Langues anciennes (Café N° 58)

Version imprimable Version imprimable

Vie de la discipline

Pour le prof

Lycée

Bibliographie

Sortir

Dossier spécial

Édition du 18-01-2005

- Marie Fontana-Viala, François Gadeyne -

- A la Une : Alexandre le Grand

La deuxième adaptation cinématographique de la vie d'Alexandre (après celle de Robert Rossen, en 1956) est actuellement sur les grands écrans.
http://www.alexandre-lefilm.com/site.htm
La critique est très partagée. La valeur historique de ce film n'est pas négligeable : l'oeuvre a fait l'objet d'un vaste travail documentaire. Les historiens n'ont fait que peu de reproches importants à cette présentation de l'histoire du conquérant macédonien. Par exemple, Le personnage de Roxane est contestable, et l'on relèvera un certain nombre d'anachronismes, ainsi que la manière dont le mythe d'Alexandre est développé (Oliver Stone cite lui-même non seulement Achille, Hercule, Oedipe, et Médée, mais aussi Prométhée...). On peut discuter également l'idéologie qui motive, dans le film, les conquêtes d'Alexandre. L'évocation de l'homosexualité d'Alexandre a soulevé l'indignation d'un groupe d'avocats grecs, qui ont néanmoins renoncé à intenter un procès au réalisateur.
Le Telegraph publie une étonnante interview d'Oliver Stone, qui, face aux critiques qui ont éreinté son film, exprime ses regrets (avec cette étrange réflexion, par exemple : "Alexander never lost a battle in his life. And I have let him down. He was a fighter, the sort of man who would have gone after Osama bin Laden and never given up.").
http://www.telegraph.co.uk/arts/main.jht ml?xml=/arts/2005/01/03/bfstone03.xml&men uId=564&sSheet=/arts/2005/01/03/ixfilmmai n.html
Autre interview d'Oliver Stone (Realplayer) :
http://www.cineuropa.org/video_sp.asp?la ng=fra&treeID=272&documentID=19982
Rory Stewart tente d'expliquer l'intérêt pour nous du personnage d'Alexandre (The Guardian).
http://education.guardian.co.uk/higher/b ooks/story/0,10595,1385335,00.html
Article d'Anne Thompson, dans The Observer, sur la vogue actuelle des "épopées historiques":
http://film.guardian.co.uk/features/feat urepages/0,4120,1381937,00.html
La revue Historia consacre ce mois-ci un dossier de 26 pages à Alexandre le Grand (articles de Pierre Briant, Paul Faure, etc.).
Jean Schumacher propose un dossier autour de la bataille de l’Hydaspe, citant une présentation faite par Pascal Charvet pour la revue Historia complétée par la description de Plutarque à travers la traduction latine de Xylander.
http://pot-pourri.fltr.ucl.ac.be/itinera /actualites/nouvelles.cfm?num=211
On lira avec intérêt les articles du Figaro :
"Si Bush voulait s'en inspirer..." (J. de Saint-Victor)
http://www.lefigaro.fr/litteraire/200501 06.LIT0020.html
"Alexandre, le meilleur et l'Empire"
http://www.lefigaro.fr/litteraire/200501 06.LIT0020.html

Alexandrie et l'archéologie
A l'occasion du concours sur Alexandrie organisé par le CEAlex (Centre d'Etudes alexandrines) et du spectacle présenté aux Baux-de-Provence, Jean-Yves Empereur a mis en ligne une bibliographie et d'intéressantes ressources sur ce sujet.
http://www.cealex.org/sites/cathedrale_i mages2004/accueil.htm
On lira avec intérêt les récits de voyageurs à Alexandrie. Les textes sont publiés dans leur langue originale.
http://www.cealex.org/sitecealex/navigat ion/FENETR_NAVcorpus_F.htm
Le 22 janvier 2005, le musée des Beaux-Arts de Montréal reçoit l'exposition "Eternal Egypt", déjà présentée en 2003.
http://www.iatwm.com/200310/Egypt/


