La page des parents (Café N° 53)

Version imprimable Version imprimable

Édition du 08-09-2004

- François Jarraud -

- A la Une : Les activités extrascolaires ont peu d'effet sur la réussite scolaire    [ Haut ]

Alors que 93% des enfants pratiquent une activité autre que la télévision en dehors de l'école, la revue ministérielle Education & formations met en doute l'efficacité de ces pratiques. Sport, bibliothèque, informatique, musique, danse, théâtre : les écoliers français pratiquent très majoritairement des activités après l'école. Selon une étude de la D.E.P. (ministère), un enfant sur trois pratique régulièrement des activités culturelles et un sur quatre se consacre à des pratiques sportives. Des loisirs qui sont fortement liés au niveau socio culturel de la famille : c'est dans les milieux défavorisés que les enfants passent le plus de temps devant la télé. Inversement les enfants qui pratiquent des activités ont des parents de milieu social plus élevé. Pour autant ces pratiques ont-elles un impact sur les résultats scolaires ? S'il est certain que ces écoliers-là ont les meilleurs taux d'accès en CM2 sans redoublement, "à caractéristiques familiales et niveau au CP comparables, on n'observe pas en termes de carrière scolaire de différences significatives" entre le groupe d'enfants qui ont peu de loisirs en dehors du petit écran et ceux qui ont de nombreuses activités. Tout au plus l'étude concède-t-elle que "les activités alliant musique et lecture semblent augmenter les chances d'accéder sans redoublement au CM2". Est-ce à dire que ces activités sont inutiles ? L'étude n'étudie pas leur impact sur la réussite sociale et sur l'épanouissement des enfants. Enfin, que penser du fait même que l'Ecole ne reconnaisse pas ces activités ? La culture devrait y trouver sa place…
ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/d pd/revue69/article7.pdf
http://www.adobe.fr/products/acrobat/rea dstep2.html

- Vie des établissements    [ Haut ]

Election des parents d'élèves
Le B.O. du 1er juillet signale la parution au J.O. du 19 juin d'un arrêté donnant le droit de vote à chacun des deux parents d'élève (voir L'Expresso du 21 juin). Il fixe la date des élections aux 15 et 16 octobre. Le B.O. du 22 juillet publie un encart rappelant les textes en vigueur pour cette élection.
http://www.education.gouv.fr/bo/2004/29/ encart.htm
http://www.education.gouv.fr/bo/2004/26/ MENE0401418N.htm
http://www.cafepedagogique.net/expresso/ index.php?express=375

Des ordinateurs pour les collégiens d'Ille-et-Vilaine
Selon Educnet, les 11.000 collégiens d'Ille-et-Vilaine bénéficieront d'un ordinateur portable d'ici janvier 2005. Toutefois, à la différence des Landes ou des Bouches-du-Rhône, l'ordinateur ne sera introduit que dans les collèges qui le souhaiteront.
http://www.educnet.education.fr/aef/arti cles/html/aef-44891.htm

Les parents et les ENT aux Rencontres de l'Orme
"Quels défis pour les nouveaux espaces numériques d'éducation ?" Responsables ministériels, collectivités locales, parents et éditeurs ont débattu des enjeux et des interrogations liées au développement des ENT. Une table-ronde était consacrée aux parents d'élèves et à leur place dans la communauté éducative virtuelle. Les parents de la FCPE ont revendiqué l'ENT comme "un outil levier pour ouvrir l'école". Mais pour le moment l'information dans les ENT va encore des établissements vers les parents. La communication dans l'autre sens est rare. Si la place des parents était particulièrement bienvenue dans ces débats, on remarquera l'absence d'enseignants de terrain, pourtant protagonistes irremplaçables de la mise en place des ENT ! Pourtant celle-ci ne pourra réussir que si la culture professionnelle évolue (l'exemple de la communication avec les parents l'illustre). Comment le faire sans les communautés virtuelles d'enseignants ?
http://www.orme-multimedia.org/r2004/pre sse/dossier_bilan_fin__nb_web.pdf
http://www.adobe.fr/products/acrobat/rea dstep2.html

L'allergie et l'Ecole
"L'accueil des enfants est bien plus facile qu'il y a 10 ans". Caroline Morice, présidente de l'Association française des polyallergiques, conseille les parents d'enfants allergiques dans leur rapport avec l'école sur Doctissimo.fr. Elle souligne les progrès introduits par les Projets d'accueil personnalisé.
http://www.doctissimo.fr/html/nutrition/ mag_2004/mag0903/nu_8017_allergies_alimen taires_ecole_itw.htm

