Histoire (Café N° 73)

Version imprimable Version imprimable

Pour le prof

Collège

Lycée

Pour le prof

Collège

Lycée

Bibliographie

Édition du 27-05-2006

- François Jarraud -

- A la Une : Socle commun et histoire - géographie

" La lecture même du texte du HCE nous laisse supposer certaines difficultés à venir. Ainsi, la définition de la Culture humaniste ne nous préserve pas totalement du risque d'établir des listes interminables de faits, dates, personnages. Ne reproduit-on pas là le même problème qu'avec les programmes qui entraînent comme souci n°1 des enseignants le moyen de le terminer à temps ? Soulignons au passage que ces fameux repères - faits, personnages et œuvres - sont déjà bien présents dans les programmes actuels, ainsi que - de manière plus implicite - les compétences essentielles qu'il s'agit de construire en classe, même si leur prise en compte par les enseignants demeure incertaine". Dans La Durance n°72, Jean Sérandour, IPR, se livre à une lecture critique des recommandations du Haut Conseil de l'Education sur le socle commun.

Il souligne aussi des apports positifs. "La contribution d'une pluralité de disciplines à la construction des compétences, comme le projet d'apprendre aux élèves à "travailler en équipe", de leur apprendre à "écouter" concourent, il est vrai, à atténuer le clivage disciplinaire depuis si longtemps dénoncé. Mais ces recommandations présidaient déjà à l'organisation des IDD, TPE et ECJS, et beaucoup d'enseignants se sont félicités de l'expérience partagée sur ce plan avec les élèves. Il est donc attendu de tous que les leçons soient effectivement tirées de ces pratiques récentes, quelque peu mises en sommeil.

Enfin, la définition d'un socle de compétences et sa mise en œuvre dans la formation des élèves au quotidien, tant au niveau disciplinaire que transversal, posent surtout à l'enseignant la redoutable question de l'évaluation des acquis (connaissances et aptitudes), de son équité, de sa dimension formatrice. Par là même, ce projet souligne au fond la nécessité et les vertus du travail d'équipe… Ainsi on voit aisément, pour ce qui concerne nos disciplines, que l'établissement d'une progression dans l'acquisition des compétences liées au travail cartographique (lecture, interprétation, construction), à l'étude du texte ou de l'image, supposerait une concertation vraie, un apport de tous, un engagement de chacun à appliquer le projet de formation établi. Il en ressortirait plus de cohérence pour la discipline, dans chaque cycle, plus de clarté pour l'élève dans son contrat d'objectifs à atteindre, plus de crédibilité des enseignants aux yeux de tous, élèves et parents. Sous cet angle, une telle réforme de notre enseignement ne peut sans doute aller sans une autre formation, initiale et continue, des enseignants. Un vrai chantier et un défi pour tous. Mais un enjeu essentiel : redonner sens à notre enseignement pour une meilleure réussite des élèves".

http://www.histgeo.ac-aix-marseille.fr/durance/new_dur/num_[...]

Pour le prof    [ Haut ]
- Histoire et mémoire : le colloque picard de mai 2005

" L’enseignant/e préoccupé/e par la transmission d’une certaine vérité consensuelle sera-t-il/elle soulagé de se rappeler que le savoir historique ne s’acquiert pas d’un coup en apprenant un cours bien fait et en passant ainsi de l’ignorance ou de l’approximation à la connaissance ? L’Histoire s’apprend par ajustement successifs de ses représentations sociales du passé (et du présent, et de la société, et de l’homme etc.), par ajustements et si possible complexification progressive des concepts, des schèmes de causalité, des conceptions du temps... c’est-à-dire des modes de pensée de l’Histoire. La confrontation avec des témoins est un élément possible de ce processus de reconstructions et d’ajustements. Apprendre de l’Histoire s’opère par recomposition de ce qui est enseigné, lu, regardé, et non par décalque et reproduction ; il est sans doute plus efficace de faire travailler aux élèves avec le maître, en classe, les significations de ce qui leur est enseigné, de ce qu’ils lisent, écoutent regardent, plutôt que de laisser ce travail aux aléas de l’investissement et de la culture de chaque élève. En outre l’interaction sociale entre élèves et entre élèves et maître est essentielle à cet apprentissage. Il ne suffit pas de proposer aux élèves des témoignages bien choisis : leurs apprentissages vont dépendre des activités qui vont leur être demandées. Comme pour tout enseignement, c’est aux activités intellectuelles attendues des élèves qu’il conviendrait d’être attentif d’abord". Cette réflexion de Nicole Tutiaux-Guillon, Iufm de Lille, ouvre un excellent dossier académique sur les rapports entre histoire et mémoire.