Alexandre en ligne
Le meilleur portail d’entrée est sans doute celui de Tim Spalding (en anglais): « Alexander the Great on the web », qui recense un millier de sites classés en trente catégories (biographies, armée et batailles, sources, religion...) !
http://www.isidore-of-seville.com/Alexan derama.html
On trouvera notamment des documents audio, en anglais pour la plupart, extraits de cours d’historiens ou d’entretiens avec des spécialistes.
Par exemple, Christopher Andrew, Professeur à la Cambridge University, envisage la question suivante : « Que se serait-il passé si Alexandre était allé à l’Ouest plutôt qu’à l’est ? » On regrettera en revanche que, par défuat de mise à jour sans doute, un nombre important de liens ne soient plus opérants...
http://www.isidore-of-seville.com/alexan der/28.html
Un chapitre passionnant et riche d’applications pédagogiques possibles est la galerie d’images : celles-ci sont classées suivant la nature du support et la période, ce qui permet notamment une étude diachronique de la représentation d’Alexandre... Saviez-vous qu’Andy Wahrol avait portraituré Alexandre ?
Cette section comporte en outre un choix très riche de cartes.
http://www.isidore-of-seville.com/Images ofAlexander/
Moins riche et varié, le site de John J. Popovic (en anglais également) propose des chapitres chronologiques sur Alexandre et son oeuvre. L’intérêt du travail réside dans la mise en relation des épisodes avec les sources historiques et littéraires, au moyen de liens renvoyant au Perseus Project, qui propose les textes en version originale et en traduction anglaise.
http://www.1stmuse.com/frames/

Entretien avec Céline Marquaille
Céline Marquaille enseigne actuellement la civilisation hellénistique au King’s College de Londres. Ses travaux ont porté sur l’image d’Alexandre à Rome, puis sur la représentation du pouvoir ptolémaïque à l'extérieur de l'Egypte. Elle nous parle du film d’Oliver Stone et des perspectives actuelles de la recherche sur Alexandre.

Marie Fontana-Viala - En tant que spécialiste d’Alexandre, qu’avez-vous pensé du film d’Oliver Stone ? Et, en ce qui concerne le regard du grand public, quel attrait et quels défauts lui trouvez-vous ?

Céline Marquaille - Le film n'a rien d'un chef-d'oeuvre mais il faut cependant saluer le travail de fond fourni par les scénaristes. De toute évidence, l'ensemble des sources, aussi bien littéraires qu'iconographiques, ont été étudiées et mises a profit, avec cependant une préférence claire pour la vulgate et les ambitions 'universalistes' d'Alexandre, appuyées à grands coups de tirades hollywoodiennes et de confidences sur l'oreiller.
La bataille de Gaugamélès m'a particulièrement marquée; les couleurs de la scène et certains motifs tels que ces grandes sarisses pointées vers le ciel sont volontairement celles de la célèbre mosaïque du Musée de Naples représentant Alexandre face à Darius. Les scènes de bataille ne sont pas toujours compréhensibles mais elles retranscrivent bien la violence de la guerre et la figure-clé du roi-guerrier, qui deviendra une des valeurs sures des diadoques quelques années plus tard.
Il est à regretter que certains noms soient tus, comme ce précepteur des enfants de l'élite macédonienne qui n'est autre qu'Aristote, ou celui de Ptolémée, le narrateur (qui par ailleurs en Bactriane ne savait pas encore qu'il voulait retourner à ALexandrie...), dont on découvre l'identité bien après le début du film. Les non-initiés avec qui je suis allée voir le film ont déploré la confusion qui règne autour de l'identité de tous ces personnages.
J'ai trouvé assez courageux de mettre ainsi en avant l'homosexualité d'Alexandre, et de montrer sans ambiguïté combien cette homosexualité a sans doute pesé lors de sa succession. Sur la personnalité et le personnage d'Alexandre, Stone nous présente un homme sensible et fragile, et cette humanité passe parfois par des moments assez pénibles et trop fréquents où le héros Alexandre pleurniche dans les bras de sa mère ou de son amant. Le manque de charisme de l'acteur est sans doute par conséquent un choix assumé par le réalisateur, mais il ne convainc pas. Quel que soit le degré de mythification qu'a subi l'histoire d'Alexandre, on ose croire que cet homme exceptionnel qui emmena pendant tant d'années son armée aux confins du monde et mena tant de batailles, avait assez de force pour ne pas se laisser déborder par les larmes à chaque contrariété.

