Pédagogie (Café N° 45)

Version imprimable Version imprimable

Édition du 19-01-2004

- François Jarraud -

- A la Une : Le Québec choisit les enseignements civilisationnels    [ Haut ]

" Les domaines généraux de formation nous incitent à revoir les pratiques enseignantes pour permettre à l'élève de saisir de quelle façon les objets d'apprentissage sont des clés pour comprendre le monde dans lequel il vit. À travers leurs intentions éducatives et leurs axes de développement, ils touchent à l'être humain dans sa globalité en tenant compte de toutes ses dimensions, en créant des liens entre les diverses finalités des apprentissages disciplinaires et le développement de l'intégralité de la personne. Les domaines généraux de formation (DGF), tels qu'ils ont été développés, invitent les membres de l'équipe-école à évoluer davantage vers la construction d'une réelle communauté d'apprentissage qui prend sa force dans une interdisciplinarité émergente". Le nouveau numéro de la revue québécoise "Vie pédagogique" nous plonge au coeur d'une réforme fondamentale du système scolaire local qui vise à redonner du sens aux enseignements. Il s'agit de faire travailler les élèves sur des grandes questions contemporaines qui relient plusieurs disciplines. Il s'agit aussi de transmettre aux élèves des valeurs, de créer un lien intergénérationnel et de les armer pour leur vie d'adulte, bref d'éduquer. La revue analyse plusieurs exemples d'applications. mais elle donne aussi la parole à Edgar Morin qui, dans "Les sept savoirs nécessaires l'éducation du futur" appelait à ces enseignements "civilisationnels". A lire également l'article de C. Laberge, C. Humel et T. Laferrière sur "les communautés d'apprenants". Il montre comment Internet peut être utilisé pour développer une culture de réseau et éduquer à la citoyenneté active. " En faisant virtuellement tomber les murs de l'école pour permettre à la vie communautaire d'occuper une place privilégiée dans les apprentissages que font les élèves, le modèle des communautés d'apprenants interreliées pave la voie à des modèles encore plus généraux, comme celui de la " cité éducative " qui, à l'initiative de Barcelone, rassemble déjà plus de 200 villes et qui se développe essentiellement à partir des valeurs très " citoyennes " de l'UNESCO". . Ce numéro de "Vie pédagogique" donne une idée de l'ampleur des réformes dans le système québécois... et de la largeur de l'Atlantique....
http://www.viepedagogique.gouv.qc.ca/num eros/129/numero129.asp

- Réflexion    [ Haut ]

Accompagner des démarches innovantes
EduScol publie en ligne les actes du colloque interacadémique " Accompagner les démarches inoovantes " organisé par l'académie de Montpellier. Elle rassemble les contributions des ateliers qui confrontent les expériences acquises dans l'innovation pédagogique.
http://www.eduscol.education.fr/index.ph p?./D0124/accompagner.htm

Comment apprend-on dans les entreprises ?
Comment fait-on dans la formation professionnelle ? Les méthodes d'apprentissage des entreprises ont souvent le souci de l'efficacité. Elles restent très mal connues. Deux émissions des Amphis de France 5 les font découvrir les 21 et 28 janvier. La première montre comment on apprend à s'organiser. La seconde concerne la prise de notes. Attention ! Les deux diffusions sont à 5h45 du matin !
http://www.univ-nancy2.fr/Amphis/
http://www.canal-u.education.fr/canalu/a ffiche_programme.php?programme_id=205118& vHtml=1

La dyslexie à l'école
Actuellement, 4 à 6% des enfants souffrent de dyslexie. Or, comme le souligne C. Lequette et G. Pouget, médecins scolaires, ces enfants "sont très peu identifiés et inclus dans le groupe des élèves en difficulté scolaire. Tout particulièrement, les troubles du langage écrit sont encore trop souvent mal identifiés et mal reconnus". Dans ce contexte, EduScol publie les actes d'une université d'automne sur la dyslexie à l'automne qui s'est tenue en octobre 2002 à Allevard. Parmi les communications, relevons celle de ces deux médecins qui indiquent des repères pour établir un diagnostic. M.-L. Bosse, doctorante en psychologie, montre, dans un autre article, l'importance de la communication entre parents et enseignants pour l'accompagnement des enfants ainsi que l'enjeu des réseaux d'aides, hélas trop rares.
http://www.eduscol.education.fr/index.ph p?./D0126/dyslexie_acte.htm

