Portugais (Café N° 63)

Version imprimable Version imprimable

Vie de la discipline

Lycée

Bibliographie

Sortir

Dossier spécial

Édition du 09-06-2005

- Gustave Dias -

- A la Une : Année du Brésil...

L'année scolaire se termine, mais l'année du Brésil continue ... Elle va rentrer maintenant dans sa deuxième phase. Le premier axe de réflexion nous a offert une exploration des racines, un kaléidoscope de l’âme brésilienne, du « Brésil indien » au Grand Palais (jusqu'au 27 juin - Les arts des Amérindiens du Brésil), en passant par les sources africaines, les trésors du Baroque (Jusqu'au 17 juillet - Trois siècles d'Art brésilien) ou la musique qui fait l’objet d’une investigation passionnée à la Cité de la musique. (jusqu'au 26 juin - MPB, musique populaire brésilienne).
Pour l’été, "la Vérité tropicale", expression empruntée au brillant essai de Caetano Veloso, cherchera à montrer cette vérité dans toutes ses manifestations, dans la rue avec la présence en France de ces grandes plateformes mobiles des carnavals que sont les « trios elétricos », en plein air avec une série de concerts (Fête de la Musique, à la Villette, le 13 juillet à la Bastille) dans la nature avec le Parc de Bagatelle (Exposition Frans Krajcberg), mais aussi avec des événements comme l'Espace Brésil - “Un autre Brésil”, comme la première exposition en France de Tarsila do Amaral, cette femme peintre à la recherche, dans les années 20, d’une modernité tropicale. Nous découvrirons aussi le volet social, à travers de rencontres et expériences solidaires caractèristiques des démarches participatives (Du 15 au 28 juin - Village de l’économie sociale et solidaire à Saint-Denis ; Du 4 au 10 juillet - « Brésil en Mouvements » ; Du 12 au 13 juillet - Forum Franco-Brésilien de la Société Civile)... Les festivals d'été fêteront le Brésil : Du 17 au 21 juin - Festival ¡Rio Loco! à Toulouse ; Du 28 juin au 13 juillet - Festival jazz à Vienne ; Du 1er au 16 juillet - Festival de Jazz de Montreux ; Du 1er au 27 juillet - Estivales de Perpignan ; Du 5 au 10 juillet - Rencontres d'Arles ; Du 13 au 23 juillet - Festival d'Avignon ; Du 16 au 30 juillet - Festival de Radio France et Montpellier Languedoc-Roussillon ; Du 1er au 4 août - Festival Mondial de Folklore à Prayssac (Lot) ; Du 4 septembre au 16 octobre - Festival d'Ile de France.
Le troisième temps sera à l’automne, ce sont les Galaxies du Brésil contemporain qui sont à l’honneur, en référence au chef d’œuvre de la poésie concrète brésilienne, le texte d’Haroldo de Campos (1963, traduit en français en 1998 aux éditions de La Main courante), contemporain de Brasília. Ce grand poète (1929-2003), traducteur et expérimentateur inlassable qui symbolise si bien les expressions atypiques de l’art brésilien. La programmation de l’automne français sera autour de cette contemporanéité, de cette explosion du Brésil sur les scènes contemporaines de la danse, du théâtre, des arts plastiques. De Bruno Beltrão à Ernesto Neto en passant par Marepe et Enrique Diaz, c’est le temps des découvertes dans un Brésil inattendu, loin des clichés de la plage et des maillots de bain impudiques.
Vous pouvez suivre la programmation de l'Année du Brésil en consultant l'agenda des manifestations
http://www.arara.fr/BBAGENDA1.html.

Vie de la discipline    [ Haut ]
- Oi Brasil !

