Pratiques pédagogiques (Café N° 11)

Version imprimable Version imprimable

- Hervé Bois -

- Des sites interactifs et ludiques pour l'enseignement de l'Histoire

Cela fait bientôt cinq ans que je participe à la création et à la maintenance de différents sites pédagogiques. Je travaille en réalité dans deux directions avec mes élèves :
- la création de pages par les élèves,
- la construction d'exercices interactifs pour mes élèves.

Mon premier site : http://www.multimania.com/reverdy/ était destiné à accueillir les créations des élèves de mon ancien collège. Il regroupe différents travaux réalisés strictement et uniquement par les élèves (écriture de livres-jeux en collaboration avec le professeur de français, visite virtuelle d'un village médiéval et "J'ai vécu au XIXe siècle"). Toutes ces pages furent réalisées dans le cadre des cours et avec TOUS les élèves de la classe, chaque collégien étant chargé d'une partie du site .

Elles s'inscrivent dans une pédagogie dite de "projet". Les élèves sont tous responsables de leur production face à leurs camarades et aux éventuels visiteurs.(Attention, toutefois, à ne pas les leurrer sur cet aspect.) Cette responsabilisation des enfants est très importante, ils ne font du coup pas n'importe quoi. Deuxième aspect intéressant : on fabrique quelque chose ensemble. Ces projets permettent ainsi une ambiance de classe tout à fait constructive.

Ce ne sont pas des pages esthétiquement "belles" et sans défaut. Ce sont et j'y tiens, particulièrement, des travaux d'élèves, et non une vitrine de l'établissement. Nous ne sommes pas en histoire-géographie pour apprendre à nos élèves le Java Script. Les sites d'établissement clinquants et somptueux sont, selon moi, suspects. Si un professeur ou un emploi-jeune tiennent à exercer leurs talents, qu'ils le fassent sur leur site personnel, mais pas avec des "pseudo élèves". Quelle est la part du collégien dans ces sites scolaires que nous connaissons tous, bourrés d'animations Flash ? L'informatique n'est pas un but, seulement un moyen pour faire davantage travailler les élèves.

Rapidement à l'étroit sur les 10 Mo offerts à l'époque, par l'antique et défunte Mygale, j'ai ouvert en 1998, un second site personnel intitulé "Interactivité et Histoire-Géographie" : http://perso.club-internet.fr/hbois.

Ce second site est divisé en cinq parties principales correspondant aux quatre niveaux du collège, plus un niveau intitulé Prof . Chaque niveau comporte les mêmes rubriques : Apprendre, S'évaluer, Surfer, Méthode, Noter. D'autres rubriques sont en construction, un module Documents, indexant les différentes ressources documentaires utiles pour les collégiens, un lexique, et un moteur de recherche interne. Tout cela est en projet à plus ou moins long terme. Chaque niveau (6ème, 5ème, 4ème, 3ème ) se veut en réalité la "préfiguration " d'un hypothétique manuel numérique. Peut-être sera-t'il terminé, d'ici une trentaine d'années ? (J'espère qu'il n'y aura pas de changement de programme. :-) ! )

La rubrique Noter est en fait juste un calepin électronique pour que les élèves en cours de travail, puissent prendre des notes dans une fenêtre de texte.

Dans la rubrique Surfer, on trouve une liste de liens classés et utiles pour réaliser un exposé, par exemple. Je n'encourage pas, au collège, dans le cours d'histoire-géographie, à la recherche documentaire à partir de moteurs de recherche. Cela me semble une démarche trop complexe. Je préfère leur "mâcher" le travail en sélectionnant des adresses en rapport avec le programme. C'est la rubrique qui me pose le plus de difficultés, les mises à jour sont pénibles et trop peu régulières.

La rubrique Méthode, quant à elle fournit quelques fiches méthodologiques, mais surtout des exercices pour apprendre à surfer sur le web, ou un "didacticiel" pour apprendre à créer des pages html. Dans la rubrique S'évaluer, sont regroupés différents exercices (quizz, textes à trous …) permettant aux élèves de reviser les différents points du cours.

