La page des parents (Café N° 42)

Version imprimable Version imprimable

- François Jarraud -

- A la Une : Débats dans les établissements avec les parents    [ Haut ]

La circulaire organisant le débat national sur l'école dans les établissements est parue. Elle prévoit deux demi-journées de débat, dans une semaine choisie par le recteur, entre le 17 novembre et le 17 janvier . Le débat devrait comprendre une séance concernant le diagnostic sur l'école et une autre s'intéressant à la prospective. Les demi-journées retenues par chaque établissement devraient permettre l'expression des parents et la circulaire recommande le samedi matin et le mercredi après-midi. La circulaire précise les conditions de fonctionnement des débats et la remontée des voeux.
http://www.education.gouv.fr/bo/2003/39/ MENE0302304C.htm

- Les jeunes    [ Haut ]

Une seule école pour trois rêves
Enseignants, parents et élèves vivent-ils la même école ? La Croix a publié le 12 novembre un sondage réalisé auprès d'enseignants, d'élèves et de parents sur les attentes et la qualité de l'école. Il révèle des perceptions bien différentes. Signalons d'abord la forte méfiance des enseignants envers les jeunes. Alors que les deux tiers des élèves affirment qu'ils iraient spontanément à l'école si elle était facultative, seulement 15% des enseignants partagent cet avis. Presque la moitié des enseignants pense que les jeune sont moins le goût d'apprendre que les générations précédantes, un taux qui devient majoritaire chez les jeunes profs, les enseignants de lettres et de sciences. Ce déclin est expliqué bien différemment par les uns et les autres. Un parent sur quatre met en cause les qualités pédagogiques des enseignants, 3 enseignants sur 4 accusent les parents... Même décalage pour les missions attribuées à l'école. Le élèves attendent de l'école une préparation à la vie professionnelle et des connaissances utiles pour les études. Les parents pensent que l'école devrait apporter une bonne culture générale. Les enseignants sont partagés entre l'apport culturel et l'apprentissage de la vie en société. Un tiers seulement pensent que l'école prépare à la vie professionnelle ou apporte des connaissances utiles. Les enseignants jugent négativement leur formation (71% des profs de lettres, 69% des profs du technique) et souvent les programmes (la moitié des profs de lettres et du technique). Quant aux nouvelles technologies elles paraissent aux yeux des adultes un bon moyen de mobiliser les jeunes. Mais pour deux élèves sur trois c'est hors de l'école qu'on en fait l'apprentissage. Les usages de l'école sont peut-être différents de ceux des jeunes.
http://www.la-croix.com/illustrations/Mu ltimedia/Actu/2003/Semaine46/2_mardi/appr endre.pdf
http://www.adobe.fr/products/acrobat/rea dstep2.html

Les TIC bouleversent les attentes des élèves
Un nouvel article de la revue américaine Educause, met en évidence les nouvelles attentes pédagogiques des étudiants. Pour Joel Foreman, les jeunes demandent à apprendre par le jeu. Et les jeux vidéo développent des qualités académiques : esprit de découverte mémorisation, résolution de problème, analyse. Reste à adapter les cours.
http://www.educause.edu/ir/library/pdf/e rm0340.pdf

Le 20 novembre, Journée des droits de l'enfant
Depuis 1989, le 20 novembre commémore la Convention internationale des droits de l'enfant. A cette occasion, le B.O. publie les textes officiels relatifs à ces droits : loi sur les mauvais traitements, instruction sur la lutte contre les violences sexuelles etc., ainsi que des liens vers des ressources pédagogiques. A cette occasion, le Café pédagogique publiera, en partenariat avec le CIDEM, des pistes pédagogiques.
http://www.education.gouv.fr/bo/2003/42/ MENE0302464C.htm
http://www.cidem.org

- Vie scolaire    [ Haut ]

Educ-Eval pour évaluer l'efficacité de l'Ecole
Comment connaître les résultats des évaluations nationales ? Quels sont les résultats des enquêtes PIRLS ou PISA ? Comment accéder aux banques d'exercices des évaluations nationales ? Le nouveau site ministériel Educ-Eval répond à ces questions. On y trouve les résultats des évaluations nationales, les bilans de fin d'école et fin de collège, des liens vers les grandes enquêtes internationales.
http://www.educ-eval.education.fr/

22 sujets de débat
La commission Thélot a publié ce matin les 22 sujets qui encadreront le "débat national sur l'école". Chaque établissement choisira les thèmes qu'il veut aborder pour participer au débat national. Les thèmes abordent aussi bien la question des valeurs et des finalités de l'école que celle de la redéfinition des métiers de l'école.
http://www.debatnational.education.fr/pr esentation/a5.htm

