Primaire (Café N° 69)

Version imprimable Version imprimable

Pour le prof

Primaire

Édition du 21-01-2006

- Pierre-Marie Lasseron, Stéphanie Leschiera, Patrick Picard. -

- A la Une : La lecture : avis de tempête ?

De Robien déterre la hache de guerre et prône le retour à la syllabique pure et dure... Le Café fait le point sur un dossier qui déchaîne la polémique...

Le texte de la curculaire publiée fin décembre invite à abandonner la méthode globale et s'appesantit sur une découverte des phonèmes et des sons. " L'automatisation de la reconnaissance des mots nécessite des exercices systématiques de liaison entre les lettres et les sons et ne saurait résulter d’une mise en mémoire de la photographie de la forme des mots qui caractérise les approches globales de la lecture : j'attends donc des maîtres qu'ils écartent résolument ces méthodes qui saturent la mémoire des élèves sans leur donner les moyens d'accéder de façon autonome à la lecture". Et il fixe un objectif : "A la fin du CP, tous les élèves doivent avoir acquis les techniques du déchiffrage et les automatismes qui permettent la lecture autonome et le plaisir de lire". Après tout qui pourrait s'opposer à cet objectif ?

Beaucoup moins lisse est le discours qui accompagne ce texte. G. de Robien maintient que "Oui, la méthode globale existe toujours". Il promeut allusivement " une célèbre méthode syllabique" fort contestée par les enseignants. Surtout il se présente comme un ministre de rupture. "L'apprentissage de la lecture doit commencer par le son et la syllabe. Il faut le dire clairement, nettement, explicitement et le faire savoir à l'ensemble du système éducatif. Cela, je le dis avec force, n'a jamais été fait. Les instructions ont jusqu'ici prêté à confusion ; elles sont demeurées ambiguës… Je veux dire aussi clairement quel type de démarche doit être résolument écarté. Cela n'avait jusqu'ici jamais été fait".

Le dossier de presse du ministre
http://www.education.gouv.fr/actu/element.php?itemID=200615[...]


L'Inspection générale a pourtant publié fin 2005 un rapport sur la lecture que le ministre n'a manifestement pas lu. Les propositions tiennent en une philosophie : il faut appliquer la réforme de 2002. L'Inspection demande de renforcer la formation initiale et continue des maîtres. Pas pour leur apprendre le b-a-ba. Mais pour "que les maîtres à tous les niveaux de l'école primaire consacrent un temps suffisant à la construction de l'univers de référence de la culture écrite (connaissance du monde, littérature, activités esthétiques, champs disciplinaires du cycle III)"
ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/syst/igen/rapports/onl_2005.pdf

L'Inspection Générale risque donc d'être un peu gênée aux entournures si le ministre lui demande de faire le service après vente de sa circulaire dans les académies...

Les réactions :

Ils soutiennent le ministre (et lui demandent parfois d'aller encore plus loin !) :

- Une proposition de loi UMP veut faire table rase des programmes
"Les dispositions législatives définissant le contenu de programmes scolaires adoptées antérieurement à la création du Haut Conseil de l'éducation sont caduques". Les députés UMP René Couanau et Pierre-Louis Fagniez proposent de faire table rase des procédures de consultation et des programmes précédents. "Aussi, afin d'éviter toute ambiguïté, il est proposé, pour permettre au Haut Conseil de l'éducation d'exercer pleinement la mission qui lui a été confiée par la loi du 23 avril 2005, de considérer comme caduques les dispositions d'ordre législatif relatives au contenu de programmes scolaires, adoptées antérieurement à la création de cette instance".
http://www.assemblee-nationale.fr/12/propositions/pion2781.[...]

- Des sites qui veulent enfoncer le clou,
http://www.la-france-qui-bosse.com/cms/pagelfqb/liensutiles[...]
http://www.soseducation.com/
(et l'interview de Rachel Boutonnet sur France 2, qui avait fait réagir de nombreux enseignants : elle était en effet présentée comme une pauvre enseignante débutante livrée à elle-même, alors qu'elle est largement présente sur tous les sites influents de ceux qui veulent faire un sort à l'école...
http://www.lire-ecrire.org/Rachel-Boutonnet-sur-France-2_a1[...]



Il sont contre le discours ministériel et réagissent
- A noter la réaction de Michel Fayol le 20 décembre 2005. Cité parmi les chercheurs "référence" du ministre, il s'inquiète de ses propos :
Michel Fayol, professeur de psychologie, directeur du laboratoire de psychologie sociale et cognitive de l'université Blaise-Pascal de Clermont-Ferrand et membre de l'ONL (Observatoire national de la lecture), estime que "remettre au goût du jour la méthode syllabique n'est qu'une reconstruction idéalisée d'un monde qui n'a jamais existé". Il répond aux questions de L'AEF.