Bourses en collège
Les bourses en collège sont revalorisées.
http://www.service-public.fr/accueil/ens eignement_bourses_college.html

L'obligation scolaire
EduScol publie les textes officiels qui régissent l'obligation scolaire. Une page qui pourrait s'avérer utile en septembre 2004…
http://www.eduscol.education.fr/D0183/

L'homophobie à l'école
Le Parisien du 26 juin évoque le travail de Marie-Laure Sultan qui, en troisième, a fait travailler ses élèves sur la tolérance envers l'homosexualité. "Alors que 3 fois par jour, on entend les élèves s'insulter entre eux en se traitant de pédé, on en parle peu. J'avais envie de mettre les pieds dans le plat" avoue-t-elle. Dans son collège de Saint-Denis (93), elle a réussi. Mais les associations homosexuelles se plaignent des tabous de l'école devant l'homosexualité.
http://www.leparisien.com/home/info/vivr emieux/article.htm?articleid=241073805

A La Réunion, une crèche au lycée
C'est encore en projet nous dit Clicanoo. Mais le lycée Rontaunay de Saint-Denis de la Réunion envisage de se doter d'une crèche. C'est que chaque année, une quarantaine d'élèves sont déjà maman et c'est un cas général sur l'île. Les enseignants reconnaissent que suivre des études avec un bébé ou en étant enceinte est très difficile : les deux tiers des élèves dans ce cas décrochent. Pour le moment, le lycée Rontaunay les accompagne psychologiquement.
http://www.clicanoo.com/articles/article .asp?id=81388

Le secourisme obligatoire à l'Ecole
Les députés ont adopté en seconde lecture de la loi sur la sécurité civile le principe d'un enseignement obligatoire du secourisme à l'Ecole.
http://www.assemblee-nat.fr/12/ta/ta0325 -1.pdf

L'Ecole sans friandises
"Les distributeurs automatiques de boissons et de produits alimentaires payants et accessibles aux élèves sont interdits dans les établissements scolaires à compter du 1er septembre 2005". Les députés et les sénateurs se sont finalement mis d'accord pour interdire totalement les distributeurs afin de lutter contre l'obésité. On notera que les appareils disposés en salle des profs ne sont pas concernés. La mesure pourra-t-elle remplacer une véritable éducation alimentaire ? Les élèves continueront à avoir besoin d'un en-cas et il est difficile de prévoir quels produits ils amèneront à l'école.
http://www.assemblee-nat.fr/12/dossiers/ sante_publique.asp
http://www.ania.net/espace/communiques/c ommuniques_pdf/040729_Loi%20de%20Sant%E9% 20Publique.pdf
http://www.cafepedagogique.net/disci/arc hives.php?numero=45&discipline=inter


La rentrée est moins traumatisante
Pour David Webster, président de l'association des psychologues scolaires britannique, de moins en moins d'enfants seraient traumatisés par la rentrée. Il y voit deux raisons. "Les enfants quittent leur maison plus fréquemment maintenant et bien peu quittent leur famille pour la première fois à l'occasion de la rentrée" affirme-t-il. Enfin les enseignants savent mieux qu'avant gérer le stress des élèves.
http://news.bbc.co.uk/2/hi/uk_news/educa tion/3619204.stm

Une enquête de la PEEP
La PEEP devrait rendre public ce 3 septembre les résultats d'un sondage sur l'école réalisé auprès de 800 parents qui montre l'attachement des parents à l'hétérogénéité des classes mais affirme leur souhait d'un libre choix des établissements. Une enquête que l'on peut rapprocher d'une étude de CSA pour le Reader's Digest qui reconnaît à l'école, comme première mission, l'égalité des chances pour tous.
http://www.peep.asso.fr/
http://www.csa-fr.com/fra/dataset/data20 04/opi20040513g.htm

- Les jeunes    [ Haut ]

Les lycéens et les études supérieures
"Quand les lycéens pensent aux études du supérieur, c'est l'inconnu et beaucoup d'émotion". L'Université de La Rochelle et l'Inspection académique de Charente Maritime ont réalisé, avec la collaboration des les CIO des lycées charentais, une enquête auprès de 2000 lycéens de terminale sur leurs représentations des études supérieures. L'enquête montre d'abord l'inquiétude des lycéens qui ont "sur-investi l'idée qu'ils sont les principaux responsables de leur réussite". Doutant de leurs capacités, ils estiment que leur réussite dépend d'abord d'eux. Ils attendent des enseignants du supérieur "d'être clairs dans leurs cours", "qu'ils fassent aimer leur matière". Ainsi l'enquête met en évidence le fossé entre le lycée et l'université et la nécessité d'une liaison entre les deux niveaux d'enseignement. Sans doute les TPE peuvent-ils faciliter le passage.
http://www.univ-lr.fr/formations/idea/en queteLycees/restitution.htm

