International (Café N° 46)

Version imprimable Version imprimable

Édition du 08-02-2004

- François Jarraud -

- A la Une : La Cour des comptes et l'AEFE    [ Haut ]

Il est attendu chaque année. Le rapport 2004 de la Cour des comptes s'est penché cette année sur l'Agence pou r l'enseignement français à l'étranger. Il relève les faiblesses du statut de l'organisme qui ne lui assure aucune autonomie réelle. La Cour déplore également la montée des frais de scolarité qui établit des inégalités entre établissements. Une forte inégalité règne également entre enseignants expatriés et résidents locaux. La tendance est à embaucher toujours plus de résidents, bien moins payés. La Cour demande que soit définie une politique "stratégique globale" en matière d'enseignement français à l'étranger.
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/b rp/notices/044000058.shtml

- International    [ Haut ]

Utilisation décevante des TICE à l'école selon l'OCDE
"En dépit des sommes considérables consacrées aux TIC, moins de 20 % des élèves fréquentent des établissements où le nombre de postes de travail est suffisant pour que chaque enseignant en ait un. D'après leurs chefs d'établissement, seule une minorité d'enseignants dans l'ensemble des pays utilisent de façon régulière des applications informatiques courantes et les seuls pays où ce pourcentage atteint 60 % sont la Corée, le Danemark et la Suède". L'OCDE publie les résultats d'une enquête sur l'utilisation réelle des TICE et la qualité des systèmes éducatifs dans les pays membres de l'organisation. La France se situe dans la moyenne avec un bon point pour le rapport enseignant / élèves, d'assez bonnes ressources informatiques pour les élèves (mais pour les enseignants). Les "mauvais élèves" sont les pays méditerranéens de l'Union et le Mexique. "Globalement, les pays nordiques -- Danemark, Finlande, Norvège et Suède -- semblent présenter le plus grand nombre de points forts, suivis de la Corée. Les atouts des pays nordiques sont essentiellement le nombre d'ordinateurs disponibles et leur utilisation, ainsi que la formation donnée aux enseignants".
http://www.oecd.org/document/18/0,2340,f r_2649_34487_26304850_1_1_1_1,00.html

Les ministres saluent les profs
Ils étaient 120 ministres de l'éducation réunis à Paris. L'Unesco publie le texte des entretiens avec 13 d'entre eux sur les difficultés et les enjeux du système éducatif. Ces responsables politiques rendent hommage aux professeurs mais souvent ne savent comment les conserver. Ainsi, pour Rod Paige, ministre de l'Education des Etats-Unis, des professeurs compétents sont la condition première d'un enseignement de qualité : " Dans le cadre du 'No Child Left Behind' Act, nous nous efforçons de mettre dans chaque classe un enseignant qualifié. Cette loi libère les enseignants de l'obligation d'enseigner une discipline qu'ils maîtrisent mal, et garantit que les élèves trouveront en face d'eux un enseignant de bon niveau. ". Mais l'école rencontre d'autres défis. Le plus important pourrait être, sous des formes différentes, l'inégalité sociale. En Afrique du sud, c'est une séquelle de l'apartheid : "la misère est le plus gros handicap dont souffrent les enfants. La première des priorités pour l'Afrique du Sud est d'effacer les effets de l'apartheid. Notre système éducatif est toujours composé des anciennes écoles pour Blancs et des établissements des townships. C'est là la principale source d'inégalité. Un tiers des écoles noires n'ont ni eau, ni électricité, ni sanitaires. Comment voulez-vous les équiper en TIC alors qu'elles manquent de l'essentiel ? ". Au Brésil, c'est le symptôme d'une société particulièrement inégalitaire : "aujourd'hui, l'éducation et l'alphabétisation sont prioritaires pour le Brésil. Mais cela a pris beaucoup de temps parce que les élites brésiliennes sont égoïstes et ne se soucient pas des pauvres. Si l'analphabétisme était une maladie contagieuse pour les riches, le problème aurait été résolu depuis longtemps. "
http://www.unesco.org

- Etats-Unis    [ Haut ]

Lutter contre les stéréotypes pour hisser les résultats
"Un des principaux résultats de notre étude, c'est que la performance scolaire dépend d'abord de facteurs psychologiques". Le New York Times du 20 janvier rend compte d'une étude de Catherine Good, Michael Inzlicht et Joshua Aronson, trois psychologues américains. Les chercheurs ont encadré des collégiens texans issus de milieux défavorisés et les ont divisés en échantillons qui ont reçu des conseils différents. A l'issue des tests, les groupes qui ont été le plus encouragés, ceux à qui on a répété qu'ils pouvaient réussir, ont obtenu de meilleurs résultats. Pour les scientifiques, lutter contre les stéréotypes, comme la faiblesse "naturelle" des filles en maths ou les difficultés en lecture des minorités, améliore les résultats scolaires. "Il est important que les enfants croient que l'intelligence est malléable".
http://www.nytimes.com/2004/01/20/health /psychology/20INCO.html