L'AEF: Quel regard portez-vous sur le débat actuel sur l'apprentissage de la lecture?

Michel Fayol: Je suis triste de la façon dont se passe le débat car l'ONL (Observatoire national de la lecture), auquel j'appartiens, avait essayé de traiter la question de l'apprentissage de la lecture avec la sérénité et le recul scientifique nécessaires. Le débat rebondit aujourd'hui comme si l'on était encore dans les années 1960 ou 1970. C'est dommage de faire comme si les choses n'avaient pas avancé depuis. Je suis par ailleurs consterné que l'ONL n'ait pas pris toute sa part dans le débat comme si il avait été paralysé par le "resurgissement" de cette question. D'autant que, pendant un certain temps, les autorités se sont nourries des travaux de synthèse de l'ONL pour rédiger les programmes. On avait donc fini par croire que tout était fixé.

L'AEF: Existe-t-il des travaux scientifiques prouvant l'efficacité de telle ou telle méthode d'apprentissage de la lecture?

Michel Fayol: Tout d'abord, personne n’utilise plus depuis longtemps la méthode globale. Quant à la méthode dite syllabique, elle n'a jamais fait la preuve de son efficacité car elle n'a jamais été évaluée. La seule chose que montrent les travaux scientifiques sur la lecture, c'est qu'une part considérable de l'apprentissage de la lecture dépend de la maîtrise de la phonologie et de la connaissance des noms et des sons des lettres. La question essentielle n'est pas l'usage de telle ou telle méthode de lecture, mais bien de savoir comment faire pour qu'un enfant qui arrive au CP puisse avoir été préparé à construire des phonèmes, qui ne sont pas des sons, mais des unités abstraites et difficiles à acquérir, et à les mettre en relation avec les lettres. Et cela n'a rien à voir avec la méthode syllabique. Lire les lettres et les sonoriser ne suffit pas pour que les enfants construisent le phonème. Si c'était vrai, toute la génération des années 1950 aurait appris à lire. Remettre au goût du jour la méthode syllabique n'est qu'une reconstruction idéalisée d'un monde qui n'a jamais existé. Les recherches menées aux États-Unis disent exactement la même chose: les enfants qui sont les plus avancés dans la "conscience phonologique" sont ceux qui apprennent le mieux à lire.

L'AEF: Le véritable enjeu de l'apprentissage de la lecture ne se situe donc pas selon vous dans l'opposition entre méthode globale et méthode syllabique?

Michel Fayol: Ce n'est pas la première fois que ce débat fait surface. Cette question a été récurrente au cours des 30 dernières années. Mais ce qui est regrettable aujourd'hui, c'est que nous disposons d'un recul scientifique suffisant pour dire que le débat n'a pas lieu d'être. Ce qui est vraiment important, c'est d'amener les maîtres à s'appuyer sur la maîtrise des phonèmes et la connaissance des lettres avant d'apprendre à lire aux enfants. Il y a de grands progrès à faire dans le domaine de la formation des maîtres sur ce point. Ensuite, il ne faut pas oublier que l'apprentissage de la lecture ne se limite pas au déchiffrage. Cet outil doit en effet s'appuyer sur des connaissances lexicales, syntaxiques, culturelles... Et là-dessus, l'école a également beaucoup à faire.


dépêche de l'AEF (Agence Education Formation) reproduite avec son autorisation www.L-aef.com


- Les trois principaux syndicats de l'enseignement primaire, le Se-Unsa, le Snuipp, le Sgen-Cfdt, appellent les enseignants à ignorer la circulaire ministérielle sur la lecture. Ils considèrent qu'elle " ignore la réalité des pratiques mises en oeuvre dans les écoles, officialise une prise de position quasi-idéologique, totalement contre-productive en matière pédagogique".
Une dizaine d'organisations, l'Agiem, l'Airdf, le Crap, l'Icem, la Fcpe, le Gfen, la Ligue de l'enseignement, le Snuipp, le Se-Unsa, le Sgen-Cfdt, l'Afef, appellent à signer la pétition " Apprentissage de la Lecture : Assez de polémiques, des réponses sérieuses !". Une démarche à laquelle nous nous associons.
http://www.snuipp.fr/article3019.html

- Le syndicat des inspecteurs de l'UNSA très critique
http://www.unsa-education.org/sien/dossiers/systeduc/premie[...]

