Portugais (Café N° 65)

Version imprimable Version imprimable

Vie de la discipline

Pour le prof

Bibliographie

Sortir

Édition du 15-09-2005

- Gustave Dias -

- A la Une : L'Année du Brésil continue...

Le troisième temps sera à l’automne, ce sont les Galaxies du Brésil contemporain qui sont à l’honneur, en référence au chef d’œuvre de la poésie concrète brésilienne, le texte d’Haroldo de Campos (1963, traduit en français en 1998 aux éditions de La Main courante), contemporain de Brasília. Ce grand poète (1929-2003), traducteur et expérimentateur inlassable qui symbolise si bien les expressions atypiques de l’art brésilien. La programmation de l’automne français sera autour de cette contemporanéité, de cette explosion du Brésil sur les scènes contemporaines de la danse, du théâtre, des arts plastiques. De Bruno Beltrão à Ernesto Neto en passant par Marepe et Enrique Diaz, c’est le temps des découvertes dans un Brésil inattendu, loin des clichés de la plage et des maillots de bain impudiques.
Ce sera le moment de découvrir le Brésil au Jeu de Paume, au Louvre, à la Bibliothèque Nationale, au Centre National de la Danse, au musée Dapper, et tant d'autres lieux... Suivez le Festival d'Automne ou le Festival d'Ile de France qui vont aussi mettre le Brésil en évidence...
Et il aura des Colloques et des Salons qui vous montreront un Brésil différent de celui que vous avez l'habitude de côtoyer...
Vous pouvez suivre la programmation de l'Année du Brésil en consultant l'agenda des manifestations
http://www.arara.fr/BBAGENDA1.html.
ou sur le site
http://www.bresilbresils.org

Vie de la discipline    [ Haut ]
- Diversités Brésiliennes

L'Espace Culturel d'Auvergne Mutualiste est heureux d'accueillir l'exposition : Diversités Brésiliennes - objets et photographies présentés par Pachamama et Lusoculture avec la collaboration du Département d'Etudes Portugaises, Brésiliennes et Luso-Africaines de l'Université Blaise Pascal.
Exposition du 5 au 30 septembre 2005, du lundi au vendredi de 9h15 à 18h - Entrée libre - 6, place Gaillard - Clermont-Ferrand


- Brésil - L'héritage Africain

Le Brésil est le pays qui a reçu le plus grand nombre d’Africains pendant la traite transatlantique, du XVIe au XIXe siècles. La vitalité des religions des descendants d’esclaves a suscité l’émergence de formes d’expressions originales, autels ou sculptures indissociables de la musique, du chant et de la danse. Par ailleurs, ces productions adoptent certains des éléments du patrimoine de la colonie portugaise.
L’exposition « Brésil, héritage africain » et l’ouvrage collectif qui lui sera associé - avec des contributions françaises et brésiliennes - viseront à rendre manifeste la parenté entre arts de l’Afrique et productions afro-brésiliennes, sans sous-estimer l’influence de la religion chrétienne sur ces dernières. Trois zones culturelles africaines seront privilégiées - yoruba, fon/ewé et kongo -, ayant profondément imprégné la culture afro brésilienne. Un espace sera consacré à des autels de candomblé, la plus connue des religions afro-brésiliennes. D’autres espaces présenteront des œuvres africaines, en privilégiant les affinités avec les pièces afro-brésiliennes. Seront également exposées des œuvres d’art sacré, figures de saints noirs, statuettes de Notre-Dame du Rosaire, etc. Un dernier espace regroupera des œuvres d’artistes contemporains qui intègrent à des degrés divers des thématiques ou des symboles des univers africains.
Autour de l’exposition se tiendront des conférences de spécialistes de la culture afro-brésilienne, des projections de documentaires et des concerts.
Du 22 septembre 2005 au 26 mars 2006
Musée Dapper - 35 rue Paul Valéry - Paris 75016 - Tél : 01 45 00 01 50
http://www.dapper.com.fr

- Bac 2005

Les sujets du baccalauréat session juin 2005 sont en ligne :
http://www.ac-creteil.fr/portugais/EXAMS .HTML

Pour le prof    [ Haut ]
- Salon du Livre et de la Presse Jeunesse en Seine Saint Denis

Escale Brésil

Le Brésil, ça évoque quoi pour vous ? Copacabana, le carnaval, le football, la samba, la caipirinha ? Peut-être, mais le Brésil, c'est aussi une terre de création en pleine dynamique et plus particulièrement dans le secteur du livre de jeunesse. Mal connue en France et peu traduite, cette littérature, créative et talentueuse, représente pourtant 65% de la production éditoriale brésilienne.