Pour résumer, les non-initiés y verront un film d'aventures assez confus et manquant d'envergure ou de grâce, les connaisseurs salueront le travail sérieux fourni par Stone et regretteront qu'il n'ait pas su exprimer ce qu'Alexandre reste, au-delà de toute interprétation, un héros.

MFV - Quels sont les grands débats qui animent aujourd’hui les chercheurs au sujet d’Alexandre et de son oeuvre ?

CM - La bibliographie concernant Alexandre est très abondante. La période hellénistique connaît depuis peu une revalorisation qui relance, à défaut d’un véritable débat, les activités de recherche.
Parmi les principales problématiques, on peut citer celles qui concernent les projets d’universalité d’Alexandre (dans un monde où la supériorité du grec relevait de l'évidence, a-t-il conçu le projet fou d'unir les peuples?), ses projets occidentaux, son orientalisation (avec l’épisode de la génuflexion) ou encore l'impact du modèle Alexandre sur ses successeurs, qu'ils soient macédoniens ou romains.
Il faut quand même préciser qu’Alexandre a transformé le monde dans lequel il vivait. On a cru pendant longtemps qu'il avait détruit la cité grecque et l'on sait désormais qu'il a plus précisément modifié sa représentation et les termes de son pouvoir. Les cites grecques sont devenues cosmopolites, soumises à l'autorité d'un roi qui tirait lui-même sa légitimité de cette reconnaissance. C'est un monde où les populations et les connaissances circulent, où l'Orient désormais fascine et non plus soulève le mépris. La difficulté d'étudier Alexandre est donc à la mesure de son héritage et de l'"héroïsation" qu'a subie ce grand personnage de l'histoire, de son vivant et après sa mort. Les divergences entre historiens reflètent de la même façon les sources antiques, qui ont vu en lui un grand conquérant, un immense guerrier, un visionnaire mais également un tyran, un homme esclave de ses passions et de ses ambitions, un prétentieux qui se voulait l'égal des dieux et qui l'a payé d’une mort précoce.

MFV - Qu’est-ce qui, selon vous, rend le personnage d’Alexandre intéressant pour le monde actuel ?

CM - Je crois que ce qui le rend intéressant, et les sources sont unanimes à ce sujet, c'est son coté humain. Le parcours d'Alexandre est parsemé d'erreurs, de doutes, de projets fous, servis par un talent hors du commun. Je ne suis pas sûre en revanche qu'il faille forcément prendre en exemple un périple qui fut marqué par la guerre et la soif de pouvoir; Alexandre a été un modèle pour les écoliers grecs et romains pendant des siècles, je ne suis pas certaine qu'il doive le rester aujourd'hui.

MFV - Pouvez-vous enfin résumer votre parcours ?

CM - Après des classes préparatoires au Lycée Louis-le-Grand, à Paris, j’ai étudié, dans le cadre de ma maîtrise à l’Université de Paris X Nanterre, l’image d’Alexandre à Rome.
Mon envie d’entreprendre rapidement des recherches en histoire ancienne m’ont amenée au King’s College de Londres, où j’ai pu entamer une thèse (PhD) sur la représentation du pouvoir ptolémaïque à l'extérieur de l'Egypte, soutenue en janvier 2001. Cette thèse faisait le lien direct avec ma maîtrise où j'avais trouvé passionnant d'examiner combien l'imaginaire collectif était un des fondements du pouvoir politique. Après un temps de battement dans le domaine extra-universitaire, pour travailler en tant que responsable des droits étrangers dans le groupe des Editions de la Martinière, je suis revenue vers le milieu universitaire en 2003, et, depuis septembre 2003, je suis maître de conférences (Lecturer) en tant que British Academy Post-Doctoral Fellow à King's College London. Je travaille désormais sur la Chypre hellénistique, qui fut pendant presque 300 ans une possession de la dynastie ptolémaïque qui gouverna l'Egypte après la mort d'Alexandre.

