La page des parents (Café N° 34)

Version imprimable Version imprimable

- François Jarraud -

- A la Une : Le coût de la rentrée 2002    [ Haut ]

Evalué chaque année par le ministère, le coût de la rentrée connaît un léger décrochage en 2002 (-7%). Cette baisse résulte essentiellement de la prise en charge des livres des lycéens dans certaines régions (soit un quart du coût de la rentrée en lycée). En moyenne, les parents ont dépensé 67 euros pour la rentrée d'un écolier, 125 pour un collégien et 169 pour un lycéen. Les principaux postes restent les vêtements et la papeterie. C'est que logiciels et ordinateurs sont encore classés dans les "dépenses pédagogiques non obligatoires". Pourtant 80% des familles de l'échantillon ont un ordinateur et si les cahiers de vacances et les livres sont encore les objets les plus demandés, logiciels et cédéroms sont achetés par un quart des familles. Le parascolaire électronique a de l'avenir.
ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/d pd/ni0328.pdf
http://www.adobe.com/Acrobat/readstep.ht ml

- Calendriers du bac et des BTS    [ Haut ]

Les épreuves du bac débuteront jeudi 12 juin par la philosophie. L'épreuve de français aura lieu le 13 juin. Pour le bac professionnel, les épreuves auront lieu du 23 au 26 juin. Un arrêté publié au J.O. du 18 avril a fixé la date des différents BTS (voir le fac-similé en bas de page).
http://www.education.gouv.fr/sec/baccala ureat/default.htm
http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnT exteDeJorf?numjo=MENS0300645A

- Ecole et redistribution sociale    [ Haut ]

Avec un montant de 84 milliards d'euros, les dépenses de formation initiale représentent " l'un des mécanismes les plus importants de la redistribution des revenus" (par comparaison les prestations familiales pèsent 24 milliards). Un rapport du CERC l'effet redistributif des dépenses d'éducation. Il note d'abord que les dépenses d'éducation évoluent plus vite que le PIB depuis 1993 et qu'elles se situent un peu au-dessus de la moyenne des pays de l'OCDE (sauf pour le supérieur). Certes le système scolaire apparaît toujours socialement discriminatoire : à 16 ans, 84% des enfants de cadres supérieurs sont en lycée, 68% des enfants de professions intermédiaires contre 36% des enfants d'ouvriers. Par contre 40% de ceux-ci sont en professionnel ou en apprentissage contre 7% des enfants de cadres supérieurs. De ce fait, les dépenses d'éducation bénéficient nettement aux familles les moins aisées pour le primaire et le secondaire (les 30% les moins riches en consomment 56% contre 8% pour les 30% les plus riches).
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/b rp/notices/034000148.shtml

- Vos enfants tiennent les cordons de votre bourse    [ Haut ]

C'est une publicité célèbre : elle met en scène des enfants pour vendre un produit d'épargne. Que les enfants puissent jouer un rôle déterminant dans les dépenses des parents c'est ce que mesure une étude réalisée par Ipsos pour Sofinco dans les pays européens. Ainsi 80% des parents européens épargnent pour leurs enfants. 84% reconnaissent que leurs enfants influencent leurs achats de vêtements, 80% pour les loisirs, 76% pour les produits alimentaires. L'étude montre également des différences à l'intérieur de l'Europe : Les dépenses d'éducation arrivent en tête des dépenses effectuées pour les enfants dans les pays méditerranéens alors que c'est la quatrième dépense dans le reste de l'Europe. Les parents britanniques et allemands sont les plus sensibles l'influence de leurs enfants pour leurs achats. Décidément les enfants vont rester à l'avenir d'excellentes cibles publicitaires.
http://www.ipsos.fr/CanalIpsos/articles/ 1109.asp?rubId=21

- L'Unicef compare les systèmes scolaires    [ Haut ]

L'Unicef publie une étude, réalisée par l'Innocenti Research Centre, sur les inégalités dans les systèmes scolaires des pays riches. S'appuyant sur des enquêtes internationales, comme PISA, elle souligne les inégalités entre pays : la Corée du Sud, le Japon, la Canada, la Finlande, le Royaume-Uni ont de bien meilleurs résultats que les Etats-Unis, l'Allemagne ou les pays européens méditerranéens; la France étant dans une position médiane (mais après la république tchèque ou l'Irelande). Comment expliquer ces écarts ? Le rapport établit qu'il n'y a pas de lien entre l'efficacité du système et le nombre d'élèves par classe ou les dépenses d'éducation. Par contre il y a bien un lien entre le niveau social, économique et culturel des parents et les résultats des enfants.
http://www.unicef-icdc.org/cgi-bin/unice f/download_insert.sql?PDFName=repcard4e.p df&ProductID=340&DownloadAddress=/publica tions/pdf/repcard4e.pdf

