Economie-Gestion (Café N° 47)

Version imprimable Version imprimable

Édition du 07-03-2004

- Hervé Touron -

- A la Une : BO : STG

Le BOEN n°7 du 12/02/2004 définit les horaires pour les classes de premières et terminales STG. Les dénominations ACC, ACA, CG et IG disparaissent au profit de "mercatique", "communication et gestion des ressources humaines", "comptabilité et finances des entreprises" et pour terminer "gestion des systèmes d'information".
ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/b o/2004/7/serie_stg.pdf http://www.education.gouv.fr/bo/2004/hs1/ default.htm

 

- A découvrir : BTS professions immobilières

Frédérique PERRIER, enseignante en droit général et droit de l'immobilier au lycée Victor Hugo à Marseille nous présente une formation atypique. Ouverte aux élèves de STT, elle peut susciter des vocations et redynamiser les projets personnels à l'heure du choix pour les études supérieures.

HT : Quel est le public concerné par cette formation (type de bac) ?

FP : Je dirais tout public titulaire d'un baccalauréat (STT, ES, L, voire S) ou ayant déjà une première expérience universitaire .

HT : Quel est le profil attendu (qualités personnelles, travail) ?

FP : Nous sommes sensibles lors de la sélection aux qualités que doit posséder le futur professionnel de l'immobilier : dynamisme, sens de la négociation et des responsabilités, bon niveau de culture générale, goût pour le contact humain et le travail d'équipe, mais aussi rigueur et discrétion. Une fois admis, ils doivent travailler régulièrement et faire preuve d'assiduité.

HT :Quels sont les objectifs de la formation ?

FP :Développer une double compétence technique et commerciale et permettre aux étudiants d'acquérir des savoirs et savoir-faire à la fois très pointus dans certains domaines (droit général et de l'immobilier, gestion immobilière, techniques du bâtiment) mais aussi " polyvalents " (français, anglais, gestion commerciale, économie) leur permettant d'accéder à des emplois très divers : agent immobilier, gestionnaire d'immeubles, promoteur, syndic de copropriété, agent public ou privé d'organisme HLM ou encore négociateur immobilier dans un établissement bancaire . Grâce à l'alternance, au bout des deux ans, l'étudiant se trouve doté d'une expérience professionnelle de deux ans, et cela représente un avantage concurrentiel indéniable sur le marché de l'emploi.

HT : Quels sont les éléments uniques qui caractérisent le diplôme ?

FP :Grâce à ce diplôme, les étudiants pourront ensuite exercer comme collaborateur dans des petites ou grandes structures, mais aussi à leur propre compte. Les exigences du référentiel en tiennent compte : l'étudiant doit donc être compétent dans des domaines très variés et savoir travailler en autonomie. Certains enseignements sont très spécifiques : techniques du bâtiment, gestion immobilière par exemple.

HT :Quelles sont les spécificités du point de vue des enseignements comme l'économie, le droit, la gestion, le commerce ?

FP :L'enseignement du droit est très valorisé à l'écrit (coefficient 4) et c'est un enseignement très complet : au référentiel sont inscrits le droit général mais aussi le droit immobilier : location, vente d'immeuble, urbanisme, baux commerciaux, etc. L'enseignement de l'économie est conforme aux autres BTS mais les techniques comptables, commerciales et administratives sont appliquées à la profession immobilière.

HT :Quelles sont les modalités pour obtenir le diplôme ?

FP : Dans l'académie d'Aix-Marseille seul le lycée Victor Hugo propose la préparation à ce diplôme en formation initiale. Le cadre de la formation est le suivant : le BTS est préparé en alternant pendant deux ans, la formation théorique et la formation pratique auprès de professionnels de l'immobilier une semaine sur deux. L'étudiant perçoit donc un salaire calculé en pourcentage d'un salaire de base et en fonction de son âge. Pour les professionnels disposant d'une expérience sérieuse et répondant aux exigences requises, des jurys de VAE statuent régulièrement .

HT : A présent, quelles sont les perspectives après l'obtention du diplôme ?

FP : Pour nos élèves, l'insertion professionnelle est facilitée puisqu'ils bénéficient déjà d'une expérience professionnelle. Souvent leur employeur leur propose une transformation du contrat initial en CDI (ce qui nous pose ensuite un problème pour placer nos nouveaux étudiants). Certains sont désireux de poursuivre leurs études : là aussi les pistes sont nombreuses vers l'Université (faculté de droit), formations spécialisées (ICH, Fnaim, Ecoles de commerce), ou licence professionnelle (droit et management de la construction et de l'immobilier à Montpellier, licence en droit et gestion immobiliers à Lyon, ou droit et management de la construction et l'immobilier à Paris, par exemple).

