Primaire (Café N° 78)

Version imprimable Version imprimable

Pour le prof

Bibliographie

Dossier spécial

Édition du 15-12-2006

- Lucie Gillet, Stéphanie Leschiera, Pierre-Marie Lasseron, Patrick Picard -

Pour le prof    [ Haut ]
- RESSOURCES THEMATIQUES

Pierre-Marie Lasseron

Français
Le système : Grammaire : Une tribune de Patrick Picard
"Mais pour qui se prennent nos éminents procureurs ? Pensent-il réellement que les « enseignants ordinaires » pourraient survivre plus d’une semaine en ne tentant pas à chaque instant dans leur classe d’éveiller les intelligences, d’organiser la pensée, de faire apprendre, de vaincre la violence quotidienne par les mots, le savoir, la connaissance, à l’inverse de ce prônent les pouvoirs dominants du chaos moderne, avec les maigres moyens qu’on leur donne ? Patrick Picard se livre à un décryptage précis du rapport Bentolila en miroir avec les instructions officielles actuelles pour l'école primaire, et plusieurs linguistes et spécialistes apportent leur point de vue au débat.
http://www.cafepedagogique.net/dossiers/grammaire06/ind[...]

- Grammaire, le rapport Bentolila
http://media.education.gouv.fr/file/68/3/3683.pdf
http://www.education.gouv.fr/cid4251/remise-du-rapport-[...]

- L'ORL mise en observation dans FSC
"Si on considère les avancées de la linguistique, il sera facile de constater qu’on a laissé se creuser l'écart entre les apports théoriques de la recherche et les propositions didactiques. Si l’étude des textes, la lecture, la rédaction, ont largement profité des évolutions théoriques, il n’en va pas de même pour la grammaire, qui demeure, pour la plus grande part, sous l’influence théorique des années 70. Tout un travail d’actualisation, aussi bien dans les contenus d’enseignement que dans la formation des enseignants, reste à faire. Je suis, pour ma part, assez pessimiste sur la réponse à la question : Qui peut (ou veut) actuellement accomplir cette tâche ?" Alors qu'on attend la publication d'un rapport sur l'enseignement de la grammaire, Bernard Combettes, linguiste, réfléchit dans Fenêtres sur cours 292, la revue du Snuipp, à ce que pourrait être une réforme des programmes de 2002 pour la grammaire.
Sa contribution prend place dans un dossier qui mêle observations de terrain et contributions de formateurs.
http://www.snuipp.fr/IMG/pdf/fsc292.pdf

- La bibliothèque des enfants
Réunir en un seul site plus de 10 000 livres de littérature enfantine en plus de 100 langues : le projet Children's Library participe de la constitution du village global et ouvre les enfants à la découverte de l'autre.
Ce site gratuit propose déjà des dizaines d'ouvrages en français, par exemple Philibert d'Annegert Fuchshuber, indexés et classés. Derrière ce site Seymour Papert, Brewster Kahle (de l'Internet Archive) et une équipe d'universitaires et de bibliothécaires du monde entier. Le site est soutenu par la Library of Congress, la National Science Fondation américaine, Microsoft et Adobe.
http://www.childrenslibrary.org/
http://ia62.ac-lille.fr/article.php3?id_article=1240

- L'éveil à l'écrit
"L’apprentissage de l’écrit débute bien avant l’entrée en première année scolaire. Nous reconnaissons maintenant que les enfants ont déjà un ensemble de connaissances et d’habiletés desquelles dépendront les progrès futurs en lecture et en écriture. Les dix études de ce numéro thématique visent à mieux comprendre ces apprentissages précoces en abordant les questions suivantes : Quels sont les apprentissages précoces qui favorisent l’alphabétisation? Comment se développent-ils? Quels liens ont-ils avec les apprentissages ultérieurs? Quelles circonstances favorisent leur apprentissage?" Coordonné par Monique Sénéchal, université Carleton, Ontario, ce nouveau numéro d'Education et francophonie réunit des travaux de chercheurs français, canadiens et suisses. Il met en évidence également l'importance de la littératie familiale dans les acquisitions et les difficultés des groupes minoritaires.
Education et francophonie
http://www.acelf.ca/c/revue/sommaire.php?id=20
Café : Journal d'une G.S.
http://www.cafepedagogique.net/dossiers/contribs/i7l.ph[...]