Comment gérer la dialectique devoir de mémoire-devoir d’histoire ? Quelle historisation de la mémoire ? Ces deux thèmes ont dirigé en mai 2005 une formation dans l'académie d'Amiens dont les comptes-rendus sont maintenant en ligne.

"Face aux nombreuses injonctions du « devoir de mémoire », quel rôle et quelle place tiennent les professeurs d’histoire-géographie ? " François Sirel, IPR, apporte une réponse pour chaque commémoration institutionnelle. " Ce travail n’a de sens que s’il permet de s’interroger sur les valeurs qui sous-tendent une société hier et aujourd’hui. "C’est en partie par respect des victimes, pour la lutte qu’elles ont mené, pour les sacrifices qu’elles ont acceptés que les nouvelles générations doivent s’efforcer de bâtir une société démocratique, fondée sur les principes de l’inclusion et de la tolérance".

A noter également les comptes-rendus d'ateliers. Ainsi le projet du collège d'Etouvie (Anatolie Mukamusoni) qui recueille des témoignages sur la seconde guerre mondiale. Corinne Glaymann, IEN, montre comment travailler sur les enfants dans la guerre en croisant enseignement des Lettres et de l'Histoire. Dominique Natanson livre ses réflexions sur l'enseignement de la Shoah (voir ci-dessous).
http://www.ac-amiens.fr/pedagogie/histoire_geo_ic/rubrique.[...]

- Enseigner la Shoah

Parmi les thèmes abordés lors des journées de formation d'Amiens en mai 2005, Dominique Natanson animait un atelier sur l'enseignement de la Shoah. Il apporte des réponses à des difficultés bien connues des enseignants : comment utiliser les témoignages ? Quelle place faire à l'émotion, par exemple lors d'un voyage à Auschwitz ? Comment enseigner la Shoah à des enfants d'origine maghrébine ? "On n’enseigne pas la Shoah par un discours d’autorité contre les blessures identitaires des Beurs : on accueille les réactions sur la Palestine...On n’enseigne pas des souffrances en niant d’autres souffrances, même si elles sont d’un autre registre et s’il n’y a pas aujourd’hui un « génocide des palestiniens ». On enseigne la Shoah en s’appuyant sur les valeurs portées par nos élèves… On propose des activités sur le sujet qui sortent de la routine. On met en place une pédagogie active".
http://www.ac-amiens.fr/pedagogie/histoire_geo_ic/article.p[...]

- Les concours 2007

" Histoire : 1. Les campagnes dans les évolutions sociales et politiques en Europe, des années 1830 à la fin des années 1920 : étude comparée de la France, de l’Allemagne, de l’Espagne et de l’Italie. (Question nouvelle). 2. Révoltes et révolutions en Europe (Russie incluse) et aux Amériques de 1773 à 1802. Géographie : 1. La France et ses régions, en Europe et dans le monde. 2. L’Afrique". Les programmes des concours 2007, comme ici celui de l'agrégation interne, sont maintenant connus. On en trouve trace sur cette page spéciale de l'académie de Dijon ou, tout simplement, dans le B.O. spécial n°3. Un "petit" oubli cependant : on ne connaît toujours pas le programme du concours des PLP2.
http://webpublic.ac-dijon.fr/pedago/histgeo/Informer/Concou[...]
http://www.education.gouv.fr/bo/2006/special3/default.htm

- Perspective Monde pour découvrir le monde contemporain

" La plupart des sites fournisseurs de données s'adressent à des spécialistes. On y trouve souvent un très grand nombre de données sans que celles-ci soient expliquées, liées les unes aux autres ou mises en contexte. L'information y est souvent difficile d'accès, payante d'autre part ou accessible dans des formats qui la rendent difficilement réutilisable par les simples usagers. Perspective offre une sélection limitée de données pertinentes. Celles-ci sont expliquées de façon à ce que le grand public de même que les étudiants, et même les spécialistes, puissent y trouver leur compte ou du moins une partie de ce qu'ils recherchent". Le site "Perspective Monde" est développé par l'Université québécoise de Sherbrooke et tient le pari annoncé.

