Pratiques pédagogiques (Café N° 77)

Version imprimable Version imprimable

Édition du 12-11-2006

- Anne-Caroline Fievet - Gwénaële Guillerm -

- Radio C.Ly.p.e, une radio scolaire à Paris

Radio C.Ly.p.e, la radio des Collèges des Lycées et des Ecoles de Paris (et de la proche banlieue), diffuse chaque semaine une heure d’ émission produite par les élèves de l’Académie sur une fréquence de radio associative, depuis le mois de janvier 2004.

Dotée d’un studio pédagogique et de matériels mobiles en prêt, l’équipe de Radio C.Ly.p.e propose à tous les enseignants qui le désirent de travailler avec leurs élèves sur des programmes de radio scolaire. Documentaliste à mi-temps dans un lycée professionnel, je suis la coordinatrice (à mi-temps également) depuis le mois de septembre 2003 de cette radio inter-établissement dont j’ai conçu la trame, en 2001, au sein de l’académie de Paris. Avec moi, maillon indispensable au fonctionnement de ce travail, un assistant d’éducation, ingénieur du son à plein temps, accompagne les productions, de la conception à la réalisation, sur le plan technique (indissociable en réalité du plan pédagogique). Une trentaine de projets par an environ ont été diffusés sur les ondes.
De la maternelle au lycée en passant par le collège, le lycée professionnel , des classes d’enfants déficients visuels, de psychotiques, des classes d’accueil, les productions ont été riches en diversité. IDD (itinéraire de découverte en collège), TPE (travaux personnels encadrés en lycée), lecture de textes écrits par des élèves, reportages sur les sujets les plus divers, tous les prétextes sont bons pour aboutir à un travail à la fois bien documenté, scrupuleusement écrit et enfin partagé au micro avec les auditeurs.


Un peu d’histoire

Le montage du projet a pris trois années pleines et fut titanesque. Il a vu le jour à l’issue d’un stage radio au Clemi (centre de liaison de l’enseignement et des moyens d’information) et tel Don Quichotte, je suis partie à la conquête de l’institution qu’il fallait convaincre et impliquer concrètement (locaux, budget d’installation du studio et de fonctionnement, convention avec une radio diffuseur, décharge horaire, suivi pédagogique). Il m’a fallu tenir bon et beaucoup œuvrer pour trouver les bons interlocuteurs. Souvent très intéressés par le projet, ils se « défilaient » au moment de l’action. Mais un chef d’établissement enthousiaste m’a ouvert les portes d’une ancienne cuisine en sous- sol, la région Ile- de- France a financé la rénovation (très sommaire) des locaux et l’achat d’un matériel professionnel, le CRDP de Paris, le Clemi, la mission Innovation de l’Académie de Paris et la Région, dans le cadre de dossiers « Projets Lycées », ont apporté des aides diverses pour le fonctionnement. J’ai ensuite « bataillé » pour obtenir une décharge horaire et faire tourner la « machine » dans de bonnes conditions, quelques heures " sous le manteau " les premières années et un mi-temps depuis 2003 ! Puis la nomination conjointe d’un assistant d’éducation technicien du son, perle rare mais dénichée au sortir de son école de formation !

Aujourd’hui, nous ne suffisons plus au développement du projet mais il est impossible d’obtenir davantage. Je continue de « couvrir » deux mi-temps dont l’un absorbe jours libres et soirées sans que nul ne s’en émeuve vraiment. Ceci dit, non rien de rien, je ne regrette rien, parce que la satisfaction des utilisateurs, élèves et enseignants, me confirme chaque jour le bien fondé de la démarche.


Comment ça se passe ?

Les enseignants et leurs élèves sont totalement libres du choix des sujets et de la façon dont ils souhaitent les traiter. Une ou plusieurs rencontres sont nécessaires pour élaborer un plan de travail et les charges qui incombent aux uns et aux autres. Certains voudront aller jusqu’au montage, d’autres souhaiteront enregistrer leur émission dans les conditions du direct au studio, d’autres choisiront un enregistrement dans la classe. Certains auront besoin d’un accompagnement « serré », d’autres au contraire concocteront leur production seuls jusqu’à l’enregistrement.

Dans tous les cas, le moment de l’enregistrement constitue un point fort du travail. Mettre le casque sur les oreilles, entendre la voix du technicien du son qui donne le départ et les premiers mots au micro suscitent parfois beaucoup d’émotion et toujours du plaisir. A la fois réalisation et évaluation des efforts fournis, l’audition de l’émission en direct est un autre grand moment. Deux jalons qui permettent aux élèves de mesurer les qualités et les défauts de leur travail et, à chaque fois, de se sentir valorisés parce qu’ils partagent un savoir, un savoir-faire, un plaisir avec des auditeurs inconnus mais aussi avec leurs pairs et leurs familles. Ces derniers auditeurs, la famille et les pairs comptent beaucoup pour les producteurs. Je me souviens d’un grand élève dédicaçant le poème qu’il allait lire à sa mère ou d’un autre évoquant la fierté qu’il aurait de faire entendre l’émission à ses futurs enfants !

Enfin, la possibilité qu’offre notre site internet de communiquer potentiellement avec la monde entier donne une perspective enrichissante aux productions. Des classes américaines, une en CM2 et l’autre en 1ere S ont d’ailleurs pris contact avec nous et ont réalisé une émission dans nos locaux lors de leur voyage scolaire à Paris. Plusieurs projets sont à l’étude pour créer des programmes avec des classes européennes. Projet « défi » pédagogique et technique pour notre radio.