Quelles sciences pour nos jeunes ?
Dans un article fruit d'une longue pratique de mathématicien et de formateur, Jacques Nimier nous propose une réflexion sur l'enseignement des sciences, particulièrement en crise en France. "Le retour des jeunes vers la science ne peut se faire qu'en réintroduisant la science dans l'humain. C'est-à-dire en montrant son enracinement dans l'histoire, dans la culture, dans la subjectivité des chercheurs. Faire découvrir aux jeunes comment les sciences sont intimement liées à la vie des chercheurs, à leur imaginaire c'est rendre la science humaine, abordable, intéressante. Montrer que des "vérités" liées à une époque, à un lieu, ont dû être reprises, modifiées, replacées dans un contexte, une théorie différente. Faire sentir qu'on ne devient pas professeur de mathématique, de physique ou de biologie par hasard mais parce que cette science a et joue encore une fonction particuliere dans la personnalité de l'enseignant. Donner la parole aux élèves au sujet de leurs "représentations" des sciences; faire découvrir que les filles comme les garçons peuvent "investir" les sciences même si leurs façons de le faire n'est pas forcément la même. Tout cela contribue à humaniser les sciences, à les rapprocher des élèves".
http://perso.wanadoo.fr/jacques.nimier/d ossier_sciences.htm

Ethique et éducation
Comment amorcer la réforme de l'Ecole ? Pour l'association Education & Devenir, qui publie les Actes de son Colloque 2003, c'est d'abord en élaborant une véritable déontologie du métier d'enseignant. Pour Yvon Robert, IGAEN, "le service public de l'éducation n'énonce pas suffisamment d'obligations professionnelles de ses personnels.. Nous ne sommes pas assez sensibles à la culture du résultat, de l'évaluation des politiques publiques". Il invite à une redéfinition du métier en s'inspirant du modèle des pays du nord où les enseignants sont aussi les éducateurs des élèves. Jean-Piere Obin, IGEN, se pose la question du risque à terme proche d'une pénurie d'enseignants. Il propose de " refuser toute banalisation sociale du métier en le plaçant résolument sur le terrain des valeurs et en proposant aux jeunes qui s'y destinent une charte éthique clairement plus enthousiasmante que la recherche du profit, la compétition entre individus".
http://education.devenir.free.fr/cahier2 _ED.htm

Les professeurs et la République
" Le crève-cœur pour les professeurs est que le triomphe même de l'idéal démocratique auquel ils sont attachés semble être à l'origine des maux dont ils souffrent et se plaignent : hétérogénéité des classes, échec scolaire et violence des élèves ". Jean-Pierre Obin nous entraîne, sur le site de l'association Education & Devenir, dans une réflexion sur l'école, ses valeurs et la République. Une réflexion qui est bienvenue alors que se développe le débat sur l'école. Pour J.-P. Obin, " la référence à la République représente sans doute moins un rêve nostalgique de retour vers une " République des professeurs " aujourd'hui oubliée, qu'une attente de sécurité, de protection et d'une action plus forte de l'Etat sur la société : sujet sur lequel, précisément, on semble attendre de nos jours la République ". Pourtant l'engagement social et politique des enseignants dans un idéal de service public reste d'actualité : " peut-on vraiment être professeur, de nos jours, toute une vie, sans rêver de République ? " Aussi J.P. Obin pose la question de la préparation des enseignants aux nouvelles conditions sociales d'exercice du métier.
http://education.devenir.free.fr/contrib obin.htm

La Lettre de Prisme
Réalisée par Jean Roucou, Lucienne Siuda et Brigitte Vigroux, la Lettre de l'association Prisme s'intéresse aux " réalisations et projets qui contribuent dans le milieu scolaire et son environnement à la lutte contre les inégalités". On y trouvera des comptes-rendus d'ouvrages et de colloques, la présentation des travaux des acteurs associatifs de l'éducation. Dans ce numéro, par exemple, la Lettre rend compte de la Journée nationale sur la veille éducative organisée par la Délégation interministérielle à la Ville : "la veille éducative constitue une démarche collégiale de bienveillance éducative, ... un cadre d'action et de réflexion mobilisateur pour structurer l'action éducative et développer la prévention des ruptures scolaires et éducatives. Le site de Prisme publie également des analyses et des opinions. Une adresse à retenir.
http://www.prisme-asso.org