Dans le cadre de l’année du Brésil en France, le Salon a choisi de rendre compte de toute la diversité de cette culture métissée de racines portugaises, indo-amazoniennes et africaines. Choix de livres, expositions, rencontres avec des auteurs et illustrateurs brésiliens seront proposés dans un espace unique de 1500 m2 : Escale Brésil.

En amont du Salon, toute la Seine-Saint-Denis sera elle aussi aux couleurs du Brésil. De nombreuses initiatives seront menées avec les bibliothèques, notamment dans le cadre de Lire en Fête.
http://www.salon-livre-presse-jeunesse.net/

- Le Brésil à l'Auditorium du Louvre

L’auditorium du Louvre propose tout une série d’événements (concerts, conférences, projections…) dans le cadre de « Brésil, Brésils ».
Conférences:
- Lundi 3 octobre à 12 h 30 : Présentation de l’exposition « Frans Post », par Pedro Correa do Lago, commissaire de l’exposition.
- Vendredi 2 décembre à 12 h 30 : Les nouveaux musées au Brésil

Cinéma muet en concert:
- Vendredi 7 octobre, samedi 8 octobre à 20 h 30, dimanche 9 octobre à 16 h : Sao Paulo, symphonie d’une métropole (São Paulo, A Symphonia da Metrópole)
Brésil,1929, n.b., 70 min, réal. : Rudolph Rex Lustig et Adalberto Kemeny.
Composition musicale et interprétation de Livio Tragtenberg et Wilson Sukorski. Création française.

- Vendredi 16 décembre, samedi 17 décembre à 20 h 30, dimanche 18 décembre à 16 h : Limite
Brésil, 1931, n.b., 110 min, réal. : Mário Peixoto
Création musicale de Gerome Nox. Interprétation musicale de Gerome Nox et Bruno Chevillon.

Nocturnes « Faces à faces »:
Vendredi 21 octobre à 20 h : « Le Brésil entre avant-garde et contestation » - Sonia Andrade
Née à Rio de Janeiro, Sönuia Andrade réalise une oeuvre qui prend la forme de performances, de vidéos ou encore de photographies.

Musique:
- Les 29 septembre, 13 octobre et 3 novembre à 12h30, et le mercredi 12 octobre à 20 h : Quatre concerts autour du compositeur Villa-Lobos
- Lors de la nocturne du vendredi 28 octobre à 20 h30 : concert de musiques actuelles avec Vinicius Cantuaria

Contes pour enfants:
Jeudi 20 octobre à 14h : Contes d'Amérique du Sud, par Suzanna Azquinezer, conteuse, et Bernard Ariu, accordéon.
Public scolaire (du CM1 à la 5e)


Auditorium du Louvre - Entrée par la Cour Napoléon - 75001 Paris Tél : 01 40 20 50 50
http://www.louvre.fr

- L'Oeuvre Photographique de Pierre Verger de 1933 au milieu des années 50

Cette exposition, présentée en trois parties, propose un nouveau regard sur le parcours photographique de Pierre Verger (1902-1996), en mettant en lumière l’originalité et la modernité de ses images. Sa formation à la photographie au sein du milieu artistique parisien au début des années trente, ainsi que ses premiers voyages au tour du monde jusqu’à son arrivée au Brésil en 1946, constituent le premier aspect de sa création.
A la fin des années quarante, sous le charme de Salvador de Bahia et de ses habitants, Pierre Verger s’installe dans cette ville, où il travaille comme reporter photographe pour le Journal O’Cruzeiro. Dans ces images du Brésil, du second volet de l’exposition, on découvre un véritable art de Pierre Verger pour la composition instantanée ainsi qu’un regard humoristique avéré.
Puis à partir des années cinquante, intéressé par la religion afro-brésilienne, il se lance dans la recherche en ethnologie sur les religions africaines d’origine Yoruba. Même s’il oriente sa pratique vers le genre documentaire, ses photographies n’en gardent pas moins une forte dimension esthétique par le soin apporté à la composition et à l’éclairage, constituant ainsi un langage plastique spécifique. Ce dernier aspect de son travail est présenté sous la forme de projection d’images photographiques.