L'école et le communautarisme
"Aujourd'hui personne n'efface un graffiti antisémite dans une université en France, ce qui n'était pas le cas il y a trois ans". L'Union des Etudiants Juifs de France annonce une campagne de lutte contre le racisme, l'antisémitisme et le communautarisme à l'école. Selon l'AFP, la campagne serait parrainée par le ministre de l'éducation nationale, SOS Racisme, des élus de tous bords. L'UEJF se déclare contre les signes religieux à l'école. De son côté, le ministère de l'éducation nationale annonce la publication vendredi 14 d'un guide pratique de prévention et d'action face aux dérives communautaires. C'est que la question agite certaines salles de profs. Libération du 8 novembre montre, par exemple, les divisions entre enseignants du lycée Jean Jaurès de Montreuil. Les élèves voilées sont admises dans certains cours, rejetées systématiquement d'autres. Cet arbitraire rend-il nécessaire le vote d'un loi ?
http://actu.voila.fr/Depeche/depeche_emp loi_031107150315.hefs0g5l.html
http://www.liberation.fr/page.php?Articl e=156276

L'Assemblée nationale pour une loi sur le voile à l'école
Aura-t-on une moi interdisant le port du voile à l'école ? Un nouveau pas en ce sens vient d'être fait avec la publication de l'avis de la commission chargée du sujet à l'Assemblée nationale. Réunissant des députés de droite et de gauche, elle est arrivée majoritairement au voeu d'une nouvelle loi : " Pour la très grande majorité des membres de la Mission, cette réaffirmation du principe de laïcité doit prendre la forme d'une disposition législative qui interdira expressément le port visible de tout signe d'appartenance religieuse et politique dans l'enceinte des établissements scolaires. Il s'agira, soit d'un projet de loi ou d'une proposition de loi spécifique, soit d'un amendement à un texte plus large concernant l'école". Les membres unanimes souhaitent l'application de cette loi aux établissements publics mais restent divisés pour les établissements sous contrat d'association avec l'Etat. Enfin, "un consensus s'est dégagé pour constater qu'il n'y avait pas lieu d'appliquer cette disposition aux départements d'Alsace-Moselle compte tenu de leur régime spécifique". Pour Luc Ferry, "interdire tout signe religieux à l'école... ne se situe pas dans la droite ligne de la conception française, républicaine, de la laïcité".
http://www.assemblee-nationale.fr/12/dos siers/laicite.asp
http://actu.voila.fr/Depeche/depeche_emp loi_031112181907.es8c6114.html

Calendrier du bac
Le B.O. du 13 novembre publie le calendrier des bacs. Les épreuves écrites du premier groupe sont fixées pour le bac général du 10 au 16 juin, du 10 au 18 juin pour le bac technologique. Les épreuves de maths-informatique, d'enseignement scientifique et de français auront lieu les 10 et 11 juin. Le B.O. publie aussi les dates du bac international, de l'Abitur, des épreuves orales et pratiques. Les résultats du premier groupe seront publiés à partir du 2 juillet. La session se terminera le 8 juillet.
http://www.education.gouv.fr/bo/2003/42/ MENE0302455N.htm

Calendrier du bac pro
Les épreuves écrites se dérouleront du 21 au 25 juin. Celles du brevet de technicien auront lieu du 1er au 4 juin.
La session se terminera le 8 juillet.
http://www.education.gouv.fr/bo/2003/42/ MENE0302455N.htm

Construire sa citoyenneté à l'école
L'association Eveil a pour objet "l'éveil à la citoyenneté des jeunes par l'information". Elle organise le 12 novembre à Paris un colloque avec la participation des ministres X. Darcos et N. Ameline, et de nombreuses personnalités : J. Costa Lascoux (Cevipof), S. Tisseron, A. Bergounioux (IG), Pierre Clouet (MJC France), Beate Collet (Lyon 2), C. de Wenden etc. Le colloque propose deux tables-rondes sur la construction de la citoyenneté chez les adolescents.
http://www.eveil.asso.fr/colloque/colloq ue.htm

Relaxe d'une enseignante après la mort d'un élève
Le 15 janvier 2001, un élève de 10 ans se tuait en descendant l'escalier de son école à califourchon pendant la récréation. L'enseignante chargée de la surveillance a été relaxée par le tribunal correctionnel. Elle a bénéficié de la loi du 10 juillet 2000 qui restreint les possibilités de condamnation pour des délits involontaires.
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@ 2-3226,36-340745,0.html
http://www.legifrance.gouv.fr/texteconso lide/PJEDJ.htm