HT : Quels sont vos rapports avec les praticiens du domaine ?

FP : Ils sont fréquents puisque nous assurons le suivi de nos élèves en entreprises (agences immobilières, syndics, société civile immobilières). Ces derniers sont très satisfaits par la qualité et l'exigence de notre formation mais certains souhaiteraient à l'instar de ce que pratiquent les écoles privées que nous fonctionnons selon un rythme plus haché : alternance de 2 jours et demi par exemple . Or ceci ne nous semble pas répondre aux exigences pédagogiques de notre formation et nos résultats à l'examen nous confortent dans nos choix. Pour l'instant nous résistons malgré la concurrence presque " déloyale " que pratiquent à ce niveau les écoles privées grâce aux contrats de qualification (amenés à disparaître).

HT : Pourriez vous évoquer les particularités de votre établissement ?

FP : Le lycée se situe à 200 mètres de la gare Saint Charles et de la gare routière, dans le périmètre du projet Euroméditerranée (projet de rénovation et de valorisation d'une partie du centre-ville). L'établissement est en cours de réhabilitation par la région. Il regroupe d'autres BTS tertiaires comme le BTS Assurance et l'an dernier la première promotion du BTS Banque a vu le jour. Aussi, compte tenu de nos enseignements communs, nous avons le projet de créer un pôle financier regroupant ces trois BTS afin de réaliser des effets de synergie, une mutualisation des ressources pédagogiques par exemple, et la création d'un club de réflexion avec des professionnels et les étudiants sur des sujets transversaux. Nos ressources matérielles se modernisent également et nous devrions dès l'an prochain renouveler tout le parc informatique du BTS et se doter d'outils plus performants.

A voir également sur le site Eduscol, des informations sur l'enseignement en alternance, objectifs pédagogiques, modalités de mise en oeuvre, textes de référence, ressources nationales.
http://eduscol.education.fr/D0052/defaul t.htm
- Marketing Communication

SPIP pour l'Eco-gestion
Participer à la communication en réseau est un voeu largement partagé. Développer un travail en équipe, permettre à chacun de s'exprimer sont sources de dynamisme et de motivation. Les consignes inscrites dans les programmes vont dans ce sens. Par contre, pouvoir passer concrètement à l'action n'est pas chose évidente. La mise en pratique passe souvent par la création et l'animation d'un site Web classique (statique). Ce type de site ne permet pas de travailler en groupe avec souplesse, le suivi est laborieux. La solution est d'opter pour un site dynamique. Le principal défaut est alors d'apprendre à manier des langages plus complexes comme le php par exemple. Et pourtant des outils simples et efficaces existent, SPIP en est un exemple. Les avantages sont :
- Premier atout : être rédacteur est chose simple. Pas besoin de véritable formation, il suffit juste de se connecter et d'écrire sa contribution. La mise en forme est automatique, le rédacteur n'a qu'un seul souci : le fond de son article.
- Deuxième atout : le système permet de travailler en équipe. Ce n'est plus une seule personne qui intègre les informations, mais une communauté. De plus, la hiérarchie possible entre les différents rédacteurs permet un contrôle de la diffusion de l'information. Les professeurs l'apprécieront dans le cadre d'une activité pédagogique.
Alors, Spip, simple éditeur de site ou une nouvelle façon de travailler ? Le premier contact avec l'interface utilisateur véhicule une image de simplicité, voire même d'un produit limité. Et pourtant...
Il faut distinguer 2 aspects très importants : l'espace public et l'espace privé. Le premier est ouvert à tous, lisible par l'ensemble des internautes. Il comporte des articles, des brèves, des sites référencés et des documents en téléchargement. L'article est le développement d'une problématique donnée (présentation d'une formation, exposé d'élève...), le site décrit une ressource sur Internet, la brève véhicule une information ponctuelle. Cet ensemble est nourri par les contributions des différents membres du groupe de travail. Il est également possible de " syndiquer " un site qui en offre la possibilité. Les dernières informations sont alors automatiquement collectées pour être affichées dans une rubrique. Cet outil est vecteur de synergie entres les différents acteurs éducatifs.