Les dispositifs en alternance
Les dispositifs en alternance, accueillent les élèves d'au moins 14 ans qui "ne tireraient pas profit des modalités traditionnelles d'enseignement". Ils visent à redonner le goût des études et à faire découvrir les métiers au sein de lycées professionnels à ces jeunes. EduScol publie les textes de référence ainsi que des ressources pour ces dispositifs.
http://www.eduscol.education.fr/D0072/di spositifsalternance.htm

Ecole, autorité et démocratie
" Montée de la violence et des incivilités, individualisme triomphant, affaiblissement du lien social et des solidarités : ces périls amènent l'école à renouer avec sa vocation première, rendre possible la démocratie et d'abord une vie pacifique en société". Philippe Perrenoud signe un nouvel ouvrage, "L'école est-elle encore le creuset de la démocratie ?" (Chronique sociale, Lyon 2003) qui appelle à la construction d'une école démocratique. Cela passe par un fonctionnement qui initie à la négociation, un travail sur les valeurs fondamentales, une formation des maîtres en sciences sociales et à la culture du débat. Parallèlement, le LIFE de l'université de Genève, publie "L'Ecole entre Autorité et Zizanie. Ou 26 façons de renoncer au dernier mot" (même éditeur). "Tiraillée entre innovation et restauration, l'école est l'objet de vifs affrontements idéologiques" annonce la quatrième de couverture. "Les " antipédagogues " dénoncent les réformes. C'est leur droit. Mais on peut déplorer que leur conservatisme ignore ou tourne en dérision les savoirs issus des mouvements pédagogiques et de la recherche en éducation, par exemple le constructivisme... Cet ouvrage tente d'élever le débat, en rappelant la complexité des problèmes et l'impossibilité de les résoudre par des slogans. Construit sous la forme d'un abécédaire, il s'organise autour de 26 mots qui sont au cœur des questions éducatives : Autorité, Bureaucratie, Constructivisme, Didactique(s), Enfant-au-Centre, Fatigue, Galère, Honte, Illettrisme, Jeu, Krach, Laxisme, Mesure, Niveau, Objectifs, Pédagogie, Qualité, Redoublement, Savoir, Transmission, Utopie, Verbiage, Web, X-Files, Yaka, Zizanie". Outre P. Perrenoud, cet ouvrage est signé par O. Maulini, D. Bonneton, M. Gather Thurler, M. Bosterli, A. Capitanescu, A. Muller etc.
http://www.unige.ch/fapse/SSE/groups/lif e/livres/alpha/P/Perrenoud_2003_A.html
http://www.unige.ch/fapse/SSE/groups/lif e/livres/alpha/L/LIFE_2003_A.html
http://www.cafepedagogique.net/disci/arc hives.php3?numero=38&discipline=article

Prévenir l'intimidation en classe
L'intimidation semble être aussi ancienne que le monde et généralement elle attire peu l'attention des adultes, ou, pire encore, ceux-ci culpabilisent la victime. Pourtant, en Amérique du nord, un élève sur dix en est victime, elle est responsable de 15% des cas d'absentéisme, elle intervient dans les deux tiers des tueries survenues dans les écoles, elle amène la majorité des agresseurs devant la justice avant 24 ans. C'est dire les nuisances générées par ce comportement. La "Vie pédagogique" de décembre y consacre un article rédigé par deux psychologues, Peter Hamilton et Kathleen Mauro. Il définissent l'intimidation comme "une forme particulièrement efficace et blessante de violence. Elle se distingue des incidents de violence gratuite et même de la résolution des conflits par la violence par trois caractéristiques : la préméditation, le rapport de forces et la répétition. La préméditation lui donne de l'efficacité, le rapport de forces rend difficile toute riposte et la répétition finit par blesser profondément". . Plus insidieuse que la violence classique elle échappe souvent aux adultes. Les auteurs montrent comment un établissement peut faire face au problème en améliorant les compétences du personnel et les aptitudes des élèves.
http://www.viepedagogique.gouv.qc.ca/num eros/129/numero129.asp