Les émissions produites par les divers établissements s’inscrivent dans un programme d’une heure présenté par un animateur élève et diffusé sur une fréquence associative de la bande FM. Les premières années sur FPP 106.3 et depuis cette rentrée 2006, pour davantage de cohérence de propos, sur la radio étudiante Radio Campus 93.9. Les émissions sont ensuite disponibles sur notre site internet ( http://radio-clype.scola.ac-paris.fr/)

A la fois exigeante et ludique, la radio est un formidable outil pédagogique et il faut espérer qu’au fil des mois de nombreux enseignants se saisiront de l’opportunité du dispositif de Radio C.Ly.p.e.

Gwénaële Guillerm

Radio Clype, annexe du Lycée Lurçat, 121, rue de Patay, 75013 Paris
Contact : gwenaele.guillerm@ac-paris.fr
Les diffusions ont lieu le samedi de 18h à 19h sur Radio Campus 93.9
Site internet : http://radio-clype.scola.ac-paris.fr/


Observation de Radio C.Ly.P.E dans le cadre d’un DEA d’information et communication


En 2004-2005, j’ai observé Radio C.Ly.P.E dans le cadre d’un DEA d’information et communication préparé à l’université Paris III-Sorbonne Nouvelle sous la direction du Professeur Jacques Gonnet, fondateur du CLEMI.

J’ai accompagné Gwenaële Guillerm lors de ses visites dans les écoles pour rencontrer les classes qui souhaitaient participer au projet et j’ai également pu assister aux enregistrements au studio du lycée Lurçat.

J’ai pu observer que les classes qui n’avaient pas de difficulté voyaient la radio scolaire comme un moyen de s’initier au journalisme et de communiquer sur des événements culturels comme par exemple un prix littéraire lycéen.

En revanche, il m’est apparu que les enseignants de classes en difficulté plaçaient d’autres espoirs dans la radio scolaire et c’est cela que j’ai souhaité voir de plus près.

C’est pourquoi, j’ai décidé d’étudier le parcours radiophonique de trois classes de niveaux différents que sont :
- la classe de CM1 de l’école Maurice Genevoix située en Zone d’éducation prioritaire dans le 18ème arrondissement de Paris,
- la classe de 4ème d’aide et de soutien du collège Raymond Queneau dans le 5ème arrondissement,
- la classe de Terminale-BEP du lycée Barrault dans le 13ème arrondissement.

Les thèmes évoqués lors des émissions de radio sont variés : il s’agissait pour la classe de CM1 d’impressions sur la catastrophe en Asie et de la présentation d’un livre. Pour la classe de 4ème, les élèves ont fait la lecture d’une pièce de Eugène Durif et ont également écrit une émission entière sur le thème de la radio. Quant aux élèves de la classe de Terminale-BEP, ils ont travaillé avec un poète sur leurs propres productions et les ont ensuite lues à l’antenne.

Les observations que j’ai pu faire ainsi que les questionnaires et les entretiens menés avec les principaux participants et instigateurs du projet souhaitent mettre en évidence le rôle spécifique de Radio C.Ly.P.E qui propose à toutes les classes de l’académie de Paris de participer à un projet radio pour un temps relativement court comparé aux projets classiques de radio scolaire (un professeur passionné monte un projet dans un établissement...). Nous entendons montrer que cette spécificité ne contrarie en rien les objectifs de la radio scolaire qu’ils soient pédagogiques (maîtrise de la langue...) ou civiques (écoute de l’autre...) car nous avons pu constater de réels progrès et une certaine remotivation des élèves en difficulté. De plus, la simplicité d’accès de radio C.Ly.P.E - présence d’une technicienne et d’un stagiaire qui réalisent l’émission, mobilité de la coordinatrice qui se déplace dans les établissements pour enregistrer les classes qui ne souhaitent pas venir en studio - devraient perduader les enseignants encore frileux (...et qui pensent que la radio est un outil complexe), de participer. Ainsi, cette nouvelle forme de radio scolaire qu’est Radio C.Ly.P.E pourra redonner à la radio scolaire cette nouvelle impulsion qu’elle attend depuis quelques années.

Anne-Caroline FIEVET

[ Haut ]

Archives de la rubrique Pratiques pédagogiques :

Café  n°1 - n°2 - n°3 - n°4 - n°5 - n°6 - n°7 - n°8 - n°9 - n°10 - n°11 - n°12 - n°13 - n°14 - n°15 - n°16 - n°17 - n°18 - n°19 - n°20 - n°21 - n°22 - n°23 - n°24 - n°25 - n°26 - n°27 - n°28 - n°29 - n°30 - n°31 - n°32 - n°33 - n°34 - n°35 - n°36 - n°37 - n°38 - n°39 - n°40 - n°41 - n°42 - n°43 - n°44 - n°45 - n°46 - n°47 - n°48 - n°49 - n°50 - n°51 - n°52 - n°53 - n°54 - n°55 - n°56 - n°57 - n°58 - n°59 - n°60 - n°61 - n°62 - n°63 - n°64 - n°65 - n°66 - n°67 - n°68 - n°69 - n°70 - n°71 - n°72 - n°73 - n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78 -

 
  La rubrique Pratiques pédagogiques dans les archives :
 • Les dernières éditions du Café :
n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78
 • Les archives complètes


 • Envoyer une info
 • Nous écrire


 • S'abonner à cette rubrique
 • Nous connaître
 • Nous aider
 • Version imprimable