- Des chercheurs réagissent :
• Jacques Bernardin revient sur les chiffres
http://www.cafepedagogique.net/disci/tribune/68.php
• Roland Goigoux demande qu'on cesse de mépriser les compétences professionnelles des enseignants des écoles
http://www.snuipp.fr/IMG/pdf/fsc279.pdf
• jacques David explore le B-A-BA
http://www.cafepedagogique.net/dossiers/baba/
• Le Blog du Café sur la question
http://www.cafe-leblog.net/index.php?2005/12/13/30-l-enseig[...]

- Pour Libération, le ministre ne sais pas lire
"Le ministre déforme les conclusions d'une étude sur l'apprentissage de la lecture" affirme, dans Libération, Emmanuel Davidenkoff. G. de Robien aurait caviardé habilement un extrait d'un rapport de l'Inspection générale et de l'Observatoire national de la lecture pour le mettre au profit de sa circulaire.
http://www.liberation.fr/page.php?Article=350195

- Des chercheurs (Jean-Pierre Astolfi, Anne Barrère, Élisabeth Bautier, François Dubet, Marie Duru-Bellat, Dominique Glasman, Roland Goigoux, Jean Houssaye, Samuel Johsua, Claude Lelièvre, Philippe Meirieu, Jacques Pain, Patrick Rayou, Jean-Yves Rochex, etc.) souhaitent "entrer en résistance" contre la globalité du projet ministériel sur l'école (l'apprentissage à 14 ans, la réforme des ZEP, l'abandon des TPE et la réintroduction de la méthode syllabique). Le Café Pédagogique soutient cette intitiative.
http://www.ecole-resister.net/

- Suivre des débats sur la question
sur le site d'Education et Devenir, échanges entre chercheurs
http://education.devenir.free.fr/Tribune.htm
Le dossier des Cahiers Pédagogiques
http://www.cahiers-pedagogiques.com/article.php3?id_article[...]

Pour le prof    [ Haut ]
- RESSOURCES THEMATIQUES

Pierre-Marie Lasseron

Français
- Logotype, un dictionnaire éducatif
Comment offrir un dictionnaire interactif adapté à votre enseignement à vos élèves ? Logotype est un logiciel qui permet de créer un petit dictionnaire interactif. L'utilisateur saisit des articles en précisant leur nom. Des liens hypertextes se créent automatiquement lorsqu'un texte contient le nom d'un article.
L'utilisation et l'installation sont des plus simples. Logotype est disponible gratuitement dans une version "lettres" qui contient déjà un dictionnaire à usage scolaire. Une version vierge est également proposée : elle permet de faire réaliser par les élèves un outil pédagogique à usage collectif.
http://www.ac-grenoble.fr/lettres/articles.php?lng=fr&pg=29[...]

Evaluation
Sur Pragmaticie, Eric Chenavier met en relation les TICE (CDROM, logiciels libres, liens...) avec les ITEM des évaluations CE2. L'objectif : aider les enseignants à tirer parti de l'évaluation CE2-2005, en proposant :
* une version hypertextuelle de la documentation officielle ;
* quelques ressources facilitant la mise en oeuvre et l'exploitation des évaluations ;
* des pistes pour lesquelles le recours aux TICE constitue un support privilégié de remédiation ou de consolidation des compétences mobilisées lors de l'évaluation CE2-2005.
http://pragmatice.net/evalce2_2005/

Langues
- Expolangues 2006
Expolangues, salon international des langues et cultures étrangères, ouvrira ses portes à Paris du 18 au 21 janvier. Plus de 200 exposants proposent des séjours linguistiques, des méthodes d'apprentissage des langues, des produits multimédias, des formations à l'étranger, des écoles de langues, des services de traduction, etc. Cette année l'Allemagne est l'invité d'honneur du salon.
C'est aussi un rendez-vous pour de nombreux enseignants. En 2005, plus de 21 000 personnes ont visité Expolangues dont 11 000 professionnels. Parmi la centaine de conférences, un grand nombre intéressera les professeurs : présentation des nouveaux manuels et logiciels, réflexion sur le portfolio européen, sur les réformes etc.
http://www.expolangues.fr/

- Les prix eTwinning
C'est le 13 janvier à Linz, en Autriche, que seront remis les prix eTwinning 2005. eTwinning est la principale action du programme eLearning de l'Union européenne. Il encourage l'utilisation des TIC dans les écoles de toute l'Europe. Professeurs et élèves utilisent Internet pour travailler ensemble au-delà des frontières. Ils coopèrent, échangent des informations et partagent des supports d'apprentissage.
Des établissements slovaques, grecs, espagnols, polonais et italiens raflent la plupart des prix. Un établissement français, le lycée de Sèvres, obtient un prix dans la catégorie "innovation pédagogique".
http://www.etwinning.net/ww/fr/pub/etwinning/news/articles/[...]