- Un enseignant – Un site : BiblioBoost
Voilà un programme qui vient de loin ! De Finlande précisément où Delphine Beaudou, Frédéric Girot et Emmanuel Beaudou travaillent dans une école d'entreprise de la mission laique française, liée à un chantier de construction.
Ces trois enseignants ont eu l'idée d'associer la gestion de la bibliothèque et la vérification des capacités en lecture des enfants. Leur programme "BiblioBoost" "fait partie d'un projet d'école visant à créer une BCD attractive et interactive en associant un programme original de QCM de compréhension de lecture" nous dit Emmanuel Beaudou.
BiblioBoost offre aux élèves une interface simple pour emprunter ou rendre un livre ainsi que la possibilité de répondre à des QCM portant sur les livres lus.
"L'outil fonctionne parfaitement bien dans notre école depuis une année" écrit Emmanuel. "Notre programme est accessible à tous et notre souhait est de voir le nombre d'utilisateurs grandir en France et à l'étranger. La mutualisation des QCM de lecture créés par les enseignants utilisateurs répartis de part le monde amènera une offre riche et variée aux élèves. Pour les élèves, l'outil apporte avant tout une motivation supplémentaire pour aller plus loin après une lecture. Pour les profs, la possibilité d'effectuer un suivi des lectures de chaque élève, de façon quantitative et qualitative, en toute discrétion, sans pression aucune sur l'élève".
http://www.biblioboost.net/



Langues
- Allemand : Journée franco-allemande
Le 22 janvier est chaque année la "Journée franco-allemande". À cette occasion, en France et en Allemagne, les écoles et les établissements du second degré sont invités à organiser des activités pluridisciplinaires autour de la langue du partenaire. Chaque année, un thème particulier est choisi pour cette journée. En 2007, le thème suivant a été retenu : "L'Allemagne, un pays à redécouvrir". Eduscol propose des fiches d'activités pour l'école, le collège et le lycée.
Sur Eduscol
http://eduscol.education.fr/D0156/journeefrancoallemand[...]



Mathématiques
- Le rapport sur l'enseignement des maths au primaire
L’inspection générale rend public sur son site le rapport attendu sur l’enseignement des mathématiques à l’Ecole primaire. En ces temps polémistes, allait-il préparer un nouvel affrontement médiatique, ou être un outil pour faire un point de situation, quelques années après la publication des programmes de 2002 ? Disons le sans ambages, le travail est sérieux, documenté, mesuré, et devrait être utile aux enseignants et aux cadres de l’Education Nationale, même si tel ou tel point peut évidemment entrer en discussion.
Le rapport
http://www.education.gouv.fr/cid4172/l-enseignement-des[...]
Découvrez l'intégral des analyses du rapport:
http://www.cafepedagogique.net/dossiers/maths06/index.p[...]
Voir aussi le récent dossier calcul du Café :
http://www.cafepedagogique.net/dossiers/calcul/



Sciences
- Sciences : Sciences et société en mutation
" Parce que Sciences et Société évoluent en permanence, suivant leur propre chemin. Leur convergence n’a rien d’automatique. Aujourd'hui, la confiance de la société dans ses scientifiques est très grande. Ses attentes à leur égard n'ont jamais été aussi pressantes, face aux enjeux de demain, comme l'énergie, la santé, la préservation de l'environnement, le développement durable ou la communication. Mais paradoxalement, la méfiance dans les usages qui sont faits des découvertes scientifiques augmente. Si la science est perçue comme constitutive du progrès, elle est également perçue comme un facteur de risques. Le nucléaire, les OGM ou la crise de la vache folle en sont quelques exemples". Le 12 février, le CNRS organise un important colloque sur les rapports entre société et science. Un thème qui intéresse l'Ecole.
Parmi les sujets abordés : énergie et climat, santé et recherche, nanosciences, savoirs et développement.
http://www.cnrs.fr/colloques/sciences-societe/index.htm




Education civique
- La Convention des droits de l'enfant en vedette ou en débat ?
Signée en 1989, la Convention internationale des droits de l'enfant (CIDE) sera fêtée le 20 novembre avec la diffusion d'une trentaine de clips réalisés par l'association "Les petits citoyens" avec un fort soutien institutionnel [...]
Les professeurs y trouveront certainement des éléments pour à animer les cours d'éducation civique et faire connaître et comprendre les droits des enfants.
La Convention des droits de l'enfant nous rappelle nos engagements démocratiques. Et comme enseignant elle nous aide au quotidien à changer l'Ecole.
Les clips
http://www.touslesenfantsontdesdroits.org/index.php
La CIDE en 89 questions sur le site de DEI FRance
http://www.dei-france.org/documentsautres/Les%2089%20qu[...]
Le dossier du Café (texte de Giordan)
http://www.cafepedagogique.net/citoyennete/de/index.php




