STG - Economie - Gestion (Café N° 78)

Version imprimable Version imprimable

Édition du 15-12-2006

- Stéphane Goze (dir.), Chantal Boitel, Alain Téfaine, Karine Petit et Driss Sabri -

- A la Une : La plateforme CFE : une aventure professionnelle et humaine

L’histoire
La plateforme CFE (Comptabilité et finance d’entreprise) est le fruit d’une combinaison d’expériences, de personnalités, de compétences et d’attentes diverses.
Tout est parti d’un message d’ Hervé Sliwak sur la liste nationale d’économie gestion, Ecogest, fin janvier 2006.
Jusqu’à l’année dernière l’essentiel des productions de ressources de collègues étaient individuelles et hébergées sur des sites personnels ou d’établissements.
Les blogs, créés par des collègues à l’occasion de la mise en œuvre de la rénovation STG, avaient apporté et apportent encore « un plus » indéniable, puisqu’ils ont permis d’échanger sur les programmes et les pratiques. Les productions restaient toutefois individuelles et ne satisfaisaient pas toutes les attentes. Hervé Sliwak a alors proposé la création d’une plateforme CFE, dont l’esprit pouvait se résumer ainsi : « Pour un réel travail collaboratif ».

La mise en place de la plateforme
Deux problèmes importants devaient être réglés :
- Répondre à des attentes différenciées : faire converger, ou au minimum cohabiter, les attentes différentes des participants. Il y avait ceux qui voulaient un simple complément aux manuels et ceux qui souhaitaient la création de ressources alternatives aux manuels. Certain préféraient une mutualisation des ressources alors que d’autres voulaient un « véritable travail collaboratif », avec toutes les contraintes que cela impose.
- Le choix d’un outil technique qui servirait de support à la réalisation de ce travail.

Deux outils ont été choisis :
- Une liste de diffusion qui n’a servi que quelques jours, le temps d’installer le site.
- Une plateforme de travail collaboratif, Ovidentia (déjà expérimentée par l’un des deux administrateurs de la plateforme CFE, Driss Sabri), pour laquelle nous savions pouvoir compter sur le soutien de Serge Vial et de Christian Draux pour l’aspect technique et de Laurence Pitoiset pour la structuration du site. Cette plateforme présente l’avantage de permettre de bien (trop ?) structurer le contenu et de créer des groupes avec des droits différents.

Le lancement
Le site a été lancé fin janvier 2006. Les premiers échanges (4 à 6 personnes) concernaient essentiellement l’organisation de la plateforme, le fonctionnement des forums et la mise en place des droits des utilisateurs.
Hervé a ensuite mis en place un tableau de répartition du travail, afin de mettre en place le travail collaboratif. Il a fallu concilier la rigueur que nécessitait cette telle répartition du travail et les contraintes personnelles ou professionnelles des collègues. Certaines contraintes pouvaient d’ailleurs les empêcher de s’engager dans une telle démarche, qui pouvait leur sembler trop lourde ou trop contraignante.

La production
Dès le 15 mai 2006, un groupe « producteurs », avec un espace dédié a été formé avec 20 personnes. Ce groupe a d’abord longuement échangé puis s’est mis à produire. L’essentiel du programme a été couvert vers la fin juillet 2006. La production a été vérifiée puis rendue progressivement accessible aux autres membres de la plate-forme.
Depuis septembre 2006, un autre groupe – de 22 personnes - s’est mis en place pour échanger et mutualiser des productions de projet.
Actuellement une partie non négligeable des échanges concerne les retours d’expérience des cours.

Le bilan de la plateforme
Depuis sa création, plus de 600 messages ont été postés sur les forums, 70 articles écrits et plus de 100 commentaires d’articles déposés. Plus de 250 membres inscrits, mais seulement 20 producteurs, du moins pour cette première étape. Nous avons bon espoir de voir les rangs des producteurs s’étoffer à l’avenir.

Les apports
Sur le plan humain, la plateforme est une aventure qui a permis à des collègues de se connaître, d’échanger et de s’apprécier. Elle a réuni des collègues des quatre coins de la France (y compris l’outre mer).
Sur le plan professionnel, l’objectif a été atteint plutôt que prévu. La quasi-totalité des cours avaient été réalisés fin juillet. Les collègues ont pu débuter l’année scolaire avec « sérénité ». Les nombreux échanges ont permis à beaucoup de collègues de rompre leur isolement et de se rassurer. Souvent seuls à assumer cet enseignement dans leur établissement, ils manquaient de points de repère pour évaluer leurs nouveaux cours et les nouvelles démarches pédagogiques à mettre en œuvre. Ce fut surtout le cas pour la nouvelle épreuve pratique. Travailler de manière collaborative a permis d’observer et d’apprendre des différentes pratiques pédagogiques mises en œuvre par les uns et les autres. Cela a permis de conforter certains dans leurs choix et a enrichi les autres.
Sur le plan technique, la plateforme collaborative CFE a permis aux utilisateurs, tous enseignants, d’acquérir ou de renforcer l’expérience du travail collaboratif en ligne, qui figure dans le B2i lycée et dans le C2i enseignant.

Les limites
Malgré le nombre élevé d’inscrits (260 à ce jour), les producteurs et les évaluateurs des productions restent peu nombreux (une vingtaine à ce jour). Même si cela peut parfois s’expliquer par des contraintes personnelles et/ou professionnelles ou la peur d’être jugé – au travers de son travail -, la disproportion entre inscrits et producteurs reste forte, trop forte même.
La plateforme est très (trop) complète. Son vocabulaire, pas toujours évident à comprendre (exemple : les messages d’inscription à la plateforme), conjugué au manque d’expérience de certains collègues ne facilitent pas la prise en main. L’absence d’un outil de discussion synchrone en ligne, intégré à la plateforme, se fait sentir. Il aurait permis des échanges plus riches et plus réactifs sur certains points cruciaux (ex : l’harmonisation des pratiques, la répartition des tâches, …).

Conclusion
La mise en œuvre de la plateforme CFE peut être considérée, pour ses acteurs du moins, comme une réussite. La réussite vient, à notre sens, de la conjugaison de plusieurs facteurs :
- le fait d’avoir fixé un cadre (calendrier), tout en restant souple sur son application, a permis à de nouveaux membres actifs de participer aux cours et maintenant aux projets.
- le fait d’avoir structuré le site et les espaces de stockage des fichiers, a permis à chacun de trouver facilement l’information qu’il cherchait.
Pour faciliter la prise en main des producteurs et autres membres actifs, nous aurions toutefois du réduire les fonctionnalités proposées aux utilisateurs par l’outil. Bien qu’un guide de prise en main pour débutant soit proposé sur la page d’accueil, les membres inscrits sont peu nombreux à en prendre connaissance. Cela leur éviterait pourtant des frustrations futures.
La réussite d'une telle initiative repose sur la pugnacité de quelques collègues. Nous avons eu la chance de trouver rapidement une "base" de collègues partageant les mêmes objectifs. Cette "base" de collègues a montré, rassuré, encouragé, relativisé et, nous l’espérons, fait des émules.