Ecosse : Les écoles engageront des spécialistes de la discipline
Comment lutter contre la montée du désordre dans les écoles ? Le ministre de l'éducation d'Ecosse a annoncé son intention d'embaucher des spécialistes de la discipline (Behaviour Coordinators). Ils seront chargés d'assister les enseignants en difficulté. Pour un de ces premiers "Becos","si vous arrivez à améliorer le comportement des élèves... alors leurs connaissances s'améliorent et le nombre d'exclusions diminue". Le principal syndicat enseignant reste sceptique sur l'efficacité de cette mesure.
http://news.bbc.co.uk/2/hi/uk_news/scotl and/3377807.stm

Royaume-Uni : Victoire des "comprehensive schools" aux examens de 2003
Le ministère de l'éducation britannique vient de publier les résultats des deux principaux examens de l'enseignement secondaire : le GCSE, passé à l'âge de 16 ans, et le A Level, équivalent de notre bac. Sur les 133 meilleures écoles, 97 sont des "comprehensive schools", des établissements qui ne sélectionnent pas leurs élèves à la différence des "grammar schools" élitistes. Les premiers s'illustrent surtout dans le taux de progression des élèves, une variable prise en compte pour la première fois. Ainsi, l'établissement qui a fait le plus progresser ses élèves est la Sir John Cass Foundation, une école des quartiers populaires de l'East London. Elle s'est appuyée sur la variété ethnique de ses élèves pour se spécialiser dans l'enseignement des langues rares (chinois, ourdou, turc, bengali etc.) afin de redonner confiance aux élèves. Finalement les enfants d'immigrés ont progressé... particulièrement en maths ! Des résultats que BBC News nuance. D'une part elle relève que le niveau global des performances au GSCE est en baisse cette année pour la première fois. D'autre part, les Grammar Schools élitistes gardent le sommet du tableau avec des taux de réussite de 100%. La publication de ces résultats, taux de réussite mais aussi efficacité de chaque école, permet aux parents de choisir l'école de leurs enfants. A cette fin, le Guardian propose en ligne un atlas interactif.
http://education.guardian.co.uk/gcses200 3/story/0,13395,1123099,00.html
http://news.bbc.co.uk/1/hi/education/339 7921.stm
http://education.guardian.co.uk/flash/0, 10281,1122230,00.html

Etats-Unis : Les effets pervers de la loi sur l'éducation
La loi "No Chlid Left Behind", adoptée par l'administration Bush, vise à augmenter le niveau de compétences des jeunes. Les écoles doivent impérativement améliorer leurs performances pour bénéficier de fonds fédéraux. Et cela leur pose de gros problèmes. Certaines réagissent en dérivant. Ainsi, EdBriefs, signale qu'à Chicago, 18% des élèves ont été exclus des écoles publiques en 2002. Ce taux nettement trop élevé s'explique par le souci des écoles d'atteindre les objectifs fédéraux. Elles ont tendance à exclure les élèves absentéistes ou faibles de façon à maintenir leurs performances. En Californie, certains districts scolaires payent des tuteurs privés à leurs élèves faibles dans le même objectif.
http://www.edbriefs.com

- Projets    [ Haut ]

Journée de la mémoire de l'Holocauste le 27 janvier
Le Café pédagogique, en partenariat avec le CIDEM, ouvre un nouveau dossier pédagogique à l'occasion de la Journée de la mémoire de l'Holocauste et de la prévention des crimes contre l'humanité. On sait que le 27 janvier a été retenu pour commémorer cette journée européenne. Les enseignants trouveront dans ce dossier des ressources pédagogiques ainsi que des réflexions pour mettre en oeuvre des projets pédagogiques de l'école au lycée. Par exemple : comment organiser et exploiter un voyage à Auschwitz, comment construire une séquence autour d'un témoignage. Un forum spécialisé permet d'échanger sur les pratiques liées à l'éducation contre les stéréotypes et la haine.
http://www.cafepedagogique.net/dossiers/ shoah2004/
http://www.cafepedagogique.net/pdf/shoah 2004.pdf

Histoires croisées franco-allemandes
A l'occasion de la journée franco-allemande du 22 janvier, le Goethe Institut, le CIEP et l'Inspection générale lancent le concours "On a tout à faire ensemble : Histoire croisée franco-allemande". Ouvert, comme son homologue franco-québécois, aux collégiens et lycéens, il invite les jeunes à rédiger, dans les deux langues, une histoire fictive de 4 ou 5 pages html ayant pour thème la rencontre entre un personnage français et un personnage allemand. Chaque équipe doit associer des jeunes des deux nationalités. Les inscriptions courent du 22 janvier au 22 février.
http://www.goethe.de/paris
http://www.ciep.fr

