Primaire (Café N° 66)

Version imprimable Version imprimable

Pour le prof

Bibliographie

Édition du 09-10-2005

- Pierre-Marie Lasseron, Stéphanie Leschiera, Patrick Picard. -

- A la Une : TICE : histoire singulière d'une école comme les autres...

Le Café ouvre son clavier aux paroles d'une équipe d'enseignants de primaire d'une école de Seine et Marne, à Maux.
Non pas qu'ils soient dotés de pouvoirs magiques ou d'un projet à mettre dans une vitrine. Mais parce qu'ils sont emblématiques des efforts quotidiens que mettent en œuvre, sans phrases grandiloquentes ni diées toutes faites, des enseignants "ordinaires", soucieux d'aller de l'avant pour la réussite de leurs élèves.

Ici, le défi est d'intégrer les TICE dans l'aide concrète à l'apprentissage des élèves. Ça peine, ça grince, ça brinquebale, mais ça progresse, avec les élèves comme entre enseignants.

A lire au premier degré...

http://www.cafepedagogique.net/disci/pratiques/66.php

Pour le prof    [ Haut ]
- Actualités

- La grève des directeurs
7 ans… Signe d’inefficacité ou d’opiniâtreté ? S’il est certain que la récente grève des inspecteurs semble faire réagir plus vite le ministère que celle des directeurs d’école, l’intersyndicale appelait le 21 septembre à une nouvelle journée d’action d’un mouvement unitaire démarré il y a déjà sept années…

Le Monde évoque dans son numéro du 19 septembre le "ras le bol des directeurs d'école" qui entament leur 6ème année de grève administrative. " Je suis DRH pour les personnels municipaux dans l'école. Je suis secrétaire, assistante sociale, standardiste, chef de travaux quand il y a une fuite, intendante pour les commandes, concierge pour surveiller l'entrée. Et météorologue, quand la mairie me demande en novembre combien de sacs de sel il faut commander pour les gels à venir dans la cour de recréation !" évoque une directrice. Plus simplement on leur demande une curieuse bivalence : devenir chef d'établissement tout en restant instit.
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3226,36-690461@51-653571,0.html
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3226,36-690462@51-653571,0.html

A Strasbourg, les directeurs d'école se sont cotisés pour offrir un sonotone au ministre accusé d'être sourd. A Marseille ils ont affrété une galère. Un peu partout ils se sont rassemblés devant les inspections académiques. France Info en a rendu longuement compte en interviewant une directrice d’école .
Pour l'intersyndicale Snuipp, Sgen et Se-Unsa, qui se félicite de l'ampleur de cette journée, "il y a urgence à sortir de l’impasse dans laquelle se trouve ce dossier, en traitant, sur le fond, les demandes des personnels". Le ministère a annoncé sa volonté de »relancer la réflexion et la concertation ». Un pavé de plus dans la mare de la langue de bois ? L’avenir le dira…
http://permanent.nouvelobs.com/social/20050921.OBS9818.html
http://www.se-unsa.org/presse/comm/page.php?id=050921

Le Se-Unsa appelle désormais au report du premier conseil d'école, le SNUipp et le SGEN demandent de diffuser une lettre aux parents.
"En attendant le carton d'invitation à la table des négociations", le Se-Unsa appelle les directeurs d'école à la grève du zèle. Il leur demande d'organiser l'élection des représentants des parents par correspondance uniquement et la première réunion du conseil d'école dans la semaine du 28 novembre au 2 décembre.
http://www.se-unsa.org/presse/comm/page.php?id=050930

Le SNUipp et le SGEN, eux, préfèrent demander aux enseignants de profiter de l’occasion pour diffuser une lettre d’information
http://89.snuipp.fr/article.php3?id_article=430


- Après la journée de mobilisation du 4 octobre, ne vois tu rien venir ?