- La France médiocre en lecture    [ Haut ]

Avec des résultats juste moyens, la France se classe après la Suède, l'Angleterre, les Pays-Bas, les Etats-Unis, l'Allemagne, ou la Bulgarie dans une évaluation internationale PIRLS des capacités de lecture des jeunes de CM1. Douze pays font mieux qu'elle, y compris des pays à plus faible PIB. Les points faibles concernent particulièrement les textes narratifs et les questions ouvertes. Par contre la France se distingue par le faible écart de résultats entre les sexes. Une nouvelle étude aura lieu en 2006.
ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/d pd/ni0322.pdf

- L'Express éclaire "le tableau noir de l'antisémitisme"    [ Haut ]

L'Express du 11 avril l'affirme : "un vent mauvais de propos et d'actes antisémites... souffle sur les cours de récré, les préaux voire dans les classes". Le magazine donne quelques exemples particulièrement révoltants : tombes juives profanées par des élèves, enfants juifs battus et insultés, propos antisémites dans les devoirs etc. Comment l'école de la République en est-elle arrivée là ? Par laxisme et peur de représailles affirme une enseignante. La vague antisémite ne concerne pas que l'école et le dossier de L'Express fournit des chiffres et des exemples. S'agit-il d'un "nouvelle judéophobie" ou d'une intégration ratée ? Le dossier de L'Express montre que le pacte républicain est en danger.
http://www.lexpress.fr/Express/Info/Fran ce/Dossier/juifsfr/dossier.asp

- Les parents s'inquiètent des grèves    [ Haut ]

C'est à La Réunion le mouvement de grève est le plus important, avec de nombreux collèges, lycées et écoles fermés, mais il est aussi bien présent en métropole. A quelques semaines des examens, les parents s'inquiètent. La PEEP dénonce "l'injustice grave qui est faite aux élèves dont les internats ou les établissements sont fermés suite à ces nombreux mouvements, certains de ces élèves étant dans l'impossibilité de préparer leurs examens dans des conditions normales". Quant à la FCPE elle souligne que "les opérations " Ecole Morte " doivent conserver un caractère exceptionnel pour être crédibles et comprises et acceptées par les parents.. Nous ne pouvons pas soutenir des actions qui porteraient atteinte aux objectifs de notre mobilisation en donnant des arguments aux adversaires du service public". L'intersyndicale FSU, CGT, CFDT, UNSA et FAEN appelle à une journée de grève le 6 mai pour protester contre la politique gouvernementale.
Cependant la FCPE a appelé les parents à s'associer au mouvement de grève du 6 mars.
http://www.peep.asso.fr/Flash03/flash10. htm
http://www.fcpe.asso.fr/article.aspx?id= 254
http://actu.voila.fr/Depeche/depeche_emp loi_030411154025.rd0zzanu.html
http://www.fcpe.asso.fr/article.aspx?id= 257

- Mona, l'art pour les 7-11 ans    [ Haut ]

Alors que les loisirs culturels sont reconnus comme un élément important de la réussite scolaire, l'éducation a encore bien du mal à faire entrer l'art à l'école. "Mona", un nouveau magazine mensuel se propose de "faire aimer l'art aux enfants". Réalisé par un groupe de presse spécialisé dans l'information professionnelle du secteur culturel, "Mona" essaie de mettre l'art à la portée des enfants : analyse des techniques (par exemple la perspective dans le numéro 1), visite de musée, analyse d'oeuvres, biographie d'un artiste, etc. Le concept est intéressant, la mise en page alléchante mais les articles ont bien du mal à être accessibles aux 7 et aux 11 ans. Des numéros spéciaux destinés aux enseignants sont annoncés. A tester !
http://www.monamag.com

- Le foulard islamique et l'école    [ Haut ]