Mathématiques
- Théorèmes
Pythagore, Thalès et Archimède
http://www.mathkang.fr/maths/animations.html


Sciences
- Prix La Map
Les prix "La main à la pâte" sont proposés aux établissements français de France ou de l'étranger. Ils récompensent des activités scientifiques expérimentales menées en classe.
http://www.education.gouv.fr/bo/2006/1/MENE0502735X.htm

- La germination du haricot
http://perso.wanadoo.fr/bernard.langellier/flash/germinatio[...]


Histoire
- La pétition contre la loi du 23 février remise au président
Dominique Strauss-Kahn a fait remettre au président de la République la pétition demandant l'abrogation de l'article 4 de la loi du 23 février 2005. Cet article impose aux enseignants d'évoquer en classe "le rôle positif" de la colonisation française. La pétition a recueilli plus de 40 000 signatures en 3 semaines.
http://www.abrogation.net/
http://www.cafepedagogique.net/disci/histoire/68.php
http://permanent.nouvelobs.com/politique/20051231.OBS0526.h[...]

- Une pétition "contre la vérité officielle"
"L'histoire n'est pas un objet juridique. Dans un Etat libre, il n'appartient ni au Parlement ni à l'autorité judiciaire de définir la vérité historique. La politique de l'Etat, même animée des meilleures intentions, n'est pas la politique de l'histoire. C'est en violation de ces principes que des articles de lois successives – notamment lois du 13 juillet 1990, du 29 janvier 2001, du 21 mai 2001, du 23 février 2005 – ont restreint la liberté de l'historien, lui ont dit, sous peine de sanctions, ce qu'il doit chercher et ce qu'il doit trouver, lui ont prescrit des méthodes et posé des limites. Nous demandons l'abrogation de ces dispositions législatives indignes d'un régime démocratique".
Dix-neuf historiens (Jean-Pierre Azéma, Jean-Jacques Becker, Marc Ferro, Jacques Julliard, Jean Leclant, Pierre Milza, Mona Ozouf, Antoine Prost, René Rémond, Maurice Vaïsse, Jean-Pierre Vernant, Paul Veyne, Pierre Vidal-Naquet, Michel Winock etc.) ont lancé cette pétition qui vise à supprimer toutes les lois encadrant les travaux historiques. La loi du 29 janvier 2001 concerne la reconnaissance du génocide arménien de 1915. Celle du 21 mai 2001 tend à la reconnaissance de la traite et de l'esclavage en tant que crime contre l'humanité. La loi du 13 juillet 1990 est la célèbre loi Gayssot qui punit le négationnisme. Si la loi du 23 février 2005 est malheureuse, faut-il pour autant désarmer la justice face aux nostalgiques des génocides ?
http://www.liberation.fr/page.php?Article=344464

Education civique
- L'école protège encore du racisme, mais...
Selon une enquête réalisée par l'IFEM pour le Mrap, "le milieu éducatif offre en apparence une protection (contre le racisme) par rapport à d'autres milieux". L'étude a été réalisée avant les troubles de novembre dernier. Elle montre qu'un élève sur deux perçoit le monde du travail comme raciste. La police est elle aussi accusée. L'enquête réalisée sur la discrimination dans le milieu scolaire cite comme premiers responsables du racisme les élèves eux-mêmes. Mais elle signale aussi le "mépris" des enseignants et des politiques scolaires discriminantes dans la constitution des classes, l'orientation, l'affectation dans les établissements scolaires.
http://www.mrap.asso.fr/enquete_discriminations/
http://www.humanite.presse.fr/journal/2005-12-24/2005-12-24[...]

