La page des parents (Café N° 44)

Version imprimable Version imprimable

Édition du 19-12-2003

- François Jarraud -

- A la Une : La famille, clé de l'identité    [ Haut ]

"À la question " qu'est-ce qui permet le mieux de dire qui vous êtes ?", 86 % des personnes citent leur famille. Arrivent ensuite, loin derrière, le métier et les amis. Selon cette enquête de l'Insee, publiée dans Insee Première n°937, les réponses dépendent de la situation objective de la personne interrogée, mais aussi de la perception subjective qu'elle a de son rôle familial. Le métier est d'autant plus cité que le niveau d'études est élevé, mais aussi que les études faites sont jugées profitables. Les femmes cadres ou exerçant une profession intermédiaire se définissent plus souvent que les hommes par leur situation professionnelle ou leurs études. Se définir à travers ses amis est surtout le fait des jeunes et des étudiants.
http://www.insee.fr/fr/ffc/docs_ffc/IP93 7.pdf
http://www.adobe.fr/products/acrobat/rea dstep2.html

- Les jeunes    [ Haut ]

Mieux connaître les pratiques de lecture des ados
"La lecture est pour partie une activité largement artisanale... On lit avec sa main et la main, c'est un crayon qui balise l'avancée et le retour dans ses lectures directement sur le texte ou sur des feuillets annexes. Il est extrêmement regrettable qu'il n'y ait pas véritablement une didactique sur ce sujet ; il faut donc la construire". Sur SavoirsCDI, Jean-Marie Privat (université de Metz) analyse les pratiques de lecture des adolescents. Il montre les zones d'ombre de la recherche et des pratiques scolaires et invite les documentalistes à s'y intéresser. "Les documentalistes mettent en œuvre ces accompagnements qui, s'ils n'ont pas à être programmés de façon systématique ou dogmatique, pourraient être l'horizon quotidien de l'intervention du documentaliste en aide à l'appropriation par le maximum de lecteurs de ses lectures".
http://savoirscdi.cndp.fr/archives/dossi er_mois/Privat/privat1.htm

La protection des mineurs sur le net
La délégation aux usages de l'internet fait le point sur la politique gouvernementale en matière de protection des mineurs sur internet. Son site rappelle les dispositifs mis en place et les principes de l'action de l'Etat. Pour la délégation, la civilité sur le réseau doit être l'affaire de tous.
http://www.delegation.internet.gouv.fr/c ivilite/index.htm

- Vie scolaire    [ Haut ]

Modification des conseils de discipline
Le Conseil supérieur de l'éducation, réuni le 16 décembre, a adopté (par 18 voix pour, 7 contre, 1 abstention et 8 refus de vote) la modification de la composition des conseils de discipline. La nouvelle composition renforce le poids des enseignants avec l'entrée au conseil de l'adjoint du chef d'établissement et de deux enseignants supplémentaires. Pour le ministre il s'agit de"rétablir la place des enseignants.. afin de réaffirmer et conforter leur autorité". La FCPE s'était élevée contre cette mesure accusée d'introduire "une logique suicidaire d'affrontement".
http://www.cafepedagogique.net/disci/arc hives.php3?numero=40&discipline=parents

Le cartable numérique de Besançon
Le projet Besançon Clic vise à réduire la fracture numérique en offrant à tout enfant scolarisé en primaire un ordinateur multimédia doté des mêmes logiciels qu'à l'école et d'un accès à Internet. Les ordinateurs sont des machines d'occasion mises à niveau et recyclées. Le projet associe les familles : les parents peuvent suivre des cours de formation. Les enseignants recoivent eux aussi une machine. Un millier de familles ont retiré leur ordinateur et 500 se sont inscrites en formation. Autant de familles ont souscrit un forfait gratuit à Internet. Très original, Besançon Clic devrait permettre une véritable "alphabétisation informatique" de la population et déboucher sur de nouveaux liens entre parents et école. A suivre...
http://www.besancon.com/cartable/francai s/
http://www.cyberecoles.org/demain_educat ion/tous/027_dumont.html