L'actualité nous rappelle que la question du foulard islamique reste d'actualité. Dans les établissements un avis du Conseil d'Etat du 27 novembre 1989 a statué ( http://www.conseil-etat.fr/ce/rappor/inde x_ra_cg03_01.shtml
) : " dans les établissements scolaires, le port par les élèves de signes par lesquels il entendent manifester leur appartenance à une religion n'est pas par lui-même incompatible avec le principe de laïcité, dans la mesure où il constitue l'exercice de la liberté d'expression et de manifestation de croyances religieuses, mais.. cette liberté ne saurait permettre aux élèves d'arborer des signes d'appartenance religieuse qui, par leur nature, par les conditions dans lesquelles ils seraient portés individuellement ou collectivement, ou par leur caractère ostentatoire ou revendicatif, constitueraient un acte de pression, de provocation, de prosélytisme ou de propagande, porteraient atteinte à la dignité ou à la liberté de l'élève ou d'autres membres de la communauté éducative, compromettraient leur santé ou leur sécurité, perturberaient le déroulement des activités d'enseignement et le rôle éducatif des enseignants, enfin troubleraient l'ordre dans l'établissement ou le fonctionnement normal du service public"..
S'appuyant sur deux circulaires ministérielles des 12/12/1989 et 20/9/1994, le Guide juridique du chef d'établissement (publié par le ministère) semble plus restrictif : "est donc répréhensible et relève de procédures disciplinaires le fait d'arborer "des signes d'appartenance religieuse qui, par leur nature, par les conditions dans lesquelles ils seraient portés individuellement ou collectivement, ou par leur caractère ostentatoire ou revendicatif" porteraient atteinte :
- au pluralisme (les élèves ne peuvent commettre des actes de pression ou de provocation constitutifs de prosélytisme ou de propagande religieux ;
- à la dignité ou à la liberté de l'élève ou d'autres membres de la communauté éducative ;
- aux impératifs de santé et de sécurité en vigueur dans l'établissement (le port d'un signe religieux n'exempte pas les élèves du respect des règles applicables en la matière ; il ne saurait compromettre ni leur santé, ni leur sécurité). C'est en ce sens que le Conseil d'État considère que "le port (du) foulard (islamique) est incompatible avec le bon déroulement des cours d'éducation physique et sportive " .
- au bon déroulement des activités d'enseignement".
Le guide rappelle que les enseignants peuvent "exiger des élèves le port de tenues compatibles avec le bon déroulement des cours, notamment en matière de technologie et d'éducation physique et sportive" et que les élèves ne peuvent valablement refuser de suivre certains enseignements obligatoires au seul motif qu'ils seraient contraires à leurs convictions religieuses.
Cependant la jurisprudence administrative a cassé des décisions hâtives d'exclusion qui ne respectaient pas l'avis du Conseil d'Etat. L'Etat de droit ne peut revenir sur le droit des enfants, de tous les enfants, à une éducation. Ce droit là appartient, comme la laïcité, à l'héritage républicain.
http://www.conseil-etat.fr/ce/jurispa/in dex_ju_aj9507.shtml
http://www.education.gouv.fr/sec/chefdet /default.htm
http://www.al-muslimah.com/

- Les résultats de l'évaluation en CE2    [ Haut ]

Pour la 14ème année consécutive, les élèves de CE2 ont participé à une évaluation nationale. Les résultats sont publiés par le ministère. En français, les points faibles restent l'orthographe et l'entraînement à la copie de texte (elle est trop lente). En maths, les élèves ont du mal à justifier leurs réponses et manquent d'entraînement au calcul mental. Enfin l'évaluation montre cette année encore des écarts entre les écoles et les sexes. Les filles obtiennent d'aussi bons résultats que les garçons en maths mais réussissent mieux en français. Les écoles en ZEP enregistrent des scores plus faibles que les autres écoles.
ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/d pd/ni0319.pdf
http://www.adobe.com/Acrobat/readstep.ht ml

- Première évaluation en cinquième    [ Haut ]

Les résultats de la première évaluation diagnostique en cinquième sont publiés. En français les points faibles concernent la justification des réponses et la compréhension de textes longs. En maths on observe que l'usage du rapporteur, introduit en sixième l'année précédante, est bien maîtrisé. Par contre les élèves ont des difficultés en calcul mental et pour argumenter, deux difficultés repérées en CE2. Est-ce à dire qu'il y a peu de progrès ? Evidemment non ! Les résultats montrent également que l'écart entre établissements ZEP et non ZEP se réduit de l'école au collège. En français les filles en ZEP obtiennent les mêmes résultats que les garçons hors-ZEP.
ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/d pd/ni0321.pdf