- Bientôt le 27 janvier
Le 27 janvier est la date retenue par le Conseil de l'Europe pour la Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l'Holocauste. C'est l'occasion de faire connaître les génocides et de faire réfléchir les élèves aux conséquences du racisme et de l'antisémitisme. Le Mémorial de la Shoah propose plusieurs activités qui peuvent prendre place en préparation de cette Journée.
Au primaire, on pourra visiter l'exposition "Lettres d'enfants" : des centaines de lettres d'enfants adressés à Charles Palant, ancien déporté à Auschwitz. Le Mémorial organise également des ateliers pédagogiques qui invitent les élèves à s'exprimer et les initient à des pratiques artistiques. Un atelier concerne par exemple "les enfants cachés", un autre "les enfants de Terezin".
Aux collégiens, le Mémorial propose une visite du Mémorial, des visites thématiques ou des débats ˆ rencontres avec des témoins (enfant caché, déporté) qui permettent un réel dialogue avec les jeunes.
Pour le lycée, le Mémorial propose des projections sur les camps de Belzec et Auschwitz. Là aussi, les élèves peuvent débattre avec des témoins ou l'auteur du film. Des visites du camp de Drancy sont proposées aux établissements le 19 janvier et le 30 mars.
http://www.memorialdelashoah.org/b_content/getContentFromNu[...]
http://www.memorialdelashoah.org/b_content/getContentFromTo[...]
http://www.cafepedagogique.net/dossiers/shoah05/index.php


Géographie
- La glace dévoile 400 000 ans d'histoire climatique
Tous les étés, de 1989 à 1993, une équipe américaine a foré la glace groenlandaise à la recherche de données sur l'histoire du climat. La Nasa présente une agréable synthèse de ces travaux qui permet de découvrir le travail des chercheurs et l'évolution de la température terrestre ces 400 000 dernières années.
http://earthobservatory.nasa.gov/Study/Paleoclimatology_Ice[...]


Musique
- Education musicale
Il faut fouiller ce site qui est une vraie mine.
http://perso.wanadoo.fr/jjicpem/
Des oeuvres à écouter
http://perso.wanadoo.fr/jjicpem/oeuvres.htm

- Le Gamelan
Un Gamelan virtuel sur le site de la Cité de la Musique
http://www.cite-musique.fr/gamelan/


Education Physique et Sportive
- Natation
http://www.crdp-strasbourg.fr/cddp68/EPS/Natation/index.htm
http://www.planetolak.net/natation.html
http://www.ac-caen.fr/calvados/eps/index.htm
http://www.lebulletinpmev.com/articles.php?lng=fr&pg=866


Projets et Concours
- Invitation aux enseignants du Québec et d'ailleurs : « Projets assistés» de Prof-Inet (janvier 2006)
Provenance : Le site Prof-Inet, Québec (Canada)
Quatre projets de télécollaboration sont offerts :
Les fêtes en tête (7-10 ans) :
http://www.cslaval.qc.ca/Prof-Inet/aai/registre/projet.asp?[...]
Ton toit, mon toit! (8-10 ans) :
http://www.cslaval.qc.ca/Prof-Inet/aai/registre/projet.asp?[...]
Les jeux des cours d'écoles (8-12 ans) :
http://www.cslaval.qc.ca/Prof-Inet/aai/registre/projet.asp?[...]
Alerte aux pluies acides (10-14 ans) :
http://www.cslaval.qc.ca/Prof-Inet/aai/registre/projet.asp?[...]
Un animateur agit comme guide et offre une assistance en ligne auxenseignants qui inscrivent leur classe ou groupe(s).


Logiciels
- Diaporama
"Lanterne Magique" est un logiciel gratuit qui fonctionne sur Mac et PC. Il est simple d'utilisation ; il faut juste s'enregistrer pour obtenir un code. Le site est très informatif et le moded'emploi est téléchargeable au format pdf.
http://www.lanterne-magique.com/

- Lego
BlockCAD est un logiciel gratuit qui permet de jouer aux Legos sur ordinateur.
http://web.telia.com/~u16122508/proglego.htm


Pédagogie
- L'appel d'un chercheur
" Afin de conclure mes observations de classe, je recherche deux enseignants volontaires de CE1 pour participer à une recherche, que je mène dans le cadre d‚un doctorat de formation des adultes au CNAM Paris, sur la pratique enseignante en grammaire à l’école élémentaire. Il s’agit de filmer le déroulement d’un cours de grammaire sur les notions de Groupe Sujet / Groupe Verbal, de déterminants ou de compléments. Et dans un second temps, d’analyser avec l’enseignant titulaire de la classe son travail, actions et interactions lors d’une projection du film après-coup (méthodes empruntées à l'analyse du travail en ergonomie)". Philippe Clauzard, doctorant au Cnam souligne que "cette démarche offre la possibilité de voir le film de son activité enseignante pour mieux comprendre son travail, non pas l’évaluer. C’est permettre une distance sur son « agir » en classe".
Contact : philippe.clauzard@free.fr