"Perspective Monde" donne accès à la fois à un atlas statistique et à des notices illustrées, rédigées par des universitaires, sur les grands faits d l'histoire du monde depuis 1945. Ainsi est éclairée l'élection de Michelle Bachelet au Chili, ou l'échec du référendum européen en 2005 ou encore l'insurrection de Madagascar en 1947.

"Perspective Monde" est en fait une encyclopédie historique et politique accolée à un atlas interactif rédigée par des spécialistes. L'accès s'y fait par pays, événements ou par grand thème. Une adresse à communiquer à vos lycéens.
Perspective Monde
http://perspective.usherbrooke.ca

- Concours de la Résistance

Le B.O. du 27 avril fait connaître le thème du concours de la résistance et de la déportation 2007 : "le travail dans l'univers concentrationnaire nazi". Il est ouvert aux élèves de troisième et des lycées.
Au B.O.
http://www.education.gouv.fr/bo/2006/17/MENE0601095N.htm

- Les Justes au Mémorial

Inauguré en mai, le Mur des Justes porte les noms des 2693 Justes français qui se sont levés face à l'antisémitisme. Du 9 mai au 31 octobre, une exposition retrace le parcours et les actions de plus de 50 Justes. Parallèlement le Mémorial de la Shoah propose un cycle cinématographique (près de 50 œuvres) qui abordent le destin de ces hommes qui ont ouvert leur porte aux Juifs persécutés.
http://www.memorialdelashoah.org/a_actus/getDetailsAction.d[...];jsessionid=EB92E45348BA36615F7FD7A0F560380C?actuId=131

- Proposition de loi sur le génocide arménien

"Un important travail législatif reste à accomplir pour tirer toutes les conséquences de la loi portant reconnaissance du génocide arménien. Il convient notamment d'intégrer la négation de ce crime contre l'humanité que constitue le génocide arménien de 1915 dans notre droit pénal… La nécessité de sanctionner pénalement non seulement l'apologie, ce qui selon le ministre est possible avec le droit existant, mais aussi et surtout la négation du génocide arménien, ce qui n'est pas possible en l'état du droit, est donc évidente… Le travail des parlementaires n'est donc pas achevé, et il convient donc d'étendre les dispositions de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse relatives à la négation des crimes contre l'humanité au génocide arménien reconnu par la loi n° 2001-70 du 29 janvier 2001". Le groupe socialiste à l'Assemblée nationale a déposé une proposition de loi appelant à sanctionner la négation du génocide arménien. Un texte qui alimente le débat sur histoire et mémoire déjà avivé par la Journée sur la traite négrière.
http://www.assemblee-nationale.fr/12/propositions/pion3030.[...]

- Le péplum, utilisable en classe ?

" Comment le cinéma hollywoodien a-t-il mêlé avec plus ou moins de réussite le religieux et le politique ? Le péplum est-il un outil utilisable en classe ? Faut-il émettre des réserves quant à son usage ?" Nicolas Smaghue ouvre le débat par une analyse fouillée de quelques uns des innombrables péplums créés à Hollywood. On pense bien sûr à une utilisation en sixième pour l'histoire gréco – romaine, à la seconde avec son chapitre sur le christianisme, mais N. Smaghue nous entraîne plutôt vers la terminale où le péplum peut nourrir une réflexion sur la guerre froide et sur le lien entre cinéma et politique. " Dans le cinéma américain, la collusion entre politique et religion, la mystique du pouvoir et sa représentation, nous surprennent toujours. Les péplums plus actuels se revendiquent de plus en plus proches de la réalité historique. Cette dérive cinématographique peut conduire, comme l’exemple de Gladiator le prouve, à de graves contresens historiques qui peuvent même être soupçonnés de partis pris idéologiques… Capable de proposer des reconstitutions et des décors extraordinaires, les productions tendent à sortir presque essentiellement « des produits formatés » et rentables conformes à l’idée que l’Amérique se fait du monde. Il est assez paradoxal d’observer, alors même que la censure est officiellement plus légère que dans les années 50, que les films produits sont de plus en plus conformes... C’est justement l’ensemble de ces contradictions qui font des péplums un objet d’étude privilégié mais encore peu exploité dans cette dimension par les enseignants".
http://www4.ac-lille.fr/~heg/article.php3?id_article=182