Géographie
- Lire des paysages dans Le Nouvel éducateur
Au commencement était la classe promenade nous rappelle le numéro 183 du Nouvel Educateur. Célestin Freinet emmenait ses élèves se promener dans les champs pour comprendre leur environnement et se construire des repères.
Les classes Freinet continuent ces activités d'observation. Dans le dossier de ce numéro, Claire Vapillon montre que la démarche Freinet peut être adaptée en lycée pour les études de cas. Edmond Lémery décrit le processus du tâtonnement expérimental lors d'une activité de lecture de paysage. .
http://www.icem-pedagogie-freinet.org/icem-info/publica[...]




Arts

Un état des pratiques artistiques à l'Ecole
http://education.devenir.free.fr/Cahier8_PA.htm

Symposium européen sur l'éducation artistique
"De nombreux arguments sont régulièrement invoqués pour promouvoir la place de l’éducation artistique et culturelle dans les politiques éducatives. Celle-ci aurait notamment des effets positifs sur le développement cognitif et la réussite scolaire des enfants, l’acquisition de certains traits de personnalité et de compétences sociales, la créativité, la capacité d’initiative et l’esprit d’entreprise, la réduction des inégalités entre les résultats scolaires des enfants favorisés et défavorisés, la construction de l’identité culturelle de chacun et l’ouverture aux autres cultures. Autant d’arguments qui reflètent la diversité des objectifs assignés à l’éducation artistique et culturelle et celle des contextes culturels dans lesquels elle s’inscrit". À l’initiative des ministères de l’Éducation nationale et de la Culture, le Centre Pompidou organise du 10 au 12 janvier 2007 un symposium de recherche sur l’évaluation des effets de l’éducation artistique et culturelle.

Une cinquantaine de chercheurs européens et internationaux seront réunis pour confronter leurs travaux et procéder à un état des lieux des résultats obtenus et des recherches en cours. Parmi les très nombreux participants, venus du monde entier, on notera par exemple la présence d'Howard Gardner (Harvard) et Alain Kerlan à une session sur l'évaluation, de Dominique Château sur les compétences développées grâce aux arts visuels, de Bernard Darras sur les effets de l'éducation musicale etc. Un moment sans doute unique pour faire le point sur les attentes exprimées dans les systèmes éducatifs envers l'éducation artistique.
http://www.centrepompidou.fr/Pompidou/Pedagogie.nsf/Doc[...]
Rappel : Une étude reconnaît l'impact positif des dispositifs de l'action artistique et culturelle
http://www.cafepedagogique.net/disci/musique/75.php



Education Physique et Sportive
- Nous n'irons plus au stade !
"Nous n’irons plus au stade parce que nous ne comprenons plus pourquoi ce sport qu’on nous disait porteur de tant de belles valeurs est complètement détourné de son objet. Nous n’irons plus au stade parce que nous n’acceptons plus que cette violence se répète sans cesse sans que rien ni personne ne soient capables de l’éradiquer. Nous n’irons plus au stade parce que nous ne voulons plus que le sport populaire, qui plus est pour des enfants, puisse être considéré comme une goutte d’eau dans un océan d’argent, au goût de honte". Jean-Michel Sautreau, président de l'Union sportive de l'enseignement du premier degré signe cet appel à renforcer l'éducation sportive.

"Nous retournerons au stade mais nous ne voulons pas avoir peur ! Nous y retournerons applaudir le beau geste sportif. Mais nous y retournerons surtout dès lors que chacun se respectera. Nous y retournerons parce que nous restons persuadés que nous pouvons aussi y grandir, mais pas en y vivant l’horreur. Le sport ne peut pas être autrement qu’humaniste". L'Usep encadre environ 850 000 écoliers auxquels s'ajoutent des milliers de pratiquants occasionnels.
http://www.usep.org/index.php



Projets et Concours
- Charlie et les rats
Après "Le mystère de la Chambre jaune", "Le parfum de la Dame en noir", le CRDP de Paris lance un nouveau concours enligne : Charlie et les rats. Inspiré du roman de Daniel Keyes "Des fleurs pour Algernon" et du film de Resnais "Mon oncle d'Amérique", "Charlie et les Rats" est une aventure multimédia en ligne intégrant des activités pour la classe.
Le projet fonctionne à la manière d’un livre dont on est le héros. Chaque semaine, des documents (textes, images, documents audio et vidéo) qui constituent les éléments de récit et les activités en lien avec l’histoire, sont déposés sur un site à l’attention des participants. Les classes ont une semaine pour envoyer leurs solutions par messagerie au CRDP. Elles y sont évaluées par une équipe d’enseignants. À l’issue du classement final, les gagnants se verront remettre des ouvrages en rapport avec le sujet. Inscriptions jusqu'au 5 janvier.
http://charlie.scola.ac-paris.fr/inscription.asp