Vendredi 24 juin - 21h - Oi Brasil ! - David Levi dirigera l’Orchestre National d’Île de France dans un programme brésilien, avec la participation de Lenine et 1500 jeunes choristes de la Région Île-de-France. - Pour célébrer l’Année du Brésil en France, un concert rassemblant le chanteur brésilien Lenine, 1500 jeunes choristes issus de classes de la Région Île-de-France et l’Orchestre National d’Île de France. Les élèves des classes de collèges et de lycées participant au projet ont déjà répété les chansons avec leurs professeurs, puis avec le chef d’orchestre et de chœur David Levi. Ils ont travaillé, bien sûr, la justesse musicale mais aussi linguistique. Le 14 mai, le chanteur brésilien Lenine est arrivé en France pour pouvoir répéter avec les choristes. Pendant trois jours, les chorales des différents collèges et lycées d'Île-de-France et le chanteur à la renommée internationale ont accordé leurs voix. - Zénith de Paris - 211, avenue Jean-Jaurès - 75019 Paris - Rés. 01 43 68 76 00

Pour le prof    [ Haut ]
- Hommage à Luiz de Souza Dantas (1876-1954)

Du 16 juin au 20 juillet - Exposition : Hommage à Luiz de Souza Dantas (1876-1954) - Grande figure de l'Itamaraty (Ministère des Affaires étrangères du Brésil), ancien ambassadeur du Brésil en France de 1922 à 1944, prisonnier de guerre, interné en Allemagne, Luiz de Souza Dantas a aidé des centaines de familles juives persécutées à émigrer au Brésil en fournissant des faux passeports. Par ailleurs, il a été co-fondateur de la Maison de l'Amérique latine en 1946. - Exposition évoquant ses années parisiennes à partir des recherches de son biographe brésilien Fabio Koifman, auteur de Quixote nas trevas - o embaixador Souza Dantas e os refugiados do nazismo, Ed. Record, 2002, São Paulo. - Maison de l'Amérique Latine - 217, Boulevard Saint Germain - 75007 Paris - Tél : +33 (1) 49 54 75 00 - Métro : Solférino - Rue du Bac - Autobus : 63.68.69.83.84.94 - RER Ligne C : Quai d'Orsay - Du lundi au vendredi, de 10h à 19h
Jeudi 16 juin - 18h30 - A l’occasion de l’exposition en hommage à Luiz de Souza Dantas (1876-1954), table ronde autour de Luiz de Souza Dantas en compagnie notamment de son biographe Fabio Koifman. - Maison de l'Amérique Latine

- Cinéma brésilien

Jusqu'au 28 juin - Le nouveau cinéma brésilien : 1994-2005 - Au cœur de l’Année du Brésil en France, ce festival a une ambition : faire découvrir la production cinématographique récente du Brésil. - Après avoir traversé quelques années de désert à la suite de la fermeture de tous les organismes publics d’aide à la production et distribution de films par le Président Collor, depuis 1994, le cinéma brésilien a connu un profond renouveau. Afin de montrer la créativité du cinéma brésilien contemporain, ce cycle montre la production récente, mal connue en France, à travers un parcours prenant en compte les différents pôles de production, la diversité esthétique et les créations des nouveaux réalisateurs, femmes et hommes. - Le Lucernaire Forum - 53, rue Notre Dame des Champs - 75006 Paris - Le Programme :
http://www.arara.fr/LucernaireForumFesti val.doc

- Guides de voyage - Brésil

Vous allez sûrement partir au Brésil en vacances cet été (attention c'est l'hiver chez eux!...). De nombreux guides existent... Avant d'acheter, consultez un petit résumé sur chacun d'entre eux...
http://www.arara.fr/BBVOYAGER.html#guide s
Vous pouvez consulter aussi les pages sur le tourisme de l'Ambassade du Brésil à Paris
http://www.bresil.org/index.php?option=c om_content&task=category§ionid=8&id=2 07&Itemid=53&cataff=207

- Village de l’économie sociale et solidaire

Du 15 au 28 juin - Au sein du village qui sera monté pendant 2 semaines sur l’esplanade de la Basilique, organisation d’ateliers thématiques relatifs à l’économie solidaire et au tiers secteur, parallèlement au Festival de Saint-Denis. - Dans le cadre du programme communautaire URBAL. - Partenariat avec Coordination Sud et Cités-Unis France - Permettre à des acteurs brésiliens de présenter leurs produits et activités d’économie sociale et solidaire - Favoriser une rencontre et un échange entre acteurs français et brésiliens. - Organiser des débats sur le thème de l’économie solidaire - Sensibiliser le public dionysien et des alentours, en particulier les jeunes et le public scolaire, à la thématique de l’économie sociale et solidaire. - Animer la ville de manière festive lors de cette quinzaine, faire connaître la culture et la musique brésilienne. - Festival de Saint-Denis, Coordination Sud, acteurs de l’économie sociale et solidaire de Saint-Denis et des alentours. Un partenariat est envisagé avec l’association « Autre Brésils » qui propose un festival de documentaires sur les droits de l’Homme et les questions sociales au Brésil. - 93000 Saint Denis
http://www.festival-saint-denis.fr/fsd20 05/