L'espace privé est lui réservé à la communauté du groupe de travail. Invisible au public il offre la possibilité d'échanges, dialogues. C'est le point de résonance de notre réflexion pédagogique. Appliqué à la classe, c'est la zone d'échanges privilégiés entre l'équipe pédagogique et les élèves. Chacun peut proposer des ressources, elles peuvent faire l'objet de débats avant toute mise en ligne. Les différentes productions peuvent ainsi s'inscrire dans la durée. Le débat qui suit la ressource doit permettre son amélioration constante pour parvenir à un résultat publiable. Spip est hiérarchisé. Cela permet de subordonner la diffusion d'une ressource à l'autorisation du responsable de zone.

Une autre caractéristique de Spip est de séparer très clairement le moteur de génération du site, le visuel des pages et le contenu. Cela permet de faire évoluer chaque élément séparément, en fonction des missions et compétences de chacun.
Travailler avec Spip, c'est donc travailler à 3 niveaux :
- Contributeur : accessible à tous
- Utilisateur langage Spip : pour des utilisateurs informatique confirmés qui veulent modifier ou créer un visuel personnalisé et unique (squelettes). Niveau passionnant, mais non indispensable pour faire un site Spip ! Il faut compter au moins une dizaine d'heures de travail pour comprendre la philosophie Spipienne. Les résultats obtenus sont étonnants ! Le créateur de squelettes dispose d'un outil relativement simple, très puissant. Mais que l'on se rassure, la méthode offerte est infiniment plus simple que l'apprentissage du couple PHP et MYSQL. Pour ne rien gâcher, la communauté spipienne est très active, sympathique et très partageuse. Cet aspect fait de SPIP un outil de démocratisation de l'informatique professionnelle.
- Programmation SPIP... pour les pro du php et mysql... mais là n'est plus notre vocation ! La communauté mondiale Spip propose suffisamment de ressources et solutions sans qu'il nous soit nécessaire de s'en préoccuper.
Spip permet de s'affranchir de tout diktat informatique. La seule véritable contrainte est de disposer d'un espace sur un serveur pour héberger l'application. Des solutions existent.
Quand aux membres de l'équipe, ils n'ont besoin que d'un "brouteur" Web et d'un accès réseau (intranet ou Internet) pour participer. Plus besoin de machine puissante, plus besoin de système d'exploitation déterminé. Chacun choisi librement son environnement. L'usage de l'outil rend même caduque l'apprentissage d'un éditeur HTML (sauf pour la création des squelettes). Peut être est-il temps de réfléchir sur l'usage de ces logiciels avec les élèves ? L'avenir semble privilégier la nette séparation entre les données et leur mise en forme. Il semble donc plus pertinent de miser sur le fond avec les élèves que le programme qui en assure le codage.
Spip nous permet d'explorer une communication différente. Elle ne remplacera jamais les canaux actuels, mais c'est dans la multiplicité des possibilités d'échanges que les idées pourront éclore et se développer.
Site officiel
http://www.spip.net/fr
A lire aussi sur LinuxQuebec
http://linuxeduquebec.org/rubrique.php3? id_rubrique=25