- Cliophoto

C'est le dernier projet de l'association des Clionautes : par la mutualisation, réunir une vaste bibliothèque de photos utilisables librement dans le cadre des cours d'histoire et géographie. Cliophoto est bien parti avec déjà plus de 500 images classées et disponibles couvrant la géographie mais aussi l'histoire.
http://www.cliophoto.clionautes.org/category.php?cat=434

- Paris en images

Réalisé par la Mairie de Paris avec le soutien de France Télécom et les agences Roger Viollet et Craton noir e-médias, le site "Paris en images" propose plus de 15 000 photos de Paris, à consulter en ligne ou à télécharger sur son portable ou PDA. Pour le professeur d'histoire c'est une mine. Une exposition en ligne fait redécouvrir la Commune. Un moteur de recherche permet de retracer l'histoire de son quartier ou d'illustrer un événement. Toutes les photos sont légalement utilisables en cours.

Enfin, un projet pédagogique a été lancé avec une classe de CM1 de l’école Julien Lacroix dans le 20e arrondissement de Paris. Les 25 élèves de la classe de CM1 vont reproduire en couleur dans les mêmes conditions de prise de vue (cadrage, distance par rapport au sujet…) des photos de leur quartier et ses environs datant du début du siècle. Ils compareront les photos d'hier au Paris d'aujourd'hui.
http://www.parisenimages.fr/

- L'histoire filmée par l'INA

les fonds de l'INA couvrent largement l'histoire du 20ème siècle. Le nouveau site de l'INA est un succès. Il propose en vidéo en ligne environ 10 000 heures de programmes vidéo, soit près de 100 000 programmes différents. Ce sont 5 000 heures de programmes télévisés thématisés (magazines, sports, divertissements etc.), 3 000 heures de journaux télévisés, 500 heures de collections patrimoniales. Elections présidentielles, mai 68, Cinq colonnes à la une, Apostrophe, vieux feuilletons, portraits (Dali, Brassens etc.) : tout cela est accessible grâce à un moteur de recherche. On peut les visionner gratuitement en ligne en quart d'écran ou les télécharger, gratuitement ou en payant, en plein écran. L'essentiel est tiré des archives des chaînes publiques.

A l'automne, l'INA proposera des ressources classées en fonction des programmes scolaires du collège et du lycée. Cela pourrait amener l'INA à proposer des accompagnements. Ces ressources seront-elles gratuites ? Actuellement 4 programmes sur 5 le sont.
L'INA
http://www.ina.fr/
Le dossier de presse
http://www.ina.fr/presse/pdf/206.pdf

- Historic Cities

Arras, Avignon, Besançon, mais aussi Strasbourg, Vienne, Wissembourg : pour trente villes françaises, mais aussi pour les villes du monde entier, le site Historic Cities offre une collection de cartes historiques absolument unique. C'est vraiment le lieu pour débuter une recherche sur l'histoire urbaine. A noter certaines cartes animés : ainsi un plan de Paris du XVIème siècle permet une découverte quartier par quartier. Le Vieux Monde est mieux couvert que le Nouveau Monde.
http://historic-cities.huji.ac.il/historic_cities.html
http://historic-cities.huji.ac.il/france/france.html
Pour Paris voir également :
http://www.columbia.edu/cu/arthistory/courses/parismaps/

- The Bristish Academy Portal

Projet officiel et important, le British Academy Portal recense des ressources éducatives pour les sciences humaines et sociales. C'est dire qu'il couvre les périodes historiques, l'archéologie, l'histoire des arts ou de la religion. Réunissant que des ressources validées, vous pouvez l'intégrer dans vos favoris même s'il privilégie les sources anglophones.
http://www.britac.ac.uk/portal/index.html
http://www.britac.ac.uk/portal/bysection.asp?section=H10

- Des ajouts à Cliotexte

Cliotexte n'est plus à présenter : c'est le principal recueil de textes historiques francophones pour l'enseignement. A noter parmi les derniers ajouts, une cinquantaine de pages sur les totalitarismes en Europe avant 1945 et une quinzaine de pages sur les rapports entre Eglise et Etat au XIXème siècle.
http://hypo.ge.ch/www/cliotexte/