Ecosse : L'Ecosse impose la transparence envers les parents
C'est une petite révolution qui secoue l'Ecosse. Le gouvernement a changé la communication des résultats des écoles en ouvrant un nouveau site web. Sur Internet, les parents ont accès non seulement aux résultats des examens, mais aussi aux rapports d'inspection des écoles, à des données sociales sur les élèves, aux choix d'orientation des élèves et au pourcentage des absences. Pour le syndicats des conseils d'établissement, "les parents seront induits en confusion par ces nouveaux chiffres". Les Conservateurs se déclarent satisfaits que "les parents aient accès à de riches outils de comparaison entre les écoles".
http://news.bbc.co.uk/2/hi/uk_news/scotl and/3319775.stm

L'antisémitisme en toute impunité
La FCPE et la PEEP se sont indignées dans un communiqué commun de l'impunité dont ont joui les auteurs des agressions antisémites dont fut victime un collégien de Montaigne à Paris. " La FCPE et la PEEP de Montaigne regrettent qu'au sein d'un établissement scolaire, un élève ait été amené à subir en silence d'importantes agressions sans que quiconque ne s'en aperçoive. Malgré la motion FCPE adressée au proviseur le 22 novembre, les associations de parents d'élèves FCPE & PEEP de Montaigne déplorent qu'aucune mesure conservatoire n'ait été prise à ce jour, à l'encontre des auteurs de ces actes. Elles demandent l'application des règles de vie en commun telles qu'elles figurent au règlement intérieur du collège et du lycée".
http://www.fcpe75.org

La FCPE Paris appelle à participer au débat
"La FCPE n'est pas dupe de la finalité réelle du débat pour l'avenir de l'école, une opération alibi destinée à occulter la préparation simultanée d'une nouvelle loi d'orientation dont les grandes lignes sont déjà définies, accompagnée d'un budget 2004 déjà adopté... Sans illusions donc, la FCPE-Paris invite cependant les parents à participer au débat sur l'école et à y défendre leurs positions".
http://www.fcpe75.org

Dialoguez en direct avec la Commission Thélot
Avec près de 200.000 visiteurs en un mois, le site de la Commission Thélot, chargée d'organiser et de suivre le débat national sur l'école, a déjà rencontré une partie de son public. Particulièrement impressionnant est le nombre des contributions sur ses forums : 21.256 messages ! La Commission organise des débats en direct avec ses membres les mercredis de 18h30 à 19h30. Ainsi le 10 décembre, Mathieu Valet, lycéen, dialoguera avec les internautes sur le thème "comment lutter efficacement contre la violence". Parallèlement, la Commission commencera ses auditions le 10 décembre avec la réception de J.-F. Collinet, président de la 3ème Chambre de la Cour des comptes et de C. Bazy-Malaurie, rapporteur général, puis du philosophe M. Gauchet. Ces audiences sont retransmises en direct sur Public Sénat.
http://www.debatnational.education.fr

Luc Ferry contre la discrimination positive
"Pour les examens et les recrutements, il ne faut surtout pas de discrimination positive... Mais si la discrimination, c'est faire plus là où il y a moins, alors oui c'est bien et nous continuerons à le faire comme dans les ZEP par exemple". Des propos recueillis par l'AFP à Toulouse.
http://actu.voila.fr/Depeche/depeche_emp loi_031208171710.msokhi1b.html

Un livret contre le racisme
Le "livret républicain" destiné à aider les enseignants à faire face aux dérives communautaires, au racisme et à l'antisémitisme, sera finalement diffusé début 2004. Ce livret, décidé l'an dernier, a déjà été annoncé à plusieurs reprises. C'est à l'issue du premier Comité interministériel sur l'antisémitisme, que le porte-parole du gouvernement a communiqué cette date. D'autres mesures ont été prises lors de ce comité. L'Etat surveillera les médias, y compris Internet, pour lutter contre les dérives racistes et antisémites. Luc Ferry, un des 8 ministres membres du comité, souhaite encourager les voyages d'étude sur les lieux de mémoire de la Shoah comme Auschwitz.
http://actu.voila.fr/Depeche/depeche_emp loi_031209113341.fc1wzbul.html
http://actu.voila.fr/Depeche/depeche_emp loi_031209094106.j62z0mzm.html
http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnT exteDeJorf?numjo=PRMX0300202D