New-York: carte scolaire et spéculation immobilière
"Déménager dans une zone où il y a une bonne école publique peut faire économiser jusqu'à 25.000 dollars de frais de scolarité pour une école privée". On comprend que le New York Times du 1er février rappelle l'importance de la carte des secteurs à New-York. Longtemps secrète, la carte scolaire est maintenant sur Internet. Un système d'information géographique permet de trouver facilement l'école du secteur et les statistiques afférentes . Ainsi les parents ont accès au pourcentage de professeurs expérimentés, aux résultats scolaires de l'établissement, au taux d'absentéisme ou au pourcentage d'enfants pauvres dans l'établissement. Une transparence qui aide les parents et aussi... les agents immobiliers.
http://www.nytimes.com/2004/02/01/nyregi on/thecity/01maps.html
http://maps.nycboe.net/

La ségrégation progresse aux Etats-Unis
Selon un rapport du Harvard's civil rights project, publié pour le Martin Luther King Jr Day, la ségrégation progresse dans les écoles américaines. Depuis 1991, la Cour suprême a autorisé les autorités scolaires à cesser leur politique d'intégration. Aujourd'hui le pourcentage d'élèves noirs dans des écoles à majorité blanche est tombé de 43% à 33%. La situation serait pore pour les Latinos.
http://www.civilrightsproject.harvard.ed u/news/pressreleases.php/record_id=42/

La concurrence semble bonne pour l'école
Le National Bureau of Economic Research, un organisme de recherche américain, publie une étude sur l'impact de l'ouverture de 91 "charter schools" en Caroline du Nord. Les "charter schools" sont des écoles sous contrat avec l'état qui s'engagent à atteindre certains objectifs. Elles ont tendance à attirer les "bons élèves" au détriment des écoles publiques. L'étude conclue que la concurrence a profité à ces dernières qui ont vu leurs résultats s'améliorer.
http://www.nber.org/digest/jan04/w9683.h tml
http://www.inrp.fr/she/ische/abstracts/m ontagutelli.pdf
http://www.adobe.fr/products/acrobat/rea dstep2.html

Premiers chèques éducation fédéraux
Le Sénat américain vient d'approuver le premier programme fédéral de chèques éducation (vouchers). Les familles pauvres de Washington DC recevront un chèque de 7500 $ pour payer la scolarité de leur enfant dans une école privée.
http://www.cnn.com/2004/EDUCATION/01/22/ congress.vouchers.reut/index.html

- Canada    [ Haut ]

La Cour suprême autorise la fessée
La loi canadienne autorise les enseignants et les parents à utiliser une "force raisonnable" pour corriger les enfants. La cour suprême vient de confirmer ce droit et d'en préciser les limites. L'emploi de la force reste légal.
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@ 2-3208,36-351650,0.html

- Afrique    [ Haut ]

Mali : Aider les CDI maliens
"Partager rapproche les hommes. Je trouve qu'il faut préserver ces relations là et pour le faire, il s'agit tout simplement de mettre en place quelques accords participatifs. Quand il y a un projet qui cible un village, une école, ce serait bien que le promoteur de ce partenariat prenne attache avec le responsable. Si le projet est axé autour du don de livres il faut que les associations sachent qu'il existe maintenant au Mali un interlocuteur, la Cellule des Bibliothèques Scolaires... Les erreurs à éviter, c'est de mettre en place quelque chose sans consulter, sans demander le point de vue des personnes concernées. Quand on veut aider quelqu'un, on lui demande". SavoirsCDI interroge Modibo Bah, responsable de la cellule des bibliothèques scolaires au Mali sur la coopération franco-malienne et son expérience de formation en France. Chargé de mettre en place les premiers CDI au Mali, M. Bah regarde avec étonnement et envie les CDI français et donne quelques leçons de bon sens.
http://savoirscdi.cndp.fr/archives/dossi er_mois/Modibo/modibo_bah.htm

Réunion des ministres d'Afrique de l'ouest
Les ministres de l'éducation congolais, gabonais, tchadien et camerounais se sont réunis à Yaoundé. Selon le quotidien Mutations, ils ont affirmé leur volonté de former les enseignants aux TIC, de soutenir l'éducation des filles et la lutte contre le sida. Reste à mobiliser les ressources. Les ministres vont se tourner vers l'Unesco.
http://fr.allafrica.com/stories/20040120 0362.html

