International (Café N° 60)

Version imprimable Version imprimable

- A la Une : Des enfants plus pauvres dans les pays riches

- International

- Québec

- Etats-Unis

- Afrique

Édition du 15-03-2005

- François Jarraud -

- A la Une : Des enfants plus pauvres dans les pays riches    [ Haut ]

"40 à 50 millions d'enfants grandissent dans la pauvreté dans les pays les plus riches du monde… La proportion d'enfants vivant dans la pauvreté a augmenté dans 17 des 24 pays de l'OCDE au cours de la dernière décennie" affirme l'Unicef dans sont rapport 2005 "La pauvreté des enfants dans les pays riches". Seuls 4 pays présentent une réduction importante : l'Australie, la Norvège, le Royaume-Uni et les Etats-Unis. Sont particulièrement montrés du doigt la Grèce, l'Irlande, l'Italie et le Portugal qui consacrent une part particulièrement faible du PIB aux transferts sociaux. Les différences de politique publique sont en effet à l'origine de la plupart des différences de taux de pauvreté des enfants. Ainsi le rapport montre la différence entre le système français d'impôts et d'allocations qui ne favorise aucune tranche d'âge en particulier et le système britannique qui favorise les jeunes enfants des familles à faibles revenus. La France a cependant un des pourcentages d'enfants pauvres les plus faibles.
http://unicef.fr/index.cfm?id=oi_pre_uni cef_3240
http://unicef.fr/images/unicef/03%20-%20 Rapport%20français.pdf

- International    [ Haut ]

L'Unicef aide l'école en Asie du sud
L'Unicef fournit un premier bilan de ses actions en Asie du Sud. En Indonésie, 3.000 kits "école dans la boîte" et 208 tentes écoles ont été fournis. L'Unicef a aussi mis en place 5 centres de nutrition dans la province d'Aceh et 50 centres d'accueil des enfants isolés ou orphelins. Au Sri Lanka, l'organisation a entamé la construction de 100 classes et délivré du mobilier scolaire pour plus de 400.000 élèves.
http://www.unicef.fr

- Québec    [ Haut ]

La réforme devant le Parlement
Plus d'heures de cours, plus de filières. Le gouvernement québécois vient de déposer devant le Parlement un "projet de règlement modifiant le régime pédagogique" de l'éducation préscolaire et de l'enseignement primaire et secondaire de la province. Parmi les changements on remarquera l'allongement d'une heure trente de la semaine de classe au primaire afin d'intégrer l'apprentissage de l'anglais dès le primaire. Dans le secondaire, le nouveau texte rehausse le niveau des exigences particulièrement en sciences. Il intègre l'enseignement artistique au secondaire et propose de nouveaux parcours de formation. Ce projet est vivement critiqué par la Fédération des syndicats de l'enseignement : " "A défaut d'investir dans des mesures favorisant la réussite et l'augmentation du taux de diplômation, qui est actuellement en chute libre, le ministère propose plutôt de réduire les exigences de formation des élèves en difficulté pour diplômer plus d'élèves. C'est une abdication totale des responsabilités du ministère. Pourtant, la formation qu'ils auront reçue ne sera pas pleinement qualifiante puisqu'il est question de métiers non spécialisés ou semi-spécialisés dans le régime pédagogique. Le ministre de l'Education est-il en train de nous dire qu'il effectuera, dès la fin de la deuxième année du secondaire, une sélection parmi les élèves, à savoir ceux que l'Etat instruit et ceux que l'on enverra vivoter sur le marché du travail ? ". La FSE s'oppose aussi à l'introduction de l'anglais au primaire.
http://www.meq.gouv.qc.ca/legislat/proje t.htm
http://www.cnw.ca/fr/releases/archive/Fe bruary2005/11/c3350.html