La Ligue et la FCPE refusent la loi sur le voile au nom de la République
"Nous portons et défendons l'héritage des femmes et des hommes qui, par leur combat, ont contribué à faire de la France une République laïque". C'est au nom de ces valeurs que José Fouque, président d'Education & Devenir, un mouvement pédagogique, Jean-Michel Ducomte, président de la Ligue de l'enseignement et Georges Dupon-Lahitte, pour la FCPE, confirment leur refus d'une loi sur le voile. Pour eux, "le problème qui est posé à l'Ecole par les jeunes filles portant un foulard ne saurait se résoudre par une loi. Non seulement toute loi serait impossible d'application, elle conduirait encore à aborder l'un des défis majeurs de notre société par le petit bout de la lorgnette. Par ailleurs, que pensez d'une loi qui punirait les victimes ?". Les associations laïques craignent que la loi, et les exclusions qui suivront, aggravent le repli communautaire. "Ces jeunes filles trouveront vite, autorisées par la loi, les institutions religieuses fondamentalistes dont elles sortiront amputées de leur féminité, privées de l'appareil critique indispensable à la conquête de leur autonomie, renforcées dans un repli identitaire dont le rapport essentiel à l'islam reste à prouver... Le meilleur moyen d'amener ces jeunes filles à refuser cette coutume, symbole d'un effacement social de la féminité, reste l'action éducative et pédagogique". Mais elle doit être soutenue par une politique de lutte contre la ghettoïsation et le racisme. Les trois présidents appellent également l'Ecole à prendre espoir en ses valeurs et sa capacité à intégrer : "pour que l'Ecole participe à l'intégration de tous les citoyens dans une culture commune laïque respectueuse des convictions de chacun, les enseignants doivent être convaincus de l'importance de leur rôle comme transmetteurs des valeurs fondatrices de la laïcité. La formation des personnels de l'éducation est la condition pour affronter ces turbulences sociétales avec détermination et sérénité... Quand l'Ecole accueille, sans gommer les différences, les enfants de la République et leur apporte les outils de la réflexion critique, elle ne met pas la laïcité en danger. Espace pour un véritable dialogue social inspiré par la raison, elle montre sa force et l'exemple d'une laïcité en acte, libératrice".
http://www.liberation.fr/page.php?Articl e=163314

Foulard : une réalité voilée ?
Combien de voiles islamiques dans les écoles ? Le Monde du 10 décembre confronte les chiffres existants et tente d'expliquer les incohérences. Car, les chiffres officiels sont très bas : 1256 jeunes filles voilées, 20 cas difficiles, 4 exclusions pour N. Sarkozy. Mais le recteur de Strasbourg a recensé près de 400 cas de port du voile dans sa propres académie. Pour P. Guittet, secrétaire général du syndicat des chefs d'établissement, le communautarisme a fait un "saut qualitatif" au moins aussi grave que le saut quantitatif. Le quotidien fait le point sur les positions des syndicats d'enseignants. Si la CFDT est hostile à une loi, le SNPDEN UNSA et le SNALC y sont favorables. F.O. a une autre solution : le syndicat demande l'abrogation de l'article reconnaissant la liberté d'expression des élèves.
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@ 2-3226,36-345420,0.html
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@ 2-3226,36-345422,0.html

Un instituteur reconnu coupable de la mort d'une élève
Le tribunal de Bobigny a reconnu coupable de la mort d'une fillette l'instituteur qui avait en charge la classe et l'a condamné à 5 mois de prison avec sursis et 120.000 euros d'indemnité. La fillette était tombée par la fenêtre pendant les heures de cours. Cette décision contredit la jurisprudence habituelle.
http://actu.voila.fr/Depeche/depeche_emp loi_031210134359.ykt81vdt.html

6 mois pour avoir frappé le prof
Une élève de 16 d'un lycée professionnel des Hauts-de-Seine qui avait légèrement blessé de deux coups de couteau une enseignante été condamnée à deux ans de prison dont 18 mois avec sursis, soit 6 mois de prison ferme, par le tribunal pour enfants de Nanterre.
http://actu.voila.fr/Depeche/depeche_emp loi_031210192017.zjdby2qs.html