Profession
- Les décrets sur les concours sont parus
L'Expresso du 22 décembre avait annoncé la forte baisse du nombre de postes mis aux concours 2006 de l'enseignement. Certains concours internes disparaissent. En sciences et en lettres les postes diminuent d'un cinquième à un quart. C'est dire que la saignée est sans mesure avec le volume de départs en retraite ou l'évolution du nombre d'élèves.
Le Journal Officiel du 31 décembre publie les arrêtés établissant définitivement le nombre de postes. On trouvera ci-dessous le détail.
http://www.cafepedagogique.net/expresso/index221205.php

- Professeurs des écoles
Les arrêts publiés le 31 décembre fixent à 10 450 postes les postes de professeurs des écoles aux concours externes, à 550 ceux du 3ème concours, à 250 ceux du second concours.
http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnTexteDeJorf?numjo=ME[...]
3eme conc idem
http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnTexteDeJorf?numjo=ME[...]
2d conc idem
http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnTexteDeJorf?numjo=ME[...]

- Indemnité de logement
"L'instituteur divorcé ou séparé au domicile duquel la résidence d'au moins un enfant est fixée en alternance en application de l'article 373-2-9 du code civil bénéficie également de la majoration prévue à l'alinéa précédent. Cette disposition s'applique aux deux parents s'ils sont tous les deux instituteurs". Un décret publié au J.O. du 10 janvier reconnaît aux instituteurs divorcés le bénéfice de la majoration de l'indemnité représentative de logement.
http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnTexteDeJorf?numjo=ME[...]

- 41 000 élèves supplémentaires en 2005
Selon une étude ministérielle, le nombre d'élèves dans l'enseignement primaire a augmenté de 0,6% à la rentrée 2005, soit 41 000 écoliers supplémentaires. Une hausse qui est gommée par la baisse de la scolarisation à 2 ans : le taux de scolarisation à 2 ans est passé de 26 à 24% de 2004 à 2005.
Le nombre d'écoles continue également à décroître : 56 158 écoles en 2005 contre 59 242 en 1999 (-5%). En revanche le nombre d'écoles privées augmente particulièrement pour les maternelles (+ 3%).
L'enquête révèle également de fortes disparités entre académies. L'ouest et le sud connaissent une hausse rapide des effectifs.
ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/dpd/ni/ni2005/ni0541.pdf
http://www.adobe.fr/products/acrobat/readstep2.html

- Organisation des commissions d'appel
Le J.O. du 15 décembre publie un arrêté organisant les "commissions départementales d'appel des décisions relatives à la poursuite de la scolarité à l'école primaire". Chargée de statuer sur les appels des parents devant les décisions de redoublement prévues par la loi Fillon, ces commissions comprendront 14 membres dont 4 représentants des parents.
Au J.O.
http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnTexteDeJorf?numjo=ME[...]

Primaire    [ Haut ]
- Histoire, Géo, sciences à l'Ecole primaire : l'Inspection générale fait le point

Un rapport de l'Inspection Générale vient de faire le point sur l'Enseignement des sciences, de l'Histoire et de la Géographie à l'Ecole primaire.

ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/syst/igen/rapports/sciencesTechnoHistGeo.pdf

Plusieurs constats ne relèvent pas réellement de la surprise, pour qui connaît un peu les écoles : l'horaire ne dépasse pas en moyenne 1h à 1h40 quand les programmes prévoient 2h30 à 3h pour les sciences et 2h30 pour l'histoire-géo. Les IG observent une grande difficulté pour les enseignants à faire vivre le caractère transversal de la langue (lire et écrire dans toutes les disciplines) et demandent que la formation continue le travaille davantage.
Si les progressions affichées semblent "conformes aux programmes, elles apparaissent comme souvent formelles, laissant une place insuffisance à la mise en cohérence des notions essentielles abordées : les connaissances sont jugées trop superficielles. Le rapport cite l'exemple d'une classe où on a appris le nom des plumes dans apprendre aux élèves leur rôle essentiel dans la thermorégulation...

Le découpage des programmes semble aléatoire : ici, on passe trop de temps à la préhistoire, là pas assez à la connaissance des "grand hommes". En histoire-géo comme en sciences, les enseignants semblent avoir parfois des problèmes de connaissances des contenus. Le rapport va même jusqu'à prôner le recrutement d'enseignants maîtrisant mieux les contenus scientifiques.

L'utilisation de photocopies reste excessive, là où l'IG recommande d'utiliser des manuels "récents" (!).