Du 13 septembre 2005 au 25 decembre 2005
Jeu de Paume – Hôtel de Sully - 62 rue Saint-Antoine - 75004 Paris
http://www.jeudepaume.org

- Victor Hugo, Paul Meurice et le Brésil - Colloque

La Société des Amis de Victor Hugo et le service culturel de l’Université Paris III ont décidé d’inviter l’universitaire brésilienne Junia Barreto, spécialiste de Victor Hugo, à venir témoigner d’une forme méconnue des relations entre le Brésil et la France par une série de conférences et à participer à une manifestation littéraire : « Victor Hugo et Paul Meurice, allumeurs d’étoiles ».
L’œuvre de Hugo a exercé une influence profonde sur la littérature brésilienne et cela dès 1836, où il était cité par l’écrivain Pereira de Silva. Aujourd’hui, de nombreuses œuvres sont traduites et le nom du poète est familier au peuple brésilien : beaucoup d’enfants sont même prénommés Victor Hugo ! Junia Barreto parlera de l’accueil de Victor Hugo dans son pays et de ses traductions.
Du 16 septembre 2005 au 20 septembre 2005
Université Paris III - Centre Censier - 13 rue Santeuil
Maison de Victor Hugo - 6 place des Vosges - Tél: 01 49 80 33 34
http://www.bresilbresils.org/images/doc-programmation/progr[...]

- Découvrir le Brésil

- Les Incontournables
- Offices de Tourisme
- Les Généralistes
- Agences de voyage
- Pour préparer votre voyage
- Divers
- Guides
http://www.arara.fr/BBVOYAGER.html

Bibliographie    [ Haut ]
- Des livres sur et autour le Brésil

Ils sont classés par auteur, thème et par titre...
http://www.arara.fr/BBLIVRES.html

Sortir    [ Haut ]
- Images de l'Inconscient

L’histoire de l’art brut au Brésil ne peut être dissociée du travail de la psychiatre Nise da Silveira qui, à Rio de Janeiro, inventa le concept d’images de l’inconscient : « Un des moyens (…) que j’ai imaginés pour accéder à l’univers intérieur des schizophrènes était de leur donner la possibilité de dessiner, peindre ou sculpter dans une totale liberté . Dans les images ainsi créées, on trouve des autoportraits de situations psychologiques, des représentations souvent éclatées et extravagantes mais qui restent fixées sur le papier et la toile ou dans la terre. »
Pour la première fois en France, l'exposition « Images de l’inconscient » montre la dimension internationale de l’art brut produit au Brésil. Réalisées par des patients d’hôpitaux psychiatriques, les œuvres présentées proviennent des deux plus importants musées d’art brut brésilien :
- le musée des Images de l’Inconscient , avec des réalisations obsédantes et profondément émouvantes de Carlos Pertuis, Emygdio de Barros, Fernando Diniz, Raphael Domingues, Darcilio Lima, Adelina Gomes, Lucio, ou Octavio Ignacio ;
- le musée Arthur Bispo do Rosário, artiste dont l’oeuvre a représenté son pays à la Biennale de Venise en 1995 avant d’être accueillie au jeu de Paume à Paris en 2003. Saisi par des délires mystiques grandioses, diagnostiqué comme schizophrénique paranoïaque, Bispo do Rosario passait des heures enfermé dans sa cellule en transformant de simples objets en emblèmes de rédemption du monde.
Du 12 septembre 2005 au 19 fevrier 2006
Halle Saint-Pierre - 2, rue Ronsard - 75018 Paris Tél : 01 42 58 72 89
http://www.hallesaintpierre.org

Dialogues avec la Nature: Expositions Frans KRAJCBERG et «Forêts urbaines»
Parc de Bagatelle, Jardin des serres d’Auteuil, Parc Floral et Arboretum
La Mairie de Paris accueille un événement exceptionnel sur tous les sites du Jardin Botanique de la Ville.
A l'occasion du centenaire de l'achat du Domaine par la Ville de Paris, Bagatelle présente une exposition sur le thème de l'Homme et de la Nature. Un hommage est rendu à l'artiste brésilien Frans Krajcberg. né en 1921 à Kozienice (Pologne). Artiste engagé, il a toujours mis son art au service de la nature et de la défense de l'environnement. « L'Amazone constitue aujourd'hui sur notre planète l'ultime réservoir refuge de la nature intégrale » écrivait-il dans le manifeste du Rio Negro signé avec Pierre Restany. Une trentaine de sculptures monumentales sont présentées dans le parc tandis que le Trianon accueille son œuvre graphique, photographique et cinématographique. Dans la Galerie, une exposition « Forêts urbaines », en partenariat avec la Réserve de Biosphère de la Mata Atlântica, invite à s'interroger sur les liens qui unissent la ville et la forêt. Les exemples de São Paolo, Rio de Janeiro et Paris permettent d'illustrer l'enjeu que représente pour la ville la préservation et l'aménagement de son patrimoine vert. Des ateliers, visites et soirées notamment musicales ponctuent la manifestation. Les 11, 12 et 13 octobre 2005, un colloque « Forêts Urbaines » rassemble des spécialistes des deux pays.

