International (Café N° 57)

Version imprimable Version imprimable

Édition du 14-12-2004

- François Jarraud -

- A la Une : Etats-Unis : Le budget le plus morose depuis 10 ans    [ Haut ]

Le Congrès n'a pas écouté George Bush. En adoptant un budget de l'éducation en hausse de seulement 1,6%, le Congrès a opté pour la plus faible augmentation depuis 10 ans et a largement coupé dans les fonds demandés par le président. Le budget fédéral de l'éducation se montera à 56,6 milliards de dollars en 2005, en hausse de 915 millions par rapport à 2004 alors que G. Bush demandait 1,6 milliard de dépenses supplémentaires. L'enseignement spécialisé, les programmes de lutte contre l'illettrisme voient leur budget sombrer.
http://www.edweek.org/ew/articles/2004/1 2/01/14budget.h24.html

- Afrique    [ Haut ]

Cameroun : La corruption gangrène l'école
" Dans chaque établissement du secteur public, la réponse est généralement la même quand on frappe à la porte du directeur: «Il n'y a plus de places disponibles»… Ne vous laissez pas décontenancer par ce texte de pure forme. Le plus souvent, le parent d'élèves en détresse est approché par un monsieur. Plein de miséricorde, il verse avec vous des larmes pour «ces enfants pour qui nous causent des soucis à chaque rentrée». Avant de vous proposer une solution". Pour 15.000 francs CFA on peut obtenir une place dans le primaire. Pour le collège, il faut compter au moins 50.000 Francs CFA. Les enseignants sont aussi de la partie : il est admis que chacun revende deux places à la rentrée. Pour le journaliste du quotidien Mutations, ce système résulte de la pénurie de places dans les établissements.
http://fr.allafrica.com/stories/20041130 0715.html

Sénégal : Fermeture de la chasse aux directeurs ?
C'était devenu une "revendication en vogue" affirme Wal Fadjri de Dakar. En effet la presse sénégalaise a donné plusieurs exemples récemment de chefs d'établissements et d'inspecteurs contraints à changer de poste sous la pression d'enseignants ou de parents. A Thiès, par exemple, début novembre, les enseignants obtenaient le départ du chef d'établissement du Cem M. Diaw. Le ministère de l'éducation entend mettre fin à ces pratiques et a mis en place une commission d'enquête pour tenter de résister aux pressions.
http://fr.allafrica.com/stories/20041129 0576.html
http://fr.allafrica.com/stories/20041103 0254.html

Sénégal : Les contractuels et la crise de l'Ecole
"Le choix du gouvernement d'axer sa politique éducative sur le recrutement d'enseignants bon marché au mépris des textes et règlements en vigueur est le premier jalon posé dans le processus de dévalorisation et de destruction de l'école sénégalaise" Dans Wal Fadjri, Cheikh G. Diop ne mâche pas ses mots. Il dénonce le manque de moyens de l'école sénégalaise. A coté du manque de locaux et de mobilier, le recrutement de vacataires pour répondre à un taux brut de scolarisation en forte hausse serait à l'origine d'une baisse de niveau. Rappelons que l'Unesco se souciait récemment du problème de la qualité de l'enseignement dans la région.
http://fr.allafrica.com/stories/20041207 1041.html
http://www.cafepedagogique.net/expresso/ index091104.php

Sénégal : Les freins à l'éducation des filles
L'éducation des filles est déterminante pour mener à bien le programme d'Education pour tous et pour assurer le développement des pays d'Afrique subsaharienne. Le Soleil de Dakar analyse les freins à l'accès des filles à l'école. " Grossesses précoces, mauvaise prise en charge en matière de santé, pauvreté et modicité des moyens dont disposent les parents" sont citées en premier. Mais les coutumes ont aussi leur part : " Dans certaines localités où domine la personnalité d'un marabout, ils prennent le choix de conduire leurs filles plutôt à l'école coranique qu'à l'école « française ». Dans ces localités prévaut la méfiance vis-à-vis de l'école « française », d'autant que la réussite à l'entrée en 6e est perçue comme une occasion d'éloigner doublement la fille de sa famille : aux plans spatial et culturel".
http://fr.allafrica.com/stories/20041124 0117.html

