International (Café N° 61)

Version imprimable Version imprimable

- A la Une : Etats-Unis : Internet pour briser les murs de la classe

- Etats-Unis

- Afrique

- Asie

- International

Édition du 07-04-2005

- François Jarraud -

- A la Une : Etats-Unis : Internet pour briser les murs de la classe    [ Haut ]

Pour 2 enseignants américains sur 3, Internet est un outil d'enseignement essentiel. Selon une étude publiée par le National Center for Education Statistics (NCES), 61% des enseignants américains estiment "essentiel" d'avoir un accès Internet dans leur salle de classe. Un pourcentage important, qui précède l'accès téléphonique (56%). La moitié des enseignants estiment nécessaire d'avoir au moins un ordinateur pour 4 élèves dans la classe, à égalité avec l'accès à des encyclopédies et cédéroms. Sont cités ensuite les logiciels de présentation. Internet est attendu d'abord pour pouvoir communiquer.
http://nces.ed.gov/pubsearch/pubsinfo.as p?pubid=2005083

- Etats-Unis    [ Haut ]

Nos conditions de travail sont vos conditions d'apprentissage
"Les conditions de travail des professeurs sont les conditions d'apprentissage des élèves". Sous ce titre, paraissent les résultats d'une enquête menée aux Etats-Unis, en Caroline du Nord. Elle démontre qu'il y a un lien entre les conditions de travail des enseignants et les résultats des élèves… et que enseignants et chefs d'établissement peuvent avoir une perception différente des problèmes. L'étude invite les autorités régionales et locales à étudier de près les attentes des enseignants, celles-ci pouvant varier fortement d'un district à l'autre et à investir en conséquence. "Doter d'enseignants qualifiés les écoles n'est pas suffisant : ils doivent avoir les ressources et les aides dont ils ont besoin pour servir leurs élèves. Sans cela la plupart des réformes peuvent échouer"..
http://www.teachingquality.org/resources /pdfs/TWC_FullReport.pdf
http://www.edweek.org/ew/articles/2005/0 3/30/29working.h24.html

Filles et garçons sur le chemin du bonheur
Selon une enquête du département de sociologie de la Duke University, citée par Edweek, les Etats-Unis connaissent une parfaite parité dans le bonheur. Les sociologues américains ont compulsé 28 indicateurs et suivi leur évolution pour les filles et les garçons depuis 1985. Conclusion : tout va bien, les deux sexes évolueraient parallèlement vers le bien être. Le rapport renvoie aujourd'hui un curieux écho après la fusillade de Red Lake. Mais il était déjà très controversé. Les féministes soulignent que les filles sont toujours désavantagées dans le système éducatif. D'autres sociologues rappellent que les enfants des classes supérieures ne vivent pas les mêmes expériences que les garçons noirs des classes moyennes. Judith S. Kleinfeld, une psychologue de l'université d'Alaska, contredit le rapport sur un autre point : "tout va plus mal pour les garçons. Nous risquons d'avoir une génération de garçons sans avenir. Les filles progressent et visent l'enseignement supérieur. Elles laissent derrière dans leur boue les garçons". C'est qu'aux Etats-Unis comme ailleurs,les garçons lisent moins.
http://www.edweek.org/ew/articles/2005/0 3/23/28gender.h24.html
http://www.soc.duke.edu/~smeadows/cwi/cw i_webpage/gender_paper.pdf

A Dayton écoles privées et école publique
"Certains pourraient dire : "que le marché décide". Mais je crois que c'est juste jouer avec la vie des jeunes". Pour Thomas J. Lasley, directeur d'un centre de formation d'enseignants, la croissance des "charter schools", des écoles privées qui fonctionnent avec des subventions publiques, est en train de miner le système d'enseignement public de Dayton (Ohio). 40 charter schools sont déjà ouvertes dans l'agglomération et de nouvelles sont attendues. Au point de mettre en danger le financement du système public d'éducation. Pour le député républicain du lieu, John Husted, "les écoles publiques doivent plutôt se demander : "pourquoi nos élèves partent-ils ?".
http://www.nytimes.com/2005/03/27/educat ion/27charter.html?oref=login

- Afrique    [ Haut ]

Sénégal : Une académie des langues nationales
Le Sénégal multiplie les expériences d'enseignement en langues nationales afin de faciliter l'alphabétisation dans le pays. Ce qui l'amène à créer des manuels scolaires, des grammaires pour des langues jusque là ignorées par l'éducation. Pour réussir ce pari, le président du Sénégal a annoncé la création d'une académie des langues nationales qui regroupera les lettrés des différents idiomes du pays.
http://fr.allafrica.com/stories/20050316 0243.html
http://www.cafepedagogique.net/disci/int er/35.php

Sénégal : Les écoles – trottoirs
" Réaliser la scolarisation primaire universelle et doper de 50% les niveaux d'alphabétisation des adultes, conformément aux objectifs d'Education pour tous en 2015, voilà un impératif stratégique pour tous les plans d'actions nationaux, celui du Sénégal compris. Toutefois un but de développement confronté aux dures réalités du système éducatif telles que la faiblesse des taux d'achèvement, la déperdition scolaire, les abandons massifs, les contenus d'apprentissages insuffisamment maîtrisés... D'où l'impact des initiatives communautaires, en totale rupture avec les cadres formels, pour accroître l'offre éducative et prendre en charge les exclus du système. Écoles de la rue, écoles-trottoirs, écoles communautaires de base, autant d'innovations et d'originalités pour accorder une seconde chance aux apprenants dans le processus d'alphabétisation, d'acquisition des connaissances de base et /ou des compétences nécessaires à la vie courante". Sud Quotidien, un journal de Dakar, montre l'importance des écoles des rues pour atteindre l'objectif de l'alphabétisation de tous dans un pays où la moitié des écoliers seulement parviennent à boucler le cycle de l'école élémentaire.
http://fr.allafrica.com/stories/20050330 0692.html
http://fr.allafrica.com/stories/20050330 0691.html