En écho, au Jardin des serres d’Auteuil, un parcours dans les serres et une exposition ethnobotanique proposent de découvrir la flore brésilienne, l'une des plus riche du monde. Le Parc Floral présente les aquarelles de Malena Barretto, hommage sensible à l'art botanique brésilien contemporain tandis que le Paris Jazz Festival se met pour un week-end aux couleurs du Brésil.
Jusqu'au 15 octobre 2005
http://www.paris.fr


- Festival d’Automne à Paris

La vitalité de la scène artistique brésilienne dynamise l’automne parisien, avec des créations spécialement conçues pour l'occasion du Festival d'Automne. On pourra notamment découvrir les œuvres des plasticiens Ernesto Neto, figure de la jeune création brésilienne, et reconnu pour ses sculptures empruntant leur forme autant à l'organique qu’au sensoriel et au cosmologique ; Marepe, dont les installations puisent dans les matériaux et les savoir-faire traditionnels du Nordeste ; et Tunga, dont la production se situe à mi-chemin entre performance et narration.

On pourra aussi admirer la nouvelle installation de Mauricio Dias et Walter Riedweg au Plateau-Frac Ile de France, ainsi que le travail de Rosangela Renno, dont la réflexion artistique s'articule autour de la mémoire. Au programme également, du théâtre et de la danse, avec les pièces réalisées par Enrique Diaz, metteur en scène de Rio de Janeiro ; le Coletivo Improviso, groupe d'une douzaine d'acteurs et de danseurs dont les recherches corporelles oscillent entre mouvement composé et mouvement inventé directement sur scène. On pourra enfin découvrir le spectacle tiré des Fables de La Fontaine et mis en scène par la chorégraphe Lia Rodrigues, ainsi que les pièces de Bruno Beltrao. Au total, plus d'une centaine d'artistes brésiliens seront réunis, témoins des tendances novatrices et inspirées de l'art contemporain brésilien.
Du 14 septembre 2005 au 25 decembre 2005

Festival d’Automne à Paris - 156 rue de Rivoli - 75001 Paris Tél: 01 53 45 17 00
http://www.festival-automne.com

- Le Cinquième Empire

Film portugais de Manoel de Oliveira, 2004, 2h07.
D. Sebastião part combattre les infidèles au Maroc où il disparaît sans laisser de trace lors de la bataille d'Alcacer Quibir. Cette fin donne naissance au mythe du roi caché...
Le 13 septembre - 11h15
MK2 Hautefeuille - 7, rue Hautefeuille - 75006 Paris

- Le Baiser sur l'Asphalte, de Nelson Rodrigues

Une tragédie brésilienne moderne - Cunha, commissaire de police aux pratiques plus que douteuses, a de bonnes raisons de se plaindre du journaliste Amado Ribeiro, à cause de ses articles, il a perdu toute crédibilité et sa carrière est compromise : celui-ci l’accuse d’avoir frappé une femme pendant sa garde à vue l’obligeant à avorter. Tentant de faire oublier ce scandale, Amado, toujours à la recherche d’un « scoop » et avide de reconnaissance, vient lui proposer une nouvelle affaire. L’après- midi même il a assisté à une scène propice aux commentaires et aux interrogations : un bus a renversé un jeune homme et un passant s’est jeté sur la victime pour l’embrasser sur la bouche avant qu’elle ne meure. N’y a-t-il pas là matière à une enquête délicieusement scandaleuse, qui réunirait tout le monde dans une belle unanimité contre l’homosexuel présumé ? Cunha et Amado décident d’en savoir plus sur ce fait divers. Ils n’hésiteront pas à utiliser tous les moyens pour déformer et tirer le meilleur parti de cette histoire qui les aidera, pensent-ils, à grimper les échelons sociaux de leur profession. - Théâtre Mouffetard - 73, rue Mouffetard - 75005 Paris
Du 14 septembre au 10 novembre 2005 - du mardi au vendredi à 21h, dimanche à 15h.
Mise en scène Thomas Quillardet
Texte français de Angela Leite Lopes
http://www.arara.fr/BaiserSurAsphalte.doc