Le mémoire de maîtrise de Céline Marquaille est consultable en ligne :
http://1stmuse.com/alex3/ (lien : bibliography / related on line links / « Les vicissitudes de l'imitatio Alexandri »)
La mosaïque représentant l’armée d’Alexandre contre Darius est visible sur plusieurs sites, notamment sur celui du Musée de Naples :
http://www.cib.na.cnr.it/remuna/mann/amm ezz.html,
ou encore, avec d’autres mosaïques de la maison du Faune :
http://www.fcomte.iufm.fr/presenti/lons/ pompei/faune2.htm

Vie de la discipline    [ Haut ]
- Circé, une aventure européenne

Le projet européen Circé avance, selon un calendrier précis. Rappelons son objectif : créer un espace de partage de ressources et de cours utilisant les TICE au service de l'enseignement des langues anciennes. La préparation s'accompagne d'une réflexion de fond sur la place du latin et du grec dans l'Europe d'hier et dans celle d'aujourd'hui.
Un site provisoire existe déjà, en anglais.
http://www.circe.be/
Ce site sera complété cette année, et achevé en 2006. C'est en 2006 également que paraîtra la version papier du manuel en préparation.
Musagora publie un bilan provisoire des travaux.
http://www.educnet.education.fr/musagora /circe04.htm
A l'heure où la construction européenne s'apprête à franchir une étape importante, et où le latin est envisagé comme langue européenne de communication (parmi d'autres hypothèses, bien entendu), ce projet mérite d'être salué.

- Le latin, langue commune européenne ?

Cette idée a ses partisans, à côté de l'espéranto par exemple. Chacun pourra se faire une opinion, en lisant par exemple cet édito diffusé sur Europe 1, le 6 janvier dernier.
http://fr.biz.yahoo.com/050106/214/47iid .html

- Latin vivant

Signalons un nouveau site d'actualités en latin. Réalisé en Pologne, il propose un bulletin hebdomadaire d'informations, des dossiers thématiques, des portraits, etc.
http://ephemeris.alcuinus.net/
Lire par exemple ce portrait d'Edith Piaf, et la traduction d'une chanson en latin...
http://ephemeris.alcuinus.net/vitae/piaf /piaf.htm
Le site Vita Latinatis regroupe de nombreuses informations concernant le latin vivant: les informations en latin, les associations et réunions dans lesquelles on parle latin, les rencontres ayant le latin pour thème, les fora, les émissions en langue latine...
http://www.latinitatis.com

- Grec moderne

Le site Lexilogos publie des éléments pour un cours de grec moderne ; l'ensemble est plutôt succinct, mais ces pages se lisent avec intérêt.
http://babel.lexilogos.com/grec/index.ht m

- L'année du langage

Le sénat américain a décrété que 2005 serait "l'année du langage".
http://www.nvtc.gov/lotw/
Aux Etats-Unis, où l'étude du latin est "à la mode", c'est clairement l'occasion de promouvoir la culture classique.
http://www.education-world.com/a_curr/cu rr357.shtml
http://www.promotelatin.org/camwscpl.htm

- Aristophane : les femmes, la paix, et l'Irak

Dans Al-Ahram (publication égyptienne), Nehad Selaiha nous livre une réflexion sur l'actualité de la comédie d'Aristophane, Lysistrata, très lue et souvent jouée pour promouvoir la paix. Le conflit entre Sparte et Athènes nous aide-t-il à lire le conflit israélo-palestinien ?
http://weekly.ahram.org.eg/2005/724/cu4. htm

Pour le prof    [ Haut ]
- Tout sur Ovide

Le CNDP publie en ligne un travail pédagogique de Michel Tichit, Mireille de Biasi et Véronique Drujon sur Ovide. Le dossier comprend un texte critique en italien, des regards sur des spectacles en rapport avec Les Métamorphoses, et des pistes pédagogiques illustrées de textes et d'images.
http://www.artsculture.education.fr/pres ence_litterature/ovide/ovide.asp
Un important carnet de liens pédadogiques commentés (avec, notamment, plusieurs séquences) permet d'explorer les mythes fascinants rapportés dans Les Métamorphoses, mais aussi de développer un regard intelligent sur ce texte complexe.
http://www.artsculture.education.fr/pres ence_litterature/ovide/activites/temoigna ges.asp

- Divertissements à Rome

Le site de Jacqueline Honoré sur les divertissements à Rome est un travail sérieux et clair. Il vient de déménager, et s'est enrichi. Parmi les récents ajouts, on note une analyse du déroulement des courses de char (rubrique "le cirque") et des développements sur la fabula, le mime et la pantomime (rubrique "le théâtre").
http://users.skynet.be/honore/accueil1.h tm