Maurice : Scolarité obligatoire jusqu'à 16 ans
Le parlement mauricien vient d'adopter un projet de loi gouvernemental fixant à 16 ans l'age limite de la scolarité obligatoire. Cette mesure, rarissime dans la région, montre l'engagement de l'île pour l'éducation.
http://www.angolapress-angop.ao/noticia- f.asp?ID=299127

Afrique : Un enfant sur deux n'est pas scolarisé
Selon un rapport de l'Institut sud-africain pour les affaires internationales, près de 40 millions d'enfants en âge de fréquenter l'école primaire en Afrique subsaharienne ne sont pas scolarisés, soit près d'un enfant sur deux. Dans le secondaire, seulement un enfant sur 5 débute les cours, et un sur 10 suit toute la scolarité. Malgré les immenses progrès réalisés, la route sera encore longue jusqu'à l'éducation pour tous.
http://fr.allafrica.com/stories/20041207 1160.html

Afrique : Conférence des non-fonctionnaires
Parce que l'Afrique doit trouver 4 millions d'enseignants supplémentaires d'ici 2015 pour achever l'Education pour tous, les états sub-sahariens font largement appel à des enseignants non-fonctionnaires. Un congrès réunit leurs représentants syndicaux à Bamako au Mali. C'est que leur recrutement pose problème. D'une part l'Unesco a mis récemment en évidence qu'il entraînait une baisse de la qualité de l'enseignement. D'autre part c'est souvent la seule solution pour augmenter le taux de scolarisation.
http://fr.allafrica.com/stories/20041122 1228.html
http://fr.allafrica.com/stories/20041122 1243.html

- Etats-Unis    [ Haut ]

Rapport négatif pour les Charter Schools
Initiées par Clinton et développées par Bush, les Charter Schools sont des écoles publiques disposant d'une grande autonomie pédagogique. Selon une étude fédérale, ces écoles obtiennent de moins bons résultats que les écoles ordinaires. Ainsi, au Texas, seulement 68% des élèves ont obtenu l'examen texan contre 98% dans les établissements classiques. Mais il est vrai qu'elles comptent plus d'élèves issus des minorités ethniques. Cette étude alimente un débat déjà copieux aux Etats-Unis et qui pourrait s'européaniser. Partout en Europe, et particulièrement en Angleterre, se pose la question de l'autonomie pédagogique des établissements comme une réponse aux publics en difficulté.
http://www.edweek.org/ew/articles/2004/1 2/01/14charter.h24.html

Violence scolaire en légère baisse
"Le taux de victimation pour les élèves de 12 à 18 ans a baissé à l'école et hors de l'école de 1992 à 2002". L'indicateur 2004 du National Center for Education Statistics indique une légère baisse de la violence scolaire aux Etats-Unis. Mais en 2003, 4% des élèves de cet âge ont été victimes de vol, et 1% de violences. Le nombre de lycéens déclarant se bagarrer à l'école est passé de 16 à 13% depuis 1993. Un professeur sur 25 a été l'objet de violences.
http://nces.ed.gov/pubs2005/2005002.pdf
http://www.adobe.fr/products/acrobat/rea dstep2.html

- Canada    [ Haut ]

Québec : A Montréal, 4 élèves sur dix vivent dans la pauvreté
"Je suis psychologue, travailleuse sociale, infirmière, parfois même parent en plus de professeur. Je fais 40% d'enseignement et 60% de discipline. Un enfant qui n'a pas dormi la veille ou qui n'a pas mangé le matin ne fonctionne pas". Cette enseignante de Montréal ne manque pas de courage. C'est que, dans la commission scolaire de Montréal, 42% des élèves vivent sous le seuil de pauvreté. La moitié ont un parent né à l'étranger. Cyberpresse leur consacre un dossier et montre comment les enseignants s'adaptent et participent à l'aide sociale."Enseigner le 1er ou le 29 du mois ce n'est pas pareil dans un quartier défavorisé" rappelle l'un d'eux. Parce qu'on travaille mieux le ventre plein, certaines écoles font manger les enfants le matin. Pourtant la pauvreté évolue. Elle diminue et surtout se déplace : seulement 3% des familles pauvres n'en sortent pas.
http://www.cyberpresse.ca/actuel/article /article_complet.php?path=/actuel/dossier s_a/112004/1,4230,4909,112004,848446.php