Pédagogie
- L'école et le théâtre
" Rien ne peut remplacer cette expérience fondatrice d'un petit d'homme qui monte sur une scène. Il lève la main. Fait un signe. Tous ses muscles se tendent et lui font mal.
Toute son intentionnalité passe dans un salut. Il sort de la gesticulation et fait, enfin, un geste. Un vrai. Pourquoi et comment organiser un projet théâtre à l'école et l'articuler aux apprentissages fondamentaux ?"
Sur Cap Canal, la chaîne qui veut éduquer à la télévision, Philipe Meirieu propose de réfléchir aux enjeux du théâtre à l'école.
Un documentaire montre cette découverte du théâtre à l'école. Un débat réunit Jean-Claude Lallias, chargé de mission théâtre au CNDP, Emilie Pillot, institutrice, Marie-France Accarion, Directrice d'école, Nino d'Introna, Directeur artistique et général du Théâtre Nouvelle Génération et Thierry Thalmann, ouvrier et comédien amateur.
http://www.capcanal.com/enligne/capinfos/titres/tous/13[...]

- Le J.T. d'Orthevielle
"Au départ, un débat en classe sur les actualités de la télévision, nous n’étions capables de citer que des catastrophes, des infos inquiétantes. Quand la maîtresse nous l’a fait remarquer et nous a demandé si nous avions de bonnes nouvelles, on est resté muets un bon moment. Et puis on a dit : “Y a un bébé qui a été abandonné et on lui a trouvé une famille d’accueil”. On a réalisé que c’était pas vraiment une bonne nouvelle car abandonner son bébé, c’est triste.
Et si on faisait un journal des bonnes nouvelles ?"
Depuis 18 mois les élèves d'Orthevielle, près de Bayonne, réalisent leur J.T. hebdomadaire.
Le choix de ne parler que de "bonnes nouvelles " se discute. Mais il nous vaut des reportages : cité de l'espace, visite d'une abbaye, poterie etc. Les émissions sont podcastées et les élèves bénéficient également de révisions et de conseils méthodologiques en podcast.
http://ecole.orthevielle.free.fr/index.html

- Les classes multi-âges sur Cap Canal
Cap Canal, la télévision éducative lyonnaise, nous invite à l'école Paul Emile Victor de Lyon qui organise ses classes en cycles pluriannuels. "Le groupe multi-âges est un groupe référent sous la responsabilité d'un même enseignant pendant la durée d'un cycle. Il regroupe des élèves d'âges différents… Ces modalités d'enseignement permettent à chacun de vivre l'expérience des différences. Elles conditionnent les interactions organisées ou non, qui contribuent à la formation de tous". Un débat suit le reportage. Il réunit Philippe Meirieu, Gérard Bastien, Inspecteur d 'Académie et Bernard Collot, auteur de "l'école du 3ème type ou la pédagogie de la mouche".
http://www.capcanal.com/enligne/capinfos/titres/tous/11[...]


Sur la même chaîne, une nouvelle émission sur une émission sur "le Théâtre à l'école", avec un film documentaire réalisé par Meirieu :
http://www.capcanal.com/enligne/capinfos/titres/tous/13[...]

- L'école multi-âges moins efficace ?
"Il apparaît donc que la fréquentation d’un cours multiple, en CE1 comme en CM1, n’est jamais efficace au plan pédagogique, elle est même néfaste quand les élèves sont placés d’office dans ce type de classe parce qu’il n’y a pas d’autre choix pour eux". Analysant les résultats de près de 6 000 élèves bourguignons, Christine Leroy-Audouin et Bruno Suchaut (Iredu) jettent un pavé dans la mare en affirmant l'inefficacité des classes multi âges. Il s'agit de classes souvent rurales où les enfants de niveaux différents sont mélangés.
Plusieurs travaux précédents avaient montré l'efficacité des classes uniques. Tout au plus C. Leroy-Audouin et B. Suchaut reconnaissent-ils une possibilité de neutraliser les effets négatifs. "Quand les équipes pédagogiques ont la possibilité d’affecter intentionnellement les élèves dans les classes à plusieurs cours, les progressions des élèves de ces classes ne sont pas différentes de celles des élèves qui fréquentent des cours simples. Les choix opérés par les enseignants apparaissent donc efficaces puisqu’ils permettent de neutraliser les effets négatifs des classes à plusieurs cours".
http://www.u-bourgogne.fr/upload/site_120/publications/[...]
http://www.cafepedagogique.net/expresso/index051006.php
Le dossier du Café sur l'Ecole Rurale :
http://www.cafepedagogique.net/dossiers/ecolerurale/ind[...]