La plateforme de travail collaboratif Ovidentia
http://www.ovidentia.org/
La plateforme de travail collaboratif CFE
http://www.cfe.free.fr/

- TICE

Portez et emportez vos logiciels
Savez-vous ce qu'est un programme portable ? C'est un programme que vous pouvez emporter avec vous, et utiliser sur n'importe quel ordinateur, facilement, sans avoir à l'installer. L'utilisation typique est par exemple de mettre ce programme sur une clé USB.
http://svmlecarnet.vnunet.fr/svm/2006/11/portez_et_empo[...]

Ne jetez plus vos ordinateurs : donnez-les !
Une bonne initiative : le dépanneur d'ordinateurs à domicile PC30 vient de créer un partenariat avec l'association Co-ordinateur. Son objet : organiser la reprise du matériel informatique dont les particuliers n'ont plus l'usage, le remettre dans la mesure du possible en état...
http://svmlecarnet.vnunet.fr/svm/2006/11/ne_jetez_plus_[...]

Après l'Assemblée Nationale, où va le logiciel libre ?
Les ordinateurs des députés seront dorénavant installés avec des logiciels libres. Ce simple communiqué de l'assemblée nationale présage du succès grandissant que rencontrent ces outils informatiques, dont le code source est copiable, améliorable et redistribuable gratuitement.
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-651865,36-837[...]

Comment stocker ses fichiers ?
Simples et pratiques, les clés USB et les disques durs externes peuvent stocker des centaines de fichiers.
Disque dur trop exigu, inflation des fichiers, documents trop lourds... votre ordinateur peine à stocker tous vos contrats, dossiers, plaquettes ou autres photos. Il a besoin d’air ! Pas de problèmes : il existe aujourd’hui de nombreuses solutions de stockage capables d’archiver tous vos documents. C’est le cas des clés USB et des disques durs externes.
http://www.salondesentrepreneurs.com/nouvelles-technolo[...]

Les cybermarchands commencent à proposer le débit à la livraison
Vous venez de commander l'écran plat de vos rêves et vous ne le voyez toujours pas arriver. Pire, vous découvrez au moment du déballage qu'il est abîmé ! Pour que ce genre de mésaventure ne se reproduise pas, Fia-net (spécialiste de la garantie des transactions sur Internet) et l'organisme de crédit à la consommation Sofinco (filiale du Crédit Agricole) viennent de lancer « Receiveandpay ». En deux mots : vous ne payez que lorsque vous avez reçu votre colis. Jusqu'à présent, l'usage sur Internet est le règlement à la commande, parfois à l'expédition. Mais c'est la première fois qu'un mode de paiement en ligne est proposé avec un débit à la réception des marchandises. Ce nouveau service s'adresse aux cybermarchands, qui pourront le proposer à leurs clients. Au moment de la validation du panier, le commerçant propose l'option « Receiveandpay », sans coût supplémentaire. Si l'internaute la retient, il devra tout de même entrer son numéro de carte bancaire (au moins pour le premier achat) mais aucun débit ne sera effectué. Le site déclenche alors la préparation de la commande et communique par e-mail la date de livraison prévue. La veille, le client reçoit un nouvel e-mail l'avertissant du passage du livreur ou du facteur. Le jour J, l'internaute signe le bon de livraison et confirme ensuite la bonne réception sur Internet. Si à l'inverse, il constate des anomalies (produit non conforme par exemple), il en informe le site « Receiveandpay » qui suspend le débit et engage une procédure de médiation. En revanche, le service n'offre aucune garantie supplémentaire sur le respect des délais de livraison. Seul recours, la législation en vigueur : « Conformément à la réglementation, le site a trente jours pour livrer. Mais s'il ne respecte pas ce délai ou la commande, nous avons un rôle de sanction », indique David Botvinik, directeur général de Fia-net. Autrement dit, le marchand peut se voir retirer les labels Fia-net et « Receiveandpay ».
http://www.01net.com/editorial/334898/

Logiciels antiphishing : peut mieux faire
Avec un nombre de sites de phishing en croissance de 400% entre mai 2005 et mai 2006, la capacité de détection des sites frauduleux est un argument majeur dans le choix d'un navigateur Internet. Microsoft et la fondation Mozilla s'efforcent donc réciproquement de faire valoir leur supériorité sur ce terrain. Deux études successives commandées par l'un et l'autre des éditeurs de navigateur faisaient ainsi état, tantôt des meilleures performances d'Internet Explorer 7, tantôt de la victoire de Firefox 2 sur son rival. Dans le premier comparatif, IE7 décrochait la première place devant la barre d'outils Netcraft et Google Safe Browsing (sous Firefox). Qu'à ne cela ne tienne puisque - un mois plus tard - Mozilla commanditait un nouveau banc d'essai plaçant cette fois très nettement Firefox 2 devant IE 7, avec respectivement 81,54% et 66,35% de sites bloqués. L'appel à des listes externes désactivé, Internet Explorer s'effondrait même à un taux de détection de 1,54%.
http://solutions.journaldunet.com/0611/061128-antiphish[...]

Adobe Reader 8.0
Adobe Reader 8.0 est maintenant disponible gratuitement et en français. Cette version propose de nouvelles options ainsi qu’une nouvelle interface conçue de manière à optimiser la surface de l’écran. Adobe Reader, intégré à la technologie Adobe Acrobat Connect, permettra aux utilisateurs de se connecter à un service Internet hébergé qui offre une salle de conférence en temps réel. La révision collective des documents partagés a été améliorée et un lecteur RSS mis à disposition des clients. La réutilisation de contenu PDF, l'assemblage de plusieurs documents ou encore le contrôle des informations sensibles ont eux aussi progressés. Dans le cadre d'une utilisation en entreprise, pratiquement tout le monde peut dorénavant suivre les modifications d'un document avec un simple dossier réseau partagé et le client Adobe Reader 2. Le participant peut alors voir les commentaires des autres, suivre les modifications et travailler sur le document même en étant déconnecté.
Adobe Reader 8.0 est disponible en version française et propose une compatibilité avec Windows XP, Windows 2000 et Windows Vista.
http://www.adobe.com/fr/products/acrobat/readstep2.html

