La page des parents (Café N° 50)

Version imprimable Version imprimable

Édition du 18-05-2004

- François Jarraud -

- A la Une : Choix d'établissement : stratégies et débrouilles familiales…    [ Haut ]

"Même très républicains, les parents sont de plus en plus nombreux à vouloir échapper aux contraintes de l’Education nationale, telles que la carte scolaire… Le plus piquant, c’est que ces mêmes parents, un brin schizophrènes, sont ceux qui crient le plus fort aux vertus de l’égalitarisme et du mélange. Déchirés entre un amour immodéré de la mixité sociale et la trouille de l’avenir, ils préfèrent, tout bien réfléchi, être bons parents que bons citoyens". Le Nouvel Observateur du 13 mai publie une savoureuse enquête sur la débrouille des parents pour échapper à la carte scolaire et diriger leurs enfants vers les "bons " établissements. Le magazine décrit tous les trucs : choix d'options, vrai ou faux déménagement, voir "colonisation" concertée d'établissement par des commandos de parents angoissés. Ces récits parfois cocasses font quand même réfléchir sur l'évolution du système éducatif. Bien tolérées quand elles n'étaient utilisées que par une élite, les stratégies de contournement de la carte scolaire gênent peut-être davantage maintenant parce qu'elles sont utilisées beaucoup plus démocratiquement par des ménages plus modestes, ce qui accélère la ségrégation scolaire. Il reste maintenant à inventer des solutions qui répondent aux angoisses des parents.
http://www.nouvelobs.com/articles/p2062/ a240945.html
http://www.cafepedagogique.net/disci/art icle/

- Vie scolaire    [ Haut ]

Réviser les examens gratuitement
Lycéens et parents sont-ils condamnés à faire appel à de coûteuses officines privées ou à des amateurs inefficaces pour aider à la préparation des examens ? Des solutions gratuites et fiables existent. Le dossier Bac Brevet 2004 du Café pédagogique recense les meilleurs sites gratuits pour trouver des cours, travailler ses méthodes et s'auto-évaluer en vue des examens. Tous ont été sélectionnés par des enseignants.
http://www.cafepedagogique.net/dossiers/ bb2004/

Nouvelles plaintes contre le manque d'enseignants
"Nous sommes très inquiets pour nos enfants, car si cela doit se renouveler les années suivantes, ils vont arriver en 3e avec des pans entiers des programmes qu'ils n'auront pas étudiés et cela risque de durement les pénaliser". Pour cette élue FCPE, le non remplacement des enseignants absents met en danger la scolarité des enfants. S'appuyant sur une récente jurisprudence, des parents de la région toulousaine ont porté plainte contre l'Etat.
http://actu.voila.fr/Depeche/depeche_emp loi_040505162849.8yf8mhq7.html

Une nouvelle circulaire sur la laïcité
La nouvelle mouture du texte interdit "les signes et les tenues qui manifestent ostensiblement une appartenance religieuse", c'est-à-dire "ceux dont le port conduit à se faire immédiatement reconnaître par son appartenance religieuses, tels que : le voile islamique, quel que soit le nom qu'on lui donne, la kippa, ou une croix de dimension excessive". Le "couvre-chef" disparaît donc du texte. La circulaire rappelle l'obligation de dialogue et prévoit des contacts entre les recteurs et des "tiers intéressés", comprenez des représentants religieux. Le nouveau texte, d'après Le Monde, aurait reçu l'accord du principal syndicat de chefs d'établissement. Il leur incombera pourtant de définir ce qu'est une tenue religieuse…
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@ 2-3224,36-364245,0.html

La FCPE salue la généralisation de la gratuité des manuels dans les lycées
La FCPE se réjouit que "la grande majorité des conseils régionaux va assurer le financement des manuels scolaires en lycée". Pour autant, l'association de parents d'élèves y voit l'abandon de l'Etat : " Les Régions pour répondre aux légitimes demandes des parents sont aujourd'hui conduites à pallier les carences de l'Etat qui n'a jamais voulu financer la gratuité des manuels scolaires pour les lycéens comme il le fait pour les collégiens".
http://www.fcpe.asso.fr/article.aspx?id= 360