- Classes multi-âges : Sylvain Connac défend leur efficacité
Le 14 novembre, le Café pédagogique rendait compte de la publication par Christine Leroy-Audouin et Bruno Suchaut (Iredu) d'une étude mettant en question des cours multiples : " Il apparaît donc que la fréquentation d’un cours multiple, en CE1 comme en CM1, n’est jamais efficace au plan pédagogique, elle est même néfaste quand les élèves sont placés d’office dans ce type de classe parce qu’il n’y a pas d’autre choix pour eux". Nous avons demandé à Sylvain Connac, docteur en Sciences de l'Education et enseignant à l'Ecole coopérative Antoine Balard, à Montpellier, son sentiment sur cette publication.
http://www.cafepedagogique.net/dossiers/contribs/connac[...]
http://www.cafepedagogique.net/expresso/index141106.php

- 150 exercices interactifs
Michel Neroucheff était instituteur en Belgique. Son site propose plus de 150 exercices interactifs en français, grammaire, calcul, géométrie etc. "J''ai commencé ce travail afin de permettre à mes élèves de travailler individuellement en classe et à domicile. Il vient à présent en aide aux enseignant(e)s, enfants et parents recherchant à aider leurs enfants".
http://www.neroucheffmichel.be/

- Le colloque de l'Association des Formateurs Tice
L'AFT-RN organise pour la seconde fois un colloque national ouvert à tous les formateurs TICE les vendredi 26 et samedi 27 janvier 2007 au CDDP des Hauts-de-Seine à Boulogne-Billancourt (92).
Cette année, le rassemblement aura pour thème : "Accompagner les Tice : de l'animateur au formateur". Conférences, débats, ateliers, tables rondes et moment plus conviviaux rythmeront ces deux jours. Un temps important sera réservé aux échanges entre collègues.
Parmi les ateliers : Primtice : L.Odic, l'ENT : PORTEE, les logiciels libres avec Framasoft, le C2i niveau 2 (C.Courtaux), les TBI (BY Cochain), le pôle de compétences du premier degré ( Michèle Dreschler), Internet, enseignants et responsabilité juridique, etc. Les inscriptions sont ouvertes.
http://aft-rn.net

- Testez l'indice du climat de votre école
Le climat scolaire est-il bon dans votre école ? La Mgen vous propose de l'évaluer en répondant à un questionnaire interactif. L'exercice est facile, rapide et serait prédictif.
http://www.mgen.fr/mgen/questionnaire/indice.asp


Profession
- Formation des maîtres :le Snuipp dénonce des lacunes
"Le projet indique seulement que la formation à l’université pourrait donner lieu à des ECTS. Pour le SNUipp, la reconnaissance universitaire de la formation doit se traduire par l’obtention d’un master à l’issue de cette formation" dénonce le Snuipp dans un communiqué. Autres "lacunes" signalées par le syndicat : "L’allongement du temps passé sur le terrain lors de l’année de stagiaire est confirmé par la mise en place du stage filé sans qu’aucun bilan n’ait été effectué. La suppression du mémoire remet en cause l’articulation entre enseignement à l’IUFM et stage professionnel. La spécificité de la formation des enseignants du premier degré est largement sous-estimée".
Communiqué
http://www.snuipp.fr/spip.php?article4188

- Rémunérations pour travaux supplémentaires
Directeurs, études surveillées, surveillances etc. : le B.O. du 30 novembre publie les nouveaux taux des travaux supplémentaires.
Au B.O.
http://www.education.gouv.fr/bo/2006/44/MENF0602792N.ht[...]