Signe des temps ? Il y avait pour une fois moins d’enseignants que de personnels d’autres services publics, voire du privé, dans les cortèges du 4 mai qui ont renoué avec une mobilisation à la hauteur de celle de mars dernier. Affichant leur volonté de construire dans l’unité « de nouvelles initiatives », la FAEN, la FERC-CGT, la FSU, le SGEN-CFDT et l'UNSA-Éducation dénoncent "l'autosatisfaction" du ministre de l'Éducation nationale, et appellent "solennellement à entendre les aspirations portées par le mouvement et à y répondre concrètement" par un changement en matière de politique éducative, de choix budgétaires et de dialogue social.
Le élections professionnelles qui se profilent déjà (novembre et décembre 2006 vont-elles permettre aux dix organisations qui demandent leur suffrages aux enseignants de travailler la main dans la main ? Pas sûr, d’autant plus que les personnels d’éducation ne semblent pas dans une phase de mobilisation montante… Mais avant décembre 95, rien ne permettait d’envisager l’explosion qui couvait…

- L'éducation avant 6 ans
Politiques d'accueil, formation des enseignants, adaptation à la scolarisation, approches pédagogiques : Marie Gaussel, sur le site de l'INRP, fait le point sur la littérature scientifique de plusieurs pays (France, Etats-Unis, Royaume-Uni principalement). Elle nous offre ainsi un riche panorama des situations et des recherches en cours.
http://www.inrp.fr/vst/LettreVST/octobre2005.htm


- De l'école au collège le niveau en langues se divise
A l'occasion de la Journée européenne des langues, plusieurs études officielles montrent un fort écart de niveau en langues vivantes de l'école au collège. Selon le ministère, la moitié des écoliers auraient une maîtrise "satisfaisante" de l'anglais ou de l'allemand à la fin de l'école. Quelques années plus tard, en 3ème, c'est seulement un collégien sur quatre qui a une bonne maîtrise de la langue. Il est vrai qu'à l'école, seulement 10% des écoliers arrivent à produire des écrits en langue étrangère.

Ces proportions varient-elles en fonction de la "difficulté" des langues ? A l'école primaire, où les compétences transmises sont essentiellement orales, on n'observe pas de différence entre l'anglais et l'allemand. Au collège l'espagnol se détache avec moitié de bon niveau, une proportion double de celle observée en anglais et allemand. Cela ne nuit pas à l'anglais qui caracole en tête des langues vivantes : 97% des élèves du second degré l'apprennent. Par contre l'érosion de l'allemand continue : à peine 16% des élèves sont germanistes contre 23% en 1995.

Rappelons que le gouvernement a annoncé une nouvelle politique des langues. Mais ses effets ne se feront sentir qu'en 2007. D'ici là, les mesures les plus importantes sont reportées. Par exemple les dédoublements en terminale générale qui étaient présentés comme une contrepartie de la suppression des TPE, sont devenus des allègements" ponctuels si ce n'est rarissimes. L'Inspection générale a demandé dans un récent rapport un recadrage vigoureux : "Dans la situation actuelle, la mission des inspections générales a constaté que les incertitudes du pilotage national se traduisent par la diffusion d'instructions peu explicites, l'absence de fixation d'objectifs chiffrés, de moyens spécifiques pour y parvenir et de cadrage des pratiques académiques".
http://www.education.gouv.fr/stateval/noteeval/listne2005.h[...]
ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/dpd/ni/ni2005/ni0526.pdf
http://www.cafepedagogique.net/dossiers/r2005/gen1.php

- Réactions syndicales
Pour le Snuipp, " pour augmenter encore les progrès des élèves, par exemple en compréhension orale, les efforts doivent porter sur la formation initiale et continue des enseignants ainsi que les conditions matérielles et pédagogiques de cet enseignement. Il faut, par exemple, que les effectifs soient allégés". Le Se-unsa souligne lui que "le plan de rénovation des langues proposé par le ministère et l’adoption du cadre européen de référence ne s’accompagnent d’aucun effort en matière de formation et de recrutement… Enfin, la cohérence n’est toujours pas au rendez-vous : un élève qui commence l’apprentissage d’une langue vivante à l’école primaire n’a toujours pas l’assurance de le poursuivre l’année suivante puis au collège".
http://www.se-unsa.org/presse/comm/page.php?id=050927
http://www.snuipp.fr/article2659.html