- Les bidules de Maître Molina

Les bidules de Maître Molina
Dans le cadre de l’Année du Brésil en France, le Pavillon des Arts co-organise avec le SESC São Paulo-Brésil, une exposition consacrée aux oeuvres de Maître Molina. Ses oeuvres, Molina les nommait geringonça. En brésilien, ce mot est un terme familier qui désigne un objet fabriqué de bric et de broc, un bidule, un machin, un gadget.
Composés de petits personnages, d’objets, d’outils, de machines et d’animaux en bois, en plâtre, en mousse, peints et fixés sur des tables, les « bidules » de Maître Molina figurent des scènes de la vie quotidienne. Animés grâce à un système complexe d’axes et de poulies reliés à un moteur, les personnages effectuent toutes
sortes de gestes. Représentations poétiques, à la fois sculptées et en mouvement, d’une manière de vivre, de travailler, de se divertir, de rencontrer ses amis, les geringonças évoquent donc les gens simples des campagnes ou des petites villes.
Pavillon des Arts - Les Halles, Porte Rambuteau - 101, rue Rambuteau - 75001 Paris.
Du 23 septembre 2005 au 26 mars 2006
Des activités se déroulent au Pavillon des Arts. Tous les ateliers doivent être réservés quinze jours à l’avance auprès du Service des Publics du mardi au jeudi de 10h à 12h et de 14h à 16h30, le vendredi de 10h à 12h.
Tél : 01.42.33.83.65
Tous les ateliers et conférences peuvent être organisés à la demande

 

- Incendies : le Portugal et la France sur un projet d'avion

Le Portugal et la France travaillent sur un projet d'avion pour combattre les incendies, dans l'hypothèse où les deux pays optent pour la stratégie de "réaction rapide" aux feux.
José Elias de Freitas, l'administrateur du Madan Parque de Ciência de l'Universidade Nova de Lisbonne, où le projet est développé, a déclaré à l'Agência Lusa qu'avec l'avion Skylander, le Portugal pourra disposer d'une force de combat des incendies qui coûterait un cinquième des Canadair.
"Quatre avions à peine suffiraient pour surveiller les massifs forestiers au Portugal" a déclaré José Elias de Freitas, ajoutant que les Skylander pourraint intervenir sur n'importe quel front en moins d'une demie-heure. En dehors de la saison des incendies ils pourraient être modifiés pour le transport de passagers, des actions humanitaires, de surveillance ou d'entraînement.
Ce projet, dont la construction du prototype pourra commencer dès 2006 au Portugal, résulte d'une collaboration entre les industries portugaises et françaises.
http://dossiers.publico.pt/shownews.asp?id=1231543&idCanal=[...]
http://jn.sapo.pt/2005/08/28/tema_da_semana/skylander_mostr[...]
http://www.diarioeconomico.com/edicion/noticia/0,2458,391133,00.html

[ Haut ]

Archives de la rubrique Portugais :

Café  n°1 - n°2 - n°3 - n°4 - n°5 - n°6 - n°7 - n°8 - n°9 - n°10 - n°11 - n°12 - n°13 - n°14 - n°15 - n°16 - n°17 - n°18 - n°19 - n°20 - n°21 - n°22 - n°23 - n°24 - n°25 - n°26 - n°27 - n°28 - n°29 - n°30 - n°31 - n°32 - n°33 - n°34 - n°35 - n°36 - n°37 - n°38 - n°39 - n°40 - n°41 - n°42 - n°43 - n°44 - n°45 - n°46 - n°47 - n°48 - n°49 - n°50 - n°51 - n°52 - n°53 - n°54 - n°55 - n°56 - n°57 - n°58 - n°59 - n°60 - n°61 - n°62 - n°63 - n°64 - n°65 - n°66 - n°67 - n°68 - n°69 - n°70 - n°71 - n°72 - n°73 - n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78 -

 
indispensables

Dossier Bac et Brevet : préparation, entraînement, auto-évaluation

Le point pour la rentrée 2006

  La rubrique Portugais dans les archives :
 • Les dernières éditions du Café :
n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78
 • Les archives complètes


 • Envoyer une info
 • Nous écrire


 • S'abonner à cette rubrique
 • Nous connaître
 • Nous aider
 • Version imprimable