- Itinera Electronica

Les nouveaux environnements hypertextes mis en ligne par Jean Schumacher concernent :
Cicéron, - De l’orateur, livres I et II: http://agoraclass.fltr.ucl .ac.be/concordances/cic_de_oratore01/
http://agoraclass.fltr.ucl.ac.be/concord ances/cicero_de_oratore02/
- Contre Caecilius : http://agoraclass.fltr.ucl.ac.be/concorda nces/cicero_in_caecilium/
- Contre Vatinius :
http://agoraclass.fltr.ucl.ac.be/concord ances/cicero_in_vatinium/
- De la loi agraire, discours II et III :
http://agoraclass.fltr.ucl.ac.be/concord ances/cicero_de_lege_agr02/
http://agoraclass.fltr.ucl.ac.be/concord ances/cicero_de_lege_agr03/
- Des provinces consulaires : http://agoraclass.fltr.ucl.ac.be/concorda nces/cicero_de_prov_cons/
- Discours au sénat après son retour : http://agoraclass.fltr.ucl .ac.be/concordances/cicero_post_red_in_se natu/
-Plaidoyer pour Balbus : http://agoraclass.fltr.ucl.ac.be/concorda nces/cicero_pro_balbo/
Xylander, traduction latine de Plutarque, Consolation à Apollonius :
http://agoraclass.fltr.ucl.ac.be/concord ances/xylander_moralia_consolatio/
Martial, Epigrammes, livre VI : http://agoraclass.fltr.ucl.ac.be/concorda nces/martial_epigram_06/
Sénèque, Questions naturelles, livre VI :
http://agoraclass.fltr.ucl.ac.be/concord ances/seneque_qn_6/

- Collège

Sur le site de l'académie de Versailles, Robin Delisle a mis en ligne une nouvelle séquence pour le niveau de 4ème, intitulée "Royauté et religion dans la Rome archaïque". L'étude se concentre sur deux rois: Numa et Ancus.
Le travail, comme à l'habitude, est remarquable: textes authentiques abondants (Tite-Live en tête), iconographie originale, bonnes synthèses de civilisation (sur le calendrier lunaire par exemple). Parmi les points de langue traités, on notera l'ablatif absolu, la découverte du subjonctif ou la conjugaison passive.
http://www.ac-versailles.fr/pedagogi/Let tres/latin/RoyauteReligion.html


Des nouveautés sur le site de l’académie de Nantes, signalées par Yves Touchefeu :
Nota Bene est un journal semestriel réalisé par des collégiens de Conlie, qui contient des articles concernant la myhtologie ou l’étymologie, mais aussi de l’analyse de livres, films ou sites.
http://www.ac-nantes.fr/peda/disc/lettre s/ressourc/latin/notabene/notabene.htm
Une très belle séquence intitulée « vases en voyage » qui associe géographie historique, mythologie, lecture de l’image...
http://www.ac-nantes.fr/peda/disc/lettre s/ressourc/latin/vases.htm

Parmi les propositions récemment déposées sur Weblettres:
- L’agriculture à Rome (séquence de latin 5ème) : les textes sont extraits d’oeuvres de Caton, Cicéron et Virgile et Lucrèce. Les points de langue abordés sont les noms en -er de la deuxième déclinaison et le présent de l’indicatif.
- Un travail autour d’épitaphes de gladiateurs : trois sont traduites, une à traduire par les élèves.
http://www.weblettres.net/languesanc/

Lycée    [ Haut ]
- Les langues anciennes, les options et le bac

Le coefficient de l'épreuve optionnelle de latin ou de grec au baccalauréat passe de 2 à 3.
http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnT exteDeJorf?numjo=MENE0402726A
Le projet de loi Fillon, voté le 12 janvier en conseil des ministres, prévoit un encouragement de l'étude des langues anciennes en collège, et une augmentation de 10% des élèves étudiant une langue ancienne en lycée ; mais il prévoit également une diminution du nombre des options en lycée. Voici l'explication : "Il est souhaitable de réduire le nombre des options au lycée et de tendre vers un plafonnement de l’horaire maximal de travail des lycéens. D’une manière générale, l’offre académique d’options, notamment en langues vivantes, régionales et anciennes doit favoriser des parcours continus tout au long de la scolarité et faire l’objet d’une mise en cohérence géographique au sein des bassins de formation."
ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/p resse/2005/loi_ecole.pdf