- L'image au Congrès des sociétés historiques et scientifiques

Du 16 au 23 avril 2007, Arles accueillera le 132ème congrès national des sociétés historiques et scientifiques autour du thème "images et imagerie". Le programme est maintenant disponible. Notons parmi les thèmes retenus : images et textes, le détournement d'images, l'imagerie populaire, les genres de la photographie, les technologies nouvelles d'imagerie.
http://www.cths.fr/CONGRES/co_acc.shtm

Collège    [ Haut ]
- Repères

Le repérage chronologique n'a jamais été oublié des enseignants mais le socle commun rappelle son importance. Laurence Pierre propose des exercices interactifs, de la 6ème à la 3ème, pour s'entraîner. A Rouen, Jean-François Pezot propose également de belles animations Flash : "défis du temps" où il faut répondre en temps chronométré, exercice d'évaluation, module d'apprentissage.
http://www.ac-poitiers.fr/hist_geo/ressources/laurpreviser/[...]
http://hist-geo.ac-rouen.fr/site/article.php3?id_article=50[...]
Sans oublier le dossier brevet du Café
http://www.cafepedagogique.net/dossiers/bb2006/index.php

- 6ème : Le mythe d'Osiris

Comment en 4 ou 5 heures faire comprendre les grands piliers de la civilisation égyptienne ? La revue académique de Lille, Le Beffroi, propose des pistes : webographie mais aussi réflexion sur l'utilisation des documents patrimoniaux.
http://www4.ac-lille.fr/~heg/article.php3?id_article=196
http://www4.ac-lille.fr/~heg/article.php3?id_article=198

- 5ème : Sainte-Foy de Conques

Laurent Resse et Clément Martin proposent cette fiche de consignes pour découvrir le tympan de Sainte-Foy de Conques.
http://hist-geo.ac-rouen.fr/site/article.php3?id_article=50[...]

- 5ème : L'abbaye de Fontfroide

Une fiche pédagogique pour découvrir une abbaye du XIIIème siècle en s'appuyant sur un cédérom du CDDP de l'Aude.
http://pedagogie.ac-montpellier.fr/hist_geo/ressources/patr[...]

- 5ème : L'Allemagne rhénane au XVème siècle

La bibliothèque Universitaire de Heidelberg possède 27 manuscrits enluminés médiévaux du XVème siècle produits dans trois des ateliers les plus connus : l’« Elsässische Werkstatt von 1418 », l’atelier de Diebold Lauber à Haguenau et l’atelier souabe de Ludwig Henfflin. Tous sont numérisés et accessibles en ligne directement ou par un moteur de recherche iconographique. On dispose ainsi d'une documentation intéressante sur la société médiévale rhénane.
http://www.ub.uni-heidelberg.de/helios/fachinfo/www/kunst/d[...]

- 4ème : Esclavage et traite négrière

Plusieurs pistes pour aborder la journée du 10 mai avec les élèves. Le Cndp a mis en ligne un dossier spécial de liens et de ressources et rappelle la circulaire officielle. Le Café a publié des dossiers spéciaux. Le Crdp de Nice propose une riche sélection webographique pour réaliser une webquest avec les élèves.

Plusieurs académies publient des fiches pédagogiques pour la classe de 4ème. Ainsi, à Besançon, Catherine Voillat et Nicolas Abraham ont mené un IDD Lettres – Histoire sur l'esclavage. Il aborde l'esclavage en littérature (Mérimée), une approche historique à travers le personnage de Toussaint Louverture, la découverte de la Maison de la négritude de Champagney.

A Amiens, Stéphanie Vergnes propose une webquest sur la traite des noirs et le commerce triangulaire.

Dossier du Cndp
http://www.cndp.fr/actualites/default.asp?page=/actualites/[...]
Rappel : dossier du Café
http://www.cafepedagogique.net/disci/histoire/69.php#70
http://www.crdp-nice.net/bouquet/imprimer.php?rub_id=7&ssr_[...]
IDD Besançon
http://artic.ac-besancon.fr/histoire_geographie/new_look/Re[...]
A Amiens
http://www.ac-amiens.fr/pedagogie/histoire_geo_ic/article.p[...]

- 3ème : Résistance et monde rural

Dans le cadre du concours de la Résistance, 6 élèves de 3ème du collège Collines-Durance (Aix Marseille), encadrés par leurs professeur d'histoire, Mme Caracchioli et de technologie, M. Frison, ont réalisé un superbe site Internet dédié au maquis de la Chaîne des Côtes.