Semaine de la langue française
Du 13 au 20 mars se déroulera la "Semaine de la langue française et de la francophonie". A cette occasion, les enseignants du primaire et du secondaire sont invités à proposer aux élèves des activités qui encouragent la créativité en français.
http://www.education.gouv.fr/bo/2004/1/M ENC0302772N.htm

Concourir contre le tabac
L'association "Classes non fumeurs" invite les collégiens à participer à un concours qui vise à lutter contre les premières cigarettes.
http://www.classesnonfumeurs.org/

Les messagers de l'eau récompensés
C'est le collège de Cournon (Puy-de-Dôme) qui a obtenu le prix du carnet de voyages pour une enquête réalisée à Endé (Mali). Initié par l'association "Il faut aller voir", en partenariat avec le CRDP d'Auvergne, avec le soutien du rectorat, du Conseil général du Puy-de-Dôme, du journal électronique "Dix-15" et d'acteurs locaux, le concours récompense le travail de collégiens à travers toute l'Auvergne. Ils réalisent un carnet de voyage associant le français, l'histoire, la géographie, les arts plastiques, mêlant texte et dessins.
http://www.lesmessagersdeleau.com
http://www.10-15.com

Journée franco-allemande du 22 janvier
A quelques jours de l'échéance, les gouvernements français et allemand invitent les établissements à participer à la Journée franco-allemande du 22 janvier. "Il serait utile d'adopter des dispositions du même type que celles qui valent pour les itinéraires de découverte (IDD) et pour les travaux personnels encadrés (TPE). Mis dans une situation de recherche et accompagnés par une équipe de professeurs, les élèves pourront traiter l'un des sujets" proposés par le B.O. : découverte de la vie quotidienne dans les pays de l'Union, présentation d'une "carte postale" d'une ville allemande, rôle de l'Office franco-allemand pour la jeunesse dans le rapprochement des jeunes générations en Europe, etc.
http://www.education.gouv.fr/bo/2004/3/M ENC0302915X.htm
http://www.cafepedagogique.net/traite200 3/

- Ressources    [ Haut ]

TIC et orientation
EduScol publie un dossier interactif sur l'utilisation des TIC pour l'orientation. Il propose des fiches actions pour l'utilisation des TIC en orientation. Un moteur de recherche facilite la sélection. Par exemple, une fiche montre comment utiliser le cédérom "Itinéraires pour un métier" pour travailler les représentations professionnelles en BEP. Un outil à découvrir.
http://eduscol.education.fr/D0095/ticacc ueil.htm

Ouverture du site d'E.SCOL
E.Scol est une équipe de sciences de l'éducation de Paris 8, fondée par Elisabeth Bautier, Bernard Charlot et Jean-Yves Rochex. E.Scol travaille à la fois sur l'évolution socio-historique des contextes et des formes d'éducation et d'enseignement et sur la différenciation et les inégalités sociales et scolaires. Le site rend compte des publications et des travaux du groupe.
http://escol.univ-paris8.fr/

Royaume-Uni : A quoi ressemblera l'école du futur ?
L'architecture peut-elle aider les enseignants à être plus efficaces ? Sans doute puisqu'un projet gouvernemental encourage une floraison d'expériences. Douze projets, visant des publics ou des utilisations différentes (zones rurales, classes préfabriquées d'urgence etc.). Mais tous misent sur l'utilisation des TIC et du e-learning.
http://www.teachernet.gov.uk/futureclass rooms

Un nouveau DIE : Publier en ligne
Sous le titre "Publier en ligne aujourd'hui", le numéro de décembre des Dossiers de l'ingénierie éducative propose un important dossier sur les sites éducatifs. Dans une préface, Serge Pouts-Lajus retrace l'histoire de ces sites jusqu'à l'espace numérique de travail. Gérard Puimatto pose la question de la validation de ces sites et appelle à un véritable débat sur l'utilité des sites académiques. Caroline d'Atabékian montre la fragilité des sites pédagogiques associatifs, peu aidés matériellement par l'institution, alors qu'ils sont devenus des acteurs incontournables. Le dossier consacre une large place aux sites réalisés par les élèves et aux projets pédagogiques qui les accompagnent. Il se clôt sur une double réflexion. N. Rodriguez montre que le XML modifie le circuit éditorial autant qu'il instaure de nouvelles contraintes techniques. Une série d'articles montre la richesse des écritures hypertextuelles.
http://www.cndp.fr/tice/DossiersIE/