Maternelle : "Apprends moi la rue" pour l'APER
Les accidents de la route sont la première cause de mortalité chez les jeunes. Avant 5 ans, le risque est très élevé chez les passagers d'automobile. A partir de 7 ans le premier pic de piétons tués apparaît. D'où la nécessité d'une éducation aux risques de la circulation aboutissant à la délivrance dans les écoles de l'APER, l'attestation de première éducation à la route. Pour y préparer, le ministère de l'éducation nationale et la M.A.E., la première mutuelle d'assurance scolaire, se sont associés pour développer le cédérom "Anastase". Créé par Françoise Brun, professeur des écoles, Anastase est un canard prudent qui permet une découverte ludique des dangers de la rue. Le cédérom est destiné aux 3-7 ans. Il propose des jeux mais aussi du matériel imprimable pour des activités sans ordinateur. Il met à la disposition du professeur un module d'évaluation des acquis à travers 6 tests interactifs. La M.A.E. diffusera le cédérom gratuitement dans toutes les écoles maternelles
http://www.mae.fr/

Pédagogie pour enfants surdoués
Selon l'AFP, l'association Fractales, qui regroupe des parents d'enfants surdoués, organise un stage pédagogique de deux jours pour apprendre aux enseignants à mieux accueillir leurs enfants à l'école. On sait que ces enfants connaissement fréquemment des difficultés scolaires. En 2002, le rapport de Jean-Pierre Delaubier avait tenté de mesurer le phénomène et recommandé une adaptation du système scolaire, par exemple dans la gestion des cycles.
http://actu.voila.fr/Depeche/depeche_emp loi_031023141200.v58ja95a.html
http://www.education.gouv.fr/rapport/del aubier.pdf

Les défavorisés ont-ils leur place à Sciences-Po ?
La Cour administrative d'appel de Paris, qui intervient sur une plainte de l'UNI, va probablement demander l'annulation de l'accès spécifique ouvert depuis 2001 à Sciences-Po pour permettre l'entrée dans cette grande école de lycéens issus des ZEP. Cette initiative avait été saluée comme un succès à la fois pédagogique (un bon taux de réussite) et social. Elle arrive au moment où dans d'autres universités, à Dauphine par exemple, des voix se lèvent pour barrer la route aux lycéens des quartiers populaires.
http://actu.voila.fr/Depeche/depeche_emp loi_031023141532.8fsz41b8.html

La PEEP demande l'application de la loi Evin
" L'école n'est-elle pas un des lieux d'apprentissage idéal pour transmettre des valeurs et induire des comportements dans l'intérêt de nos enfants ? C'est pourquoi la PEEP exige le respect strict de la loi car la santé de nos enfants est et doit rester prioritaire". La PEEP dénonce l'irrespect de la loi dans de nombreux établissements.
http://www.peep.asso.fr/Flash03/flash33. htm

- Société    [ Haut ]

La FCPE au FSE
La FCPE Ile-de-France participe au Forum Social Européen où elle participe à plusieurs séminaires.
http://www.fcpe.asso.fr/article.aspx?id= 316

La FCPE condamne le déremboursement des visites médicales sportives
Dans un communiqué du 31 octobre, la FCPE condamne l'arrêt du remboursement des visites médicales obligatoires pour pratiquer un sport. Pour la FCPE, "encore une fois on pénalise les jeunes des familles les plus modestes... Cette mesure est mesquine et inconséquente".
http://www.fcpe.asso.fr/article.aspx?id= 312

Colloque sur la maltraitance sexuelle
L'Union locale FCPE du centre de Paris organise le 22 novembre, à la mairie du IIIème, un colloque sur la maltraitance et la prévention des abus sexuels. La Direction de l'action sociale, de la santé et de l'enfance de Paris présentera ses actions de sensibilisation en CE2. L'association la voix de l'enfant montrera des outils pédagogiques de prévention.
http://www.fcpe75.org/

L'éducation n'est pas pour toutes
"Malgré les progrès, lents mais réels, enregistrés au cours des années 1990, les filles se heurtent encore à de " fortes discriminations " en matière d'accès à l'école dans la plupart des pays en développement" souligne le Rapport mondial de suivi sur l'Education Pour Tous 2003/2004, publié le 6 novembre par l'Unesco. La parité entre les sexes en matière d'éducation reste une perspective lointaine dans 54 pays, dont 16 pays d'Afrique subsaharienne, le Pakistan et l'Inde. Ainsi l'indice de parité entre les sexes, globalement à 0,93 au primaire, se situe à 0,63 au Tchad, 0,68 au Niger, 0,74 au Pakistan et seulement 0,83 en Inde. Plusieurs facteurs expliquent cette situation comme le coût de l'éducation, le mariage précoce, la violence dans les écoles et même la discrimination "douce" dont sont victimes au quotidien les filles à l'école. La route vers l'Education Pour Tous risque d'être encore longue.
http://portal.unesco.org/education/TEMPL ATE/c_153/index_fr.html