Lycée    [ Haut ]
- Central do Brasil de Walter Salles

Pour ceux qui ont regardé sur Arte le dimanche 29 mai le film Central do Brasil de Walter Salles et ont envie de prolonger le travail en classe avec leurs élèves, nous vous signalons trois pistes de travail :
La première sur le site de l’académie de Créteil :
http://www.ac-creteil.fr/portugais/FICHE 28-Central%20do%20Brasil.HTML
la seconde sur le site de l’académie de Versailles : http://www.ac-versailles.fr/pedagogi/lang ue-portugais/enseigner/doc/seq_peda/centr al_do_b/1_seq_cent-do-bras.htm
et la dernière sur l’académie de Poitiers :
http://www.ac-poitiers.fr/daac/as_cine/a ctua/cdb/vit_mois.htm

Bibliographie    [ Haut ]
- Destruction / Destruição - Photographies de Frans Krajcberg

Un manifeste écologique pour combattre la déraison économique qui conduit à la destruction des forêts. Un témoignage photographique brûlant de Frans Krajcberg dénonçant les feux criminels en Amazonie. Textes d'auteurs : Frans Krajcberg, artiste brésilien : Extraits du discours fait à Davos en janvier 2004. Jacques Lacarrière, poète, écrivain, helléniste : Là où sont nos racines
Augustin Berque, géographe culturel : Feux et lieux de l’humanité sur la Terre
Gilles Clément, jardinier paysagiste : Les jardins du feu : évolution et transformisme. Fernando Bini, historien de l’art et critique d’art brésilien : La contribution du feu dans les arts visuels. Jean-Marie Pelt, biologiste et Président de l’Institut européen d’écologie : Menaces sur la biodiversité
Pascal Acot, historien des sciences : Une écologie de la libération humaine
Publié à l’occasion de l’exposition de F. Krajcberg « Dialogues avec la nature » au jardin de Bagatelle du 6 juin au 15 octobre 2005 - Edition et diffusion : Materia Prima - 25, rue Antoine de Bourbon – 64 140 Billère - 176 pages.

- Objets trouvés, de Luiz-Alfredo Garcia-Roza

Objets trouvés, de Luiz-Alfredo Garcia-Roza - Traduction de Valérie Lermite et Eliana Machado - Rio. Extérieur. Nuit. Un gamin des rues, qui dort sur le trottoir dans une boîte en carton, est réveillé par le tapage d'un couple éméché. Un portefeuille qui glisse d'une poche est aussitôt intercepté par un individu que le gamin prend en filature. Rio. Intérieur. Jour. Vieira, un policier à la retraite, se débat dans les brumes d'une amnésie éthylique quand le téléphone sonne. La voix d'un ex-collègue résonne à l'autre bout du fil : une prostituée à qui il assurait sa protection en échange de ses bons offices a été retrouvée morte. Vieira a perdu son portefeuille et c'est sa ceinture qu'il reconnaît bientôt autour des jambes du cadavre. Fraîchement promu commissaire, le flegmatique inspecteur Espinosa se transforme en homme d'action. Le voici, dans une nouvelle enquête, tiraillé entre les enfants perdus qui hantent les nuits et les rues de Copacabana, la parfaite plastique de créatures sulfureuses et une armada de collègues corrompus. Tous les ingrédients sont en place pour retrouver l'atmosphère du Silence de la pluie, le premier roman de Garcia-Roza.
Né à Rio en 1936, Luiz Alfredo Garcia-Roza vient au roman policier après avoir enseigné la théorie psychanalytique pendant trente-cinq ans à l'université fédérale de Rio. Il est considéré aux Etats-Unis comme le Raymond Chandler brésilien. Après Le Silence de la pluie (Actes Sud, 2004) et Objets trouvés, de nouvelles enquêtes du commissaire Espinosa sont en cours de traduction. - Actes Sud - 2005 - 303 pages.
http://www.arara.fr/BBLIVRES.html