Tester Office 2007
Microsoft France propose, en téléchargement, différentes versions de démonstration de la suite bureautique Office 2007 : Office Professionnel 2007, Office PME 2007, Office Famille et Etudiant 2007, Office Groove 2007, Office OneNote? 2007, Office Publisher 2007, Office Project Standard 2007, Office Visio Professionnel 2007, Office Visio Standard 2007 et Office Standard 2007. Complètement fonctionnelles pendant 60 jours, ces versions d'évaluations en français permettent de se faire une bonne idée du potentiel de cette nouvelle version.
http://france.trymicrosoftoffice.com/

Achats en ligne, suivez le guide
Acheter un ordinateur, réserver ses billets d'avion ou des places de théâtre, trouver un cadeau pour le petit dernier, internet met tout ceci à portée de clic. Et vous êtes nombreux à le savoir ! Selon les derniers chiffres publiés par la Fevad (Fédération des entreprises de vente à distance), le chiffre d’affaires des ventes en ligne a progressé de 43 % au cours du premier semestre 2006 et plus d’un Français sur quatre achète désormais en ligne. Internet est donc devenu un nouveau mode d'achat, complémentaire des canaux traditionnels : achat en magasin ou sur catalogue. C’est aussi un monde qui permet de faire jouer la concurrence. Certains sites proposent des biens d’occasion ou déstockés à des prix très attractifs. D’autres se sont spécialisés dans la comparaison de prix et vous donnent accès au coût le plus bas. Mais attention, internet est une galerie marchande mondiale et les règles ne sont pas partout les mêmes : vous pouvez ainsi vous voir proposer par des vendeurs étrangers des produits interdits en France, ou dont l’importation est très encadrée. Tel est le cas, par exemple, des armes et munitions de guerre, des médicaments ou du tabac. En les commandant sans respecter la législation, vous vous exposeriez à des sanctions pénales et financières.
http://www.foruminternet.org/telechargement/documents/g[...] (9 pages – 576 Ko)

La diffusion des technologies de l'information et de la communication dans la société française
L'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) et le Conseil Général des Technologies de l’Information (CGTI) rendent publics les résultats de la quatrième enquête annuelle sur la diffusion des technologies de l’information (téléphonie fixe, téléphonie mobile, internet, micro-ordinateur) dans notre pays.
http://www.art-telecom.fr/index.php?id=8571&tx_gsactual[...]

- Economie Droit

L'industrie française, diagnostic 2004/2005
Le rapport 2005 de la Commission permanente de concertation pour l'industrie (CPCI) dresse un état des lieux précis, concret et lucide de la compétitivité de l'industrie française. Il met en lumière l'ampleur des défis auxquels notre industrie est confrontée : l'environnement économique, l’investissement, la recherche et développement, l’innovation, l’emploi, les salaires, les coûts unitaires, les échanges extérieurs, la compétitivité, la situation financière des entreprises industrielles, …. Le rapport est composé aussi de plus de 40 fiches thématiques.
http://www.industrie.gouv.fr/observat/bilans/bord/cpci2[...]

TIC et productivité des entreprises : des liens forts
Globalement, plus les entreprises utilisaient les technologies de l’information et de la communication (TIC) en 2002, meilleure a été leur productivité sur la période 2002-2004, « toutes choses égales par ailleurs ». C’est ce qui ressort d’une analyse microéconométrique fondée sur l’estimation d’une relation technologique.
http://www.industrie.gouv.fr/biblioth/docu/4pages/pdf/4[...] (4 pages – 499 Ko)
Les données de cette analyse sont disponibles au format xls.
http://www.industrie.gouv.fr/biblioth/docu/4pages/donne[...] (26 Ko)

Consommation de tabac : la baisse s’est accentuée depuis 2003
Depuis la loi Évin de 1991, le prix du tabac a été nettement relevé à plusieurs reprises et les achats à prix constants ont baissé de 3,4 % par an en moyenne. La tendance à la baisse s’est accentuée sur la période récente, de fortes hausses des prix ayant entraîné une chute de près de 30 % des achats en volume de tabac en France entre 2002 et 2004. Toutefois, ce phénomène s’est accompagné d’achats supplémentaires par rapport à 2002 dans les pays frontaliers, qui correspondraient à environ 6 % des achats de tabac en France en 2004. En 2005, le prix et le volume des achats de tabac se sont stabilisés. Les cigarettes blondes avec filtre sont préférées aux brunes. Les fumeurs délaissent la pipe mais les achats de cigares et de cigarillos augmentent. Le tabac à rouler, moins cher que les cigarettes, bénéficie d’un effet de transfert. En consacrant 1,7 % de leur budget au tabac en 2004, les Français se situent en dessous de la moyenne de l’Europe des 25 (2,0 %) : les prix sont plus élevés en France, mais la consommation est plus faible.
http://www.insee.fr/fr/ffc/ipweb/ip1110/ip1110.html

Le commerce en France en 2005
La consommation des ménages et l'investissement demeurent soutenus en 2005 et contribuent à la progression des ventes des entreprises commerciales. Mais des signes d'essoufflement se manifestent dans plusieurs secteurs du commerce. Si le commerce a été, ces dernières années, un important créateur d'emplois, l'année 2005 marque une pause dans la progression de l'emploi commercial.
http://www.insee.fr/fr/ffc/docs_ffc/ref/COMFRA06Bb.PDF (5 pages – 66 Ko)

Le nouveau filon des services à la personne
Les services à la personne affolent les statistiques : 3 000 sociétés créées en un an, souvent bénéficiaires dès le premier exercice, des entreprises à la croissance mensuelle à deux chiffres, d'autres qui passent de 2 à 800 salariés ou de 100 à 5 000 clients en trois ans, des heures travaillées en hausse de 23 % à 800 millions d'heures en 2005. Depuis quinze ans exactement, les mesures en faveur des services à la personne se sont accumulées, les transformant en un secteur très profitable qui n'en est qu'au début de son expansion : face aux associations ou au travail non déclaré, les entreprises représentent aujourd'hui moins de 5 % du marché. Découvrez ces entrepreneurs qui ont su profiter de ce nouvel eldorado. Et surtout, comment !
http://www.journaldunet.com/economie/enquete/services-p[...]

La constitution européenne
Cette présentation animée, au format Powerpoint, présente les modifications institutionnelles introduites par le projet de constitution. Elle peut servir de base à un cours dialogué en fin de collège ou en lycée. L'appel aux TIC peut mobiliser l'attention des élèves.
http://education.france5.fr/actu/sithe10845/index.htm

Les documents et fichiers détenus par un salarié sont-ils présumés professionnels ?
Les documents qui sont sur votre ordinateur professionnel peuvent-ils être ouverts par votre employeur sans votre présence ? Faut-il distinguer selon que les documents soient personnels ou professionnels ? La Cour de cassation a par deux arrêts du 18 octobre 2006 répondu à ces questions.
http://www.juritravail.com/archives-news/licenciement/4[...]