Mauritanie : Retour du français à l'école
Le chef de l'Etat, les ministres, les hauts fonctionnaires mauritaniens avaient pris les devants et retiré leurs enfants des écoles locales, nous apprend Altervision d'Abidjan. Pour améliorer les performances des écoles, le gouvernement mauritanien a décidé d'abandonner l'enseignement en arabe et de revenir au français. Il envisage de rappeler des enseignants retraités. Le gouvernement revendique un doublement du taux de scolarisation Selon l'Unesco il serait de 83%, un des plus fort taux de la région.
http://fr.allafrica.com/stories/20040121 0558.html

Sénégal : Le redoublement contre l'école pour tous
"Les analyses comparées entre élèves doublants et non doublants montrent que pour les classes de CP, CE2 et CM1, le redoublement est inefficace. Il a même un effet négatif sur les progressions des élèves en CE2 et CM2 ". Sud Quotidien, un journal de Dakar, se fait l'écho d'une étude du Programme d'analyse des systèmes éducatifs francophones, qui établit l'inefficacité des redoublements. Basée sur le suivi de 2000 élèves sénégalais entre 1995 et 2000, elle explique les redoublements des élèves par la faible qualité du système éducatif. Pour un pays comme le Sénégal, l'enjeu est de taille. Un élève sur sept redouble (14%) ce qui coûte plus de 7 milliards de francs CFA au pays (11 millions d'euros). Supprimer les redoublements permettrait d'augmenter le nombre d'enfant scolarisés. Pour le directeur de la réforme du ministère de l'éducation se pose la question de savoir si "le redoublement est une réponse à l'échec scolaire suffisamment pertinente pour justifier ses coûts en terme d'accès à l'école". En France, une étude de D. Meuret en 2002 avait montré que le redoublement est moins efficace que la remédiation.
http://fr.allafrica.com/stories/20040129 0825.html
http://www.orientation.ac-versailles.fr/ formation/Pp/d/Meuret.pdf
http://www.cafepedagogique.net/disci/arc hives.php3?numero=39&discipline=pedago

Côte d'Ivoire : Qui sont les jeunes filles déscolarisées ?
" On voulait me donner en mariage à 15 ans, j'ai refusé. A 17 ans, mon père (qui n'est plus avec ma mère) m'a proposé encore un autre homme en mariage. J'ai rejeté cette proposition et on m'a dit alors de quitter la maison. Je suis allée vivre avec mon copain, avec qui j'ai eu un enfant. Ici, je suis libre de faire ce que je veux. Mon copain ne peut pas être jaloux, puisqu'il a lui-même d'autres copines ". D'après le Pr. Alain Sissoko (Université de Cocody) le cas de cette jeune fille est représentatif des jeunes filles déscolarisées. La plupart quittent l'école après une rupture familiale. La majorité ne sont allées que jusqu'en CM2. D'autres caractéristiques accompagnent ces vies brisées. Ces jeunes filles sont issues de familles pauvres, souvent de zones rurales. L'exode rural, mais aussi l'inadaptation au rythme scolaire expliquent la rupture avec l'école. Ce dernier élément est pour elles le second facteur explicatif.
http://fr.allafrica.com/stories/20040129 0406.html

[ Haut ]

Archives de la rubrique International :

Café  n°1 - n°2 - n°3 - n°4 - n°5 - n°6 - n°7 - n°8 - n°9 - n°10 - n°11 - n°12 - n°13 - n°14 - n°15 - n°16 - n°17 - n°18 - n°19 - n°20 - n°21 - n°22 - n°23 - n°24 - n°25 - n°26 - n°27 - n°28 - n°29 - n°30 - n°31 - n°32 - n°33 - n°34 - n°35 - n°36 - n°37 - n°38 - n°39 - n°40 - n°41 - n°42 - n°43 - n°44 - n°45 - n°46 - n°47 - n°48 - n°49 - n°50 - n°51 - n°52 - n°53 - n°54 - n°55 - n°56 - n°57 - n°58 - n°59 - n°60 - n°61 - n°62 - n°63 - n°64 - n°65 - n°66 - n°67 - n°68 - n°69 - n°70 - n°71 - n°72 - n°73 - n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78 -

 
  La rubrique International dans les archives :
 • Les dernières éditions du Café :
n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78
 • Les archives complètes


 • Envoyer une info
 • Nous écrire


 • S'abonner à cette rubrique
 • Nous connaître
 • Nous aider
 • Version imprimable