Ils nous invitent à découvrir le milieu rural où s'inscrit le maquis, à en découvrir l'organisation et les activités ainsi que sa fin tragique.

Les élèves ont mené un véritable travail d'enquête auprès des anciens du village. Ils nous le restituent en s'appuyant sur les techniques modernes : photo aérienne, plan, nombreux extraits vidéos. Une réussite !
http://www.clg-durance.ac-aix-marseille.fr/Concours%20de%20la%20r%E9sistance%20termin%E9/maquischainedescotes/accueil.html

- 3ème : Le retour de la République dans les Deux Sèvres 1943 -1947

Cet important dossier réalisé par le Centre régional Résistance et liberté et E.Charré et M.-C. Albert, professeurs, permet de faire travailler les élèves sur les problématiques de la Libération : la résistance, le retour de la légalité, les réformes. Il s'appuie largement sur des documents iconographiques.
http://www.ac-poitiers.fr/hist_geo/phares/resistance/crrl.h[...]
http://www.crrl.com.fr/Ressources/expo1944/intro/testindexb[...]

Lycée    [ Haut ]
- L'épreuve de STG repoussée et remodelée

Le bruit courait depuis plusieurs semaines. Le Journal Officiel du 20 mai le confirme. L'épreuve orale d'histoire géographie en série STG est prolongée en 2007. C'est seulement en 2008 que sera mise ne place l'épreuve écrite.

En même temps le J.O annonce qu'elle durera 2h30 au lieu des 3 heures initialement prévues. Quels exercices seront imposés aux élèves ? En l'absence de textes, les professeurs échangent, sur H-Français, les renseignements obtenus des IPR. Ils sont parfois légèrement divergents. Mais on peut déjà annoncer deux épreuves : une première partie d'une heure consistant en questions de cours. Une seconde partie qui ne semble pas encore totalement cadrée et où les candidats pourraient dégager de manière argumentée l'apport d'un ou plusieurs documents.

De nouveaux programmes plus exigeants, des épreuves écrites à la place d'un oral : l'horaire hebdomadaire reste inchangé, l'épreuve garde le même coefficient mais devient beaucoup plus difficile. Comment y préparer les élèves ? Avec quels outils les faire passer à un enseignement qui devra être plus magistral ? Jugeront-ils que le jeu vaut la chandelle ou laisseront-ils tomber la discipline ? Quelques questions pour préparer 2008.
Au J.O.
http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnTexteDeJorf?numjo=ME[...]
Sur H-Français
http://h-net.msu.edu/cgi-bin/logbrowse.pl?trx=vx&list=H-Francais&month=0605&week=a&msg=eT8VFGeY4OKZ6kEuNH5b4w&user=&pw=
Sur H-Français
http://h-net.msu.edu/cgi-bin/logbrowse.pl?trx=vx&list=H-Francais&month=0605&week=a&msg=O%2bD3VP3EwFemI/sa3QSL%2bw&user=&pw=

- Premières séquences pour le programme de STG

Le nouveau programme de première STG entrera en application à la rentrée 2006. L'académie de Créteil propose une première aide à sa mise en œuvre, en publiant des contributions concrètes pour les 6 thèmes du programme histoire et géographie).

Les auteurs, Michel Héron, et Azzouz Rachid, IPR, Alexandre Boza, professeur, ont travaillé sur les sujets d'étude de type B qui accompagnent chacun des 3 thèmes d'histoire. Ils ont conçu soit une mise au point (par exemple sur le pacifisme), soit une séquence complète (sur l'affaire Dreyfus ou l'immigration).

Un travail identique est également en ligne pour chacun des 3 points du programme de géographie. Danielel Champigny, IPR, Nathalie Chadefaud et Elisabeth Grimaud, professeurs, proposent des séquences qui intègrent largement les TICE et particulièrement Internet, pour des recherches sur la localisation des activités, le territoire régional ou les réseaux de transport (par exemple un joli jeu de réalisation d'un réseau dans l'esprit du célèbre jeu des réseaux urbains).

L'ensemble constitue un dossier fort utile pour préparer la prochaine rentrée.
L'aide à la mise en oeuvre
http://ww3.ac-creteil.fr/hgc/spip/rubrique.php3?id_rubrique[...]
Rappel : les programmes
ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/bo/2005/hs7/hist-geo.pdf

- 2de : La Renaissance en Angleterre

Vincent Méry propose cette animation Powerpoint pour une découverte de la Renaissance anglaise dans le cadre d'une clase européenne anglais.
http://www.ac-orleans-tours.fr/hist-geo/sec-euro/renaissanc[...]