- Grandes Voix de la Poésie Brésilienne du XXè Siècle

Florilège bilingue traduit et présenté par Jean-Pierre Rousseau - L'Histoire littéraire du Brésil, au XXè siècle, a été marquée par l'apparition d'une pléiade de grands poètes, tous plus attachants les uns que les autres. - Poèmes de Murilo Mendes, Cecília Meireles, Augusto Frederico Schmidt, Mário Quintana, Vinícius de Morais, Geraldo Mello Mourão, João Cabral de Melo Neto, Artur Eduardo Benevides, Francisco Carvalho, Adélia Prado - Editions Lusophones - 22, rue de Sommerard - 75005 Paris - 102 pages - 2005 - ISBN : 29085882324 - 12,50 €

- 1er Salon du Livre d'Amérique Latine

Vendredi 10 Juin - 12h - 20h - Éditeurs invités avec leurs auteurs et traducteurs : Actes Sud, Les Allusifs, Atalante, Autrement, Belfond, Christian Bourgois, La Découverte, La Documentation française, José Corti, EHESS, Gallimard, Gisserot, Grasset, L’Harmattan, Métailié, Seuil, Albin Michel, Passage du Nord-Ouest, Serpent à plumes ... Rencontre unique avec les acteurs passionnés qui font vivre les livres d’Amérique latine en France, auteurs, éditeurs, traducteurs et lecteurs. Débats, signatures, brèves de comptoirs. A l’honneur : le métier de traducteur. Organisé par l’Association Franco-Transplatina, en partenariat avec l’IHEAL-CREDAL Université Paris III Sorbonne Nouvelle, l’Union latine, France Culture, la DRAC Ile-de-France et le Conseil régional Ile-de-France. - Maison de l'Amérique Latine - 217, bd Saint-Germain - 75007 PARIS - Tél : 01 49 54 75 00 - Fax : 01 45 49 06 33 - Métro : Solférino ou Rue du Bac - RER. : Musée d'Orsay - Bus : 63, 68, 69, 73, 83, 84, 94

Sortir    [ Haut ]
- Festival Portugais 2005

Du 1er au 30 juin - 4ème Festival International des Arts et Culture Portugais - Le Festival Portugais 2005, qui se déroulera à Paris, a pour objectif de diffuser les arts et les créateurs portugais contemporains, pour une image rénovée de leur culture nationale. Pour cela le programme propose : Expositions de Photographie, d’Arts Visuels et de Publications Portugaises ; Conférence ; Performance Musique et Multimédia ; Cinéma ; Quinzaine de la gastronomie et du vin, éditions du cd “Portugal : a new sound portrait ”, du livre “Mutants II” et d’une édition spéciale de la revue “N_Numeromagazine_Portugal”.
http://www.arara.fr/programmefestivalPor tugais.doc

- Fête de la Musique brésilienne

- Carte Blanche à la Compagnie du Mystère Bouffe : Fanfare itinérante, Défilé de l’Ecole de Samba, Enfants avec des musiciens professionnels invités, orchestre Tudo Vai Bem et Ile Axé, Berimbao Trio et Capoeira. - Soirée organisée par la Compagnie du Mystère Bouffe qui, depuis 25 ans, s’est entourée des meilleurs musiciens et danseurs brésiliens résidants à Paris. - Maison de l'Amérique latine - 217, Boulevard Saint Germain - 75007 Paris - Tél : +33 (1) 49 54 75 00 - Métro : Solférino - Rue du Bac - Autobus : 63.68.69.83.84.94 - RER Ligne C : Quai d'Orsay
19H : Tudo Vai Bem - 20H - 24H : Batucada, défilé Carnaval de Rio - 20H - 21H : Berimbau Trio - 21H - 21H30 : Capoeira - 21H30 - 23H : Tudo Vai Bem, concert - 23H-24H : Final.