Les démarches dans les classes : des maîtres toujours déconcertés

L'Eveil a laissé sa trace, explique le rapport : "Tout se passe comme si ces derniers, peut-être déstabilisés dans leur culture professionnelle par certaines méthodes mal assimilées (telles que, par exemple, les dérives observées sur la pratique des activités d’éveil), avaient abandonné leur rôle traditionnel de modèle, de porteurs de
connaissances et de valeurs pour leurs élèves et s’accommodaient désormais d’un faible niveau d’exigence. Ils doivent se montrer à la fois plus directifs, ne pas craindre de transmettre des savoirs et des valeurs, et plus soucieux de prendre en compte la diversité de leurs élèves."

La connaissance qu'ont les maîtres des nouveaux programme semble encore insuffisante : ils n'utilisent pas assez les documents d'application qui recensent les principaux obstacles à l'apprentissage et les contenus à enseigner en priorité.
Les maîtres semblent avoir du mal à utiliser les "conceptions préalables" des élèves : leur recueil est laborieux, et ne débouche pas souvent sur des questions qui peuvent être traitées. En sciences, on recommande de se centrer sur les "comment" plutôt que sur les "pourquoi" qui risquent de déboucher sur une conception finaliste des sujets étudiés.

La mise en œuvre du "cahier d'expérience" semble être emblématique : écrire pour soi, écrire pour communiquer, écrire pour mettre en forme ou résumer, prendre des notes, rédiger ensemble, faire des schémas... reste rare (pas plus d'une classe sur 5) alors que c'est inscrit dans les prescriptions obligatoires. le "débat réglé" qui permet collectivement de trier, classer, synthétiser, structurer, entraîner grâce au langage est insuffisamment mis en œuvre.

De même, la consigne "Lire et écrire dans toutes les disciplines, point nodal des programmes, semble faire souci : l'aide aux mauvais lecteurs ou
l'observation réfléchie de la langue en cours de sciences ne serait mise en pratique que dans 5% des classes.


CONCLUSIONS
Les conclusions du rapport reprennent l'essentiel des constatations portées dans le rapport. Une fois de plus, elles dépendront sans doute largement de la capacité de l'institution à "ne pas négliger les sciences et l’histoire et géographie en formation continuée, pour elles-mêmes et en relation avec les objectifs liés à la maîtrise de la langue". :

- Accorder une attention accrue aux productions écrites des élèves : calligraphie, présentation, orthographe, structuration du cahier ou du classeur.
- Accorder toute la place nécessaire à la phase de confrontation au savoir constitué dans la démarche pédagogique suivie, en particulier en sciences expérimentales.
- Utiliser à cet effet les manuels, sources documentaires fiables, documents d’application et d’accompagnement des programmes.
- Accorder toute l’attention nécessaire à la précision et à l’exactitude du vocabulaire scientifique employé dans les phases de conclusion.
- Donner une place suffisante à la mémorisation pour permettre aux élèves d’acquérir les connaissances attendues dans les programmes.
- Prendre en compte le fait incontournable que c’est grâce au guidage clair et à la structuration du travail mis en place par l’enseignant que l’élève peut apprendre.
- Être exigeant sur la réalisation des objectifs fixés en restant modeste dans les entreprises.


Lire aussi le dossier sur PrépaClasse
http://prepaclasse.net/fichiers/rapport/hgs1.html

- Logiciels libres : du nouveau pour le primaire

(signalé par Claude Delagoutte, co-animateur du site TICE89
http://webpublic.ac-dijon.fr/ia/yonne/tice89/)


Michèle Dreschler met en ligne de nouvelle ressources sur l'espace du CNDP consacré aux logiciels libres.

L'espace 1 degré comporte actuellement plus de 250 articles. On notera la sortie du CD-Rom Version 2 - Des logiciels libres du cycle 1 au Cycle 3
http://cndpll1.hosting.cri74.org/rubrique.php3?id_rubrique=[...]

La radio à l'école avec un Kit en logiciel libre
http://cndpll1.hosting.cri74.org/article.php3?id_article=35[...]
Emettre des émissions radios réalisées par les élèves avec le CMS libre
Guppy

Mon petit labyrinthe : un logiciel qui permet d'organiser des labyrinthes
avec une possibilité de faire varier les décors, les personnages. Très
intéressant en maternelle.
http://cndpll1.hosting.cri74.org/article.php3?id_article=37[...]

Des contributions sur l'utilisation du Blog à l'école par M François de
l'école de Barst
Découvrez des utilisations du blog à l'école pour favoriser l'accompagnement
scolaire et les relations entre l'école et la famille. Une autre façon
d'envisager « les devoirs à l'école »
http://cndpll1.hosting.cri74.org/rubrique.php3?id_rubrique=[...]