Vendre sur internet en toute légalité
Le commerce en ligne progresse, il est temps d’envisager de vendre ses produits ou services sur la Toile.
Mais tout n’est pas permis ! Les règles du commerce électronique ont été renforcées par la loi sur la confiance dans l’économie numérique (LEN) parue en juin 2004.
http://www.salondesentrepreneurs.com/nouvelles-technolo[...]

Bien assurer motos et scooters
La moto et le scooter sont pratiques pour se faufiler dans la circulation en ville, mais assez dangereux. Ici, plus qu'ailleurs, être bien assuré est indispensable. Découvrez les assurances obligatoires et facultatives pour rouler en deux-roues en toute sécurité.
Un dossier qui pourra être utilisé pour aborder la notion de responsabilité civile avec les élèves de première STG.
http://www.linternaute.com/nantes/magazine/economie/pho[...]

S’assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé
Une convention dénommée AERAS, destinée à faciliter l’accès à l'assurance emprunteur des personnes présentant un risque aggravé de santé, a été signée le 6 juillet 2006 entre les pouvoirs publics, les banques, les assurances et des associations de malades et de consommateurs. Elle se substituera courant janvier 2007, à la convention Belorgey, qui reste donc applicable jusque là. La « Convention AERAS » comporte de nombreuses améliorations par rapport à l’engagement précédent. Elles portent notamment sur le renforcement de l’information, l’élargissement du champ de la convention, la couverture du risque invalidité et la mutualisation des risques d’assurance pour les personnes à revenus modestes. http://www.lesclesdelabanque.com/web/internet/content_c[...]

- Management des organisations

Recruter le bon candidat pour le bon poste ne s'improvise pas !
Avant même de passer une annonce d'offre d'emploi ou de contacter un cabinet de chasseurs de têtes, et avant de rencontrer les candidats à l'embauche, vous devez évaluer les besoins de votre entreprise. Faites le point sur l'entreprise, votre marché, vos salariés, vos moyens ainsi que sur les perspectives de développement. Réfléchissez aussi à la nature du poste à pourvoir. Si votre entreprise compte plusieurs décideurs, soyez bien sûr que tout le monde est d'accord sur le profil que vous recherchez.
http://www.lentreprise.com/dossier/1.778.html

Les bonnes pratiques du management
Les bonnes pratiques du management sont des recommandations concernant la conduite d'une entreprise qui sont largement partagées par la communauté des praticiens. Leur mise en œuvre contribue à la réussite durable de l'entreprise. Elles concernent toutes les formes d'entreprises, y compris les petites structures et font l'objet d'un consensus au plan national et international. Par exemple, elles sont reprises dans la norme de management de la qualité ISO 9000 parue en 2000 qui sert de base à la certification des entreprises. Il est donc important de les connaître et de s'en rapprocher le plus possible. Le respect de ces bonnes pratiques permet : de réaliser des gains d'efficacité rapides et importants, de sécuriser votre entreprise sur le court et moyen terme et d'améliorer la satisfaction de vos clients et donc de mieux les conserver. http://www.comptanoo.com/_Publication/Dossier/D917/les_[...]

Bien choisir son bras droit
A quoi ressemble le numéro deux idéal ? Comment le détecter ? Comment bien le cerner ? Les conseils d'une spécialiste pour aider les dirigeants à trouver la bonne personne pour les seconder... Dans l'exercice délicat qui consiste à trouver un bras droit, la moindre erreur se paye au prix fort. Voici la démarche à adopter et une série de conseils pratiques pour minimiser les risques.
http://management.journaldunet.com/0610/0610158-choisir[...]

Faire face à l'absentéisme
En matière d'absentéisme, mieux vaut prévenir que guérir. Mais les contre-visites médicales ou les primes au présentéisme s'avèrent souvent inefficaces. Les conseils des spécialistes pour éviter les abus.
http://management.journaldunet.com/dossiers/0602120abse[...]

SSII : recrutements et formations s'intensifient
La reprise du marché informatique se maintient, ouvrant les vannes du recrutement dans beaucoup de SSII. Parallèlement, les politiques de formation bougent dans le secteur, dopées par la réforme de la formation professionnelle, les aides financières proposées et la nécessité de se doter des compétences correspondant à ses besoins. Les limites demeurent : des recrutements à confirmer en emplois durables, des formations à engager dans une véritable politique de gestion de carrières constructive pour les collaborateurs. Tel est le défi pour 2007.
http://www.lemondeinformatique.fr/dossiers/lire-ssii-re[...]

L'usine Beghin Say de Nantes
Une visite, au travers de 9 diapos, de l’usine Beghin Say de Nantes.
http://www.linternaute.com/nantes/magazine/economie/pho[...]

Entreprise en difficulté : trois procédures juridiques pour vous en sortir
Le dirigeant d'une entreprise confrontée à des difficultés adopte souvent l'une des attitudes suivantes : soit il nie l'existence de réels problèmes et ne change rien à son mode de gestion ; soit il s'affole et lance de façon désordonnée des « actions de la dernière chance ». Ces deux comportements sont aussi excessifs qu'inefficaces. Sortir d'une mauvaise passe est tout à fait possible. Mais cela suppose d'abord de regarder la réalité en face, puis d'accepter de mettre en oeuvre le remède le plus apte à vous guérir (si fort soit-il). Voici tout ce que vous devez savoir sur les trois remèdes juridiques à la disposition des entreprises en difficulté. Afin que vous fassiez le bon choix...
http://www.lentreprise.com/dossier/6.790.html

Faut-il savoir mentir quand on est manager ?
Etes-vous un manager menteur ? Posez à brûle-pourpoint la question à dix dirigeants, tous vous débiteront à peu près la même réponse : « Non, chez nous, le baratin est proscrit. Nous travaillons en totale transparence avec nos collaborateurs. » Demandez-leur maintenant de témoigner sur le thème du mensonge dans le management... Sauve qui peut ! Bien plus prolixes en la matière, les psys et les coachs rectifient le tir. « Mais oui, bien sûr qu'ils mentent, nos chefs d'entreprise, sourit l’un d’entre eux. Plus on monte dans la hiérarchie et plus on doit communiquer en interne. Et qu'est-ce que la communication, sinon un tri des informations à donner ? » Les dirigeants peuvent aussi - et davantage que leurs collaborateurs - se prévaloir d'un nombre impressionnant de raisons objectives pour mentir. Telle que celle de la confidentialité, par exemple.
http://www.lentreprise.com/dossier/3.225.html