La réforme québécoise bute sur la question du diplôme national
" Au cœur des changements envisagés se trouve la possibilité qu'auraient les collèges d'élaborer leurs propres programmes. Cette seule différence est lourde de conséquences. Plusieurs intervenants ont fait valoir avec force, au cours du débat sur l'avenir des cégeps, la nécessité de garantir l'accessibilité sur tout le territoire québécois à des formations génériques de qualité équivalente, sanctionnées par un diplôme national. Clairement, ceci ne peut se traduire que par des programmes nationaux, et non par des programmes locaux assujettis à un ensemble de normes plus ou moins lâches". Dans une lettre ouverte au ministre de l'éducation du Québec, syndicats et associations de parents d'élèves exigent le maintien du caractère national d'un diplôme de fin de secondaire.
http://scfp.qc.ca/modules/nouvelles/nouv elle.php?id=548
http://www.dijon.iufm.fr/internat/quebec 02/orgaqc.htm

Alcooltest et fête de l'école
Comment lutter contre les beuveries lors des fêtes d'établissements ? Selon L'Infobourg, un nombre croissant d'établissements canadiens ont trouvé la parade : "à l’entrée de la soirée, les jeunes remettent leur ticket d’entrée et soufflent dans le détecteur à l’aide d’une paille à usage unique. Ceux qui refusent de s’y soumettre sont tout simplement refusés à l’intérieur".
http://www.infobourg.com/sections/actual ite/actualite.php?id=9560

- Etats-Unis    [ Haut ]

La FOAD explose dans le secondaire
Selon un récent rapport du National Center for Education Statistics, un établissement secondaire américain sur dix utiliserait l'enseignement à distance et plus de 300.000 élèves en bénéficieraient. Une croissance tout à fait remarquable, qui touche essentiellement les lycées mais qui devrait bientôt démarrer dans le primaire et le secondaire inférieur. L'étude dresse un portrait des établissements concernés : il s'agit surtout d'établissements ruraux du centre du pays. La FOAD permet aux écoles isolées d'offrir des formations qu'elles n'ont pas les moyens de mettre en place en présentiel. Les cours utilisent prioritairement une liaison vidéo interactive.
http://www.edweek.org/ew/articles/2005/0 3/09/26distance.h24.html
http://nces.ed.gov/pubs2005/2005010.pdf

Technologie, sécurité et liberté : enjeux scolaires
Doit-on autoriser les poings électriques, des armes qui délivrent un choc électrique incapacitant, dans les écoles ? Selon Education Week le port de cette arme nouvelle fait débat dans plusieurs districts scolaires américains. Des policiers sont affectés directement dans les écoles et nombreux sont ceux qui en sont équipés. Ainsi à Madison un policier l'a utilisé contre un adolescent de 14 ans. A Miami c'est un garçonnet de 6 ans qui en a été victime. Les parents s'inquiètent de l'effet de l'arme : jugée généralement non létale, elle aurait tué 93 personnes en Amérique du nord depuis 2001. Encore s'agissait-il d'adultes : les effets sur des jeunes pourraient être plus graves. Mais l'usage de l'arme pose aussi la question de la place de la police dans les établissements : le conseil d'établissement d'un école de Jacksonville exige d'être consulté sur l'équipement des policiers affectés à l'école. Education Week revient également sur l'usage de puces électroniques dans les établissements. Ainsi l'installation de GPS dans les bus scolaires de Boston pose problème. Les parents y voient un progrès : ils sauront exactement où est le bus et quand il passera. Les chauffeurs s'inquiètent de l'espionnage de leur employeur.
http://www.edweek.org/ew/articles/2005/0 3/02/25tasers.h24.html
http://www.edweek.org/ew/articles/2005/0 3/02/25gps.h24.html

Bush réduit le budget de l'Education
C'est généralement le Congrès qui fait des coupes. Cette année G. Bush propose lui-même de réduire le budget du Department of Education de 530 millions de $, soit 1%. IL souhaite en même temps développer de nouveaux programmes. Ainsi 250 millions seraient affectés aux programmes de tests nécessaires à sa loi No Child Left Behind. Plus d'un milliard de $ seraient réservés à des actions pour les décrocheurs. Un demi milliard servirait à aider à recruter des enseignants dans des établissements ou des disciplines où ils manquent (les sciences).
http://www.edweek.org/ew/articles/2005/0 2/16/23budget.h24.html