Algérie : L'EPS revient
Selon La Tribune d'Alger, l'EPS redeviendra obligatoire à l'école. Depuis des années la discipline avait régressé sous la pression des traditions.
http://fr.allafrica.com/stories/20050404 0234.html

Mali : De Rennes à Bamako
"Moi je suis totalement contre la suppression des TPE. Ce n'est pas normal, il faut donner la chance à tout le monde d'étudier". Ce message adressé à F. Fillon est retransmis par l'AFP depuis la capitale du Mali, Bamako, où un sit-in a perturbé le fonctionnement de la principale école française. En métropole, les occupations de lycées se sont multipliées : à Rennes, Montreuil, Nanterre, dans le Puy-de-Dôme.
http://actu.voila.fr/Depeche/depeche_emp loi_050317210313.y43m299l.html
http://actu.voila.fr/Depeche/depeche_emp loi_050317161036.yo40kx9d.html

Cameroun : L'introduction des TICE bute sur les problèmes matériels
Selon Le Messager de Douala, bien que le gouvernement ait inscrit aux programmes une introduction des TICE depuis 3 ans, tous les établissements scolaires camerounais ne sont pas équipés. Ainsi un collège d'un quartier populaire doit apprendre la comptabilité avec 10 postes pour des classes qui oscillent entre 50 et 60 élèves. Mêmes les établissements mieux lotis souffrent des coupures d'électricité. Résultat : " Nous nous attelons à donner des notions aux élèves et ils font eux-mêmes des efforts pour les mettre en pratique une fois rentrés chez eux".
http://fr.allafrica.com/stories/20050401 0461.html

Nigéria : Le ministre arrêté
Le ministre nigérian de l'éducation est en prison. Il est accusé d'avoir versé des pots de vin à des députés pour obtenir l'adoption du budget de l'éducation. Celui-ci serait sensiblement surévalué.
http://www.grioo.com/info4339.html

- Asie    [ Haut ]

Afghanistan : Rentrée scolaire
C'est la rentrée pour plus de 4 millions d'écoliers afghans. Ils bénéficient d'une aide matérielle de l'Unicef qui leur fournit du matériel scolaire. Cette rentrée est marquée par la distribution de nouveaux manuels, conformes aux orientations du nouveau régime et rédigés en partenariat entre l'Unicef, le gouvernement afghan et des enseignants de l'Université de Columbia. Des efforts restent encore à faire : plus d'un million de fillettes n'ont toujours pas accès à l'école.
http://www.unicef.org/media/media_25618. html

- International    [ Haut ]

Un enfant sur cinq sans eau potable
"Le fait que nous soyons incapables de fournir deux seaux d'eau salubre par jour à chaque enfant est un affront à notre humanité" rappelle la directrice de l'Unicef à l'occasion de la Journée mondiale de l'eau. Selon l'organisation, 400 millions d'enfants, soit un jeune sur cinq, ne dispose pas du minimum vital en eau potable : au moins 20 litres par jour. Une situation qui a un fort impact sur la santé de ces enfants.
http://www.unicef.fr/index.cfm?id=oi_pre _unicef_3303

La 10ème Semaine de la Francophonie et l'ordinateur
Du 17 au 24 mars, la 10ème Semaine de la langue française et de la Francophonie fête Jules Verne et la capacité du français à relever le défi de la modernité. De nombreuses manifestations sont organisées en France et à l'étranger. Signalons les "10 mots +1" : 10 hommes et femmes de sciences évoquent un mot du vocabulaire scientifique. Ainsi Jacques Perret parle de l'ordinateur, un mot qu'il a inventé en 1955. Déposé par IBM, le mot va vite tomber dans le domaine public.
http://www.semainelf.culture.fr

[ Haut ]

Archives de la rubrique International :

Café  n°1 - n°2 - n°3 - n°4 - n°5 - n°6 - n°7 - n°8 - n°9 - n°10 - n°11 - n°12 - n°13 - n°14 - n°15 - n°16 - n°17 - n°18 - n°19 - n°20 - n°21 - n°22 - n°23 - n°24 - n°25 - n°26 - n°27 - n°28 - n°29 - n°30 - n°31 - n°32 - n°33 - n°34 - n°35 - n°36 - n°37 - n°38 - n°39 - n°40 - n°41 - n°42 - n°43 - n°44 - n°45 - n°46 - n°47 - n°48 - n°49 - n°50 - n°51 - n°52 - n°53 - n°54 - n°55 - n°56 - n°57 - n°58 - n°59 - n°60 - n°61 - n°62 - n°63 - n°64 - n°65 - n°66 - n°67 - n°68 - n°69 - n°70 - n°71 - n°72 - n°73 - n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78 -

 
  La rubrique International dans les archives :
 • Les dernières éditions du Café :
n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78
 • Les archives complètes


 • Envoyer une info
 • Nous écrire


 • S'abonner à cette rubrique
 • Nous connaître
 • Nous aider
 • Version imprimable