Bibliographie    [ Haut ]
- Parutions

On peut trouver en ligne la bibliographie d'histoire ancienne de Dominique Lejeune, professeur d'histoire au lycée Louis-le-Grand.
http://perso.wanadoo.fr/elie.allouche/bi blioRF/BiblioDLejeune/antiq.htm

Texte en ligne
La récente mise en ligne, sur le site Forum romanum, d'une traduction de Justin (Abrégé des Histoires Philippiques de Trogue Pompée) peut nous faire découvrir une de nos sources sur Alexandre le Grand.
http://www.forumromanum.org/literature/j ustin/index.html

Travaux universitaires
Le statut de l'acteur dans l'Antiquité grecque et romaine, de Hugoniot Christophe, Université François-Rabelais.
Naissance et petite enfance dans l'Antiquité. Actes du colloque de Fribourg, éd. de Dasen Véronique, Academic Press Fribourg.
Que reste-t-il de l'éducation classique ? Relire "le Marrou", histoire de l'éducation dans l'Antiquité, collectif, Presses Universitaires du Mirail.

Traduction
Les Bacchantes d'Euripide, nouvelle traduction (J. et M. Bollack), aux éditions de Minuit.

Littérature
Phèdre. Et autres grecques, de Escalante Ximena, Editions La Guillotine.
Le roman d'Alexandre le Grand, de Manfredi Valerio, Plon.

Pindare
Calepinus fait paraître une édition des Pythiques. Le texte est établi, traduit et annoté par Gauthier Liberman.

Les Belles-Lettres viennent de réimprimer intégralement la collection "la roue à livres", qui regroupe des traductions de textes rares.
http://www.lesbelleslettres.com/asp/list _ouvrages.asp?CodCol=18

La Méditerranée d'Ulysse
Un numéro hors-série de GEO propose de relire L’Odyssée sous l’angle d’un traité de navigation. Le texte livrerait le souvenir « des routes maritimes à l’époque où les princes grecs lançaient leurs premières expéditions de découverte et de commerce. » (Jean Cuisenier, ethnologue)
Il ne s’agit pas, bien entendu, d’affirmer systématiquement que tel épisode épique avait pour décor tel site, mais d’opérer une sorte de mise en écho entre textes et images et d’offrir un panorama des paysages méditerranéens. Cartes et photos abondent, ainsi que des dossiers thématiques intéressants, sur l’ivresse des héros (offrandes aux dieux et banquets), sur les panoplies de combat, ou encore sur les poissons connus au temps de L’Odyssée, d’après une mosaïque tunisienne. Tout cela présente un intérêt certain pour des élèves hellénistes, mais aussi latinistes, ainsi que pour le cours de français en 6ème...
Profitons-en pour rappeler que Michel Tichit a récemment mis en ligne une lecture en image des poèmes homériques, dont une version de démonstration est consultable sans abonnement.
http://www.texteimage.com/texteimage/ (demonstration/texteimage)
On peut en outre citer le travail de mise en image de Jean-Philippe Marin, très réussi visuellement : http://www.iliadeodyssee.com/

Sortir    [ Haut ]
- Opéra

L'opéra de Monteverdi Le Couronnement de Poppée est à la mode. C'est un opéra subversif, et une fête de l'esprit et des sens. Il est, entre autres, à l'affiche de l'Opéra de Paris à partir du 25 janvier 2005 (direction musicale : Ivor Bolton ; mise en scène de David Alden), et de l'opéra de Lyon (direction musicale : William Christie ; mise en scène de Bernard Sobel).
http://www.opera-de-paris.fr/?Rub=Fiche& Genre=Operas&Id=689
http://www.opera-lyon.com/programme_oper a_francais/spectacle.php?spectacle=134

L'opéra Hercules de Haendel (drame musical en trois actes), d'après Les Trachiniennes de Sophocle et Les Métamorphoses d'Ovide, a été représenté au mois de décembre à l'Opéra de Paris. Le spectacle avait déjà été présenté à Aix-en-Provence l'été dernier, sous la direction musicale de William Christie, et dans la mise en scène de Luc Bondy. Le palais d'Hercule, où s'exprime tragiquement la jalousie de Déjanire, a été transformé en bunker.
http://www.forumopera.com/concerts/hercu les_aix.htm
L'Avant-scène Opéra propose un numéro spécial sur cette oeuvre : repères, commentaires musicaux et études diverses, dont un article de Jacqueline de Rommilly.
http://www.asopera.com/CATALOGO/pg/hercu les_f.html