Petit à petit, les apprentis font leur nid... surtout dans les PME
Devenir ingénieur par la voie de l'apprentissage ? Lancée au début des années 1990, l'idée ne faisait guère recette mais elle commence à convaincre petit à petit. En 2006, près de 1 500 ingénieurs apprentis ont été diplômés dont un millier dans les Instituts des techniques d'ingénieurs de l'industrie (ITII) - structures qui établissent un partenariat entre les branches professionnelles et les grandes écoles ou universités. "Les formations traditionnelles produisent un modèle d'ingénieur uniforme, surtout destiné aux grandes entreprises et à la recherche et développement, estime Maurice Pinkus, directeur délégué à l'Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM). Or, dans les PME, les besoins sont nombreux sur des postes de production, d'industrialisation, de chargés d'affaires. Ces fonctions nécessitent moins de connaissances scientifiques mais plus de compétences en conduite de projets, de gestion, d'encadrement. L'apprentissage permet de diversifier les profils, en rendant les formations d'ingénieurs plus accessibles aux meilleurs diplômés DUT ou BTS grâce à une pédagogie différente."
http://www.talents.fr/web/article/0,1-0@2-3504,36-84150[...]

Les salaires des cadres
Le salaire brut des cadres a augmenté en moyenne de 1,9% en 2006. Ce rythme de progression est le même qu'en 2005. Ce sont les cadres experts et les cadres juniors qui ont bénéficié d'augmentations relativement plus importantes : en moyenne elles s'élèvent à 2,1% contre 1,9% pour les cadres dirigeants et les cadres intermédiaires. Par ailleurs, les augmentations de salaire des cadres salariés des PME ont été supérieures à celles octroyées dans les grandes entreprises. De plus, les fonctions « Vente et service client », « Système d'information » et « Marketing », bénéficient d'augmentations supérieures à la moyenne.
Les salaires à l'embauche.
http://presse.apec.fr/resource/mediatec/domain1/media26[...] (36 pages – 357 Ko)
Les politiques et pratiques de rémunération des cadres en France en 2005.
http://presse.apec.fr/resource/mediatec/domain1/media26[...] (56 pages – 411 Ko)
Les salaires des cadres en Europe.
http://presse.apec.fr/resource/mediatec/domain1/media26[...] (60 pages – 440 Ko)

- Communication Organisation

Quand vos gestes parlent de vous
Vous pensez que quelqu'un qui ne vous regarde pas droit dans les yeux est quelqu'un de faux ou que plus une personne est en colère, plus ses yeux sont fermés ? Détrompez-vous. Nos gestes, attitudes ou mimiques sont plus complexes que cela.
http://emploi.france5.fr/job/efficace/developpement-per[...]

Tout pour réussir vos présentations Powerpoint
Powerpoint s'est durablement invité à la table de réunion ! Mais, pour faire passer votre message, encore faut-il de bons slides. Des pros de la présentation livrent leurs recettes. http://www.lentreprise.com/dossier/4.678.html

Climat social : gare aux signes avant-coureurs de crise !
Sept managers sur dix sont incapables de discerner les signaux précurseurs d'une dégradation des ressources humaines dans leurs équipes, selon une enquête du cabinet Idem Per Idem. http://www.lentreprise.com/actu/3.15668.html

Embauche d'un collaborateur : suivez la feuille de route
Posez-vous les bonnes questions : quel profil recherchez-vous et pour quoi faire ? Ne vous focalisez pas sur les diplômes, surtout si vous recrutez un collaborateur expérimenté. Attachez-vous à la personnalité du candidat : ses valeurs, ses motivations, ses compétences. Et ayez conscience des limites à ne pas franchir dans cet exercice strictement encadré par la loi.
http://www.lentreprise.com/dossier/1.787.html

La communication sur supports
Un site qui peut servir à illustrer la notion d’identité graphique et des différents supports utilisables.
http://www.comete.com/index.php

Le stress au travail
Trois cadres sur quatre se déclarent "sous pression". Or à trop haute dose, le stress peut se révéler dangereux. Voici quelques pistes pour apprendre à l'apprivoiser et détecter les prémices du surmenage... avant qu'il ne soit trop tard.
http://management.journaldunet.com/dossiers/031113stres[...]

Comment gérer son retard ?
Avez-vous remarqué comme certaines personnes, dans votre entreprise, sont toujours en retard à leurs rendez-vous, aux réunions ? Et d'autres quasiment jamais... Une question d'organisation, direz-vous ? Sans doute, mais pas seulement.
http://emploi.france5.fr/job/efficace/gestion-temps/100[...]

Tu déjeunes ?
Entre midi et deux, vous êtes plutôt sandwich devant votre ordinateur, restaurant avec plat du jour ou cantine avec les collègues ? Si la pause déjeuner a toujours ses adeptes (heureusement !), elle se case de plus en plus difficilement dans l'emploi du temps survolté de certains salariés.
http://emploi.france5.fr/job/efficace/gestion-temps/100[...]

La gestion électronique des documents
La découverte de la gestion électronique des documents au travers d’une solution informatique professionnelle : Webfolio. La présentation des fonctionnalités du logiciel est l’occasion de retrouver les avantages et intérêts de la gestion électronique des documents.
http://www.ged-webfolio.com/wfpresent.asp
Trois livres blancs sont proposés en téléchargement : les fonctionnalités du logiciel de GED Webfolio, une méthodologie de publication des documents papier et le calcul et la quantification des bénéfices immédiats engendrés par la mise en place d’une gestion électronique de documents par rapport à une gestion classique de documents papier.
http://www.ged-webfolio.com/document.asp
Un diaporama de présentation des fonctionnalités du logiciel de GED Webfolio.
http://www.ged-webfolio.com/tester.asp
Quelques outils professionnels de numérisation des documents papier.
http://www.canon.fr/For_Work/Products/Document_Imaging_[...]

Les 5 points pour évaluer votre action de communication
Le principe de la communication consiste à diffuser auprès d’un public une ou des informations sur un sujet bien précis. On assimile trop souvent les retombées d’une action de communication aux ventes ou aux contacts générés. Seulement, ces résultats informent plus sur les retours d’une opération marketing (produit, prix, packaging, distribution et promotion) que sur l’action de communication à proprement parler. Il faut pour cela se baser sur les 5 points suivants.
http://www.arnaudmeunier.com/blog/communication-marketi[...]