- Show de Leoni, groupe pop brésilien et Ashaninkas, groupe amazonien traditionnel - dans la Rotonde - Palais de la Découverte dans le cadre de l'exposition "Amazônia Brasil".

- Chico Cesar et Ray Lema - Le Brésil retrouve ses racines africaines… La pop star Chico Cesar rencontre en musique le pianiste africain Ray Lema. Entre samba, reggae, funk et blues. - Le Magic – Concert gratuit sur réservation au 01 48 13 06 07 - Dans le cadre du Festival de Saint Denis 2005.


- Omulu Orchestra en concert - Réunie autour du guitariste Thomas Tissier qui signe les compositions (toutes instrumentales) cette bande de cinq musiciens joue un jazz métissé, alchimie subtile qui mêle rythmes brésiliens, swing et jazz contemporain. Omulu Orchestra pratique à sa manière le rythme bahianais du Baião (dont Luiz Gonzaga est le plus illustre représentant), la Samba mais également des rythmes pratiqués dans le nord (Pernambouc) et dans l'intérieur (Minas Gerais) du Brésil. A cela s'ajoute un univers plus tourné vers le jazz qui mêle valses, ballades et manoucheries et où l’improvisation trouve toute sa place. Métissée, expérimentale, la musique d’Omulu Orchestra distille une ambiance propice au voyage. Thomas Tissier peut compter sur la complicité de Kloo le Noan à la batterie et aux percussions (cajón, pandeiro), le souffle enchanteur de Vincent Rubio (flûte traversière, saxophone alto), le panache rythmique de la basse de Greg Martin et la finesse du soutien harmonique d’Akim Karboua à la guitare. - Cours Monseigneur Romero - 91000 Évry - Gratuit.


- Pagode Jazz Sardinha's Club - Lauréats du Prix TIM de Musique Brésilienne 2004 - « Meilleur Groupe Instrumental » - Sans nostalgie du passé ni purisme exacerbé ils représentent l’âme du quartier de la Lapa contemporaine, cet antre de la musique carioca, qui leur a inspiré la samba-funk, le hip-hop sambé, le reggae-choro, de nouveaux rythmes métissés qui gardent cependant toujours un arrière goût de rythmes du passé auxquels ils redonnent une nouvelle vie. Ce groupe innovateur a su créer une musique universelle, gardant cependant une griffe éminemment carioca, et pleine de bonne humeur. - 92 Clichy - scène ouverte Place des Martyrs - Entrée libre.

- L'exposition Alberto Santos-Dumont

Du 13 juin au 2 octobre - J'ai navigué dans l'air - L'exposition raconte l'extraordinaire trajectoire de ce pionnier de l'aviation au fil de ses inventions et de ses exploits aéronautiques. Illustrée par des photos restaurées, par des maquettes et par des objets personnels, elle permettra au publique de redécouvrir l'un des inventeurs de l'aviation moderne. Cette exposition présentera aussi des avions originaux comme le nº 20 surnommé la Demoiselle; un ultraléger qui avait même été commercialisé et dans lequel des personnalités comme Roland Garros ont appris à piloter.
Cette exposition se décompose chronologiquement en grandes vitrines thématiques entre lesquelles plus de 120 photos restaurées et agrandies en grand format illustrent toute son épopée. Le sol de l'exposition sur 260 m2, sera recouvert d'une photo aérienne de Paris prise par Santos-Dumont lui-même du haut d'un de ses ballons dirigeables.
Enfin, un des temps forts de cet événement sera la présence d'une réplique de son plus célèbre aéronef le 14-bis, réalisé par le groupe CN 14-bis au Brésil. Cette réplique sera offerte par le gouvernement Brésilien au gouvernement Français ce mois de juillet.
Musée de l'Air et de l'Espace - Parc d'Expositions Paris - Aéroport du Bourget - BP 173 - 93352 Le Bourget Cedex - Tél : 01 49 92 70 62
http://www.expo-santos-dumont.com/

