angleterre : Banco pour les maths
Finalement Tony Blair a tranché : les profs de maths bénéficieront bien d'avantages salariaux particuliers. (voir L'Expresso du 29 juin). D'une part les élèves professeurs verront leur prime augmenter de 1000 livres de façon à attirer davantage de candidats. D'autre part les professeurs de maths se verront garantir un salaire minimum de 40.000 livres (60.000 euros). Pour le gouvernement il s'agit d'attirer davantage de scientifiques vers l'enseignement et de revaloriser la place des maths. Cela suffira-t-il à rendre attractif un métier aussi exigeant ? D'autres gouvernements sans doute observeront l'expérience.
http://www.number-10.gov.uk/output/Page6 028.asp

Le Pays de Galles enterre les examens nationaux
L'assemblée du pays de Galles a décidé le 13 juillet de supprimer les examens nationaux de 11 et 14 ans. Pour la ministre de l'éducation, Jane Davidson, citée par The Guardian, "il est évident que ces changements sont nécessaires si nous voulons obtenir le meilleur de nos élèves, du programme et des enseignants". Cette décision est prise après une étude qui a montré que ces examens mettaient sous pression les enseignants, abaissaient le niveau et avaient un effet globalement négatif sur l'enseignement. Jusqu'en 2007, les examens continueront à être proposés mais ne seront plus obligatoires. Ils seront remplacés par des tests locaux accompagnés de soutien scolaire pour aider les élèves là où ils sont en difficulté. Cette décision pourrait amener le système scolaire anglais à abolir lui aussi les examens.
http://education.guardian.co.uk/sats/sto ry/0,13294,1260492,00.html

- Suisse    [ Haut ]

Fermetures de classe
211 postes supprimés dont 64 licenciements secs : Zurich est le canton le plus touché par les fermetures de classe. La baisse de la natalité touche le primaire avant de remonter vers le secondaire.
http://www.tdg.ch/accueil/selection_gene voise/article/index.php?Page_ID=5330&arti cle_ID=25852
http://www.swissinfo.org/sfr/swissinfo.h tml?siteSect=105&sid=5160857

[ Haut ]

Archives de la rubrique :

Café  n°1 - n°2 - n°3 - n°4 - n°5 - n°6 - n°7 - n°8 - n°9 - n°10 - n°11 - n°12 - n°13 - n°14 - n°15 - n°16 - n°17 - n°18 - n°19 - n°20 - n°21 - n°22 - n°23 - n°24 - n°25 - n°26 - n°27 - n°28 - n°29 - n°30 - n°31 - n°32 - n°33 - n°34 - n°35 - n°36 - n°37 - n°38 - n°39 - n°40 - n°41 - n°42 - n°43 - n°44 - n°45 - n°46 - n°47 - n°48 - n°49 - n°50 - n°51 - n°52 - n°53 - n°54 - n°55 - n°56 - n°57 - n°58 - n°59 - n°60 - n°61 - n°62 - n°63 - n°64 - n°65 - n°66 - n°67 - n°68 - n°69 - n°70 - n°71 - n°72 - n°73 - n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78 -

 
  La rubrique dans les archives :
 • Les dernières éditions du Café :
n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78
 • Les archives complètes


 • Envoyer une info
 • Nous écrire


 • S'abonner à cette rubrique
 • Nous connaître
 • Nous aider
 • Version imprimable