- Le ministre veut créer un statut d'emploi pour des directeurs
Peu de syndicats ont siégé aux deux réunions ministérielles des 29 et 30 novembre sur la direction d'école. Le Snuip et le Sgen-Cfdt avaient fait savoir qu'ils seraient absents tant que les menaces de sanctions contre les directeurs grévistes ne seraient pas levées.
Le Se-Unsa rend compte des deux réunions. Il apparaît que le ministère va expérimenter 6 ou 7 "Etablissements publics d'enseignement primaire". A moyens constants, il réfléchit également à la création d'un statut d'emploi de directeur pour les plus grosses écoles primaires.
http://www.se-unsa.org/page_cadres.php?id=41

- Sciences Humaines : L'école en question

La qualité des productions des éditions Sciences Humaines n'est plus à démontrer, tant ces ouvrages de synthèse font référence dans le monde de la formation ("Eduquer et former", "les mutations de l'Ecole", "Une histoire de l'Education", "L'intelligence de l'Enfant", "Le fonctionnement du cerveau"...
Son dernier numéro spécial titre "L'Ecole en question", croisant les approches sociologiques, psychosociales ou psychologiques, la place des parents et le rapport au savoir. Certains des points de vue présentés susciteront évidemment le débat ("Qu'est-ce qu'un bon prof ?..."), mais la variété des approches et des signatures (VanZanten, Dubet, Duru-Bellat, Merle, Meirieu, Fayol, Dutercq, Debarbieux...) fait de ce numéro un nouveau document de référence.
On sent que la revue tente de se rapprocher du terrain de la classe : au-delà de son rôle de "vulgarisateur" des savoirs savants, Sciences Humaines tente de mieux comprendre les spécificités et les contradictions du métier d'enseignant. Sur son site Internet "nouvelle version", la sociologie du travail fait une entrée en force avec un dossier en libre accès sur la question : "Enseignants, professionnels ou bricoleurs ?".

Saluons cette démarche intéressante du magazine, que met en mots à sa manière Michel Fayol dans l'édition papier : "Nous avons un devoir d'humilité : les chercheurs travaillent sur des thèmes très délimités alors que le praticien cherche une vue d'ensemble. L'Education a besoin d'ingénieurs, qui comme dans l'industrie utilisent les recherches pour en tirer les conséquences pour les pratiques pédagogiques. La psychologie a besoin de tels médiateurs, qui soient interface entre chercheurs et enseignants."
Un beau défi, tant pour la presse spécialisée que les institutions de formations...
http://www.scienceshumaines.com

Bibliographie    [ Haut ]
- On a aimé :

- "Comment lisent les enfants du Petit Chaperon Rouge", Dominique Piveteaud, Editions « L’Ecole »

« Le grand méchant loup n’est pas mort, mais sa férocité ne doit pas nous faire oublier que la raison et l’intelligence sont le propre de l’Humain. »

« C’est le livre que j’aurais aimé pouvoir écrire… ». Ainsi a réagi une des premières lectrice de Dominique Piveteaud, enseignante comme lui passionnée d’enseignement de la lecture et d’exploration de la complexité du quotidien de la classe. Enseignant de CP, maître-formateur, D. Piveteaud a un parti-pris : pour apprendre à lire, le maître, comme l’élève, doivent s’engager, s’ils veulent réellement « prendre le pouvoir », ne pas se cantonner à l’exécution et à la répétition. Pour cela, l’auteur articule un propos exigeant, liant à la fois le concret de la classe, des exemples précis à l’état des savoirs sur l’apprentissage et l’Ecole.
Ainsi, l’ouvrage, construit autour d’une progression calendaire, commence par le « premier jour », avec une situation d’écriture dans laquelle il faudra « se débrouiller pour que chacun ait écrit quelque chose » : avant le CP, les élèves ont déjà appris…


Engageant à travailler dès les premiers jours sur le rôle de l’écrit dans l’histoire de l’humanité, Piveteaud propose de dépasser la simple « fréquentation » de la littérature de jeunesse, pour en faire un véritable outil pour aborder ensemble les questions fondamentales : « qu’est-ce qu’apprendre ? » ; « comment grandir sans trahir ? » ; « les conflits entre les hommes sont-ils une fatalité ? »… à la fois pour se décentrer et pour se relier au monde.
Le maître doit alors faire un choix exigeant des supports qu’il va proposer : le premier ouvrage proposé, « Les Chaussures » (Ponti), doit permettre de se pencher ensemble sur l’autorisation à grandir, moment parfois difficile au CP…
Dépassant la polémique sur le code et le sens, D. Piveteaud propose de s’appuyer fortement sur l’écriture pour travailler les difficultés de l’encodage et des correspondances grapho-phoniques, sur une progression organisée dans la rencontrer des ouvrages de jeunesse, mais aussi sur l’utilisation des écrits « non-littéraires » : calendriers, cartes, emploi du temps, listes… Le chapitre « septembre-octobre » décrit précisément les choix de l’enseignant pour l’entrée dans le code écrit et la conscience orthographique (mémoriser, segmenter, encoder) à partir des mots rencontrés en classe.