WebCalendar
Dans la famille des applications php+mysql je demande l'agenda partagé ! Webcalendar est une application qui permet la gestion d'un agenda en ligne, avec plusieurs utilisateurs et groupes. Bien entendu il est possible de déterminer le degré de visibilité de chaque agenda et de déterminer les participants qui peuvent poster un événement. L'outil peut être exploité comme un cahier de texte virtuel. Le professeur principal est l'administrateur, les professeurs de la classe sont collaborateurs et de l'autre côté, parents et élèves peuvent consulter l'agenda. Cet outil offre l'opportunité de communiquer simplement sur le travail des élèves, permet l'harmonisation du rythme des évaluations par exemple. D'un point de vue plus scolaire, il peut aussi être un fantastique outil d'apprentissage de la maîtrise du temps (pour des élèves en BEP par exemple) ou servir de lien permanent avec des élèves ou étudiants en apprentissage (donc souvent à l'extérieur du centre de formation). Naturellement, le caractère Open source permet à des professeurs spécialistes ou des étudiants en informatique de gestion de mettre les mains dans le moteur et de participer au développement d'un produit, qui est déjà complètement opérationnel. Côté utilisation, il faut disposer, outre d'un serveur en intranet ou Internet avec php et mysql, d'un simple navigateur pour exploiter l'agenda. L'ergonomie est simple, voire stricte mais est d'une réelle efficacité. On navigue vite et bien et la prise en main ne dépasse pas deux heures. La seule difficulté réside dans le réglage des préférences. Les options sont nombreuses et on peut s'y perdre au début. Après quelques essais, l'application révèle sa puissance. L'outil est compatible avec d'autres agendas (palm ou ical) et les modules d'import/export permettent les échanges. Testé avec des données issues de Palm Desktop 5, il semble indispensable de désactiver le contrôleur de conflits si les données sont importantes. Côté installation, même si ce n'est pas entièrement automatisé il suffit de suivre le contenu du fichier install.htm. C'est en anglais et cela peut être résumé ainsi :
- décompacter l'archive
- transférer le contenu sur le serveur
- avec phpmyadmin (par exemple) il faut créer une base de données puis importer l'archive sql qui contient les tables. Pour Mysql, le nom par défaut de la base est intranet.
- configurer le fichier config.php. Le travail est largement avancé pour qui oeuvre avec mysql.
Il ne manque que le login et le mot de passe qui permettent d'accéder à la base de données. Il s'agit des mêmes codes qui auront permis l'accès à l'espace Mysql.
- lancer l'agenda en l'appelant par son url dans le navigateur de votre choix. Pour entrer la première fois, taper le login admin et le mot de passe admin.
Il ne reste qu'à se rendre dans les préférences pour solliciter la langue française. Cela déclenche la traduction de l'interface et de l'aide en ligne. Pour la suite, à vous de jouer, vous ne risquez pas d'endommager grand chose tant que vous n'accédez pas directement à la base de données ou vous ne modifiez pas les fichiers .php.
Donc, une fois le cap technique franchi, l'outil offre de réelles opportunités, tant d'un point de vue de la communication que de l'apprentissage de la maîtrise du temps. Il s'agit d'un nouveau pas pour un service d'éducation plus transparent, innovant, ouvert et efficace. Sans que cela soit l'objet de cette rubrique, on ne peut que recommander cette application pour le côté administratif des établissements scolaires.
L'université Jean Monnet de Saint Etienne propose une traduction de la page d'aide de l'application. Elle renvoie également vers les sites officiels du programme.
http://www.univ-st-etienne.fr/criter/gui de/agenda/
Téléchargement du programme :
http://webcalendar.sourceforge.net/
Espace de démonstration. La langue d'accueil peut être exotique. Entrer dans l'espace privé en tapant demo comme login et demo comme mot de passe. Trouver ensuite les préférences et choisir le français. En tâtonnant on y parvient assez vite. Le test a été mené avec un site en chinois.
http://webcalendar.sourceforge.net/demo/ login.php
PS : Les tests ont été menés sous Mac osX avec php activé et mysql installé. Tout a fonctionné du premier coup. L'installation de la base a été menée avec CocoaMysql. Un autre test a été mené : l'hébergement sur l'espace web de La Poste. L'outil y fonctionne sans encombre.

L'Observateur Cetelem 2004
Pour son édition 2004, l'Observateur Cetelem propose une étude sur les habitudes de consommation des européens.
http://www.observateur-cetelem.com/obs/o bservateur/2004/home.htm

L'entreprise
Quelques conseils simples pour réussir un communiqué de presse. Un document exploitable en cours de communication ou en option.
http://www.lentreprise.com/actu/5657.1.h tml
Comment choisir un franchiseur ? Sous forme de guide le site propose 700 franchises. La matière est dense pour le cours de commerce.
http://www.lentreprise.com/creation/200. 25.0.0.0.0.html
Dossier : La fidélité à la carte. Une ressource pour le cours de marketing.
http://www.lentreprise.com/dossier/463.h tml
Cinq trucs pour des réunions plus efficaces.
Voilà quelques conseils qui trouveront un écho chez le professeur coordonnateur qui souhaite gagner en efficacité.
http://www.lentreprise.com/actu/5554.1.h tml

- Economie Droit

Antimanuel d'économie par Bernard Maris
Derrière un titre provocateur, Bernard Maris, professeur d'université en France et aux Etats-Unis propose un véritable ouvrage d'économie, atypique. Atypique car le livre se dévore avec plaisir. Les formules employées sont souvent chocs et marquent les esprits. On sourit, on rit parfois, on apprend, on réfléchit.
Structuré autour de grandes thèmes économiques comme le marché, la richesse, la monnaie, chaque chapitre est largement illustré de citations d'écrivains, économistes et philosophes. Pas de formules mathématiques complexes au menu, mais une volonté de rendre la science économique à sa juste place, accessible, loin de tout dogme asservissant et définitif. L'originalité de l'ouvrage est d'aborder simplement, sans se perdre dans de longues démonstrations les grands thèmes économiques étudiés en économie générale. Lu par le professeur non économiste de formation, il apportera exemples et rappels historiques pour animer le cours. Lu par un lycéen ou un étudiant, l'ouvrage contribuera à nourrir sa culture générale et économique. Il faut être honnête, le texte pourra sembler difficile d'approche à certains élèves en STT, mais il serait dommage de ne pas le recommander tant il peut constituer un pont entre les exigences de terminale et celles de STS, IUT ou CPGE et contribuer à l'ouverture de l'esprit.
Editeur : Bréal - ISBN : 2749500788