La PEEP reçue au ministère
"La PEEP a attiré l'attention du ministre sur les problèmes liés au non remplacement des professeurs absents, problème récurrent que nous dénonçons depuis des années et qui pénalise lourdement les élèves. La continuité de l'enseignement doit être assurée et des solutions mises en œuvre dans l'intérêt de tous les enfants". Reçue au ministère le 12 mai, l'association de parents d'élèves a invité également le ministère à développer une campagne d'incitation des parents à participer aux élections scolaires.
http://www.peep.asso.fr/Flash04/flash15. htm

La FCPE condamne la convention signée avec la Justice
"L'école serait-elle devenue incapable de sanctionner en son sein les incivilités, les dégradations, les tags, les injures, les bagarres… ? N'a-t-elle plus confiance en elle-même ? Ou est-elle en train de démissionner ?". Quelques jours après la signature d'une convention entre le rectorat et le procureur de la République de Paris, la FCPE dénonce la "démission de l'école". "S'il est normal de faire appel aux services de police et de déposer plainte pour des délits graves, il est inquiétant que les établissements soient dans l'obligation de signaler le moindre incident au procureur".
http://www.fcpe.asso.fr/article.aspx?id= 358

Un collège parisien occupé par les parents
"On a déjà perdu 20 heures hebdomadaires en 2003. En septembre, nous perdrons des heures de soutien, des possibilités de dédoublement de classe en langues vivantes, en technologie et sciences. Et l'intégration de la classe des élèves handicapés dans les cours classiques va être très difficile." Pour protester contre cette baisse de moyens, les parents FCPE du collège Le Tac , dans le 18ème arrondissement, occupent l'établissement depuis deux mois. Le Monde analyse un conflit qui s'éternise.
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@ 2-3226,36-363503,0.html

La FCPE mobilise contre le transfert des TOS
La FCPE appelle ses élus à proposer aux conseils d'administration d'établissement le vote d'une motion contre le transfert des personnels ATOS.
http://www.fcpe.asso.fr/article.aspx?id= 361

Violence scolaire : la FCPE craint des dérives
24 heures après la signature de la convention entre le Rectorat et le Parquet de Paris, la FCPE de Paris "apprécie la mise en place d'un dispositif destiné à prévenir l'évolution péjorative du comportement de certains jeunes". Mais l'association de parents d'élèves déplore que la convention ne distingue pas entre les infractions et "redoute de probables dérives".
http://www.fcpe75.org

- Les jeunes    [ Haut ]

Un jeune sur vingt proche de l'illettrisme
"Près de 10% de l'ensemble des jeunes évalués ont des difficultés réelles de compréhension et la moitié d'entre eux sont dans une situation qui pourrait déboucher sur l'illettrisme". Une étude ministérielle étudie les résultats des tests réalisés lors de la Journée d'appel et de préparation à la défense (JAPD), suivie maintenant par tous les jeunes de 17 ans. Elle trace le portrait de ces 4,6% de jeunes en graves difficultés. Les deux tiers sont des garçons et les régions du Nord Pas-de-Calais et de Picardie sont fortement représentées. Rappelons que la JAPD ne concerne que les citoyens français ce qui pousse les chiffres plutôt vers le bas.
ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/d pd/noteeval/eva0407.pdf
http://www.adobe.fr/products/acrobat/rea dstep2.html

250 millions d'enfants travaillent
246 millions d'enfants sont forcés de travailler. Les éduquer ne coûterait que 11 milliards de dollars, une somme relativement faible. Selon Le Monde, un appel est lancé par une ONG indienne et des syndicats italiens, avec le soutien d 'organisations internationales (OIT, Unicef), pour les libérer de ces travaux forcés.
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@ 2-3220,36-364333,0.html


- Société    [ Haut ]

Etre parent dans les nouveaux états européens
« Quand j'étais enfant, ma mère me disait de ne pas croire ce qu'on me racontait à l'école, mais de faire semblant d'y croire ». Ce témoignage d’une jeune Tchèque illustre la place de la famille dans les anciens pays communistes. « C'était le lieu où se vivait une liberté d'expression inconnue ailleurs. Tout ce qu'on ne pouvait pas dire à l'extérieur, on le disait en famille le soir entre nous ». Au moment où certains de ces états entrent dans l’Union, La Croix fait le portrait des familles est-européennes. Décriée par l’idéologie officielle, la famille est sortie renforcée.
http://www.la-croix.com/Act/Par/