- Marketing

Evaluer et améliorer la satisfaction du client
Dans le monde compétitif d'aujourd'hui, la satisfaction des clients est une des clés de votre réussite.
En effet, un client perdu, c'est d'abord une perte d'image pour votre entreprise. On dit qu'un client mécontent en parle à dix personnes, un client satisfait à trois. C'est ensuite une perte financière correspondant à la valeur des contrats actuels, proches ou futurs compromis à cause de cette insatisfaction. C'est enfin des dépenses supplémentaires, en temps et en argent, pour trouver de nouveaux clients.
http://www.comptanoo.com/_Publication/Dossier/D1072/eva[...]

Fermez plus de ventes et mettez de la pression sur votre client !
PS : En bon franglais, les français diraient 'closez plus de ventes' ;-)
Est-ce qu'il vous arrive d'avoir de la difficulté à finaliser une transaction avec un client parce qu'il prend une éternité à se décider ou qu'il ne prend pas de décision du tout ? Autrement dit, avez-vous de la difficulté à « fermer la vente »? Il est fort probable que vous ayez une certaine quantité de clients ou de prospects dans cette situation. Devant cet état de fait, pouvez-vous y faire quelque chose ? Parfois, vous ne pouvez rien y faire, mais sachez que dans la grande majorité des cas, vous êtes en mesure d'apporter une différence qui aidera le client à se décider plus rapidement.
http://www.relationclient.net/Fermez-plus-de-ventes-et-[...]

Accueil téléphonique : donnez du plaisir à l'oreille de vos clients
Longtemps, les standards téléphoniques sont restés les grands oubliés de la communication d'entreprise, au risque de faire fuir les clients. Une société ne peut pas se targuer d'avoir son nom sur des affiches en 4 x 3 si elle ne donne d'elle-même une image sérieuse et professionnelle aux personnes qui cherchent à la joindre.
http://www.lentreprise.com/actu/14549.1.html

La mesure des résultats client
Pas de progrès sans mesure. Cet axiome du management moderne ne concerne pas seulement les données économiques et financières de l'entreprise. Il s'agit de mesurer également les dimensions qualitatives des résultats de l'entreprise pour un pilotage plus fin : ceux obtenus auprès des clients, des personnels, des fournisseurs, de l'environnement…
http://www.comptanoo.com/_Publication/Dossier/D1082/la_[...]

Commerce : bien choisir son emplacement
Quelle est la recette du succès pour un magasin ? « L’emplacement, l’emplacement et encore l’emplacement », dit le vieil adage. Pour celui qui créé un nouveau commerce, le choix de l’emplacement est une question clé. Il s’agit en effet de trouver un local, vérifier son adéquation avec l’activité et la clientèle ciblée, valider son emplacement par une étude d’implantation, l’évaluer au juste prix, en négocier les conditions, vérifier que le loyer ne mettra pas votre rentabilité en danger.
http://www.lentreprise.com/creation/60.6.195.0.0.0.html

Savoir vendre
C'est sûrement l'un des exercices les plus difficiles. Mais l'art de vendre ne relève pas uniquement de qualités personnelles. Préparation, argumentation, persuasion... Découvrez les techniques utilisées par les pros de la vente.
http://management.journaldunet.com/dossiers/050478comme[...]

Etre bon au téléphone
Passer l'obstacle du standard, employer le ton adéquat, savoir capter l'attention... Vendre par téléphone demande plus de rigueur qu'en face-à-face.
Là où l'interlocuteur n'est pas demandeur, il est difficile de capter son intérêt surtout lorsque votre démarche s'effectue par téléphone. Pour surmonter ces difficultés, voici les conseils de Didier Delerme, associé, coach et formateur chez AP consulting, et Mathieu Coquant, responsable du développement de la formation en marketing chez Connaissance Network.
http://management.journaldunet.com/dossiers/050478comme[...]

Mettre ses clients au coeur de son business pour cocréer de la valeur
Toute action centrée clients et qui permet une mutualisation des gains (une espèce de « commerce équitable » entre fournisseurs et clients) peut rapporter gros.
http://www.relationclient.net/Mettre-ses-clients-au-coe[...]

E-commerce : 5 clés pour enrichir sa stratégie de promotion des ventes
Réductions, lots, primes différées, jeux, cadeaux … La palette des techniques de promotion des ventes est largement utilisée par l'ensemble des cybermarchands, qui ont historiquement centré leur animation commerciale autour de la promotion.
La promotion recouvre l'ensemble des techniques qui ont pour but de créer un changement dans le comportement de consommation des clients. A la différence de la publicité qui met en avant un bénéfice permanent, la promotion des ventes vise à offrir un avantage temporaire, explique Philippe Ingold, fondateur de Promo Research et auteur de plusieurs ouvrages sur la promotion des ventes. Cependant, les cybermarchands ont toutefois un peu trop tendance à cantonner leur stratégie de promotion à ces différentes techniques, sans prendre en compte la dimension plus large que la promotion offre aux marchands. A l'heure où l'achat en ligne devient plus courant, il est impératif pour les e-commerçants de concevoir leur stratégie de la même manière que le pratiquent les enseignes offline. Philippe Ingold livre différentes pistes pour enrichir sa stratégie de promotion des ventes et sortir de l'unique conception marchande.
http://www.journaldunet.com/0611/061129-promoventes.sht[...]

Les comparateurs de prix sur le banc des accusés
Les sites comparateurs de prix manipulent-ils les internautes ? C'est la question que se pose la DGCCRF (Direction de la consommation, de la concurrence et de la répression des fraudes), qui enquête depuis plusieurs mois sur les pratiques du secteur. Elle les soupçonne de donner une vision tronquée de l'offre de prix et de produits sur Internet en faisant payer les cybermarchands pour mieux figurer dans leur classement. Selon le quotidien Le Parisien, les sites Acheter moins cher, Kelkoo, Leguide.com, Monsieur Prix, Buycentral et Pricerunner sont particulièrement dans le collimateur de l'administration.
http://www.01net.com/editorial/335124/

- Comptabilité Gestion Finance

La lecture du bilan
Une présentation des principaux postes composant le bilan de l’entreprise. Le bilan c’est la photographie de son patrimoine. Il est composé d’un actif - les biens possédés par l’entreprise - et d’un passif - ce qu’elle doit.
http://www.salondesentrepreneurs.com/administration-com[...]

Bilan et équilibre financier
Fonds de roulement, besoin en fonds de roulement et trésorerie. Pour apprécier la qualité du bilan d’une entreprise, c’est-à-dire analyser sa situation financière, il convient d’examiner si l’équilibre des grandes masses de ce bilan est respecté. Pour cela, il convient de se pencher sur le respect de certains principes.
http://www.salondesentrepreneurs.com/administration-com[...]