« Novembre-décembre » est l’occasion d’approfondir une ambition de D. Piveteaud : construire des apprentissages solidaires. Travail de groupe, hétérogénéité, débats sont interrogés en détail, y compris du point de vue éthique pour le maître : comment faire devant tant d’écarts ? comment rester ambitieux devant les difficultés ? Un long développement illustre concrètement les outils développés par l’auteur pour « faire écrire » tous ses élèves, y compris ceux qui apparaissent les plus éloignés de l’Ecole…

Avec le développement des compétences du jeune lecteur, « Janvier-Février » est le temps de la construction de son espace propre face au texte. Lire, c’est penser, c’est donner vie à ce qu’on peut comprendre à partir de ce qui est écrit « noir sur blanc », dans une double mise en réseau entre les interprétations des élèves et les différents livres rencontrés. « Qu’est-ce qui, dans ce livre, va me parler de moi ?» doit pouvoir se dire en substance le petit élève de CP.
Toute la fin du chapitre insiste sur la question difficile que se pose à cette époque tout enseignant de CP guettant les signes d’évolution des compétences des élèves. Il indique des pistes pour mieux observer les élèves au travail ou faire partager aux parents qu’apprendre à lire est bien un long et difficile chemin…

Tenir la distance, marquer les conquêtes, permettre de se situer dans les apprentissages : « mars-Avril » se penche sur l’évaluation des élèves et sur le concept de « différentiation ». C’est l’occasion pour D. Piveteaud de réaffirmer son parti-pris du « Tous capables » cher au GFEN, refusant la naturalisation des différences. Conséquence directe, au « à chacun selon ses besoins », Piveteaud préfère préserver pour tous une activité intellectuelle exigeante en réalisant si besoin les étayages nécessaires : découper préalablement pour permettre à l’enfant de se fixer sur la tâche de tri, aider à la copie pour permettre de préserver la production de phrases… Invitant les enseignants à ne pas laisser au rang de « vœu pieux » leurs ambitions et leurs parti-pris, il invite en conséquence à se méfier des renoncements du « il aura au moins ça » contenu en germe par le recours exclusif au B-A-BA avec les élèves les plus en difficulté. Ainsi, ce chapitre propose un exemple développé sur une découverte du texte « Coyote Mauve » (texte exigeant s’il en est…) en trois groupes, dont un de non-lecteurs qui illustre les propos de l’auteur sur le concept d’aide (p.166 et suivantes) et d’entraide, avec quelques phrases plus que décapantes…
Le chapitre se termine par une présentation d’expériences en matière de production d’écrit, notamment à travers la presse écrite.

Conclusion de l’année, « Mai-juin » fait le point sur ce qui a été acquis, propose des pistes pour le mesurer, insiste sur la liaison Grande Section-CP. Il explicite notamment les compétences dont sont désormais capables les élèves, que ce soit en production d’écrit ou en « critique littéraire », notamment avec l’exemple du prix « Tatoulu » (voir reportage du Café)

Assumant totalement l’ambition d’une « utopie en acte », Dominique Piveteaud clôt son propos sur la « certitude que l’idéal se construit au quotidien et prend racine dans chaque acte de transformation ». Et comme il sait que son livre s’adressera tout autant aux professeurs d’école débutants qu’aux maîtres expérimentés, il propose une bibliographie en 3 livres, ou en 10, ou en 30… et la liste des albums qu’il utilise en classe. Parce que, comme le répète à l’envi le GFEN, « à l’inverse d’une marchandise, le savoir s’accroît d’être partagé »

Dossier spécial    [ Haut ]
- La conscience phonologique au cycle I

Dans le document d’accompagnement des programmes de 2002 sur le langage, le travail sur la conscience phonologique est clairement exposé en quelques étapes :
• segmenter l’oral en syllabes
• jouer avec les syllabes, les manipuler consciemment
• conduire le même type de travail sur les phonèmes
Même si ce travail sera largement poursuivi pendant l’année de CP, il est indispensable dès la moyenne de travailler avec les élèves des capacités d’écoute puis d’analyse de la langue orale. Quelques documents trouvés sur la toile vous aideront à construire une programmation d’activités et à connaître les différents outils pouvant être construits ou existants sur le marché.
http://www.cndp.fr/doc_administrative/essentiel/b_le_la[...]
Des extraits des programmes de 2002 sur le site de Bien-Lire
http://www.bienlire.education.fr/02-atelier/pagefenetre[...]