- 1ère : Montage de séquence : les encouragements de B. Albert

"Faites le vous-même !" C'est un peu ce que nous dit B. Albert, sur le site académique nantais, à propos de la célèbre affiche sur la Révolution nationale "la maison France". Il montre comment construire une animation Powerpoint, fournit des pistes documentaires et invite à passer à l'acte !
http://www.ac-nantes.fr:8080/peda/disc/histgeo/pedago/vichy/index.htm

- Tale : Le manuel franco-allemand passe le Rhin pédagogique

"Les spécificités nationales les plus résistantes ne sont pas forcément là où on l'on croit". Pour Guillaume Le Quintrec, co-directeur français du manuel d'histoire franco-allemand, les difficultés de rédaction du manuel binational ne sont pas dans les contenus. "Les deux pays ont une conception très différente de l'enseignement de l'histoire… En Allemagne, les cours sont plus interactifs : les professeurs organisent des débats et des "jeux de rôles", où les élèves doivent argumenter. Les manuels fournissent des leçons beaucoup plus longues puisque l'information n'est pas vraiment dispensée en cours".

On aurait pu avoir un manuel un peu décalé pédagogiquement : finalement c'est l'enseignement à la française qui l'a emporté. Il reste que ce manuel développe quelques thèmes importants en Allemagne et moins favorisés en France : la mémoire allemande de la seconde guerre mondiale, l'évolution politique de l'Allemagne depuis 1945.

"Sur le plan du contenu, le seul sujet un peu "chaud"… est celui du rôle des Etats-Unis en Europe et dans le monde. Les auteurs français, marqués par une sensibilité "gaulliste", étaient prompts à souligner l'hyper puissance américaine… Les Allemands marqués par une sensibilité "atlantiste" voyaient là un jugement de valeur anti-américain… Des discussions serrées ont permis d'aboutir à un texte jugé équilibré".

Pour G. Le Quintrec, "la recherche de la vérité historique implique de dépasser le point de vue national… pour tenter d e saisir le réel dans toute sa complexité". Ce premier manuel européen va dans ce sens.
Le projet (Eduscol)
http://eduscol.education.fr/D0156/all-manuel-franco-alleman[...]
Article d'Ouest France
http://www.ouest-france.fr/ofedito.asp?idDOC=298333&idCLA=3[...]
Le manuel
http://www.nathan.fr/catalogue/catalogue_detail_enseignants[...]

- L.P. : Un blog pour les PLP

Déjà quatre articles... : aléas et bonheurs des sorties théâtrales, rencontres avec un auteur. Comment impliquer nos élèves dans une oeuvre ? Comment susciter l'intérêt des élèves ? C'est à travers un blog que se poursuit le dialogue pédagogique entre Michelle Calonne, inspectrice, et des professeurs PLP de l'académie de Lille. L'outil se prête à cet échange et à une formation continue, informelle, volontaire, quasi horizontale. Une belle aventure !
http://blog-plp-lhg-lille.blogspot.com/

- Le Kladderadatsch

De 1848 à septembre 1944, ce journal humoristique conservateur a participé à l'histoire allemande. L'Université de Heidelberg a numérisé l'ensemble de sa collection ouvrant ainsi une fenêtre unique sur l'histoire de l'Allemagne. Elle pourra par exemple servir de base documentaire pour des recherches en section européenne allemand sur l'unité allemande, la première guerre mondiale ou le nazisme. Bien que le magazine ait fidèlement servi le Führer, c'est finalement Goebbels qui tord le cou au Kladderadatsch en septembre 1944 au nom de la guerre totale. Le magazine est également une source d'illustrations (dessins de presse, caricatures) unique.
http://www.ub.uni-heidelberg.de/helios/digi/kladderadatsch.[...]

Bibliographie    [ Haut ]
- Quand l'Etat se mêle de l'Histoire

Signataire de la pétition du 12 décembre demandant l'abrogation de toutes les lois qui encadrent le travail de l'historien (loi du 29 janvier 2001 sur la reconnaissance du génocide arménien, loi du 21 mai 2001 reconnaissant la traite et l'esclavage comme crime contre l'humanité, loi du 13 juillet 1990 punissant le négationnisme), René Rémond s'en explique dans cet entretien avec François Azouvi.