Enfin, la rubrique Apprendre regroupe les différents cours interactifs présents sur la toile. C'est la partie qui me demande le plus de travail. C'est aussi celle qui m'intéresse le plus. Tous ces cours sont directement utilisables en ligne ou hors-ligne (en téléchargeant les fichiers). Ils couvrent une partie du programme d'histoire-géographie du collège : Les Egyptiens et la mort, Les Hébreux, La Justice, L'invention de l'écriture, La vie de Napoléon, etc.

Les activités sont ludiques . Les élèves doivent suivre un parcours balisé entre différents documents où ils puisent des informations . Des questions sont là pour les obliger à réfléchir. Ils ne peuvent avancer que s'ils répondent correctement à ces dernières. Ce système "feu rouge, feu vert" a un double objectif : les obliger à être attentifs et les reconcentrer par moments. Enfin, à la fin de chaque séquence, une évaluation auto-corrigée par l'ordinateur est complétée par les élèves (Qcm, textes à trous, calques déplaçables). Même si cette évaluation ne donne pas lieu à une note "qui compte", les élèves s'appliquent et veulent avoir le meilleur résultat possible. Cette évaluation finale me sert également de trace écrite pour le cahier. Vivement le manuel numérique!

Un constat : cela plaît aux élèves, ils sont motivés et attentifs. On pourrait craindre que l'intérêt s'émousse avec la généralisation des usages. Je ne peux totalement éluder la remarque, mais, avec mes sixièmes , en histoire, je suis allé l'an passé travailler sur ordinateur beaucoup plus que d’habitude, cela a représenté environ 25 % du temps. Et bien, cela fonctionnait toujours, ils avaient toujours envie d'aller en salle multimédia et étaient déçus lorsque l'on faisait autre chose (c’est peut-être que je le fais mal ! ), mais cela marche bien mieux que je ne le pensais. L'intérêt ne s'émousse pas.


C'est pour cette raison que je continue à produire de nouveaux exercices, malgré le temps qui manque car la construction d'un exercice interactif est dévoreuse de temps. A plus ou moins brève échéance, il faudra, je pense, que l'on arrive avec quelques collègues travaillant dans le même sens à une réelle mutualisation des ressources sur un site commun. Pourquoi pas celui des Clionautes ?

Cela ne va pas sans poser de problème, entre autre en ce qui concerne la reproduction de documents iconographiques. Et si les visiteurs sont nombreux, les remarques constructives ou les simples avis sont rares. C'est pourtant les différentes opinions, les différents points de vue qui nous permettront de progresser.


Hervé Bois
Professeur d'histoire-géographie
Collège Les Roches 49430 Durtal
/> hbois@club-internet.fr

[ Haut ]

Archives de la rubrique Pratiques pédagogiques :

Café  n°1 - n°2 - n°3 - n°4 - n°5 - n°6 - n°7 - n°8 - n°9 - n°10 - n°11 - n°12 - n°13 - n°14 - n°15 - n°16 - n°17 - n°18 - n°19 - n°20 - n°21 - n°22 - n°23 - n°24 - n°25 - n°26 - n°27 - n°28 - n°29 - n°30 - n°31 - n°32 - n°33 - n°34 - n°35 - n°36 - n°37 - n°38 - n°39 - n°40 - n°41 - n°42 - n°43 - n°44 - n°45 - n°46 - n°47 - n°48 - n°49 - n°50 - n°51 - n°52 - n°53 - n°54 - n°55 - n°56 - n°57 - n°58 - n°59 - n°60 - n°61 - n°62 - n°63 - n°64 - n°65 - n°66 - n°67 - n°68 - n°69 - n°70 - n°71 - n°72 - n°73 - n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78 -

 
  La rubrique Pratiques pédagogiques dans les archives :
 • Les dernières éditions du Café :
n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78
 • Les archives complètes


 • Envoyer une info
 • Nous écrire


 • S'abonner à cette rubrique
 • Nous connaître
 • Nous aider
 • Version imprimable