Une synthèse sur le système éducatif
En 18 questions, comment mettre en évidence les risques et les enjeux du système éducatif français ? Le débat national sur l'école a permis la publication de plusieurs enquêtes sur l'école. La revue Education & formations, publiée par le ministère de l'éducation nationale, propose de nouvelles synthèses bâties autour de 18 questions. Ainsi elle s'interroge sur la nécessité de la scolarisation à deux ans. Depuis les années 1960, le pourcentage d'enfants de 2 ans scolarisés s'est fortement accru , passant de 10% à plus de 30%. Pour autant, cette scolarisation fait débat. Son efficacité n'est pas démontrée. Les psychologues sont divisés : certains estiment qu'elle est nocive. Les études ministérielles montrent qu'elle ne bénéficie, en terme de réussite scolaire, qu'aux enfants des milieux les plus défavorisés ou les plus favorisés. Cela n'incite ni à sa généralisation ni à son maintien : est-elle "plus efficiente que d'autres mesures de politique éducative, comme par exemple, une aide spécifique aux élèves en difficulté en début de primaire" ?. Dans son rapport, le HCEE a également mis en question la scolarisation à deux ans. En novembre X. Darcos soulignait que " la pré-scolarisation des enfants de 2 ans ne répond pas à des besoins scolaires mais sociaux".
Education & Formations pose également la question du collège unique : "le collège unique est-il une réalité ?". Les chiffres montrent les fortes disparités entre les établissements voire entre les classes et donc des parcours différenciés selon l'origine sociale et le sexe. Elles ont amené le ministre à introduire une filière professionnelle dès la quatrième.
L'enseignement professionnel est lui aussi mi en question dans ce numéro. On pourra retenir son rapide développement : 41% des collégiens de troisième sont orientés en CAP ou BEP. Mais le principal apport de cette étude concerne l'insertion professionnelle : "tous les domaines de formation ne sont pas égaux devant l'insertion professionnelle : 81% des bacheliers de l'hôtellerie et du tourisme ont un emploi ordinaire dans les 7 mois qui suivent leur sortie du lycée, seulement 49% des bacheliers comptabilité gestion. L'insertion est plus difficile dans les spécialités des services que dans les spécialités industrielles. On peut en déduire l'intention ministérielle d'en voir diminuer les effectifs.
Une question concerne l'avenir du système scolaire : l'Ecole réussira-t-elle a recruter alors que 43% des enseignants cesseront leur activité d'ici 2012 ?
On le voit ce numéro, par les problématiques qu'il propose, constitue une source de réflexion riche et utile pour les enseignants.
http://www.education.gouv.fr/stateval/re vue/revue.htm

[ Haut ]

Archives de la rubrique Pédagogie :

Café  n°1 - n°2 - n°3 - n°4 - n°5 - n°6 - n°7 - n°8 - n°9 - n°10 - n°11 - n°12 - n°13 - n°14 - n°15 - n°16 - n°17 - n°18 - n°19 - n°20 - n°21 - n°22 - n°23 - n°24 - n°25 - n°26 - n°27 - n°28 - n°29 - n°30 - n°31 - n°32 - n°33 - n°34 - n°35 - n°36 - n°37 - n°38 - n°39 - n°40 - n°41 - n°42 - n°43 - n°44 - n°45 - n°46 - n°47 - n°48 - n°49 - n°50 - n°51 - n°52 - n°53 - n°54 - n°55 - n°56 - n°57 - n°58 - n°59 - n°60 - n°61 - n°62 - n°63 - n°64 - n°65 - n°66 - n°67 - n°68 - n°69 - n°70 - n°71 - n°72 - n°73 - n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78 -

 
  La rubrique Pédagogie dans les archives :
 • Les dernières éditions du Café :
n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78
 • Les archives complètes


 • Envoyer une info
 • Nous écrire


 • S'abonner à cette rubrique
 • Nous connaître
 • Nous aider
 • Version imprimable