Comptes de l’entreprise : comment les interpréter ?
Chaque année, votre expert-comptable établit votre bilan et votre compte de résultat. Il est important de pouvoir en tirer toutes les conséquences pour les exercices suivants. Voici une série d’indicateurs dont l’analyse est riche d’enseignements.
http://www.salondesentrepreneurs.com/administration-com[...]

Editer ses devis et factures
Vigilance de rigueur ! La rédaction de ces documents ne doit pas être prise à la légère. Devis et factures font partie du quotidien de l’entreprise. Des documents très banals mais qui obéissent à certaines règles de présentation pour que leur valeur juridique soit incontestable. Des règles pas toujours connues en détail des créateurs d’entreprise. Au "four et au moulin", ils sont parfois tellement préoccupés par la réussite de leurs travaux ou de leurs prestations qu’ils négligent la gestion de leur facturation. Erreur. De telles négligences peuvent coûter cher, notamment en cas de contrôle fiscal.
http://www.salondesentrepreneurs.com/administration-com[...]

Archiver les documents de l’entreprise
La conservation des documents est essentielle dans le cadre des contrôles administratifs. Il ne faut pas négliger la durée comme les supports de l’archivage.
http://www.salondesentrepreneurs.com/administration-com[...]

Quel est le prix de revient d'un bulletin en cabinet ?
L’offre par la Profession Comptable d’une prestation Paie « au juste prix » fait à l’évidence partie des attentes des clients (cf. enquête initiée par l’OEC à l’occasion du 61ème Congrès consacré au Social de Toulouse). Encore faut-il définir précisément ce qu’est une mission Paie et en connaître le coût de revient exact, ce qui n’est pas si facile tant ses composants et modalités de production peuvent être différents d’un cabinet à l’autre.
L’enquête a conduit à déterminer : les conditions de structuration et d’organisation du cabinet nécessaires à l’établissement de bulletins de paie mais différenciées selon les cabinets (notamment en tenant compte du mode d’organisation : avec ou sans pôle social) ; toutes les opérations de transmission, de classement et de sécurisation de l’information traitée et à détailler très précisément toutes les étapes du processus de production depuis la collecte, la vérification et l’approbation des données, le traitement de l’information et sa restitution au client. Ce qui a permis de définir tous les éléments - directs et indirects - constitutifs d’un coût de revient d’un bulletin de paie, celui-ci pouvant être différencié selon les options retenues par le cabinet.
Cette démarche s'inspire de ce qu'ADP-GSI, dans un contexte industriel du service paie et RH, applique dans ses propres organisations de gestion interne. Cette étude doit ainsi servir les cabinets dans la meilleure appréhension de leur coûts de traitement, dans le « benchmarking » de leurs pratiques et dans l'identification de leurs points de force et d'amélioration. http://www.laprofessioncomptable.com/ADP/cahier_special[...] (16 pages – 1,7 Mo)

Retards de paiement : 98 % des entreprises sont touchées !
Selon une enquête européenne pour Euler Hermes, 30 % des entreprises déclarent que les retards de paiement sont un problème fréquent. Litiges et risque-clients mal évalués sont en tête des causes de retard.
http://www.lentreprise.com/actu/2.15592.html

Plafond de la Sécurité sociale : les nouveaux montants pour 2007
Le plafond mensuel de la Sécurité sociale passera à 2 682 euros par mois à partir du 1er janvier 2007.
Soit une augmentation annuelle de 3,6 %.
http://www.lentreprise.com/actu/1.15591.html

Fiscalité : comment se faire rembourser un crédit de TVA ?
Mabrouk Sassi, avocat, rappelle les règles de calcul et de déclaration pour se faire rembourser un crédit de TVA.
http://www.lentreprise.com/actu/6.15579.html

Un projet immobilier
L'Internaute Magazine propose de réaliser, en ligne, des simulations relatives à un projet immobilier : calculer les mensualités d’un emprunt, évaluer le montant du bien à acheter, calculer la durée optimale sur laquelle emprunter, calculer les frais de notaire, …
Des outils qui pourraient être utilisés dans le cadre d’un projet de terminale STG CFE.
http://www.linternaute.com/pratique/argent/immobilier/c[...]

- Systèmes d’information

Une puce pourrait bientôt stopper les virus
Quand le hardware vient à la rescousse du software. Un centre de recherche japonais, l'AIST (Advanced Industrial Science and Technology) aurait mis au point une puce empêchant les codes malveillants de pénétrer sur un ordinateur. Du coup, la gestion de coûteuses solutions logicielles pourrait être moins lourde. Une véritable révolution pour le secteur.
http://www.fr.datanews.be/news/enterprise_computing/har[...]

Le M2M vers le marché de masse
Cette fois, ça y est. Le nombre d’êtres humains sur Terre est dépassé... par celui des machines communicantes. Et d’ici à 2010, l’europe comptera treize milliards d’objets communicants, dont une majorité d’étiquettes RFID. A cet horizon, ABI Research estime que notre planète hébergera plus de cent milliards d’objets communicants. Equipementiers, éditeurs spécialisés et nouveaux acteurs de la convergence des services s’affrontent déjà sur ce marché des communications machine-to-machine, ou M2M. Un marché en plein boom, lié aux dernières obligations de traçabilité dans l’agroalimentaire, la grande distribution, la finance, les transports et l’industrie. Deux phénomènes apparaissent simultanément. D’une part, le développement des communications cellulaires permet d’installer des machines un peu partout sans avoir à se raccorder au RTC ni même au réseau électrique. D’autre part, l’apparition de composants et de systèmes d’exploitation embarqués favorise l’essor de modules normalisés et réutilisables pour remonter automatiquement des données sans fil vers le système d’information.
http://www.reseaux-telecoms.net/fichiers/dossier/le-m2m[...] (10 pages – 1,4 Mo)

Manager Télécoms, révolution d'un métier
Le métier de manager télécoms change. Ce responsable doit connaître sans complexe les dernières technologies, la stratégie de son entreprise et la négociation serrée avec les fournisseurs. Son parcours n'est plus linéaire. Et il devra s'adapter aux aléas de l'économie, donc envisager des allers-retours professionnels entre différentes entreprises sur différents secteurs.
http://www.reseaux-telecoms.net/fichiers/dossier/manage[...] (11 pages – 1,8 Mo)