L'éducation aux images en question
Pourquoi recherche-t-on les images violentes ? Quel rôle doivent avoir les parents et les éducateurs face à ces images violentes ? Sur SavoirsCDI, Serge Tisseron, psychanalyste et spécialiste de la télévision, montre la nécessité d'une éducation aux images. " L'éducation aux images n'est pas un moyen de prévenir les effets supposés néfastes des images violentes, mais de préparer chacun à vivre avec toutes celles qu'il peut rencontrer, en étant plus intelligent, plus heureux et plus responsable. Et pour y parvenir, elle doit associer trois aspects complémentaires : inviter les enfants à donner du sens aux images qu'ils voient, valoriser la reconnaissance et la mise en forme des émotions ; et enfin apprendre à faire la distinction entre les images matérielles que nous voyons et les images intérieures que nous nous en fabriquons. C'est en effet seulement à cette condition que l'enfant peut s'engager dans une distinction durable entre la réalité et ses images. Envisageons successivement ces trois aspects".
http://savoirscdi.cndp.fr/rencontrelyon/ tisseron/tisseron.htm

Journée DEI France
Sous le titre "Les droits de l'enfant dans la famille et dans les institutions : dangereux défi ou nouvel âge de la démocratie ?" l'association DEI France organise le 15 novembre sa 3ème Journée d'étude à Paris. DEI France milite depuis des années pour le respect des droits de l'enfant et l'application des textes existants.
http://www.globenet.org/enfant

Regard pédagogique sur les messages instantanés
Robert Farmer, professeur à l'Université du Mont Saint-Vincent (Canada) ouvre la réflexion sur les usages pédagogiques de la messagerie instantanée (Instant Messaging, IM), un outil largement plébiscité par les jeunes pour qui, une étude britannique l'a confirmé, il est en train de détrôner le chat. Au Canadé établit R. Former, trois jeunes sur quatre l'utilisent. La technologie est également de plus en plus employée par les entreprises pour la communication interne, relève R. Farmer. Pour lui, cet outil est en adéquation avec les nouvelles valeurs culturelles apportées par la première génération qui a grandi avec l'ordinateur et Internet, mises en évidence par J.L. Frand : faire est plus important que le savoir, la démarche expérimentale est meilleure que la logique, le multi-tâche est un mode de vie, le délai est intolérable, la réalité n'est plus réelle. Dans l'éducation, l'IM peut être un bon outil collaboratif. Elle renforce la présence du tuteur dans l'enseignement à distance, permet des discussions de classe, facilite les procédures d'admission. Elle est aussi porteuse de risques : failles de sécurité dans les ordinateurs, contacts non désirés avec des personnes, perte de temps. Pour R. Farmer, "les étudiants se sont emparés de cette technologie, pas les institutions... L'IM aura-t-elle un avenir comme outil de travail collaboratif ou sera-t-elle vecteur d'un nouveau cauchemar ? De nouvelles recherches sont nécessaires".
http://www.unb.ca/naweb/proceedings/2003 /PaperFarmer.html

[ Haut ]

Archives de la rubrique La page des parents :

Café  n°1 - n°2 - n°3 - n°4 - n°5 - n°6 - n°7 - n°8 - n°9 - n°10 - n°11 - n°12 - n°13 - n°14 - n°15 - n°16 - n°17 - n°18 - n°19 - n°20 - n°21 - n°22 - n°23 - n°24 - n°25 - n°26 - n°27 - n°28 - n°29 - n°30 - n°31 - n°32 - n°33 - n°34 - n°35 - n°36 - n°37 - n°38 - n°39 - n°40 - n°41 - n°42 - n°43 - n°44 - n°45 - n°46 - n°47 - n°48 - n°49 - n°50 - n°51 - n°52 - n°53 - n°54 - n°55 - n°56 - n°57 - n°58 - n°59 - n°60 - n°61 - n°62 - n°63 - n°64 - n°65 - n°66 - n°67 - n°68 - n°69 - n°70 - n°71 - n°72 - n°73 - n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78 -

 
  La rubrique La page des parents dans les archives :
 • Les dernières éditions du Café :
n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78
 • Les archives complètes


 • Envoyer une info
 • Nous écrire


 • S'abonner à cette rubrique
 • Nous connaître
 • Nous aider
 • Version imprimable