Des élèves sans puces
Fini Big Brother pour les écoliers de Sutter County, Californie ! Les autorités scolaires ont donné suite aux plaintes des parents et retiré les portiques et badges électroniques qui permettaient de suivre à la trace les déplacements des élèves dans les écoles.
http://www.sacbee.com/content/news/educa tion/story/12376710p-13232717c.html

Inquiétudes pour la compétitivité
"Pendant plus d'un demi-siècle, les Etats-Unis ont mené le monde en matière de découverte scientifique et d'innovation… Dans le monde d'aujourd'hui… ils ne peuvent plus considéré cette suprématie pour acquise. Les états européens et d'Asie de l'est sont en voie de dépasser les Etats-Unis en excellence scientifique et en innovation technologique". Ce cri d'alarme est poussé par une organisation initiée par les grandes entreprises du secteur de l'innovation (Microsoft, Intel, Ibm, TI, etc.). Elles relèvent que le pays ne compte que 6% d'étudiants en matières scientifiques contre 8 à 13 en Europe et en Asie, encore s'agit-il pour moitié d'étudiants étrangers.
http://www.futureofinnovation.org/PDF/Be nchmarks.pdf

- Afrique    [ Haut ]

Algérie : Réforme du bac et du lycée
En passant de 16 à 6 filières, le baccalauréat algérien connaît une importante réforme. C'est tout le secondaire post-obligatoire qui est réorganisé. En première année, il s'ouvre sur deux troncs communs : lettres et sciences technologiques. En seconde année, l'élève a le choix entre 6 filières d'enseignement général et technologique.
http://www.angolapress-angop.ao/noticia- f.asp?ID=319574

Cameroun : L'Enfant roi et l'indiscipline
" L'enfant-roi vient chaque jour à l'école avec plus d'argent de poche que ne peut en avoir son enseignant. Il ne reprend souvent pas une classe. En cas d'échec, en effet, ses parents lui trouvent un autre établissement qui l'admet en classe supérieure. Un faux bulletin, de l'argent ou une intervention haut placée et l'affaire est réglée. Résultat : il ne trouve aucune raison de se plier à la discipline de l'établissement où il est inscrit". Le Quotidien Mutations, de Yaoundé, met en scène l'indiscipline ordinaire qui sévirait dans les lycées de la ville. Pire encore la violence serait devenue banale. 3C'est la peur au ventre que nous vaquons à nos occupations" affirme une enseignante.
http://fr.allafrica.com/stories/20050217 0331.html
http://fr.allafrica.com/stories/20050217 0362.html

[ Haut ]

Archives de la rubrique International :

Café  n°1 - n°2 - n°3 - n°4 - n°5 - n°6 - n°7 - n°8 - n°9 - n°10 - n°11 - n°12 - n°13 - n°14 - n°15 - n°16 - n°17 - n°18 - n°19 - n°20 - n°21 - n°22 - n°23 - n°24 - n°25 - n°26 - n°27 - n°28 - n°29 - n°30 - n°31 - n°32 - n°33 - n°34 - n°35 - n°36 - n°37 - n°38 - n°39 - n°40 - n°41 - n°42 - n°43 - n°44 - n°45 - n°46 - n°47 - n°48 - n°49 - n°50 - n°51 - n°52 - n°53 - n°54 - n°55 - n°56 - n°57 - n°58 - n°59 - n°60 - n°61 - n°62 - n°63 - n°64 - n°65 - n°66 - n°67 - n°68 - n°69 - n°70 - n°71 - n°72 - n°73 - n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78 -

 
  La rubrique International dans les archives :
 • Les dernières éditions du Café :
n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78
 • Les archives complètes


 • Envoyer une info
 • Nous écrire


 • S'abonner à cette rubrique
 • Nous connaître
 • Nous aider
 • Version imprimable