Comment se préparer à un audit logiciel ?
Les logiciels sont les ressources informatiques les moins gérées par les entreprises. Or, la maîtrise des coûts passe inévitablement par le contrôle strict des logiciels. D’après une étude du Meta Group, de plus en plus de services informatiques s’inquiètent des coûts élevés des logiciels et de leur augmentation annuelle record de 5 à 15 %. Par ailleurs, on estime qu’au moins 75 % des entreprises s’exposent fortement aux risques de non conformité et investissent dans des logiciels superflus. Seule une stratégie efficace de gestion du cycle de vie des logiciels peut leur permettre de réduire leurs coûts et les risques liés à leur mauvaise gestion. En effet, la gestion du cycle de vie des logiciels établit le lien entre toutes les divisions de l’entreprise qui utilisent des logiciels, assure la mise en conformité avec les licences logicielles, instaure des droits d’utilisation, permet de redéployer des logiciels et contribue à réduire les dépenses liées aux logiciels. Malgré tous ces avantages, plus de 90 % des entreprises n’ont toujours pas mis en place de stratégie optimisée de gestion de leurs logiciels.
Ce livre blanc, rédigé par Peregrine System, est disponible gratuitement et en français, après avoir renseigné le formulaire. Le lien de téléchargement sera fourni par mél, aussi attention d’indiquer une adresse valide.
http://www.idg.fr/wp/peregrine2/

La PKI connaît un regain d'intérêt
Après un passage à vide, les technologies de PKI connaissent un regain d'intérêt. Les projets d'authentification se multiplient dans les entreprises et la PKI est déployée à grande échelle par les services publics et gouvernements pour leurs projets d'e-gouvernement et de délivrance d'identités numériques.
http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-la-pk[...]

Open XML est officiellement une norme Ecma
Open XML passe les tests et devient un standard Ecma. L'assemblée générale de l'organisme européen approuve à 20 voix contre une le format Microsoft. Bien seul, IBM n'empêchera pas la soumission de la norme auprès de l'ISO.
http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-open-[...]

Vista : ce qu'il faut savoir avant de migrer
Windows Vista est officiellement disponible, dès aujourd'hui, pour les entreprises disposant d'une licence en volume. Mais dans la pratique, la migration devrait être très progressive : l'impact de Vista sur le budget d'un SI est en effet conséquent.
http://www.lemondeinformatique.fr/dossiers/lire-vista-c[...]

Digiteo : La recherche en informatique a désormais un nom
Un récent rapport de l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) annonce que la recherche et le développement européens sont en retard par rapport à certains pays émergents. Le texte, daté du 4 décembre 2006, indique que les dépenses américaines en matière de R & D devraient se chiffrer à 230 Md$ à la fin de cette année, devant les investissements chinois à 136 Md$, qui progressent de 20 % par rapport à 2005. Toujours au conditionnel, ceux du Japon pourraient être de 130 milliards de dollars mais la question se pose pour l'UE (à 15 dans ce rapport) qui affecterait seulement 230 milliards de dollars à ce secteur, jugé crucial par tous les analystes dans le domaine du développement économique présent et à venir.
La nouvelle tombe au moment où la France, qui a pris conscience du fossé qui risquait de se creuser avec le reste de la recherche mondiale, mise sur les 13 RTRA (réseaux thématiques de recherche avancée), descendants des campus de recherche. L'un d'entre eux, Digiteo, est dédié aux sciences et technologies de l'information et de la communication (STIC).
http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-digit[...]

L'identité des sites mieux contrôlée pour rassurer les internautes
Même s'ils sont de plus en plus nombreux à acheter sur Internet, les internautes manquent encore globalement de confiance envers les sites Web. C'est du moins l'avis de Verisign, le gestionnaire des noms de domaine en « .com » ou « .net », qui propose également aux sites ses services en tant qu'autorité de certification (AC). Pour rassurer les internautes, Verisign a entraîné d'autres AC dans l'élaboration d'une nouvelle race de certificats SSL, censés mieux garantir l'identité des sites. Commercialisés dès le mois prochain auprès des professionnels du Net, ces certificats Extended Validation SSL (EV SSL) seront pris en charge dès 2007 par certains navigateurs, qui signaleront par un code couleur les sites équipés dans la barre d'adresses.
http://www.01net.com/editorial/334482/

Les trois quarts des grands comptes n'appliquent pas les patch logiciels
Garantir la sécurité du système d'information, telle est aujourd'hui la priorité des responsables informatiques. Mais en n'oubliant pas en même temps de préserver au maximum la disponibilité des applications et la continuité des services. D'où une politique souvent erratique de mise en place des correctifs logiciels. Le constat provient d'une étude sur le marché de la sécurité en France, présentée par Guillaume Ravery, analyste chez IDC France, lors du cinquième Salon de la sécurité informatique qui s'est tenu en fin de semaine dernière au Cnit à Paris. Selon IDC France, seuls 26 % des responsables informatiques des grandes entreprises françaises installent systématiquement les patchs mis à leur disposition par les éditeurs. Les 74 % qui reconnaissent prendre la décision de ne pas toujours appliquer les correctifs ne manquent pas d'arguments. Pour 41 % d'entre eux, les patchs sont souvent impossibles à installer sans perturber les activités métiers. Autre raison avancée, installer le correctif est possible, mais c'est un mauvais choix qui fait perdre du temps ou prendre des risques inutiles !
http://www.01net.com/editorial/334479/

[ Haut ]

Archives de la rubrique STG - Economie - Gestion :

Café  n°1 - n°2 - n°3 - n°4 - n°5 - n°6 - n°7 - n°8 - n°9 - n°10 - n°11 - n°12 - n°13 - n°14 - n°15 - n°16 - n°17 - n°18 - n°19 - n°20 - n°21 - n°22 - n°23 - n°24 - n°25 - n°26 - n°27 - n°28 - n°29 - n°30 - n°31 - n°32 - n°33 - n°34 - n°35 - n°36 - n°37 - n°38 - n°39 - n°40 - n°41 - n°42 - n°43 - n°44 - n°45 - n°46 - n°47 - n°48 - n°49 - n°50 - n°51 - n°52 - n°53 - n°54 - n°55 - n°56 - n°57 - n°58 - n°59 - n°60 - n°61 - n°62 - n°63 - n°64 - n°65 - n°66 - n°67 - n°68 - n°69 - n°70 - n°71 - n°72 - n°73 - n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78 -

 
indispensables

Dossier Bac et Brevet : préparation, entraînement, auto-évaluation

Le point pour la rentrée 2006

  La rubrique STG - Economie - Gestion dans les archives :
 • Les dernières éditions du Café :
n°74 - n°75 - n°76 - n°77 - n°78
 • Les archives complètes


 • Envoyer une info
 • Nous écrire


 • S'abonner à cette rubrique
 • Nous connaître
 • Nous aider
 • Version imprimable