- Donner la parole aux élèves ?
Commentant les études publiées le 26 septembre sur l'enseignement des langues, François Monnanteuil, doyen de l'Inspection générale des langues, invite, dans Libération, les enseignants à laisser les élèves s'exprimer. " L'enseignement est encore trop tourné vers l'écrit.. Notre enseignement, en général, donne rarement la parole aux élèves… Les enseignants sont dans une quête de perfection, notamment grammaticale, peut-être excessive. Il faut trouver un juste équilibre entre exigence et mise en confiance : si les élèves pensent que tout ce qu'ils disent à l'oral peut se retourner contre eux, ils se taisent".
http://www.liberation.fr/page.php?Article=326675
http://www.cafepedagogique.net/expresso/index270905.php



- Risque de suppression des postes de « mis à disposition » : les associations montent au créneau.
Devant le risque de voir la loi leur demander de rendre les moyens d’enseignants « mis à disposition » qui assurent une part importante du fonctionnement des associations d’éducation populaire, conjugué à la baisse continue de leurs subventions d’Etat, les associations veulent mobiliser leur réseau et les enseignants.
http://www.laligue.org/laligue/rubriques/autres/actu/index.[...]
http://www.lespep.org/ewb_pages/a/actualite_4576.php

- ZEP : pas d’utilité ?
Après l’article de Libération qui gratte où ça fait mal, les acteurs réagissent
http://www.association-ozp.net/article.php3?id_article=1447
http://www.association-ozp.net/article.php3?id_article=1541

Bibliographie    [ Haut ]
- On a lu, on a aimé

Un jour, un mot
Ateliers quotidiens pour l'observation réfléchie de la langue
cycle II et III
Renée Léon, Hachette Education.

Les nouveaux programmes désormais en vigueur depuis trois ans font la part belle à l'Observation réfléchie de la Langue (ORL). Mais la commande n'est manifestement pas si simple, puisque on attend toujours (avec impatience ?) les "documents d'application" devant aider à mettre un peu de lumière sur cette ambition d'acquérir l'orthographe, la grammaire et la conjugaison en faisant plutôt réfléchir aux régularités qu'en apprenant des règles par coeur.
Les activités proposées par Renée Léon ne sont pas forcément inconnues des enseignants, mais le mérité de l'ouvrage est de proposer une centaine de situations concrètes permettant de mettre en activité les élèves autour d'une petite recherche, permettant ainsi de mettre en commun les résultats. "Observer, manipuler, réfléchir, chercher... l'auteure souhaite rester exigeante tout en créant une curiosité sur les mots, leur histoire, la manière de les ranger et de les utiliser.
La fin de l'ouvrage comprend un (utile) aide-mémoire rappelant aux étourdis les tableaux de fréquences et les listes des principales catégories de mots.
Un ouvrage que chacun pourra mettre à sa main, ce qui est un atout essentiel.

A noter, dans le domaine de l'ORL, le site toujours inégalé d'Antoine Fetet, IMF à Epinal,
http://orlf.free.fr




-Stratégies pour lire au quotidien : Apprendre à inférer
A. GORZEGNO, C. LEGRANG, P. VIRELY, CRDP Bourgogne
Réaliser des inférences aide l’enfant à comprendre le texte qu’il lit ou entend. Cet ouvrage souhaite aider les enseignant à améliorer, de la grande section au CM2, à renforcer les compétences de leurs élèves, conformément aux exigences des programmes de 2002 et aux dernières recherches didactiques en la matière. Pour chaque niveau, il est proposé une série d’exercices conçus sur un principe commun : faire appel à une inférence pour répondre à une question posée après la lecture d’un texte très court

http://webpublic.ac-dijon.fr/divers/crdp/reseau/ressourc/li[...]

- Le regard et le geste au cycle 1

Quelques sites incontournables pour enseigner les arts plastiques à l’école maternelle…

Lucie GILLET – Stéphanie LESCHIERA

• Des sites proposant une approche théorique de la pédagogie des arts plastiques

http://pedagogie.ac-toulouse.fr/lotec/ARTS%20VISUELS/programmes%202002/av%20c1.htm
Les conseillers pédagogiques de Toulouse ont concocté une programmation très riche, émaillé de nombreux exemples dans le domaine du regard et du geste. Cette programmation se compose de quatre parties : le dessin, les compositions plastiques, l’observation et la production d’images, et enfin, les collections, les musées, les œuvres.

http://www.ac-grenoble.fr/savoie/mat/group_de/domaine/arts/[...]
Extrait du bulletin départemental des écoles maternelles de Savoie, ce document permet de se faire une idée de ce que peut être une démarche créatrice enrichie par des références aux artistes. De la théorie aux aspects purement organisationnels, c’est une véritable aide pour mettre en place des activités plastiques dans une classe de maternelle.