- Dans le Nord, l'école ouverte    [ Haut ]

"Au lieu d'apprendre à travailler, on apprend à faire des choses". C'est par cette réflexion de Thomas, 11 ans, que La Voix du Nord du 24 avril rend compte du dispositif "école ouverte" dans 80 établissements de l'académie. Le matin est consacré aux activités pédagogiques, l'après -midi au sport.
http://www.lavoixdunord.fr/vdn/journal/2 003/04/24/REGION/ART8.phtml

- Le malheur des enfants surdoués    [ Haut ]

Selon une dépêche AFP, l'association Fractales a recensé 10.000 cas d'enfants "intellectuellement précoces" en difficulté avec l'institution scolaire. Dans certains cas, il s'agit d'un rejet traumatisant du système scolaire. En 2000, le rapport Delaubier, demandé par J. Lang, avait envisagé une adaptation de l'école à ces enfants ,par exemple la possibilité de "sauter" des classes. Mais l'association continue à déplorer "la détresse des familles".
http://www.eurofractales.org/
http://www.education.gouv.fr/rapport/del aubier.pdf
http://www.adobe.fr/products/acrobat/rea dstep2.html

- Le handicap et l'école    [ Haut ]

Comment est abordé le handicap dans les systèmes éducatifs ? L'AFEC et le CRHES organisent du 26 au 28 mai un colloque international sur les situations de handicap et les systèmes éducatifs. Relevons de nombreux ateliers pédagogiques : formation des enseignants, télépédagogie etc.
http://afecinfo.free.fr/lyon/index.htm

- Des portables pour les collégiens des Bouches-du-Rhône    [ Haut ]

Dans un communiqué, le conseil général des Bouches-du-Rhône confirme sa décision de doter tous les collégiens de quatrième d'un portable à la rentrée prochaine. Chaque collège (ils sont 180 !) disposera également d'un accompagnateur informatique capable de faire face aux pannes. Les portables bénéficieront d'un double accès à Internet : en haut-débit sans fil au collège et avec le modem par un numéro de téléphone gratuit. Du matériel, une solution face aux pannes, des machines : bien des conditions sont réunies pour influer sur les pratiques éducatives. A suivre...
http://www.newspresspro.com/aff_comm.php ?communique=FR131872

- L'école panique devant le SRAS    [ Haut ]

Le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) manifeste un nouveau symptôme dont la contagion se répand à grande vitesse : la panique. Au moindre soupçon, des écoliers sont privés d'enseignement. Ainsi en Suisse, à Genève, un groupe d'élèves de Crêts-de-Champel a effectué un voyage en Chine à l'issue duquel il a été mis en quarantaine. N'empêche : 180 élèves ne se sont pas rendus en classe. A Paris, à Valbonne, à Cagnes-sur-mer, 6 enfants de retour de Chine sont exclus de leur école sans raison médicale.
http://www.edicom.ch/news/suisse/0304281 64346.mo.shtml
http://www.tf1.fr/news/france/0%2C%2C102 8868%2C00.html
http://actu.voila.fr/Depeche/depeche_emp loi_030429063310.okufsq8m.html

[ Haut ]

Archives de la rubrique La page des parents :

Café  n°1 - n°2 - n°3 - n°4 - n°5 - n°6 - n°7 - n°8 - n°9 - n°10 - n°11 - n°12 - n°13 - n°14 - n°15 - n°16 - n°17 - n°18 - n°19 - n°20 - n°21 - n°22 - n°23 - n°24 - n°25 - n°26 - n°27 - n°28 - n°29 - n°30 - n°31 - n°32 - n°33 - n°34 - n°35 - n°36 - n°37 - n°38 - n°39 - n°40 - n°41 - n°42 - n°43 - n°44 - n°45 - n°46 - n°47 - n°48 - n°49 - n°50 - n°51 - n°52 - n°53 - n°54 - n°55 - n°56 - n°57 - n°58 - n°59 - n°60 - n°61 - n°62 - n°63 - n°64 - n°65 - n°66 - n°67 - n°68 - n°69 - n°70 - n°71 - n°72 - n°73 - n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78 -

 
  La rubrique La page des parents dans les archives :
 • Les dernières éditions du Café :
n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78
 • Les archives complètes


 • Envoyer une info
 • Nous écrire


 • S'abonner à cette rubrique
 • Nous connaître
 • Nous aider
 • Version imprimable