Canada : L'incroyable retard des écoles indiennes
"Je suis inquiète du peu de progrès réalisé pour combler l'écart de scolarisation entre les personnes vivant dans les réserves et les autres Canadiens". La vérificatrice générale du Canada, à la tête d'un organisme officiel et indépendant chargé de vérifier l'application des politiques fédérales, a des raisons de s'inquiéter : seulement 40% des indiens ont décroché un diplôme d'études secondaires contre 70% des Canadiens. D'après les travaux de Mme Fraser, il faudra 28 ans aux écoles secondaires indiennes pour rattraper leur retard ! Sont en cause les salaires peu élevés des professeurs, leur manque de formation professionnelle, la confusion qui semble régner au ministère fédéral des affaires indiennes.
http://www2.canoe.com/infos/quebeccanada /archives/2004/11/20041123-164521.html

- International    [ Haut ]

Langues : Deux milliards d'apprentis anglophones
En 2000, un milliard d'élèves apprenaient l'anglais. En 2010, ils devraient être deux milliards si l'on en croit une étude réalisée par le British Council. Cette croissance se fera aux dépens du français, l'allemand connaissant une expansion certaine en Asie. Pour l'auteur du rapport, "le fait que le monde apprenne l'anglais n'est pas une bonne nouvelle pour les personnes dont c'est la langue maternelle et qui ne connaissent aucune autre langue". Rappelons qu'en France un véritable débat a lieu sur la place de l'anglais au primaire, la commission Thélot préconisant son apprentissage comme langue internationale.
http://news.bbc.co.uk/1/hi/education/408 0401.stm
http://www.cafepedagogique.net/expresso/ index081204.php

Sciences : Enseignement en danger
L'Unesco s'alarme : l'enseignement scientifique est en danger ! L'organisation internationale relève que dans les pays développés le nombre d'étudiants choisissant les carrières scientifiques diminue. C'est le cas en Allemagne, en Grande-Bretagne et en France. Pour l'Unesco, une des causes provient d'un enseignement trop théorique et l'organisation donne en exemple "La main à la pâte", un dispositif français initié par Georges Charpak, Pierre Léna et Yves Quéré, qui s'internationalise. Rappelons qu'en France le rapport Blandin et Renard recommande pour lutter contre la désaffection envers les études scientifiques de nouvelles méthodes pédagogiques inspirées des IDD et des TPE…
http://unesdoc.unesco.org/images/0013/00 1368/136850e.pdf
http://www.senat.fr/rap/r02-392/r02-392. html#toc115

[ Haut ]

Archives de la rubrique International :

Café  n°1 - n°2 - n°3 - n°4 - n°5 - n°6 - n°7 - n°8 - n°9 - n°10 - n°11 - n°12 - n°13 - n°14 - n°15 - n°16 - n°17 - n°18 - n°19 - n°20 - n°21 - n°22 - n°23 - n°24 - n°25 - n°26 - n°27 - n°28 - n°29 - n°30 - n°31 - n°32 - n°33 - n°34 - n°35 - n°36 - n°37 - n°38 - n°39 - n°40 - n°41 - n°42 - n°43 - n°44 - n°45 - n°46 - n°47 - n°48 - n°49 - n°50 - n°51 - n°52 - n°53 - n°54 - n°55 - n°56 - n°57 - n°58 - n°59 - n°60 - n°61 - n°62 - n°63 - n°64 - n°65 - n°66 - n°67 - n°68 - n°69 - n°70 - n°71 - n°72 - n°73 - n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78 -

 
  La rubrique International dans les archives :
 • Les dernières éditions du Café :
n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78
 • Les archives complètes


 • Envoyer une info
 • Nous écrire


 • S'abonner à cette rubrique
 • Nous connaître
 • Nous aider
 • Version imprimable