- Expositions

Les musées gallo-romains du Rhône proposent des expositions et un riche programme de conférences sur le vin.
http://www.musee-gallo-romain.com/site/v in/
http://www.musee-gallo-romain.com/site/a genda/

- Archéologie

Le plus grand char de course romain trouvé hors d'Italie vient d'être déterré en Grande-Bretagne (Essex).
http://www.24hourmuseum.org.uk/nwh/ART25 464.html
Le site de Colchester, où ce char a été trouvé, demande son classement au patrimoine mondial de l'Unesco.
http://www.24hourmuseum.org.uk/nwh/ART25 464.html

Le journal Sophia Echo fait les bilan des trésors archéologiques thraces trouvés récemment en Bulgarie.
http://www.sofiaecho.com/art.php?id=1057 5&

Rappelons l'indispensable page de visites archéologiques, sur Musagora.
http://www.educnet.education.fr/musagora /visites.htm

- La tête dans les étoiles

Une statue médiévale représentant Atlas nous aide à comprendre et à compléter les écrits d'Hipparque, un astronome du IIe siècle avant Jésus-Christ.
http://www.usatoday.com/tech/news/2005-0 1-11-atlas_x.htm

- Colonnes et chapiteaux

Une nouvelle page sur l'architecture grecque ancienne :
http://grece.ancienne.free.fr/architectu re/architecture.htm

Dossier spécial    [ Haut ]
- La faute à Poséidon ?

La BNF nous offre une nouvelle exposition virtuelle, sur la mer. Ce thème est plus que jamais d'actualité après la catastrophe qui vient de frapper l'Asie.
http://expositions.bnf.fr/lamer/index.ht m
Est-ce Poséidon qui est responsable des débordements et agitations de l'eau ?
http://expositions.bnf.fr/lamer/arret/in dex21.htm
Qu'en est-il de l'Océan dans la géographie et dans la mythologie antiques ?
http://expositions.bnf.fr/lamer/arret/in dex11.htm

Un article du Discovery channel donne une idée des grandes catastrophes passées, notamment en Italie et en Grèce, et indique que l'éruption du Vésuve qui engloutit Pompéi provoqua un tsunami.
http://dsc.discovery.com/news/briefs/200 50110/tsunamidanger.html
Les éruptions du volcan de Théra à l'époque minoenne avaient elles aussi provoqué de nombreux tsunamis (format PDF).
http://www.ugurkuran.com/eng/thams/geolo gy.pdf
Un article de Jonathan Schonberg (Middlebury college) fait état de quelques témoignages sur tremblements de terre et tsunamis dans la littérature grecque.
http://www.brown.edu/Departments/Classic s/bcj/11-02.html

[ Haut ]

Archives de la rubrique Langues anciennes :

Café  n°1 - n°2 - n°3 - n°4 - n°5 - n°6 - n°7 - n°8 - n°9 - n°10 - n°11 - n°12 - n°13 - n°14 - n°15 - n°16 - n°17 - n°18 - n°19 - n°20 - n°21 - n°22 - n°23 - n°24 - n°25 - n°26 - n°27 - n°28 - n°29 - n°30 - n°31 - n°32 - n°33 - n°34 - n°35 - n°36 - n°37 - n°38 - n°39 - n°40 - n°41 - n°42 - n°43 - n°44 - n°45 - n°46 - n°47 - n°48 - n°49 - n°50 - n°51 - n°52 - n°53 - n°54 - n°55 - n°56 - n°57 - n°58 - n°59 - n°60 - n°61 - n°62 - n°63 - n°64 - n°65 - n°66 - n°67 - n°68 - n°69 - n°70 - n°71 - n°72 - n°73 - n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78 -

 
 • La sélection des meilleurs sites
 • Dossier Bac et Brevet : préparation, entraînement, auto-évaluation
 • Le point pour la rentrée 2004
  La rubrique Langues anciennes dans les archives :
 • Les dernières éditions du Café :
n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78
 • Les archives complètes


 • Envoyer une info
 • Nous écrire


 • S'abonner à cette rubrique
 • Nous connaître
 • Nous aider
 • Version imprimable