Handicap : Journées de l'autisme
Les 15 et 16 mai se dérouleront les 4èmes Journées de l'autisme. Elles visent à sensibiliser les jeunes à la cause de l'autisme. A cette occasion écoliers et collégiens sont invités à participer à un concours, organisé par les associations de parents et un groupe de télécommunication, avec le soutien du ministère.
http://www.education.gouv.fr/handiscol/a p_autisme.htm

Eduquer contre la haine
Tout est parti de l'air du temps et du message d'une mère de famille adressé au Café : " Face à des propos de moqueries, d'intolérance et de racisme échangés dans la cour de l'école primaire et maternelle, il nous semble urgent à nous parents d'ouvrir les yeux à nos chérubins. Nous recherchons des idées pour aborder ces sujets sous une forme simple voire ludique dans le but de présenter nos "recherches" aux instits et pouvoir travailler ensemble". Le développement du racisme, de l'antisémitisme, du machisme, nous l'avons tous constaté dans nos établissements. Certains ont su mettre en place des dispositifs éducatifs pour y faire face. D'autres cherchent encore. Le Café pédagogique ouvre un forum pour échanger sur nos pratiques d'éducation contre la haine. Faites connaître vos expériences et aidez-nous à défendre les valeurs démocratiques à l'école.
http://www.cafepedagogique.net/forums/lu tte/
http://www.media-awareness.ca/francais/e njeux/haine_sur_internet/index.cfm
http://www.cp.asso.fr/querbes/eedpr/inde x.htm

L'Ecole luttera contre le tabagisme et les souffrances psychiques
Une circulaire, parue au B.O. du 11 décembre, établit un plan quinquennal de prévention et d'éducation à la santé. Il met l'accent sur certains risques et introduit de nouveaux outils. Ainsi, le dépistage des souffrances psychiques devient une des priorités. Selon le ministère, une jeune fille sur cinq déclarerait aux infirmières scolaires une tentative de suicide. La circulaire invite tous les personnels à repérer les signes d'un mal-être. Un nouveau carnet de santé sera diffusé en 2004. Il intégrera des données sur la santé psychique des enfants. La lutte contre le tabagisme devient une autre priorité. Les établissements sont invités à appliquer la loi Evin. Les infirmières scolaires seront autorisées à délivrer des substituts nicotiniques aux élèves. La circulaire est accompagnée d'exemples d'actions menées dans des établissements et des conventions passées par le ministère avec différents organismes.
http://www.education.gouv.fr/bo/2003/46/ MENE0302706C.htm

La FCPE pour une nouvelle citoyenneté européenne
La FCPE s'associe à la pétition pour "une citoyenneté européenne de résidence". Elle demande la citoyenneté européenne pour tous les résidents quelque soit leur nationalité.
http://www.fcpe.asso.fr/article.aspx?id= 321

[ Haut ]

Archives de la rubrique La page des parents :

Café  n°1 - n°2 - n°3 - n°4 - n°5 - n°6 - n°7 - n°8 - n°9 - n°10 - n°11 - n°12 - n°13 - n°14 - n°15 - n°16 - n°17 - n°18 - n°19 - n°20 - n°21 - n°22 - n°23 - n°24 - n°25 - n°26 - n°27 - n°28 - n°29 - n°30 - n°31 - n°32 - n°33 - n°34 - n°35 - n°36 - n°37 - n°38 - n°39 - n°40 - n°41 - n°42 - n°43 - n°44 - n°45 - n°46 - n°47 - n°48 - n°49 - n°50 - n°51 - n°52 - n°53 - n°54 - n°55 - n°56 - n°57 - n°58 - n°59 - n°60 - n°61 - n°62 - n°63 - n°64 - n°65 - n°66 - n°67 - n°68 - n°69 - n°70 - n°71 - n°72 - n°73 - n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78 -

 
  La rubrique La page des parents dans les archives :
 • Les dernières éditions du Café :
n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78
 • Les archives complètes


 • Envoyer une info
 • Nous écrire


 • S'abonner à cette rubrique
 • Nous connaître
 • Nous aider
 • Version imprimable