- La photographie brésilienne au Musée d'Orsay

Du 15 juin au 1 septembre - La photographie brésilienne au XIXème siècle - Collections de photos de la Bibliothèque Nationale du Brésil. - Présentation d’une rétrospective de la photographie brésilienne à partir des collections de l’Institut Moreira Sallès de São Paulo, en accord avec la Bibliothèque Nationale. Environ 80 photos du XIXème siècle seront rassemblées (vues du Brésil, portraits). L’exposition circulerait ensuite au Metropolitan de New York et au Victoria & Albert Museum. - Musée d'Orsay - 1, rue de la Légion d'Honneur - 75007 Paris - Téléphone : 01 40 49 48 14 - Horaires : De 10h à 18h, le mardi, mercredi, vendredi et samedi, de 10h à 21h45, le jeudi, de 9h à 18h, le dimanche
http://www.musee-orsay.fr/ORSAY/orsayNew s/HTML.NSF/By+Filename/mosimple+programm+ expo+124expo?OpenDocument

- 11ème Festival ¡Rio Loco!

Du 17 au 21 juin - 11ème Festival ¡Rio Loco! - La Garonne invite le fleuve Velho Chico, c'est-à-dire le Brésil - Les plus grands artistes brésiliens sont attendus pour fêter les 10 ans du Festival - Manifestation associant musiques, arts visuels, cinéma, arts de la rue, littérature, à Toulouse. - Programmation entiérement consacrée au Brésil : Rencontre inédite entre Egberto Gismonti et l’Orchestre National du Capitole de Toulouse, pour un répertoire atypique de musique populaire et musique dite « savante ». - Le projet en Hommage à Tom Jobim réunira Paulo Moura, Yamandù Costa, Armandinho et Marcos Suzano, quatre instrumentistes de jazz, autour de compositions de Tom Jobim. - Seu Jorge sera également au programme, ainsi que le guitariste virtuose Celso Machado qui sait charmer le public par ses improvisations. - Enfin la Velha Guarda da Portela, institution quasi-légendaire du samba de Rio de Janeiro. - Et encore : Marcelo D2, l’Orquestra Do Fubá, Heleno Dos Oito Baixos, les Fabulous Trobadors, Femmouzes T et Bombes 2 Bal. - Les arts visuels sont à l’honneur sur la Prairie des Filtres avec l’artiste brésilienne Mônica Nador, qui réalisera l’habillage de la tour d’accueil du festival. Cette entrée symbolique aux dimensions exceptionnelles (12m de haut soit 500 m2 de peinture sur bâches), sera réalisée avec la participation de jeunes issus des favelas de São Paulo. - Enfin, le cinéma de plein air poursuivra ses rendez-vous de minuit par des projections exceptionnelles en bord de Garonne. Pour compléter cette programmation, plus de 50 structures locales s’associent au projet ¡Rio Loco! en présentant dans toute la ville expositions, projections, conférences… - Renseignements : 05 61 32 77 28 - 18, rue Saint-Rémésy - 31000 Toulouse
http://www.arara.fr/CalendrierRioLoco200 5.doc

- 8ème Lavage du Sacré-Coeur

Le dimanche 3 juillet - 8ème Lavage du Sacré-Coeur - Le cortège partira de la place Lino Ventura (IXe) pour remonter jusqu’au Sacré Cœur. Il sera constitué: de deux camionnettes sonorisées, d’un groupe de chanteuses bahianaises, de groupes de batucada, de capoeiristes. Pour clôturer l’événement, une grande fête aura lieu au gymnase Ronsard (XVIIIe) en fin d’après-midi. Parvis du Sacré-Coeur - Paris - Organisé par l'Association Fafadiese

- « Brésil en Mouvements »

Du 4 au 10 juillet - « Brésil en Mouvements » - Vingt-cinq documentaires pour les droits de l’Homme, les droits sociaux et environnementaux au Brésil - A l’occasion de l’année du Brésil en France, l’association Autres Brésils consacre une semaine de projections et de débats sur les questions sociales, environnementales et des droits de l’Homme dans le plus grand pays d’Amérique Latine. Du 4 au 10 juillet, à l’espace Confluences, plus de vingt-cinq documentaires seront projetés et sept grandes problématiques de la société brésilienne seront abordées : Enjeux de l’Amazonie, Dictature et résistance, La place des Noirs dans la société, Esclaves du travail, Droit à la terre et Mouvement des sans terre, Accès aux droits et Alternatives, avec, en toile de fond, le bilan de plus de deux années de présidence Lula.
Plus de vingt-cinq documentaires seront projetés et présentés au grand public, dont certains sont inédits en France.
http://www.autresbresils.net/
http://www.arara.fr/BresilMouvementPress e.doc