Les jeunes et leurs loisirs
L'Observatoire de l'enfance en France, publie, sous la direction de Gabriel Langouët une étude sur "les jeunes et leurs loisirs" chez Hachette. Il rend compte d'une enquête auprès de collégiens et de lycéens quant à leurs représentations, leurs préférences et leurs pratiques de loisirs. Elle est mise en perspective par plusieurs chercheurs qui apportent chacun leur regard. Parfois péremptoire comme cette affirmation de Jacques Billard (Paris 1) "les jeux vidéo sont mauvais et il n'est pas besoin de dire pourquoi". A l'inverse, Joël Zaffran (Bordeaux II) analyse les loisirs des ados et montre l'opposition entre temps des loisirs et "temps pour soi". Pour Pierre G Coslin (Paris 5) "au début du troisième millénaire, les jeunes baignent dans l'audiovisuel, les jeux vidéo et l'Internet. L'influence des médias.. n'est pas sans poser une interrogation cruciale quant à la complémentarité des rôles de ces technologies et de ceux de la famille et de l'école.. La question est moins de déterminer ce que les médias font aux enfants que de savoir ce qu'ils en font et ce qu'en font les adultes". Pour lui "les nouveaux loisirs contribuent à faire de la jeunesse contemporaine des esprits éclairés dans des corps sains". Un ouvrage à lire pour mieux connaître les attentes et les représentations des ados.
http://www.observatoiredelenfance.org/ac cueil.htm

3 millions de jeunes sans vacances
Selon la Jeunesse au Plein Air (JPA), trois millions de jeunes ne sont pas partis en vacances cet été. Pour la JPA, l'opération "Solidar'Eté lancée par le ministère de la jeunesse, qui donne la possibilité à 6000 jeunes de partir 5 jours dans un centre d'éducation populaire et de sport, est "un premier pas nécessaire mais pas suffisant".
http://www.jpa.asso.fr

Non à la légalisation du cannabis
Selon une enquête menée par l'INPES, deux jeunes sur trois restent opposés à la légalisation du cannabis. L'enquête fait le point sur les conduites à risque des jeunes. Si la loi Evin semble mieux respectée, les suicide, les violences ne diminuent pas.
http://www.inpes.sante.fr/70000/dp/04/dp 040625.pdf

Montée du chômage des jeunes
"L'insertion professionnelle des jeunes sortants du lycée est en 2003 nettement plus défavorable qu'un an auparavant". Selon une étude ministérielle, sept mois après leur sortie du lycée, le taux d'emploi des jeunes est passé de 70 à 58%. La chute frappe plus durement les moins diplômés : le taux d'emploi n'est que de 27% pour les non-diplômés et de 55% pour les titulaires d'un Cap ou d'un BEP (contre 41 et 68% en 2002). Le taux d'emploi d'un titulaire d'un bac professionnel ou général est de 68%. Les filières technologiques (71%) et l'apprentissage résistent mieux. Ces chiffres sont sans doute à mettre en rapport avec un autre phénomène signalé par une autre étude : la progression du nombre des étudiants en université (+2,4%).
ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/d pd/ni0421.pdf
ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/d pd/ni0420.pdf
http://www.adobe.fr/products/acrobat/rea dstep2.html

- Société    [ Haut ]

L'Internet en famille
Où va se loger Internet dans les foyers ? Quel impact a-t-il sur la vie de famille ? La revue Réseaux consacre son numéro 123 à l'analyse des usages familiaux du réseau. Ainsi Anne-Sylvie Pharabod montre que "la gestion familiale des équipements est fortement liée.. aux relations entre leurs membres". Internet révèle plus la nature des liens familiaux qu'il ne les casse. Une analyse tout aussi intéressante est portée par Céline Metton sur les usages de l'internet par les collégiens. "Bien plus qu'un loisir ou une simple source d'information, (les usages de l'Internet) participent à leur processus de socialisation et de construction identitaire… Par l'Internet, les plus jeunes découvrent d'autres mondes que l'univers familial.. L'Internet offre une modalité de communication complémentaire particulièrement fluide, qui permet de s'extraire des difficultés pour mieux les affronter par la suite".
http://reseaux.e-revues.com/