Commerce extérieur
Le ministère des finances a remis sa copie pour le commerce extérieur, millésime 2003. Sous la forme de documents PDF, les échanges de biens y sont décrits, analysés. Que ce soient les orientations géographiques, types de biens échangés, acteurs, la ressource actualisera complètement le cours sur les échanges extérieurs. La version résumée sera certainement suffisante pour les lycéens en classe de terminale STT.
http://lekiosque.finances.gouv.fr/images douane/etude12.htm
Une autre page permet d'accéder aux chiffres sous forme de tableaux ou schémas. Cette approche permettra d'organiser un tp, avec comme supports les schémas dont l'analyse permettra d'animer une séance qui alliera fond et méthodologie.
http://www.commerce-exterieur.gouv.fr/Cd TabChiffreCles.htm

OMC
Le commerce mondial en 2003. Sous la forme d'un document de 243 pages (tout de même) le commerce mondial est abordé sous toutes ses facettes. Il y a matière à élargir le champ de l'étude sur les échanges extérieurs. Les biens et les services sont étudiés dans le document. La ressource concernera plus particulièrement les professeurs et les étudiants post-bac.
http://www.wto.org/french/res_f/statis_f /its2003_f/its03_toc_f.htm

OCDE
L'ocde par l'ocde sous forme de diaporama power point. Après téléchargement d'un fichier de 400ko, le document est un bon moyen de développer la culture de nos élèves dans le domaine, d'autant plus que l'ocde apparaît souvent dans les actualités et statistiques.
http://www.oecd.org/dataoecd/29/20/23977 98.ppt

APCE
"Des créateurs présentent leur activité". Cette nouvelle rubrique permet de découvrir et d'illustrer la variété des entreprises. Des pistes à suivre pour l'IGC ou une séance de TP en classe de première sur le thème de la découverte des entreprises. Certaines annonces proposent des liens qui permettent de sortir des sentiers battus en approchant les PME.
http://www.apce.com/index.php?rubrique_i d=23&type_page=I
Entretien avec une lauréate du concours Créa IUT 2004 : Valérie Canolle. Il s'agit d'un exemple de réussite dans le domaine de la gestionŠ au sens large !
http://www.apce.com/redirect.php?id=282
L'apce offre une synthèse complète sur la procédure administrative suite au recrutement. Page à conserver pour illustrer le cours de droit du travail sur le contrat de travail par exemple.
http://www.apce.com/redirect.php?id=281

France 5
L'épargne salariale : un dossier complet pour illustrer le cours d'économie d'entreprise ou de droit du travail sur la rémunération.
http://www.france5.fr/emploi/travailler/ W00210/25/105349.cfm

INSEE
Variation du niveau de vie des français entre 1996 et 2001. Un document pour animer un TP d'économie en classe de première.
http://www.insee.fr/fr/ffc/ficdoc_frame. asp?doc_id=1225 http://www.insee.fr/fr/ffc/docs_ffc/IP947 .pdf

Journal du management
Acteurs, coûts, méthodologie, objectifs, notation... Dans un entretien au Journal du Management, Nicole Notat (ancienne secrétaire générale de la CFDT) revient sur les grands enjeux du développement durable. L'article est un excellent moyen pour aborder le domaine.
http://management.journaldunet.com/dossi ers/040226devdurable/notat.shtml
La taille des entreprises en France et par région. A conserver pour illustrer la diversité des entreprises et les PME.
http://management.journaldunet.com/reper e/entreprises_france_type.shtml
La concentration des entreprises.
http://management.journaldunet.com/reper e/entreprises_concentration.shtml

L'Internaute
Le site propose un dossier spécial impôts 2004 synthétique. Suffisamment complet pour être abordé en TP avec des T-STT, il n'en demeure pas moins accessible.
http://www.linternaute.com/argent/impots 2004/index.shtml