Des utilisations du site Site-Tv du CNDP -SCEREN
Une contribution de Hervé Godard ATICE du Jura - CDDP
http://cndpll1.hosting.cri74.org/article.php3?id_article=34[...]

Des ressources libres pour la musique, pour les images, pour la
cartographie
http://cndpll1.hosting.cri74.org/article.php3?id_article=34[...]

Projet de BD et de photos-romans à l'école
Une contribution de l'école de Ebring :
http://cndpll1.hosting.cri74.org/article.php3?id_article=31[...]
Utiliser OpenOffice.org pour des photo-romans ou des BD
Exemples d'utilisation d'OO pour les BD et photos romans

Des projets SQUEAK pour des projets en technologie au Cycle 3
Des contributions de Hilaire Fernandez pour des projets autour des
engrenages.
http://cndpll1.hosting.cri74.org/article.php3?id_article=20[...]

Pour la maternelle, une excellente contribution de Jacques BON - 122 pages
pour utiliser « GCompris » à l'école maternelle.
http://cndpll1.hosting.cri74.org/article.php3?id_article=36[...]

Manipuler la souris à l'école maternelle avec le logiciel libre Pysycach
http://cndpll1.hosting.cri74.org/article.php3?id_article=35[...]

Le logiciel libre StopMotion pour faire des films d'animation à l'école
http://cndpll1.hosting.cri74.org/article.php3?id_article=31[...]
Des exemples d'ateliers pédagogiques autour de StopMotion dans une
inspection à Laon
Un logiciel libre OPENWENGO
http://cndpll1.hosting.cri74.org/article.php3?id_article=35[...]
Wengo et le Wengophone sont des logiciels libres qui peuvent remplacer
Skype.

JCLIC .. Un exerciseur
Des exemples de projets en mathématiques
http://cndpll1.hosting.cri74.org/article.php3?id_article=36[...]

Dessiner avec le logiciel Paint-Net . du GIMP allégé .
http://cndpll1.hosting.cri74.org/article.php3?id_article=35[...]

Des articles sur les CMS à l'école et en circonscription.
http://cndpll1.hosting.cri74.org/rubrique.php3?id_rubrique=[...]
sans oublier CMS-Matrix pour vous aider à comparer les CMS.

Orthophile - Evaluation et guide de préconisation pour utiliser Orthophile.
http://cndpll1.hosting.cri74.org/article.php3?id_article=11[...]
Synthèse de l'expérimentation 2005 avec des enseignants
Avec une contribution de Pierre Bessagnet - IUFM de Midi-Pyrénées
Et une utilisation d'Orthophile avec le tableau blanc TBI

Linéo un jeu de stratégie
http://cndpll1.hosting.cri74.org/article.php3?id_article=37[...]

Utiliser PMB à l'école -
L'utilisation pédagogique de PMB auprès d'élèves du
cycle 3, dans une double perspective : maîtrise de la langue et
éducation à la citoyenneté. Céline Hollebecq PE2 à l'IUFM d'Avignon et
Fred Quay".
http://cndpll1.hosting.cri74.org/article.php3?id_article=24[...]

[ Haut ]

Archives de la rubrique Primaire :

Café  n°1 - n°2 - n°3 - n°4 - n°5 - n°6 - n°7 - n°8 - n°9 - n°10 - n°11 - n°12 - n°13 - n°14 - n°15 - n°16 - n°17 - n°18 - n°19 - n°20 - n°21 - n°22 - n°23 - n°24 - n°25 - n°26 - n°27 - n°28 - n°29 - n°30 - n°31 - n°32 - n°33 - n°34 - n°35 - n°36 - n°37 - n°38 - n°39 - n°40 - n°41 - n°42 - n°43 - n°44 - n°45 - n°46 - n°47 - n°48 - n°49 - n°50 - n°51 - n°52 - n°53 - n°54 - n°55 - n°56 - n°57 - n°58 - n°59 - n°60 - n°61 - n°62 - n°63 - n°64 - n°65 - n°66 - n°67 - n°68 - n°69 - n°70 - n°71 - n°72 - n°73 - n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78 -

 
indispensables

Dossier Bac et Brevet : préparation, entraînement, auto-évaluation

Le point pour la rentrée 2006

  La rubrique Primaire dans les archives :
 • Les dernières éditions du Café :
n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78
 • Les archives complètes


 • Envoyer une info
 • Nous écrire


 • S'abonner à cette rubrique
 • Nous connaître
 • Nous aider
 • Version imprimable