• Des sites proposant des activités, accompagnées des démarches pédagogiques et des déroulement des séances

Sur le site de la BNF un travail très riche autour du portrait en maternelle, basé sur la photocopie des portraits des enfants.
http://classes.bnf.fr/portrait/ateliers/chap3/
Fabienne PY, CPIA en arts plastiques, présente des montages pédagogiques autour de l'ATELIER TERRE. Ces montages pédagogiques mettent les enfants en situation d'EXPLORATIONS et de PLAISIRS SENSORIELS. Ils s'adressent prioritairement au public du CYCLE 1 .
http://mapage.noos.fr/pyaf/terre/pages/page1_mains.htm
Plasticades est un site d’écoles dédié aux arts plastiques. Les enseignants racontent ici les séances mises en place dans leurs classes. Le tout est accompagné d’œuvres d’artistes et de réalisations d’enfants… de nombreuses pistes pour des enseignants en panne d’inspiration !
http://plasticades.free.fr/administration/act_proposees.htm

Le site « arts visuels » témoigne de pratiques artistiques en arts visuels, à l'école primaire et en formation continue. Des projets réalisés dans les écoles du Val de Marne et des travaux menés en formation continue ouvrent de nouveaux horizons dans ce domaine d’apprentissages.
http://perso.wanadoo.fr/artsvisuels/
CPIA du Bas-Rhin en Arts Plastiques, Patrick Straub publie sur son site personnel des activités menées dans des classes de cycle 1.
http://perso.wanadoo.fr/patrick.straub/Site_stg6/images_mat[...]

T. Rulhié, conseiller pédagogique du groupe sud Cahors, propose ici une page sur la mise en place d’un carnet de dessin à l’école. Les objectifs pédagogiques visés, la démarche mise en œuvre et les principaux intérêts d’un tel outil sont exposés ici, accompagnés de quelques références de carnets de dessin, comme ceux, célèbres, de Léonard de Vinci.
http://pedagogie.ac-toulouse.fr/lotec/ARTS%20VISUELS/carnetsdedessin/index.htm


• Des œuvres d’art

L’IUFM de Bourgogne a recensé les oeuvres de référence pour une première culture artistique à l'école. Cette liste très riche est accompagnée de liens vers les œuvres, les sites des musées où sont exposés ces œuvres et des applications pédagogiques possibles.
http://www.dijon.iufm.fr/ressourc/apem/fichier/listenat/som[...]

Une galerie d’œuvres d’arts en ligne dans laquelle vous trouverez les reproductions de milliers d’œuvres d’art.
http://www.abcgallery.com/index.html

[ Haut ]

Archives de la rubrique Primaire :

Café  n°1 - n°2 - n°3 - n°4 - n°5 - n°6 - n°7 - n°8 - n°9 - n°10 - n°11 - n°12 - n°13 - n°14 - n°15 - n°16 - n°17 - n°18 - n°19 - n°20 - n°21 - n°22 - n°23 - n°24 - n°25 - n°26 - n°27 - n°28 - n°29 - n°30 - n°31 - n°32 - n°33 - n°34 - n°35 - n°36 - n°37 - n°38 - n°39 - n°40 - n°41 - n°42 - n°43 - n°44 - n°45 - n°46 - n°47 - n°48 - n°49 - n°50 - n°51 - n°52 - n°53 - n°54 - n°55 - n°56 - n°57 - n°58 - n°59 - n°60 - n°61 - n°62 - n°63 - n°64 - n°65 - n°66 - n°67 - n°68 - n°69 - n°70 - n°71 - n°72 - n°73 - n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78 -

 
indispensables

Dossier Bac et Brevet : préparation, entraînement, auto-évaluation

Le point pour la rentrée 2006

  La rubrique Primaire dans les archives :
 • Les dernières éditions du Café :
n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78
 • Les archives complètes


 • Envoyer une info
 • Nous écrire


 • S'abonner à cette rubrique
 • Nous connaître
 • Nous aider
 • Version imprimable