Explosion des violences antisémites
Quelle politique face à la montée de l'antisémitisme : 135 agressions sur les 6 premiers mois de 2004, selon le ministère de l'intérieur, contre 127 pour toute l'année 2003. La liste des actes antisémites publiée quotidiennement par le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) montre que la majorité des victimes d'agression sont des collégiens et des lycéens, parfois des écoliers, tel ce petit garçon de 8 ans frappé le 27 juin dans le 19ème arrondissement de Paris. Elle confirme la géographie de l'antisémitisme : les cités populaires de la banlieue (Sarcelles par exemple) ou du nord de Paris (le 19ème par exemple).
http://www.crif.org/index02.php?id=3010& type=dossiers&menu=5

Des internats pour les jeunes "difficiles"
Selon l'AFP, l'avant-projet de loi sur la cohésion sociale prévoirait la création de 34 "internats de réussite éducative" qui accueilleraient des jeunes "connaissant des difficultés de comportement ou d'environnement compromettant leurs chances de réussite" et leur offriraient un enseignement pré-professionnel. Le projet reçoit un accueil mitigé. Pour la PEEP, "s'il s'agit de maisons de redressement c'est complètement inutile mais pour des jeunes collégiens en rupture complète cela peut être intéressant". La FCPE y voit des "ghettos à la campagne" et estime qu'il faut s'attaquer aux difficultés des quartiers.
http://actu.voila.fr/Depeche/depeche_emp loi_040713162347.u6k5tn1e.html
http://actu.voila.fr/Depeche/depeche_emp loi_040713192956.5ncwjwvy.html

Planète Parents à Nantes
Qu'est ce qu'être parent aujourd'hui ? Où trouver des relais pour se faire aider ? La ville de Nantes organise le 19 septembre une journée entière consacrée à la famille. De multiples acteurs du secteur familial (ville, département, CAF, DDASS, éducation nationale, associations etc.) recevront les parents et partageront leurs réflexions.
http://www.nantes-tourisme.com/18244643/ 0/fiche_evenements/

Les adolescents au centre de la Conférence de la famille
Réunie autour du premier ministre, la Conférence de la famille débouche sur plusieurs mesures en faveur des adolescents. Le gouvernement s'engage à soutenir la création de "Maisons de l'adolescent" : il s'agit de lieux d'écoute pour des adolescents en difficulté. Le même souci de santé l'amène à établir un bilan de santé pour les collégiens de 5ème afin de détecter d'éventuels troubles. Enfin le gouvernement favorisera les stages et les jobs d'été grâce à des incitations fiscales accordées aux entreprises. Libération du 29 juin déplore l'absence de mesures en faveur des adolescents pauvres.
http://www.premier-ministre.gouv.fr/fr/p .cfm?ref=44746
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@ 2-3226,36-370883,0.html
http://www.liberation.fr/page.php?Articl e=219428

Les parents chôment, les enfants trinquent
Selon une étude de Michel Duée, publiée par l'Insee, "les enfants dont les parents ont connu la précarité professionnelle ont de moins bons résultats scolaires.. L'amélioration de la situation sur le marché du travail apparaît donc importante… pour ses conséquences à long terme sur le capital humain et le bien-être des enfants".
http://www.insee.fr/fr/nom_def_met/metho des/doc_travail/docs_doc_travail/g2004-06 .pdf

[ Haut ]

Archives de la rubrique La page des parents :

Café  n°1 - n°2 - n°3 - n°4 - n°5 - n°6 - n°7 - n°8 - n°9 - n°10 - n°11 - n°12 - n°13 - n°14 - n°15 - n°16 - n°17 - n°18 - n°19 - n°20 - n°21 - n°22 - n°23 - n°24 - n°25 - n°26 - n°27 - n°28 - n°29 - n°30 - n°31 - n°32 - n°33 - n°34 - n°35 - n°36 - n°37 - n°38 - n°39 - n°40 - n°41 - n°42 - n°43 - n°44 - n°45 - n°46 - n°47 - n°48 - n°49 - n°50 - n°51 - n°52 - n°53 - n°54 - n°55 - n°56 - n°57 - n°58 - n°59 - n°60 - n°61 - n°62 - n°63 - n°64 - n°65 - n°66 - n°67 - n°68 - n°69 - n°70 - n°71 - n°72 - n°73 - n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78 -

 
  La rubrique La page des parents dans les archives :
 • Les dernières éditions du Café :
n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78
 • Les archives complètes


 • Envoyer une info
 • Nous écrire


 • S'abonner à cette rubrique
 • Nous connaître
 • Nous aider
 • Version imprimable