Il situe sa position comme un combat pour la liberté de l'historien. "Si j'ai signé la pétition du 12 décembre, c'est parce que la vérité même est en jeu dans cette affaire et qu'on ne saurait transiger à ce sujet. Si on persévère dans cette façon de faire, c'est la mort d'une recherche historique objective". Certes, "l'histoire appartient à tous… Les historiens… ont à rendre des comptes". Mais "toute discipline demande un minimum de compétence… Les parlementaires ne se prononceront pas sur la mécanique des fluides. Pourquoi en irait-il différemment pour l'histoire si ce n'est qu'à son propos chacun se croit autorisé à avoir une opinion ?".

René Rémond dénonce la prétention des politiques à régir l'histoire. "Le législateur a assurément le droit de porter des jugements sur l'histoire. Ce qui nous paraît discutable est qu'il le fasse sous la forme de lois qui emportent des conséquences irrémédiables". Si l'Etat "ne peut laisser les enseignants libres de choisir l'histoire qu'ils entendent transmettre", les parlementaires n'ont pas compétence pour définir les programmes scolaires.

Mais René Rémond va plus loin en critiquant le principe même des lois mémorielles en qui il voit une menace pour l'unité nationale et une déviation du politique. "Ces demandes s'inscrivent dans un mouvement de longue durée qui vise à réécrire l'histoire en fonction des minorités oubliées… Cette aspiration n'est pas totalement négative. Leur aspiration ne s'affirme pas délibérément contre l'unité nationale... Mais sur le plan juridique, ce processus est éminemment discutable, car il aboutit à une série de lois particulières… C'est l'amorce du démembrement de la législation. Le risque n'est pas mince que chacune des composantes de la société réclame une loi pour elle… Ce mouvement… est en contradiction avec notre culture politique héritée de la Révolution".

L'ouvrage de René Rémond nous renvoie donc aux fondements de notre culture nationale en nous faisant réfléchir aux universel de l'histoire. Reste que l'abolition des lois mémorielles serait aussi un signal clair envoyé aux racistes et aux antisémites.


René Rémond, Quand l'Etat se mêle de l'Histoire, Entretiens avec François Azouvi, Paris, Stock, 2006, 110 p.

Sur ce sujet :
Le dossier spécial du Café
http://www.cafepedagogique.net/disci/histoire/69.php#70
Le site du Comité de Vigilance face aux Usages publics de l'Histoire
http://cvuh.free.fr/manifeste.html
Enseigner la mémoire ? Problématique et enjeux de mémoire, un important dossier par Jean-Pierre HUSSON
http://www.crdp-reims.fr/memoire/enseigner/default.htm


[ Haut ]

Archives de la rubrique Histoire :

Café  n°1 - n°2 - n°3 - n°4 - n°5 - n°6 - n°7 - n°8 - n°9 - n°10 - n°11 - n°12 - n°13 - n°14 - n°15 - n°16 - n°17 - n°18 - n°19 - n°20 - n°21 - n°22 - n°23 - n°24 - n°25 - n°26 - n°27 - n°28 - n°29 - n°30 - n°31 - n°32 - n°33 - n°34 - n°35 - n°36 - n°37 - n°38 - n°39 - n°40 - n°41 - n°42 - n°43 - n°44 - n°45 - n°46 - n°47 - n°48 - n°49 - n°50 - n°51 - n°52 - n°53 - n°54 - n°55 - n°56 - n°57 - n°58 - n°59 - n°60 - n°61 - n°62 - n°63 - n°64 - n°65 - n°66 - n°67 - n°68 - n°69 - n°70 - n°71 - n°72 - n°73 - n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78 -

 

L'association des Clionautes

indispensables

Dossier Bac et Brevet : préparation, entraînement, auto-évaluation

Le point pour la rentrée 2006

  La rubrique Histoire dans les archives :
 • Les dernières éditions du Café :
n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78
 • Les archives complètes


 • Géographie
 • ECJS
 • Actualité professionnelle
 • Actualité pédagogique
 • IDD, TPE, PPCP


 • Envoyer une info
 • Nous écrire


 • S'abonner à cette rubrique
 • Nous connaître
 • Nous aider
 • Version imprimable