L'entreprise
IS : nouvelles règles pour le report de déficit.
http://www.lentreprise.com/actu/5655.1.h tml
Missions d'intérim : attention aux abus. Un article qui fait suite à la récente décision de la Cour de cassation. Ressource qui peut être annexée à l'arrêt pour en faciliter sa compréhension.
http://www.lentreprise.com/actu/5623.1.h tml

Droitdunet.fr
Onze questions sur le salarié et l'utilisation d'Internet sur le lieu de travail (secteur public ou privé). Les questions peuvent aussi être transposées dans le cadre d'un établissement scolaire. A lire pour éviter les erreurs dans la rédaction d'une charte d'utilisation par exemple..
http://www.droitdunet.fr/par_profils/pro fil.phtml?it=4&type=profil_salarie http://www.droitdunet.fr/

Vie publique
Vie-publique propose sous forme de texte, tableau et animation de répondre aux questions ci-dessous. L'ensemble est clair, très pédagogique et parfaitement adapté aux exigences de la filière STT. L'animation est un jeu de questions / réponses qui peut aider à fixer quelques grandes notions.
Quelles sont les dépenses de l'État par ministère ?
http://www.vie-publique.fr/decouverte_in stit/finances/finances_1_2_0_q1.htm Quelles sont les dépenses de l'État par nature ?
http://www.vie-publique.fr/decouverte_in stit/finances/finances_1_2_0_q2.htm
Les prochains conseillers régionaux seront élus le 28 mars 2004 avec un nouveau mode de scrutin, issu de la loi du 11 avril 2003. Un dossier sur le sujet est en ligne et participera au cours de droit en classe de première ou fera office de moyen pour réviser en période d'examens blancs.
http://www.vie-publique.fr/actualite/dos sier/scrutin_regionales.htm

Commission européenne
La commission européenne : nouvelles règles pour le contrôle des concentrations d'entreprises. Le document est technique et sera à réserver aux professeurs pour lesquels le besoin particulier dans le domaine est exprimé.
http://europa.eu.int/comm/competition/in dex_fr.html http://europa.eu.int/rapid/start/cgi/gues ten.ksh?p_action.getfile=gf&doc=MEMO/04/9 %7C0%7CRAPID&lg=FR&type=PDF
- Pour le prof

La documentation française
Le site de la documentation française diffuse quelques rapports qui ont trait à l'économie gestion :
Propositions pour améliorer le processus d'orientation et les procédures d'affectation au lycée professionnel (Inspection générale de l'éducation nationale)
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/b rp/notices/044000045.shtml
Education et croissance (Philippe AGHION, Elie COHEN ; Conseil d'analyse économique)
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/b rp/notices/044000017.shtml
Qu'évalue-t-on avec les épreuves du baccalauréat professionnel ? (Claudie VUILLET, Dominique SICILIANO ; Haut conseil de l'évaluation de l'école)
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/b rp/notices/044000036.shtml

Eduscol
Le fascicule BTS Informatique et Réseaux pour l'Informatique et les Services techniques est disponible.
http://eduscol.education.fr/D0036/guides _lycee.htm#informatique

[ Haut ]

Archives de la rubrique Economie-Gestion :

Café  n°1 - n°2 - n°3 - n°4 - n°5 - n°6 - n°7 - n°8 - n°9 - n°10 - n°11 - n°12 - n°13 - n°14 - n°15 - n°16 - n°17 - n°18 - n°19 - n°20 - n°21 - n°22 - n°23 - n°24 - n°25 - n°26 - n°27 - n°28 - n°29 - n°30 - n°31 - n°32 - n°33 - n°34 - n°35 - n°36 - n°37 - n°38 - n°39 - n°40 - n°41 - n°42 - n°43 - n°44 - n°45 - n°46 - n°47 - n°48 - n°49 - n°50 - n°51 - n°52 - n°53 - n°54 - n°55 - n°56 - n°57 - n°58 - n°59 - n°60 - n°61 - n°62 - n°63 - n°64 - n°65 - n°66 - n°67 - n°68 - n°69 - n°70 - n°71 - n°72 - n°73 - n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78 -

 
 • La sélection des meilleurs sites
 • Dossier Bac et Brevet : préparation, entraînement, auto-évaluation
 • Le point pour la rentrée 2004
  La rubrique Economie-Gestion dans les archives :
 • Les dernières éditions du Café :
n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78
 • Les archives complètes


 • Envoyer une info
 • Nous écrire


 • S'abonner à cette rubrique
 • Nous connaître
 • Nous aider
 • Version imprimable