Dossier spécial    [ Haut ]
- Pour comprendre la musique brésilienne

La musique populaire brésilienne naît de la rencontre des traditions amérindienne, européenne et africaine. Trois civilisations, trois univers sonores mais surtout des hommes – Indiens, colons ou esclaves – dont l’histoire croisée est à l’origine des rythmes du Brésil.

Pour être reconnue, il ne suffit pas à la musique d’exister… C’est bien parce qu’elle a su toucher le plus grand nombre, être diffusée dans l’ensemble du pays et pratiquée par des hommes et des femmes venus d’horizons sociaux et ethniques les plus divers, que la musique a pris part à la définition de l’identité brésilienne. De la naissance d’un style à la reconnaissance d’une identité musicale, il faut analyser les médiations : des lieux, des fêtes mais aussi des supports techniques en évolution constante. Les grands médias de masse que sont la radio, le cinéma et la télévision ; le carnaval et autres fêtes musicales à caractère religieux ; les marchés ruraux où sont vendues des partitions et de la littérature de cordel sous forme de simples folhetos constituent autant de modalités de diffusion d’une musique qui devient dès lors strictement brésilienne, non plus nordestine ou carioca.
Vous voulez savoir plus : Le choro - La samba - Le baião - La bossa nova - Le tropicalisme - La capoeira - Forró - Les courants musicaux actuels :
http://www.arara.fr/BBMUSIQUE.html#histo iremusique
L'année du Brésil en France et en musiques - Un dossier de RFi sur la musique brésilienne - "Braaaasil, pa la la la la la, Braaasil, Brasil !"... ainsi entonne-t-on ce refrain depuis des décennies quand il s'agit de la musique brésilienne. Portée par de grands noms, elle n'a cessé de s'exporter à travers le monde depuis les années soixante. Aujourd'hui, "Brésil, Brésils", nom de l'année du Brésil en France (mars-décembre 2005), nous donne une belle occasion d'évoquer les relations artistiques étroites entre le pays de Gilberto Gil et la France :
http://www.rfimusique.com/siteFr/zoom/zo om_15155.asp
La musique brésilienne présenté par l'Ambassade du Brésil :
http://www.bresil.org/index.php?option=c om_content&task=view&id=75&Itemid=51&cata ff=117
Pour savoir plus sur la musique brésilienne :
http://www.arara.fr/BBMUSIQUE.html#Liens

[ Haut ]

Archives de la rubrique Portugais :

Café  n°1 - n°2 - n°3 - n°4 - n°5 - n°6 - n°7 - n°8 - n°9 - n°10 - n°11 - n°12 - n°13 - n°14 - n°15 - n°16 - n°17 - n°18 - n°19 - n°20 - n°21 - n°22 - n°23 - n°24 - n°25 - n°26 - n°27 - n°28 - n°29 - n°30 - n°31 - n°32 - n°33 - n°34 - n°35 - n°36 - n°37 - n°38 - n°39 - n°40 - n°41 - n°42 - n°43 - n°44 - n°45 - n°46 - n°47 - n°48 - n°49 - n°50 - n°51 - n°52 - n°53 - n°54 - n°55 - n°56 - n°57 - n°58 - n°59 - n°60 - n°61 - n°62 - n°63 - n°64 - n°65 - n°66 - n°67 - n°68 - n°69 - n°70 - n°71 - n°72 - n°73 - n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78 -

 
indispensables

Dossier Bac et Brevet : préparation, entraînement, auto-évaluation

Le point pour la rentrée 2006

  La rubrique Portugais dans les archives :
 • Les dernières éditions du Café :
n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78
 • Les archives complètes


 • Envoyer une info
 • Nous écrire


 • S'abonner à cette rubrique
 • Nous connaître
 • Nous aider
 • Version imprimable