Toujours responsables ?
" Les enfants sont les symptômes des parents" disait Françoise Dolto. C'est aussi ce que donne à penser le livre d'Aldo Naouri, analysé par Le Monde du 4 mai. "Je ne me serais jamais lancé dans la rédaction de cet ouvrage si le père, n'était pas en passe de proprement disparaître" affirme le pédopsychiatre. Ce à quoi un confrère lui répond : "De manière générale, on assiste depuis quelque temps, de la part des milieux éducatifs ou psychologiques, à une incrimination systématique des parents dans le développement affectif des enfants, et toujours dans le mauvais sens ! La tendance est toujours de pointer l'aspect négatif de la relation entre les parents et les enfants : on fait une sorte de liste de ce qui ne va pas entre eux, et on ne construit rien autour parce qu'on ne s'occupe pas de ce qui va bien.". Alors responsables ou irresponsables, les parents ? Toujours accusés..
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@ 2-3244,36-363527,0.html

Jouer pour apprendre les dangers de la maison
Chaque année des milliers d'enfants sont victimes d'accidents domestiques plus ou moins graves : brûlures, chutes, intoxications etc. L'Institut National de la Consommation a eu la bonne idée de réaliser un jeu multimédia gratuit "Dans la maison de Théo et Léa". Il s'adresse aux enfants de 3 à 6 ans.. et à leurs parents et permet de découvrir les risques liés à la cuisine, la salle de bain, la chambre etc.
http://www.inc60.fr/page/bases.4_educati on.9_securite_domestique./

Le Printemps bio
Du 6 au 16 mai, un millier d'actions feront connaître l'agriculture biologique aux petits et aux grands. Ainsi, à Paris, c'est une ferme bio qui accueillera les enfants à partir du 8 mai en journée. Le printemps bio c'est aussi de dégustations, des portes ouvertes, des rencontres avec des élèves un peu partout en France.
http://www.printempsbio.com/

Pour la discrimination positive ?
"La discrimination économique socio-économique est essentielle car l'égalité de traitement conduit à renforcer les inégalités. Il n'est plus possible de croire que l'égalité s'obtiendra par l'égalité : l'égalité doit être le résultat, plus le moyen. Cela suppose de repenser les aides de l'Etat-providence dans un sens réellement sélectif pour qu'elles soient mieux (ré)orientées vers les plus démunisé". Dans une tribune accordée à Libération, Eric KESLASSY plaide pour un Etat interventionniste.
http://www.liberation.fr/page.php?Articl e=202579

La FCPE Paris se mobilise pour des enfants tchétchènes
Quatre enfants tchétchènes scolarisés à Paris sont menacés de reconduite à la frontière. Pour les soutenir, la FCPE Paris appelle à une réunion d'information le 25 mai. La FCPE demande une étude bienveillante de leur demande d'asile politique.
http://www.fcpe75.org

[ Haut ]

Archives de la rubrique La page des parents :

Café  n°1 - n°2 - n°3 - n°4 - n°5 - n°6 - n°7 - n°8 - n°9 - n°10 - n°11 - n°12 - n°13 - n°14 - n°15 - n°16 - n°17 - n°18 - n°19 - n°20 - n°21 - n°22 - n°23 - n°24 - n°25 - n°26 - n°27 - n°28 - n°29 - n°30 - n°31 - n°32 - n°33 - n°34 - n°35 - n°36 - n°37 - n°38 - n°39 - n°40 - n°41 - n°42 - n°43 - n°44 - n°45 - n°46 - n°47 - n°48 - n°49 - n°50 - n°51 - n°52 - n°53 - n°54 - n°55 - n°56 - n°57 - n°58 - n°59 - n°60 - n°61 - n°62 - n°63 - n°64 - n°65 - n°66 - n°67 - n°68 - n°69 - n°70 - n°71 - n°72 - n°73 - n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78 -

 
  La rubrique La page des parents dans les archives :
 • Les dernières éditions du Café :
n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78
 • Les archives complètes


 • Envoyer une info
 • Nous écrire


 • S'abonner à cette rubrique
 • Nous connaître
 • Nous aider
 • Version imprimable