Les outils existants

L’outil « phono » (livre et jeu de Roland Goigoux, Sylvie Cèbe et Jean-Louis Paour) est largement présenté sur le site Bien-Lire. On trouve notamment dans cet article, un résumé intéressant des différentes recherches qui ont permis d’établir un lien entre la conscience phonologique et l’apprentissage de la lecture.
http://www.bienlire.education.fr/04-media/a-reperes.asp

Un autre article du site Bien-lire propose une analyse de différents jeux phonologiques. Arlette Weber, maître –formatrice, utilise la même grille d’analyse pour pointer les avantages et inconvénients des quatre outils suivants :
Phono. Développer les compétences phonologiques. Grande section et début de CP (Roland Goigoux, Sylvie Cèbe, Jean-Louis Paour, Hâtier, 2004)
Jeux phonologiques cycles 1 et 2 (Béatrice Pothier, Retz, 2004)
La clé des sons, 4 à 6 ans (Monique Conscience, Accès Éditions, 2000)
La clé des sons, 6 à 8 ans (Monique Conscience, Accès Éditions, 2000)
http://www.bienlire.education.fr/02-atelier/fiche.asp?t[...]

Le site de la circonscription de St Brice sous forêt présente quelques extraits des outils publiés aux éditions La Cigale, ainsi qu’une test d’évaluation du niveau de conscience phonologique pour les lecteurs et pré-lecteurs.
http://www.ien-stbrice.ac-versailles.fr/outil%20pedago%[...]

Deux réseaux d’aide de l’académie de Grenoble, ont unis leurs forces pour créer un document de travail sur la conscience phonologique extrêmement riche.
Pour les 6 thèmes suivants, les sensibilisations aux sons, la syllabe, les rimes, les codes alphabétiques, les phonèmes, le lexique orthographique, ils nous offrent une bibliographie, les matériels pédagogiques existants abordant un travail sur cette thématique et une liste de jeux à créer.
http://ien.chalons2.free.fr/IMG/pdf/Materiel_phonologiq[...]



Des programmations pour la conscience phonologique
Dans les sites suivants vous trouverez des outils très riches pour construire vos activités de conscience phonologique dès la petite section.

Laurence Stary, CPC et Christelle Faux, maîtresse E ; présentent ici le compte-rendu d’une animation pédagogique sur la conscience phonologique. Ce document expose rapidement ce qu’est la conscience phonologique, puis développe des programmations d’activités, de la petite section à la grande section.
http://www.ac-nancy-metz.fr/ia55/IenVerdun/docspeda/Fra[...]

Le groupe maternelle de la Somme a aussi planché sur le sujet et présente ses travaux sous la forme d’un tableau synthétique
http://www.ac-amiens.fr/inspections/80/maternelle/consc[...]

A Jonzac, les conseillers pédagogiques ont axé leur travail sur les petits jeux que l’on peut mettre facilement en place dans la classe et en ont listé de nombreux exemples par section.
http://web-ia.ac-poitiers.fr/web17/Jonzac/ressources/co[...]



[ Haut ]

Archives de la rubrique Primaire :

Café  n°1 - n°2 - n°3 - n°4 - n°5 - n°6 - n°7 - n°8 - n°9 - n°10 - n°11 - n°12 - n°13 - n°14 - n°15 - n°16 - n°17 - n°18 - n°19 - n°20 - n°21 - n°22 - n°23 - n°24 - n°25 - n°26 - n°27 - n°28 - n°29 - n°30 - n°31 - n°32 - n°33 - n°34 - n°35 - n°36 - n°37 - n°38 - n°39 - n°40 - n°41 - n°42 - n°43 - n°44 - n°45 - n°46 - n°47 - n°48 - n°49 - n°50 - n°51 - n°52 - n°53 - n°54 - n°55 - n°56 - n°57 - n°58 - n°59 - n°60 - n°61 - n°62 - n°63 - n°64 - n°65 - n°66 - n°67 - n°68 - n°69 - n°70 - n°71 - n°72 - n°73 - n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78 -

 
indispensables

Dossier Bac et Brevet : préparation, entraînement, auto-évaluation

Le point pour la rentrée 2006

  La rubrique Primaire dans les archives :
 • Les dernières éditions du Café :
n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78
 • Les archives complètes


 • Envoyer une info
 • Nous écrire


 • S'abonner à cette rubrique
 • Nous connaître
 • Nous aider
 • Version imprimable